LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

La mutation technologique du XXI° siècle.

Partagez
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

La mutation technologique du XXI° siècle.

Message par troubaa le Mer 20 Avr - 16:40

On en parle de plus en plus par petite touche ici ou là : Le monde va changer.

Cette révolution, non pas industrielle mais technologique va bouleverser profondément l'organisation de nos sociétés. Fini les structures hiérarchiques et pyramidales qui laisseront surement place à des structures plus horizontales ou l'individu naviguera d'une structure à l'autre.

On parle aussi régulièrement de ces voitures autonomes qui désacraliseront l'objet automobile pour le transformer en simple objet d'utilisation.
Nous ne serons plus propriétaire d'une voiture mais locataire d'un service. Plus de voiture, plus de place de parking, plus de garage. on "appellera" une voiture qui viendra vous cherchez en bas de chez vous. vous amènera où vous voulez, puis reviendra vous chercher. Un autre monde une autre organisation. Rien que cela va littéralement bouleversé notre organisation sociale. Cela va libérer un espace monstrueux en ville : Plus besoin de place de parking, La durée de vie d'une voiture est 10 ans. Donc en 20 ans le changement peut être réalisé.

De même, les nanotechnologies, les biotechnologies, l'uberisation d'une multitude de service de la société, l'internet, les smartphones qui n'en sont qu'à leur balbutiement, le transhumanisme, les progrès de la médecine vont chacun à leur niveau amener une touche de changement. Ce n'est pas la révolution du chemin de fer ou de l'automobile, des grands symboles, non cela va plutôt être la révolution d'une multitude de choses qui vont bouleverser notre organisation sociétale.

Vola un sujet d'anticipation sur ce nouveau monde qui nous attend.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6838
Localisation : Dijon

Re: La mutation technologique du XXI° siècle.

Message par gaston21 le Mer 20 Avr - 18:50

Il y a longtemps, longtemps...J'étais jeune ; des plans sur la comète, ça ne manquait pas; je me souviens qu'en architecture, les changements à prévoir étaient fantastiques; certains prévoyaient même qu'on habiterait dans des villes souterraines; des taupes, j'vous dis, mais quand même avec des souris...Oui, bien sûr qu'il y eu des améliorations; et la technologie va bouleverser notre mode de vie. En bien? Ce n'est pas évident. L'homme est-il plus heureux de nos jours? Je ne sais qui dit et serine que l'homme est d'un naturel jaloux; nous ne serons donc jamais satisfaits, toujours envieux de quelque chose.
La grande conquête pour un individu, c'est de tenter de ne rien désirer, sauf peut-être la jolie femme de son voisin; mais là, ça n'a rien à voir avec notre technologie futuriste!
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: La mutation technologique du XXI° siècle.

Message par troubaa le Mer 20 Avr - 18:57

Exemple de petites choses qui vont changer des petites choses importantes.

Comment la blockchain va vous simplifier la vie
Pat Anne Harald

Blockchain, c’est un peu le nouveau mot à la mode, la promesse de miracles technologiques. Un terme qui deviendrait presque fourre-tout. Mais, la réalité qui se cache derrière n’est pas toujours claire…

Au départ, la blockchain (ou registre distribué) est un système d’enregistrement informatique de données, plus exactement de transactions réalisées avec la crypto-monnaie bitcoin. Désormais, le terme blockchain est utilisé de manière plus générique, pour évoquer ces systèmes d’enregistrement de données et de transactions sous forme de blocs, qui permettent des échanges décentralisés. Il ne cesse donc de naître de nouvelles blockchains, pour une utilisation publique, comme la blockchain d’origine, ou pour des utilisations privées, au service d’organisations ou d’entreprises.

Ce qui est certain, c’est que leurs possibilités attisent les convoitises de tous les grands acteurs de l’économie mondiale : sociétés, Etats, régulateurs, organisations…

Alors, si tout le monde se met à la blockchain, qu’est-ce que ça va changer pour nous, particuliers ? Voici deux secteurs que ce protocole informatique de stockage pourrait révolutionner.

Puce Des démarches administratives facilitées
L’avantage de la blockchain est qu’elle offre un système décentralisé, automatique et sécurisé, qui permet tout à la fois d’effectuer des transactions et de les enregistrer de façon irréversible. Le dispositif peut également enregistrer, outre des transactions financières, d’autres types de données.

Or, l’enregistrement et la conservation des documents officiels étaient jusqu’ici l’apanage des Etats et des notaires. Des monopoles que la blockchain pourrait bien remettre en cause. C’est d’ailleurs déjà le cas dans un Etat : l’Estonie.

Ce pays propose aux étrangers de devenir des e-résidents. Cela n’accorde pas les mêmes droits qu’un résident au sens traditionnel du terme, mais offre de nombreuses possibilités qui facilitent la vie quand on traite avec le pays. En bref, vous devenez e-résident estonien et votre nationalité vous sert sur la plateforme nommée Bitnation, c’est-à-dire la nation numérique qui correspond à l’Estonie.

Ce que cela signifie concrètement ?

Vous pouvez, par exemple, enregistrer sur la plateforme de la Bitnation les contrats commerciaux signés avec vos partenaires locaux. Cela a une valeur légale en cas de conflit devant un tribunal, dans toute l’Union européenne !

Le service fonctionne aussi pour les actes notariés qui émaillent la vie quotidienne. Il est possible d’enregistrer directement sur la plateforme de la Bitnation son contrat de mariage, les certificats de naissance de ses enfants… En revanche, il faudra attendre encore un peu pour que ces actes soient reconnus par l’Etat estonien — au sens classique du terme cette fois.

Le système devrait continuer à se développer. En se créant une identité sécurisée de e-résident, les utilisateurs pourraient, à terme, être capables de voter, de payer des impôts, de gérer leurs comptes en banque… Avec un tel panel de services simples d’utilisation et accessibles partout dans le monde, l’Estonie espère attirer jusqu’à 10 millions d’e-résidents d’ici 2025. Soit autant d’investisseurs étrangers potentiels.

De manière plus générale, la blockchain pourrait remplacer les traditionnels bulletins papiers et urnes utilisés pour voter. Le comptage des votes serait plus fiable que le dépouillement à la main et permettrait d’éviter des contestations de résultats. Cela pourrait également contribuer à rehausser le taux de participation, en permettant de voter depuis chez soi, en ligne. Bill Clinton lui-même avait commandé un projet de recherche intitulé « National Workshop on Internet Voting« .

Puce Une nouvelle façon d’investir
Le crowdfunding ou financement participatif, vous vous y êtes déjà mis (peut-être avez-vous suivi nos conseils pour du crowdfunding en toute sécurité). C’est bien, mais la révolution ne s’arrête pas là. La volonté du ministre de l’Economie et des Finances,

Emmanuel Macron, ainsi que de nombreuses banques, dont BNP Paribas, est d’introduire la blockchain dans l’investissement.

BNP Paribas va ainsi utiliser la blockchain pour procéder à des levées de fonds finançant les entreprises non cotées. L’outil permet de suivre le transfert des fonds et d’apporter une preuve de la tenue des opérations. Un nouveau système qui, s’il fait ses preuves, pourrait aussi être utilisé avec les entreprises cotées.

Les entreprises ont beaucoup à gagner des chaînes de blocs. Elles pourraient ainsi y entrer leurs comptes, certifier leur solvabilité et donc rassurer les investisseurs sur le marché. Autre possibilité, automatiser l’émission des actions et le versement des dividendes. Ils arriveraient automatiquement sur le compte des actionnaires.

Pratique !

La blockchain devrait également être mise à l’honneur dans le crowdfunding, afin de faciliter le financement d’entreprises et d’offrir l’opportunité de transactions sécurisées, pour les investisseurs comme pour les sociétés.

A travers ces deux secteurs emblématiques, que sont les prérogatives de l’Etat et la finance, on devine les divers usages qui vont naître de la blockchain.

D’une part, elle est appelée à prendre la place de tiers intermédiaires, comme l’Etat, les notaires ou les banques. Elle fluidifiera ainsi les échanges et promet également de sécuriser l’information.

En outre, la blockchain devrait donner naissance à ce qui a d’ores et déjà été nommé des smart contracts (littéralement « contrats intelligents »). En clair, des contrats ou des opérations qui s’exécutent seuls, sans l’intervention d’un être humain. Avec, comme objectif, de limiter les erreurs, de faire gagner du temps et de faire baisser les coûts.

De nombreuses promesses donc, mais dont la tenue est intimement liée à des enjeux de sécurité. A l’heure où deux camps s’affrontent sur les évolutions à apporter à la blockchain, qui approche de la saturation tant les transactions en bitcoin augmentent, les innovations technologiques devraient encore s’accélérer.

http://libredagir.fr/comment-blockchain-va-simplifier-la-vie/


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: La mutation technologique du XXI° siècle.

Message par troubaa le Jeu 21 Avr - 20:37

L'autonomie des moyens de locomotions : Le navire de guerre !

_____________________________________



Sea Hunter, le navire autonome qui révolutionne l’US Navy



Sea Hunter, ce bateau sans équipage, ou l’intelligence artificielle qui « Uberise » la Marine américain

Par Thierry Berthier.



L’intelligence artificielle qui « Uberise » la Marine américaine



La Darpa et l’US Navy viennent de lancer très officiellement le Sea Hunter, un navire autonome dépourvu d’équipage humain, dédié à la lutte anti-sous-marine. Long d’une quarantaine de mètres, le  Sea Hunter est capable d’évoluer en autonomie durant plusieurs mois sur des milliers de kilomètres. Issu d’un programme Darpa, il débute aujourd’hui une phase de tests qui s’étalera sur deux ans. Sea Hunter n’est pas « télécommandé » par un opérateur agissant depuis un poste de commandement mais dispose d’une réelle autonomie, une fois sa mission initiale définie. Il est capable en particulier de réaliser toutes les manœuvres usuelles d’un navire de cette taille sans intervention humaine et sait reconnaître et respecter les règles de navigations internationales.

La Darpa annonce un coût de développement à hauteur de 20 millions de dollars qui sera très largement compensé par les économies de fonctionnement qu’il va engendrer. En effet, le coût de fonctionnement journalier de Sea Hunter se situe entre 15 000 et 20 000 dollars, ce qui est bien meilleur marché que celui d’un navire équivalent doté d’un équipage humain… Sea Hunter est donc la Google Car des mers qui pourrait bien « Uberiser » le marché des navires de surveillance et de lutte anti-sous-marine. Comme le proclament la Darpa et l’US Navy, il s’agit d’une révolution technologique et stratégique qui « disrupte »  totalement le marché.



L’intelligence artificielle qui fait baisser les coûts de fonctionnement
L’Intelligence Artificielle (IA) agit comme le levier principal pour faire baisser le coût de fonctionnement journalier des systèmes en les rendant autonomes (et en détruisant au passage les emplois de l’équipage). On retrouve ce couple (IA, baisse du coût de fonctionnement par autonomisation) dans tous les autres contextes de développement de systèmes armés autonomes :

  • Les robots sentinelles Samsung SGRA1 déployés le long de la frontière entre les deux Corée  induisent des économies réalisées sur les effectifs des personnels positionnés sur la frontière.

  • Un seul robot démineur russe dérivé des unités robotisées Platform-M est aujourd’hui capable de remplacer l’action de 15 à 20 démineurs humains, avec un taux de détection dépassant les 95 %.

  • Les robots sentinelles russes MRK-27-BT sont déployés autour des camions porteurs de missiles stratégiques Topol depuis le début de l’année, révolutionnant l’activité de sécurisation d’une zone militaire hautement sensible.



Dans chaque situation, l’IA remplace l’action d’un groupe d’opérateurs humains avec un gain de productivité important : pas de congé maladie, pas de jours fériés, pas de contestation salariale, pas de fatigue ou de baisse de vigilance durant le service, et dans les cas extrêmes, une économie de sang durant l’attaque.
Rapide et inéluctable, la robotisation du champ de bataille est en marche, sur terre, dans les airs  comme en mer. Elle oblige désormais les stratèges à repenser les doctrines militaires et les règles d’engagement au combat pour les adapter à un art de la guerre où l’autonomie des systèmes devient prépondérante. Américains, Russes et Chinois ont choisi de robotiser et de rendre semi-autonome puis autonome une grande partie de leurs systèmes d’armes. On peut parier que les nations qui n’entreront pas dans la course à l’IA dans ce domaine sacrifieront du même coup leur potentiel de défense et leurs capacités opérationnelles. Le fossé technologique sera alors semblable à celui opposant une armée féodale à une armée du vingtième siècle. Les vrais enjeux de sécurité et de société se situent aujourd’hui dans cette course à l’IA de défense qui peut provoquer des déséquilibres géostratégiques irrattrapables…
Références

  • Gérard de Boisboissel (dir.) « Robots on the battlefield », Éditions Combat Studies Intitute, 2014

  • Didier Danet, Jean-Paul Hanon et Gérard de Boisboissel, «  La guerre robotisée », Éditions

  • Economica, « Guerres et opinions », 2012.

  • Berthier, « Vers le combat robotisé », Revue de la Défense Nationale, Mai 2016.

  • Berthier, «  Platform-M, le robot combattant russe », Diploweb, septembre 2015.



Liens


http://www.contrepoints.org/2016/04/21/248551-sea-hunter-le-navire-autonome-qui-revolutionne-lus-navy


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 70
Messages : 5203
Localisation : Val David, Québec

Re: La mutation technologique du XXI° siècle.

Message par Le Repteux le Jeu 21 Avr - 20:42

Édifiant!


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: La mutation technologique du XXI° siècle.

Message par troubaa le Ven 22 Avr - 21:07

Revue de presse internationale sur l'Intelligence artificielle.



L’intelligence artificielle : 14 faits et idées pour comprendre ce qui nous attend[/size]


Au fil des chiffres, pratiques et idées




L’intelligence artificielle (ou I.A.), c’est l’expression en vogue en 2016.
Via les chatbots, des applications de gestion de projet, des messageries instantanées et des réseaux sociaux intégrant de “l’intelligence artificielle”, l’expression hante notre quotidien.
De même, les services clients sont désormais dopés à l’intelligence artificielle.
Que se dit-il sur l’intelligence artificielle aujourd’hui ? Réponse en 14 faits, pratiques et idées.


Définition


“Intelligence artificielle” est un oxymore : il n’y a d’intelligence que vivante. En l’occurence, l’intelligence est du côté de ceux qui ont conçu la machine.
La Croix, 14 mars 2016

Prévenir les trolls avec l’intelligence artificielle


Une firme canadienne a mis au point une technologie permettant de tenir les “trolls” à distance. Cette solution combine apprentissage machine et vérification humaine en ayant recours à la fois à l’intelligence artificielle et au savoir-faire de 30 experts du langage. Ceci avec une liste comptant plus d’un million de phrases fréquemment utilisées par les “trolls”.
La Presse, 4 avril 2016





Intelligence et artificiel


Une intelligence artificielle doit “comprendre des situations humaines et réagir aussi intelligemment ou bêtement que le ferait un humain… parce qu’un humain ce n’est pas toujours très intelligent”. Yann Olivier, chercheur au CNRS
NextInpact, 31 mars 2016

L’intelligence officielle au quotidien


Saupoudrée un peu partout “l’intelligence artificielle va devenir une commodité” qu’on achètera à la pièce à une poignée de firmes géantes qui auront accumulé des années d’apprentissage artificiel et des trillions de données.
Comme pour Internet avant elle, l’AI est aujourd’hui sortie des universités et des labos, pour devenir un produit comme les autres.
Cette renaissance est liée à l’essor des formes de calcul permises par les réseaux de neurones artificiels, la puissance des puces et les flux faramineux de données.
Méta-Média, 20 mars 2016

Un marché du travail bouleversé


L’émergence des automates intelligents va révolutionner le marché du travail. Nous ne sommes pas certains de disposer d’une intelligence artificielle (IA) forte (capable de produire un comportement intelligent) dans les prochaines décennies, mais l’IA faible est déjà capable de réaliser certaines tâches humaines mieux que des cerveaux biologiques, grâce à des systèmes autonomes constitués d’algorithmes.




We Demain, 31 mars 2016

Création littéraire et intelligence artificielle


Une équipe de chercheurs japonais a coécrit une nouvelle avec une intelligence artificielle qui a été sélectionnée pour un concours littéraire. Intitulé “Le jour où un ordinateur écrira un roman”, l’ouvrage a passé le premier tour de la sélection auprès d’un jury qui ignorait tout de son origine.
Futura Sciences, 29 mars 2016

Création publicitaire et intelligence artificielle


Au Japon, l’agence de publicité McCann recrute son premier robot Directeur de la Création.
H+ Magazine, 29 mars 2016

Intelligence artificielle et notre propre intelligence


Les chercheurs n’ont jamais véritablement cessé de se passionner pour l’intelligence artificielle, d’autant que comprendre comment fonctionne notre propre intelligence est probablement l’un des défis les plus concrets et les plus enthousiasmants qui soient. Et c’est bien l’une des missions de l’I.A. : recréer une forme d’intelligence, mais aussi comprendre comment fonctionne la nôtre.
L’intelligence artificielle, livre de Jean-Noël Lafargue et Marion Montaigne, Editions Le Lombard, mars 2016





L’intelligence artificielle supplante les employés des banques


Les réflexions actuelles des banques sur l’utilisation de l’intelligence artificielle ne sont pas sans inquiéter les syndicats : la machine ne risque-t-elle pas, à terme, de supplanter les salariés ?
(…) “les agences et les effectifs associés constituent 65 % de la base de coût des activités de détail d’une grande banque, et une large partie de ces coûts peut être supprimée via l’automatisation.”
Les Echos, 4 avril 2016

L’intelligence artificielle fait peur aux français


Aujourd’hui, le robot fait peur. La preuve, 65% des français se disent inquiets du développement de l’intelligence artificielle et du Big Data.
InfoDSI, 9 mars 2016

Les voitures sans pilote autorisées en Europe


Le 23 mars 2016, l’Europe vient d’autoriser légalement les voitures sans pilote (voitures autonomes).
Objeko, 26 mars 2016

Intelligence artificielle et destruction des emplois


L’université d’Oxford estime qu’aux États-Unis, 47 % des emplois sont menacés, et 38 % au Royaume-Uni. En France, 3 millions seront détruits d’ici à 2025, précise une étude du cabinet Roland Berger. Moshe Vardi, professeur de l’université de Rice au Texas, prédit un chômage atteignant les 50 % en 2030, inhérent au développement de l’intelligence artificielle.
Le Figaro, 15 mars 2016





Intelligence artificielle et diagnostic médical


Un site britannique de services de santé en ligne sur abonnement lancera, avant la fin de l’année, une application basée sur l’intelligence artificielle pour le diagnostic médical.
Une version bêta de l’application est testée dans deux hôpitaux d’Essex depuis avril 2015.
Actuellement, 150 000 utilisateurs enregistrés à ce service fixent des rendez-vous médicaux et effectuent des tests de routine à travers le service en ligne, et ils peuvent consulter l’un des quelque 100 médecins 12 heures par jour, 6 jours par semaine.
Psychomédia, 12 mars 2016

Les limites de l’Intelligence Artificielle : le cognitif


l’orientation très “statistique” prises dans le domaine de l’IA, qui surclasse l’homme dans des tâches nécessitant de classer et filtrer un trop plein d’information, ne sera peut-être pas suffisante pour capter toute la subtilité des systèmes cognitifs de chair et de sang.
Sciences et Vie, 15 mars 2016





https://veillecyberland.wordpress.com/2016/04/11/veille-cyber-n72-11-avril-2016/


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 70
Messages : 5203
Localisation : Val David, Québec

Re: La mutation technologique du XXI° siècle.

Message par Le Repteux le Ven 22 Avr - 21:52

Les logiciels ne sont même pas capables de traduire du français à l'anglais de manière compréhensible, alors ils sont encore loin d'être intelligents.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux

Contenu sponsorisé

Re: La mutation technologique du XXI° siècle.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 26 Juin - 17:39