LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

La Bourse c'est quoi papa ?

Partagez
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7738
Localisation : Enfant du Monde

La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Dédé 95 le Mer 6 Jan - 18:36

La Bourse, à quoi ça sert ?

La Bourse permet de rapprocher les agents qui ont des besoins de financement (l’offre) et les agents qui ont des capacités de financement (la demande).

Confrontation entre l'offre et la demande

L’offre émane des entreprises ou des États qui ont des besoins de financement. Ils émettent des titres financiers qui sont achetés par les investisseurs.

La demande émane des personnes qui ont des capacités de financement et qui souhaitent investir. Il peut s’agir de particuliers, d’entreprises, d’États. Les plus gros investisseurs sur les marchés financiers sont les investisseurs institutionnels, c'est-à-dire les banques, les assurances, les fonds d’investissement, les caisses de retraite, etc.

Comme sur tous les marchés, le prix dépend de l’offre et de la demande. Si l’offre est supérieure à la demande (par exemple O1 > D1), le prix diminue pour atteindre l’équilibre. À l’inverse, quand la demande est supérieure à l’offre (par exemple D2 > O2), le prix augmente pour atteindre l’équilibre. Si pour un prix donné, la quantité offerte égale la quantité demandée, cela signifie que c’est le prix d’équilibre, noté P.

Marché primaire, marché secondaire

Le marché primaire, où sont, pour la première fois, offerts, ou introduits, les titres, c’est le « marché du neuf ». Le marché secondaire, où ces titres sont négociés, c’est en quelque sorte « le marché d’occasion ».
Quand Facebook s'est introduit en Bourse le 18 mai 2012, la société a émis des titres sur le marché primaire qui ont été achetés par des investisseurs. Ces investisseurs ont ensuite remis en vente ces titres sur le marché secondaire.

Marché primaire

Les émissions de titres sont effectuées par les sociétés (dites "émettrices") sur le marché primaire. Les épargnants souscrivent alors à des introductions en Bourse, des augmentations de capital (actions) ou des émissions obligataires (titres d’emprunts). Les investisseurs financent directement l’activité économique. C’est le lieu de rencontre entre les sociétés en quête de capitaux pour assurer leur développement et les détenteurs de capitaux. Toutes les sociétés anonymes émettent des actions mais toutes ne sont pas cotées en bourse. Seules les plus grandes ou les plus attractives le sont.

Marché secondaire

Ces mêmes titres sont ensuite échangés sur le marché secondaire, qui peut être considéré comme le marché de l’occasion. L’émetteur n’y intervient plus.
Il existe plusieurs sortes de produits. Les plus connus du grand public sont les actions (part du capital d’une société), les obligations  (emprunt) et les produits monétaires (basés sur les taux à court terme). Mais d’autres produits accessibles aux particuliers existent.

Les marchés au comptant, où les transactions entre acheteurs et vendeurs se dénouent presque sans délai (car il existe un délai, d’ailleurs sensible en termes de sécurité, pour la livraison et le règlement des titres) ;
Les marchés à terme, où les transactions conclues de manière ferme s’effectuent à une date anticipée par rapport à la livraison. Parmi les marchés à terme, on trouve les marchés d’ options
, où s’échangent des produits représentatifs du droit d’acheter ou de vendre un instrument financier appelé «  actif sous-jacent»
Les marchés organisés, et, dans certains cas, réglementés, où un prestataire de service, la Bourse, et désormais « l’entreprise de marché », organise la confrontation entre l’offre et la demande, la fixation du prix et tout ou partie des opérations qui sont associées à la concrétisation de la transaction ;
Les marchés de gré à gré où s’organise un face à face entre acheteur et vendeur, avec ou sans règle de fonctionnement, avec ou sans intégration dans un réseau de fait assurant le dénouement des opérations.

Les différents instruments financiers

La Bourse est un lieu où s’échangent des produits financiers, appelés « instruments financiers », ou valeurs mobilières.  

Une action est un titre de propriété. Une action est émise par une société de capitaux qui a besoin de se financer. Détenir une action, c’est détenir une partie du capital de cette société. Elle ouvre des droits, notamment le droit de voter aux assemblées d’actionnaires et le droit de percevoir une rémunération : le dividende, versé tous les ans en fonction du résultat de la société.

Une obligation est un titre de créance. Une obligation peut être émise par une grande entreprise ou par un État. Émettre des obligations, c’est contracter un emprunt auprès des investisseurs sur les marchés financiers. Détenir  une obligation, c’est prêter de l’argent à une entreprise ou à un État. Chaque obligation représente une fraction d’un emprunt. L’investisseur qui détient une obligation perçoit tous les ans des intérêts, appelés « coupon ». À la fin de la durée de l’emprunt, l’entreprise ou l’État rembourse le capital. Une obligation n’ouvre pas de droits, comme le droit de vote, contrairement à une action.

Les parts d’OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) représentent une fraction d’un portefeuille de valeurs mobilières. Il s’agit principalement des FCP et des SICAV.
Les autres instruments financiers sont des produits dérivés, c'est-à-dire des produits dont l’évolution dépend d’un autre actif, le « sous –jacent ».

La liquidité des marchés financiers

La fonction première de la Bourse est de permettre aux investisseurs d’acheter et de vendre leurs titres sur le marché secondaire. C’est ce qu’on appelle la liquidité. De fait, aucune introduction en Bourse ne remporterait de succès si elle n’était pas assortie de la garantie de pouvoir ultérieurement céder les titres acquis.

Un marché liquide est un marché sur lequel ont lieu beaucoup de transactions. Inversement un marché peu liquide est un marché sur lequel n’interviennent que peu d’échanges. Un titre liquide présente le double avantage de pouvoir être facilement négocié et de ne pas pouvoir faire l’objet d’une manipulation de son cours. À contrario, un opérateur isolé pourra peser fortement sur le cours d’un titre illiquide.


Nous verrons après Les déterminants des cours de Bourse.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Admin
Baron

Date d'inscription : 22/06/2015
Messages : 122

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Admin le Mer 6 Jan - 22:15

Merci d'indiquer vos sources lors de copier/coller.

Source : http://www.lafinancepourtous.com/Decryptages/Dossiers/Bourse/La-Bourse-a-quoi-ca-sert

L'admin.
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5225
Localisation : Val David, Québec

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Le Repteux le Jeu 7 Jan - 17:58

Pour moi, la bourse est un jeu de hasard. Comme Dan le dit souvent, ceux qui y investissent prennent des risques. À la loto, la plupart des investisseurs perdent de l'argent au lieu d'en gagner, mais qu'en est-il de la bourse? Quel est le pourcentage de gagnants après une année? Si la valeur boursière a augmenté, est-ce signe qu'il y a plus de gagnants que de perdants? Pourquoi y aurait-il plus de chances de s'enrichir à la bourse que dans d'autres jeux de hasard?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7738
Localisation : Enfant du Monde

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Dédé 95 le Jeu 7 Jan - 20:33

Je vois que ce sujet n'intéresse personne, même ceux qui le demandaient.

J'avais cru bon d'introduire la discussion par une définition fondamentale, je constate que chacun sait ce qu'est la bourse et accessoirement les actions.

En passant, Merci à l'Admin de combler mon oublie.

Donc si je suis le seul à débattre, hormis repteux, je ne vois pas l'intéret de poursuivre....mais j'espère me tromper. Very Happy
A demain, donc pour la suite.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5225
Localisation : Val David, Québec

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Le Repteux le Jeu 7 Jan - 20:41

La bourse est peut-être une manière détournée de taxer les riches, comme la Loto! Qu'est-ce que le gouvernement attend pour mettre la main dessus!


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9344
Localisation : vallée du vent

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par dan 26 le Ven 8 Jan - 9:57

Le Repteux a écrit:Pour moi, la bourse est un jeu de hasard. Comme Dan le dit souvent, ceux qui y investissent prennent des risques. À la loto, la plupart des investisseurs perdent de l'argent au lieu d'en gagner, mais qu'en est-il de la bourse? Quel est le pourcentage de gagnants après une année? Si la valeur boursière a augmenté, est-ce signe qu'il y a plus de gagnants que de perdants? Pourquoi y aurait-il plus de chances de s'enrichir à la bourse que dans d'autres jeux de hasard?
Si la valeur boursière augmente cela veut dire que de nombreuses entreprises  sont bien gérées, que les entreprises cotées progressent .
Il y a deux façons d'evaluer les gagnants, en comparant  l'évolution de la totalité des dividendes , ce qui correspond à une partie des resultats de l'entreprise , dont 25 % en général sont attribués aux actionnaires . .
Par contre pour ce qui est des cours des actions  , c'est impossible , puisque cela dépend  du moment où l'on achète , et de celui où l'on vend .
Les jaloux ont tendance à regarder une courbe en disant "après"  celui qui achète à 100 et revendu à 150 avant la baisse  à beaucoup gagné. Mais n'arrivent pas à comprendre que celui qui prête son argent (aux entreprises )en Bourse est incapable de prévoir l'avenir du cours des actions qu'il achète . Il ne fait qu'espérer de gagner  en prenant des risques . Puisqu'il est libre de vendre quand il veut .  
Le Repteux a écrit:La bourse est peut-être une manière détournée de taxer les riches, comme la Loto! Qu'est-ce que le gouvernement attend pour mettre la main dessus!
il y a un moment que c'est fait puisque les profits en bourse sont taxés d'une façon importante .
Ha ces riches c'est quelque chose , ils en créent des aigreurs d'estomac.
Ne jamais oublier avant de critiquer les actionnaires , que tous les personnels des grands groupes sont actionnaires
Amicalement


Dernière édition par dan 26 le Ven 8 Jan - 10:02, édité 1 fois
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9344
Localisation : vallée du vent

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par dan 26 le Ven 8 Jan - 9:59

je regroupe
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9479
Localisation : ici ou là

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par troubaa le Ven 8 Jan - 12:51

Dédé 95 a écrit:

Donc si je suis le seul à débattre, hormis repteux, je ne vois pas l'intéret de poursuivre....mais j'espère me tromper.  Very Happy
A demain, donc pour la suite.
Pourquoi tu n'aimes pas débattre avec le reptueux ? Very Happy
Pour débattre il faut un sujet. Débattre sur une définition n'est pas évident. Je ne savais pas quoi te répondre.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7738
Localisation : Enfant du Monde

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Dédé 95 le Ven 8 Jan - 13:45

Et le sujet c'est la bourse, donc débattons de ce sujet introduit par une définition!
Car il y a les idées reçues et les réalités.

Car c'est bien beau de débattre mais comme souvent, le débat est une confrontation.
Je suis contre la bourse , contre l'actionnariat, je n'ai pas la même vision, ce qui ne m'empèche pas de connaitre le système.
J'irais plus loin , quand on combat on se doit de BIEN connaître son "ennemi".
Mon ennemi c'est le capitalisme libéral, parcequ'il montre sa nocivité, c'est pourquoi j'ai étudié ce système, les syndicalistes ne sont pas seulement des "va-t-en guerre", ce sont , AUSSI, des gens qui s'éduquent et réfléchissent.

Certains le vivent (à leur échelle) et prétendent le connaitre, d'autres ne le vivent pas mais le voient de loin dans son ensemble.
Par exemple je lis une réponse:
Dan a écrit:.../... les profits en bourse sont taxés d'une façon importante .
C'est une opinion mais il faut développer.
En quoi cette taxe est importante ?
Pourquoi ce revenu est taxé ?
Dis comme celà on répondra....pauvres boursicoteurs, pauvres actionnaires.
Et pourtant la réalité est à nuancer.

Dan a écrit:
.../... tous les personnels des grands groupes sont actionnaires
Là aussi, pourquoi critiquer l'actionnariat? Aprés tout c'est supposer ètre un revenu des fruits de son travail.
Mais la réalité est à expliquer et donc à nuancer et surtout loin d'ètre idyllique, en un mot c'est une contre-vérité, simplement pour tenter de justifier la continuité d'un système devenu inique (et criminel) au 21ème siècle.

A suivre...si vous le voulez bien!




_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9479
Localisation : ici ou là

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par troubaa le Ven 8 Jan - 15:29

Pour moi etre pour ou contre la bourse me parait une vision étrange.... Car il n'existe pas une bourse mais des bourses.

Je suis pour la bourse d'investissement :
C'est à dire un lieu où les entreprises trouvent des financements. C'est à dire trouve des gens, des organismes, près à lui prêter de l'argent (obligations) ou à devenir en partie propriétaire de l'entreprise. (actions)

Je suis contre la bourse spéculative.
La bourse où les gens ne s’intéressent plus qu'au cours de l'action pour réaliser une plus-value en se désintéressant totalement de l’intérêt de l'entreprise.

Pour cela il faudrait limiter la volatilité des actions, et donc obliger le détenteur à garder l'action un certain temps. Je ne crois pas du tout à la dissuasion de certaines taxes, Tobin par exemple, parce qu'il y aura toujours un moyen de s'en affranchir.

Par contre une durée de détention obligatoire, 1 mois, 3 mois ou 6 mois pour commencer freinerait énormément la spéculation du très court terme (spéculation sur quelques secondes, minutes,heures )

Spéculation qui est un véritable cancer pour l'économie car créant de la richesse de manière totalement artificielle.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5225
Localisation : Val David, Québec

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Le Repteux le Ven 8 Jan - 16:03

Dan a écrit:celui qui prête son argent (aux entreprises ) en Bourse est incapable de prévoir l'avenir du cours des actions qu'il achète. Il ne fait qu'espérer gagner en prenant des risques
Alors comment se fait-il que, à long terme, il y a plus de gens qui gagnent qu'il y en a qui perdent?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9344
Localisation : vallée du vent

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par dan 26 le Ven 8 Jan - 18:11

[quote]
troubaa a écrit:Pour moi etre pour ou contre la bourse me parait une vision étrange.... Car il n'existe pas une bourse mais des bourses.
Et surtout il est ridicule de dire etre contre, sans apporter des solutions pour pouvoir faire evoluer l'économie au travers des entreprises .

Je suis pour la bourse d'investissement :
C'est à dire un lieu où les entreprises trouvent des financements. C'est à dire trouve des gens, des organismes, près à lui prêter de l'argent (obligations)  ou à devenir en partie propriétaire de l'entreprise. (actions)
qui peut etre contre , puisque tout le monde peu devenir actionnaire .

Je suis contre la bourse spéculative.
La bourse où les gens ne s’intéressent plus qu'au cours de l'action pour réaliser une plus-value en se désintéressant totalement de l’intérêt de l'entreprise.
Moi je suis pour à condition, de rajouter certaines règles , à savoir par exemple imposer aux actionnaires de garder les action au moins une année, afin de jouer le compte d'exploitation .
La spéculation  n'a aucun intérêt, et surtout ce sont les spéculateurs  qui  se trompent entre eux . Elle pose  par  contre des problèmes pour les entreprises , qui se trouvent fragilisées  si la capitalisation boursière , devient inférieure  aux actifs .

Pour cela il faudrait limiter la volatilité des actions, et donc obliger le détenteur à garder l'action un certain temps. Je ne crois pas du tout à la dissuasion de certaines taxes, Tobin par exemple, parce qu'il y aura toujours un moyen de s'en affranchir.
Comme c'est étrange c'est exactement ce que je viens de dire , à savoir jouer le résultat, pas la fluctuation .

Par contre une durée de détention obligatoire, 1 mois, 3 mois ou 6 mois pour commencer freinerait énormément la spéculation du très court terme (spéculation sur quelques secondes, minutes,heures )
tout à fait pour moi , il faudrait garder les actions le temps d'un exercice plein, à savoir minimum 1 an. .

Spéculation qui est un véritable cancer pour l'économie car créant de la richesse de manière totalement artificielle.
Tout à fait en particulier dans le domaine des matières premières. Et de certains produits toxiques .
Ne pas oublier tout de même que dans le cas de spéculation ce sont les vendeurs et acheteurs qui se b...........entre eux!!!

Amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7738
Localisation : Enfant du Monde

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Dédé 95 le Ven 8 Jan - 19:33

Et surtout il est ridicule de dire etre contre, sans apporter des solutions pour pouvoir faire evoluer l'économie au travers des entreprises .
Le sujet est: La Bourse c'est quoi?
J'ai ouvert ce fil suite à la réflexion de Dan qui disais que nous ne savions pas ce qu'est la bourse.
Maintenant on peut ouvrir un débat, sur comment financer les entreprises, mais ce n'est pas le sujet ici.
Alors oui, les Bourses sont censées depuis toujours aider au financement des entreprises, comme l'a rappellé Troubaa, par l'apport de capitaux au travers de l'actionnariat.
Or, justement de moins en moins elles remplissent ce role, d'organisme intermédiaire entre l'entreprise et la banque, elles sont devenues des bourses spéculatives.
Pour moi il y a une raison logique, c'est ce que j'exprime au travers de la baisse tendancielle du taux de profit.
Si un individu place son argent c'est bien pour avoir un retour, qu'on appelle le profit, si l'entreprise ne génère pas ou très peu de profit, l'individu va retirer son capital, il vend donc son action et cherchera auprès de son organisme financier, le moyen d'obtenir un taux suffisant.
La banque se plie donc à cette exigence. Elle est le premier investisseur institutionnel.
Comment la Bourse spécule t elle ?
Et bien on l'a vu en créant deux marchés.
Quand Facebook s'est introduit en Bourse le 18 mai 2012, la société a émis des titres sur le marché primaire qui ont été achetés par des investisseurs. Ces investisseurs ont ensuite remis en vente ces titres sur le marché secondaire.
C'est aujourd'hui le propre de la bourse.
Est-ce moralement recevable? Pas pour moi en tout cas, mais c'est la réalité qu'il ne faut pas cacher.
Du reste Troubaa et Dan, vous même vous faites la même critique, mais sans pouvoir donner de solutions...et pour cause.

Le libéralisme économique d'autrefois trouvait à travers les banques et donc les bourses les investisseurs prèts à financer les entreprises, car ils y trouvaient un "répondant". Avec la mondialisation, la concentration des capitaux, les taux diminuant, les mêmes se tournent vers la spéculations. Et de nos jours je serais à leur place je ferais pareil, Quand à l'investissement productif les banques, fabriquant la monnaie, choisissent leurs clients. devinez pourquoi cette dette abyssale...et ces crises économiques.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9479
Localisation : ici ou là

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par troubaa le Ven 8 Jan - 20:06

dédé a écrit:Du reste Troubaa et Dan, vous même vous faites la même critique, mais sans pouvoir donner de solutions...et pour cause.

désolé il me semble t'avoir une solution :

troubaa a écrit:Par contre une durée de détention obligatoire, 1 mois, 3 mois ou 6 mois pour commencer freinerait énormément la spéculation du très court terme (spéculation sur quelques secondes, minutes,heures )


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7738
Localisation : Enfant du Monde

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Dédé 95 le Ven 8 Jan - 20:11

Oui ça freinerait, mais ça n'empécherait pas.
Je sais je suis radical. Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9479
Localisation : ici ou là

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par troubaa le Ven 8 Jan - 21:28

tu joues sur kes lots : cela rendrait impossible la spéculation à CT comme tu nous l'a décrit pour facebook


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7738
Localisation : Enfant du Monde

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Dédé 95 le Sam 16 Jan - 12:05

Voilà une explication du fonctionnement de la bourse, et ses conséquences, dans l'actualité avec la Société Renault, ou sa propriété est de 80,3% aux mains de rentiers privés.
Que s'est-il passé.

L'action, c'est à dire la valeur du "morceau de papier" qui donne la preuve de cette propriété du capital, était le matin de ce jeudi à 83€
Sur une information (émanent du personnel), les possesseurs d'action craignant que cette propriété leur rapporte moins (le dividende), vendent donc pour placer cette argent ...ailleurs.
Par ce simple fait en vendant il abaissent la valeur de ce "bout de papier", car il n'a qu'une valeur théorique, un peu la loi de l'offre et la demande, mais surtout ce qui est recherché chez les investisseurs ce n'est pas, comme certains le laissent croire, pour risquer en aidant l'entreprise, mais pour toucher les dividendes.
En résumé le propriétaire d'action n'a qu'un objectif, le profit retiré et ponctionné sur les bénéfices, résultant du travail.

Mais il s'agit aussi d'une perte virtuelle, temporaire qui se joue souvent sur quelques secondes, car cette valeur fluctue, l'action est une marchandise qui rapporte.
Pour l'Etat, qui fait office de "secours" en cas ou les spéculateurs perdraient trop, c'est TRES virtuel, Le Figaro ne s'y ait pas trompé.
http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/decryptage/2016/01/14/29002-20160114ARTFIG00280-combien-l-etat-perd-virtuellement-quand-renault-chute-en-bourse.php


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9344
Localisation : vallée du vent

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par dan 26 le Sam 16 Jan - 12:54

troubaa a écrit:


troubaa a écrit:Par contre une durée de détention obligatoire, 1 mois, 3 mois ou 6 mois pour commencer freinerait énormément la spéculation du très court terme (spéculation sur quelques secondes, minutes,heures )
Et pour ma part j'ai proposé d'obliger de garder les actions minimum un an, afin de jouer le Compte exploitation au lieu de jouer la fluctuation  qui est malsaine , et surtout qui na strictement aucune règle .
Mais bon quand on parle à un mur, cela reste un mur , le mur des ................
amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7738
Localisation : Enfant du Monde

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Dédé 95 le Sam 16 Jan - 13:12

T'as proposé à qui?
A tes amis boursiers qui spéculent, surement pas puisque tu es un des leurs, preuves à l'appui sur ton CV.

Encore un HS de Dan, le sujet est : La Bourse c'est quoi Papa ?
...pas ce que ça pourrait etre.
Comprendo La Crapule de la finance?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6397
Localisation : France

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par komyo le Lun 18 Jan - 6:00

les bourses dévissent un peu partout et les obligations, vu la pyramide de dettes a la ponzi, sont loin d etre aussi sécures que le pense l'opinion publique. Les peuples oublient vite !
m'enfin, perso, j'ai ma paillotte en normandie, des outils et mon potager !  l'anesthésie du rentier je laisse cela a d'autres ! Rolling Eyes



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9344
Localisation : vallée du vent

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par dan 26 le Lun 18 Jan - 15:04

komyo a écrit:les bourses dévissent un peu partout et les obligations, vu la pyramide de dettes a la ponzi, sont loin d etre aussi sécures que le pense l'opinion publique. Les peuples oublient vite !
m'enfin, perso, j'ai ma paillotte en normandie, des outils et mon potager !  l'anesthésie du rentier je laisse cela a d'autres ! Rolling Eyes
Bravo !!!nous sommes tous différents , certains aiment prendre des risques d'autres pas . Il faut savoir l'admettre nous sommes tous différents. Le principal étant de ne pas critiquer les autres , qui sont différents

Amicalement
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7206
Localisation : Dijon

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par gaston21 le Lun 18 Jan - 17:22

D'autant plus qu'on n'y comprend rien, à la Bourse! On n'est pas assez intelligent. Laissons la Bourse aux doués, à ceux qui ont des neurones de performance! Je me suis fait plumer par la filiale de l'agence Ferry, à Dijon; ils étaient autrement plus équipés en neurones que moi! A titre de renseignement pour nos-dits experts, je leur avais confié la gestion de mon portefeuille; ils avaient donc le droit d'en disposer à leur convenance, sans me demander une autorisation à chaque opération. Ils croyaient à Messier; c'étaient des "fortiches" !
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6397
Localisation : France

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par komyo le Lun 18 Jan - 17:55

gaston21 a écrit:D'autant plus qu'on n'y comprend rien, à la Bourse! On n'est pas assez intelligent. Laissons la Bourse aux doués, à ceux qui ont des neurones de performance! Je me suis fait plumer par la filiale de l'agence Ferry, à Dijon; ils étaient autrement plus équipés en neurones que moi! A titre de renseignement pour nos-dits experts, je leur avais confié la gestion de mon portefeuille; ils avaient donc le droit d'en disposer à leur convenance, sans me demander une autorisation à chaque opération. Ils croyaient à Messier; c'étaient des "fortiches" !

ben tu sais les doués en 29, il y en avait aussi beaucoup ! idem chez les pigeons qui ont souscrit chez oncle bernie !
ainsi va la vie !
La bourse a monté parce que la fed, puis la bce ont dopé les marchés a la création monétaire. Mais l'argent a taux 0 ou négatif dans une économie, il y a un moment ou ca fait désordre !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9344
Localisation : vallée du vent

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par dan 26 le Lun 18 Jan - 18:20

gaston21 a écrit:D'autant plus qu'on n'y comprend rien, à la Bourse! On n'est pas assez intelligent. Laissons la Bourse aux doués, à ceux qui ont des neurones de performance! Je me suis fait plumer par la filiale de l'agence Ferry, à Dijon; ils étaient autrement plus équipés en neurones que moi! A titre de renseignement pour nos-dits experts, je leur avais confié la gestion de mon portefeuille; ils avaient donc le droit d'en disposer à leur convenance, sans me demander une autorisation à chaque opération. Ils croyaient à Messier; c'étaient des "fortiches" !
avait tu signer un accord afin de définir la stratégie de ton portefeuille? .
Se faire plumer cela veut dire ne rien récuperer de sa mise en es tu bien sûr . Si c'est le cas c'est impossible désolé, il est impossible de tout perdre même à l'époque messier sur vivendi , tu confond une ligne et le portefeuille
Si tu as perdu un peu par rapport à ta mise cela dépend de plusieurs facteurs, en particulier as tu demandé de récuperer ton pognon quand tu en a eu besoin, ou quand les cours étaient favorables .

Si tu fais mention de messier cela veut dire qu'ils n'ont pas diversifier le portefeuille c'est totalement impossible.
Pour acheter des actions d'une seule entreprise il n'y a pas besoin de passer par des conseillés .

Il y a des points qui ne sont pas clairs dans ton explication . Je n'ai pas souvenir que Vivendi soit tombé à Zero(le fameux coup d’accordéon ) , comme Usinor à l'époque .

Amicalement
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5225
Localisation : Val David, Québec

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Le Repteux le Lun 18 Jan - 18:48

La bourse est un jeu de hasard, et à ces jeux-là, seul le casino empoche à coup sûr.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9344
Localisation : vallée du vent

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par dan 26 le Lun 18 Jan - 19:20

Le Repteux a écrit:La bourse est un jeu de hasard, et à ces jeux-là, seul le casino empoche à coup sûr.
La bourse acheteur et vendeurs se trompent mutuellement , c'est le jeux de l'offre et de la demande pour ce qui est du cours de l'action .

Il n'y a pas que du hasard , il y a la performance bilantielle des entreprises pour ce qui est du dividende .

Amicalement .
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5225
Localisation : Val David, Québec

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Le Repteux le Lun 18 Jan - 20:33

Je crois que s'il n'y avait plus de croissance, ce que tu dis ne serait plus vrai. Si la majorité des joueurs empochent au lieu de perdre à long terme, c'est probablement uniquement à cause de la croissance.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9344
Localisation : vallée du vent

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par dan 26 le Lun 18 Jan - 23:35

Le Repteux a écrit:Je crois que s'il n'y avait plus de croissance, ce que tu dis ne serait plus vrai. Si la majorité des joueurs empochent au lieu de perdre à long terme, c'est probablement uniquement à cause de la croissance.
Les acheteurs achetent aux vendeurs d'actions ils s'utilisent mutuellement, certains gagnent d'autres perdent C'est un marché fermé l'entreprise (le total de ses actions ) n'est que le produit d'échange .
C'est la valeur de l’entreprise estimée à un moment donnée qui est la valeur d'échange . C'est ,tout du virtuel . Cela devient dangereux pour l’entreprise seulement quand la capitalisation boursière est inférieure aux actifs de l'entreprise .
Amicalement
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5225
Localisation : Val David, Québec

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Le Repteux le Mar 19 Jan - 20:23

Dans tous les jeux de hasard, la presque totalité des joueurs perd avec le temps. Si ce n'est pas le cas pour la bourse, alors c'est que le jeu est faussé. Il y a un peu de délits d'initiés, mais le jeu est aussi dopé par le fait que la croissance rapporte régulièrement si elle est constante. Tant que cette croissance est réelle, le jeu fonctionne quand même, mais quand il faut ajouter artificiellement de la croissance, rien ne va plus, et je crois que c'est ce qui se passe maintenant.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9344
Localisation : vallée du vent

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par dan 26 le Mar 19 Jan - 22:13

Le Repteux a écrit:Dans tous les jeux de hasard, la presque totalité des joueurs perd avec le temps. Si ce n'est pas le cas pour la bourse, alors c'est que le jeu est faussé. Il y a un peu de délits d'initiés, mais le jeu est aussi dopé par le fait que la croissance rapporte régulièrement si elle est constante.


Il y en a aussi, la COB est faite pour surveiller.

Tant que cette croissance est réelle, le jeu fonctionne quand même, mais quand il faut ajouter artificiellement de la croissance, rien ne va plus, et je crois que c'est ce qui se passe maintenant
.c'est le problème de la spéculation mais les boursicoteurs s'en ............entre eux .Cela ne coute rien aux entreprises sauf quand la capitalisation boursière est plus basse que des actifs de l'entreprise. Il y a risques importants !! Parlez en à Tapy !!!
amicalement
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5225
Localisation : Val David, Québec

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Le Repteux le Mar 19 Jan - 23:20

Je réitère autrement, tu me dis si tu es d'accord: vu que le hasard n'est pas payant, la bouse n'est intéressante pour les investisseurs que si la croissance est présente, et elle devient donc dangereuse pour tous les joueurs si la croissance est dopée artificiellement, soit par la spéculation, soit par la création d'argent par les banques.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7206
Localisation : Dijon

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par gaston21 le Mer 20 Jan - 17:40

dan 26 a écrit:
gaston21 a écrit:D'autant plus qu'on n'y comprend rien, à la Bourse! On n'est pas assez intelligent. Laissons la Bourse aux doués, à ceux qui ont des neurones de performance! Je me suis fait plumer par la filiale de l'agence Ferry, à Dijon; ils étaient autrement plus équipés en neurones que moi! A titre de renseignement pour nos-dits experts, je leur avais confié la gestion de mon portefeuille; ils avaient donc le droit d'en disposer à leur convenance, sans me demander une autorisation à chaque opération. Ils croyaient à Messier; c'étaient des "fortiches" !
avait tu signer  un accord afin de définir la stratégie de ton portefeuille?  .
Se faire plumer cela veut dire ne rien récuperer  de sa mise en es tu bien sûr . Si c'est le cas c'est impossible  désolé, il est impossible de tout perdre même à l'époque messier sur vivendi , tu confond une ligne et le portefeuille
Si tu as perdu un peu par rapport à ta mise cela dépend de plusieurs facteurs, en particulier as tu demandé de récuperer ton pognon quand tu en a eu besoin, ou quand les cours étaient favorables .

Si tu fais mention de messier  cela veut dire qu'ils n'ont pas diversifier le portefeuille c'est totalement impossible.
Pour acheter   des actions d'une seule entreprise  il n'y a pas besoin de passer par des conseillés  .

Il y a des points qui ne sont pas clairs  dans ton explication . Je n'ai pas souvenir que Vivendi soit tombé à Zero(le fameux coup d’accordéon )  , comme Usinor à l'époque .

Amicalement

Effectivement, je n'ai pas tout perdu; ils m'ont laissé le slip; mais je pensais que tu avais compris!
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9344
Localisation : vallée du vent

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par dan 26 le Mer 20 Jan - 18:53

Le Repteux a écrit:Je réitère autrement, tu me dis si tu es d'accord: vu que le hasard n'est pas payant,
Qui te dis que le hasard n'est pas payant? Dans le cas de la bourse le hasard peut etre gagnant ou perdant .En sachant que jouer en bourse est un risque , qui dit risque doit s'attendre à gagner et à perdre . Pour gagner il y a juste quelque règles à respecter


la bourse n'est intéressante pour les investisseurs que si la croissance est présente, et elle devient donc dangereuse pour tous les joueurs si la croissance est dopée artificiellement, soit par la spéculation, soit par la création d'argent par les banques.
non désolé cela n'a rien à voir, c'est le principe du marché l'offre et la demande pour ce qui est du cours de l'action, et la rentabilité de l'entreprise pour ce qui est du dividende .Ce n'est pas la croissance, mais la confiance que l'on peut porter à l'entreprise , c'est tout .
Par effet purement mathématique si le cours baisse le pourcentage du rendement augmente . Exemple Gagner 4 Euros sur 400 (court de l'action ), cela fait 1 % si le cours baisse gagner 4 % sur 200 Euros = 2 % mais on a perdu une partie du capital .
Les règles de base sont simple pour eviter de prendre des risques diversifier son portefeuille, et ne pas avoir besoin de l'argent mis dans des actions.
Amicalement
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5225
Localisation : Val David, Québec

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Le Repteux le Mer 20 Jan - 20:33

dan 26 a écrit:
Le Repteux a écrit:Je réitère autrement, tu me dis si tu es d'accord: vu que le hasard n'est pas payant,
Qui te dis que le hasard n'est pas payant? Dans le cas de la bourse le hasard peut etre gagnant ou perdant .En sachant que jouer en bourse est un risque , qui dit risque doit s'attendre à gagner et à perdre . Pour gagner il y a juste quelque règles à respecter
Impossible de gagner à un jeu de hasard si on ne triche pas, au mieux, si le jeu ressemble à pile ou face, on s'en tire égal.

Les règles de base sont simple, pour éviter de prendre des risques, diversifier son portefeuille, et ne pas avoir besoin de l'argent mis dans des actions.
Ne pas prendre de risque revient à ne pas investir, impossible de gagner si on ne prend pas de risque. Plus le risque de perdre est grand, plus la possibilité de gagner gros est grande. À la longue, aucun investissement boursier ne devrait rapporter, sauf si, comme je le disais, la croissance vient fausser la donne. Si la croissance est plus importante que l'inflation durant longtemps, nos investissements peuvent rapporter la différence chaque année, s'il n'y a plus de croissance comme maintenant, on est automatiquement perdant à long terme, sauf, comme je le disais, si la croissance est dopée aux hormones.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9344
Localisation : vallée du vent

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par dan 26 le Jeu 21 Jan - 15:39

[quote]
Le Repteux a écrit:
Impossible de gagner à un jeu de hasard si on ne triche pas, au mieux, si le jeu ressemble à pile ou face, on s'en tire égal.
Alors là il faut que tu m'explique comment on peut tricher au loto, aux jeux de ratage, et à la roulette par exemple !!!


Ne pas prendre de risque revient à ne pas investir, impossible de gagner si on ne prend pas de risque.


tout à fait raison pour laquelle peux sont ceux qui investissent en bourse .
Plus le risque de perdre est grand, plus la possibilité de gagner gros est grande. À la longue, aucun investissement boursier ne devrait rapporter, sauf si, comme je le disais, la croissance vient fausser la donne.

Ce n'est pas la croissance n général, mais la réussite de certaines entreprises , ou segments de l'économie .

Si la croissance est plus importante que l'inflation durant longtemps, nos investissements peuvent rapporter la différence chaque année, s'il n'y a plus de croissance comme maintenant, on est automatiquement perdant à long terme, sauf, comme je le disais, si la croissance est dopée aux hormones.
c'est beaucoup plus sectoriel et fin , une entreprise peu fortement evoluer et l'autre pas . tu as un exemple précis actuellement avec les constructeurs automobiles WV descente aux enfer , d'autres marques moins chahutées !!! comment le deviner avant .
amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6397
Localisation : France

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par komyo le Jeu 21 Jan - 16:32

Le Repteux a écrit:
dan 26 a écrit:
Qui te dis que le hasard n'est pas payant? Dans le cas de la bourse le hasard peut etre gagnant ou perdant .En sachant que jouer en bourse est un risque , qui dit risque doit s'attendre à gagner et à perdre . Pour gagner il y a juste quelque règles à respecter
Impossible de gagner à un jeu de hasard si on ne triche pas, au mieux, si le jeu ressemble à pile ou face, on s'en tire égal.

Les règles de base sont simple, pour éviter de prendre des risques, diversifier son portefeuille, et ne pas avoir besoin de l'argent mis dans des actions.
Ne pas prendre de risque revient à ne pas investir, impossible de gagner si on ne prend pas de risque. Plus le risque de perdre est grand, plus la possibilité de gagner gros est grande. À la longue, aucun investissement boursier ne devrait rapporter, sauf si, comme je le disais, la croissance vient fausser la donne. Si la croissance est plus importante que l'inflation durant longtemps, nos investissements peuvent rapporter la différence chaque année, s'il n'y a plus de croissance comme maintenant, on est automatiquement perdant à long terme, sauf, comme je le disais, si la croissance est dopée aux hormones.

Le problème pour les petits requins c'est qu'ils sont assujettis a des règles ce qui n'est pas le cas des gros. Et dans ce monde, si les gros arrivent généralement a s'en tirer les petits et le fretin dans lequel je classe le boursicoteur a la papa version forum. On peu de chance de survivre. En tout cas, la ça parait compromis, il y a de droles de signes de gros temps devant.

Pas bon pour les petites embarcations ! c'est affraid affraid affraid Twisted Evil

http://institutdeslibertes.org/la-salle-de-shoot-mondiale-est-devenue-incontrolable/


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7738
Localisation : Enfant du Monde

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Dédé 95 le Jeu 21 Jan - 18:54

Et nous arriverons, demain seulement, à la connaissance de QUI investis en Bourse, ce n'est seulement et surtout pas le pauvre péquin du fin fond de ses économies qui se déplace à sa banque pour controler son portefeuille d'action, c'est bien autre chose.
Comme tu le dis Komyo, ce n'est plus la finance des petits requins forumeurs.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7206
Localisation : Dijon

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par gaston21 le Jeu 21 Jan - 19:01

Ne pas oublier non plus les sociétés ou les entreprises qui manipulent à leur guise leurs propres actions à l'achat ou à la vente; c'est très fréquent.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9344
Localisation : vallée du vent

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par dan 26 le Sam 30 Jan - 18:02

gaston21 a écrit:Ne pas oublier non plus les sociétés ou les entreprises qui manipulent à leur guise leurs propres actions à l'achat ou à la vente; c'est très fréquent.
Peux tu nous dire comment elle font ?


amicalement


Dernière édition par dan 26 le Sam 30 Jan - 18:39, édité 1 fois
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7738
Localisation : Enfant du Monde

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Dédé 95 le Sam 30 Jan - 18:31

dan 26 a écrit:
gaston21 a écrit:Ne pas oublier non plus les sociétés ou les entreprises qui manipulent à leur guise leurs propres actions à l'achat ou à la vente; c'est très fréquent.
Peux tu nous dire comment elle font ?
amicalement
Le rachat d'actions par une société est souvent une opération gagnant-gagnant pour l'entreprise et ses actionnaires. Mais ce mouvement boursier, récent et encadré par l'AMF, peut parfois décevoir les marchés.

Explication:
http://www.lefigaro.fr/marches/2011/08/31/04003-20110831ARTFIG00386-les-rachats-d-actions-mode-d-emploi.php


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5225
Localisation : Val David, Québec

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Le Repteux le Sam 30 Jan - 19:34

dan 26 a écrit:
Alors là il faut que tu m'explique comment on peut tricher au loto, aux jeux de ratage, et à la roulette par exemple !!!
Pas moyen de tricher à ces jeux-là, tu gagnes seulement si tu es incroyablement chanceux!

Dan a écrit:Tout à fait, raison pour laquelle peu sont ceux qui investissent en bourse.
S'il y avait si peu de gens que ça qui investissent en bourse, je ne crois pas que les cours seraient affichés à la télé tous les soirs.

Dan a écrit:Ce n'est pas la croissance en général, mais la réussite de certaines entreprises, ou segments de l'économie.
Il n'y a aucune raison pour que la majorité des entreprises réussissent si elles prennent des risques, et il n'y a aucun moyen de savoir non plus lesquelles vont réussir.

Dan a écrit:
Si la croissance est plus importante que l'inflation durant longtemps, nos investissements peuvent rapporter la différence chaque année, s'il n'y a plus de croissance comme maintenant, on est automatiquement perdant à long terme, sauf, comme je le disais, si la croissance est dopée aux hormones.
c'est beaucoup plus sectoriel et fin , une entreprise peu fortement évoluer et l'autre pas . tu as un exemple  précis actuellement  avec les constructeurs automobiles WV  descente aux enfer,  d'autres marques moins chahutées !!! comment le deviner avant .
Impossible à deviner effectivement, pourtant, la plupart des gens qui investissent en bourse gagnent de l'argent avec le temps, et je crois que c'est dû au fait que la croissance a toujours dépassé l'inflation jusqu'à maintenant.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9344
Localisation : vallée du vent

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par dan 26 le Dim 31 Jan - 8:45

Le Repteux a écrit:
Pas moyen de tricher à ces jeux-là, tu gagnes seulement si tu es incroyablement chanceux!
je ne comprends pas quand tu dis cela: "Impossible de gagner à un jeu de hasard si on ne triche pas",tu sembles te contredire seul .


S'il y avait si peu de gens que ça qui investissent en bourse, je ne crois pas que les cours seraient affichés à la télé tous les soirs.
peu de particulier investissent en bourse , car il faut prendre des risques


Il n'y a aucune raison pour que la majorité des entreprises réussissent si elles prennent des risques, et il n'y a aucun moyen de savoir non plus lesquelles vont réussir.
C'est la définition du risque , rien n'est sur . Soit tu prends des risques  et peu gagner et perdre , soit tu refuses d'en prendre  et a de très petit rendement garantis


c'est beaucoup plus sectoriel et fin , une entreprise peu fortement évoluer et l'autre pas . tu as un exemple  précis actuellement  avec les constructeurs automobiles WV  descente aux enfer,  d'autres marques moins chahutées !!! comment le deviner avant .
en se renseignant beaucoup au travers des journaux spécialisés . Mais un cas comme WV est impossible à prévoir

Impossible à deviner effectivement, pourtant, la plupart des gens qui investissent en bourse gagnent de l'argent avec le temps, et je crois que c'est dû au fait que la croissance a toujours dépassé l'inflation jusqu'à maintenant.
Si l'on veut gagner de l'argent en bourse il faut diversifier , et considérer que cet argent est perdu. autrement il y a trop de risques . C'est sur qu'un placement en long terme sur le CAC 40, si l'on n'a pas besoin de cet argent , et dans l'ensemble sur plusieurs années   un placement sans trop de risques.
J'aime bien cette contradiction!!!

Le rachat d'actions par une société est souvent une opération gagnant-gagnant pour l'entreprise et ses actionnaires. Mais ce mouvement boursier, récent et encadré par l'AMF, peut parfois décevoir les marchés.
Ce qui veut dire que ce n'est pas toujours la solution miracle, et de plus il faut savoir que le rachat de ses propres actions par une entreprise , se fait toujours avec un bonus . L'action est toujours rachetée plus chère que le cours '

Amicalement
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5225
Localisation : Val David, Québec

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Le Repteux le Dim 31 Jan - 17:12

dan 26 a écrit:
Le Repteux a écrit:
Pas moyen de tricher à ces jeux-là, tu gagnes seulement si tu es incroyablement chanceux!
je ne comprends pas quand tu dis cela: "Impossible de gagner à un jeu de hasard si on ne triche pas", tu sembles te contredire seul .
Je voulais dire "impossible de gagner régulièrement".

Dan a écrit:
Il n'y a aucune raison pour que la majorité des entreprises réussissent si elles prennent des risques, et il n'y a aucun moyen de savoir non plus lesquelles vont réussir.
C'est la définition du risque , rien n'est sur . Soit tu prends des risques et peu gagner et perdre, soit tu refuses d'en prendre  et a de très petit rendement garantis
Ce qui est observable, c'est que malgré les risques de toutes sortes que nous prenons tous, nos sociétés progressent quand même. Faut croire que le jeu en vaut la chandelle à long terme. C'est sur que les découvertes scientifiques aident à progresser, mais j'ai de la difficulté à imaginer comment un système économique peut progresser de cette manière. Comment établir qu'une pensée économique particulière est meilleure qu'une autre alors qu'on a aucun repère stable pour en juger?

Dan a écrit: Un placement sans trop de risques.
J'aime bien cette contradiction!!!
Déformation professionnelle, moi, c'est en physique que j'aime les contradictions! Very Happy


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6397
Localisation : France

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par komyo le Dim 31 Jan - 18:47

tout va bien pour la bourse, la situation est sous controle ! Smile


les différentes bourses des valeurs ont totalisé $7.8 trillions de pertes, selon les estimations de Bank of America Merrill Lynch.

Pour la banque d’affaires d’origine américaine, ce mois de janvier restera comme le plus dramatique pour la finance depuis la Grande Dépression de 1929. Les circuits financiers internationaux sont de plus en plus vulnérables. Et l’effondrement de la confiance des entreprises semble irréversible. PricewaterhouseCoopers (PwC) a récemment publié les résultats d’un sondage qui reflète les vues de 1 409 dirigeants d’entreprises de 83 pays sur les perspectives économiques : 66% des participants estiment que leur organisation fait face à de plus grandes menaces aujourd’hui qu’il y a trois ans et seulement 27% pensent que la croissance mondiale va s’améliorer.

L’incertitude est telle que lors du sommet de Davos, il n’y avait pas de consensus parmi les entreprises géantes sur le lieu où la prochaine crise éclaterait. Pourtant, les médias occidentaux ne se lassent pas d’accuser le ralentissement en Chine comme la principale cause de la crise dans l’économie mondiale. En fait, le spéculateur George Soros – qui a attaqué la livre sterling dans les années 1990 – a soutenu à Davos qu’un atterrissage brutal de l’économie chinoise est «inévitable» ; c’était sans aucun doute une déclaration exagérée. À mon avis, il y a une campagne de propagande dirigée contre Pékin pour tenter de cacher les contradictions économiques et sociales graves qui persistent dans les pays industrialisés (États-Unis, Allemagne, France, Royaume-Uni, Japon, etc.).

Malgré le triomphalisme de la présidente de la Réserve fédérale (Fed), Janet Yellen, au cours des dernières semaines, l’économie américaine a de nouveau montré des signes de faiblesse. Le secteur manufacturier a connu en décembre dernier son second mois de contraction, le niveau le plus bas des six dernières années. En outre, l’effondrement des prix des matières premières a soutenu l’appréciation du dollar et il devient de ce fait plus difficile pour le gouvernement américain de contrer la menace de déflation (baisse des prix). L’horizon aujourd’hui est plus sombre après que le prix de référence international du pétrole est tombé en dessous de $30 le baril. Pire encore, le Fonds monétaire international (FMI) a diminué ses nouvelles perspectives de croissance du produit intérieur brut (PIB) mondial pour cette année de 3,6% à 3,4%.

La vérité est que les politiques de crédit bon marché promues par les banques centrales dans les pays industrialisés après l’effondrement de Lehman Brothers en 2008 ont causé d’énormes distorsions sur les marchés du crédit et maintenant tout le monde doit payer l’addition. Selon les calculs du fonds d’investissement Elliot Management (dirigé par Paul Singer), les banques centrales des grandes puissances ont injecté dans l’économie mondiale environ $15 trillions (mille milliards) depuis la crise de 2008 en achetant des obligations souveraines et des actifs hypothécaires. Malheureusement, cette stratégie n’ouvre pas la voie à une reprise régulière, mais au contraire, augmente la fragilité financière.


La zone euro n’arrive toujours pas à se sortir des taux de croissance économique faibles. La crise a frappé non seulement des pays comme l’Espagne et la Grèce ; le cœur même de l’Europe a été impliqué dans de graves difficultés : la menace de la déflation plane sur l’Allemagne, après avoir appris que les prix à la consommation ont progressé de seulement 0,3% en moyenne en 2015, le niveau le plus faible depuis la récession de 2009 lorsque le PIB allemand s’est contracté de 5% ; et le président français François Hollande, a annoncé à nouveau l’état d’urgence économique face au niveau élevé du chômage et à la faiblesse des investissements.

Cela a vraiment inquiété le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, qui a été forcé d’envisager un élargissement des mesures de relance pour mars prochain. Il en va de même pour la Banque d’Angleterre et la Banque du Japon, qui avaient pourtant déjà mis en place un taux d’intérêt de référence minimum et lancé des programmes agressifs d’injection de liquidités. Ces deux pays ne sont pas encore parvenus à sortir leurs économies de l’ornière ni à augmenter significativement l’inflation, qui reste loin de l’objectif officiel de 2%.

Avec tout cela, l’écrasante domination du dollar sur le marché mondial des capitaux attribue aux États-Unis un rôle décisif dans la détermination de la politique monétaire des autres pays. Nul doute que la Fed a eu tort de relever le taux d’intérêt des fonds fédéraux décembre dernier. Il n’y avait tout simplement pas suffisamment de preuves pour conclure que la reprise de l’économie américaine était solide et soutenue. Maintenant que la situation a empiré il est presque certain que lors de ses prochaines réunions, le Federal Open Market Committee (FOMC) de la Fed n’augmentera pas le coût du crédit, il est même susceptible de réduire le taux intérêt de référence.

Cependant, le gros problème est que personne ne sait vraiment comment vont réagir les marchés financiers au moindre mouvement de la Fed. Les chutes successives de Wall Street vont-elle déclencher une récession à l’échelle mondiale ? L’hégémonie du dollar sera-t-elle finalement mortellement atteinte face à la vente massive des bons du Trésor des États-Unis ? Dans quelle mesure la Chine et les pays émergents résisteront-ils ? La crise à venir est une énigme pour tout le monde … [La seule certitude est qu’elle approche, vite ! NdT]

Ariel Noyola Rodríguez


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9479
Localisation : ici ou là

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par troubaa le Dim 31 Jan - 19:03

un peu alarmiste l'économiste du reseau voltaire....
L'Espagne n'est pas en crise.
La croissance de la zone euro (hors le cancre France) est proche de 2%.
Les bourses baissent les méchants actionnaires trinquent ce qui réjouit dédé gaston
La Chine rentre dans le rang
LA Russie souffre (baisse du cours du pétrole + recession)


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7206
Localisation : Dijon

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par gaston21 le Dim 31 Jan - 22:13

Non, l'Espagne n'est pas en crise. Il suffisait de payer les salariés avec un lance-pierre et de payer les immigrés au noir! Et les espagnols sont contents! On vient de le voir aux dernières élections! Les bourses baissent? Un peu comme les miennes quand elles ont trop fourni!
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9479
Localisation : ici ou là

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par troubaa le Dim 31 Jan - 23:15

la preuve Gaston
FN premier parti de France
Droite libérale premier parti d'Espagne

Pour Gaston c'est que tout va mal en Espagne et tout va bien en France.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6397
Localisation : France

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par komyo le Sam 6 Fév - 10:00

troubaa a écrit:un peu alarmiste l'économiste du reseau voltaire....
L'Espagne n'est pas en crise.
La croissance de la zone euro (hors le cancre France) est proche de 2%.
Les bourses baissent les méchants actionnaires trinquent ce qui réjouit dédé gaston
La  Chine rentre dans le rang
LA Russie souffre (baisse du cours du pétrole + recession)


si c'est parce c'est l économiste du réseau voltaire qui le dit, qu'il faut penser le contraire ! ^^


http://institutdeslibertes.org/bear-market-ours-brun-ou-grizzly/

Un papier initialement publié sur le site de l’Institut des Libertés »

En tant au président de L’Institut des Libertés, mon souhait le plus cher serait de pouvoir commenter les idées présentes dans le monde intellectuel du moment. Las.
En effet,il me semble que ce pays aime plus à parler de « gens » que « d’idées » . Je me résous donc à m’entretenir avec mes fidèles lecteurs de l’IdL de la situation mouvementée sur les places financières actuelles, puisque « faute de grives etc ». Il est d’usage d’appeler un marché qui baisse un « bear market» et un marché qui monte un « bull market ». Pour être honnête, je ne sais pas très bien d’où viennent ces deux descriptions. J’ai lu beaucoup d’explications à ce sujet, mais aucune ne m’a vraiment satisfaite.
Quoiqu’il en soit, depuis pas mal de temps, j’ai essayé de prévenir les lecteurs de l’IDL que la probabilité d’un bear market augmentait jour après jour et que la seule façon de se protéger était d’avoir un portefeuille 50 % en actions de qualité et 50 % en obligations très longues aux USA.
Un tel portefeuille n’a pas baissé dans le carnage de ce début d’année, ce qui est une bonne nouvelle. Qui plus est, il est encore en hausse sensible depuis que je l’ai recommandé pour la première fois, il y a un peu plus d’un an, ce qui est bien.
Compte tenu du massacre dans les marchés des actions depuis le début de cette année, je vais partir de l’hypothèse dans la chronique de cette semaine que nous sommes rentrés dans un marché baissier, un vrai (ce que beaucoup de gens n’acceptent pas encore.)
Et c’est là où les choses se compliquent.
En étudiant l’histoire financière -et au travers de ma propre expérience- je me suis rendu compte que dans le fonds il y avait deux sortes de Bear Markets.
Dans les premiers, que j’appellerai des «ours bruns», l’indice baisse de 20 % à 25 % sur ses plus hauts, et cette baisse dure en général de 12 à 18 mois. Désagréables ces bear markets sont, comme dirait Yoda, mais dans le fonds on s’en remet assez facilement.
Dans les seconds, que j’appelle des « Grands Grizzlys », c’est une toute autre affaire. La baisse sur les plus hauts en termes réels atteint facilement 50 % et il faut souvent attendre quatre ans ou plus pour retrouver les plus hauts. Et encore, pas toujours : le Nikkei n’a toujours pas retrouvé ses cours de fin 1989…
L’ennui, c’est que les deux commencent de façon similaire et que ce n’est qu’au bout d’un certain temps que l’on se rend compte que l’ours contre lequel on lutte est un Grizzly et non pas un ours brun.
Le fait d’admettre que nous soyons rentrés effectivement dans un marché baissier ne règle donc en rien mon problème.

Dans le premier cas, celui du gentil ours brun, comme pas mal de titres ont déjà baissé de 20 % sur leurs plus hauts, je dois me préparer ne serait ce qu’intellectuellement à racheter et à augmenter le niveau de risque dans mon portefeuille.
Dans le second cas, le Grizzly, il faut que je reste bien au chaud le plus longtemps possible et que je n’achète les plus belles valeurs que lorsqu’elles seront «données dans la rue », ce qui est loin d’être le cas encore.
Comment savoir donc au début du mouvement si je vais avoir à faire à un Ursus Minus ou à un Ursus Magnus ? C’est effectivement une question que le lecteur de l’IdL serait à même d’avoir.
Voici un début de réponse, que je propose avec toutes les précautions d’usage, en gardant en mémoire que les articles que je commets en ce lieu, qui est un peu ma tanière de vieil ours de la finance, n’ont aucune vocation commerciale et ne constituent absolument pas une stratégie de placement envers mes fidèles lecteurs amis.
Dans ma classification des bear markets, selon moi, les premiers, les gentils, se passent parce que le marché est un peu cher et qu’il faut le ramener à une valorisation plus normale. L’archétype est bien sur 1987 où les marchés ont baissé de 25 % en une journée, et hop, le bear market était fini.
Les deuxièmes se produisent parce que le Capital, ce bien rare entre tous, a été mal utilisé par ceux qui y ont eu accès. Et il faut donc corriger cette mauvaise allocation, ce qui prend beaucoup plus de temps et cause beaucoup plus de dégâts.
Les fidèles lecteurs du site de l’IdL se souviendront que j’ai souvent écrit que les grands bear markets se produisaient parce que l’une ou plusieurs de ces erreurs de politique économique suivantes avaient été commises par les autorités :
une guerre,
une augmentation des impôts,
une augmentation des réglementations,
un mouvement vers le protectionnisme et enfin
une erreur de politique monétaire.
Toutes ces erreurs amènent en effet d’une façon ou d’une autre à une baisse de la rentabilité marginale du capital investi. Dans les années 30, la quasi totalité des gouvernements dans le monde entier se sont laissés aller à commettre toutes ces erreurs à la fois, et chacun se souvient des résultats.
Aujourd’hui, nous semblons être en train de répéter les mêmes erreurs, les dévaluations étant une forme de protectionnisme, la situation de la paix dans le monde étant quelque peu compromise, les réglementations proliférant comme jamais (voir par exemple le code du travail en France) tandis que le poids de l’Etat dans l’économie ne cesse de monter, sauf en Grande-Bretagne et peut-être aux USA.
D’après moi cependant la pire des erreurs a été et reste une erreur de politique monétaire, un peu comme dans les années trente et cette erreur a commencé aux USA.
Comme je l’ai dit et écrit souvent, taux d’intérêts et taux de change sont les deux prix les plus importants dans tout système économique puisque de ces deux prix dépendent tous les autres prix. Si ces deux prix sont faux, tous les autres prix le seront. Et comme le seul système d’information dont dépendent les entrepreneurs sont les prix, tous ces faux prix amèneront à de mauvaises décisions et un jour ou l’autre il faudra que ces mauvaises décisions soient corrigées, ce qui nous créera de toutes pièces un très long et très vilain bear market.
On le voit dans les matières premières et le pétrole en ce moment, mais ce n’est que le début, je le crains.

Je vais essayer de montrer cette réalité sous forme graphique comme je le fais souvent.
Ce graphique le voici http://institutdeslibertes.org/bear-market-ours-brun-ou-grizzly/
URSUS MAGNUS and negative real rates
(Graphique original soumis à Droit d’Auteur- Aucune reprise sans autorisation expresse spécifique au cas par cas)
La Ligne bleue, représente l’indice SP 500 en termes réels, c’est-à-dire déflatée de la hausse des prix aux USA (échelle de gauche)
Les barres rouges représentent les «grizzlys» où il a fallu attendre au moins 4 ans et parfois plus pour retrouver son capital.
Et enfin, les périodes hachurées vertes sont celles où la banque centrale maintient des taux d’intérêts en dessous du taux d’inflation et donc procèdent à «l’euthanasie du rentier», si chère à Lord Keynes.

Comme chacun peut le voir, les taux réels négatifs sont toujours accompagnés ou suivis par des Grizzlys.
En d’autres termes, les politiques Keynésiennes d’augmentation de la dépense publique accompagnées de l’euthanasie du rentier amènent toujours à un appauvrissement général et à des crises financières.
Et depuis 1998 (ou 2002), nous n’avons cessé de suivre des politiques Keynésiennes et nous avons déjà eu deux Grizzlys.
Je crains donc que le bear market dans lequel nous venons de rentrer ne soit un bon vieux Grizzly, un de plus… Si l’expérience nous a enseigné quelque chose, c’est bien qu’une gestion par des gens omniscients, ou qui se croient tels amène toujours à des désastres. Je pense donc qu’un grizzly est en train d’arriver et que pour la première fois dans leur histoire les banques centrales n’ont plus aucune arme en réserve.
Et donc, pour l’instant, je ne change pas la structure de mon portefeuille.
A mon avis, j’ai tout le temps devant moi…






_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7206
Localisation : Dijon

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par gaston21 le Sam 6 Fév - 18:25

Vous êtes des minables! La Bourse, c'est un cadeau de Dieu! Il suffit simplement de réfléchir un peu et de vous lancer! Vous grattez le globe, vous vous faites des cheveux blancs et des courbatures à trimer comme des malheureux! Suivez le modèle Bloomberg qui peut encore devenir président des Etats-Unis! Et une cassette de plus de 35 milliards! Il n'avait pas un rond au départ! Des études, bien sûr, puis entrée chez Salomon Brothers par la petite porte. Très fort en informatique, il se fait vite remarquer; puis il se met à son compte. Quelques équations de son cru qu'il propose à des banques et des courtiers moyennant monnaie sonnante et trébuchante, et c'est parti! L'agence Bloomberg est née. 10000 personnes aujourd'hui; des dizaines de milliers de terminaux dans le monde, même au Vatican et à l'Elysée! Et généreux avec ça! Maire de New-York, il proposait aux sans-abri  un billet d'avion, un aller simple pour la destination de leur choix, à condition de ne jamais revenir! Et il distribue des dizaines de millions de dollars à plusieurs centaines d'ONG! Voyez, c'est facile de s'en mettre plein les poches. Le vieux Lion est fort en équations mais il n'a pas choisi les bonnes!
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6397
Localisation : France

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par komyo le Dim 14 Fév - 13:02

La chute des bourses n'est que le résultat d'une culture de la dette et du risque à outrance, mise en pratique par plusieurs générations de banquiers, considérant l'augmentation régulière de leur bonus année après année comme un fait acquis, voire naturel. Par Michel Santi, économiste
Quelle est la raison profonde - intime -des crises financières ? Comment sont provoqués les krach et pourquoi les bulles implosent-elles ? Toujours pour une simple et unique raison qui est que les paris irraisonnés et démesurés entrepris par le monde de la finance le sont avec de l'argent emprunté ! Le dernier épisode de crise grave - les subprimes - n'ayant à cet égard pas failli à cette règle élémentaire d'un secteur bancaire repu, toujours et éternellement préoccupé de majorer ses profits, mais qui finit par imploser sous le poids d'un levier contracté faramineux.


Culture de la dette et du risque à outrance est mise en pratique par plusieurs générations de banquiers considérant l'augmentation régulière de leur bonus année après année comme un fait acquis, voire naturel. Pour ce faire -gagner toujours plus-, c'est l'ensemble de cette corporation qui s'est retrouvée à la manœuvre pour développer comme à l'infini le bilan de leur banque-employeur et en récolter logiquement les fruits sonnants et trébuchants. Ainsi, Citigroup - qui avait mis un siècle à parvenir en 2001 à un bilan de 1'000 milliards de dollars- put-elle le doubler en six ans puisque celui-ci avait atteint la taille de 2'000 milliards en 2007, juste avant les subprimes.

La course globalisée au profit
Il faut nourrir la bête, donc, et tout le monde s'est mis à ce petit jeu fort lucratif, même les émergents et les nations en développement qui ressentent aujourd'hui rudement le choc des endettements tant privés que publics. C'est donc la course globalisée aux profits qui règne sur le monde depuis le démarrage de ce millénaire, mais à condition évidemment que ces bénéfices soient engrangés le plus rapidement possible.

Dans cette optique, il va de soi que les investissements à destination de l'économie réelle - rentables sur le moyen voire le long terme - sont totalement délaissés au profit de tous les instruments à même de cracher des profits sur le très court terme. Un tel paradigme - combinant l'endettement, le levier et la raréfaction des investissements productifs - a donc imposé la nécessité de politiques monétaires révolutionnaires - en tout cas inédites - dont l'objectif est de venir au secours d'une économie cruellement en manque de liquidités.

La croissance hyperbolique du système financier
En effet, les baisses de taux quantitatives n'ont été lancées et amplifiées qu'à la faveur d'un constat sans appel, qui est que seule la création monétaire serait susceptible de tirer nos économies de la torpeur où les ont plongées et la déficience des investissements et la croissance hyperbolique d'un système financier parasitique. Et pour cause: tous ces artifices - qui appartenaient à l'arsenal théorique des banques centrales - étaient considérés avec une sorte d'effroi jusque là car suspectés d'attiser l'hyperinflation

Près de dix ans après la plus grosse crise financière depuis la Grande Dépression, après plusieurs trillions de dollars, d'euros, de yens et de yuans créés à partir du néant, nos banquiers centraux donneraient beaucoup pour obtenir un taux d'inflation de seulement 2% au sein de nos nations occidentales étouffées par une stagnation caractérisée - voire causée - par une absence morbide d'inflation.

Un lien rompu entre la masse monétaire et les prix
C'est en fait à un autre mal bien plus insidieux qu'elles sont désormais confrontées, celui-là même que le Japon tente désespérément de combattre sans succès depuis vingt ans : la déflation. Le lien de cause à effet entre la masse monétaire et les prix a effectivement été rompu à partir du moment où les banques ont cessé de prêter à l'économie pour se concentrer sur le casino planétaire qui leur permettait de multiplier des profits tout aussi virtuels que massifs. Voilà pourquoi les records des mois et des années précédents enregistrés sur les marchés boursiers étaient aberrants. Voilà également pourquoi ils appartiennent aujourd'hui à des temps révolus. Car on ne peut indéfiniment et impunément spéculer, jouer, se payer avec de l'argent fictif. Aujourd'hui, Wall Street rejoint enfin Main Street dans son infortune.

Michel Santi est macro économiste, spécialiste des marchés financiers et des banques centrales. Il est fondateur et Directeur Général d'Art Trading & Finance.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.

Contenu sponsorisé

Re: La Bourse c'est quoi papa ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 24 Sep - 12:16