LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Partagez
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Mer 18 Mai - 16:52

Il faut savoir que beaucoup d'anglais n'aiment pas l'europe parce qu'ils trouvenent celle-ci pas assez............. libérale !

Trop centralisatrice "Bruxelles a dit que..."
Trop technocratique
Trop de réglementation "le concombre doit avoir telle forme et telle taille"
Trop de fonctionnaires
Bref trop d'"Etat européen" ....

***************************

Brexit : les Britanniques posent les bonnes questions

Le brexit pose des questions importantes, sur la gouvernance de l’Europe, du monde, et de la place de l’être humain dans la société. Mais ces questions sont largement ignorées.

L’hypothèse du brexit suscite l’effroi de bien des pays. Oser vouloir quitter l’Europe, quelle idée. Cela ne peut venir que du Royaume-Uni. Pourtant, les Britanniques posent de bonnes questions, largement ignorées par le reste de l’Europe et tous ceux qui veulent les inciter à considérer leur initiative comme une aberration. Ce qui est en débat, c’est la gouvernance de l’Europe, et, plus encore, l’humanisme.

Les raisons du brexit

Pourquoi ce référendum sur la sortie du Royaume Uni de l’Europe ? Il y a la question de l’immigration, certes. Le Royaume Uni, quand les travaillistes étaient au pouvoir, a ouvert sans restriction les frontières aux ressortissant des pays de l’Est, nouvellement intégrés à l’Union. Ce qui a causé un afflux massif. Cependant, ce référendum ne se résume pas cette question.

Les Britanniques protestent aussi contre l’excès de réglementation européenne. Les petites entreprises estiment que ces réglementations favorisent les grosses, comme la multiplication des normes environnementales par exemple. Ou encore, quand l’Europe fixe des normes de tailles pour certains récipients. Est-ce vraiment son rôle ?
Et ce n’est pas seulement l’Union Européenne qui est critiquée pour son excès de normes. La Cour Européenne des Droits de l’Homme est elle aussi critiquée. Sa décision d’invalider la déchéance du droit de vote des prisonniers au Royaume-Uni a été mal vécue par les Britanniques. Tout comme sa décision d’invalider l’expulsion d’un demandeur d’asile qui avait renversé en voiture et laissé mourir une adolescente de 12 ans. Les Britanniques estiment que ce genre de décision ne relève pas des Droits de l’Homme mais d’un jury.
La concentration des pouvoirs

Les griefs britanniques illustrent la concentration des pouvoirs en Europe. Finalement, comme tous les aspects de la vie tendent à être normés (c’est-à-dire qu’une norme est définie, et non une règle générale comme par exemple le principe de non coercition), un groupe assez réduit de personnes décide de nos vies. La démocratie ne règle pas le problème. Un parlement ne représente que la plus forte minorité. Ensuite, un gouvernement dispose d’un appareil d’État capable d’influencer le peuple. Ne serait-ce que par le monopole de l’éducation. Les lobbys, tels que les ONG, ou des corporatismes, n’ont à influencer qu’un nombre réduit de personnes, pour qu’ensuite leurs vues soient imposées au peuple. Dans le cas de l’Union Européenne, le pouvoir apparaît encore plus lointain, addition des pouvoirs des gouvernements de chaque pays, à tel point que les technocrates de la Commission, qui assurent la permanence de la gouvernance, semblent avoir le pouvoir réel.

Il n’y a pas que les institutions issues de la démocratie. Il y a les Cours de Justice comme le montre l’exemple anglais : certaines décisions ne vont-elles pas au-delà de la justice, et ne tendent-elles pas à empiéter sur le domaine du législateur ? Il y a aussi les organismes supra-nationaux, comme le Comité de Bâle qui définit les critères prudentiels des banques ; et par extension de nombreux fonds d’investissement, qui déterminent au final l’orientation du financement de l’économie (voir par exemple l’article de Guillaume Nicoulaud : Bâle les défaillances du marché.) Richard North nous rappelle par ailleurs que de nombreux autres organismes supra-nationaux édictent des règles, que l’Union Européenne ne fait elle-même que répercuter (voir ici).
L’Europe et le monde semblent s’orienter vers une société big brother, dans laquelle finalement un petit groupe organise la vie de chacun. Ce sont des démocraties où finalement de petits groupes se disputent le pouvoir sur la population, des organismes supra-nationaux, ou même des juges qui peuvent dépasser leurs prérogatives. Au final, cela pose la question du contrôle, du débat (si ces organismes supra-nationaux se trompent, tout le monde est mal embarqué). Mais c’est aussi la question de l’humanisme, de cet idéal d’un être humain libre de sa vie et responsable. L’être humain devient de nos jours de plus en plus aliéné.

Finalement, le brexit effleure des questions très importantes, sur la gouvernance de l’Europe, du monde, et de la place de l’être humain dans la société. Mais ces questions sont largement ignorées.

En savoir plus sur http://www.contrepoints.org/2016/05/17/253132-brexit-les-britanniques-posent-les-bonnes-questions#XvbvYyrTVJCfCK7m.99


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par gaston21 le Mer 18 Mai - 17:11

A quand un tel référendum en France? Qu'a-t-on fait de celui de 2005? Ecoute-t-on les français? Je pense pour ma part que si Brexit il y a,  les anglais s'en portement mieux. On doit être maître chez soi; d'autant plus que les organismes européens n'ont plus rien de démocratique et que les élections européennes sont une farce, et une farce fort coûteuse! C'est 9 milliards d'euros de perte sèche par an pour notre pays!
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2281
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Mer 18 Mai - 17:35

Dubitatif  Et n'oublions pas que les anglais n'ont jamais eu l'Euro !

... et ils ne sortent pas plus mal.

Du coup, la théorie du "hors de l'Europe, point de salut" a déjà un coup dans l'aile. Et si en plus, ils sortent de l'Europe et que tout se passe bien, les français vont aussi se demander :  Shocked  "à quoi sert l'Europe ?"...

...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Mer 18 Mai - 18:55

Comme d'autres à l'intérieur de l'Europe et de l'Euro s'en sortent très bien : http://www.lesechos.fr/monde/europe/021757983905-lirlande-a-affiche-la-plus-forte-croissance-europeenne-en-2015-1206163.php

Le problème pour la France ce n'est pas l'Europe et l'Euro mais l'hyper-étatisme-maladif...

Il faut comprendre que ce que reproche les anglais à l'Europe c'est qu'elle ressemble trop à l'étatisme à la française....
Et nous on reproche à l'Europe d'être trop libérale....

Et si on se posait les bonnes questions pour avoir les bonnes réponses ?
Quitter l'Europe pour garder notre hyper-étatisme et notre hyper rigidité n'arrangera pas notre situation.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2281
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Jeu 19 Mai - 16:56

troubaa a écrit:Le problème pour la France ce n'est pas l'Europe et l'Euro mais l'hyper-étatisme-maladif...

Il faut comprendre que ce que reproche les anglais à l'Europe c'est qu'elle ressemble trop à l'étatisme à la française....
Et nous on reproche à l'Europe d'être trop libérale...
confused  En quoi l'Euro est-il de l'étatisme ?

Au contraire, l'Euro, c'est laisser les banques internationales gérer la monnaie.

Mais pour les anglais, c'est à L'ETAT (leur Etat) de gérer la monnaie !
Wink  Ils ne sont donc pas si "libéraux".


troubaa a écrit:Et si on se posait les bonnes questions pour avoir les bonnes réponses ?
Neutral  La bonne question est d'évidence la question de la souveraineté.

Parce que si on n'est pas souverains, on subit la souveraineté des autres.


troubaa a écrit:Quitter l'Europe pour garder notre hyper-étatisme et notre hyper rigidité n'arrangera pas notre situation.
Laughing  Quitter l'Europe serait un tel seisme que je ne vois pas comme on pourrait parler de "rigidité". Faudrait tout changer, tout repenser !

La rigidité c'est au contraire de s'en remettre aux banques en attendant que le poids des dettes fasse craquer le système.

C'est comme le domaine médical : on peut prendre des anti-cholestérols et des anti-tensions ou bien faire un régime et faire du sport. C'est quoi le moins "rigide" pour toi ?

...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Jeu 19 Mai - 22:30

Gerard a écrit:
troubaa a écrit:Le problème pour la France ce n'est pas l'Europe et l'Euro mais l'hyper-étatisme-maladif...

Il faut comprendre que ce que reproche les anglais à l'Europe c'est qu'elle ressemble trop à l'étatisme à la française....
Et nous on reproche à l'Europe d'être trop libérale...
confused  En quoi l'Euro est-il de l'étatisme ?

Au contraire, l'Euro, c'est laisser les banques internationales gérer la monnaie.

Mais pour les anglais, c'est à L'ETAT (leur Etat) de gérer la monnaie !
Wink  Ils ne sont donc pas si "libéraux".
BRAVO tu as presque tout faux.
Ah non erreur : Tu as TOUT faux. Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

L'euro est géré non pas par les banques internationales mais par la banque centrale européenne.
La Livre sterling est gérée par la banque centrale anglaise.

Les deux organismes sont indépendant du pouvoir politique (pour limiter les magouilles politco-financière.... limiter pas empecher. Disons que c'est plus dur )

troubaa a écrit:Et si on se posait les bonnes questions pour avoir les bonnes réponses ?
Neutral  La bonne question est d'évidence la question de la souveraineté.

Parce que si on n'est pas souverains, on subit la souveraineté des autres.
Non c'est de la souveraineté partagée. L'europe c'est nous. Concept trop souvent oublié.
C'est comme un mariage tu partages. tu perds de l'indépendance pour gagner de la complicité. c'est un autre projet.


troubaa a écrit:Quitter l'Europe pour garder notre hyper-étatisme et notre hyper rigidité n'arrangera pas notre situation.
Laughing  Quitter l'Europe serait un tel seisme que je ne vois pas comme on pourrait parler de "rigidité". Faudrait tout changer, tout repenser !

La rigidité c'est au contraire de s'en remettre aux banques en attendant que le poids des dettes fasse craquer le système.

C'est comme le domaine médical : on peut prendre des anti-cholestérols et des anti-tensions ou bien faire un régime et faire du sport. C'est quoi le moins "rigide" pour toi ?

...
oui tu crois ue l'Etat nous sauvera alors que c'est l'Etat qui nous coule.

C'est le syndrome titanic.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par komyo le Ven 20 Mai - 0:37

il y a quelques mois j'avais lu cet intéressant article sur le sujet
http://institutdeslibertes.org/brexit-ou-pas-brexit/

maintenant avec le martelage des médias, des officiels comme obama et d'autres
je doute qu'ils sortent, pourtant cela ferait du bien a l'europe de se remettre en question !
la c'est une bureaucratie contrôlée par des lobbys ! albino


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2281
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Ven 20 Mai - 1:45

troubaa a écrit: L'euro est géré non pas par les banques internationales mais par la banque centrale européenne.
La Livre sterling est gérée par la banque centrale anglaise.

Les deux organismes sont indépendant du pouvoir politique (pour limiter les magouilles politco-financière.... limiter pas empecher. Disons que c'est plus dur ).
Rolling Eyes Une banque centrale anglaise, je sais au moins que c'est anglais.

La banque centrale européenne, je ne sais pas ce que c'est. C'est un mic-mac opaque dont les tenants ne sont pas forcément là pour défendre les intérêts européens.

silent Sinon, encore une fois, pourquoi les anglais n'en veulent pas ? Tu ne l'as pas expliqué !

troubaa a écrit:Non c'est de la souveraineté partagée. L'europe c'est nous. Concept trop souvent oublié.
C'est comme un mariage tu partages. tu perds de l'indépendance pour gagner de la complicité.
Laughing  Un mariage à 27, ça s'appelle une PARTOUZE !
Et dans un tel cas, difficile de savoir si on va se faire enculer ou pas.

troubaa a écrit:oui tu crois que l'Etat nous sauvera alors que c'est l'Etat qui nous coule.
Neutral  Y a plus d'Etat, donc oui, il ne peut sauver personne.
Mais l'idée, ce serait d'en refaire un, justement.

...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Ven 20 Mai - 13:19

Gerard a écrit:Rolling Eyes Une banque centrale anglaise, je sais au moins que c'est anglais.
bravo !

La banque centrale européenne, je ne sais pas ce que c'est. C'est un mic-mac opaque dont les tenants ne sont pas forcément là pour défendre les intérêts européens.
t'en sais rien
Pur préjugé.

silent Sinon, encore une fois, pourquoi les anglais n'en veulent pas ? Tu ne l'as pas expliqué !
Parc qu'ils ne veulent pas se marier avec nous...

Laughing  Un mariage à 27, ça s'appelle une PARTOUZE !
Et dans un tel cas, difficile de savoir si on va se faire enculer ou pas.
Moralsme judéo-chrétien... qu'as tu contre les enculades et les partouzes ?  Very Happy  Very Happy  Very Happy
De très grande civilisation pratiquaient allègrement la partouze et l'enculade.
rien de plus naturel...

troubaa a écrit:oui tu crois que l'Etat nous sauvera alors que c'est l'Etat qui nous coule.
Neutral  Y a plus d'Etat, donc oui, il ne peut sauver personne.
Mais l'idée, ce serait d'en refaire un, justement.
Dans le pays le plus étatisé des pays occidentaux tu oses qu'il n'y a plus d'Etat..

sans commentaire face à un tel aveuglement.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2281
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Ven 20 Mai - 17:54

troubaa a écrit:
Gerard a écrit:Rolling Eyes Une banque centrale anglaise, je sais au moins que c'est anglais. Alors que la banque centrale européenne, je ne sais pas ce que c'est. C'est un mic-mac opaque dont les tenants ne sont pas forcément là pour défendre les intérêts européens.
t'en sais rien
Pur préjugé.
Neutral Ce n'est pas un préjugé que de dire que la banque centrale anglaise défend les intérêts anglais, non ?

Et ce, parce qu'il y a un Etat anglais. Mais il n'y a pas d'Etat "européen". Donc la banque centrale européenne n'a pas d'Etat au-dessus d'elle, donc pas d'intérêts européens définis à défendre.

Ce n'est pas donc un préjugé, mais une réalité.


troubaa a écrit:
Gerard a écrit:Sinon, encore une fois, pourquoi les anglais n'en veulent pas ? Tu ne l'as pas expliqué !
Parc qu'ils ne veulent pas se marier avec nous...
confused  Mais POURQUOI ? Puisque tu penses que la banque centrale européenne défend les intérêts des états européens, donc de l'Angleterre.


troubaa a écrit:
Gerard a écrit:Un mariage à 27, ça s'appelle une PARTOUZE !
Et dans un tel cas, difficile de savoir si on va se faire enculer ou pas.
Moralsme judéo-chrétien... qu'as tu contre les enculades et les partouzes ?
Very Happy  Je n'ai rien contre, du moment qu'on est prévenus. Mais dans cette partouze européenne, tout le monde pense que c'est lui qui va enculer les autres.

Suspect Il serait donc temps de comprendre qui se fait enculer et le dire.


troubaa a écrit:Dans le pays le plus étatisé des pays occidentaux tu oses qu'il n'y a plus d'Etat..
Laughing "Le pays le plus étatisé du monde", qui ne vote plus 70% de ses lois et qui n'a pas la maîtrise de sa monnaie, OUI j'ose dire qu'il n'est pas le plus étatisé.

Wink Peut-être que c'est toi qui a oublié ce que voulait dire ce mot ?

Alors, petit rappel :

Sage étatiser (verbe transitif) :
Faire passer sous la propriété de l'Etat.


L'Euro est la propriété de qui ?
sans commentaire face à un tel aveuglement.  Rolling Eyes  comme tu dis...

...
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par gaston21 le Ven 20 Mai - 18:33

Troubaa, l'hymne européen, ça fait un peu ringard, d'autant plus que la joie, il n'y en a plus guère chez les européens; le chômage, la pauvreté, le désenchantement... Alors pourquoi ne pas le remplacer par un hymne plus alerte? Tu as peut-être raison... A défaut de plaisir européen, le plaisir divin!

https://www.youtube.com/watch?v=mw9e54aZsb8
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Ven 20 Mai - 20:46

Tu confonds la France et l'Europe.
La situation de la France n'est pas celle de l'Europe.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Ven 20 Mai - 22:40

Gerard a écrit:
Neutral Ce n'est pas un préjugé que de dire que la banque centrale anglaise défend les intérêts anglais, non ?

Et ce, parce qu'il y a un Etat anglais. Mais il n'y a pas d'Etat "européen". Donc la banque centrale européenne n'a pas d'Etat au-dessus d'elle, donc pas d'intérêts européens définis à défendre.

Ce n'est pas donc un préjugé, mais une réalité.
si la banque centrale européenne a exactement le même statut que la banque centrale anglaise : Indépendante de l'Etat.

Et la banque centrale européenne défend l’intérêt des européens comme la banque centrale anglaise défend l’intérêt des anglais.

Par exemple la banque centrale européenne déverse actuellement des dizaines de milliards d'euros pour consolider les économies européennes et en affichant des taux d'emprunt extraordinairement faible donc en faisant une politique de relance EUROPÉENNE au grand dam des allemands.

Cela c'est la réalité. Mais bon c'est sur qu'il est plus facile d'accuser les autres de nous vouloir du mal que de se remettre en question.

Haut Parleur  Un grand classique


Very Happy  Je n'ai rien contre, du moment qu'on est prévenus. Mais dans cette partouze européenne, tout le monde pense que c'est lui qui va enculer les autres.

Suspect Il serait donc temps de comprendre qui se fait enculer et le dire.

Tu as cette impression parce que tu tiens un raisonnement de comptable.
Tu crois que la construction européenne doit te rapporter à court terme.
Si cela doit te rapporter c'est que les autres payes donc tu rêves d'enculer les autres.

L'Europe c'est une construction, une construction a long terme. Chacun donne. Personne ne reçoit.La récompense sera quand la construction européenne sera fini. Et tu ne le verras pas. Peut être tes enfants. Comme les artisans qui ont construits des églises sur plusieurs siècles. Tous ont donné pour participer à la construction. Toi tu es dans le raisonnement ultra-court-termiste. A comptabiliser les + et les -.

Tu me fais penser à tous ces petits princes qui s'opposaient à la construction du royaume de France. Tu tiens le même raisonnement. Aucune vision à long terme.


L'Euro est la propriété de qui ?
Des européens. Drôle de question.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2281
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Sam 21 Mai - 3:18

troubaa a écrit:  si la banque centrale européenne a exactement le même statut que la banque centrale anglaise : Indépendante de l'Etat.
Neutral  Alors, pourquoi elle s'appelle banque centrale anglaise ? Si elle est vraiment "Indépendante de l'Etat", elle ne devrait pas faire référence à l'Angleterre.

troubaa a écrit:Et la banque centrale européenne défend l’intérêt des européens
Evil or Very Mad  Et les "européens", ce n'est pas un ETAT ! La BCE n'a aucun compte à rendre aux "européens".

troubaa a écrit:Par exemple la banque centrale européenne déverse actuellement des dizaines de milliards d'euros pour consolider les économies européennes et en affichant des taux d'emprunt extraordinairement faible ...
Neutral  Les "taux d'emprunt extraordinairement faible " c'est toujours plus que "pas de taux d'emprunt du tout", comme avant, quand on gérait notre monnaie. Donc la banque centrale européenne se fait du pognon sur nos malheurs et toi tu appelles ça "une politique de relance EUROPÉENNE".

Rolling Eyes"Un grand classique" de l'arnaque, effectivement...

troubaa a écrit:Tu crois que la construction européenne doit te rapporter à court terme.
Neutral  Ok, alors tu dis-moi QUAND ça doit rapporter ?
Dans 20 ans ? (on y est déjà).. 30 ans ? 50 ans ?....

troubaa a écrit:La récompense sera quand la construction européenne sera fini. Et tu ne le verras pas. Peut être tes enfants. Comme les artisans qui ont construits des églises sur plusieurs siècles.
silent  Super. Mais alors peut-être que le communisme ça aurait pu marcher, en attendant "plusieurs siècles" ? Tu es dans la croyance religieuse ?

Evil or Very Mad Pas d'accord. Cela n'a jamais été présenté comme ça. Le temps du gain, on devrait déjà y être. Donc, ça ne marche pas. Faut en tirer les conséquences.


troubaa a écrit:
Gerard a écrit:L'Euro est la propriété de qui ?

Des européens. Drôle de question.
Wink  Donc pas de l'Etat Français. Nous sommes d'accord.
Alors il est où ton "pays le plus étatisé du monde" qui ne dirige même pas sa propre monnaie ?

...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Sam 21 Mai - 14:21

Gerard a écrit:
troubaa a écrit:  si la banque centrale européenne a exactement le même statut que la banque centrale anglaise : Indépendante de l'Etat.
Neutral  Alors, pourquoi elle s'appelle banque centrale anglaise ? Si elle est vraiment "Indépendante de l'Etat", elle ne devrait pas faire référence à l'Angleterre.
Je pense que c'est par habitude. Fut une époque elle n'était pas indépendante. son statut à changer pas son nom.

troubaa a écrit:Et la banque centrale européenne défend l’intérêt des européens
Evil or Very Mad  Et les "européens", ce n'est pas un ETAT ! La BCE n'a aucun compte à rendre aux "européens".
Ce qui est faux la BCE comme toute banque centrale a un mandat, délivré par les autorités politiques ( donc les élus représentant du peuple) et elle ne peut agir que dans le cadre de ce mandat.
Quant une banque centrale est dite indépendante c'est quand les politiques ne peuvent pas s'occuper de la ghestion de la banue ni des moyens mis en oeuvre pour l'éxcution du mandat.
De plus le fait qu'elle soit indépendante n’empêche pas l'inter action entre les politiques et la banque centrale, ni concertation.
Un banque centrale qui n'est pas indépendante à la limite n'a pas de mandat vu qu'elle obéit au jour le jour aux injonction,s de l'Etat.

troubaa a écrit:Par exemple la banque centrale européenne déverse actuellement des dizaines de milliards d'euros pour consolider les économies européennes et en affichant des taux d'emprunt extraordinairement faible ...
Neutral
 Les "taux d'emprunt extraordinairement faible " c'est toujours plus que "pas de taux d'emprunt du tout", comme avant, quand on gérait notre monnaie. Donc la banque centrale européenne se fait du pognon sur nos malheurs et toi tu appelles ça "une politique de relance EUROPÉENNE".
ce qui est faux une fois de plus. Du temps qu'on gérait notre monnaie il y avait des intérêts. Tu devrais te poser la question pourquoi faut il des intérêts quand on emprunte. Parce que si il n'y a pas d’intérêt l'argent devient gratuit et perd toute sa valeur ce qui entraîne une spirale hyper inflationniste. (comme dans les années 1930 ou en Amérique latine)
C'est tellement facile de prendre les gens pour des cons...

(à noter tout de même qu'on en est à créer des intérêts négatifs mais là c'est pour des raisons de désendettement de l'Etat)


troubaa a écrit:Tu crois que la construction européenne doit te rapporter à court terme.
Neutral  Ok, alors tu dis-moi QUAND ça doit rapporter ?
Dans 20 ans ? (on y est déjà).. 30 ans ? 50 ans ?....
je n'ai pas de boule de cristal....

troubaa a écrit:La récompense sera quand la construction européenne sera fini. Et tu ne le verras pas. Peut être tes enfants. Comme les artisans qui ont construits des églises sur plusieurs siècles.

silent  Super. Mais alors peut-être que le communisme ça aurait pu marcher, en attendant "plusieurs siècles" ? Tu es dans la croyance religieuse ?
Oui si il ne s'était pas effondré.
Pour l'instant l’Europe est en crise, il y a plein de truc à corriger mais le système de ne s'effondre pas.
C'est pourquoi il vaut mieux corriger ce qui ne va pas plutôt que de vouloir tout détruire parce que des choses ne vont pas. Sinon c'est mettre 50 ans d'efforts à la poubelle (oh mon dieu des réglementations sont absurdes, oh mon dieu les travailleurs détachés c'est une horreur, vite jetons tout à la poubelle.... ca va pas non ? Il suffit de corriger ce qui ne va pas. cela me parait tellement plus logique et efficace.

Il est évident que dans une grande construction tout ne peut pas être réussit du premier coup.

Dis moi à chaque difficulté tu détruis tout. Tu abandonnes ? Pas très persévérant. C'est peut-être encore plus dur car la construction européenne se fait dans la paix, le respect, l'entente, la cordialité alors que les Etats se sont généralement construit sur la guerre la haine la destruction. Où une partie imposait son choix par la force et la violence aux autres...

C'est dur, c'est long, il y a plein d'obstacles c'est par parfait je suis d'accord. Il y a plein de trucs à corriger qui ne vont pas. Je suis d'accord.

Mais corrigeons ne détruisons pas !

Je suis toujours sidéré de voir certains face à la difficulté n'envisager que la destruction plutôt que l'amélioration.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2281
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Dim 22 Mai - 0:36

troubaa a écrit:
Gerard a écrit: les "européens", ce n'est pas un ETAT ! La BCE n'a aucun compte à rendre aux "européens".
Ce qui est faux la BCE comme toute banque centrale a un mandat, délivré par les autorités politiques ( donc les élus représentant du peuple)
confused  Quelles autorités ? Celles qui changent tous les 6 mois et que personne ne connait ? Comment pourraient-elles être représentatives d'une volonté politique ? Ce ne sont que des autorités techniques qui signent ce que les banques leur disent de signer.

Tandis que les anglais, eux, ils connaissent leur ministre des finances et celui-ci sait qu'il devra rendre des comptes. Comment peux-tu comparer les deux ?

troubaa a écrit:Du temps qu'on gérait notre monnaie il y avait des intérêts. Tu devrais te poser la question pourquoi faut il des intérêts quand on emprunte.
Wink  Non, si on fait tourner la planche à billets.

troubaa a écrit:Parce que si il n'y a pas d’intérêt l'argent devient gratuit et perd toute sa valeur ce qui entraîne une spirale hyper inflationniste. (comme dans les années 1930 ou en Amérique latine)
Neutral  Qu'on fasse une inflation de la monnaie ou une inflation de la dette, le problème est effectivement le même. Sauf que l'inflation de la monnaie coûte moins cher vu qu'il n'y a pas d'intérêts.

Et avec une inflation de la monnaie, le retour de bâton est immédiat, on ne peut pas tricher longtemps. Avec la dette, par contre, on peut tricher pendant des décennies et condamner notre futur tout en passant pour un économiste raisonnable.

troubaa a écrit:
Gerard a écrit:Ok, alors tu dis-moi QUAND ça doit rapporter ?
Dans 20 ans ? (on y est déjà).. 30 ans ? 50 ans ?....
je n'ai pas de boule de cristal....
Neutral  Je veux juste savoir si tu as une limite, ou non.

Je veux savoir si tu es dans une approche religieuse. Comme le retour de Jésus : on l'attend depuis 2000 ans, mais ce n'est pas grave, car le temps ne change rien au concept.

Rolling Eyes C'est ça, ta vision de l'Europe ?

troubaa a écrit:Pour l'instant l’Europe est en crise, il y a plein de truc à corriger mais le système de ne s'effondre pas.
C'est pourquoi il vaut mieux corriger ce qui ne va pas plutôt que de vouloir tout détruire parce que des choses ne vont pas. Sinon c'est mettre 50 ans d'efforts à la poubelle (oh mon dieu des réglementations sont absurdes...
Evil or Very Mad   S'il suffisait de corriger quelques problèmes spécifiques, on l'aurait déjà fait depuis 2005 et la victoire du NON. Mais si rien n'a changé c'est bien la preuve qu'il s'agit de problèmes plus profonds que la taille des concombres. Ce sont des problèmes liés à la conception même de l'union. Des problèmes qu'on ne peut résoudre qu'en recommencant tout depuis le début.

silent Tu as l'air de dire que "sortir de l'union" serait la solution de facilité. C'est le contraire !
Ce serait un bordel incroyable, y aurait sûrement de la casse et les politiques seraient obligés de bosser dur. Tandis que rester comme on est, ça c'est facile. On est dans un lent déclin, faut juste essayer de tenir son mandat, les problèmes seront pour les autres...

troubaa a écrit:la construction européenne se fait dans la paix, le respect, l'entente, la cordialité alors que les Etats se sont généralement construit sur la guerre la haine la destruction.
Neutral  Beh justement ! Pourquoi attendre que l'union s'écroule pour changer ? Parce que si elle s'écroule, c'est que les plus nuls seront arrivés au pouvoir (extrême-droite etc...), tu crois que ça va favoriser la paix ?

Donc reculer la date de la destruction, c'est reculer d'autant la date de la REconstruction, voire même en faire disparaitre la possibilité.

...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Dim 22 Mai - 11:36

[quote="Gerard"]

confused  Quelles autorités ? Celles qui changent tous les 6 mois et que personne ne connait ? Comment pourraient-elles être représentatives d'une volonté politique ? Ce ne sont que des autorités techniques qui signent ce que les banques leur disent de signer.
Finalement tu n'y connais rien alors tu ne nourris de préjugés et de fantasmes.
Fonct(ionnement de l'UE :
Il me semble dejà t'avoir donné des infos et de toute eévidence cela ne sert à rien tu restes enfermé dans ton obscurantisme anti eupropéen primaire.
J'aurais aimé que tu ais des arguments SERIEUX à m'opposer ors tu ne sais qu'étaler ton ignorence et tes préjugés.

Tu sais ici tu n'es pas sur un réseau social il ne suffit pas de raconter n'importe quoi pour avoir raison.
Les politiques qui dirigent l'europe.
Parlement européen
http://europa.eu/about-eu/institutions-bodies/european-council/index_fr.htm
Conseil de l'union europeenne
Commission europeenne
et
BCE

Mais dire qu'il n'y a pas d'autiorité politique est tout simplement ..... débile. Oui c'est le bon terme. Je l'approuve.

Alors apprends à connaitre et comprendre l"'europe. Parce que systématiquement TOUT ce que tu affirmes depuis le début de notre échange est faux. Tu ne m'as pas donné une vérité. Toujours à coté de la plaque. Tu ne fais qu'étaler ta méconnaissance de l'Europe.

Peut etre que cela te fait plaisir de déverser des flots de préjugés à la "réseau sociale" mais bon cela devient inintéressant.

Parce que moi j'en conclues :!
1° tu ne connais pas l'europe
2) tu n'as rien compris au fonctionnement de l'europe
3) tu te nourris d'informations fausses, de préjugés caricaturaux, tu répètes les aneries qu'on lit partout.
4° en conclusion tu as un jugement sur l'Europe préfabriqué et irrationnel.

Je t'invite à arreter de répéter les slognas bébetes et faux que produisent les europhiles et à connaitre de quoi tu oarles.

Alors tu peux dire que ces trop complexes, trop lours, trop politiques, pas clairs oui je te l'accorde.

concernant l'europe et des

Tandis que les anglais, eux, ils connaissent leur ministre des finances et celui-ci sait qu'il devra rendre des comptes. Comment peux-tu comparer les deux ?
Si tu ne connais pas le ministre des fiancnes européens (qui s'eppelle commissaire européen ) je n'y puis rien.
Tiens un indice : il est français, socialiste et ancien ministre de l'économie du gouvernement Ayraut. et à eu beaucoup de mal à obtenir l'accord du parlement européen.

Une fois de plus :
hp: instruit toi tu arreteras de dire des conneries !

Une fois de plus comme tu es incultes tu crois que cela n'existe pas.... c'est grave quand même.



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2281
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Dim 22 Mai - 13:58

troubaa a écrit:Si tu ne connais pas le ministre des fiancnes européens (qui s'eppelle commissaire européen ) je n'y puis rien.
Laughing Tu écris des pages pour me traiter de débile, mais tout le monde peut constater que tu ne donnes toujours pas le nom du responsable de la politique financière européenne. Ce serait pourtant plus rapide pour me donner tort.

Mais tu sais que même en allant fouiller les sites sur le sujet, son nom n'évoquera rien aux simples citoyens et sera entouré d'attendus du genre "Oui, mais ce n'est pas lui qui dirige tout seul"...

Evil or Very Mad Et le fait est qu'il n'a aucun compte à me rendre, contrairement à mon président.

Après tout, c'est toi qui le dis dans ton premier post :
troubaa a écrit:L’Europe et le monde semblent s’orienter vers une société big brother, dans laquelle finalement un petit groupe organise la vie de chacun. Ce sont des démocraties où finalement de petits groupes se disputent le pouvoir sur la population, des organismes supra-nationaux, ou même des juges qui peuvent dépasser leurs prérogatives. Au final, cela pose la question du contrôle, du débat.

Neutral Donc tu es bien d'accord qu'il y a un problème démocratique dans l'UE ?

confused Si c'est non, alors c'est quoi LES BONNES QUESTIONS que pose le Brexit ?

...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Dim 22 Mai - 14:47

Gerard a écrit:
troubaa a écrit:Si tu ne connais pas le ministre des fiancnes européens (qui s'eppelle commissaire européen ) je n'y puis rien.
Laughing Tu écris des pages pour me traiter de débile, mais tout le monde peut constater que tu ne donnes toujours pas le nom du responsable de la politique financière européenne. Ce serait pourtant plus rapide pour me donner tort.

Mais tu sais que même en allant fouiller les sites sur le sujet, son nom n'évoquera rien aux simples citoyens et sera entouré d'attendus du genre "Oui, mais ce n'est pas lui qui dirige tout seul"...

Evil or Very Mad Et le fait est qu'il n'a aucun compte à me rendre, contrairement à mon président.

Après tout, c'est toi qui le dis dans ton premier post :
troubaa a écrit:L’Europe et le monde semblent s’orienter vers une société big brother, dans laquelle finalement un petit groupe organise la vie de chacun. Ce sont des démocraties où finalement de petits groupes se disputent le pouvoir sur la population, des organismes supra-nationaux, ou même des juges qui peuvent dépasser leurs prérogatives. Au final, cela pose la question du contrôle, du débat.

Neutral Donc tu es bien d'accord qu'il y a un problème démocratique dans l'UE ?

confused Si c'est non, alors c'est quoi LES BONNES QUESTIONS que pose le Brexit ?

...
Je ne t'ai pas traité de débile je parlais uniquement de tes propos. je ne voulais pas te vexer. je m'excuse je n'aurzis pas du tenir ces propos.

Le "ministre" européen de l'économie est : Pierre Moscovici : Commissaire européen aux affaires économiques et monétaires, à la fiscalité, à l'union douanière, à l'audit et à la lutte anti-fraude.:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Commissaire_europ%C3%A9en_aux_affaires_%C3%A9conomiques_et_mon%C3%A9taires

http://ec.europa.eu/commission/2014-2019/moscovici_fr


Les bonnes questions que pose le Brexit concerne :
- l'avenir de l'Europe
- le fonctionnement de l'Europe.
- le poids de l'Europe.

L'avenir : Voulons-nous une intégration européenne plus importante intégrant une fiscalité commune par exemple (attention la France est plus un repoussoir qu'un modèle pour les autres pays)

Fonctionnement : Le fonctionnement de 'europe est incomprhensible pour les citoyens européens il faut simplifier le fonctionnement

Poids de l'Europe : N'est elle pas trop centralisée et n’édicte-t-elle pas trop de réglementations ?


Je pense que l'exemple des décisions des OGM en Europe est une bonne méthode à suivre :
Les OGM sont autorisés en Europe mais chacun Etat est libre d'autoriser ou non la culture.
Ce qui est dangereux est interdit, mais ce n'est pas parce que ce n'est pas dangereux que c'est autorisé.
Je trouve ce genre de démarche moins autoritaire et centralisatrice en laissant de la liberté aux autres Etats d'écouter les aspirations de ses citoyens..


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2281
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Dim 22 Mai - 20:10

troubaa a écrit:Le "ministre" européen de l'économie est : Pierre Moscovici : Commissaire européen aux affaires économiques et monétaires, à la fiscalité, à l'union douanière, à l'audit et à la lutte anti-fraude..
Dubitatif  Ok... Et par qui a-t-il été nommé ?

Sage - Moscovici a été nommé par Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, lui-même choisi par la majorité des chefs d'Etat européens.

Dubitatif Quel est mon pouvoir face à Moscovici ?

silent - Nul ! On est à deux étages au-dessus du vote pour le président de mon état. Moscovici doit seulement rendre des comptes à Junker qui lui-même n'est que "l'élu" des élus européens. Son projet économique n'a donc jamais été soumis à l'approbation du PEUPLE. Mon avis compte donc pour du beurre.

Suspect Au bout du compte, Moscovici est juste SOUS LES ORDRES d'un mec connu pour avoir organisé la fuite fiscale des délinquants en col blanc de mon pays dans son pays (le Luxembourg). Et tu t'étonnes que je râle ?


Troubaa a écrit:Les bonnes questions que pose le Brexit concerne :

L'avenir : Voulons-nous une intégration européenne plus importante intégrant une fiscalité commune par exemple (attention la France est plus un repoussoir qu'un modèle pour les autres pays)

Fonctionnement : Le fonctionnement de 'europe est incomprhensible pour les citoyens européens il faut simplifier le fonctionnement

Poids de l'Europe : N'est elle pas trop centralisée et n’édicte-t-elle pas trop de réglementations ?
Neutral Ne vois-tu pas que tes trois questions sont regroupées dans LA question :
L'Europe doit-elle être plus démocratique ?

... et que si on fait l'impasse sur cette question, aucune de tes 3 questions ne pourra jamais trouver de réponse.

Parce que moi, je veux bien du libéralisme si tout le monde joue le même jeu. Mais pour l'instant, tout est fait pour qu'on soit rivaux et pour que "la politique européenne" se retrouve fruit de cette compétition et pas fruit du peuple.

Pas exemple, je suis sûr que les Polonais aimeraient une meilleur protection sociale, mais ils savent qu'en s'en passant ils peuvent nous "dumper". Donc, si on avait les mêmes régles fiscales et sociales, le dumping se serait plus possible et alors peut-être que les Polonais seraient plus exigeants (et nous moins exigeants..)

Rolling Eyes C'est pour ça que les banques veulent que l'Europe reste comme elle est.
Diviser pour mieux régner. Si les peuples s'entendent, on ne pourra plus les presser comme des citrons.

...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Dim 22 Mai - 22:04

Gerard a écrit:
troubaa a écrit:Le "ministre" européen de l'économie est : Pierre Moscovici : Commissaire européen aux affaires économiques et monétaires, à la fiscalité, à l'union douanière, à l'audit et à la lutte anti-fraude..
Dubitatif  Ok... Et par qui a-t-il été nommé ?

Sage - Moscovici a été nommé par Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, lui-même choisi par la majorité des chefs d'Etat européens.

Dubitatif Quel est mon pouvoir face à Moscovici ?

silent - Nul ! On est à deux étages au-dessus du vote pour le président de mon état. Moscovici doit seulement rendre des comptes à Junker qui lui-même n'est que "l'élu" des élus européens. Son projet économique n'a donc jamais été soumis à l'approbation du PEUPLE. Mon avis compte donc pour du beurre.

Suspect Au bout du compte, Moscovici est juste SOUS LES ORDRES d'un mec connu pour avoir organisé la fuite fiscale des délinquants en col blanc de mon pays dans son pays (le Luxembourg). Et tu t'étonnes que je râle ?

bha oui quelle différence avec le système français ou de n'importe quel autre gouvernement ?
Les ministres sont toujours nommés !
Haut Parleur cela fonctionne pareil dans tous les pays démocratiques !


Concernant la nomination des commissaires, excuse moi mais une fois de plus tu as faux :
La nomination des commissaire est faite par le conseil de l'Europe (chef de gouvernement ou chef d'Etat - que des élus)
Puis doit être approuvé par le parlement européen (encore des élus). Il est déjà arrivé que le parlement rejette des commissaires et le conseil de l'Europe a du en proposer d'autres.

Haut Parleur une fois de plus tu ne connais rien !

Facile d'être contre quand on s'imagine quelque chose qui n'est pas la réalité.

Haut Parleur finalement une fois de plus je constate que tu es contre l'idée que tu te fais de l'Europe et non ce qu'est l'Europe.

Neutral Ne vois-tu pas que tes trois questions sont regroupées dans LA question :
L'Europe doit-elle être plus démocratique ?

... et que si on fait l'impasse sur cette question, aucune de tes 3 questions ne pourra jamais trouver de réponse.
d'accord avec toi mais tu es bien conscien que plus de démocratie = plus de transfert de souveraineté...

Parce que moi, je veux bien du libéralisme si tout le monde joue le même jeu. Mais pour l'instant, tout est fait pour qu'on soit rivaux et pour que "la politique européenne" se retrouve fruit de cette compétition et pas fruit du peuple.
L’Europe n'est pas libéral et ne peut pas l’être car elle est là pour orienté à une union. C'est une démarche de contrainte étatique.
c'est la raison pour laquelle les anglais ne l'aiment pas.
Pour te faire détester l'Europe on t'a fait croire :
1) que le libéralisme est mal
2) que l'Europe est libérale.

Alors que les anglais vote pour exactement le contraire.

Pas exemple, je suis sûr que les Polonais aimeraient une meilleur protection sociale, mais ils savent qu'en s'en passant ils peuvent nous "dumper". Donc, si on avait les mêmes régles fiscales et sociales, le dumping se serait plus possible et alors peut-être que les Polonais seraient plus exigeants (et nous moins exigeants..)

Les polonais ils veulent du travail, des pépètes.
Il n'y a que les français pour rêver de protection sociale.... tu parles d'une ambition !

Rolling Eyes C'est pour ça que les banques veulent que l'Europe reste comme elle est.
Diviser pour mieux régner. Si les peuples s'entendent, on ne pourra plus les presser comme des citrons.
Alors c'est toi qui fait le jeu des banques en divisant les peuples....
L'Europe c'est pour l'union des peuples. et tu es contres cette europe.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2281
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Lun 23 Mai - 12:17

troubaa a écrit:  bha oui quelle différence avec le système français ou de n'importe quel autre gouvernement ?
Les ministres sont toujours nommés !
silent  Mais ils sont sous l'autorité d'un élu !

troubaa a écrit:Concernant la nomination des commissaires, excuse moi mais une fois de plus tu as faux : La nomination des commissaire est faite par le conseil de l'Europe
Evil or Very Mad Tout ce que je vois c'est que Moscovici fait partie de la commission Juncker. C'est donc Juncker son PATRON !

Tu vas sans doute comparer Juncker à une sorte de "Premier Ministre", sauf que lui, il n'est pas présidé par un président élu par le peuple. Donc, une fois nommé, Juncker fait SA POLITIQUE, sur laquelle aucun citoyen n'a donné son avis. Et dans laquelle, Moscovici est juste l'exécutant de Juncker.

troubaa a écrit:Facile d'être contre quand on s'imagine quelque chose qui n'est pas la réalité.
Laughing  Donc je "m'imagine" qu'on ne pas demandé mon avis sur la politique de Juncker ?


troubaa a écrit:
Gerard a écrit:L'Europe doit-elle être plus démocratique ?
d'accord avec toi mais tu es bien conscien que plus de démocratie = plus de transfert de souveraineté...
Zen  Tout à fait d'accord, sauf que si c'est plus démocratique, ce n'est pas un "transfert de souveraineté", c'est l'apparition d'une vraie souveraineté européenne.


troubaa a écrit:Pour te faire détester l'Europe on t'a fait croire :
1) que le libéralisme est mal
2) que l'Europe est libérale.

Alors que les anglais vote pour exactement le contraire.
Rolling Eyes  Evidemment, pour un ultra-libéral, le libéralisme c'est quasiment du communisme...

Pourtant, je pense que les anglais ne sont pas si ultra-libéraux, sinon ils ne tiendraient autant à leur Livre-Sterling. C'est donc bien la question démocratique qui leur fait rejeter l'Europe.

troubaa a écrit:Les polonais ils veulent du travail, des pépètes.
Il n'y a que les français pour rêver de protection sociale.... tu parles d'une ambition !
Wink  La protection sociale, c'est "des pépètes".

Car ça inclue une notion de smic (salaire minimum). Tu crois vraiment que les Polonais n'aimeraient pas gagner plus ? Comme les Chinois ou les Indiens, tu crois que les Polonais ADORENT bosser pour des salaires de misère ?

Si c'est vrai, alors tu as raison : on ne pourra jamais entendre avec eux.

troubaa a écrit:Alors c'est toi qui fait le jeu des banques en divisant les peuples....
L'Europe c'est pour l'union des peuples. et tu es contres cette europe.
Neutral  Non, je ne fais pas le jeu des banques, car les banques ne veulent pas de pouvoir étatique.

L'Europe actuelle n'est pas une "union des peuples", car il n'y a d'Etat Européen. C'est une contrefaçon, une fausse union pour anesthésier les peuples et les empêcher de faire un pouvoir étatique.

Et la seule manière (rapide) de retrouver un PETIT pouvoir étatique, c'est de quitter cette fausse union. Une fois fait, on pourra viser une nouvelle union européenne avec une vraie souveraineté.

...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Lun 23 Mai - 20:14


tiens juste pour rire : junker est un élu à merde encore un de tes argumentaires qui s'écroulent décidemment ! http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/07/15/jean-claude-juncker-face-au-vote-des-eurodeputes_4457555_3214.html

c'est ta combientième fausse affirmation concernant l’Europe ? la 4ième ? 5ième ? 6ieme ?

En tout cas aucune de juste au moins c'est plus facile à compter. c'est l'avantage !

Sur ce je te laisse dans tes illusions.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par gaston21 le Mar 24 Mai - 17:40

Junker, le plus gros fraudeur fiscal de l'Europe; on l'a déjà oublié...
Mosco., l'exemple type du socialiste mutant! J'ai des cousins vers Montbéliard, enseignants. Ils ont distribué des tracts avec ferveur en 2012 et avant. Ils ont maintenant une de ces coliques!
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2281
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Mar 24 Mai - 17:41

troubaa a écrit:junker est un élu à merde encore un de tes argumentaires qui s'écroulent décidemment ! http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/07/15/jean-claude-juncker-face-au-vote-des-eurodeputes_4457555_3214.html
Rolling Eyes Je ne vois pas en quoi ça prouve que mon affirmation était fausse, au contraire :

Il (Juncker) a proposé d'étendre jusqu'à 30 ans le bénéfice de la garantie jeune, un dispositif européen d'accompagnement des jeunes sans formation ni emploi réservé aux moins de 25 ans. Il s'est aussi aussi engagé à défendre la libre circulation des travailleurs et la signature du traité commercial transatlantique TAFTA, mais pas à n'importe quel prix.

confused Tu as déjà entendu parlé de son programme ? Y a-t-il eu une seule affiche ? Une seule émission de télé ? Combien de citoyens ont réellement approuvé son programme ? Quelles étaient les alternatives ?

Que dalle. Juncker est juste le candidat des banques et comme nos élus ne veulent pas les contrarier, Juncker est "glorieusement réélu".

Suspect C'est précisément ce que je disais sur le manque de démocratie dans l'UE.

...

Autre extrait :
Les dirigeants européens cherchent également un successeur au Belge Herman Van Rompuy pour présider le conseil de l'Union européenne.

Rolling Eyes Combien de français connaissent seulement le nom "Herman Van Rompuy" ?
Nous sommes donc dirigés par des gens dont on ne sait RIEN.

Alors que si les dirigeants européens étaient élus au suffrage populaire direct, on serait obligés de les connaitre et de connaitre leurs programmes. Tu ne crois pas que ça pourrait aider à éviter "l'anti-européanisme primaire" ?

...
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par komyo le Mar 24 Mai - 19:04

troubaa a écrit:
tiens juste pour rire : junker est un élu à merde encore un de tes argumentaires qui s'écroulent décidemment !  http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/07/15/jean-claude-juncker-face-au-vote-des-eurodeputes_4457555_3214.html

c'est ta combientième fausse affirmation concernant l’Europe ? la 4ième ? 5ième ? 6ieme ?

En tout cas aucune de juste au moins c'est plus facile à compter. c'est l'avantage !

Sur ce je te laisse dans tes illusions.

c'est marrant cette tendance a penser qu'a partir du moment ou un type est élu, il peut faire ce qu'il veut, quand il veut, comme il veut !
et que l'on est en démocratie !
tu en connais la définition au moins ?

Farrage est certainement pas un de tes copains, mais quelques rappels sur les pouvoirs de la commission sont toujours utiles !



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Mar 24 Mai - 22:02

aucun rapport entrer ce que j'ai dit et ton commentaire....

D'ailleurs j'ai écrit plusieurs que tout n'était pas parfais, u'il y avait des dysfonctionnement mais que je préférais les corriger pour améliorer la situation plutôt que de tout jeter.

Mais bon....


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par komyo le Mer 25 Mai - 11:14

Dans la mesure ou le système est complètement vérouillé, je vois difficilement ce que tu pourrais améliorer.
Pour apporter un peu d'eau au moulin et compléter les remarques de gerard !

http://www.insolentiae.com/de-la-souverainete-ledito-de-charles-sannat/


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2281
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Mer 25 Mai - 13:30

troubaa a écrit:D'ailleurs j'ai écrit plusieurs que tout n'était pas parfais, u'il y avait des dysfonctionnement mais que je préférais les corriger pour améliorer la situation plutôt que de tout jeter.
Neutral  Ces points de dysfonctionnement sont connus depuis 20 ans.

confused Pourquoi n'ont-ils pas été corrigés depuis 20 ans ?

confused Qu'est-ce qui ne te fait croire qu'ils seront corrigés dans les prochains 20 ans ?
(ou même dans les deux prochains siècles, comme tu as le toupet de l'envisager.)

confused Et si en l'an 2300, ces dysfonctionnements perdurent, est-ce que tu serais (enfin) favorable à quitter l'UE ?

Suspect  En fait, est-ce que tu ne te refuses pas carrément de porter le moindre jugement sur cette union ?

A quoi bon débattre alors ? Tu es dans la croyance religieuse :
Dieu reste Dieu, on ne va pas commencer à faire son bilan. Pas vrai ?

...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Sam 18 Juin - 15:45

Merveilleux le populo-nationalisme. On voit sur quoi cela débouche : De la haine et du rejet de l'autre.

Au lieu de réfléchir comment vivre ensemble certains préfèrent réfléchit comme s'haïr ensemble.

Bref cela débouche à tuer quelqu'un pour ses idées. Ce n'est jamais les humanistes qui commettent ce genre d'actes mais les égoïstes haineux.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2281
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Sam 18 Juin - 16:24

Merveilleux le populo-anti-nationalisme. On voit sur quoi cela débouche : l'arrivée de la pensée unique.

Ceux qui ne veulent pas d'une Europe non-démocratique sont TOUS des assassins en puissance. C'est un fait, n'est-ce pas ?

Dès lors, toute discussion est inutile : soit on est un assassin assoiffé de sang, soit on est un gentil humaniste pro-européen. Il n'y a rien entre les deux.

Dubitatif Reste à savoir si tout le monde va gober ça...

...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Sam 18 Juin - 16:36

je dénonce le discours haineux et intolérants des nationalistes.

Qu'y puis je si le rejet de l'autre est leur fond de commerce ?




_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2281
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Sam 18 Juin - 20:08

troubaa a écrit:Qu'y puis je si le rejet de l'autre est leur fond de commerce ?
Rolling Eyes  Ils ne sont pas les seuls à avoir ce fond de commerce.

silent Sans la lutte contre extrême-droite, je me demande bien de quoi pourraient bien parler les pro-européens. Sûrement pas de leurs résultats économiques. Donc "le rejet de l'autre" est leur fond de commerce.

Encore une fois, mettre en avant des faits divers pour tenter de faire changer d'avis des millions de personnes :  Haut Parleur  c'est ça, LE POPULISME !

...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Sam 18 Juin - 22:15

pourquoi ils ne parleraient pas de leur résultat économique ?
tout ne va pas mal en Europe et ils pourraient parler comment améliorer l'Europe, concept complètement étranger aux anti.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par gaston21 le Sam 18 Juin - 22:29

L'attitude des anglais montre surtout que les peuples en ont marre de cette Europe qui les méprise et les domine. L'Europe n'est plus démocratique. La Commission européenne n'est pas élue; la BCE est toute-puissante et ne rend aucun compte. Quant aux référendums, à part celui du 23 Juin qui semble donner des frissons, pas question de donner la parole aux citoyens! Pauvre France assujettie à ce monstre sans idéal et sans projet...Vous en connaissez beaucoup de gens qui se proclament européens et qui en sont fiers?
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Sam 18 Juin - 22:52

oui beaucoup !
beaucoup qui revent de plus de démocratie européeenne plus d'amitié entre les peuples

Déjà gaston l'europe n'a jamais été autant démocratique et se malgré l'opposition de tous les anti qui refusent tout transfert démocratique.

La Commission européeenne n'et pas élu : tout comme le gouvernement français !

Mais je suis dr'accord le fonctionnement de l'europe est bien trop complexe. il faut le simplifier et le clarifier. LEs citoyens ne comprennent pas comment cela fonctionne.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Le Repteux le Sam 18 Juin - 23:08

Vous allez finir comme nous, pas capables de dire que nous sommes canadiens. Sauf les immigrés, bien sûr.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par gaston21 le Dim 19 Juin - 17:37

Un crime épouvantable et l'opinion bascule! Comme quoi le sentiment a le pas sur la raison! Vous croyez vraiment que l'homme est un être pensant? Pas plus que mon épagneul dont le museau est plus directif que le cerveau...D'ailleurs, en amour, selon certains chercheurs, c'est notre nez qui compte, pas les yeux de la nana...Dommage que les vieux perdent l'odorat...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Mar 21 Juin - 20:28

Je tiens quand même à faire remarqué que ce référendum a lieu dans un des pays le plus libéral d’Europe
Apres avoir fait un referendum pour l'indépendance d'un état.

Bref c'est en suisse aussi "horrible pays libéral" que le peuple est régulièrement consulté...

j'dis ça j'dis rien....


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par komyo le Mar 21 Juin - 21:27

se sont surtout des pays plus démocratiques et en ce domaine il y a des progrès a faire un peu partout en europe !
bien qu'il y ait toujours la possibilité de trouver pire ailleurs (j anticipe) affraid clown


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par gaston21 le Mer 22 Juin - 17:38

troubaa a écrit:Je tiens quand même à faire remarqué que ce référendum a lieu dans un des pays le plus libéral d’Europe
Apres avoir fait un referendum pour l'indépendance d'un état.

Bref c'est en suisse aussi "horrible pays libéral" que le peuple est régulièrement consulté...

j'dis ça j'dis rien....

Oui, le référendum est une excellente chose; mais chez nous, droite comme gauche, on s'en méfie! Le peuple, c'est dangereux! Un exemple, l'euthanasie! 80 à 90 % des français y sont favorables; pas question de les consulter! Et sur l'Europe?...
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par komyo le Mer 22 Juin - 20:01



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 55
Messages : 2281
Localisation : Paris

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Gerard le Jeu 23 Juin - 0:49

...
Very Happy  Hey c'est demain que ça se décide !

Alors ? Vos pronostiques ?

Je parie sur la sortie de l'Europe par 55%.
(comme pour le référendum de 2005)

...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9853
Localisation : ici ou là

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par troubaa le Jeu 23 Juin - 21:50

gaston21 a écrit:
Oui, le référendum est une excellente chose; mais chez nous, droite comme gauche, on s'en méfie! Le peuple, c'est dangereux! Un exemple, l'euthanasie! 80 à 90 % des français y sont favorables; pas question de les consulter! Et sur l'Europe?...

On vit dans un pays étatique gaston. L'Etat est bon pour toi. décide pour toi. dépense ton argent.



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par komyo le Ven 24 Juin - 8:05

bon, j'ai bien fait de fêter ca d'avance avec des copains hiers, malgré bfm qui relayait des sondages soit disant de bookmakers ou autres officines assurant que les marchés avaient anticipé que rien ne se passerait !
voyons voir comment cela va se passer avec l'écosse et ensuite dans d'autres pays européen !

En direct : le « Brexit » l’emporte avec 51,8 % des votes, selon des résultats quasi définitifs


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par komyo le Ven 24 Juin - 10:41

amusante description et lecture de l'obs sur les partisans du out



http://www.les-crises.fr/propagande-brexit-tout-le-monde-ici-vote-pour-la-sortie/


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7306
Localisation : Dijon

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par gaston21 le Ven 24 Juin - 10:54

Eh oui, out les rosbifs! Et si on posait la même question aux français? Eh bien ils répondraient eux aussi out, mais à plus de 60 %! Les français ne veulent plus de cette Europe qui n'est plus que financière et qui leur apporte privations et chômage; une Europe bien représentée par un Junker qui traîne derrière lui tant de casseroles! Mais dommage pour nos politiques dans le cas où l'Europe éclaterait; virés de leur siège en France, ils ne retrouveraient plus un fauteuil à Bruxelles!
Même le Figaro partage mon avis!

http://premium.lefigaro.fr/vox/politique/2016/06/24/31001-20160624ARTFIG00090-brexit-pourquoi-les-francais-auraient-vote-comme-les-anglais.ph
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par komyo le Ven 24 Juin - 11:11

du coup pour l'écosse...



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par komyo le Ven 24 Juin - 11:15

gaston21 a écrit:Eh oui, out les rosbifs! Et si on posait la même question aux français? Eh bien ils répondraient eux aussi out, mais à plus de 60 %! Les français ne veulent plus de cette Europe qui n'est plus que financière et qui leur apporte privations et chômage; une Europe bien représentée par un Junker qui traîne derrière lui tant de casseroles! Mais dommage pour nos politiques dans le cas où l'Europe éclaterait; virés de leur siège en France, ils ne retrouveraient plus un fauteuil à Bruxelles!
Même le Figaro partage mon avis!

http://premium.lefigaro.fr/vox/politique/2016/06/24/31001-20160624ARTFIG00090-brexit-pourquoi-les-francais-auraient-vote-comme-les-anglais.ph


il faut avouer que cette europe anti démocratique pilotée par les lobbys ou les banques donne peu envie, on a l'impression d etre plus un wagon du système américain qu'autre chose !

sinon a mourir de rire, le top des excuses bidon anti démocratique pour ne pas faire un référendum...





_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6487
Localisation : France

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par komyo le Ven 24 Juin - 12:43

un génie et rien qu'a nous !



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.

Contenu sponsorisé

Re: BREXIT : Et si les anglais posaient les bonnes questions

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 9:09