LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Partagez
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 10354
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Jeu 30 Juin - 13:57

Boris Jonshon le leader pro-brexit ne se porte pas candidat au poste de premier ministre.


Courrage fuyons ! Comme quoi il est plus facile de détruire que de construire.

Après le Brexit, Boris Johnson renonce à se présenter à la succession de David Cameron


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2293
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Jeu 30 Juin - 16:31

dan 26 a écrit:
Le Repteux a écrit: C'est pas plutôt son affiche "Paradis fiscal" qui lui a attiré des investissements?
si il n'y avait pas d'enfer fiscal ; (nous sommes le pays D'Europe où la pression fiscale est la plus forte !!!Plus de 46 %)!!!
; il n'y aurait pas de paradis fiscal  

Rolling Eyes Et si n'y avait pas de paradis fiscal, la pression fiscale serait moins forte
; et donc il n'y aurait pas besoin de paradis fiscal.

Shocked Qui a commencé le premier ?

Shocked Qui va arrêter le premier ?

...
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Le Repteux le Jeu 30 Juin - 16:54

troubaa a écrit:pourquoi quelle horreur ?
Il ne suffit pas de l'affirmer encore faudrait il le démontrer. Analyser les avantages inconvénients en ne retenant pas qu'une facette de la pièce.
Je trouve horrible ce qu'on fait présentement aux grecs. Ce sont des gens comme nous qui ne méritent pas ce qui leur arrive.

Pour en revenir à l'Europe tu as des pays qui sont attirés par le modèle libéral canadien et d'autres par le modèle étatiste vénézuélien.... comment veux tu légiférer sachant que les deux rêves d'une harmonisation à l'image de leur aspiration ?
En créant un gouvernement mondial sans veto des grandes puissances, donc en leur enlevant de la puissance pour commencer. Qu'ils commencent par cesser de se concurrencer juste pour montrer qui est le plus fort.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 10354
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Jeu 30 Juin - 18:16

je ne comprend pas le rapport avec la grece. La Grece ce n'est pas un problème de concurrence mais de recette/dépense. Avec ou sans concurrence cela ne change rien.

La concurrence ce n'est pas juste montrer qui est le plus fort, c'est vouloir être le plus fort, donc c'est ce sur-passer C'est ce qui a permis à l'homme d'aller sur la lune ou de faire le tour du monde en voilier.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Le Repteux le Jeu 30 Juin - 18:26

Pas de problème avec le surpassement, j'ai fait de la compétition sportive toute ma vie. Mais jamais j'ai mis des bâtons dans les roues des autres, et c'est ce que la concurrence commerciale permet. C'est pas vrai que l'argent qui tue n'a pas d'odeur!


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7487
Localisation : Dijon

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par gaston21 le Jeu 30 Juin - 18:44

Tiens, une colle...Je me retourne; que vois-je? Un islandais en maillot bleu! 50000 islandais en France pour une population de 3200000! Et ils font le voyage plusieurs fois! Sont riches, les gars! Pourtant, en 2008, ils n'avaient plus que leur slip pour s'essuyer les yeux! Ca, c'est un miracle! Raison de ce miracle? Ils ont gardé le contrôle de leur propre monnaie et de leur politique économique; exactement l'inverse de ce que nous impose l'Europe! Il faut être nombreux pour être fort! La preuve! Et regardez la Suisse!
"On nous bourre le mou" avec l'Europe; c'est elle qui nous suce le sang! Vous dites qu'il y a trop de fonctionnaires? Alors, combien sont-ils, ces fonctionnaires et élus européens sangsues?
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2293
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Jeu 30 Juin - 18:58

troubaa a écrit:Boris Jonshon le leader pro-brexit ne se porte pas candidat au poste de premier ministre.


Courrage fuyons ! Comme quoi il est plus facile de détruire que de construire.

Neutral Pour une fois, je suis totalement d'accord avec toi !

Suspect Ce refus de Johnson est vraiment un manque de responsabilité consternant. Et cela va probablement participer à ignorer le Brexit. La preuve, ses remplaçants annoncés "Michael Gove de la Justice et Theresa May de l'Intérieur" sont des anti-Brexits.

No Comment pourra-t-on leur reprocher d'ignorer le Brexit ? Puisque le chef de file du Brexit lui-même refuse assumer son choix ?

Mad  Johnson nous fait une trahison à la Tsipras. "Quitter l'UE" me semble définitivement impossible. Maintenant, je doute même que Marine LePen le fasse. Comme tu dis : "construire est plus difficile que détruire" et visiblement, y a pas de volontaires pour construire.

Donc, on est dans la merde.

...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 10354
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Jeu 30 Juin - 21:17

Gerard a écrit:
Donc, on est dans la merde.

...

quel idée de détruire la maison avant que le toit soit posée !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9536
Localisation : vallée du vent

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par dan 26 le Ven 1 Juil - 9:13

[quote]
Gerard a écrit:

Rolling Eyes Et si n'y avait pas de paradis fiscal, la pression fiscale serait moins forte
; et donc il n'y aurait pas besoin de paradis fiscal.
Ce n'est pas les paradis fiscaux qui sont la cause de la pression fiscale , ils sont un recours une planche de salut . C'est l’incurie de nos édiles depuis plus de 30 ans qui en dépensant plus que ce qu'ils rentrent en recette plombent les comptes , et compensent leurs incompétence par toujours plus d’impôts, de taxes, de prélévements. Ils sont incapables de comprendre qu'il n'y a qu'une recette : réduire les dépenses ( le senat, l'assemblée, les frais de structures, les fonctionnaires, les strasses de décisions, les aides sociales à tous, etc etc .), et le plus terrible l'état est incapable de réduire, alors qu'il impose à certaine institutions des réductions drastiques , voir suicidaires (CCI, Epic, CDRA, etc etc etc ) . Ne pas oublier aussi que certaines entreprises dont l'etat est actionnaires , consolident leurs résultat à l'étranger .
Amicalement

:
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9536
Localisation : vallée du vent

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par dan 26 le Ven 1 Juil - 9:17

gaston21 a écrit:Tiens, une colle...Je me retourne; que vois-je? Un islandais en maillot bleu! 50000 islandais en France pour une population de 3200000! Et ils font le voyage plusieurs fois! Sont riches, les gars! Pourtant, en 2008, ils n'avaient plus que leur slip pour s'essuyer les yeux! Ca, c'est un miracle! Raison de ce miracle? Ils ont gardé le contrôle de leur propre monnaie et de leur politique économique; exactement l'inverse de ce que nous impose l'Europe! Il faut être nombreux pour être fort! La preuve! Et regardez la Suisse!
"On nous bourre le mou" avec l'Europe; c'est elle qui nous suce le sang! Vous dites qu'il y a trop de fonctionnaires? Alors, combien sont-ils, ces fonctionnaires et élus européens sangsues?
D'accord à 100 % avec toi Gaston, et de plus ils nous noient de régles nouvelles !!ras le burnous .
Je veux voir les conséquences sur quelques années de la nouvelles positions de l'Angleterre .
Dans tous les cas de figure cette nouvelle sortie à du bon :
Elle oblige l'Europe à se reformer enfin!!!!
Elle permet un ballon d'essai ......sans risque !!!
Amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6651
Localisation : France

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par komyo le Ven 1 Juil - 9:33

troubaa a écrit:
Gerard a écrit:
Donc, on est dans la merde.

...

quel idée de détruire la maison avant que le toit soit posée !

le toit c'est toujours plus de dérèglementation imposé par le néo libéralisme, de pouvoir des lobbys, impossible dans ces conditions que cela tienne très longtemps.


Ce matin, toutes les bourses sont en berne. Tous les assassins économiques sont déçus. Tous les va-t-en guerre sont en colère. Tous les escrocs et incompétents montent au créneau et s’arrachent les micros pour dénoncer un « saut vers l’inconnu »…

Ainsi donc, à la question « voulez-vous que la Grande-Bretagne sorte de l’UE ? », une majorité de Britanniques a répondu « oui ». Aussitôt, les commentaires prévus et prévisibles se sont répandus dans les médias. Première préoccupation exprimée : cela ne risque-t-il point d’encourager d’autres peuples à suivre cette voie ? Deuxième préoccupation exprimée : que vont devenir les Britanniques, abandonnés à leur sort au milieu du jungle de la mondialisation libérale ? Pourront-ils trouver le chemin sans une directive de la Commission européenne ? Comment feront-ils pour manger si Jean-Claude Juncker n’est pas là pour leur expliquer comment qu’il faut faire ? Sauront-ils encore exploiter leurs néo-colonies si Cohn-Bendit n’est plus joignable au téléphone ? Oseront-ils aller bombarder en catimini un pays du tiers-monde sans inviter leurs anciens potes de l’UE ? Bref : Doux Jésus, Marie, Joseph… qu’allons-nous devenir sans eux ?

Oui, ça va être dur. Dur dans quelques années lorsque les Britanniques tenteront de traverser la Manche sur des embarcations de fortune pour rejoindre le Paradis perdu, leurs yeux implorants quelques miettes du festin que nous nous taperons lorsque ça ira mieux.

Mais tout n’est pas perdu. Ce soir, à la radio, un quelconque spécialiste a calmé le jeu en expliquant que les Britanniques ont simplement voulu exprimer leur colère et qu’ils finiront par se calmer et, bien-entendu, revenir à de meilleurs sentiments. Sinon, a-t-il encore expliqué, on attendra qu’une nouvelle génération de Britanniques entre en scène pour redresser cette erreur historique. De la vision à long terme, on peut dire qu’il en a, le spécialiste. Et de la détermination. Et de la constance. Et aussi pas mal de mépris.

Ce qui m’amène directement à la question suivante : pourquoi la volonté exprimée par une majorité de Britanniques pour sortir de l’UE serait-elle mieux respectée que la volonté exprimée par les Français qui ont refusé un projet de Constitution européenne ?

Il paraît qu’aujourd’hui, ce sont la xénophobes, les racistes et les populistes qui ont gagné. Oui, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, l’Europe est une grande fraternité antiraciste, anti-impérialiste, soucieuse du bien-être des peuples. Demandez aux Lobbies de la Pharmacie, de la Chimie. Demandez aussi aux Grecs, aux Libyens, aux Syriens, à nos amis néonazis Ukrainiens. Demandez aux 10000 réfugiés noyés en Méditerranée depuis 2014.

A l’instar de l’esprit « Je Suis Charlie » qui sert d’alibi à une constante érosion de la démocratie, de la liberté d’expression, de la liberté syndicale et qui a été plus efficace que tous les fachos en herbe du continent, le côté « antiraciste », « anti-xénophobe » et « fraternel » affichée par les Européistes et l’UE a fait plus de victimes que tous les racistes, xénophobes et populistes européens réunis. Ca, c’est du concret.

Dans ce monde qui marche sur la tête, il suffit d’ânonner « je suis de gauche » pour imposer à coups de 49.3 une politique de droite extrême contre la volonté d’une écrasante majorité de la population.

L’Europe qu’on nous présente comme un « contre-poids » et qui détourne l’avion de président Bolivien Evo Morales pour complaire au maître d’outre-Atlantique. L’Europe qui réagit aux écoutes de ses « amis » avec sa détermination politique habituelle. L’Europe, qui ne connaît comme remède à tous les maux que le nivellement et la déréglementation. L’Europe qui s’est plantée, se plante et se plantera mais qui persiste.

Alors, amis progressistes Européistes, en réalité, je vous le dis : votre projet de « changer l’Europe de l’intérieur » est voué au même échec que celui de « changer le PS de l’intérieur ». Dit comme ça, ça devrait être clair.

Et tout ça pour quoi exactement ? Pour quoi, concrètement ? Juste pour avoir la possibilité de traverser une frontière sans passer par un guichet de change ? Et à part ça ?

Autour de moi, le constat est cruel : aucun « pro-Européen » n’est capable de me donner un seul élément positif et concret apporté par l’UE.

« Est-ce que cela en valait le prix ? » leur demanderons-nous. « C’est un choix difficile », répondront-ils, « mais nous pensons que le prix… oui, cela en valait le prix ».

Et si cette dernière référence leur échappe, c’est qu’il est temps, grand temps, de sortir de cette maison de fous.

V. Dedaj

Source : Le Grand Soir, Viktor Dedaj, 24-06-2016


Dernière édition par komyo le Ven 1 Juil - 9:43, édité 2 fois


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9536
Localisation : vallée du vent

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par dan 26 le Ven 1 Juil - 9:41

komyo a écrit:
troubaa a écrit:

le toit c'est toujours plus de libéralisme, de pouvoir des lobbys, de déréglementation, impossible dans ces conditions que cela tienne très longtemps.


Ce matin, toutes les bourses sont en berne. Tous les assassins économiques sont déçus. Tous les va-t-en guerre sont en colère. Tous les escrocs et incompétents montent au créneau et s’arrachent les micros pour dénoncer un « saut vers l’inconnu »…

Ainsi donc, à la question « voulez-vous que la Grande-Bretagne sorte de l’UE ? », une majorité de Britanniques a répondu « oui ». Aussitôt, les commentaires prévus et prévisibles se sont répandus dans les médias. Première préoccupation exprimée : cela ne risque-t-il point d’encourager d’autres peuples à suivre cette voie ? Deuxième préoccupation exprimée : que vont devenir les Britanniques, abandonnés à leur sort au milieu du jungle de la mondialisation libérale ? Pourront-ils trouver le chemin sans une directive de la Commission européenne ? Comment feront-ils pour manger si Jean-Claude Juncker n’est pas là pour leur expliquer comment qu’il faut faire ? Sauront-ils encore exploiter leurs néo-colonies si Cohn-Bendit n’est plus joignable au téléphone ? Oseront-ils aller bombarder en catimini un pays du tiers-monde sans inviter leurs anciens potes de l’UE ? Bref : Doux Jésus, Marie, Joseph… qu’allons-nous devenir sans eux ?

Oui, ça va être dur. Dur dans quelques années lorsque les Britanniques tenteront de traverser la Manche sur des embarcations de fortune pour rejoindre le Paradis perdu, leurs yeux implorants quelques miettes du festin que nous nous taperons lorsque ça ira mieux.

Mais tout n’est pas perdu. Ce soir, à la radio, un quelconque spécialiste a calmé le jeu en expliquant que les Britanniques ont simplement voulu exprimer leur colère et qu’ils finiront par se calmer et, bien-entendu, revenir à de meilleurs sentiments. Sinon, a-t-il encore expliqué, on attendra qu’une nouvelle génération de Britanniques entre en scène pour redresser cette erreur historique. De la vision à long terme, on peut dire qu’il en a, le spécialiste. Et de la détermination. Et de la constance. Et aussi pas mal de mépris.

Ce qui m’amène directement à la question suivante : pourquoi la volonté exprimée par une majorité de Britanniques pour sortir de l’UE serait-elle mieux respectée que la volonté exprimée par les Français qui ont refusé un projet de Constitution européenne ?

Il paraît qu’aujourd’hui, ce sont la xénophobes, les racistes et les populistes qui ont gagné. Oui, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, l’Europe est une grande fraternité antiraciste, anti-impérialiste, soucieuse du bien-être des peuples. Demandez aux Lobbies de la Pharmacie, de la Chimie. Demandez aussi aux Grecs, aux Libyens, aux Syriens, à nos amis néonazis Ukrainiens. Demandez aux 10000 réfugiés noyés en Méditerranée depuis 2014.

A l’instar de l’esprit « Je Suis Charlie » qui sert d’alibi à une constante érosion de la démocratie, de la liberté d’expression, de la liberté syndicale et qui a été plus efficace que tous les fachos en herbe du continent, le côté « antiraciste », « anti-xénophobe » et « fraternel » affichée par les Européistes et l’UE a fait plus de victimes que tous les racistes, xénophobes et populistes européens réunis. Ca, c’est du concret.

Dans ce monde qui marche sur la tête, il suffit d’ânonner « je suis de gauche » pour imposer à coups de 49.3 une politique de droite extrême contre la volonté d’une écrasante majorité de la population.

L’Europe qu’on nous présente comme un « contre-poids » et qui détourne l’avion de président Bolivien Evo Morales pour complaire au maître d’outre-Atlantique. L’Europe qui réagit aux écoutes de ses « amis » avec sa détermination politique habituelle. L’Europe, qui ne connaît comme remède à tous les maux que le nivellement et la déréglementation. L’Europe qui s’est plantée, se plante et se plantera mais qui persiste.

Alors, amis progressistes Européistes, en réalité, je vous le dis : votre projet de « changer l’Europe de l’intérieur » est voué au même échec que celui de « changer le PS de l’intérieur ». Dit comme ça, ça devrait être clair.

Et tout ça pour quoi exactement ? Pour quoi, concrètement ? Juste pour avoir la possibilité de traverser une frontière sans passer par un guichet de change ? Et à part ça ?

Autour de moi, le constat est cruel : aucun « pro-Européen » n’est capable de me donner un seul élément positif et concret apporté par l’UE.

« Est-ce que cela en valait le prix ? » leur demanderons-nous. « C’est un choix difficile », répondront-ils, « mais nous pensons que le prix… oui, cela en valait le prix ».

Et si cette dernière référence leur échappe, c’est qu’il est temps, grand temps, de sortir de cette maison de fous.

V. Dedaj

Source : Le Grand Soir, Viktor Dedaj, 24-06-2016
Tout le monde y va de sa litanie, ou de son espoir !!!Attendons de voir (encore une fois), avant de faire des plans sur la comète , je ne suis pas si inquiet que cela . Un bon coup dans le C..... fait souvent avancer les choses . Attendons les résultats sur 1 an ou deux, attendons de voir .

Amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6651
Localisation : France

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par komyo le Ven 1 Juil - 9:54

Farage bois du petit lait...



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7487
Localisation : Dijon

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par gaston21 le Ven 1 Juil - 11:18

Voilà ce qu'est vraiment l'Europe! L'avis des peuples et même des parlementaires? On s'en bat le n...! Et avez-vous entendu nos gouvernants hurler à la mort devant cette agression abominable contre la démocratie? Si ce traité cynique est signé, c'est la porte ouverte de l'Europe aux produits USA puisqu'il existe déjà un traité de libre-échange entre le Canada et les USA! Out le Canada, mais "vive le Québec...libre"! comme l'a dit le gars au képi!

http://www.rtbf.be/info/monde/europe/detail_traite-ue-canada-juncker-favorable-a-une-adoption-sans-avis-des-parlements-nationaux?id=9340892
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 10354
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Ven 1 Juil - 12:23

arrete de voir le mal partout et de jouer aux effrayés. Lis l'article !

tiens pour t'aider :
Le 13 mai dernier, les 28 Etats membres de l'UE avaient insisté pour que ce traité conclu entre l'Union et le Canada (Ceta) entre en vigueur seulement après un feu vert des parlements nationaux ... / ...

M. Demotte a rappelé devant les députés que M. Juncker n'avait qu'un pouvoir de proposition en la matière, le Conseil européen -les chefs d'Etat et de gouvernement européens- étant le seul à pouvoir décider du caractère mixte ou non du CETA.

Mais tout de suite tu flippes. tu imagines le pire. La catastrophe.

Au lieu de t’intéresser au fond tu t’intéresses à la forme. Tu ne sais même pas ce qu'il y a dedans mais tu décrètes que c'est mauvais d'autorité.

Ha ces Effrayés que n'iraient ils pas inventé pour se faire peur !

he puis marre de tes références à de Gaulle. De Gaulle c’était il y a 70 ans ! on est en 2016 plus en 1945 le monde a changé gaston, sors de ta bulle. Laisse le où il est tu ne sais pas comment il aurait réagit en 2016. Arrêtes de faire parler les morts.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2293
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Ven 1 Juil - 13:57

troubaa a écrit:
Gerard a écrit:Donc, on est dans la merde.

quel idée de détruire la maison avant que le toit soit posée !

Neutral C'est pourtant nécessaire, quand on s'aperçoit que la maison n'a pas de fondations.

No Mais comme je le disais, c'est beaucoup de boulot et personne ne veut le faire.

...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 10354
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Ven 1 Juil - 14:08

Mais si la maison a des fondations !
De solides mêmes.

Tu remarqueras que c'est sur des détails que cela râle :
"oh mon dieu on ne peut pas fermer la porte (frontière - Schengen) tout le monde rentre chez nous".

Soit on détruit tout
Soit on fait une porte plus solide pour fermer les frontières. Logiquement.

L'Europe cela se construit, change évolue. Ce n'est pas quelque chose de figée. C'est dur de tout réussir du premier coup non ?

Ce n'est pas parce qu'un truc marche mal qu'on ne peut pas le changer.

Je ne comprends pas ce raisonnement de tout vouloir détruire parce que tout n'est pas parfais comme si il n'était pas possible de réparer améliorer les choses.



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2293
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Ven 1 Juil - 14:11

dan 26 a écrit: Ce n'est pas les paradis fiscaux qui sont la cause de la pression fiscale , ils sont un recours une planche de salut . C'est l’incurie de nos édiles depuis plus de 30 ans qui en dépensant plus que ce qu'ils rentrent en recette

Neutral Quand on sait que l'évasion fiscale représente pas loin de la moitié des revenus imposables, l'augmentation de la pression fiscale est inévitable, quand bien même on aurait un équilibre budgétaire parfait.


dan 26 a écrit:Ne pas oublier aussi que certaines entreprises dont l'etat est actionnaires , consolident leurs résultat à l'étranger.

:roll:Ne pas oublier non plus que tous les partis politiques (de tous les pays) ont aussi des caisses noires dans ces paradis. C'est pour ça que les paradis fiscaux ne seront jamais éliminés.

...
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2293
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Ven 1 Juil - 14:25

troubaa a écrit:Mais si la maison a des fondations !
De solides mêmes.

Evil or Very Mad Pas du tout. Même les pro-européens sont d'accord pour reconnaitre que faire "l'Europe économique" avant "l'Europe politique" est la plus grande erreur de la construction européenne.


troubaa a écrit:L'Europe cela se construit, change évolue. Ce n'est pas quelque chose de figée. C'est dur de tout réussir du premier coup non ?

No On ne peut pas faire des fondations sans tout détruire d'abord. L'Europe est une maison qui grandit de travers, une "Tour de Pise" qui s'écroulera tôt ou tard.  Et comme personne ne veut la re-construire, faudra attendre qu'elle s'écroule d'elle-même. Mais plus on attend, plus ça va faire des dégâts quand elle s'écroulera.

On ne peut pas éternellement compter sur des traitres comme Tsipras et Johnson : un jour, quelqu'un va le faire vraiment et reconstruire.

...
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2293
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Ven 1 Juil - 14:51

komyo a écrit:Farage bois du petit lait...

Laughing J'attends le moment où Farage devra se taper LA HONTE quand finalement son gouvernement renoncera au Brexit. D'ailleurs, pour une fois, j'approuve la réponse de Junker :

Rolling Eyes - Vous êtes libre, alors qu'est-ce que vous foutez ici ?



N'oublions pas que le Brexit n'est toujours qu'une HYPOTHESE, pas un FAIT.

Sage Ne jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué !

...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 10354
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Ven 1 Juil - 15:15

Gerard a écrit:
troubaa a écrit:Mais si la maison a des fondations !
De solides mêmes.
Evil or Very Mad Pas du tout. Même les pro-européens sont d'accord pour reconnaitre que faire "l'Europe économique" avant "l'Europe politique" est la plus grande erreur de la construction européenne.

Tu n'en sais rien parce que l'autre sens n'a pas été tenté. Il est tout à fait probable qu'il y aurait eu des difficultés (d'autres) en faisant dans l'autre sens et que cela n'aurait pas été facile non plus et qu'il y aurait eu des erreurs.
Croire le contraire relève de la naïveté. Et les mêmes diraient alors "oh la la il aurait fallu commencer par l'économique".
Commencer par faire l'union économique était le plus facile car l'union politique demande de grand transfert de souveraineté.

Ce qui est certain c'est que tout le monde s'est entendu pour procéder de cette manière. Ce qui est l'essentiel. Parce que si tout le monde n’était pas d'accord pour commencer par le politique, l'Europe ne se serait jamais construite. Ne jamais oublier ce point essentiel.

Bref dire que l'on serait plus heureux si la terre tournait dans l'autre sens relève du fantasme.


No On ne peut pas faire des fondations sans tout détruire d'abord. L'Europe est une maison qui grandit de travers, une "Tour de Pise" qui s'écroulera tôt ou tard.  Et comme personne ne veut la re-construire, faudra attendre qu'elle s'écroule d'elle-même. Mais plus on attend, plus ça va faire des dégâts quand elle s'écroulera.

Les fondations sont très solide parce que la construction économique est là et que cela marche. Que la construite politique se fait progressivement.
Je le répète tu ne te focalises que sur des détails de construction. tu te sers de ces détails pour vouloir détruire l'Europe parce que tu ne supportes pas la perte de souveraineté due à la construction Européenne. (itens aujourd'hui c'est le centenaire de la bataille de la somme - à ça du nationalisme, et de la souveraineté ca manquait pas à l'époque..)

Un exemple :
Pas de démocratie en Europe : les commissaire européens ne sont pas élus.
ok
Et bien on change on fait en sorte que les commissaire européens soit tous des députés européens et nommés conjointement par le parlement et les chefs d'Etat et de gouvernement. Que des élus de A à Z. Te voila heureux avec une telle proposition non ?
On pourrait aussi imaginer que chaque pays vote pour son commissaire.

Tu vois rien n'est immuable. Rien d'impossible à changer. On n'a pas besoin de tout détruire pour changer cela.

Étrangement ce discours ne t'es jamais proposé. on ne te vend que de la destruction. Alors tu crois qu'il n'y a pas de choix, d'autres possibilités. Interroge toi sur les raisons d'un tel discours réducteur.

ps : Tsipras n'a jamais fait de referendum pour sortir de l'Europe.[/quote]


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2293
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Ven 1 Juil - 15:42

troubaa a écrit:
Gerard a écrit:"l'Europe économique" avant "l'Europe politique" est la plus grande erreur de la construction européenne.
Tu n'en sais rien parce que l'autre sens n'a pas été tenté. Il est tout à fait probable qu'il y aurait eu des difficultés (d'autres) en faisant dans l'autre sens et que cela n'aurait pas été facile non plus et qu'il y aurait eu des erreurs.

Neutral  L'Europe aurait été moins grande, c'est certain (la GB ne serait jamais rentrée). Mais, à partir de là on aurait pu, comment tu dis, "grandir par étapes". Et je préfère une petite maison bien construite qu'une grande maison construite de travers.


troubaa a écrit:Commencer par faire l'union économique était le plus facile car l'union politique demande de grand transfert de souveraineté.

silent  Tandis qu'avec ce qui a été fait, la souveraineté n'a pas été transférée, mais annulée ! On n'a pas prise sur la direction européenne et pas prise sur la direction nationale non plus (en tout cas, de moins en moins).


troubaa a écrit:Et bien on change on fait en sorte que les commissaire européens soit tous des députés européens et nommés conjointement par le parlement et les chefs d'Etat et de gouvernement. Que des élus de A à Z. Te voila heureux avec une telle proposition non ?

Evil or Very Mad  Non. Pas heureux avec des élus d'élus. Sinon qui est responsable ? Les élus et les élus d'élus se rejetteront la faute, comme ils le font déjà. Pourquoi crois-tu qu'on élit notre président au suffrage universel ?.... POUR QU'IL Y AIT UN RESPONSABLE qui a des comptes à NOUS rendre.


troubaa a écrit:Tu vois rien n'est immuable. Rien d'impossible à changer. On n'a pas besoin de tout détruire pour changer cela.

silent  Comment faire autrement ? Pour avoir la 5ème république, il a fallu détruire la 4ème. On ne peut pas avoir deux systèmes en même temps, non ?


troubaa a écrit:ps : Tsipras n'a jamais fait de referendum pour sortir de l'Europe

Rolling Eyes  S'il avait refusé le plan, ça aurait mener à ça...

...


Dernière édition par Gerard le Ven 1 Juil - 17:45, édité 1 fois
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9536
Localisation : vallée du vent

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par dan 26 le Ven 1 Juil - 16:54

[quote]
Gerard a écrit:

Neutral Quand on sait que l'évasion fiscale représente pas loin de la moitié des revenus imposables, l'augmentation de la pression fiscale est inévitable, quand bien même on aurait un équilibre budgétaire parfait.

peu importe cette évasion, et le résultat d'une incurie, d'une gabegie insoutenable .


C'est pour ça que les paradis fiscaux ne seront jamais éliminés.
Donc la meilleure solution, est une gestion saine, légère, sans abus , qui permettrait à chacun , de ne pas subir ce type de racket intenable .Ras le bol de notre état communiste !!
Amicalement

avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7487
Localisation : Dijon

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par gaston21 le Ven 1 Juil - 17:19

Nos grands gourous, Attali, BHL, relayés par tous les medias, avaient prédit l'Apocalypse en cas de Brexit! Or, que s'est-il passé après quelques secousses le jour d'après? Nib! Que dalle! Et voilà que les bourses remontent! On pourrait comparer la nouvelle Europe au jeune marié...La dévaluation de la livre?
Elle va doper la production britannique. Si l'euro subissait le même sort on deviendrait plus compétitif. Regardez à quoi sert l'Europe avec le cas de Monsanto. L'Europe à quatre pattes et derrière elle, les lobbys, sans vaseline...
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2293
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Ven 1 Juil - 17:34

gaston21 a écrit:Nos grands gourous, Attali, BHL, relayés par tous les medias, avaient prédit l'Apocalypse en cas de Brexit! Or, que s'est-il passé après quelques secousses le jour d'après? Nib! Que dalle! Et voilà que les bourses remontent!

Rolling Eyes Rappelons que le Brexit n'a toujours pas eu lieu.

Et si les secousses boursières se sont arrêtées, c'est parce que les traders ont compris que le Brexit ne serait pas probablement pas appliqué vu que Johnson s'est dégonflé.

Wink Non, y a pas à tortiller : on ne saura ce que fait le Brexit que quand il aura été fait !

...
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9536
Localisation : vallée du vent

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par dan 26 le Ven 1 Juil - 18:18

voir mon message 112
Tout le monde y va de sa litanie, ou de son espoir !!!Attendons de voir (encore une fois), avant de faire des plans sur la comète , je ne suis pas si inquiet que cela . Un bon coup dans le C..... fait souvent avancer les choses . Attendons les résultats sur 1 an ou deux, attendons de voir .

amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6651
Localisation : France

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par komyo le Ven 1 Juil - 19:02

les secousses boursières ont été contenues par les injonctions massives de liquidités des banques centrales. Sinon, il y a longtemps que le système aurait explosé. Sur une feuille que je suis quelqu'un faisait le scénario suivante, meme si ce n'est pas le scénario suivi il, je pense avec la pression médiatique financière et politique qu'il faudra du temps avant que tout ceci ne se mette en place. Une chance que cela suive son cours serait la fierté et le patriotisme anglais. Soros disait qu'a court et moyen terme les anglais vont souffrir, mais qu'a long terme ils seront gagnants !
il a peut etre une boule de cristal ! Cool

Inside Agora :
Ne sous-estimez pas la force de l'homme politique quand le peuple n'est pas d'accord avec lui. Il a tout prévu. Ne sous-estimez pas l'incohérence du peuple non plus.
En effet, vous avez entendu parler de l'article 50 du traité de Lisbonne.
On nous explique donc qu'il faudra au moins 2 à 4 ans pour négocier les modalités de départ qui, elles-mêmes pourraient se prolonger sur plusieurs années.
Un détail cependant ne vous aura pas échappé, ô vous lecteur, lucide observateur du monde : pour déclencher la procédure de sortie, il faut que le parlement anglais valide cette décision. Or, à l'heure actuelle, le Parlement anglais est majoritairement pro-européen.
Ils ne peuvent donc pas valider une décision inverse à leur conviction (mais c'est vrai, la conviction d'un homme politique est toute relative). Ils ne peuvent pas non plus voter l'inverse de la parole du peuple (non ils ne peuvent pas... enfin, théoriquement).
Ils peuvent en revanche démissionner. Ils peuvent organiser de nouvelles élections où l'on diabolisera les votants du Brexit à outrance permettant l'élection, de justesse d'un nouveau gouvernement pro-européen, promettant de revenir sur le Brexit.
Oui, l'électeur étant assez volatile, rien dans ce scénario n'est impossible.
Bilan : David Cameron a été élu sur la promesse d'un référendum qui, quelques mois plus tard, le pousse à la démission qui elle-même permet potentiellement de nier le résultat de ce référendum si un gouvernement pro-européen gagne.
La boucle est bouclée. La démocratie souffre un peu, mais ça passe...


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 10354
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Ven 1 Juil - 19:19

Oui komyo personne ne sait comment cela va se passer. Même pas les anglais. Même pas les brexiter qui n'avaient rien prévu quand au déroulement.

Quant on pense que la totalité des accords conclue entre les Etats conclue dans le cadre de  l'UE vont disparaître. Les accords de coopération économique, politique, judiciaire, policière, de protection sociale, de diplomatique, de recherche, culturel etc etc c'est un immense chantier qui se dresse devant la GB.

Je reste persuadé qu'il y aura un autre référendum pour l'adoption d'un nouveau traité.

pour gaston:

gaston21 a écrit:Nos grands gourous, Attali, BHL, relayés par tous les medias, avaient prédit l'Apocalypse en cas de Brexit! Or, que s'est-il passé après quelques secousses le jour d'après? Nib! Que dalle! Et voilà que les bourses remontent! On pourrait comparer la nouvelle Europe au jeune marié...La dévaluation de la livre?
Elle va doper la production britannique. Si l'euro subissait le même sort on deviendrait plus compétitif. Regardez à quoi sert l'Europe avec le cas de Monsanto. L'Europe à quatre pattes et derrière elle, les lobbys, sans vaseline...

Dis tu te mets à la mode "réseaux sociaux" tu crois que plus c'est vulgaire, plus c'est caricatural, plus c'est con et plus tu seras crédible et plus tes propos seront intéressants ?

tu fabules totalement et tu fais fausse route Gaston


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Le Repteux le Ven 1 Juil - 19:50

Quelle clarté d'écriture quand même ce Gaston. J'ai essayé d'être envieux et de faire mieux mais ça n'a pas marché, alors je suis juste jaloux! :0)


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2293
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Ven 1 Juil - 21:08

komyo a écrit:je pense avec la pression médiatique financière et politique qu'il faudra du temps avant que tout ceci ne se mette en place.

Neutral Oui, il faudrait du temps pour que ça se mette en place.

Mais il faudra bien commencer par faire un petit quelque chose d'IRREVERSIBLE, non ?

confused  Qui aura le courage de le faire ? Pour l'instant, je ne vois personne.

Pour l'instant, malgré la panique de la Bourse et même avec la démission de Cameron (toujours pas faite) la situation de la GB est exactement la même qu'il y a une semaine. Rien d'irréversible n'a été fait.

scratch C'est comme une partie de Poker dans laquelle, au moment de relancer, tout le monde se couche. C'est une partie nulle. Alors, bien sûr, on peut continuer à discuter, mais c'était déjà ce qu'on faisait y a une semaine. Donc ça continuera comme ça et personne n'osera aller plus loin.


troubaa a écrit:Oui komyo personne ne sait comment cela va se passer. Même pas les anglais. Même pas les brexiter qui n'avaient rien prévu quand au déroulement

No Toute révolution comporte une part d'incertitude, Troubaa.

Rolling Eyes Tu crois qu'en 1789, les révolutionnaires avaient vraiment pesé le pour et le contre ? S'ils l'avaient fait, y aurait jamais eu de révolution. Tout comme aujourd'hui y aura pas de Brexit. Comme la mafia, l'UE nous fait "une proposition qu'on ne peut pas refuser"... à moins d'être un peu kamikaze...

...
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7487
Localisation : Dijon

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par gaston21 le Sam 2 Juil - 18:43

Avec ce qui se passe en Autriche et en Italie, on ne peut nier que les peuples commencent à se rendre compte qu'ils ont été bernés. Et prenez aussi les Pays-Bas. La démocratie européenne a de plus en plus de difficultés à s'exprimer. Jusqu'à quand les peuples accepteront-ils d'être menés par le bout du nez?
Disraeli disait à l'époque que le seul clivage qui vaille en terre britannique sépare les pauvres des riches. "C'est ben vrai, ça"!
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9536
Localisation : vallée du vent

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par dan 26 le Sam 2 Juil - 18:55

gaston21 a écrit:Avec ce qui se passe en Autriche et en Italie, on ne peut nier que les peuples commencent à se rendre compte qu'ils ont été bernés. Et prenez aussi les Pays-Bas. La démocratie européenne a de plus en plus de difficultés à s'exprimer. Jusqu'à quand les peuples accepteront-ils d'être menés par le bout du nez?
Disraeli disait à l'époque que le seul clivage qui vaille en terre britannique sépare les pauvres des riches. "C'est ben vrai, ça"!
Alors que le seul vrai clivage , est entre la fonction publique, et l'entreprise.
D'un coté une obligation de moyen, de l'autre de résultat . Deux mondes totalement différents !!!
amicalement
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9536
Localisation : vallée du vent

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par dan 26 le Sam 2 Juil - 22:08

gaston21 a écrit:Tiens, une colle...Je me retourne; que vois-je? Un islandais en maillot bleu! 50000 islandais en France pour une population de 3200000! Et ils font le voyage plusieurs fois! Sont riches, les gars! Pourtant, en 2008, ils n'avaient plus que leur slip pour s'essuyer les yeux! Ca, c'est un miracle! Raison de ce miracle? Ils ont gardé le contrôle de leur propre monnaie et de leur politique économique; exactement l'inverse de ce que nous impose l'Europe! Il faut être nombreux pour être fort! La preuve! Et regardez la Suisse!
"On nous bourre le mou" avec l'Europe; c'est elle qui nous suce le sang! Vous dites qu'il y a trop de fonctionnaires? Alors, combien sont-ils, ces fonctionnaires et élus européens sangsues?
voilà tu commences à comprendre, bravo Gaston .
amicalement
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7487
Localisation : Dijon

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par gaston21 le Dim 3 Juil - 11:07

Voilà ce que c'est que l'Europe! Sous prétexte d'unir les peuples pour éloigner les risques de guerre, on les laisse soigneusement dans l'ignorance de ce qui se trame dans le secret! Le TAFTA en est un exemple typique, comme d'ailleurs les accords avec Monsanto. Les anglais nous montrent le chemin, comme ils l'ont fait d'ailleurs en 1940...La France s'est effondrée en une semaine; les British ont dit no! Ils ont même englouti la totalité de leurs réserves en or pour acheter des armes aux américains, qui eux, voulaient faire du fric, même avec leurs amis!
Comme les British, ressaisissons-nous, au lieu de nous coucher devant miss Bismarck!

https://reporterre.net/Les-incroyables-precautions-pour-cacher-le-traite-Tafta-aux-elus-du-peuple
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 10354
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Dim 3 Juil - 13:59

dans que c'est en cours de négociation il est normal que cela ne soit public.

Le peuple doit juger la proposition pas la négociation.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Le Repteux le Dim 3 Juil - 14:55

Le peuple, c'est moi, et j'exige que les négociations soient publiques. Si les multinationales avaient des choses à se cacher entre elles pour demeurer compétitives, elles ne seraient pas autour de la même table. C'est donc à nous qu'elles ont des choses à cacher.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 10354
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Dim 3 Juil - 15:23

non le peuple ce n'est pas toi. quelle prétention ! (tu ne serais pas de gauche par hasard ?)
Les multinationales ne négocient pas le traité.

Aucune négociation n'est publique. Même entre le gouvernement et syndicats. De belles photos avant, de belles déclarations après mais pendant la négociation personne n'est au courant.

il est plus sage d'attendre le résultat de la négociation.
tu sais lire ? donc tu pourras lire l'accord qui te sera proposé une fois la négociation terminée plutôt que de fantasmer avant.



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Le Repteux le Dim 3 Juil - 16:24

J'aime autant voir ce qui se passe pendant que ça se passe, plutôt que de regarder des commissions d'enquête sur la corruption après que ça se soit passé.

Aucune négociation n'est publique. Même entre le gouvernement et syndicats. De belles photos avant, de belles déclarations après mais pendant la négociation personne n'est au courant.
Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, on n'a justement pas notre mot à dire dans ce genre de décision: c'est le gouvernement qui décide, pas de consultation. Il n'y en a pas eu non plus lors du traité de libre échange Canada/USA. Il n'y a encore rien dans les lois qui oblige les gouvernements à faire des référendums sur les traités. Qu'est-ce que les multinationales ont à nous cacher au juste?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 10354
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Dim 3 Juil - 23:12

si tu es complotiste je n'ai rien à répondre. en un mot tu soupçonnes tout le monde sauf toi...

quand tu as une gréve dans une entreprise tu as des délégués syndicaux qui vont négocier en tête à tête avec la direction et exposent leur négociations axu grévistes. idem quand c'est une greve nationale ou les dirigeants syndicaux vont négocier avec le premier ministre.

Je n'ai jamais entendu dire "il y a une négociation entre Martinez et Valls et on n"y assiste pas c'est un scandale".

non le problème c'est l"hystérie des réseau sociaux qui jouent la carte de la démagogie "oh mon dieu si on n'assiste pas aux négociations c'est qu'ils nous veulent du mal"

Le complotisme comme argument ultime cela commence à me soûler sérieusement.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9536
Localisation : vallée du vent

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par dan 26 le Lun 4 Juil - 8:08

[quote]
troubaa a écrit:si tu es complotiste je n'ai rien à répondre. en un mot tu soupçonnes tout le monde sauf toi...

j'aime bien cet adage "méfie toi de celui qui se méfie "
amicalement
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Le Repteux le Lun 4 Juil - 17:56

troubaa a écrit:si tu es complotiste je n'ai rien à répondre. en un mot tu soupçonnes tout le monde sauf toi...
C'est faux puisque je m'inclue toujours dans le processus. Si j'affirme que les multinationales veulent nous cacher quelque chose, c'est uniquement parce que je sais que je ferais la même chose.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2293
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Lun 4 Juil - 19:29

...
Rolling Eyes  Dans la série "Courage fuyons !", on apprend que Nigel Farage quitte la tête de l'Ukip, car il estime que sa mission est accomplie.

Neutral Donc, non seulement il continue à vendre la peau d'un ours qu'il n'a encore pas tué, mais en plus, il se casse après avoir foutu la merde. Avec Johnson, il ne donne vraiment pas une image de "responsabilité" de la part des anti-européens.

PS : Ceci dit, Farage ne démissionne pas de son poste de député européen, car il veut pouvoir toucher une retraite pleine de député.

Laughing Il a le sens des priorités !

...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 10354
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Lun 4 Juil - 22:35

ils se cassent tous devant l'ampleur de la tache.
Car quitter l'UE ce n'est pas quitter un siège autour d'une table mais annuler les milliers d'accords conclus avec ses voisins.

C'est facile de sortir des slogans racoleurs pour attiser les bas sentiments et accuser l'autre (l'UE) de tout ce qui va pas et en occultant tout ce qui va.

Bref les anglais se retrouvent la culotte à la main en disant "ouille ca fait mal" (tiens v'la que je parle comme gastounet)


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2293
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Mar 5 Juil - 2:07

troubaa a écrit:ils se cassent tous devant l'ampleur de la tache.
Car quitter l'UE ce n'est pas quitter un siège autour d'une table mais annuler les milliers d'accords conclus avec ses voisins.

Dubitatif Mouai.... donc la réalité s'impose : IL EST IMPOSSIBLE DE QUITTER L'UE.

Les peuples auront beau voter contre elle, le fameux article 50 ne sera jamais invoqué. Il n'est qu'une possibilité "théorique", comme une bombe atomique qu'on n'utilisera jamais. Il est là pour donner le label "démocratique" de l'union, mais tout a été conçu pour que ça soit impossible de s'en servir.

Neutral Finalement, le Brexit (enfin, sa tentative) va renforcer l'UE. Car si même les anti-européens anglais (les plus motivés des anti-européens) sont obligés de poser le genou à terre, qui d'autre pourra le faire ?

...
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9536
Localisation : vallée du vent

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par dan 26 le Mar 5 Juil - 6:38

Le Repteux a écrit:
C'est faux puisque je m'inclue toujours dans le processus. Si j'affirme que les multinationales veulent nous cacher quelque chose, c'est uniquement parce que je sais que je ferais la même chose.
tu sembles oublier qu'une multinationale , n'est pas dirigée par une seule personne , et qu'elles n'ont qu'un objectif , répondre à la demande d'un marché, des consommateurs, ou d'un pays , afin de pouvoir assurer leur chiffre d'affaire pour pouvoir se pérenniser . Imaginer un seul instant qu'une entreprise puisse aller contre cela , c'est ne rien y connaitre à l'entreprise , désolé de te le dire .Il n'existe aucune entreprise eu monde, qui fabrique que des produits qui iraient à l'encontre des intérêts des ses propres clients .C'est de la folie de penser le contraire. Ou de la folie, ou un manque de jugement objectif , qui ne serait alimenté que par la haine, du fameux profit et des actionnaires .Donc une analyse viscérale, ou épidermique

Amicalement
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9536
Localisation : vallée du vent

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par dan 26 le Mar 5 Juil - 6:40

[quote]
Gerard a écrit:...
Rolling Eyes  Dans la série "Courage fuyons !", on apprend que Nigel Farage quitte la tête de l'Ukip, car il estime que sa mission est accomplie.
le plus terrible c'est qu'il aurait avoué avoir menti dans sa campagne sur les chiffres annoncés avec fortes convictions .C'est effrayant ces méthodes .

Amicalement


:
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7487
Localisation : Dijon

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par gaston21 le Mar 5 Juil - 17:37

"Laissons du temps au temps", qu'il disait. Jusqu'à présent, que s'est-il passé? Rien! Le seul risque, c'est que d'autres pays aient envie eux aussi de quitter l'arche Europe...qui prend l'eau! Junker comparé à ce brave Noé! Il picolait mais il tenait la barre!  Et on ne l'a jamais pris "la main dans le sac"! L'Europe va à vau-l'eau, reconnaissons-le.  Chômage, salaires de misère, stagnation... Bismarck qui met la main sur l'Europe sans tirer un coup...de mauser!
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2293
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Mar 5 Juil - 19:09

gaston21 a écrit:Le seul risque, c'est que d'autres pays aient envie eux aussi de quitter l'arche Europe...!

No Justement pas ! Quels seraient les arguments des anti-européens qui demanderaient un référendum alors que les anglais qui l'ont fait et gagné se dégonflent et ne font rien ?

Suspect Comment croire un anti-européen maintenant ?

On a tous compris que l'anti-Europe n'est qu'un axe politicien auquel ne croient même pas ceux qui s'en réclament. Enfin, même s'ils trouvent ça intéressant, personne ne veut faire le boulot. Donc, c'est foutu, non ?

...
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9536
Localisation : vallée du vent

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par dan 26 le Mar 5 Juil - 19:32

[quote]
Gerard a écrit:
No Justement pas ! Quels seraient les arguments des anti-européens qui demanderaient un référendum alors que les anglais qui l'ont fait et gagné se dégonflent et ne font rien ?
laisse leur le temps d'organiser leur sortie .

:
 Comment croire un anti-européen maintenant ?
En attendant de voir le résultat . Laissons le temps au temps .

On a tous compris que l'anti-Europe n'est qu'un axe politicien auquel ne croient même pas ceux qui s'en réclament. Enfin, même s'ils trouvent ça intéressant, personne ne veut faire le boulot. Donc, c'est foutu, non ?
Attendons de voir !!
amicalement

avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2293
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Mar 5 Juil - 20:12

dan 26 a écrit:laisse leur le temps d'organiser leur sortie .

confused Mais qui organise quoi ?

Puisque ceux qui auraient dû logiquement commencer à organiser cette sortie ont refusé de s'en occuper ! Ce sont donc des anti-brexits qui vont organiser la sortie ?!!

Laughing Crois-moi qu'ils vont prendre leur temps !

Dans l'intervalle, la seule chose concrète qui s'est passée, c'est que les "gagnants" ont démissionné. Et ça, tout le monde va y penser la prochaine fois qu'un pays envisagera un référendum pour sortir de l'UE.  

...

Contenu sponsorisé

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 20 Nov - 6:45