LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Partagez
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8865
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Mar 6 Sep - 23:31

et komyo qui nous expose toujours la même affirmation découlant de sa méconnaissance des faits. Tu ne fais que répéter la doctrine officielle.

ce n'est pas parce que tu decretes que la "communauté scientifique" est unanime qu'elle l'est.
Déjà elle ne l'est pas et de plus on peut rajouter :
que le débat est étouffé.
que les contradicteurs n'ont pas le droit à la parole, que leur travaux ne sont pas médiatiquement diffusés (donc tu ne les connais pas)
que certains préfèrent se taire de peur de perdre leur subvention ou de tuer leur carrière
que si tu veux une subvention d 'etat il vaut mieux glisser dans le projet le terme "rechauffement climatique" (et hop un scientifique de plus "unanime"..)
Que certains aux usa essayent de faire taire les climato realiste en voulant les juger
Que d'autres en France veulent faire des registres pour les faire payer pour leur propos déplacé. Peut être leur coudre une étoile verte sur leur veste pour mieux les reconnaître.

Tout cela est "lu et approuvé par komyo pour la bonne cause". Et tant pis pour la démocratie !

Mais la supercherie de l'hystérie climatique éclatera. tu verras. Trop de manipulation (tu en es la preuve) trop de mensonge, trop de contresens... un jour un lanceur d'alerte fera mouche.

Je te le répète komyo : il n'y a aucune preuve scientifique que le réchauffement climatique est d'origine humaine. AUCUNE.
On en sait même pas comment le climat fonctionne et si il a une règle de fonctionnement.

Quand tu auras accepté cela tu seras ouvert aux autres hypothèses. sinon tu resteras aveuglé par l'endoctrinement officiel.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8955
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Mer 7 Sep - 7:09

[quote]
komyo a écrit:
Si des gens sont cons et continuent de penser qu'une minorité de scientifiques ont la vérité, (on se demande bien pourquoi)), que veux tu y faire !
Donc pour toi c'est la majorité qui détient la vérité , c'est ton critère !!!Pour moi c'est la logique et le raisonnement
A quoi servent les lanceurs d'alertes dans ces conditions ?

amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6065
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Mer 7 Sep - 8:14



Les deux plus grands pollueurs du monde ratifient l’accord sur le climat

https://fr.express.live/2016/09/05/etats-unis-chine-ratifient-accord-climat-cop21/


ces gens sont fous, envoyons leur troubaa leur expliquer la bonne parole (avec dan en porte valises) Laughing affraid


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par Dédé 95 le Mer 7 Sep - 8:26



_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6065
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Mer 7 Sep - 8:42

quand les rendements sont mirobolants, c'est que souvent il y a un loup, comme avec oncle bernie (madoff pour les intimes) ! ^^
Mais bon, l'appat du gain est sans fin...

La majorité était censée provenir de crédits fournisseurs octroyés par une filiale luxembourgeoise de Lynx Finances Group. DTD promettait aux particuliers un rendement pouvant aller jusqu’à… 65% de leur apport.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6852
Localisation : Dijon

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par gaston21 le Mer 7 Sep - 18:32

On n'entend plus guère parler de Claude Allègre, un éminent scientifique. Je crains qu'il ne soit tombé dans un point chaud...

https://gazdeschistesprovence.wordpress.com/2013/05/24/claude-allegre-reconnait-le-changement-climatique-et-avoue-avoir-ete-paye-par-le-lobby-petro-chimique/
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6065
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Mer 7 Sep - 19:48

et quand tu fais remarquer qu'il a écrit n'importe quoi, les religieux s emportent.... !  albino

http://www.lemonde.fr/mmpub/edt/doc/20100409/1331505_4cf6_allegre9avril.pdf


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8865
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Mer 7 Sep - 20:19

claude Allègre est gravement malade il a fait un grave infractus il y a quelques années. Mais bon tirer sur l'ambulance est visiblement une méthode qui n'effraie pas les climato-crédules..

sinon facile de sortir une phrase de son contexte et de développer un argumentaire autour. M'etonne pas que les climato-croyant tenant du RCA sans preuve aiment ce genre de dialectique...

Sinon l'accord de la COP21 est non contraignant ! simple rappelle pour les crédules...
et quand on lit se genre de phrase
se sont engagés à limiter le réchauffement climatique d’ici 2100 à 2 degrés
on se dit qu'à coté Moïse c'était du pipi de chat...
A quand le prochain Marvel sur "Oba-man l'homme qui contrôle la température sur terre."
Un sacré pouvoir.
Je comprend que komyo soit impressionné et rassuré !
Notre avenir est assuré on va pouvoir dormir tranquille !


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6065
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Mer 7 Sep - 20:42

troubaa a écrit:claude Allègre est gravement malade il a fait un grave infractus il y a quelques années. Mais bon tirer sur l'ambulance est visiblement une méthode qui n'effraie pas les climato-crédules..

Si il ne te reste plus que ce genre d'arguments pour éviter la critique de tes ex idoles, les climatos réalistes n'ont pas trop de soucis a se faire ! I love you


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8865
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Mer 7 Sep - 20:47

je ne suis pas comme toi je n'ai pas d'idole mais un esprit ouvert à toutes les possibilités.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8955
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Mer 7 Sep - 21:43

gaston21 a écrit:On n'entend plus guère parler de Claude Allègre, un éminent scientifique. Je crains qu'il ne soit tombé dans un point chaud...
Es tu crédule mon cher Gaston au point de ne pas voir la source d'un tel article?Rassure moi ?

komyo a écrit:
ces gens sont fous, envoyons leur troubaa leur expliquer la bonne parole (avec dan en porte valises) Laughing affraid
il serait bon de connaitre les détails de cette ratification avant de se réjouir, béatement !!Objetif 2100 il me semble !!On nous prend pour des ..........;
komyo a écrit:quand les rendements sont mirobolants, c'est que souvent il y a un loup, comme avec oncle bernie (madoff pour les intimes) ! ^^
Mais bon, l'appat du gain est sans fin...
Ou que les risques sont grands , c'est la régle de la spéculation !!

[i]La majorité était censée provenir de crédits fournisseurs octroyés par une filiale luxembourgeoise de Lynx Finances Group. DTD promettait aux particuliers un rendement pouvant aller jusqu’à… 65% de leur apport.
Ridicule ce chiffre 65 % sur combien d'années il faut être précis !!!Déjà du 10 % de rendement par an c'est totalement impossible , alors 65 % par an (si c'est le cas) ce n'est pas de la crédulité c'est de la connerie, de la bétise !!

Amicalement


Dernière édition par dan 26 le Mer 7 Sep - 22:20, édité 1 fois
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par Dédé 95 le Jeu 8 Sep - 8:16

dan 26 a écrit:

komyo a écrit:quand les rendements sont mirobolants, c'est que souvent il y a un loup, comme avec oncle bernie (madoff pour les intimes) ! ^^
Mais bon, l'appat du gain est sans fin...
Ou que les risques sont grands , c'est la régle de la spéculation !!

[i]La majorité était censée provenir de crédits fournisseurs octroyés par une filiale luxembourgeoise de Lynx Finances Group. DTD promettait aux particuliers un rendement pouvant aller jusqu’à… 65% de leur apport.
Ridicule ce chiffre 65 % sur combien d'années il faut être précis !!!Déjà du 10 % de rendement par an c'est totalement impossible , alors 65 % par an (si c'est le cas)  ce n'est pas de la crédulité c'est de la connerie, de la bétise  !!

Amicalement

Oui il faut être précis, alors soyons précis:
http://www.parismatch.com/Actu/Economie/Arnaque-Le-roi-des-energies-vertes-vendait-du-vent-1030810


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8865
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Jeu 8 Sep - 20:59

Mais bien sur dédé : capitalisme de connivence à tout va et détournement de fonds public.
Mais c'est pour la bonne cause te dirait komyo


http://www.contrepoints.org/2016/08/22/263492-eoliennes-vent-mauvais-subventions

http://www.contrepoints.org/2015/09/14/221740-derriere-le-scandale-des-eoliennes-celui-des-subventions-a-la-presse


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8865
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Jeu 8 Sep - 21:00

Allez le petit vent de fraicheur hebdomadaire :


Bulletin des climato-réalistes n° 42

Publié le 8/09/2016 par Usbek



À LA UNE :
– La Chine et les Etats Unis ratifient l’accord de Paris
– La guerre du climat n’aura pas lieu Lire la suite →


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6065
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Jeu 8 Sep - 21:27

ouai super leurs commentaires... je comprends mieux tes déformations, un coup tu nous dis qu'il y a moins de typhon, un coup qu'il y en a plus, et un troisième comme quoi le giec c'est trompé. Tu ne sembles pas te rendre compte a quel point ce type de communication est archi nul tellement il est fait sur un mode propagandiste. M'enfin si ça te fait du bien ! clown

Des typhons plus violents en Asie
ça
Selon une récente étude publiée dans Nature, la Chine, Taiwan, le Japon et les deux Corées connaîtront des typhons plus violents à cause du réchauffement des océans. Pourtant, même le GIEC dans son rapport sur les événements extrêmes (SREX) de 2012, notait une remarquable stabilité du nombre de cyclones tropicaux sur une période de 40 ans.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8955
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Jeu 8 Sep - 21:55

troubaa a écrit:Mais bien sur dédé : capitalisme de connivence à tout va et détournement de fonds public.
Mais c'est pour la bonne cause te dirait komyo


http://www.contrepoints.org/2016/08/22/263492-eoliennes-vent-mauvais-subventions

http://www.contrepoints.org/2015/09/14/221740-derriere-le-scandale-des-eoliennes-celui-des-subventions-a-la-presse
Je confirme  rapporter que l'on peut promettre 65 % de rendement , cela démontre qu'on n'y connait rien en économie !!
pourquoi discuter avec des personnes qui colportent sans savoir . Cela ne sert à rien
Aller" on m'a dit que certains arbres produisaient des poissons" , incroyable n'est ce pas !!!

komyo a écrit:

Des typhons plus violents en Asie
ça
Selon une récente étude publiée dans Nature, la Chine, Taiwan, le Japon et les deux Corées connaîtront des typhons plus violents à cause du réchauffement des océans. Pourtant, même le GIEC dans son rapport sur les événements extrêmes (SREX) de 2012, notait une remarquable stabilité du nombre de cyclones tropicaux sur une période de 40 ans.
tu n'as même pas vue que d'une prévision possible (non vérifiable pour le moment ), tu en fais une réalité actuelle . Voilà comment on déforme des propos . C'est typique cette méthode .
Une affirmation sur un pronostic .

amicalement


Dernière édition par dan 26 le Jeu 8 Sep - 21:59, édité 1 fois
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8955
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Jeu 8 Sep - 21:58


amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6065
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Jeu 8 Sep - 22:12

dan 26 a écrit:[
tu n'as même pas vue que d'une prévision possible (non vérifiable pour le moment ), tu en fais une réalité actuelle . Voilà comment on déforme des propos . C'est typique cette méthode .
Une affirmation sur un pronostic .

amicalement

Je te remercie de nous donner ton avis dan, mais si tu t intercales dans la discussion, il serait bien que tes propos soient en rapport...



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8955
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Jeu 8 Sep - 22:28

komyo a écrit:
Je te remercie de nous donner ton avis dan, mais si tu t intercales dans la discussion, il serait bien que tes propos soient en rapport...

Ils montrent simplement que lorsque l'on a un a-priori on déforme les messages sans le voir . Un conditionnel une supposition devient un présent, une certitude .

amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6065
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Jeu 8 Sep - 22:35

oui c'est bien ce que je dis, ta réponse, n'a pas grand chose a voir avec la discussion. anyway
tu nous as donné ton avis c'est le principal ! clown


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6065
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Ven 9 Sep - 20:50



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8955
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Ven 9 Sep - 21:08

As tu bien lu la source, l'origine de ce message?Il n'y a rien de plus simple sur la toile de recopier tout et n'importe quoi
raison pour laquelle je fais rarement de copiés collés et des liens ?
Internet est une poubelle où chacun va y chercher sa m.......
amicalement i
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8865
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Ven 9 Sep - 21:08

oui ca pique l'intelligence.... ca fait mal aux neurones comme dirait l'autre

tu as vu quand on lui demande la preuve que le réchauffement climatique est d'origine humaine que répond-il : "je ne répond pas à une telle ignorance..! "
Il n'a aucune preuve autre que "l'évidence"...."c'est évident" tu parles d'une preuve.   C'est comme pour Moïse "c'est évident qu'il a écarté la mer avec ses petits doigts musclés..."

On continue l'analyse de texte ou pas ?
C'est  comment tu le sens komyo.. moi  je sens qu'on peut bien rire.... je sais que tu préfères gober sans chercher à analyser, je ne voudrais pas te troubler...
enfin comme tu veux. tu choises....

Very Happy


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8955
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Ven 9 Sep - 21:13

le cite est tout un programme "Le portage "
Contre la civilisation
Contre l'état
Contre le progressisme

on voit que c'est du lourd !!! sorti d'un asile psychiatrique !!!
amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par Dédé 95 le Ven 9 Sep - 21:20

Contre l'Etat c'est du lourd ?
Je croyais que tu critiquais l'Etat ? T'es pour sa défense maintenant ?

Ps: C'est le partage et non le "portage"(sic)....mais bon, comme tu me lis pas PTDR


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6065
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Ven 9 Sep - 23:02

troubaa a écrit:oui ca pique l'intelligence.... ca fait mal aux neurones comme dirait l'autre

tu as vu quand on lui demande la preuve que le réchauffement climatique est d'origine humaine que répond-il : "je ne répond pas à une telle ignorance..! "
Il n'a aucune preuve autre que "l'évidence"...."c'est évident" tu parles d'une preuve.   C'est comme pour Moïse "c'est évident qu'il a écarté la mer avec ses petits doigts musclés..."

On continue l'analyse de texte ou pas ?
C'est  comment tu le sens komyo.. moi  je sens qu'on peut bien rire.... je sais que tu préfères gober sans chercher à analyser, je ne voudrais pas te troubler...
enfin comme tu veux. tu choises....

Very Happy

il y a assez de preuves pour remplir une bibliothèque, mais si le texte que tu as lu te sembles vide, ce qui ne m'étonnes pas vraiment au vue de tes choix en matière de destruction de l'environnement et des ressources, que dire de ta prose... c'est vraiment sidéral ! Laughing


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8865
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Sam 10 Sep - 9:03

il y a tellement de preuve qu'on n'est pas capable d'en annoncer une ! logique....

Quant tu parles de destruction je parle de changement. Quant toi tu vois l'anéantissement moi j'y vois l'évolution.
Quand tu as été au japon tu t"es soucié de la destruction de l'environnement ? Avion pétrole aéroport fer plastique chauffage.... ha non. Evidemment. Ce qui ne t'empeche pas de faire la morale et de donner des leçons.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6065
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Ven 16 Sep - 11:27

successions de typhons ces derniers temps en mer de chine, plus cette information.

Comme dirait l'autre, circulez il n'y a rien a voir et d'ailleurs on a rien vu, et on ne verra rien parce que cela contredirait nos croyances ! tongue


http://www.les-crises.fr/la-pire-secheresse-en-mediterranee-orientale-depuis-900-ans-par-ellen-gray/


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6065
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Ven 16 Sep - 11:39

successions de typhons ces derniers temps en mer de chine, plus cette information.


http://www.les-crises.fr/la-pire-secheresse-en-mediterranee-orientale-depuis-900-ans-par-ellen-gray/

Comme dirait l'autre, circulez il n'y a rien a voir et d'ailleurs on a rien vu, et on ne verra rien parce que cela contredirait nos croyances !    tongue


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8865
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Dim 18 Sep - 16:00

un peu de nouvelles fraiches :


Bulletin des climato-réalistes n° 43

Publié le 16/09/2016 par Usbek



À LA UNE :
– Températures mondiales : 2016 et 1998 au coude à coude 
– Arctique : remarquable stabilité des températures estivales depuis 1958 Lire la suite →


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8865
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Dim 18 Sep - 16:17

Un peu de lecture sur l'Etat d'esprit ambiant où tout n'est pas bon à dire et où il faut donc dire tout et son contraire...

L’AFIS dans l’antre de la folie:
L’Association Française pour l’Information Scientifique vient de publier plusieurs articles sur le réchauffement climatique. Promouvoir la méthode scientifique tout en voulant justifier tout un tas d’exercices de mancie sur des sujets extraordinairement difficiles n’est pas sans risque. L’AFIS n’en ressort pas indemne.

Le premier article paru de François-Marie Brèon est pour le moins bizarre. Certes il passe en fait la plus part de son temps a nous dire ce que l’on ne sait pas. C’est vrai qu’on ne sait pas grand chose et que cela prend du temps de le dire. C’est un exercice salutaire sur le climat. Mais l’antre de la folie nous guette en matière de climat :
la validité des modèles ne peut pas être démontrée
Pour être charitable il veut peut être dire que si tous les modèles du climat sont faux, leur utilité ne peut pas être démontrée.  Il devrait y avoir une frontière entre la science et la spéculation gratuite. L’AFIS malheureusement ne se pose pas la question. Brèon non plus et il affirme sans rigoler :
Lorsqu’une grande majorité de modèles sont en accord sur un point particulier, la prédiction de ce point peut être considérée comme fiable.
Des modèles non validés peuvent faire des prédiction fiables ? Tous les modèles nous disent qu’il existe deux zones de convergence intertropicale. La réalité a tranché, il n’y en a qu’une. Le fait que tous les modèles soient d’accord entre eux n’y change rien. La validité des modèles peut être démontrée. Peut être pas en fait. Mais on pourrait faire au moins un effort en ce sens. Le Dr William Collins, « lead author » pour le GIEC et modélisateur, a affirmé pourtant devant l’APS :
Mais il y a une déclaration. Une des déclarations contenues dans ce bon document d’orientation [du GIEC] est qu’il n’y a … donc, je vais être honnête avec vous. Ce genre de déclaration m’a choqué. Une des déclarations contenues dans ce bon document d’orientation, et vous pouvez la trouver vous-mêmes, alors je vais me contenter de vous la citer, «Il n’y a aucune exigence de fidélité minimale pour l’inclusion [d’un modèle] dans l’ensemble « 
Pour le GIEC il n’existe donc aucun critère justifiant le rejet d’un modèle. Que Collins se rassure, moi aussi je suis choqué. Même pas besoin de parler de Popper, a quoi bon ? J’ai récemment vu que sur l’Europe les modèles simulaient une température moyenne s’étalant entre 5 et 15°C, actuellement hein, pas dans 100 ans ! 10°C de différence alors qu’il n’existe qu’une température moyenne en Europe. Dans l’arctique les modèles simulent entre 1 million de km2 et 11 millions de km2 de banquise en février. Il n’y a pourtant qu’une réalité. Et quand, par hasard ou non, ces modèles feraient tous la même erreur en même temps on devrait prêter foi à leurs prévisions ?
L’AFIS devrait se poser des questions, il devrait y a avoir un débat sur l’utilité des modèles du climat pour faire des prévisions. L’AFIS a malheureusement choisit de renoncer à la raison et de prendre pour argent comptant les conclusions du rapport du GIEC. 


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6065
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Jeu 22 Sep - 13:31

petit rappel pour ceux que les faits intéresse, "c'est juste de la physique"



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6065
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Jeu 22 Sep - 14:12

tiens, l'organe de propagande préféré de troubaa n'a pas relayé cette info !

http://www.humanite-biodiversite.fr/article/aout-2016-le-plus-chaud-depuis-137-ans


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8865
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Jeu 22 Sep - 19:09

Si tu lisais mon organe d'information objective sur le climat tu saurais qu'ils annonçaient l'année 2016 comme la plus chaude... du fait de la virulence d'el nino.

ha merde la conclusion te déplait... excuse moi

Tu peux lire leur dernier article N°43 ne serait ce que les titres  : Températures mondiales : 2016 et 1998 au coude à coude

Mais bon cherches tu vraiment à t'informer ou à t'effrayer ? je crois connaître la réponse.

Sinon déjà faudrait que l'info soit juste (je rappelle la modification de l'estimation températures du passé effectué par la nasa l'année dernière.. ça aide à battre les records mais actuellement compte tenu de l'omerta sur les températures du passé et le calcul des moyennes impossible à vérifier.) et même si elle l'est sa prouve quoi ? qu'il fait plus chaud : ok.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6065
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Jeu 22 Sep - 22:00

Dans la mesure ou on prend les bonnes décisions, il n'y a pas a s'alarmer outre mesure, l'homme a fait des conneries, il peut arrêter.
Evidemment on peut etre effrayé de perdre ses ressources pour certain, ce qui est ton cas, comme c était le cas hier
des marchands de tabac et et ne vouloir rien faire
Thermomètre pas bon, ou celui qui l'utilise, ou celui qui lit les résultats, certains sont au top pour chercher tous les arguments leur
permettant d etre dans le déni. Bref les climatos négationistes, curieusement ce sont les plus réactionnaires
en matière économique qui veulent rester dans ce modèle de croissance infinie dans un monde fini, chercher l'erreur...
ton formidable organe d informations objectives ne cherchent que la présentation d'informations biaisé et tout le monde s extasie
sur cette vérité qui leur est révélée .
Bah comme avec le 11 septembre ou les illuminatis des gens se sentent plus intelligents que les autres en croyant que personne
n'a marché sur la lune, et que l'histoire du réchauffement anthropique est une vaste arnaque, si cela peut compenser leur médiocrité, pourquoi les contredire !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6065
Localisation : France

Records de chaleur, réchauffement climatique et régression vers la moyenne

Message par komyo le Ven 23 Sep - 10:29

Au mois de juillet 2016, un nouveau record de température a été battu au niveau mondial. Selon la NASA, la température de ce mois de juillet à été supérieure de 0,84°C à la température moyenne des mois de juillet de la période 1950-1980. Ce triste record a été abondamment commenté dans les médias, et utilisé comme illustration pour dénoncer notre inaction face au phénomène du réchauffement climatique.

Oui, mais…non. On s’en fout de la température au mois de juillet 2016 !

Rappelons une chose essentielle : les évolutions du climat se jugent sur plusieurs décennies, pas sur un record de température ponctuel.

Alors soyons clair, je sais très bien que les spécialistes font ça correctement : quand les climatologues présentent leurs conclusions sur le réchauffement climatique, elles sont précisément issues d’analyses de tendance sur des décennies. Il n’y a pas de doute sur la réalité du phénomène du réchauffement, comme le montre la courbe qui représente l’évolution de la température globale depuis 1880



Ce que je veux critiquer ici, c’est le traitement médiatique de ce genre de records de température mensuels ou même ponctuels. Pourquoi ? Parce qu’un jour cela fera le jeu des climatosceptiques !

Je m’explique : comme on le voit sur le graphique ci-dessus, la température moyenne qui règne sur une année est le fruit de deux composantes :

Une tendance de fond, croissante et régulière, et qui traduit le phénomène du réchauffement climatique mondial;
Des fluctuations en apparence aléatoires d’une année sur l’autre, dues à un grand nombre de phénomènes locaux, car le climat est un système dynamique incroyablement complexe.
Le graphique ci-dessus nous montre que la tendance depuis les années 60 est d’environ 0,015 degrés par an, mais que la fluctuation d’une année sur l’autre peut être 10 fois plus élevée : on trouve beaucoup de fluctuations de 0,1 à 0,15°C.

Et dans ce genre de situation, il se produit un phénomène appelé régression vers la moyenne (ou retour vers la moyenne) : après un record à la hausse, on a presque certainement une baisse (et inversement.)

En effet il est extrêmement probable qu’un record à la hausse comme celui de 2016 soit dû en majorité à une importante fluctuation vers le haut. En 2017, si la composante de fluctuation est un peu plus normale voire négative, on aura donc une baisse significative. Avec un peu de pas de bol, le mois de juillet 2017 sera particulièrement froid, et les climatosceptiques auront vite fait de nous dire que ça prouve qu’il n’y a pas de réchauffement, ou bien qu’il s’est arrêté. Et on sait combien ce genre d’argument porte facilement dans les conversations de café…

Je me souviens que quand les climatosceptiques invoquaient une pause du réchauffement entre 2000 et 2010 (le fameux « hiatus »), on leur répondait — à juste titre ! — que leur conclusion ne valait rien car les évolutions du climat se jugent sur les longues périodes. On avait d’ailleurs raison puisque la « pause » s’est interrompue, et le réchauffement est reparti à la hausse. (D’ailleurs les climatosceptiques n’invoquent plus cet argument du hiatus; ils ont trouvé autre chose, en ce moment il semble que ce soit la « saturation de l’effet du CO2 » qui soit à la mode, j’en ferai un billet un jour…)

Bref, soyons consistants : un hiatus de quelques années ne prouve pas la pause du réchauffement climatique, un record de température ne prouve pas plus sa réalité. Je sais bien que médiatiquement ça frappe les esprits ce genre de records, mais je pense que c’est risqué de s’y référer pour les raisons que je viens d’expliquer. Et cela entretient la confusion qui existe déjà entre climatologie et météorologie, avec ce que ça implique (« Ils savent déjà pas prévoir le temps qu’il fera demain, alors dans 10 ans, pensez-vous… »). Un record de température relève plutôt de la météorologie, plus que de la climatologie.

La NASA a publié une courbe de l’anomalie de température relevée chaque mois (ci-dessous), et manifestement c’est même plutôt la période Juillet 2015-Juillet 2016 qui a été particulièrement chaude. Du coup je prends les paris : je suis sûr que 2017 et 2018 seront des années significativement moins chaudes que 2015-2016, et que les climatosceptiques en feront leurs choux gras…






https://sciencetonnante.wordpress.com/2016/09/09/records-de-chaleur-rechauffement-climatique-et-regression-vers-la-moyenne/



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8955
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Ven 23 Sep - 14:38

[quote]
komyo a écrit:Dans la mesure ou on prend les bonnes décisions, il n'y a pas a s'alarmer outre mesure, l'homme a fait des conneries, il peut arrêter.
il n'est pas si evident que cela, que les causes principales soient dues  à l'homme . Tout le problème est là .

Bref les climatos négationistes, curieusement ce sont les plus réactionnaires
en matière économique qui veulent rester dans ce modèle de croissance infinie dans un monde fini, chercher l'erreur...
la croissance continuelle est une des données de notre évolution, qui contribue à l’amélioration de la vie de tous les jours à  de plus en plus de personnes dans le monde . Même et je me répète si il reste encore beaucoup à faire .

ton formidable organe d informations objectives ne cherchent que la présentation d'informations biaisé et tout le monde s extasie
quel élément sérieux  te permet de dire que tes information sont moins biaisées que les autres ?
que l'histoire du réchauffement anthropique est une vaste arnaque, si cela peut compenser leur médiocrité, pourquoi les contredire !
Faut il te rappeler toutes les annonces apocalyptiques qui n'ont pas eu lieu , pour relativiser tes convictions .
Je persiste à croire et penser que la méthode ancienne qui consiste à faire peur , pour essayer de faire croire existe et fonctionne toujours .
Amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8865
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Ven 23 Sep - 16:27

Climat : les éléments-clés
Par l’Association des climato-réalistes


• Le paradis climatique originel n’a jamais existé. Le climat a toujours fortement changé, à toutes les échelles de temps et d’espace, et de façons très diverses. Parler de « dérèglement climatique » n’a donc aucun sens : il n’existe pas de « règlement climatique ».


• Il n’y a aucun emballement des températures. Après un épisode de refroidissement (le Petit Âge glaciaire) qui s’est achevé au milieu du XIXe siècle, la Terre est entrée dans une période de réchauffement modéré. Les températures actuelles sont comparables à celles d’autres époques récentes(optimums minoen, romain et médiéval). L’évolution actuelle, modeste, ne suit pas celle des émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, au XXIe siècle, nous n’avons connu pratiquement aucun réchauffement (hormis un pic récent en 2015-2016 dû à un phénomène naturel, El Niño, qui est en passe de se dissiper), alors que les émissions de gaz à effet de serre n’ont jamais été aussi importantes.


• La hausse du niveau marin est très régulière depuis plus d’un siècle, comme le montrent aussi bien les mesures des marégraphes que celles des satellites. Au XXe siècle, nous n’avons eu aucun mal à nous adapter à une hausse d’environ 20 cm. Au XXIe , nous saurons aisément faire face à une hausse comparable.


• Les événements météorologiques ne sont ni plus extrêmes ni plus fréquents. L’intensité cyclonique des dix dernières années a même été exceptionnellement basse aux États-Unis. Les surcoûts de certaines catastrophes naturelles tiennent à la démographie et à l’urbanisation sauvage en zones à risques, notamment dans les pays les moins développés.


• La banquise est loin d’avoir fondu, contrairement aux alertes récurrentes sur le sujet. En Arctique, le plus bas estival de 2016 a encore été de plus de 4 millions de km2 de glace. La tendance baissière qui s’observe demeure toute relative. D’autre part, autour de l’Antarctique, la tendance est à la hausse, avec un record absolu établi en 2014 (plus de 20 millions de km2 ).


• Le CO2 n’est présent dans l’atmosphère qu’à l’état de trace. Il est passé en un siècle de 0,03% à 0,04%. C’est en réalité la vapeur d’eau qui est, de très loin, le principal gaz à effet de serre. Son rôle, notamment au travers des nuages, est l’une des grandes inconnues du système climatique.


• Le CO2 est l’exact contraire d’un polluant : c’est le gaz de la vie ! Il y a d’excellentes raisons de vouloir limiter les émissions polluantes, mais le CO2 n’a rien à voir avec la pollution. Non seulement il ne présente aucun risque pour la santé publique aux concentrations actuelles ou futures, mais il est absolument indispensable au développement de la végétation terrestre et maritime. Les agriculteurs qui l’utilisent dans leurs serres le savent bien. Les images satellites ont même montré en 2016 que la Terre a gagné en seulement 30 ans l’équivalent d’un nouveau continent vert, principalement grâce au CO2supplémentaire dans l’atmosphère !


• Les prévisions alarmistes ne se sont pas réalisées. Beaucoup de travail reste à faire pour disposer d’une théorie fiable du climat, mais aussi pour valider les modèles climatiques, qui sont trop récents pour avoir jamais pu faire la preuve de leur capacité à prévoir le climat à l’échelle de 50 ou 100 ans.


• Le consensus affiché sur un « dérèglement climatique d’origine humaine » n’existe pas. De nombreux scientifiques de premier plan expriment leurs réserves sur la théorie promue par le GIEC , et ont publié des centaines d’articles dans des revues scientifiques. En France, plusieurs membres de l’Académie des Sciences ont exprimé leurs doutes, tels que Claude Allègre, Vincent Courtillot, Catherine Bréchignac ou encore Paul Deheuvels.


• Les coûts de la politique climatique sont pharaoniques et sans effet. Cent milliards d’euros à lever annuellement rien que pour le « Fonds vert », des politiques de transition énergétique intermittente coûteuses, complexes et perturbatrices, du temps et de la matière grise mobilisés dans quantité d’actions diverses… tout ça pour des effets hypothétiques dérisoires selon les propres modèles utilisés à la COP21 : une limitation de 0,2°C de la hausse des températures en un siècle. C’est à peine plus que l’épaisseur du trait.


 Il n’est de développement durable qu’économiquement viable. L’électricité est un vecteur indispensable du progrès, de la santé et du confort. Trois milliards de personnes en sont aujourd’hui privées, et la politique climatique actuelle a pour effet de les empêcher d’y avoir accès à un coût raisonnable. Selon l’OMS ,plus de quatre millions de personnes meurent chaque année de maladies respiratoires causées par l’usage de foyers polluants (bois, bouses…). Plus près de nous, la transition énergétique a alourdi de 5 milliards d’euros la facture d’électricité des Français en 2016. Ce surcoût sera doublé d’ici 5 ans.


• Le grand public n’adhère pas à l’alarmisme climatique. Malgré les efforts incessants de promotion de la « cause climatique », un Français sur trois s’est déclaré climatosceptique dans une enquête du ministère de l’Écologie de 2013. Selon un sondage de l’ONU en 2015, la question climatique arrive bonne dernière dans la liste des centres d’intérêt des citoyens. Tout cela indépendamment du pays, de l’âge, du sexe et du milieu social. Les trois préoccupations majeures sont partout les mêmes : éducation, emploi, santé.


Télécharger le document en pdf pour le diffuser.

http://www.skyfall.fr/2016/09/23/climat-elements-cles/#more-4250


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6852
Localisation : Dijon

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par gaston21 le Ven 23 Sep - 17:11

Vraiment, c'est à "se les rouler par terre"! Non, la Terre ne se réchauffe pas! Et tous nos Chefs d'Etat qui organisent des réunions mondiales extrêmement coûteuses sur le Climat sont des couillons! La Nature s'appauvrit, beaucoup d'espèces disparaissent, les coraux meurent, les gosses crachent leurs poumons...Mais tout va bien, Madame la marquise! Un peu d'humilité, ça ferait du bien....
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8955
Localisation : vallée du vent

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par dan 26 le Ven 23 Sep - 17:16

gaston21 a écrit:Vraiment, c'est à "se les rouler par terre"! Non, la Terre ne se réchauffe pas! Et tous nos Chefs d'Etat qui organisent des réunions mondiales extrêmement coûteuses sur le Climat sont des couillons! La Nature s'appauvrit, beaucoup d'espèces disparaissent, les coraux meurent, les gosses crachent leurs poumons...Mais tout va bien, Madame la marquise! Un peu d'humilité, ça ferait du bien....
merci de relire attentivement
personne ne dit qu'elle ne se réchauffe pas, mais primo que la cause n'est pas forcement l'homme, et que ce réchauffement est cyclique .
Amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par Dédé 95 le Ven 23 Sep - 17:55

Oui, le réchauffement est cyclique, mais ce qu'on dénonce, c'est la vitesse de ce réchauffement.
Pékin, je prend cet exemple, a toujours été confronté un réchauffement climatique, mais je doutes que les ancêtres de ces régions aient été obligé de porter des masques pour survivre et cela en l'espace de 50 ans.
Ce qui prouve que c'est bien l'homme qui accélère ce réchauffement et non d'une manière naturelle, c'est quand même pas la nature qui concentre l'industrialisation à outrance dans des petits périmètres ?
C'est quand même pas la nature qui IMPOSE l'agriculture industrielle quand tant de paysans sont au chômage ?

Allez Dan répond moi directement, tu feras le pas que Troubaa nous réclame à juste titre.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8865
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Ven 23 Sep - 18:53

gaston21 a écrit:Vraiment, c'est à "se les rouler par terre"! Non, la Terre ne se réchauffe pas! ....
où as tu lu qu'il était écrit qu'il n'y a pas de réchauffement climatique gaston ?
C'est ton commentaire qui est à se rouler par terre.
Il est écrit noir sur blanc  que l'on sort d'un mini age glacière et que depuis la fin du XIX° siècle la terre se réchauffe régulièrement.
Je pense que tu n'as pas lu l'article.

Dédé aucun rapport entre les masques qui filtrent les particules fines (non responsable du réchauffement climatique mais responsable d'une véritable pollution nuisible) et le CO2 qui aurait (super-conditionnel) un effet sur le réchauffement climatique, ce qui est scientifiquement non prouvé....
D'ailleurs là aussi il est écrit dans l'article que le CO2 n'est pas nocif pour la santé et qu'aucune personne ne  sera malade du fait de  l'augmentation de CO2 dans l'atmosphère.

A noter qu'on est rentré dans un délire écologique qui consiste à combattre le principal élément nutritif et naturel des plantes : le CO2 !   au nom de l'écologie.... impressionnant quand on y pense ! tout cela parce qu'on craint la fonte de quelques cubes de glaces sans se soucier des millions d'hectare de végétation que cette hausse pourrait entraîner....  pourtant quand on parle accroissement de la végétation on parle automatiquement augmentation de la biodiversité... C'est vrai que l'accroissement de la végétation n'est que très peu évoquer dans les rapports du giec : Pas assez alarmiste. Vous imaginez un rapport du giec optimiste ? inconcevable.

A vous lire on prend conscience des ravages de l'endoctrinement écologique qui consiste à tout mélanger pour mieux vous embobiner.


La question que je me pose c'est quand vous en rendrez-vous compte ?


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6852
Localisation : Dijon

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par gaston21 le Ven 23 Sep - 18:57

troubaa, explique-moi simplement pourquoi tous les gouvernements s'affolent? Si c'était simplement un phénomène naturel, ils feraient mieux d'implorer Ste-Rita! Un grand sourire!
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8865
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Ven 23 Sep - 19:46

Tous les gouvernements ne s'affolent pas.... le traité cop21 n'existe que parce qu'il n'est pas contraignant sinon aucun pays n'en aurait voulu.

L'emballement médiatique est tel qu'il est impossible à un président de dire "je ne prend pas soin de votre planète".
Et prendre soin de la planète c'est faire croire que l'on lutte contre le réchauffement climatique.
Cela rapporte des voix. Faire plaisir aux électeurs.

Pourtant même les mesures prises si elles sont appliquées n'auraient qu'un effet extrêmement minime sur la hausse des températures (les scientifiques parlent d'une moindre augmentation de 0.1 ou 0.2°) si celles ci sont liées à l'augmentation du CO2.

Bref mesure ou pas cela change presque rien... mais cela fait plaisirs aux électeurs. Et finalement qui se soucie de l'efficacité des annonces faites ? toi ? komyo ?

A partir du moment où l'on a fait croire à énormément de gens que la hausse des températures estt à cause de l'homme il faut bien "faire quelque chose".

Et en faisant quelque chose on conforte le peuple dans le mythe du réchauffement climatique anthropique.

Alors il faut à nouveau faire semblant de prendre des mesures efficaces

etc etc

Le serpent qui se mord la queue.

L'avantage avec l'apocalypse climatique c'est que le risque est proche pour effrayer mais suffisamment éloigné pour pouvoir faire quelque chose et aussi suffisamment éloigné pour que les prédictions soient oubliées le moment venu...

Qui se souvient des mensonges climatiques d'al gore ?

Bref du pain béni pour les politiques...


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par Dédé 95 le Ven 23 Sep - 19:58

Gouverner c'est prévoir.
Toute initiative, si minime soit-elle, qui va dans le bon sens n'est pas à rejeter, sinon on est réactionnaire.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6065
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Ven 23 Sep - 20:48

troubaa a écrit:Tous les gouvernements ne s'affolent pas.... le traité cop21 n'existe que parce qu'il n'est pas contraignant sinon aucun pays n'en aurait voulu.

vu le temps qu'il a fallu et les efforts pour les faire accoucher d'une résolution commune. Il est visible que la plupart n en veulent pas, notamment pour des raisons économiques et surtout pour ne pas payer pour des génération de conneries faites par les productivistes libéraux occidentaux.

troubaa a écrit:
L'emballement médiatique est tel qu'il est impossible à un président de dire "je ne prend pas soin de votre planète".
Et prendre soin de la planète c'est faire croire que l'on lutte contre le réchauffement climatique.
Cela rapporte des voix. Faire plaisir aux électeurs..

formidable tu est désormais dans la tete de tous les hommes politiques et en plus ils ont le meme objectif? Dans le genre projection cela vaut son pesant de cacahuètes en sirotant un whisky

troubaa a écrit:
Pourtant même les mesures prises si elles sont appliquées n'auraient qu'un effet extrêmement minime sur la hausse des températures (les scientifiques parlent d'une moindre augmentation de 0.1 ou 0.2°) si celles ci sont liées à l'augmentation du CO2.

Bref mesure ou pas cela change presque rien... mais cela fait plaisirs aux électeurs. Et finalement qui se soucie de l'efficacité des annonces faites ? toi ? komyo ?

La parole selon st troubaa, ça n existe pas et en plus ce que l'on fera ne sert a rien, donc surtout ne faisons rien, repasse moi des cacahuètes !

troubaa a écrit:
A partir du moment où l'on a fait croire à énormément de gens que la hausse des températures estt à cause de l'homme il faut bien "faire quelque chose".

ah oui c'est logique, puisque tout est faux, il faut bien continuer a divaguer !

troubaa a écrit:
Et en faisant quelque chose on conforte le peuple dans le mythe du réchauffement climatique anthropique. .

bondieu, mais c'et bien sur !


troubaa a écrit:
Alors il faut à nouveau faire semblant de prendre des mesures efficaces

etc etc

Le serpent qui se mord la queue.

L'avantage avec l'apocalypse climatique c'est que le risque est proche pour effrayer mais suffisamment éloigné pour pouvoir faire quelque chose et aussi suffisamment éloigné pour que les prédictions soient oubliées le moment venu...

Qui se souvient des mensonges climatiques d'al gore ?

Bref du pain béni pour les politiques...

arf !

pourquoi faire simple, quand on peut faire compliquer  king
Ga zo bu meu  geek


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8865
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Ven 23 Sep - 20:53

Dédé 95 a écrit:Gouverner c'est prévoir.
Toute initiative, si minime soit-elle, qui va dans le bon sens n'est pas à rejeter, sinon on est réactionnaire.
Et si elle ne va pas dans le bon sens si elle sert à rien ?
si cela appauvrit le peuple
si au lieu de se fourvoyer on améliorait la Sécu par exemple...
gaspillage étatique voila ce qu'il te plait.

Et gouverner n'est pas prévoir c'est affirmation est fausse. Nul ne peut prévoir.
gouverner c'est concevoir !


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8865
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Ven 23 Sep - 21:03

désolé komyo de ne pas te répondre ton intervention trop brillante me laisse sans voie...

Allez un petit texte pour les tenants d'un état dirigiste... finalement l'écologie ne servira qu'à asservir les peuples.... c'est peut-être cela que les politiciens ont retenu Gaston 

La tentation totalitaire de l'écologie:
Pour lutter contre le changement climatique, le National Bureau of Economic Research (NBER) propose de transformer l'économie américaine en économie de guerre.
 

Lorsqu’en 2010 je publiais un modeste essai d’épistémologie caractérisant le Giec – groupe d’étude de l’ONU sur le climat – comme organisation politique, j’étais à peu près seul à soutenir cette thèse. Que de plateaux télévisés n’ai-je pas acceptés, à l’époque, où l’on me regardait comme une sorte d’original, un négateur de la science, une pittoresque scorie du passé probablement stipendiée par les pétroliers.


Rapidement, je fus rejoint dans cette démarche critique par la journaliste canadienne Donna Laframboise, puis quantité d’autres, jusqu’à ce que cette thèse ô combien minoritaire soit adoptée par le Parti républicain américain dans la plus récente version de son programme, et que Nicolas Sarkozy ne la reprenne aujourd’hui à son compte.
Est-ce à dire que la raison a triomphé? Est-ce à dire que les rapports du Giec sont reconnus pour ce qu’ils sont, c’est-à-dire des documents politiques – et non scientifiques – se faisant le relais de l’idéologie écologiste la plus échevelée? Il est trop tôt pour le dire. Car, selon un schéma intellectuel classique, à mesure qu’ils sont battus en brèche, les tenants de la thèse dominante tendent à se radicaliser.
Economie de guerre


Ainsi le National Bureau of Economic Research (NBER), qui est la plus grande organisation de recherche économique des Etats-Unis, vient-il de publier une étude sur la manière dont l’économie américaine devrait s’adapter au changement climatique. 
Titre de cette étude, largement reprise ces jours-ci par la presse américaine:L’économie américaine durant la Deuxième guerre mondiale comme modèle pour assumer le changement climatique.

Pour lutter contre le changement climatique, dont les effets sont comparés aux bombes larguées sur l’Europe par les nazis (sic, p. 4), ce rapport propose de transformer l’économie américaine en économie de guerre. Ce qui implique, entre autres, l’inflation illimitée des dépenses publiques, le contrôle gouvernemental des moyens de production, la maîtrise administrative des facteurs économiques (prix, taux, loyers) et le rationnement. Un ensemble de mesures qui définit, en effet, l’économie d’un pays en guerre.


Considérant que la guerre est une situation analogue à la "catastrophe écologique" que nous connaissons, l’auteur du rapport montre comment, en 1941, l’économie américaine fut convertie en économie de guerre, comment de nouvelles infrastructures furent bâties par le gouvernement, comment furent inventés de nouveaux matériaux, tel le caoutchouc synthétique, comment de nouveaux gisements d’aluminium furent mis en exploitation.

Rationnement des métaux, privilèges pour l’industrie des armements: voilà le tableau d’une économie de guerre. Le plus bel exemple, selon l’auteur du rapport, de ce qu’un gouvernement peut accomplir en temps de guerre, est le "projet Manhattan", c’est-à-dire la mise au point de la bombe nucléaire. Le financement fut assuré par des impôts, et par l’emprunt.


Le succès de cette économie administrée, poursuit l’auteur, conduit à se demander pourquoi ce "socialisme de guerre" (sic) fut rejeté après la guerre. Essentiellement en raison de problèmes de communication, parce qu’on laissa des grèves s’installer et se répandre la propagande des entreprises en faveur du "free market". Il n’existe, par conséquent, aucun obstacle structurel à l’instauration d’une économie planifiée en temps de paix.


Cette économie planifiée ne se distinguerait des précédents que par son objectif, qui ne serait pas de produire en fonction des besoins, mais de limiter la production humaine de gaz à effet de serre. L’idée est qu’en assignant à chacun la place qui lui revient, l’État se donne les moyens de réduire les émissions de CO2 et de gérer les conséquences des événements climatiques extrêmes, réputés se multiplier (p. 3).
Ludwig von Mises et Friedrich Hayek ont montré que le contrôle de l’activité économique implique le contrôle de la vie de chaque individu dans tous ses aspects, et non dans les seuls aspects économiques.


Celui qui décide de ce qui peut être produit, par qui et où; de ce qui peut être consommé, par qui et dans quelles quantités, celui-là non seulement contrôle la vie des citoyens, il est celui qui fixe l’échelle des valeurs. Tout à la fois démon omniscient de Laplace, Léviathan hobbésien et Big Brother, le Planificateur devient nécessairement maître des âmes.


Projets délirants


Du reste, le rapport du National Bureau of Economic Research suggère, à titre apéritif, des déplacements autoritaires et "rapides" de population (p. 5 et 17) et l’interdiction des grèves (p. 35). Ce qui ne posera aucune difficulté, dès lors que l’État se sera affranchi de toute contrainte financière et légale (p. 15). Cette oblitération des libertés élémentaires par la planification écologiste serait d’autant plus efficace que le "changement climatique" n’est pas susceptible d’être vaincu.


Des projets aussi délirants que celui du National Bureau of Economic Research, qui s’inscrit dans la droite ligne des recommandations malthusiennes du Giec, marquent l’exaspération d’un débat que l’on a cru fondé en science, alors qu’il ne l’a jamais été que dans l’idéologie.


Ne serait-il pas opportun qu’à la suite de la majorité parlementaire américaine, les responsables politiques européens organisent des auditions publiques sur la politisation de la science du climat?


Par Drieu Godefridi
Docteur en philosophie, juriste





Dernière édition par troubaa le Ven 23 Sep - 21:04, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6065
Localisation : France

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par komyo le Ven 23 Sep - 21:04

troubaa a écrit:
Dédé 95 a écrit:Gouverner c'est prévoir.
Toute initiative, si minime soit-elle, qui va dans le bon sens n'est pas à rejeter, sinon on est réactionnaire.
Et si elle ne va pas dans le bon sens si elle sert à rien ?
si cela appauvrit le peuple
si au lieu de se fourvoyer on améliorait la Sécu par exemple...
gaspillage étatique voila ce qu'il te plait.

Et gouverner n'est pas prévoir c'est affirmation est fausse. Nul ne peut prévoir.
gouverner c'est concevoir !

si gouverner c'est prévoir ou du moins tenter.
voir pour prévoir afin de pouvoir.
Mais c'est vrai pour toi c'est carpé diem et qu'importe si le monde brule demain ! king


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8865
Localisation : ici ou là

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par troubaa le Ven 23 Sep - 21:07

Si l'on ne peut pas prévoir alors gouverner ne peut ps être prévoir ! sois logique !

Mais concevoir si ! 

n'ai pas peur komyo le monde ne brulera pas à cause du CO2... 
Quand n'auras tu plus peur de l'avenir komyo ?


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill

Contenu sponsorisé

Re: Climato-alarmistes vs climato-réalistes (suite)

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 29 Juin - 5:46