LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Partagez
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6188
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Ven 23 Sep - 21:12

troubaa a écrit:Si l'on ne peut pas prévoir alors gouverner ne peut ps être prévoir ! sois logique !

Mais concevoir si ! 

n'ai pas peur komyo le monde ne brulera pas à cause du CO2... 
Quand n'auras tu plus peur de l'avenir komyo ?

oh là, tu es reparti dans un cours de logique shadok !
je sais pas ce que tu bois le soir, mais ça a l'air assez fort ! drunken

la civilisation est basée sur la prévision, la différence avec ton énoncé c'est que l'on ne peut pas tout prévoir.
genre les cygnes noires, que par ailleurs tu nies souvent dans tes raisonnements. (genre tout va bien il n'y a pas
de raisons que cela change. en fait, tu es un exemple assez réussi de personne qui nie le changement en prétendant l'incarner !
Je me trompe ? jocolor



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7524
Localisation : Enfant du Monde

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par Dédé 95 le Ven 23 Sep - 21:20

"Gouverner c'est prévoir"
Auteur Emile de Girardin.
http://www.wikiberal.org/wiki/%C3%89mile_de_Girardin

Un connaisseur et défenseur du système libéral.
C'est lui qui a dit aussi:
« En France, l'industrie du journalisme repose sur une base essentiellement fausse, c'est-à-dire plus sur les abonnements que sur les annonces. Il serait désirable que ce fût le contraire. Les rédacteurs d'un journal ont d'autant moins de liberté de s'exprimer que son existence est plus directement soumise au despotisme étroit de l'abonné, qui permet rarement qu'on s'écarte de ce qu'il s'est habitué à considérer comme des articles de foi. »
Là pour le coup il avait prévu loin!

Excuse moi Komyo je te coupes. Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9066
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Ven 23 Sep - 21:21

komyo la civilisation n'est absolument pas basée sur la prévision.

oui tu te trompes car j’accepte le changement climatique alors que toi tu veux le combattre.


Si il y a réchauffement climatique je le crois inéluctable et je ne croit pas un instant que l'homme ait la main sur le thermostat de la planète. Donc je préfère que l'on dépense énergie, intelligence et moyen pour s'adapter au réchauffement quant toi tu veux dépenser ces forces en luttant et en voulant l'en empêcher. 

Je pense que si réchauffement climatique il y a, anthropique ou non, le combat est perdu d'avance et qu'il vaut mieux s'adapter. Toi tu veux dépenser l’énergie humaine en pure perte pour conserver un modèle climatique temporaire destiné à disparaître parce que tu as peur de ce que tu ne connais pas, et comme tu as peur de ce que tu ne connais pas tu n'y vois que le mal et jamais l'espérance.


.Bref je suis l'avant-gardiste quand toi tu es le conservateur.


ps : désolé dédé ce n'est pas parce qu'untel a dit que je le suis comme un mouton.
Moi je préfère gouverner c'est concevoir. parce que trop peu de chose sont prévisibles et encore moins prévues...
Je réfléchis, je ne perroquetise pas....
prends en de la graine. (perroquet => graine : humour)
et ce n'est pas parce qu'un libéral a dit que je partage son opinion. Moi je suis libre et non endoctriné. Un concept qu'en bon communiste tu ne connais manifestement pas dédé.


Dernière édition par troubaa le Ven 23 Sep - 21:28, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6188
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Ven 23 Sep - 21:27

et bien non, tu n acceptes pas le changement car tu en as peur et du coup tu préfères le nier, ce qui est une attitude plus pratique pour garder le statut quo, c'est identique quand a ta vision économique.
Elle se contente de se qui a été fait hier, en le présentant comme un idéal qu'il ne faut surtout plus remettre en question. C'est typiquement conservateur tout cela mon cher troubaa !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9066
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Ven 23 Sep - 21:29

ou as tu vu que je niais le changement ? si tu inventes ce n'est pas la peine de débattre.

Se sont les conservateurs qui nient le changement les liberaux le provoque...


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6188
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Ven 23 Sep - 22:12

tu nies l'impact anthropique du changement qui est directement lié a une vision économique obsolète, car cela t obligerait a trop revoir ton modèle du monde. Donc si peur il y a, c'est là qu'elle se trouve.
Ce n'est pas très difficile de voir le conservatisme constant qui sous tend tes interventions, n'en déplaise a l image de moderniste que tu endosses !
I love you



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9234
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Sam 24 Sep - 9:32

[quote="troubaa"]

A vous lire on prend conscience des ravages de l'endoctrinement écologique qui consiste à tout mélanger pour mieux vous embobiner.

je pense sincérement que l'apocalypse est collée dans le cerveau de certains, comme un caramel dans un dentier . Cela fait parti de cette mémoire négative collective . Certains ont besoin d'avoir peur d'autres pas .
C'est comme cela .
amicalement

avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9066
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Sam 24 Sep - 20:45

komyo a écrit:tu nies l'impact anthropique du changement qui est directement lié a une vision économique obsolète, car cela t obligerait a trop revoir ton modèle du monde. Donc si peur il y a, c'est là qu'elle se trouve.
Ce n'est pas très difficile de voir le conservatisme constant qui sous tend tes interventions, n'en déplaise a l image de moderniste que tu endosses !
I love you


aucune preuve de ce que tu dis sur le climat. comme d'hab. que de la réflexion pré-machée que tu te contente de répéter tel un journaliste du 20h de TF1.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6188
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Sam 24 Sep - 21:25

troubaa a écrit:
komyo a écrit:tu nies l'impact anthropique du changement qui est directement lié a une vision économique obsolète, car cela t obligerait a trop revoir ton modèle du monde. Donc si peur il y a, c'est là qu'elle se trouve.
Ce n'est pas très difficile de voir le conservatisme constant qui sous tend tes interventions, n'en déplaise a l image de moderniste que tu endosses !
I love you


aucune preuve de ce que tu dis sur le climat. comme d'hab. que de la réflexion pré-machée que tu te contente de répéter tel un journaliste du 20h de TF1.

ben voyons 3 pelés et 2 tondus payés par des officines libérales ont décrétés qu'il n'y avait aucune preuve et tu répètes cela comme une marionette, en essayant par tous les moyens de t'auto persuader qu'ils ont raison contre le reste de la communauté scientifique, c'est beau l'auto hypnose ! flower

Le fait que les activités humaines soient la cause du réchauffement planétaire est la position prise par les académies des sciences de 19 pays (dont la France), en plus des organismes scientifiques qui étudient la climatologie (dont le GIEC). Plus particulièrement, 97% des climatologues actifs en recherche appuient le consensus.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9234
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Sam 24 Sep - 21:28

[quote]
komyo a écrit:
ben voyons 3 pelés et 2 tondus payés par des officines libérales ont décrétés qu'il n'y avait aucune preuve et tu répètes cela comme une marionette, en essayant par tous les moyens de t'auto persuader qu'ils ont raison contre le reste de la communauté scientifique, c'est beau l'auto hypnose !  
tu sembles oublier que 35 000 scientifiques sont climato sceptiques !!! affraid affraid affraid affraid

Amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6188
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Sam 24 Sep - 22:01

et toi le reste, à savoir 97% de la communauté scientifiques. Probablement tous les pays sur terre...
tout le monde est dans l erreur pour des raisons idéologiques, ou c'est les 3% qui sont financés par des
officines libérales, quand ce ne sont pas les conservateurs us... chercher l erreur ! affraid affraid affraid


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9066
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Sam 24 Sep - 23:38

mais oui bien sur encore un chiffre inventé que tu répète tel un mouton... je t'ai déjà expliqué la supercherie mais c'est pas grave du moment que celle ci te convient.  tu es pret à acquiéser n'importe quel mensonge à partir du monent où il sert ton idéologie. On a bien compris ton manège.

Tiens mon ami voila un peu de vérité sur les fameuses prédictions qui t'effraient ! 

Les prédictions foireuses sur l'arctique:


[size=36]Wadhams, le canari qui mine l’alarmisme des médias[/size]

Publié le 24/09/2016 par Nicias

Par la Task Force climato-réaliste



La climatomancie étant un art difficile, il vaut mieux respecter l’une des deux règles prudentielles suivantes avant de s’y risquer :

  • soit faire des prévisions extrêmement floues ;
  • soit leur fixer une échéance très lointaine.


Pour disposer d’une position de repli, il est également de bon aloi de multiplier les verbes au conditionnel.
Peter Wadhams, lui, est un audacieux qui n’a cure de ces règles de base pourtant si pratiques. Ce « grand spécialiste de l’Arctique » nous a ainsi hardiment prophétisé (début juin, semble-t-il) un Arctique libre de glace pour cette année, comme Le Point nous le signalait le 8 juin dernier :
Même si la banquise ne s’évapore pas entièrement, je suis convaincu que sa surface n’atteindra même pas 3,4 millions de kilomètres carrés [soit le précédent record de 2012, NDLR]. Je maintiens que sa superficie est en passe de descendre sous la barre du million de kilomètres carrés au mois de septembre de cette année.

Pour les climatologues, un Arctique « libre de glace » correspond à au plus 1 million de km2 de glace. Voyons donc…




Le minimum de glace est passé et on est resté bien au dessus du minimum de 2012. Caramba !
Wadhams, s’égarant un moment dans la prudence, n’excluait toutefois pas que la chose ne se produise qu’en 2017. Pour autant, en 2012, il annonçait un Arctique libre de glace dès 2015 ou 2016. Mieux : en 2009, il déclarait :
Dans cinq ans, la plupart des glaces de mer pourrait disparaître en été avec juste un «Fort Alamo de la banquise » restant au nord de l’île d’Ellesmere.


En 2007, l’Armageddon devait se dérouler en 2013. C’est alors devenu un sport dans la blogosphère climato-sceptique que de traquer les prévisions foireuses de Wadhams. (On peut lire à ce propos l’excellent CliScep ou WUWT.) La traque permet de faire remonter à 2001 le début de l’incessante litanie des âneries du glaciologue. Cette fois là c’était un pôle Nord sans glace en 2002, car la glace de moins d’un an allait fondre :



Ce qui est amusant, c’est qu’à chaque fois c’est le même cirque : tous les ans, plusieurs journaux anglais (The Guardian,The IndependantThe TelegraphThe Times, la BBC, etc.), puis étrangers comme Le Point cette année, reprennent sans broncher ses prévisions loufoques. Rien que dans la presse anglaise, ce sont ainsi des dizaines d’articles qui nous ont annoncé un Arctique libre de glace pour telle ou telle année que l’on attend toujours.
À cela il faut ajouter une bonne dizaine d’articles dans les mêmes journaux sur les délires de Wadhams concernant l’assassinat supposé de trois scientifiques anglais spécialistes de l’Arctique (voir ici puis la suite du feuilleton ). Lui même aurait, paraît-il, failli se faire écraser par un camion tueur… Une théorie qu’on pourrait proposer est que ce n’est pas le lobby pétrolier qui a tenté de le faire taire, mais plutôt un de ses collègues, pour sauvegarder la crédibilité de la science…
PS : Une fois de plus (mais faut-il s’en étonner), Le Point nous montre que les journalistes français ne brillent pas par leur compréhension du sujet dont ils traitent :
Pour une raison toute simple : en fondant, la banquise relâcherait d’importantes quantités de méthane, un gaz à effet de serre extrêmement nocif jusqu’ici retenu par la glace

 

Il fait surement parti de tes 97% de scientifique......

Qu'il est dur d'accepter la vérité quand on est enfermé dans ses certitudes.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9234
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Dim 25 Sep - 9:28

komyo a écrit:et toi le reste, à savoir 97% de la communauté scientifiques. Probablement tous les pays sur terre...
tout le monde est dans l erreur pour des raisons idéologiques, ou c'est les 3% qui sont financés par des
officines libérales, quand ce ne sont pas les conservateurs us... chercher l erreur !  affraid  affraid  affraid  
peux tu donner tes sources qui te permettent d'annoncer que 35 000 scientifiques dans le domaine du climat, des sciences de la terre représentent 3 % des scientifiques ce qui ferait 1250000 scientifiques environ spécialisé!!
merci d'etre précis avec tes sources .
Amicalement ,
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6188
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Dim 25 Sep - 11:00

je me fies aux sources ci dessous, quant a tes 370000 scientifiques spécialisés as tu été voir la liste de leur compétences, as tu vérifié si ils existaient bien, les as tu appelé pour savoir qu est ce qu'ils disaient exactement, si ils avaient évolué depuis leur signature ou non ? etc

bref tu relayes une manoeuvre dilatoire du style de celles que propose troubaa et tu es le sais !


Depuis 2001, plusieurs académies nationales ont fait des déclarations (parfois conjointes) affirmant la réalité du réchauffement global anthropique et demandant aux nations de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Parmi les signataires de ces déclarations, on retrouve les académies scientifiques nationales:

d'Australie,
de Belgique,
du Brésil,
du Cameroun,
Royal Society of Canada,
des Caraïbes,
de Chine,
Institut de France,
du Ghana,
German Academy of Sciences Leopoldina,
Allemagne ;
d'Indonésie,
d'Irlande,
Accademia nazionale delle scienze (en), Italie ;
d'Inde,
du Japon,
du Kenya,
de Madagascar,
de Malaisie,
du Mexique,
du Nigeria,
Royal Society of New Zealand (en),
Académie des sciences de Russie,
du Sénégal,
d'Afrique du Sud,
du Soudan,
Académie royale des sciences de Suède,
de Tanzanie,
de Turquie,
de l'Ouganda,
Royal Society, Royaume-Uni6,
des États-Unis7,
de Zambie,
et du Zimbabwe.

John Cook et al. (2013)
Un article publié le 15 mai 2013 par John Cook et d'autres auteurs dans Environmental Research Letters8 a analysé 11 944 résumés de recherches menées par 29 083 auteurs entre 1991 et 2011. Les auteurs concluent que 97,1 % des 3896 articles qui prennent position sur les causes du réchauffement climatique appuient le consensus scientifique selon lequel ce réchauffement est attribuable à l'activité humaine. En outre ce consensus va en augmentant légèrement avec le temps.

En août 2013, un article publié dans Science & Education9 a critiqué la méthode statistique utilisée par Cook et al. D'autres critiques ont également été formulées10.

Anderegg, Prall, Harold, et Schneider (2010)
Un article de 2010, publié dans Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States, a analysé les données de publication et de citation pour 1372 chercheurs des sciences du climat et émis les deux conclusions suivantes:

« (i) 97–98 % des chercheurs dont le sujet principal de publication est la science du climat soutiennent la thèse du réchauffement anthropique telle que décrite par le GIEC, et (ii) l'expertise climatique et la notoriété scientifique des chercheurs qui contestent cette thèse est nettement plus basse que celle de chercheurs qui la supportent. »

Étude de Peter Doran et Maggie Zimmerman (2009)
Une étude publiée en 2009 par Peter Doran (en) et Maggie Zimmerman, du département des sciences de la Terre et de l'environnement de l'Université de l'Illinois à Chicago, et à laquelle 3146 scientifiques ont répondu, révèle que 90 % des scientifiques interrogés sur le sujet jugent que les températures mondiales ont « globalement augmenté » depuis le xixe siècle, et 82 % sont d'accord avec l'affirmation selon laquelle les activités humaines « contribuent significativement au changement des températures moyennes globales. »12 Ces taux montent respectivement à 96,2 % et à 97,4 % chez les 79 spécialistes en climatologie (ceux qui ont indiqué « science du climat » comme domaine d'expertise et qui ont publié plus de 50 % de leur articles récents sur le sujet). À l'inverse, seulement 47 % des 103 géologues interrogés pensent que l'activité humaine est un facteur significatif du changement climatique. En conclusion l'enquête affirme:

« Il semble que le débat sur l'authenticité du réchauffement global et sur le rôle joué par les activités humaines soit largement inexistant parmi ceux qui comprennent les nuances et les bases scientifiques des processus climatiques à long terme12. »

Étude de Bray et von Storch (2008)
En 2008, Dennis Bray and Hans von Storch ont sondé 2058 climatologues répartis dans 34 pays. Au total, 373 scientifiques (18,2 %) ont répondu à l'enquête de 76 questions. Plusieurs de ces questions utilisaient une échelle de 1 à 7 (« pas du tout » à « fortement ») pour les réponses. À la question 20, « À quel point êtes-vous convaincu que des changements climatiques se produisent présentement, qu'ils soient d'origine naturelle ou anthropique ? », 67,1 % ont répondu fortement (7), 26,7 % dans une large mesure (5-6) , 6,2 % dans une faible mesure (4-2) et 0 % pas du tout. À la question « Croyez-vous que les changements climatiques (récents ou dans un futur rapproché) sont d'origine anthropique, 34,6 % ont répondu fortement (7), 48,9 % dans une large mesure (5-6), 15,1 % dans une faible mesure (2–4), et 1,35 % (1) « pas du tout ».

Analyse de Naomi Oreskes (2004)
Les tenants de l'existence d'un consensus concernant la responsabilité humaine dans le réchauffement climatique s'appuient sur la prise de position de plusieurs institutions scientifiques et sur le nombre de climatologues impliqués dans les analyses du GIEC. Ce consensus a parfois été mis en doute par des responsables politiques, en particulier aux États-Unis. Mais selon une étude publiée dans la revue Science13 par une historienne des sciences, Naomi Oreskes (en), l'analyse de 928 résumés d'articles scientifiques sélectionnés dans une base de données à l'aide des mots clés « climate change » et publiés entre 1993 et 2003 montre qu'aucun d'entre eux ne remettait en cause le consensus défini par le GIEC.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9066
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Dim 25 Sep - 12:07

je lis :
À la question 20, « À quel point êtes-vous convaincu que des changements climatiques se produisent présentement, qu'ils soient d'origine naturelle ou anthropique ? », 67,1 % ont répondu fortement (7), 26,7 % dans une large mesure (5-6) , 6,2 % dans une faible mesure (4-2) et 0 % pas du tout. À la question « Croyez-vous que les changements climatiques (récents ou dans un futur rapproché) sont d'origine anthropique, 34,6 % ont répondu fortement (7), 48,9 % dans une large mesure (5-6), 15,1 % dans une faible mesure (2–4), et 1,35 % (1) « pas du tout ».
1) tu remarqueras qu'on est loin de tes 97%
2) Qu'à la question 20 même des climato réalistes auraient pu donner 7 points
3) 0n parle de conviction et non de certitudes, comme quoi on est dans la croyance.
4) La question d'après il est question ouvertement de croyance "croyez vous..."

tu appelles cela de la science moi de la religion...
N'oublie pa que 97% des scientifiques croyaient ou était convaincu que la terre était plate... même les académies de science ou que l'homme noir n'était pas un homme mais un animal exposé dans les zoos...

En quoi d'autres hypothèses ne pourraient pas etre évoquées si l'on est dans la croyance ?


Tu m'excuseras à la croyance politico-médiathique de préférer la science... et ses hypothèses et ses recherches et ses incertitudes. Et je ne vois aucune raison de dénigrer comme tu le fais ceux qui ont une curiosité intellectuelle d'aller plus loin que la pensée pré-établie d'autorité.

Croire n'est pas savoir !

Au faite pas un commentaire de ta part sur les fables annoncées de disparition de l'arctique depuis 2001 ! .... ni sur les mesures liberticides envisagées pour contraindre le peuple en l'enfermant dans un schéma idéologique totalitaire.

Ce n'est pas en te cachant des faits que tu t'ouvriras l'esprit...

Je reste persuadé que la croyance climatique (ci-dessus démontré) a le même but que la croyance religieuse : Asservir le peuple en le privant de liberté et de connaissance. Ta 6ième république sera t elle écolo-totalitaire  ? au lieu de la fuir pose toi la question.

en 3 posts je t'aurais démontré :
La mascarade du réchauffement anthropique
La volonté totalitariste qui se cache derrière cette mascarade
Mascarade s'appuyant sur une croyance et non sur un savoir scientifique.

Maintenant si tu as envie de rester enfermé c'est ton problème.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6188
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Dim 25 Sep - 13:09

a part faire un peu de vent, tu n'as strictement rien démontré, je te renvoie aux remarques :

Spoiler:
Anderegg, Prall, Harold, et Schneider (2010)
Un article de 2010, publié dans Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States, a analysé les données de publication et de citation pour 1372 chercheurs des sciences du climat et émis les deux conclusions suivantes:

« (i) 97–98 % des chercheurs dont le sujet principal de publication est la science du climat soutiennent la thèse du réchauffement anthropique telle que décrite par le GIEC, et (ii) l'expertise climatique et la notoriété scientifique des chercheurs qui contestent cette thèse est nettement plus basse que celle de chercheurs qui la supportent. »

Étude de Peter Doran et Maggie Zimmerman (2009)
Une étude publiée en 2009 par Peter Doran (en) et Maggie Zimmerman, du département des sciences de la Terre et de l'environnement de l'Université de l'Illinois à Chicago, et à laquelle 3146 scientifiques ont répondu, révèle que 90 % des scientifiques interrogés sur le sujet jugent que les températures mondiales ont « globalement augmenté » depuis le xixe siècle, et 82 % sont d'accord avec l'affirmation selon laquelle les activités humaines « contribuent significativement au changement des températures moyennes globales. »12 Ces taux montent respectivement à 96,2 % et à 97,4 % chez les 79 spécialistes en climatologie (ceux qui ont indiqué « science du climat » comme domaine d'expertise et qui ont publié plus de 50 % de leur articles récents sur le sujet). À l'inverse, seulement 47 % des 103 géologues interrogés pensent que l'activité humaine est un facteur significatif du changement climatique. En conclusion l'enquête affirme:

« Il semble que le débat sur l'authenticité du réchauffement global et sur le rôle joué par les activités humaines soit largement inexistant parmi ceux qui comprennent les nuances et les bases scientifiques des processus climatiques à long terme12. »

Étude de Bray et von Storch (2008)
En 2008, Dennis Bray and Hans von Storch ont sondé 2058 climatologues répartis dans 34 pays. Au total, 373 scientifiques (18,2 %) ont répondu à l'enquête de 76 questions. Plusieurs de ces questions utilisaient une échelle de 1 à 7 (« pas du tout » à « fortement ») pour les réponses. À la question 20, « À quel point êtes-vous convaincu que des changements climatiques se produisent présentement, qu'ils soient d'origine naturelle ou anthropique ? », 67,1 % ont répondu fortement (7), 26,7 % dans une large mesure (5-6) , 6,2 % dans une faible mesure (4-2) et 0 % pas du tout. À la question « Croyez-vous que les changements climatiques (récents ou dans un futur rapproché) sont d'origine anthropique, 34,6 % ont répondu fortement (7), 48,9 % dans une large mesure (5-6), 15,1 % dans une faible mesure (2–4), et 1,35 % (1) « pas du tout ».

Analyse de Naomi Oreskes (2004)
Les tenants de l'existence d'un consensus concernant la responsabilité humaine dans le réchauffement climatique s'appuient sur la prise de position de plusieurs institutions scientifiques et sur le nombre de climatologues impliqués dans les analyses du GIEC. Ce consensus a parfois été mis en doute par des responsables politiques, en particulier aux États-Unis. Mais selon une étude publiée dans la revue Science13 par une historienne des sciences, Naomi Oreskes (en), l'analyse de 928 résumés d'articles scientifiques sélectionnés dans une base de données à l'aide des mots clés « climate change » et publiés entre 1993 et 2003 montre qu'aucun d'entre eux ne remettait en cause le consensus défini par le GIEC.

le consensus est donc évident pas besoin d aller chercher des raisonnement tarabiscotés sur la différence entre croire et savoir. Ces gens croient a partir de leur savoir, pas d'un missel néo libéral comme celui que tu suis.
Tu dis que ce qui est prédit n'est pas exactement ce qui se passe, certes, mais la tendance est claire.
Rien a voir avec les climato sceptiques dont les arguments au fil du temps s'effondrent les uns après les autres.

personnellement si des scientifiques m'expliquent l'évolution via l'observation et aujourd'hui la génétique, je ne reste pas branché sur les quelques scientifiques qui expliquent que l'évolution est impossible, souvent d'ailleurs parce qu'ils sont chrétiens et que cela ne collent pas avec leurs croyances. Si demain la communauté scientifique explique qu' en fait le co2 n'a rien a voir, j'en prendrai compte.
C'est peut etre la différence entre nous. tu es en croisade pour tes croyances, et derrière pour ton modèle économique, moi pas !




_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6188
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Dim 25 Sep - 13:36

Le court termisme et l'individualisme égotique, c'est cela qui nous menace en tant qu espece.
mais bon si l'on fait remarquer cela c'est soit disant par peur, belle inversion de la part de gens qui ne
veulent surtout pas voir la réalité ! cyclops




_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9066
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Dim 25 Sep - 15:34

komyo a écrit:a part faire un peu de vent, tu n'as strictement rien démontré,
C'est donc que tu n'as rien compris... pourtant c’était bien clair.. mais bon il y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.
ou plutot que tu ne tiens compte d'aucune objection démonstration et autre remise en question.
Ta religion est établi tu n'acceptes aucun

Tu t'accroches à des stats comme à une bouée de sauvetage parce qu'ul n'y a aucune preuve.

Qui plus est tu nous sors des stats qui datent de 7 à 12 ans !

Depuis le fameux consensus s'effritent de toutes parts.... il y a même des plaintes pour escroquerie contre la noaa....

Sinon concernant les prédictions de disparitions de l'arctique depuis 2001... toutes fausses ! toujours rien à redire. mince pourtant à chaque fois tu as du l'annoncer comme une vérité évidente.... une catastrophe imminente. et là cela ne te pose aucun problème....

Bon je laisse avec tes scientifiques chef d'entreprise sur le climat...

Tout d'un coup le conflit d’intérêt ne te soucie plus

Sacré komyo !


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6188
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Dim 25 Sep - 16:37

troubaa a écrit:


Bon je laisse avec tes scientifiques chef d'entreprise sur le climat...

Tout d'un coup le conflit d’intérêt ne te soucie plus

Sacré komyo !


je me demande bien qui ne s'en soucie pas... tongue

http://videos.lachainemeteo.com/videos-meteo/video-meteo-et-vous/les-climato-sceptiques-valent-de-l-or-158802.php


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6188
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Dim 25 Sep - 16:45



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9234
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Dim 25 Sep - 17:39

komyo a écrit:je me fies aux sources ci dessous, quant a tes 370000 scientifiques spécialisés as tu été voir la liste de leur compétences, as tu vérifié si ils existaient bien, les as tu appelé pour savoir qu est ce qu'ils disaient exactement, si ils avaient évolué depuis leur signature ou non ? etc
parce que toi je présume que de ton coté tu l'as fait pour les 97 % restant !!!!!! affraid  affraid  affraid  affraid
entre 2014 et 2016 ces études ont évolue , et l'impact supposé de l'homme , à été largement revu à la baisse .
troubaa a écrit:
Tu m'excuseras à la croyance politico-médiathique de préférer la science... et ses hypothèses et ses recherches et ses incertitudes. Et je ne vois aucune raison de dénigrer comme tu le fais ceux qui ont une curiosité intellectuelle d'aller plus loin que la pensée pré-établie d'autorité.
A savoir cette p......de pensée unique , où médias et politiques veulent nous enfermer .




amicalement
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7029
Localisation : Dijon

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par gaston21 le Dim 25 Sep - 17:50

Dialogue de sourds! Et il n'est pire sourd que celui qui...
J'en conclus que nos gouvernants sont des cons qui s'acharnent à organiser des conférences internationales sur l'Environnement et à inciter à prendre des mesures idiotes qui freinent le développement économique.
35000 scientifiques climato-sceptiques! C'est mieux que le miracle de la multiplication des pains!
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6188
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Dim 25 Sep - 18:02

Et oui la pensée unique de dan a encore frappée !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9066
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Dim 25 Sep - 19:17

gaston21 a écrit:Dialogue de sourds! Et il n'est pire sourd que celui qui...
J'en conclus que nos gouvernants sont des cons qui s'acharnent à organiser des conférences internationales sur l'Environnement et à inciter à prendre des mesures idiotes qui freinent le développement économique.
35000 scientifiques climato-sceptiques! C'est mieux que le miracle de la multiplication des pains!
Déjà axpliqué mais as tu la réponse....?
dialogue de sourds dis tu.
Je confirme.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9234
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Dim 25 Sep - 19:30

gaston21 a écrit:Dialogue de sourds! Et il n'est pire sourd que celui qui...
J'en conclus que nos gouvernants sont des cons qui s'acharnent à organiser des conférences internationales sur l'Environnement et à inciter à prendre des mesures idiotes qui freinent le développement économique.
35000 scientifiques climato-sceptiques! C'est mieux que le miracle de la multiplication des pains!
effectivement il y a deux chiffres qui circulent 31 000 ou 35 000
exemple   sources http://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de_scientifiques_sceptiques_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique.

Connais tu au moins les résultat  de la fameuse Coop 21, qui se donnait pour objectif de réduire de 2 °C la température  à condition que les engagements, soient ratifiés par tous  .
résultat : sur 55 pays qui représentent 55 % de gaz à effet de  serre seul ...........27 ont signés  affraid  affraid  affraid soit seulement 39 % d’émission
Cramponne toi sur les 28 pays Européens seul 3 ont ratifié le texte !!!
quelle unanimité, quel foutage de gueule n'est ce pas !!!Étrange qu'ils n'aient pas tous pris des mesures idiotes !!!
Chiffres donnés par Maud Fontenoy !!!une climato fanatique .
Mais le principal étant que Fabius soit content !!!n'est ce pas ?

komyo a écrit:Et oui la pensée unique de dan a encore frappée !
je viens de donner mes sources , que tu peux consulter . Preuve que ce n'est pas un miracle !!!!.
Pour information ce que l'on appelle en général la pensée unique est la pensée , majoritaire. Au regard du battage fait par tous les médias les climatosceptiques sont loin d’être majoritaire et entendus .

amicalement
.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9066
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Dim 25 Sep - 19:53

bref j'attends toujours une explication concernant les prédictions farfefues....

Alors sans importance komyo ?
On a le droit de raconter n'importe quoi ?
on a le droit de s'amuser à faire peur au peuple ?

Tout cela pour mieux le manipuler.... ils ont joué avec toi et toi tu applaudies, pire tu fais comme si cela n'avait aucune importance pour mieux gober leur prochain mensonge ?


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9066
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Dim 25 Sep - 19:55

C'est drole aucune réaction à ce message.....

troubaa a écrit:désolé komyo de ne pas te répondre ton intervention trop brillante me laisse sans voie...

Allez un petit texte pour les tenants d'un état dirigiste... finalement l'écologie ne servira qu'à asservir les peuples.... c'est peut-être cela que les politiciens ont retenu Gaston 

La tentation totalitaire de l'écologie:
Pour lutter contre le changement climatique, le National Bureau of Economic Research (NBER) propose de transformer l'économie américaine en économie de guerre.
 

Lorsqu’en 2010 je publiais un modeste essai d’épistémologie caractérisant le Giec – groupe d’étude de l’ONU sur le climat – comme organisation politique, j’étais à peu près seul à soutenir cette thèse. Que de plateaux télévisés n’ai-je pas acceptés, à l’époque, où l’on me regardait comme une sorte d’original, un négateur de la science, une pittoresque scorie du passé probablement stipendiée par les pétroliers.


Rapidement, je fus rejoint dans cette démarche critique par la journaliste canadienne Donna Laframboise, puis quantité d’autres, jusqu’à ce que cette thèse ô combien minoritaire soit adoptée par le Parti républicain américain dans la plus récente version de son programme, et que Nicolas Sarkozy ne la reprenne aujourd’hui à son compte.
Est-ce à dire que la raison a triomphé? Est-ce à dire que les rapports du Giec sont reconnus pour ce qu’ils sont, c’est-à-dire des documents politiques – et non scientifiques – se faisant le relais de l’idéologie écologiste la plus échevelée? Il est trop tôt pour le dire. Car, selon un schéma intellectuel classique, à mesure qu’ils sont battus en brèche, les tenants de la thèse dominante tendent à se radicaliser.
Economie de guerre


Ainsi le National Bureau of Economic Research (NBER), qui est la plus grande organisation de recherche économique des Etats-Unis, vient-il de publier une étude sur la manière dont l’économie américaine devrait s’adapter au changement climatique. 
Titre de cette étude, largement reprise ces jours-ci par la presse américaine:L’économie américaine durant la Deuxième guerre mondiale comme modèle pour assumer le changement climatique.

Pour lutter contre le changement climatique, dont les effets sont comparés aux bombes larguées sur l’Europe par les nazis (sic, p. 4), ce rapport propose de transformer l’économie américaine en économie de guerre. Ce qui implique, entre autres, l’inflation illimitée des dépenses publiques, le contrôle gouvernemental des moyens de production, la maîtrise administrative des facteurs économiques (prix, taux, loyers) et le rationnement. Un ensemble de mesures qui définit, en effet, l’économie d’un pays en guerre.


Considérant que la guerre est une situation analogue à la "catastrophe écologique" que nous connaissons, l’auteur du rapport montre comment, en 1941, l’économie américaine fut convertie en économie de guerre, comment de nouvelles infrastructures furent bâties par le gouvernement, comment furent inventés de nouveaux matériaux, tel le caoutchouc synthétique, comment de nouveaux gisements d’aluminium furent mis en exploitation.

Rationnement des métaux, privilèges pour l’industrie des armements: voilà le tableau d’une économie de guerre. Le plus bel exemple, selon l’auteur du rapport, de ce qu’un gouvernement peut accomplir en temps de guerre, est le "projet Manhattan", c’est-à-dire la mise au point de la bombe nucléaire. Le financement fut assuré par des impôts, et par l’emprunt.


Le succès de cette économie administrée, poursuit l’auteur, conduit à se demander pourquoi ce "socialisme de guerre" (sic) fut rejeté après la guerre. Essentiellement en raison de problèmes de communication, parce qu’on laissa des grèves s’installer et se répandre la propagande des entreprises en faveur du "free market". Il n’existe, par conséquent, aucun obstacle structurel à l’instauration d’une économie planifiée en temps de paix.


Cette économie planifiée ne se distinguerait des précédents que par son objectif, qui ne serait pas de produire en fonction des besoins, mais de limiter la production humaine de gaz à effet de serre. L’idée est qu’en assignant à chacun la place qui lui revient, l’État se donne les moyens de réduire les émissions de CO2 et de gérer les conséquences des événements climatiques extrêmes, réputés se multiplier (p. 3).
Ludwig von Mises et Friedrich Hayek ont montré que le contrôle de l’activité économique implique le contrôle de la vie de chaque individu dans tous ses aspects, et non dans les seuls aspects économiques.


Celui qui décide de ce qui peut être produit, par qui et où; de ce qui peut être consommé, par qui et dans quelles quantités, celui-là non seulement contrôle la vie des citoyens, il est celui qui fixe l’échelle des valeurs. Tout à la fois démon omniscient de Laplace, Léviathan hobbésien et Big Brother, le Planificateur devient nécessairement maître des âmes.


Projets délirants


Du reste, le rapport du National Bureau of Economic Research suggère, à titre apéritif, des déplacements autoritaires et "rapides" de population (p. 5 et 17) et l’interdiction des grèves (p. 35). Ce qui ne posera aucune difficulté, dès lors que l’État se sera affranchi de toute contrainte financière et légale (p. 15). Cette oblitération des libertés élémentaires par la planification écologiste serait d’autant plus efficace que le "changement climatique" n’est pas susceptible d’être vaincu.


Des projets aussi délirants que celui du National Bureau of Economic Research, qui s’inscrit dans la droite ligne des recommandations malthusiennes du Giec, marquent l’exaspération d’un débat que l’on a cru fondé en science, alors qu’il ne l’a jamais été que dans l’idéologie.


Ne serait-il pas opportun qu’à la suite de la majorité parlementaire américaine, les responsables politiques européens organisent des auditions publiques sur la politisation de la science du climat?


Par Drieu Godefridi
Docteur en philosophie, juriste





_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7524
Localisation : Enfant du Monde

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par Dédé 95 le Dim 25 Sep - 20:10

Il est temps d'expliquer ce qu'est une CdP et non COP qui est de l'anglais.
L’ONU s’est dotée en 1992, à l’occasion du sommet de la Terre de Rio de Janeiro, d’un cadre d’action de lutte contre le réchauffement climatique : la CCNUCC (Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques). Cette convention réunit presque tous les pays du monde qui sont qualifiés de « Parties »(1). Leurs représentants se rassemblent une fois par an depuis 1995 lors des « COP » (Conferences of the Parties) ou « CdP » en français.

C’est notamment lors de ces COP que les États signataires peuvent entériner des accords sur la réduction des émissions anthropiques de gaz à effet de serre, avec des objectifs communs ou différenciés. Ils évaluent également à ces occasions l’évolution de leurs engagements et de l’application de la convention-cadre. Des sessions de négociation sont réalisées en amont de ces sommets. Les COP réunissent les représentants des Parties mais aussi des acteurs non-étatiques : collectivités territoriales, ONG, scientifiques, etc.

La 1re COP s’est tenue à Berlin en 1995. A l’occasion de la 3e « COP » en 1997, le Protocole de Kyoto a été signé : 37 pays développés se sont engagés à réduire leurs émissions de 5% en moyenne sur la période 2008 / 2012 par rapport aux niveaux de 1990. Lors du très médiatisé sommet de Copenhague en 2009 (« COP15 »), aucun accord global n’a en revanche été trouvé. En 2012, l’Amendement de Doha (« COP18 ») a prolongé le Protocole de Kyoto. Il porte sur la période 2013 / 2020 et prévoit pour les pays engagés une réduction moyenne de 18% de leurs émissions par rapport à 1990.

La dernière « COP » a eu lieu à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015 (« COP21 ») et la prochaine aura lieu à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016 (« COP22 »).

Depuis 2005, date d’entrée en vigueur du Protocole de Kyoto, la COP est chaque année couplée à la Conférence annuelle des Parties au Protocole de Kyoto.

Vous remarquerez en premier que les CdP parlent des Changements Climatiques au pluriel, car contrairement à ce que laissent croire les opposants, pour des raisons économiques,, ce n'est pas le changement global qui pose problème mais les changements géographiques.

Moralité rien n'oblige cette auguste assemblée de l'ONU à ratifier les décision, c'est cela la Démocratie.
Et c'est ce qui c'est passé depuis le début et c'est ce qui se passera pour la 21ème!
Donc rien de particulier et de catastrophique, sauf que ça devient URGENT que des décisions soient prises.
Tout le monde n'habite pas dans le pays du vent, certains habitent à PEKIN.
Il est évident que la pollution n'est pas la même et ses habitants n'ont pas les mêmes réactions.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9066
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Dim 25 Sep - 20:41

Quel rapport avec pékin ?

A pékin il y a un problème avec les particules fines pas avec le CO2.

Je t'ai déjà expliqué au moins 2 fois il me semble. tu répètes 2 fois la même erreur, si cela est volontaire je vais finir par parler de mensonge. chercherais tu à manipuler le peuple en trichant volontairement... non pas toi pas un si bon communiste...

Les particules fines sont mauvaises pour la santé. c'est un fait scientifique
Le CO2 dans l'atmosphère n'est pas mauvais pour la santé et très bon pour la végétation : c'est aussi un fait scientifique.

Pourtant à cause de la cop 21 on continue de lutter contre le CO2 et non contre les particules fines.

LA pollution dans les villes ne diminuera pas. Le diesel faible émetteur en CO2 et grand émetteur en particule fine est toujours fiscalement favorisé, au niveau du particulier comme de l'entreprise au détriment de l'essence, qui est un plus fort emetteur de CO2 mais un plus faible emetteur de particules fines.

Moralité se soucier du CO2 est mauvais pour la qualité de l'air des villes !

Je rappelle que le CO2 est indispensable à la vie et que son accroissement ne fait que favoriser la végétation...et c'est une connaissance scientifique ! et non une croyance fantasmagorique...

quand on préfère accorder plus d'importance à la croyance qu'au savoir on va droit dans le mur !


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7524
Localisation : Enfant du Monde

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par Dédé 95 le Dim 25 Sep - 20:48

Mais les CdP ne parlent pas que du CO2, c'est toi qui veux cantonner le role des CdP dans le CO2.
A Pekin, c'est bien l'hyper concentration des industries qui est responsable NON ?
Allez vit au Pays du Vent ou loin des usines (pas comme moi avec Achères), t'aura pas à t'inquiéter de la pollution et du climat.
Parce que la concentration industriel n'agit pas sur le climat ?
Bravo, t'a tout compris! Bis répétita.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9066
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Dim 25 Sep - 20:53

ha bon il parlent de quoi d'autres ?
Ce n'est pas moi qui ait le mot CO2 au bout des lèvres...

non la concentration industrielle n'agit pas sur le climat.. les particules fines ne sont pas un Gaz à effet de serre. Encore une affabulation...

Bref tu veux te servir de l'écologie pour combattre le capitalisme tout comme komyo.
Finalement comme komyo tu en as rien à faire de la nature.
Seule ton idéologie compte.

Les masques tombent les uns après les autres.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6188
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Dim 25 Sep - 22:01

dan 26 a écrit:

komyo a écrit:Et oui la pensée unique de dan a encore frappée !
je viens de donner mes sources , que tu peux consulter . Preuve que ce n'est pas un miracle !!!!.
Pour information ce que l'on appelle  en général la pensée unique est la pensée , majoritaire. Au regard du battage fait par tous les médias  les climatosceptiques sont loin d’être majoritaire et entendus .

amicalement
.
$

j'avais complètement oublié que ta subtilité ne te permettait pas de comprendre,
Ce que je veux dire c'est que vu tes interprétations sur ce que sont les banquiers, le vide bouddhiste et j'en oublie ta pensée était unique !
un sorte de must, si tu préfères ! affraid
I love you


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6188
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Dim 25 Sep - 22:04

troubaa toi qui maissait entendre que l'histoire du changement climatique n'était qu'une question de business.
Tu n'as pas relevé cette information !


http://videos.lachainemeteo.com/videos-meteo/video-meteo-et-vous/les-climato-sceptiques-valent-de-l-or-158802.php

Ca n'existe pas ?



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6188
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Dim 25 Sep - 22:12

troubaa a écrit:C'est drole aucune réaction à ce message.....

troubaa a écrit:désolé komyo de ne pas te répondre ton intervention trop brillante me laisse sans voie...

Allez un petit texte pour les tenants d'un état dirigiste... finalement l'écologie ne servira qu'à asservir les peuples.... c'est peut-être cela que les politiciens ont retenu Gaston 

La tentation totalitaire de l'écologie:
Pour lutter contre le changement climatique, le National Bureau of Economic Research (NBER) propose de transformer l'économie américaine en économie de guerre.
 

Lorsqu’en 2010 je publiais un modeste essai d’épistémologie caractérisant le Giec – groupe d’étude de l’ONU sur le climat – comme organisation politique, j’étais à peu près seul à soutenir cette thèse. Que de plateaux télévisés n’ai-je pas acceptés, à l’époque, où l’on me regardait comme une sorte d’original, un négateur de la science, une pittoresque scorie du passé probablement stipendiée par les pétroliers.


Rapidement, je fus rejoint dans cette démarche critique par la journaliste canadienne Donna Laframboise, puis quantité d’autres, jusqu’à ce que cette thèse ô combien minoritaire soit adoptée par le Parti républicain américain dans la plus récente version de son programme, et que Nicolas Sarkozy ne la reprenne aujourd’hui à son compte.
Est-ce à dire que la raison a triomphé? Est-ce à dire que les rapports du Giec sont reconnus pour ce qu’ils sont, c’est-à-dire des documents politiques – et non scientifiques – se faisant le relais de l’idéologie écologiste la plus échevelée? Il est trop tôt pour le dire. Car, selon un schéma intellectuel classique, à mesure qu’ils sont battus en brèche, les tenants de la thèse dominante tendent à se radicaliser.
Economie de guerre


Ainsi le National Bureau of Economic Research (NBER), qui est la plus grande organisation de recherche économique des Etats-Unis, vient-il de publier une étude sur la manière dont l’économie américaine devrait s’adapter au changement climatique. 
Titre de cette étude, largement reprise ces jours-ci par la presse américaine:L’économie américaine durant la Deuxième guerre mondiale comme modèle pour assumer le changement climatique.

Pour lutter contre le changement climatique, dont les effets sont comparés aux bombes larguées sur l’Europe par les nazis (sic, p. 4), ce rapport propose de transformer l’économie américaine en économie de guerre. Ce qui implique, entre autres, l’inflation illimitée des dépenses publiques, le contrôle gouvernemental des moyens de production, la maîtrise administrative des facteurs économiques (prix, taux, loyers) et le rationnement. Un ensemble de mesures qui définit, en effet, l’économie d’un pays en guerre.


Considérant que la guerre est une situation analogue à la "catastrophe écologique" que nous connaissons, l’auteur du rapport montre comment, en 1941, l’économie américaine fut convertie en économie de guerre, comment de nouvelles infrastructures furent bâties par le gouvernement, comment furent inventés de nouveaux matériaux, tel le caoutchouc synthétique, comment de nouveaux gisements d’aluminium furent mis en exploitation.

Rationnement des métaux, privilèges pour l’industrie des armements: voilà le tableau d’une économie de guerre. Le plus bel exemple, selon l’auteur du rapport, de ce qu’un gouvernement peut accomplir en temps de guerre, est le "projet Manhattan", c’est-à-dire la mise au point de la bombe nucléaire. Le financement fut assuré par des impôts, et par l’emprunt.


Le succès de cette économie administrée, poursuit l’auteur, conduit à se demander pourquoi ce "socialisme de guerre" (sic) fut rejeté après la guerre. Essentiellement en raison de problèmes de communication, parce qu’on laissa des grèves s’installer et se répandre la propagande des entreprises en faveur du "free market". Il n’existe, par conséquent, aucun obstacle structurel à l’instauration d’une économie planifiée en temps de paix.


Cette économie planifiée ne se distinguerait des précédents que par son objectif, qui ne serait pas de produire en fonction des besoins, mais de limiter la production humaine de gaz à effet de serre. L’idée est qu’en assignant à chacun la place qui lui revient, l’État se donne les moyens de réduire les émissions de CO2 et de gérer les conséquences des événements climatiques extrêmes, réputés se multiplier (p. 3).
Ludwig von Mises et Friedrich Hayek ont montré que le contrôle de l’activité économique implique le contrôle de la vie de chaque individu dans tous ses aspects, et non dans les seuls aspects économiques.


Celui qui décide de ce qui peut être produit, par qui et où; de ce qui peut être consommé, par qui et dans quelles quantités, celui-là non seulement contrôle la vie des citoyens, il est celui qui fixe l’échelle des valeurs. Tout à la fois démon omniscient de Laplace, Léviathan hobbésien et Big Brother, le Planificateur devient nécessairement maître des âmes.


Projets délirants


Du reste, le rapport du National Bureau of Economic Research suggère, à titre apéritif, des déplacements autoritaires et "rapides" de population (p. 5 et 17) et l’interdiction des grèves (p. 35). Ce qui ne posera aucune difficulté, dès lors que l’État se sera affranchi de toute contrainte financière et légale (p. 15). Cette oblitération des libertés élémentaires par la planification écologiste serait d’autant plus efficace que le "changement climatique" n’est pas susceptible d’être vaincu.


Des projets aussi délirants que celui du National Bureau of Economic Research, qui s’inscrit dans la droite ligne des recommandations malthusiennes du Giec, marquent l’exaspération d’un débat que l’on a cru fondé en science, alors qu’il ne l’a jamais été que dans l’idéologie.


Ne serait-il pas opportun qu’à la suite de la majorité parlementaire américaine, les responsables politiques européens organisent des auditions publiques sur la politisation de la science du climat?


Par Drieu Godefridi
Docteur en philosophie, juriste





c'est le genre de juriste qui au nom de la liberté et de la démocratie imposerai la théorie de la génèse dans les salles de classe française si il le pouvait. Que te dire de plus, une devise shadok ?

Il vaut mieux pomper d'arrache pied même s'il ne se passe rien que de risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas


tiens une petite animation pour te remonter le moral !
http://sciencepost.fr/2016/01/25-ans-de-fonte-glaces-video-dune-minute/


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9234
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Lun 26 Sep - 9:01

komyo a écrit:

tiens une petite animation pour te remonter le moral !
http://sciencepost.fr/2016/01/25-ans-de-fonte-glaces-video-dune-minute/
toujours pareil la désinformation, il faudrait dire à ces spécialistes qu'il y a deux pôles, quid de l'autre ?
amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6188
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Lun 26 Sep - 12:49

dan 26 a écrit:
komyo a écrit:

tiens une petite animation pour te remonter le moral !
http://sciencepost.fr/2016/01/25-ans-de-fonte-glaces-video-dune-minute/
toujours pareil la désinformation, il faudrait dire à ces spécialistes qu'il y a deux pôles, quid de l'autre ?
amicalement

ah oui, tes sources sont de l'information et les miennes de la désinformation ! pirat
Et après tu viens faire le cake sur le forum en pleurnichant sur la pensée unique !    alien
concernant les poles ont en a déjà parlé, tu as encore oublié santa


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9234
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Lun 26 Sep - 14:40

komyo a écrit:
concernant les poles ont en a déjà parlé, tu as encore oublié santa
pourquoi ton exemple ne fait pas cas des deux pôles !!!!?
Cela montre bien la façon dont certaines organisations manipulent les informations

komyo a écrit:
j'avais complètement oublié que ta subtilité ne te permettait pas de comprendre,
Ce que je veux dire c'est que vu tes interprétations sur ce que sont les banquiers, le vide bouddhiste et j'en oublie ta pensée était unique !
un sorte de must, si tu préfères !  
tu oublies aussi mon analyse sur les causes du chomage , le fait que pour JC n'a certainement jamais existé , c'est un mythe , etc etc
c'est parfait cela confirme ce que je m’évertue de faire " essayer de penser .........autrement" . Tu vois que tu commences à me comprendre , c'est bien . Ras le bol de tous ces moutons de cette pensée commune unique .

[quote="troubaa"]
Seule ton idéologie compte.
pour information :
Origine et sources de pollution

Les polluants que l’on retrouve dans l’atmosphère peuvent être d’origine anthropique, c'est-à-dire produits par les activités humaines ou d’origine naturelle (émissions par la végétation, l’érosion du sol, les volcans, les océans, etc). Tous les secteurs d’activité humaine sont susceptibles d’émettre des polluants atmosphériques : les activités industrielles, les transports (routiers et non routiers), les activités domestiques (chauffage en particulier), l’agriculture, la sylviculture…..

Les polluants observés dans l’atmosphère ne sont pas tous émis directement par ces sources. Ils résultent aussi de réactions physico-chimiques entre composants chimiques (polluants primaires et autres constituants de l’atmosphère) régies par les conditions météorologiques.

La compréhension des phénomènes de pollution et leur prévision nécessite une bonne connaissance des sources de polluants, de leur répartition géographiques, et des quantités de polluants émises au long de l’année. Celles-ci peuvent varier nettement en fonction des périodes de l’année, voire du moment de la journée.

démonstration que personne ne sait rien dans ce domaine !!!





amicalement


Dernière édition par dan 26 le Lun 26 Sep - 15:35, édité 2 fois
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9234
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Lun 26 Sep - 15:27

je regroupe désolé
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7029
Localisation : Dijon

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par gaston21 le Lun 26 Sep - 17:33

komyo a écrit:
troubaa a écrit:C'est drole aucune réaction à ce message.....




c'est le genre de juriste qui au nom de la liberté et de la démocratie imposerai la théorie de la génèse dans les salles de classe française si il le pouvait. Que te dire de plus, une devise shadok ?

Il vaut mieux pomper d'arrache pied même s'il ne se passe rien que de risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas


tiens une petite animation pour te remonter le moral !
http://sciencepost.fr/2016/01/25-ans-de-fonte-glaces-video-dune-minute/

Oui, komyo, pompons...et pompons la gaiement!
Que de vérité dans ce psaume qui ne vient pas de l'AT...
"O vanité des parfums de ce monde..."

Entendez-vous, plac'de la République,
Quand les lampions commenc'nt à s'allumer,
Le bruit joyeux de notre mécanique ?
La pompe à merd'se met à fonctionner.

Refrain 1
Et puisqu'il faut que rien n'se pe-erde
Dans la nature
Où tout est bon
Amis, pressons la pompe à me-erde,
Le jour se lève à l'horizon.

"Faites avancer la première voiture",
Hennissement du cheval.
"Vérifiez les manomètres"
"Renversez la vapeur"
"En avant, tout doucement"

Refrain 2
Pompons la merde et pompons-la gaiement
En envoyant s'fair'foutr'ceux qui n'sont pas des frères
Pompons la merde et pompons la gaiement
En envoyant s'fair'foutr'ceux qui n'sont pas contents.

Soupe à l'oignon, bouillon démocratique,
Perdreaux truffés du faubourg Saint-Germain,
Vous serez tous, c'est une loi physique,
Bouffés un jour, chiés le lendemain.

Fille de roi, de ta beauté si fière,
Tu dois chier, ainsi Dieu l'a voulu.
Ton cul royal, comme un cul prolétaire,
A la natur'doit payer son tribut.

Humble ouvrier, ta modeste cuisine
Te fait du riche envi-er les festins ;
Console-toi, les produits qu'il rumine
Ne se vendront pas plus cher que les tiens.

Puissants du jour qui bouchez vos narines,
Quand nous pompons le fruit de vos excès,
Si nous cessions de vider vos latrines,
Que sentiraient vos splendides palais.

O ! Vanité des parfums de ce monde,
Roses, jasmins, qu'êtes-vous devenus ?
Vous embaumez à cent lieues à la ronde,
La merde passe, et l'on ne vous sent plus !

Nous voudri-ons que notre canon tonne,
Et proclamât la patrie en danger,
Nous saurions tous, en vrais fils de Bellone,
Mieux que Cambronne, emmerder l'étranger.

Dieu, pour nos sens, créa la fraîche rose,
Le papillon aux brillantes couleurs,
Les gais refrains pour les esprits moroses,
Et pour nos culs, il fit les vidangeurs.

O, Vidangeur à l'allure morose
Moque-toi bien du vil qu'en dira-t-on,
C'est la merde qui fait fleurir la rose
Honneur et gloire à tous nos beaux étrons,

Messieurs, Mesdam's, si par ma chansonnette
J'ai déridé vos fronts par trop rêveurs.
Quand vous pass'rez devant un'pompe honnête,
Venez, ensembl', nous pomperons en choeur,

Refrain 1


Arrêtez, un homme est tombé dans la fosse.
Sauvez-le, sauvez le !
Trop tard !
Oh ! Merde !

avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9066
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Lun 26 Sep - 20:19

komyo a écrit:
troubaa a écrit:C'est drole aucune réaction à ce message.....




c'est le genre de juriste qui au nom de la liberté et de la démocratie imposerai la théorie de la génèse dans les salles de classe française si il le pouvait. Que te dire de plus, une devise shadok ?

Il vaut mieux pomper d'arrache pied même s'il ne se passe rien que de risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas


tiens une petite animation pour te remonter le moral !
http://sciencepost.fr/2016/01/25-ans-de-fonte-glaces-video-dune-minute/

Tu le connais tu as des sources où c'est juste une attaque ad hominen violente comme tout bon hargneux intolérant de gauche q parce que tu n'as rien à répondre ?

(j'opte pour la deuxième hypothèse.... va savoir pourquoi... mais je suis prêt à avouer mon erreur)

Ta vidéo ne prouve pas que le réchauffement soit anthropique.... c'est étrange cette manie de refuser de se poser les questions et tout mélanger.... ok la banquise fond si tu veux et alors en quoi cela implique l'homme...? parce que tu es incapable de concevoir que la natuire puisse etre changeante ?

Ne me répond pas "c'est évident' s'il te plait.

en pompant tu peux faire plus de dégâts sans pomper ! voir les dégâts du diesel en ville ! toujours fiscalement hyper favorisé au nom de la lutte contre le CO2 et le changement climatique anthropique.

Hé oui en pompant on peut faire de dégâts. Mince tu n'y avais pas pensé... c'est bête hein !


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7524
Localisation : Enfant du Monde

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par Dédé 95 le Lun 26 Sep - 21:11

Tu le connais [Godefridi] tu as des sources où c'est juste une attaque ad hominen violente comme tout bon hargneux intolérant de gauche q parce que tu n'as rien à répondre ?
Moi je le connais, merci KGB-STASI-CIA.libéral
http://www.wikiberal.org/wiki/Drieu_Godefridi
Parfaitement neutre quoi!
Ils sont c.. ces wiki de droite. (c'est bien ça?)


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9066
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Lun 26 Sep - 21:18

pas moins neutre que toi il me semble !

et en quoi cela conforte les dire de komyo ? En rien.

Bref à croire que les dires de komyo étaient de la pure méchanceté d'extrêmes gauchistes en mal de réparties.

Tu as quelques de plus intéressant pour défendre komyo dédé ?


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7524
Localisation : Enfant du Monde

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par Dédé 95 le Lun 26 Sep - 21:28

Non, moi je ne défend que mon point de vue!
Puis-je ?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9066
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Lun 26 Sep - 21:33

lui aussi

peut il ?

A moins bien sur que tu considères qu'une personne n'ayant pas le meme point de vue que toi c'est parce qu'elle est aux ordres de force occultes qui nous veulent du mal...


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7524
Localisation : Enfant du Monde

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par Dédé 95 le Mar 27 Sep - 7:38

Non j'appartiens pas, par exemple, à la caste des anti-communiste de principe, sans connaitre.
Je ne juge que ce que je connais et je vis, donc mes réflexions partent de réalités, pas d'apriori encore moins de on-dit, si ce n'est pour renforcer mes positions.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6188
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Mar 27 Sep - 11:18

Dédé 95 a écrit:Non j'appartiens pas, par exemple, à la caste des anti-communiste de principe, sans connaitre.
Je ne juge que ce que je connais et je vis, donc mes réflexions partent de réalités, pas d'apriori encore moins de on-dit, si ce n'est pour renforcer mes positions.

deconnes pas dédé, tu vas quand meme pas déboulonner une idole de l'ultra libéralisme quand meme !

en plus de donner des lecons d économie, ce monsieur est à la fois un spécialiste des généralisations
puisque une photo d'ours polaire retouchée prouverait que les climatos sceptiques sont des truqueurs
et que par voie de conséquence les ours de ces contrées ne sont pas en danger.
Ils iraient meme de mieux en mieux. On est content pour eux... !  clown
(logique shadok)

j'aurai bien mis un texte du wwf, mais on aurait tout de suite eu droit à l'argument de conflit d intéret
(quand on sais ce que les officines libérales reçoivent pour leur travail, il y a de quoi rigoler doucement, mais bon...)
Voici l'article sur  wikipedia qui bien que n étant pas parfait, évolue assez vite et peut toujours faire l'objet de discussion.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ours_blanc#Fonte_de_la_banquise_:_menace_principale


concernant la vidéo sur la glace du pole nord, elle renvoie a ton affirmation que celle ci ne fond pas comme prévue.
Or si celle ci n'a pas entièrement fondue, la tendance est là. On en revient a ce que disait la personne de sciences étonnante.
Cette année ayant été une année de record, (de typhons aussi malgré tes déclarations), l'année prochaine si on a une baisse de plusieurs
% tous les climato négationnistes vont s empresser d'en faire leur chou gras ! bref, as usual...


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9066
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Mar 27 Sep - 19:51

Dédé 95 a écrit:Non j'appartiens pas, par exemple, à la caste des anti-communiste de principe, sans connaitre.
Je ne juge que ce que je connais et je vis, donc mes réflexions partent de réalités, pas d'apriori encore moins de on-dit, si ce n'est pour renforcer mes positions.
non tu es un anti libéral par principe.
Comment sais tu qu'il ne connait rien au cimmunisme ? PArce que à ton avis il n'y a que toi qui connait le coimmunisme.... tous lkes autres surtout les anti communistes sont des ignorentts.

Bref tu n'as aucun argument autre que celui de te croire supérieure.... toi le bon communiste face à tous les méchnats anti-communiste ignorants... éternel discours de celui qui prend les autres pour des neuneus.

Topujour saucun argument. ni de toi ni de komyo. l'habituel étalage de méchanceté et de médisance de l'extreme gauche.

Et le pauvre komyo qui en est à colporter ce mensonge concernant les ours blancs.... mais bon des qu'il s'agit de catastrophisme il y croit. une vraie marionette...


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6188
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Mar 27 Sep - 20:40

troubaa a écrit:
Topujour saucun argument. ni de toi ni de komyo. l'habituel étalage de méchanceté et de médisance de l'extreme gauche.

Et le pauvre komyo qui en est à colporter ce mensonge concernant les ours blancs.... mais bon des qu'il s'agit de catastrophisme il y croit. une vraie marionette...

ah oui c'est vrai j oubliai, nous c'est la pensée unique et toi uniquement la pensée !
Du coup, je pense que le plus judicieux serait que tu ériges une statue a ta gloire dans ton village ! Cool
Ils ne t en ont pas encore parlé tes concitoyens ? scratch


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7524
Localisation : Enfant du Monde

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par Dédé 95 le Mar 27 Sep - 21:06

non tu es un anti libéral par principe.
Comment sais tu qu'il ne connait rien au cimmunisme ? PArce que à ton avis il n'y a que toi qui connait le coimmunisme.... tous lkes autres surtout les anti communistes sont des ignorentts.

En effet, je suis un anti-libéral par principe, car je condamne le système libéral basé sur le capitalisme, système que l'on connais trop bien puisque malheureusement on vit dedans et on est OBLIGE de le subir en toute démocratie du reste. Tu veux un exemple sur le paiement des payes?

A vous lire, toi, Dan et bien d'autres on comprend que vous ne connaissez pas ce qu'est le communisme deux preuves flagrantes ?
1 - L'UURSS avait une économie communiste, pas besoin d'être un féru en économie politique chacun sais que c'est faux.
2 - L'emploi du terme gauchiste qui est employé à tort et à travers alors qu'il servait pour désigner des gens combattus politiquement (a bien souvent physiquement) par le parti bolchevique puis les Staliniens.

Alors OUI ni Troubaa ni Dan, ni aucun de ceux qui condamne à priori le communisme ne le connaissent ils en donnent la preuve!
A moins que sur les forums chacun cache son jeu, comme chacun cache son identité ?
Cf mon fil à ce sujet: Il y a un être humain derrière l'écran!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9066
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Mar 27 Sep - 22:01

Les intégristes religieux tiennent exactement le même raisonnement que toi.
c'est parce que tu t'es auto-décrété unique connaisseur du communisme, dépositaire du dogme. Je pourrais te répondre exactement la même chose que toi sur le libéralisme et remplacer dan et moi par komyo et toi dans mon texte...
Mais je ne le fais pas car je ne suis pas un intégriste religieux dépositaire du dogme.

tout ce que je constate c'est que partout où on a voulu s'essayer au communisme se fut un échec terrible avant d'y arriver. Et cela tu ne peux le nier.

ha moins bien sur que pour toi la fin justifie les moyens et que tu sois prêt à affamer des populations entières afin de laisser le communisme s'exprimer en espérant que cela marche....

Tu n'as jamais répondu à cette question : que deviennent les libéraux dans une société communiste ? le communisme repose sur l'humanité totale de la population ce qui est irréalisable à moins de contriandre les peuples...

Désolé komyo de te rappeler quelques réalités.... quelle est l'évolution du nombre d'ours polaire : en frote augmentation.... encore un mensonge qu'on t'a conté : les ours blanc vont disparaître ou pire disparaissent. : raté ! surtout depuis que la chasse a été réduite/réglementée.... et ce n'est donc pas le réchauffement médiatique qui faisait disparaître l'ours blanc, comme ils te l'ont fait croire, mais la chasse !

On connait la photo manipulatrice d'un ours blanc affamé dérivant son son iceberg... moment hélas naturel et courant mais exploité sur fond de catastrophisme que gaston évidemment s'est empressé de publier comme preuve de la disparition des ours à cause du réchauffement. Mais ni gaston ni toi n'en conclue qu'ils se sont fait avoir et manipulé... trop d'ego ?


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill

Contenu sponsorisé

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 19 Aoû - 16:52