LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


Pour une éthique du dialogue politique

Partagez
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 14360
Localisation : ici ou là

Pour une éthique du dialogue politique

Message par troubaa le Mar 26 Avr - 19:57

Êtes-vous progressiste, conservateur ou libéral ?


En politique, certains penchent vers ceux pour qui l’ordre doit être imposé à tout prix, ce sont les conservateurs. Certains penchent vers ceux pour qui l’égalité doit être appliquée à tout prix, ce sont les progressistes. Les libéraux se retrouvent parfois avec les conservateurs et d’autres fois avec les progressistes, mais la plupart du temps ils sont isolés et peu représentés dans le paysage politique. Et vous ? Dans quelle famille politique vous situez-vous ?

Dans un article déjà ancien (Test politique : existe-t-il un autre choix que la droite ou la gauche ?), j’avais repris et exposé le diagramme de Nolan. J’expliquais que le problème principal de l’axe gauche-droite est qu’il ne laisse aucune place à la pensée libérale, celle-ci ne pouvant être rangée ni avec l’égalitarisme de la gauche (le progressisme), ni avec le nationalisme de la droite (le conservatisme). Par ailleurs, il y a des conservateurs à gauche et des progressistes à droite. Donc l’axe gauche-droite n’est pas le plus pertinent pour penser la politique.

La thèse que je voudrais exposer cette fois est celle du sociologue et économiste américainArnold Kling, dans un petit livre intitulé The Three Languages of Politics (« Les trois langues de la politique »). Selon Kling, trois grandes familles divisent le paysage politique contemporain : les progressistes, les conservateurs et les libéraux. Or chacune de ces trois familles parle une langue différente. Chacune voit la politique selon un axe différent. Pour les progressistes, l’axe principal est l’axe opprimés/oppresseurs Pour les conservateurs, l’axe principal est civilisation/barbarie. Pour les libéraux, l’axe principal est libre choix/coercition.

PROGRESSISME
Opprimés <————————-> Oppresseurs

CONSERVATISME
Civilisation <————————-> Barbarie

LIBÉRALISME
Libre-choix <————————-> Coercition


L’auteur m’a permis de mieux comprendre pourquoi nous sommes enclins à diaboliser nos adversaires politiques. Pourquoi nos discussions politiques, même entre amis, sont aussi clivantes et finalement profondément frustrantes, voire toxiques...


[b]Pour lire la suite très intéressante mais longue c'est ici :  https://nicomaque.com/2016/04/20/etes-vous-progressiste-conservateur-ou-liberal/
[/b].


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 72
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Pour une éthique du dialogue politique

Message par Le Repteux le Mar 26 Avr - 20:57

Pour moi, ses prémisses sont mauvaises. Selon ma théorie sur le mouvement, il n'y aurait que deux sortes d'idées: celles qui existent déjà et qui ont donc déjà une grande inertie parce que beaucoup de gens les partagent, et celles qui viennent de subir un changement et qui n'ont donc pas encore acquis beaucoup d'inertie parce qu'elles n'ont pas encore été partagées. Les idées des partis politiques ne sont pas différentes: ou bien elles concernent l'avenir et elles sont risquées parce que non testées, ou bien elles concernent le passé et elles le sont moins parce qu'elles ont déjà fonctionné. De cette manière, on pourrait simplement qualifier les idées conservatrice de moins risquées, et les idées progressistes de plus risquées, ce qui permettrait de les départir plus facilement. Être de gauche signifierait préférer le risque, et être de droite préférer la continuité. Avec ce critère, il me semble que le débat politique serait plus compréhensible. Quand troubaa et Dan veulent lever des lois centenaires pour pouvoir commercer plus librement, ils exprimeraient une idée de gauche, mais quand il veulent que les états se mangent la laine sur le dos, cette idée serait de droite. Quand Dédé et Komyo veulent revenir à d'anciens modes de fonctionnement, ils exprimeraient un idée de droite, et quand ils veulent intervenir sur le climat, cette idée serait de gauche. De cette manière, je serais juste au centre en train de regarder les deux trains passer! Oups, je viens de voir Gaston dans le deuxième wagon de droite. Hier, il était dans celui de gauche. Pas facile à suivre les trains français, ils vont trop vite! :^)


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
solasido
Duc

Masculin Date d'inscription : 07/04/2015
Messages : 845

Re: Pour une éthique du dialogue politique

Message par solasido le Mer 11 Mai - 23:48

Bonjour Troubadour et à tous

troubaa a écrit:Êtes-vous progressiste, conservateur ou libéral ?

L’auteur m’a permis de mieux comprendre pourquoi nous sommes enclins à diaboliser nos adversaires politiques. Pourquoi nos discussions politiques, même entre amis, sont aussi clivantes et finalement profondément frustrantes, voire toxiques...


Superbe tableau des Trois langues de la politique,

On n’établit pas une dictature pour sauvegarder une révolution.
On fait une révolution pour établir une dictature.
La persécution a pour objet la persécution.
La torture a pour objet la torture.
Le pouvoir a pour objet le pouvoir. (George Orwell, 1984)

Spoiler:
dont l'illustration, de la révolution intérieure de la lumière,
hermétique, philosophique ou taosophique est ici la suivante
pour 4096 respirations distinctes, échelles chromatiques, 4096 mutations des 64 hexagrammes:

Spoiler:
Symbologie restituée des trois langues de la politique

Ceci peut être également mis en relation avec les 13 articles de la charte.
A chacun de placer selon l'ordre de succesion de son choix les 12 mots
inscrits sous l'expression : Récapituler sans capituler
Mieux vaut poser des questions que se perdre et tout perdre avec des suppositions
La respiration silencieuse, comme celle du son,
que le silence y pousse, constitue un pont naturel
entre le visible et l'invisible, où à l'image des rides
à la surfaces des eaux qui manifestent les effets visibles  
de l'invisible, toute science excluant l'être (la conscience) reste aussi désagréable
qu'inutile, pour le développement harmonique et graduel de la conscience.

Bien à toi, à chacun et à tous

Belle présence et souriante journée

Merci

avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8955
Localisation : Dijon

Re: Pour une éthique du dialogue politique

Message par gaston21 le Jeu 12 Mai - 11:05

Le Repteux a écrit:Pour moi, ses prémisses sont mauvaises. Selon ma théorie sur le mouvement, il n'y aurait que deux sortes d'idées: celles qui existent déjà et qui ont donc déjà une grande inertie parce que beaucoup de gens les partagent, et celles qui viennent de subir un changement et qui n'ont donc pas encore acquis beaucoup d'inertie parce qu'elles n'ont pas encore été partagées. Les idées des partis politiques ne sont pas différentes: ou bien elles concernent l'avenir et elles sont risquées parce que non testées, ou bien elles concernent le passé et elles le sont moins parce qu'elles ont déjà fonctionné. De cette manière, on pourrait simplement qualifier les idées conservatrice de moins risquées, et les idées progressistes de plus risquées, ce qui permettrait de les départir plus facilement. Être de gauche signifierait préférer le risque, et être de droite préférer la continuité. Avec ce critère, il me semble que le débat politique serait plus compréhensible. Quand troubaa et Dan veulent lever des lois centenaires pour pouvoir commercer plus librement, ils exprimeraient une idée de gauche, mais quand il veulent que les états se mangent la laine sur le dos, cette idée serait de droite. Quand Dédé et Komyo veulent revenir à d'anciens modes de fonctionnement, ils exprimeraient un idée de droite, et quand ils veulent intervenir sur le climat, cette idée serait de gauche. De cette manière, je serais juste au centre en train de regarder les deux trains passer! Oups, je viens de voir Gaston dans le deuxième wagon de droite. Hier, il était dans celui de gauche. Pas facile à suivre les trains français, ils vont trop vite! :^)
Eh bien, mon ami, je pense que tu as raison! J'ai moi-même de la peine à me classer! Tout dépend du domaine dont on parle; et c'est pourquoi je pense que ce classement est rudimentaire et ne correspond pas à la réalité des choses.
Je suis pour l'ordre, la sélection et le mérite: droite ou gauche? Pour la justice sociale et le partage, pour la suppression de la suprématie de l'argent, une nouvelle nuit du 4 Août: là, de gauche sûrement. Pour l'euthanasie, la liberté des moeurs, les avantages du mariage étendus au PACS  etc...; de gauche certainement. Pour la maîtrise de l'environnement et d'une croissance exponentielle qui, elle, nous conduit directement au désastre: de gauche certainement.
Alors, "dans quel compartiment que j'suis"?
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12139
Localisation : Enfant du Monde

Re: Pour une éthique du dialogue politique

Message par Dédé 95 le Jeu 12 Mai - 12:14

Alors, "dans quel compartiment que j'suis"?
Dans le fourgon à bagage!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
solasido
Duc

Masculin Date d'inscription : 07/04/2015
Messages : 845

Re: Pour une éthique du dialogue politique

Message par solasido le Jeu 12 Mai - 13:55

Dédé 95 a écrit:
Gaston21 a écrit:Alors, "dans quel compartiment que j'suis"?
Dans le fourgon à bagage!

10 ou 13 étapes pour une éthique autonome du dialogue politique

Dévelloper sa force avant de vouloir aider les autres
Spoiler:

En relaton avec les 13 articles de la charte du  forum de la Table Ronde

Aucune opportunité n'est due au hasard
Ce qui signifie : Faire de tout problème une occasion

0.) Prendre soin de sa vie
1.) Admettre sa condition humaine
2.) Reconnexion avec son propre corps
3.) Réapprendre à écouter
4.) Identifier ses besoins
5.) Prendre la responsabilité de la satisfaction de ses besoins
6.) Poser ses limites
7.) Poser des actes
8.) Lâcher-prise
9.) Persévérer en acceptant ce qui est

 
Le dialogue politique  ressemble souvent à un dialogue de sourds
dans lequel les gens qui parlent ne se comprennent pas toue en se stigmatisant réciproquement

Bien à toi, à chacun et à tous

Belle suite

Merci
avatar
solasido
Duc

Masculin Date d'inscription : 07/04/2015
Messages : 845

Re: Pour une éthique du dialogue politique

Message par solasido le Jeu 12 Mai - 18:36

Bonjour Le Repteux et à tous

Le Repteux a écrit:Pour moi, ses prémisses sont mauvaises. Selon ma théorie sur le mouvement, il n'y aurait que deux sortes d'idées:

Sainte Ethique - Ne pas oublier de respirer - synthétiquement

Spoiler:

Quelque Chose de ton long passage assez confus,
ne menant qu'à des rendez-vous manqués, via ta théorie,
indique que tu écris sans prendre conscience de ta respiration.

Voir le monde des Eidos de Platon.

Wikipedia a écrit:La théorie des formes, théorie des idées ou théorie des formes intelligibles
est la doctrine de Platon selon laquelle les concepts, notions, ou idées abstraites, existent réellement
dans un univers distinct de notre monde[réf. nécessaire] qui est le seul "réellement réel",
sont immuables et universels et forment les modèles (archétypes) des choses et formes
que nous croyons percevoir et ne sont en fait que des illusions.


Spoiler:
Personne n'aide personne

En relation avec les 13 articles de la charte

C'est un problème de métaphysique et plus précisément d'ontologie :
qu'est-ce qui est ou existe réellement, et globalement quel est l'univers "vraiment" réel ?

Qu'est-ce qu'une chose ? (non acceptée pour ce qu'elle est)

Le plan des idées ne se situe pas sur un plan linéaire.
Les temps des idées n'a rien à voir avec le temps chronologique.
Etre dans son corps permet de répondre à la question où et quand

Le plan des idées n'est pas un plan conceptuel.
L'être humain n'est pas un concept

Bien à toi, à chacun et à tous

Excellente journée spirituelle


Merci
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 72
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Pour une éthique du dialogue politique

Message par Le Repteux le Jeu 12 Mai - 18:55

Solasido a écrit:Quelque Chose de ton long passage assez confus,
indique que tu écris sans prendre conscience de ta respiration.
Ou alors que ma confusion ne coïncide pas à la tienne. À chacun sa confusion, mais si on veut se parler sans s'engueuler, il faut commencer par l'admettre.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
solasido
Duc

Masculin Date d'inscription : 07/04/2015
Messages : 845

Re: Pour une éthique du dialogue politique

Message par solasido le Ven 13 Mai - 16:20

Bonjour Le Repteux et à tous

Le Repteux a écrit:
Solasido a écrit:Quelque Chose de ton long passage assez confus,
indique que tu écris sans prendre conscience de ta respiration.
Ou alors que ma confusion ne coïncide pas à la tienne. À chacun sa confusion, mais si on veut se parler sans s'engueuler, il faut commencer par l'admettre.

La spiritualité est un art de la respiration intentionnelle


Spoiler:

Pas d'erreur, commence donc par admettre que tu écris
sans prendre conscience du fait que tu respires,

L'art est à l'origine : Hygiène Sociale
mais non pas pour tous HS, ni Hors-Sujet, ni interdit, ni obligatoire

Dans le contexte de la question initialement abordé,
je parle de la confusion de tes idées, mais de rien d'autre,
car en aucune part, il est indiqué que  le sujet mange, boit
ou respire , il n'est qu'un concept qui mécaniquement  
de un devient deux, puis quatre puis logiquement huit, seize etc.

Spoiler:

Cette série des puissances de Deux, se rapporte au système binaire,
tout comme au mythe de la caverne de Platon auquel tes idées
saupoudrées des découvertes des lois de l'électromagnétisme de Maxwell.

Voir ci-dessus les trois langues de la politique
Spoiler:


A chaque instant, à chaque respiration
La peur est le premier piège évitable
la lucidité est le second piège évitable
le pouvoir est le troisième piège évitable
la vieillesse est le quatrième piège évitable

La confusion (des langues et des genres) se repose avec
la non prise en compte de découvertes de l'espace-temps
et manque donc cruellement de relativité, tout comme
avec les trois langues de la politique.

La difficulté de changer d'habitude vient, sans doute,
du fait que généralement nul n'y vraiment est habitué
Spoiler:


Tes idées représentent à la fois une triade [1=A/2=B/3=C]
et un septénaire (1+2+4 = 7). Elles gagnent donc à être développées
selon ces axes où le cercle, le triangle, le carré constituent les lettres-mères
d'un système géométrique connu par les minéraux, les végétaux,
les animaux et méconnus par la plupart des intervenants, dont toi-même.


Bien à toi, à chacun et à tous

Excellente donc souriante journée

Merci


Dernière édition par solasido le Ven 13 Mai - 19:08, édité 1 fois
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12139
Localisation : Enfant du Monde

Re: Pour une éthique du dialogue politique

Message par Dédé 95 le Ven 13 Mai - 16:52

le grand penseur a écrit:Tes idées représentent à la fois une triade [1=A/2=B/3=C]
et un septénaire (1+2+4 = 7). Elles gagnent donc à être développées
selon ces axes où le cercle, le triangle, le carré constituent les lettres-mères
d'un système géométrique connu par les minéraux, les végétaux,
les animaux et méconnus par la plupart des intervenants, dont toi-même.
Et c'est pourquoi on est de gauche ou libéral ?
mais si 1+2+4 n'égale pas 7 on est quoi ? Con ?
Hollande il est quoi sextenaire 1+2+3=6 ?
Moi je suis septuagénaire....et je me soigne.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8955
Localisation : Dijon

Re: Pour une éthique du dialogue politique

Message par gaston21 le Ven 13 Mai - 16:55

Et toi, troubaa, dans quelle case te situes-tu? J'ai ma petite idée, mais je la réserve pour moi...Tout dépend du sujet dont il s'agit. Libéral sans aucun doute; conservateur ou progressiste? Pour le climat, l'euthanasie, les moeurs...? Il y a encore de la place dans le fourgon; et comme tu adores les cheminots, ils vont t'y charger sans même te faire payer! Sourire!
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12139
Localisation : Enfant du Monde

Re: Pour une éthique du dialogue politique

Message par Dédé 95 le Ven 13 Mai - 18:57

Moi je suis les TROIS.
Libéral car je suis pour la LIBERTÉ et la DISPARITION de l'Etat.
Conservateur, car l'expérience des anciens et leurs conquêtes sont des biens précieux qu'il ne faut pas négliger.
Progressiste, car je suis pour le progrès social et non sa régression, seule manière de conquérir un progrès pour tous.

J'ai le droit à la 1ère Classe ?
A bah non je suis pour l'abolition des classes!
Je prend la tête dans la cabine de conduite.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
solasido
Duc

Masculin Date d'inscription : 07/04/2015
Messages : 845

Re: Pour une éthique du dialogue politique

Message par solasido le Ven 13 Mai - 20:15

Bonjour Dédé et à tous

Dédé 95 a écrit:
le grand penseur a écrit:Tes idées représentent à la fois une triade [1=A],  [2=B] et [3=C]
et un septénaire (1+2+4 = 7). Elles gagnent donc à être développées
selon ces axes où le cercle, le triangle, le carré constituent les lettres-mères
d'un système géométrique connu par les minéraux, les végétaux,
les animaux et méconnus par la plupart des intervenants, dont toi-même.
Et c'est pourquoi on est de gauche ou libéral ?
mais si 1+2+4 n'égale pas 7 on est quoi ? Con ?
Hollande il est quoi sextenaire 1+2+3=6 ?
Moi je suis septuagénaire....et je me soigne.

De retour au sujet

Les domaines de la spiritualité, de la philosophie ou de la taosophie
traitent de tout ce qui concerne les affaires humaines et tout particulièrement
les points suivants, (quand 1 +2 + 4 = 7 ) durant l'entretien infini du quotidien
lors du raffinement de la conscience, vécu comme une hygiène sociale élémentaire :

Le lâcher-prise n'est pas renoncer à l'action, mais de renoncer dans l'action. Saint Quelqu'un.

C'est bien laid sans ciel
Spoiler:

Relier ici les 13 articles de la charte du Forum de la Table Ronde devient aussi simple que respirer

L'amour-propre ne lave pas le coeur
dès que l'âme se lave dans le bleu du ciel


Bien à toi, à chacun et à tous

Excellente journée

Merci


Dernière édition par solasido le Ven 13 Mai - 20:34, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


Quel est le pire : mentir aux autres ou bien mentir à soi-même ?

A La liberté devient prison dès qu'on y pense (G.C.D)

B Nul n'est coupable de l'incompréhension de l'autre (G.C.D)

C Les insultes ou les compliments appartiennent, avant tout, à celui qui les donne
(G.C.D)
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12139
Localisation : Enfant du Monde

Re: Pour une éthique du dialogue politique

Message par Dédé 95 le Ven 13 Mai - 20:31

On est bien d'accord, mais
     comme l'exprime le gourou de la FBU
           face au soleil,
                et sans des glues tir
                     1+2+3=6, c'est donc contradictoire
                          avec le 1+2+4 = 7
                               puisque l'hygiène sociale impose en grande partie
                                    de ces chappés des contingences
                                          de la taosophie herméneutiquement obscurantiste.
L'amour propre
parles en Français...
en Français.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
solasido
Duc

Masculin Date d'inscription : 07/04/2015
Messages : 845

Re: Pour une éthique du dialogue politique

Message par solasido le Ven 13 Mai - 20:43

Bonjour Dédé

Dédé 95 a écrit:On est bien d'accord, mais
     comme l'exprime le gourou de la FBU
         

Mini-Tutoriel anti-compteur communicant
Spoiler:

Sois sage et vas chercher si tu le souhaites
tes idées sectaires sont ici l'unique  thème
de discussion initialement abordé ?

IX - Effet - Planifier - Attachement
Spoiler:

Bien à toi, à chacun et à tous

Excellente et souriante journée
à prendre soin de soi tout en lâchant-prise


Merci


Dernière édition par solasido le Ven 13 Mai - 21:36, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


Quel est le pire : mentir aux autres ou bien mentir à soi-même ?

A La liberté devient prison dès qu'on y pense (G.C.D)

B Nul n'est coupable de l'incompréhension de l'autre (G.C.D)

C Les insultes ou les compliments appartiennent, avant tout, à celui qui les donne
(G.C.D)
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12139
Localisation : Enfant du Monde

Re: Pour une éthique du dialogue politique

Message par Dédé 95 le Ven 13 Mai - 21:35

-----Réponse au HS de Solasido-----

Sois sage et vas chercher si tu le souhaites
où tes idées taosophiques sont ici l'unique  thème
de discussion initialement abordé ?

----Fin de cet énième réponse au HS de Solasido------------

Bien à toi
Excellentes vacances
à prendre soin de ton ego
et moi de ma santé
Merci


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
solasido
Duc

Masculin Date d'inscription : 07/04/2015
Messages : 845

Re: Pour une éthique du dialogue politique

Message par solasido le Ven 13 Mai - 21:44

Salut Dédé et à tous

Dédé 95 a écrit:-----Réponse au HS de Dédé-----

idées taosophiques
----Fin de cet énième réponse au HS de Dédé------------

Merci de défini tes termes "idées taosophiques "
dans le contexte du sujet initialement abordé si possible:
Pour une éthique du dialogue politique

Spoiler:

Bien à toi, à chacun et à tous

Belle suite sans fuite et souriante journée


Merci


Dernière édition par solasido le Ven 13 Mai - 21:51, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


Quel est le pire : mentir aux autres ou bien mentir à soi-même ?

A La liberté devient prison dès qu'on y pense (G.C.D)

B Nul n'est coupable de l'incompréhension de l'autre (G.C.D)

C Les insultes ou les compliments appartiennent, avant tout, à celui qui les donne
(G.C.D)
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12139
Localisation : Enfant du Monde

Re: Pour une éthique du dialogue politique

Message par Dédé 95 le Ven 13 Mai - 21:49

Solasido a écrit:Les domaines de la spiritualité, de la philosophie ou de la taosophie
traitent de tout ce qui concerne les affaires humaines et tout particulièrement
les points suivants, (quand 1 +2 + 4 = 7 ) durant l'entretien infini du quotidien
lors du raffinement de la conscience, vécu comme une hygiène sociale élémentaire :
Les religions et autres sectes n'ont rien à faire dans l'éclaircissement de la politique, nous sommes une République laique, la religion est du domaine du privé il y a séparation des églises et de l'Etat, donc de la politique.
Comprendo ?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
solasido
Duc

Masculin Date d'inscription : 07/04/2015
Messages : 845

Re: Pour une éthique du dialogue politique

Message par solasido le Ven 13 Mai - 22:30

Hello Dédé et à tous

Dédé 95 a écrit:
Solasido a écrit:Les domaines de la spiritualité, de la philosophie ou de la taosophie
traitent de tout ce qui concerne les affaires humaines et tout particulièrement
les points suivants, (quand 1 +2 + 4 = 7 ) durant l'entretien infini du quotidien
lors du raffinement de la conscience, vécu comme une hygiène sociale élémentaire :
Les religions et autres sectes n'ont rien à faire dans l'éclaircissement de la politique, nous sommes une République laique, la religion est du domaine du privé il y a séparation des églises et de l'Etat, donc de la politique.
Comprendo ?

Décidément ces articles commencent à concurrencer
les écrits de la Sévigné !

Spoiler:
IX Effet - Planifier - Attachement

Cependant, où vas-tu chercher et trouver, sans blague,
dans ton message en citation que Quelque Chose de ce
que tu lis est religions ou sectes, si ce n'est dans tes
idées toutes sectaires auxquelles visiblement
et à plusieurs reprises, tu souhaites que chacun s'identifie.

Dans quel but souhaites-tu que tes lecteurs s'identifient à tes idées sectaires ?


Spoiler:

Que tu croies ou non à tes idées sectaires cela te regarde,
mais que tu détournes les sujets pour parler
et développer tes idées sectaires, dissipe logiquement,
dans le temps, ceux qui y recherchent une quelconque vérité,
plutôt que leur bien singulière intolérance que leurrent
les doux leurres de leur laborieuse tolérance.


Progressiste, conservateur ou libéral


Par respect, authenticité et sympathie pour moi-même
et les autres intervenants, que tu le veuilles ou non,
il te faut vivre avec le fait que les Francs-Maçons
ont Quelque Chose  à voir avec la Révolution Française.

A qui est interdit ou obligatoire l'éthique d'un dialogue politique ?
Spoiler:
Pourquoi et comment être sectaire pour établir ou non l'éthique d'un dialogue politique ?

Inutile de conclure que je suis ou pas Franc-maçon suite
à cet éclairage. Le thème de discussion initialement abordé
demeure : Pour une éthique du dialogue politique  


Le son reste un pont entre le visible et l'invisible
Spoiler:

Donc il ne s'agit pas de dialogue de sourds,
ni de bavardage intérieur dont le sujet,
le verbe, l'objet ou la chose est moi, moi, moi

Bien au contraire, il s'agit de dépassement de soi.
Or le dépassement de soi reste inaccessible
à la fourberie lunatique du bavardage intérieur


Bien à toi, à chacun et à tous

Excellente et éclairante journée

Merci

Contenu sponsorisé

Re: Pour une éthique du dialogue politique

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 23 Oct - 2:45