LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Partagez
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9007
Localisation : ici ou là

Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par troubaa le Ven 29 Jan - 19:28

Jacqueline Sauvage, 47 ans d'enfer conjugal

François Hollande reçoit les filles de cette femme condamnée à 10 ans de prison en appel pour le meurtre de son mari violent, qui demandent sa grâce.

François Hollande va-t-il accorder une grâce présidentielle à Jacqueline Sauvage ? La famille de cette femme de 66 ans, condamnée en appel à 10 ans de prison, en décembre dernier, sera reçue ce vendredi après-midi à l'Elysée. Le 10 septembre 2012, à La Selle-sur-le-Bied (Loiret), cette mère de famille avait tué son mari, Norbert Marot, de trois coup de fusil dans le dos, après 47 années d'enfer conjugal.

Par deux fois, les juges n'ont pas retenu la légitime défense au profit de Jacqueline Sauvage. D'après le code pénal, celle-ci n'est en effet retenue que si l'agression est "injustifiée" et que l’acte de défense est "nécessaire", "proportionnel" et "simultané". Cette question de la simultanéité fait ici débat.

Retour sur deux procès considérés comme un "déni de justice" par certains de ses soutiens.

"Il m'a détruite intérieurement"

Le premier procès s'ouvre en octobre 2014 devant la cour d'assises du Loiret. Jacqueline Sauvage, qui est accusée de meurtre avec préméditation, vient de passer 11 mois en détention, et encourt la réclusion à perpétuité. Elle comparaît libre.

Lors de l'audience, les filles de la victime témoignent violemment à charge contre leur père, entrepreneur d'une petite société de transport de la région. Toutes les trois ont été violées, battues comme leur mère, dès l'adolescence.

Elles se succèdent à la barre. Les témoignages sont glaçants et plonge la cour d'assises dans le quotidien infernal de la famille :

Notre père est décédé et pour moi, c'est un soulagement", lâche l'une d'elles, violée à l'âge de 16 ans.

Il était sans pitié, c'était plus fort que lui", raconte sa soeur aînée.

Il m'a détruite intérieurement, je n'arrive pas à tourner la page", ajoute la troisième.

Leur frère, également victime des violences du père et qui venait de quitter l'entreprise familiale, s'est suicidé la veille du jour où leur mère a finalement tué son mari. Une tragédie que Jacqueline Sauvage apprendra juste après avoir été placée en garde à vue, le 10 septembre 2012.

Tout au long du procès, la présidente de la cour, Catherine Paffenhoff, peine à s'expliquer la passivité de l'épouse et insiste : "pourquoi ne pas avoir porté plainte ? " Mais Jacqueline Sauvage se montre taiseuse. Presque apathique.

Après trois jours de procès. L'avocate générale requiert entre 12 et 14 ans de prison mais choisit de na pas retenir la préméditation. Jacqueline Sauvage, 65 ans, est condamnée à dix ans de prison ferme.

"J’en fais encore des cauchemars"

Comme lors du premier procès, les filles de Jacqueline Sauvage font le récit d'années de violences.

Avec ma sœur Carole, quand on avait 6-7 ans, on entendait souvent des cris qui venaient de la cuisine", se souvient Sylvie, l'aînée.

Pourquoi ne pas avoir porté plainte et caché les attouchements dont elles étaient toutes les trois victimes à leur mère, s'interroge la présidente :

Parce que j’ai honte. J’en fais encore des cauchemars. C’était pénible à vivre. C’est pénible à raconter", explique Sylvie.

Le récit de la cadette, Fabienne, se fait plus précis. Face au jury, elle raconte les attouchements, les coups et comment à 17 ans elle fugue sur sa mobylette pour échapper à celui qui la surnommait "la pisse". Comment rattrapée par les gendarmes, quelques mois plus tard, elle prend peur et renonce, au dernier moment, à témoigner contre ce père incestueux qui lui hurle de ne "rien dire" à ces "ordures" :

Pendant que les gendarmes tentaient de maîtriser mon père, j’ai récupéré la déposition, je me suis enfermée dans les toilettes, et j’ai brûlé mes déclarations", raconte-t-elle.

Et les filles Sauvage ne sont pas les seules à camper un Norbert Marot devenu tyran au fil des années. Appelés à la barre, les habitants de la Selle-sur-le-Bied ne cherchent pas à nier l'évidence : au village, tout le monde savait que ce chasseur, rustre et costaud, était un homme violent et qu'il "fallait bien s’attendre à un drame" :

Je vous remercie, vous nous avez rendu service. On est tranquille", lance une voisine à l'adresse de Jacqueline Sauvage, dans le box des accusés.

Jacqueline Sauvage est passée quatre fois aux urgences. Depuis 2012, Norbert Marot la frappait environ trois fois par semaine, une fois par mois ces derniers temps, dit-elle aux policiers venus l’arrêter.

Vient alors le récit détaillé fait par Jacqueline Sauvage, de ce 10 septembre 2012. Comme souvent, le couple s'est disputé dans la matinée et l'épouse fait face comme elle le peut à un mari insultant et colérique. Assommée par les somnifères, elle monte dans la chambre se coucher.

Puis vient un "bruit assourdissant", se rappelle l'épouse. Dans une explosion de violence, Norbert Marot fracasse la porte d'entrée de la chambre et se "jette" sur elle.

Lève-toi, bonne à rien. Va faire la soupe !’", lui lance-t-il.

Suivent des coups de poings, de pieds, qui emportent la chaîne en or qu'elle porte au cou et lui fendent la lèvre inférieure.

J’ai eu un éclair dans la tête", se souvient Jacqueline, la voix éraillée depuis le box. "J’ai pris le fusil dans la chambre, j’ai chargé. Il était en bas sur la terrasse, assis, de dos. Je me suis approchée, j’ai tiré, tiré, tiré, en fermant les yeux. J’ai hésité, pour le troisième tir."

Interrogée sur les zones d'ombres du déroulé de cet après-midi - Jacqueline Sauvage prétend avoir tué son mari peu après 16 heures alors que les coups de feu ont été entendus à 19h20 - l'accusée explique qu'elle "avait perdu la notion du temps".

Lors des plaidoiries, son avocate Nathalie Tomasini demande de "prendre la mesure des conséquences irréversibles des violences faites aux femmes". Elle demande au jury de "repousser les limites de la légitime défense appliquée aux situations de violences conjugales" et de prononcer la relaxe.

Des arguments insuffisants selon les neufs jurés de Blois, qui la condamnent - une nouvelle fois - à dix de prison ferme après cinq heures de délibéré.

A l'annonce du verdict, Fabienne, une des filles Sauvage, s'élance vers le box :

Est-ce que j'ai le droit de prendre ma mère dans mes bras ?"

Lucas Burel

http://tempsreel.nouvelobs.com/justice/20160129.OBS3630/jacqueline-sauvage-47-ans-d-enfer-conjugal.html


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9007
Localisation : ici ou là

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par troubaa le Ven 29 Jan - 19:50

Deux fois condamné à 10 ans de prison par la justice populaire considérant son acte plus comme un acte de vengeance que comme un acte de légitime défense.

La justice doit-elle être reniée par la grâce présidentielle ? je ne le pense pas. Et j'estime que son acte ne mérite pas une telle mobilisation médiatique. Pourquoi ne pas rétablir la peine de mort pour vengeance tant qu'on y est.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par loli83 le Ven 29 Jan - 20:24

je ne comprends pas ton commentaire troubaa , notamment au sujet de la peine de mort

cette femme est une victime c'est évident , elle aurait dû être acquittée
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par Dédé 95 le Ven 29 Jan - 21:02

Dans la justice Française il existe un recours possible de la décision judiciaire par le Président le l'exécutif.
Comme nous somme dans un état de droit, tant que cette Loi ne sera pas changée, l'exécutif (nous sommes en 5ème république ou le président est tout puissant) peut donc décider une grace, c'est à dire prendre prendre une décision en lieu et place des juges et donc CONTRE l'avis des juges.

Je rappelle à Troubaa que dans le cas de cette femme (et de ses enfants) il ne s'agissait pas de vengeance mais d'une défense, aussi expéditive soit-elle.
par contre en faire un débat médiatique, c'est la mode, pendant qu'on parles de cela on ne parles pas des sujets qui fâchent la majorité de la population.
Oui cette femme n'aurait jamais du être condamnée, as-t-elle pu payer un bon avocat ? femme de petit patron, ne suffit pas.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9007
Localisation : ici ou là

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par troubaa le Ven 29 Jan - 21:18

lola83 a écrit:je ne comprends pas ton commentaire troubaa , notamment au sujet de la peine de mort

cette femme est une victime c'est évident , elle aurait dû être acquittée

donc on peut se faire justice soi-même et tu tuer des gens sans jugement ?



_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5205
Localisation : Val David, Québec

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par Le Repteux le Ven 29 Jan - 21:23

La loi sur la légitime défense ne tient pas compte de la faiblesse et de la vulnérabilité psychologique des femmes. Normal, depuis toujours, les lois sont faites par des hommes et pour des hommes.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3412
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par geveil le Ven 29 Jan - 21:34

Pourquoi n'a-t-elle pas demandé le divorce à charge au lieu de tuer ?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par loli83 le Ven 29 Jan - 22:18

ce soir à la télé sa fille a bien expliqué la situation , c'étaient des femmes (elle et ses filles) qui n'osaient pas se plaindre , qui n'y arrivaient pas physiquement , comme un blocage , en plus la mère avait toujours espoir que son mari s'améliore , devienne moins méchant , moins violent

(ses filles non plus n'osaient pas se plaindre , même à leur mère)

à force de garder tout pour elle , à un moment elle a "pété les plombs" après une ultime agression

et le repteux a raison , la plupart des femmes ne réagissent pas comme les hommes
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9007
Localisation : ici ou là

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par troubaa le Ven 29 Jan - 22:45

oui ce sont des circonstances atténuantes c'est pour cela qu'elle n'a a pas été condamnée à 25 ans de prison.

Mais ce n'est pas une raison pour tuer. 
"j'ai tué parce que je n'avais pas le courage de fuir et de me plaindre". oh ça va oui ? on va où là ?
Lui il n'est plus là. On l'entend plus. Il est mort. 3 balles dans le dos. Pas une, pas 2, 3 .

On tue comme cela en France ? Elle devrait être acquittée. Elle l'a condamnée à mort et exécutée. 
Ce serait autorisée ?

Par contre pas une plainte pour protéger ses filles....  

L'impérialisme de l'émotion ignorante est dévastateur:

Affaire Jacqueline Sauvage : «L'émotion ignorante et la compassion téléguidée !»
Par Philippe Bilger

L'impérialisme de l'émotion ignorante est dévastateur.

Jacqueline Sauvage, accusée du meurtre, au mois de septembre 2012, de son époux, a été condamnée en première instance et en appel, le 3 décembre 2014, par deux cours d'assises à la même peine de dix ans d'emprisonnement.

D'abord trois magistrats plus six citoyens.

Puis trois magistrats plus neuf citoyens.

Depuis ce dernier arrêt, manifestations, pétition en ligne, demande de grâce présidentielle, cette effervescence multiple qui ne manque pas de suivre les procès renvoyant à tort ou à raison à des faits de société. En l'occurrence, les violences faites aux femmes.

Le féminisme - jusqu'aux Femen seins nus, c'est capital! - a trouvé matière, sur cette tragédie, à apposer une grille de dénonciations générales abstraites sans rien connaître des détails et des mystères de cette histoire familiale. Parce qu'une femme a été, durant quarante-sept ans, victime de coups, d'humiliations et d'abus sexuels et qu'elle y a mis fin en tuant son mari odieux, elle serait forcément et légitimement une héroïne de la cause féministe? Parce qu'une mère a vu deux de ses filles sur trois être battues et violées sans réagir pendant longtemps à cause de la terrible emprise de l'époux, elle deviendrait sinon exemplaire du moins judiciairement bénéficiaire de la plus extrême indulgence?

Entendons-nous bien. La réalité de cette vie d'enfer a été prouvée et elle inspire pitié et compassion. De même que l'existence des agressions graves sur les deux sœurs.

Pourquoi cette mort causée par des tirs dans le dos ? Pourquoi, face à l'horreur du quotidien, pas la moindre fuite ni résistance sinon par le meurtre si tardivement ? Rien et, enfin, un tout irréversible !

Il n'en demeure pas moins que l'interrogation de la présidente en appel: «pourquoi ne pas avoir déposé plainte?» est elle-même compréhensible et qu'il n'est pas nécessaire d'avoir été présent lors des délibérés, quand on a un peu d'expérience, pour appréhender l'ensemble des problématiques qui ont dû être débattues. Par exemple, en effet, pourquoi une si longue passivité même terrorisée alors que les filles étaient passées sous le terrible joug paternel? Pourquoi cette mort causée par des tirs dans le dos? Pourquoi, face à l'horreur du quotidien, pas la moindre fuite ni résistance sinon par le meurtre si tardivement? Rien et, enfin, un tout irréversible!

Je conçois qu'à ces questions qui ne sont pas déshonorantes, on trouve des réponses favorables à l'accusée parce que la psychologie et les profondeurs de l'être entraînent l'humanité parfois sur des chemins imprévisibles, déroutants et pourtant admissibles. Il n'en demeure pas moins qu'il n'est pas honteux de s'étonner.
Les deux avocates de Jacqueline Sauvage ont plaidé l'acquittement au nom d'une définition extensive de la légitime défense. Pourquoi pas? Mais, à deux reprises, elles n'ont pas convaincu.

Les filles de Jacqueline Sauvage ont immédiatement hurlé à l'injustice et considéré que leur mère aurait dû être acquittée parce que, selon elles, leur père était «un monstre, une bombe…». Leur réaction est évidemment conforme à ce qu'on pouvait attendre d'une telle histoire familiale mais doit-elle forcément, au-delà de la douleur qui l'inspire, servir de guide à tous?

A quel titre un comité de soutien comprenant notamment l'actrice Eva Darlan, Anne Hidalgo, Jean-Christophe Lagarde, Daniel Cohn-Bendit, Jean-Luc Mélenchon, NKM et Valérie Boyer - ces deux dernières lui rendant même visite en prison! - et une cinquantaine de parlementaires, a-t-il cru bon de se constituer et de venir «soutenir» Jacqueline Sauvage comme si la France n'était pas un état de droit et les jurys de cour d'assises composés par des gens honorables? Parce que ce comité, qui n'a pas assisté au procès et n'a pas eu accès au dossier, serait naturellement plus apte que ces citoyens qui ont jugé et condamné à deux reprises? Parce qu'on aurait besoin de lui pour qu'à l'évidence une exécution de la peine, allant jusqu'au plus extrême de l'indulgence pénitentiaire, soit concédée à Jacqueline Sauvage, alors que cela ira de soi!

Ceux qui savent ont jugé. Ceux qui jugent les juges ne savent rien.

Le comble, une accusée acquittée pour le meurtre de son mari, avec une histoire et un comportement différents de ceux de Jacqueline Sauvage, réclame également sa grâce. A quand, on ne sait jamais, des attestations de moralité délivrées par des condamnés pour des coupables!

Il est dramatique, en tout cas pour la démocratie et le respect des pouvoirs qui lui donnent sens et crédit, que des personnalités politiques de tous bords s'immiscent dans ce qu'elles ne connaissent pas et viennent, avec démagogie et dans la confusion, porter atteinte à une institution judiciaire fondamentale de notre pays puisqu'elle permet au peuple, assisté par des professionnels, de juger les crimes. Quelle légèreté derrière ces interventions suscitées par l'émotion ignorante et la compassion téléguidée! Ceux qui savent ont jugé. Ceux qui jugent les juges ne savent rien.

Ou bien faut-il aller jusqu'à considérer, derrière cette fronde à forte tonalité parisienne, une condescendance, un mépris pour ces cours d'assises de province qui seraient incapables de maîtriser le féminisme et d'appréhender la vérité parce qu'elle serait trop complexe et trop politique pour elles?

Alors que c'est exactement le contraire. Ce que ces juridictions ont mesuré est le poids d'un singulier tragique sur lequel les abstractions féministes et plurielles ne pouvaient pas avoir prise parce que les jurés étaient présents et que le comité était absent!

Perversion française. Une justice criminelle assurée à deux reprises. Un mouvement de contestation, un comité de soutien créés de toutes pièces battant en brèche deux arrêts incontestables. Pire encore, l'excellente députée LR Valérie Boyer profite de cette opportunité judiciaire pour proposer une réforme de la légitime défense. La boucle française est là dans sa pureté désastreuse. L'autorité de la justice défaite par ceux qui devraient la faire respecter et le prurit législatif favorisé.
Pour couronner ou dégrader, le président de la République recevra la famille de Jacqueline Sauvage le 29 janvier. Si Nicolas Sarkozy s'était permis cette démagogique démarche, que n'aurait-on pas entendu!

Alors que, avant l'octroi d'une éventuelle grâce présidentielle, il serait apparemment possible, par une procédure devant le TAP d'Orléans, d'obtenir que puisse être envisagée une libération conditionnelle pour l'été 2016.
Celle-ci n'aurait rien de choquant.

Mais, de grâce, que les politiques se mêlent de ce qui les regarde et ne se croient pas trop souvent obligés de se camper tels des Zola de l'infiniment pauvre face à des scandales fantasmés et à des injustices décrétées!


Je vous invite à lire la petite note sur Wikipédia.: https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Jacqueline_Sauvage


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par Dédé 95 le Sam 30 Jan - 8:30

En tous cas pas beau le bonhomme...
Viré comme chauffeur pour faute professionnelle il monte une boite de transport.
C'est un peu comme si un médecin d'hopital était viré et montait un cabinet privé....

Quand à cette femme.....pff une trainée, à 16 ans en cloque d'un cavaleur, et précise Wikipédia elle n'était que couturière.

Elle est pas belle la société?

Alors ce qui m'offusque c'est que le sujet de cette discution soit: Héroine ou assassine
Ni l'une ni l'autre, c'est une victime. Et ces victimes on les découvre quand le mal est fait.
Alors les donneurs de leçon de moral....bonsoir.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3412
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par geveil le Sam 30 Jan - 9:48

Pour  le coup, je suis d'accord avec toi, Troubaa et avec l'edito de Philippe Bilger.

Spoiler:
C' est HS, mais incidemment, la remarque de Lola:
ce soir à la télé sa fille a bien expliqué la situation , c'étaient des femmes (elle et ses filles) qui n'osaient pas se plaindre , qui n'y arrivaient pas physiquement , comme un blocage , en plus la mère avait toujours espoir que son mari s'améliore , devienne moins méchant , moins violent. (ses filles non plus n'osaient pas se plaindre , même à leur mère)
 n'apporte-t-elle pas de l'eau à mon moulin et à celui de Gaston:  le libre-arbitre, c'est du pipo.  A reprendre éventuellement dans la discussion appropriée.

Par contre, et c'est aussi un sujet de discussion, pourquoi punir, pourquoi emprisonner, n'y-a-t-il pas assez de souffrance comme ça dans ce vaste monde? Emprisonner pour mettre la société à l'abri d'un dément, d'un serial killer, oui, mais cette femme est-elle une menace pour la société? Et son emprisonnement empêchera-t-il d'autres d'en faire autant? Je ne crois pas.


Dernière édition par geveil le Sam 30 Jan - 9:52, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par loli83 le Sam 30 Jan - 9:51

ce journaliste philippe Bilger , c'est lui qui ne sait rien , je trouve qu'il se déshonore dans cet article

mais si ! il y a eu des essais de plaintes devant la police de la part des filles , à quel endroit  en parle-t-il ? à quel endroit  parle-t-il de la version des filles elles mêmes par rapport à leur vécu , et comment se fait il que ses filles aiment tellement leur mère si elles avaient quelque chose à lui reprocher par rapport à leur protection , etc ...

oui , c'était de la légitime défense car d'un coup cette femme a réalisé au moment de la dernière agression qu'il ne changerait jamais , et qu'elle même, vieillissant, risquait sa vie , c'était elle ou lui

c'est en effet dommage qu'elle n'ait porté plainte avant , mais ses filles expliquent qu'elle n'en était pas capable , comme handicapée de la communication avec les autorités , va -t-on reprocher à un paraplégique de ne pas marcher ?
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3412
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par geveil le Sam 30 Jan - 9:55

Beaucoup d'émotion, dans cette discussion, l'occasion ou jamais de prendre de la distance, de respirer, de se demander si l'opinion contraire à la sienne n'a pas aussi du vrai, bref, de faire preuve de chevalerie dans la quête du Graal.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6167
Localisation : France

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par komyo le Sam 30 Jan - 10:31

indépendamment de la justification ou non de l'acte, je fais le pari que notre président lui accordera sa grace (curieux terme) pour un socialiste ! ^^
A mon avis ce genre de pature émotive est susceptible de lui accorder pas mal de sympathie, il remontera bien de 4 ou 5 points dans les sondages !
Au delà, c'est un drole de système politique que celui dans lequel on évolue !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6937
Localisation : Dijon

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par gaston21 le Sam 30 Jan - 11:13

"La lettre tue mais l'Esprit vivifie", a écrit St-Paul! Lui aussi avait du bon sens! En avait-il au sujet des femmes? Je laisse lola répondre...
Cette femme a été martyrisée pendant des dizaines d'années, ses filles violées; et on la condamne? Oui, elle aurait pu porter plainte, mais aurait-elle été entendue? Il y a trente ou quarante ans, police et justice faisait la sourde oreille; les procureurs classaient... Dans mon village natal, je me souviens d'un paysan qui avait violé successivement toutes ses filles (4 ou 5). Les gens le savaient plus ou moins. Il a été vers la fin dénoncé. Sa peine? Je ne m'en souviens plus, mais elle a été relativement courte et il a pu reprendre le travail de la ferme. Elle méritait une peine de principe, largement couverte par la détention provisoire. Elle a souffert le martyre toute sa vie et on en rajoute! Dément!
Mais je souligne que ça se passe chez les chouans et que les chouans sont plutôt réacs! Voir leurs réactions devant le mariage homosexuel. La légitime défense? Un argument qui sent le moisi!
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par loli83 le Sam 30 Jan - 12:35

cette femme n'est ni une héroïne , ni une assassine , c'st juste une victime , j'espère qu'elle obtiendra au moins une grâce partielle qui lui permettra de sortir de prison et de retrouver ses filles
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9007
Localisation : ici ou là

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par troubaa le Sam 30 Jan - 13:09

On raisonne dans l'émotion et non dans la rationalité.
Bien sur que la souffrance de ces femmes est inacceptable
Bien sur que ce mec est surement un salopard.

Est ce une raison pour tuer ?

Si on autorise de tuer pour ces raisons alors on ne cherchera plus d'autres solutions au problème. On fera comme les américains la vengeance meurtrière.

Tu m'a violée j'en souffre toute ma vie je te tue.
Tu as tué mon fils parce que tu conduisais bourré, j'en souffre, je te tue.

etc etc

On ne peut pas, à mon avis, justifier le meurtre au nom de la souffrance vécue.

Enfin dernier point , mis en évidence par Philippe Bilger (qui n'est pas journaliste mais juge d'unstrucion  puis avocat général à la retraite), deux jurys populaires (composés de personne comme vous et moi) l'ont condamné.

Ils connaissent le dossier, les éléments à charge et à décharge, et pourtant ils l'ont condamné, peut être n'est ce pas aussi simple que la présentation des faits qu'on nous donne.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par Dédé 95 le Sam 30 Jan - 14:03

C'est une raison pour tuer ?

Oui c'est une raison

Est-ce légal?

Non c'est pas légal.



Est-ce qu'elle avait un droit de la faire ? Non
Avait-elle une Raison Oui

La Raison et le Droit sont pas toujours conciliables.
D'où la situation de cette femme, et le problème posé en Droit.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3412
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par geveil le Sam 30 Jan - 14:14

troubaa a écrit:On raisonne dans l'émotion et non dans la rationalité.
C'est tout à fait ça, Troubaa, c'est ce que j'ai dit message n°13.

J'en ai profité pour dire aussi que je suis pour le remplacement du système dit " pénal" par un autre qui viserait non à punir mais à réinsérer les criminels dans la société sauf, bien sûr, les déments ou les serial killer. Cette femme ne présente aucun danger pour la société, alors pourquoi l'enfermer? Pour la punir? Cela ne fait que rajouter de la souffrance à la souffrance. Punir est à mon avis une survivance de l'esprit de vengeance des temps anciens qui disaient " œil pour œil, dent pour dent", esprit de vengeance qui traine encore dans des expressions telles que " Il me le paiera".
La plupart des études faites montrent que la punition n'est pas dissuasive et qu'en pédagogie, elle est contre-productrice, quoiqu'un pense notre cher Gaston, partisan du coup de pied au cul. Ce qui ne signifie pas, mais alors pas du tout qu'il faille être laxiste.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par loli83 le Sam 30 Jan - 14:37

troubaa a écrit:On raisonne dans l'émotion et non dans la rationalité.

parle pour toi troubaa !

je partage les reflexions de Dédé et de Geveil par rapport au fait que cette femme n'a rien à faire en prison
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6937
Localisation : Dijon

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par gaston21 le Sam 30 Jan - 15:42

geveil a écrit:
troubaa a écrit:On raisonne dans l'émotion et non dans la rationalité.
C'est tout à fait ça, Troubaa, c'est ce que j'ai dit message n°13.

J'en ai profité pour dire aussi que je suis pour le remplacement du système dit " pénal" par un autre qui viserait non à punir mais à réinsérer les criminels dans la société sauf, bien sûr, les déments ou les serial killer.  Cette femme ne présente aucun danger pour la société, alors pourquoi l'enfermer? Pour la punir? Cela ne fait que rajouter de la souffrance à la souffrance. Punir est à mon avis une survivance de l'esprit de vengeance des temps anciens qui disaient " œil pour œil, dent pour dent", esprit de vengeance qui traine encore dans des expressions telles que " Il me le paiera".
La plupart des études faites montrent que la punition n'est pas dissuasive et qu'en pédagogie, elle est contre-productrice, quoiqu'un pense notre cher Gaston, partisan du coup de pied au cul.  Ce qui ne signifie pas, mais alors pas du tout qu'il faille être laxiste.

Vieux Lion, tu pervertis ma pensée! J'estime que cette femme n'a commis aucun délit contre la société; ce n'est pas une nuisible. Elle s'est simplement défendue contre l'agression permanente et cruelle de son mari et elle a vengé ses filles. Qu'elle ait une peine de principe, d'accord, mais sans plus. La légitime défense? On peut en parler. Est-ce normal qu'un flic doive attendre qu'on lui tire dessus pour qu'il puisse riposter? Ineptie, bêtise! On est en train d'assouplir la loi, mais il a fallu combien de flics morts ou blessés pour arriver à cette décision de bon sens? Le coup de pied au cul, je le réserve aux juges qui souvent ne savent pas ce qu'est le bon sens et la compassion. Outreau, le sommet de la fermeture de l'esprit...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9007
Localisation : ici ou là

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par troubaa le Sam 30 Jan - 20:22

Dédé 95 a écrit:C'est une raison pour tuer ?

Oui c'est une raison

Pas pour moi.

geveil a écrit:
troubaa a écrit:On raisonne dans l'émotion et non dans la rationalité.

J'en ai profité pour dire aussi que je suis pour le remplacement du système dit " pénal" par un autre qui viserait non à punir mais à réinsérer les criminels dans la société sauf, bien sûr, les déments ou les serial killer.  Cette femme ne présente aucun danger pour la société, alors pourquoi l'enfermer? Pour la punir? Cela ne fait que rajouter de la souffrance à la souffrance. Punir est à mon avis une survivance de l'esprit de vengeance des temps anciens qui disaient " œil pour œil, dent pour dent", esprit de vengeance qui traîne encore dans des expressions telles que " Il me le paiera".
La plupart des études faites montrent que la punition n'est pas dissuasive et qu'en pédagogie, elle est contre-productrice, quoiqu'un pense notre cher Gaston, partisan du coup de pied au cul.  Ce qui ne signifie pas, mais alors pas du tout qu'il faille être laxiste.
on en est loin. Mais belle approche.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5205
Localisation : Val David, Québec

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par Le Repteux le Sam 30 Jan - 22:12

Si elle ne l'avait pas tué, elle avait beaucoup de chances qu'il finisse par la tuer, les statistiques le montrent, alors mon verdict: légitime défense pour les femmes qui tuent un conjoint dont le risque de les tuer dépasse un certain seuil mesurable statistiquement, pourvu que ce dépassement soit entériné par un jury mixte.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3321
Localisation : France sud-est

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par spin le Sam 30 Jan - 22:35

Héroïne, non, mais alors 10 ans après tout ce qu'elle a subi (et qui ne semble pas contesté), c'est raide. Que le passage à l'acte n'ait pas été "propre" (dans le dos, etc.), ça ne prouve rien, ça pouvait tomber à n'importe quel moment. J'espère qu'elle ne va pas rester plus longtemps en tôle.

Après, il semble que ses avocats aient mal géré l'affaire, en voulant mettre une légitime défense alors qu'il fallait plaider surtout les circonstances très atténuantes.

avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3412
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par geveil le Dim 31 Jan - 0:48

gaston21 a écrit:

Vieux Lion, tu pervertis ma pensée! J'estime que cette femme n'a commis aucun délit contre la société; ce n'est pas une nuisible. Elle s'est simplement défendue contre l'agression permanente et cruelle de son mari et elle a vengé ses filles. Qu'elle ait une peine de principe, d'accord, mais sans plus. La légitime défense? On peut en parler. Est-ce normal qu'un flic doive attendre qu'on lui tire dessus pour qu'il puisse riposter? Ineptie, bêtise! On est en train d'assouplir la loi, mais il a fallu combien de flics morts ou blessés pour arriver à cette décision de bon sens? Le coup de pied au cul, je le réserve aux juges qui souvent ne savent pas ce qu'est le bon sens et la compassion. Outreau, le sommet de la fermeture de l'esprit...
Ce que j'apprécie beaucoup, que j'admire même, c'est que tu gardes toujours un ton courtois avec tes contradicteurs, tu ne mets jamais en colère. De ce point de vue tu es plus proche du Graal que beaucoup d'entre nous.
Pour ce qui est de cette femme, compte tenu de ce qu'elle n'a pas plus de LA que le pape une paire de nichons, je la considère comme non coupable, c'est pourquoi je suis définitivement contre le système dit "pénal".


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6937
Localisation : Dijon

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par gaston21 le Dim 31 Jan - 11:10

Vraiment je ne comprends plus rien à la justice des hommes; j'espère que le Dieu du Repteux aura un peu plus de bon sens. Encore un jugement qui est bien loin de celui de Salomon! Avant l'examen d'admission à l'Ecole de la Magistrature, qu'on fasse passer aux candidats des tests simples du niveau adolescent èquilibré!

http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2016/01/31/son-fils-a-recu-10-coups-de-couteau-a-dijon-la-reaction-d-une-mere-indignee
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5205
Localisation : Val David, Québec

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par Le Repteux le Dim 31 Jan - 16:48

Ce n'était pas un couteau, mais un cutter, qui n'a pas été retrouvé. D'après le compte rendu, les deux gars étaient aussi agressifs l'un que l'autre. Celui qui a été charcuté ne s'en est même pas aperçu tellement il était agressif. Je me demande si on s'en aperçoit quand on reçoit des balles dans le dos alors qu'on est en colère?

Monsieur le juge, ça ne lui a même pas fait mal! Very Happy


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9007
Localisation : ici ou là

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par troubaa le Dim 31 Jan - 19:05

gaston21 a écrit:Vraiment je ne comprends plus rien à la justice des hommes; j'espère que le Dieu du Repteux aura un peu plus de bon sens. Encore un jugement qui est bien loin de celui de Salomon! Avant l'examen d'admission à l'Ecole de la Magistrature, qu'on fasse passer aux candidats des tests simples du niveau adolescent èquilibré!

http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2016/01/31/son-fils-a-recu-10-coups-de-couteau-a-dijon-la-reaction-d-une-mere-indignee

rien de scandaleux gastonet même logique les criminels sont graciés maintenant. Tu as le droit de tuer quelqu'un de 3 balles dans le dos pour te venger !

Komyo a raison : pure électoralisme.

Ce président est en dessous de tout.

Plus qu'une bonne année à tenir....

Et toi aurais je le droit de tuer mes parents. J'en souffre encore aujourd'hui ?

Toutes les femmes battues ont-elles le droit de tuer leur mari maintenant ?


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3321
Localisation : France sud-est

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par spin le Dim 31 Jan - 19:28

Bon, ça y est, ouf, elle est grâciée...

avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9007
Localisation : ici ou là

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par troubaa le Dim 31 Jan - 19:31

tu as raison manquerait plus que les criminels qui tuent de 3 balles dans le dos aillent en prison...


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par Dédé 95 le Dim 31 Jan - 19:45

Et le fils Fabius, et la crapule libéral Tapie, ils sont en prison ou graciés ?
Ah bah non eux ce n'est que du vol...légal, juste exagéré.

Haut Parleur Chérie la soupe est prète?
- Heu non
Haut Parleur Tu vas voir la volée que tu vas prendre..je risque plus rien. nananère....
Et paf, ça c'est pour demain! Je sors !


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3321
Localisation : France sud-est

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par spin le Dim 31 Jan - 20:17

troubaa a écrit:tu as raison manquerait plus que les criminels qui tuent de 3 balles dans le dos aillent en prison...
Je répète, quand on vit ce qu'elle a vécu pendant des années, et qu'apparemment personne ne conteste, le petage de plombs et passage à l'acte peut venir à n'importe quel moment. Dans le dos ou pas, c'est anecdotique, ça n'aurait même pas dû jouer. Après, il ne s'agit pas de blanchir, mais 10 ans de prison, dont elle a d'ailleurs fait une partie, c'est trop.

avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3412
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par geveil le Dim 31 Jan - 20:33

geveil a écrit:
J'en ai profité pour dire aussi que je suis pour le remplacement du système dit " pénal" par un autre qui viserait non à punir mais à réinsérer les criminels dans la société sauf, bien sûr, les déments ou les serial killer.  Cette femme ne présente aucun danger pour la société, alors pourquoi l'enfermer? Pour la punir? Cela ne fait que rajouter de la souffrance à la souffrance. Punir est à mon avis une survivance de l'esprit de vengeance des temps anciens qui disaient " œil pour œil, dent pour dent", esprit de vengeance qui traine encore dans des expressions telles que " Il me le paiera".
La plupart des études faites montrent que la punition n'est pas dissuasive et qu'en pédagogie, elle est contre-productrice, quoiqu'un pense notre cher Gaston, partisan du coup de pied au cul.  Ce qui ne signifie pas, mais alors pas du tout qu'il faille être laxiste.
 A part Troubaa qui a qualifié cette sortie de " belle approche", personne ne réagit, beaucoup préfèrent rester dans le " qu'elle aille en prison, et Tapi aussi, ce serait bien fait, nananèreueueu. Quelle puérilité!
Mais pour moi c'est dans l'ordre des choses, sachant que l'histoire humaine est le passage de l'enfance à la maturité.  Nous ne sommes pas encore mûrs, c'est clair.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9007
Localisation : ici ou là

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par troubaa le Dim 31 Jan - 20:37

c'est pas de la justice c'est de la compassion. je rajouterai compassion médiathique
Il n'y avait pas d'autres solutions que le meurtre ?
Et donc à partir de combien d'année de souffrances a t on le droit de tuer ?
Un enfant battu eut il tuer ses parents ?


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3321
Localisation : France sud-est

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par spin le Dim 31 Jan - 20:56

troubaa a écrit:Et donc à partir de combien d'année de souffrances a t on le droit de tuer ?
Un enfant battu eut il tuer ses parents ?
Ce n'est pas droit de tuer ou pas, c'est circonstances atténuantes ou pas.

Et la compassion, désolé, pour moi ça compte. Pas pour toi ?

avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par Dédé 95 le Dim 31 Jan - 21:00

Il n'y avait pas d'autres solutions que le meurtre ?
A priori non, d'après ce qu'on sait du procès, et des déclarations des enfants.

Combien de personnes dévoilent à 40 ans et même plus que leur père les a violé lorsqu'ils étaient enfants ?
Tu sais ce que c'est la Honte Troubaa.
Tout le monde ne vit pas dans une bulle de bisounours.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6937
Localisation : Dijon

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par gaston21 le Dim 31 Jan - 21:09

N'oublions pas que la veille de l'acte fatal, le fils de Jacqueline Sauvage s'était suicidé. Imaginez l'état mental de cette femme désespérée. Il est d'ailleurs honteux qu'elle ait déjà passé autant de temps en détention. Son cas pouvait être jugé dans un délai beaucoup plus court; mais voilà, quand on met parfois de 15 à 25 ans pour régler une affaire, il ne faut plus s'étonner de rien! A quand Sarko. en correctionnelle? Il sera chauve bien avant!
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9007
Localisation : ici ou là

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par troubaa le Dim 31 Jan - 21:30

non elle n'etait pas au courant que son fils était mort au moment de son acte !

Et lui il est mort... cela ne compte pas pour vous.

Matraquage médiatique qui fait perdre la raison.

On a le droit de tuer maintenant ? d'exécuter froidement ?

Elle a monté une entreprise avec son mari sa fille a repris l'entreprise.

C'est aquittement est honteux et ouvre la voie a toutes les dérives.


Dernière édition par troubaa le Dim 31 Jan - 21:31, édité 2 fois


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6937
Localisation : Dijon

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par gaston21 le Dim 31 Jan - 21:30

Un article du Figaro qui permet de mieux comprendre l'enchaînement des évènements. La mère et les filles étaient terrorisées depuis le début par cet individu tyrannique. Encore une fois les décisions de justice sont incompréhensibles. Un monde à part qu'on n'a pas non plus compris en 1940 à l'arrivée de Pétain. Le 11 Juillet 1940, sur 7234 magistrats, un seul a refusé de faire serment de fidélité au nouveau régime! Et combien de résistants chez ce beau monde? Comparez avec les cheminots! C'est vrai que beaucoup étaient communistes...

https://www.facebook.com/France.Citoyenne/posts/579901892064077
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9007
Localisation : ici ou là

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par troubaa le Dim 31 Jan - 21:38

un point goodwill pour Gaston un !

gaston un enfant a t il le droit de tuer ses parents qui le frappent, qui est terrorisé par ses parents ?

que repond l'adepte des punitions corporelles ? moi qui ai été fouetté a coup de ceinturon qui fait encore des terreur nocturne à 51 ans ai je le droit de tuer mes parents pour les souffrances subies ?pour me soulager ?

où est votre limite ?
Quand a-t-on le droit de tuer et pas le droit ?


tous les gens qui ont souffert d'acte de cruauté peuvent-ils tuer impunément ?

TUER !

terroriser faut arrter. elles n'etaient pas enfermé C? donc il y avait d'autres possibilités que de tuer.

c'est marrant à toutes mes question je n'ai pas de réponses....

compassion médiatique que tout cela. Foutage de gueule. scandale ! hypocrisie !

un peu d'intelligence que diable !

Comment réagissent les gens qui ont souffert de violence corporelle et qui n'ont pas tués  ? "Merde j'aurai pu soulager ma conscience facilement...."


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3321
Localisation : France sud-est

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par spin le Dim 31 Jan - 22:36

troubaa a écrit:C'est aquittement est honteux et ouvre la voie a toutes les dérives.
Une grâce n'est pas un acquittement.

avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3412
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par geveil le Dim 31 Jan - 23:19

J'adore les interventions de Spin, il a toujours l'esprit clair, précis et dépourvu d'émotions parasites.
Le problème Troubaa est qu'il ne s'agit pas de justifier à priori tous les crimes possibles, cette femme est un cas particulier, tu te fies à des articles de journaux, à des prises de parole, mais tu ne connais pas le dossier sur le fond. Je suis d'accord, il y a de la sauce médiatique peu ragoutante comme d'hab, mais reconnais que toi aussi tu juges dans l'émotion, même si ce n'est pas la même que celle de Gaston.



_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12599

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par loli83 le Lun 1 Fév - 10:22

je trouve que Spin , Geveil , Dédé , Le Repteux et même Gaston ont 100 % raison ,c'est toi Troubaa qui juge dans l'émotion , la seule remarque où tu as raison c'est qu'elle ne connaissait pas le suicide de son fils mais certainement  qu'elle devait connaitre sa disposition suicidaire éminente ,

tu le dis toi même , tu as souffert de la violence de tes parents , tu as certainement dû avoir envie de tuer ton père, voire ta mère qui laissait faire , tu ne l'as pas fait, tant mieux , mais tu n'as pas enduré cela pendant autant d'années qu'elle , et tu étais jeune , on supporte mieux quand on est jeune ,

c'est ce qui c'est passé aussi pour elle , arrivée à l'âge qu'elle a, cela lui a été impossible d'endurer davantage , sur le coup d'une dernière agression pour un motif futile , elle a pété les plombs , pour moi c'est en effet de la légitime défense , dans le dos ou pas , elle aurait pu le faire face à lui , d'ailleurs si cela avait été prémédité c'est ce qu'elle aurait pu calculer

Spin le dit bien , il ne s'agit pas de gracier tout le monde , mais il faut regarder les circonstances et les personnalités

en plus ce n'est même pas vraiment une grâce , mais une remise partielle de peine

j'aurai aimé qu'elle puisse sortir tout de suite , il lui faudra encore patienter quelques mois que la procédure judiciaire de libération conditionnelle suive son cours

Hollande sait ménager la chèvre et le choux , mais comme le dit une humoriste , avec ça "on nous prend pour des chèvres et on est dans les choux " Very Happy
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3321
Localisation : France sud-est

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par spin le Lun 1 Fév - 12:30

geveil a écrit:J'adore les interventions de Spin, il a toujours l'esprit clair, précis et dépourvu d'émotions parasites.
Merci

Cela dit, j'y reviens, face à une vie de malheur extrême (que personne ne conteste encore une fois), même si les réactions ont été à contretemps (c'est quand même sidérant qu'on lui reproche d'avoir mal choisi son moment...), la compassion doit passer même avant la justice s'il n'y a que la justice à lui opposer (autrement dit, pas de risque sérieux de récidive ou d'émulation, ce qui semble bien être le cas).

Après, il semble que ça ait été mal plaidé, qu'on ait réclamé une absolution qu'il n'était pas possible d'accorder.

avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3321
Localisation : France sud-est

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par spin le Lun 1 Fév - 12:38

Quelques réflexions supplémentaires :

- Ca me laisse l'impression d'une introvertie victime d'une justice extravertie (qu'on l'accuse de pas avoir réagi "à chaud", c'est significatif). J'ai pondu une page là-dessus : http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/racintro.htm

- L'absence de compassion, sauf quand on l'instrumentalise et la manipule à son profit, ça s'appelle psychopathie. Ca peut être lié à une enfance brimée ou à un manque de père.

- Je trouve rassurant qu'il y ait quelque chose au-dessus de la justice en tant qu'institution. Bien sûr, si ce quelque chose était automatique et tout-puissant on n'aurait fait que déplacer le problème, construire les villes à la campagne, mais ce n'est pas le cas.

avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9007
Localisation : ici ou là

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par troubaa le Lun 1 Fév - 20:06

lola83 a écrit:c'est toi Troubaa qui juge dans l'émotion ,
Bha non vu que je suis dans l'analyse froide de l'acte et non dans l'empatyhie et la compassion.


tu as certainement dû avoir envie de tuer ton père, voire ta mère qui laissait faire ,
non c'est le contraire.... ans le rôle de chacun.
jamais eu envoie de tuer ni l'un ni l'autre je ne les voie plus....
hé oui cela parait incroyable mais il y a d'autres solutions que l'exécution de sang froid face à ce genre de problème.

j'aurai aimé qu'elle puisse sortir tout de suite , il lui faudra encore patienter quelques mois que la procédure judiciaire de libération conditionnelle suive son cours
aujourd'hui un homme qui a fait du mal a un chat a été condamner justement à deux ans de prison ferme. (normal)
Pour avoir exécuté un humain de sang froid, elle ne devrait pas aller en prison ? (anormal)
voila ce qui arrive quand on attache plus d'importance aux animaux qu'aux hommes....


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par Dédé 95 le Lun 1 Fév - 20:30

La justice ? Quelle Justice?

13 Octobre 2015!
À quatre heures trente ce lundi matin, dans les commissariats de plusieurs départements proches de Paris, l’alerte était au rouge : rassemblement des policiers, dernier briefing sur la mission, vérification des armes et des gilets pare balles, répartition des personnels dans les véhicules. L’opération était programmée à six heures pétantes. Il fallait faire vite et éviter les témoins.

S’agissait-il de terroristes préparant un attentat ? De malfrats impliqués dans de sales affaires ? De voyous en col blancs spécialistes du détournement de biens publics, ont en connais un, anciens membres des gouvernements d’hier et d’aujourd’hui, de la droite et son extrême ? D’assassins recherchés ? Vous n’y êtes pas.

La rafle de ce matin visait plusieurs salariés d’Air France suspectés d’avoir arraché leurs chemises à des membres de la direction venus annoncer des milliers de licenciements après s’être octroyés, eux et leur PDG, des augmentations de salaires allant de 30 à 70%.

L’ancien ministre « socialiste » Jules Moch s’était distingué en 1948 en faisant tirer sur les mineurs en grève. Il les qualifiait de « racailles ». Manuel Valls a vu des « voyous » parmi les salariés désespérés d’Air France et a fait donner la police. Les années passent, les méthodes des puissants (et de leurs supplétifs sociaux-traitres) ne changent pas pratiquant la même violente et méprisante justice de classe.

Ca fait mal hein Troubaa de lire celà?

Rappelle nous grace à qui cette entreprise de transport TMM a vue le jour, et que faisais ce monsieur pendant ce temps là?
Parce que si tu navigue dans les chiottes de Voilà, moi il m'arrive de m'enquérir....j'ai le temps, j'ai mes 44 ans de boulot....bien remplis.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3321
Localisation : France sud-est

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par spin le Lun 1 Fév - 21:03

troubaa a écrit:Bha non vu que je suis dans l'analyse froide de l'acte et non dans l'empatyhie et la compassion.
Heu, la compassion, pour toi c'est une tare ? Shocked
hé oui cela parait incroyable mais il y a d'autres solutions que l'exécution de sang froid face à ce genre de problème.
Il n'y a que des cas particuliers. "De sang froid", tu n'en sais rien. Tu ne sais pas ce qui se passe dans sa tête à ce moment, pourquoi elle décide subitement ce qu'elle devait hésiter à faire depuis très longtemps. Peut-être qu'elle n'a pas su l'exprimer, problème de l'introversion. Voir le cas de Patrick Dils (lui est carrément innocent).


avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9007
Localisation : ici ou là

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par troubaa le Lun 1 Fév - 21:49

spin a écrit:
troubaa a écrit:Bha non vu que je suis dans l'analyse froide de l'acte et non dans l'empathie et la compassion.
Heu, la compassion, pour toi c'est une tare ? Shocked
Je n'ai pas dit cela il me semble.


hé oui cela parait incroyable mais il y a d'autres solutions que l'exécution de sang froid face à ce genre de problème.
Il n'y a que des cas particuliers. "De sang froid", tu n'en sais rien. Tu ne sais pas ce qui se passe dans sa tête à ce moment, pourquoi elle décide subitement ce qu'elle devait hésiter à faire depuis très longtemps. Peut-être qu'elle n'a pas su l'exprimer, problème de l'introversion. Voir le cas de Patrick Dils (lui est carrément innocent).

[/quote]

En effet non je ne sais pas mais toi non plus.
Les jurés non plus, d'où la condamnation sur les faits : 3 balles dans le dos ce n'es pus de la légitime défense.
Sauf à imaginer savoir ce qui se passe dans la tête. Et là on rentre dans l'émotion.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 65
Messages : 3321
Localisation : France sud-est

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par spin le Lun 1 Fév - 21:58

troubaa a écrit:En effet non je ne sais pas mais toi non plus.
Les jurés non plus, d'où la condamnation sur les faits : 3 balles dans le dos ce n'es pus de la légitime défense.
Sauf à imaginer savoir ce qui se passe dans la tête. Et là on rentre dans l'émotion.
Un mariage cauchemar, une vie bousillée, en effet ça se situe au niveau de l'émotion. Cette émotion a joué son rôle, forcément, même si on ne sait pas exactement comment et même si on ne sait pas pourquoi à ce moment plutôt qu'à un autre, et quelles autres émotions pouvaient empêcher de réagir plus tôt et autrement.

Si on ne veut pas le savoir, je ne peux qu'y voir un refus (ou une incapacité ?) d'empathie et de compassion.


Contenu sponsorisé

Re: Jacqueline Sauvage : une héroïne ou une assassine ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 25 Juil - 16:49