LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

-54%
Le deal à ne pas rater :
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
59.99 € 129.99 €
Voir le deal

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par troubaa le Sam 28 Nov 2015 - 15:06

Les affaires Verdier et Guénolé nous posent une nouvelle fois la question de l’indépendance de la presse du pouvoir politique.

Dans quelle mesure la presse peut-elle être indépendante du pouvoir politique ? La prolongation de l’état d’urgence pose à nouveau cette question, illustrée ces derniers jours par les affaires Thomas Guénolé et Philippe Verdier.

La presse et le climatoscepticisme

Début novembre, Philippe Verdier, présentateur de la météo sur France 2, annonçait son licenciement après la parution de son livre exprimant des opinions « climato-sceptiques ». Si l’ouvrage a fait l’objet de larges critiques sur son manque d’argumentation sérieuse (mais personne ne l’a vraiment lu), il présente surtout un défaut capital : il contrevient aux positions officielles de la France à l’approche de la COP 21, la conférence sur le climat dont François Hollande espère tirer profit pour redorer son blason sur la scène intérieure.

Le cas de figure était évidemment intéressant : un journaliste du service public pouvait-il ou non publier un ouvrage contraire à la pensée dominante, et spécialement contraire aux prises de positions du gouvernement ?

France 2 et sa nouvelle présidente, Delphine Ernotte, ont contourné le problème en licenciant l’intéressé sous le prétexte que celui-ci aurait mis en avant son appartenance à la chaîne pour assurer la promotion de son livre. Le prétexte fait sourire et vaudra une belle séance aux prud’hommes. Verdier ne devrait pas manquer de reprendre toute la littérature produite par les journalistes de la chaîne depuis vingt ans, en comptant le nombre de licenciements décidés après des promotions soulignant le lien de ces journalistes avec la chaîne publique.

Michel Drucker, à ce compte, aurait dû être licencié à chaque ouvrage qu’il a sorti !

La presse et l’affaire Guénolé

Après les attentats et le vote de la loi sur l’état d’urgence, la question de la liberté de la presse subventionnée se pose avec encore plus d’acuité. Thomas Guénolé, enseignant à Sciences-Politiques, vient d’en faire les frais. Chroniqueur sur RMC, la chaîne l’a assez brutalement remercié vendredi dernier, après une chronique où il avait mis en cause les défaillances de la sécurité publique le 13 novembre au soir et appelé à la démission du ministre de l’Intérieur.

Guénolé s’est assez largement répandu sur l’événement en expliquant qu’il était victime d’un licenciement politique. Sur ce point, les explications de RMC méritent le coup d’œil :

« Demander la démission d’une grande partie de l’état-major de la police et du ministre est irresponsable… Demander des comptes est parfaitement normal, c’est la base de notre métier et notre rôle, mais encore faut-il le faire de manière responsable. Évoquer des sanctions a choqué beaucoup de journalistes et d’auditeurs… Le ministère de l’Intérieur ainsi que tous les services de police invités sur l’antenne ont refusé de venir sur RMC en raison des inexactitudes de ta chronique. La plupart des sources de nos spécialistes police se sont tues depuis mardi, mettant en difficulté tout le travail de la rédaction pour obtenir et vérifier des informations. »

Ces lignes, extraites du mail que la direction de RMC a envoyé à Guénolé pour expliquer sa décision, sont particulièrement instructives sur le processus, décrit en son temps par Noam Chomski, qui permet au pouvoir politique de mettre la presse réputée libre sous domination.

La presse et l’opacité politique

Dans la pratique, grâce à l’absence de transparence politique, le pouvoir dispose d’une immense influence sur la presse. Les décideurs disposent en effet d’un pouvoir arbitraire sur la circulation de l’information. Grâce à cette pénurie, les organes de presse sont placés devant un éternel dilemme : soit ils veulent avoir accès à une information privilégiée et dans ce cas, ils doivent composer avec le pouvoir, et donc se montrer complaisants vis-à-vis de lui, soit ils veulent préserver leur liberté critique, ce qui les oblige à renoncer à l’information privilégiée « d’insiders » dont leurs concurrents disposent.

D’une certaine façon, l’opacité des décisions publiques permet de contrôler la presse en organisant un marché du « scoop » et du « confidentiel ». Les petits copains du pouvoir sont alimentés en tuyaux qui permettent de nourrir le chiffre des ventes par la production d’informations que le consommateur ne trouve pas ailleurs. Les autres n’ont pas accès à cette information et doivent s’en débrouiller.

Dans l’affaire Guénolé, c’est l’exclusion du marché du « tuyau » qui a été pratiquée par le ministère de l’Intérieur pour sanctionner la chaîne et l’obliger à se séparer de son chroniqueur. RMC avait la faculté de conserver Guénolé dans ses effectifs, mais elle endossait le coût de ce maintien : le silence du ministère de l’Intérieur sur les « confidentiels » dont les journalistes sont friands.

La presse et les subventions publiques

L’inconvénient de la subordination au pouvoir politique est bien connu : tôt ou tard, les lecteurs ou auditeurs savent la complaisance du média vis-à-vis du pouvoir et s’en détournent. C’est le grand mal de la presse française, qui aurait dû disparaître en masse depuis longtemps tant la capacité des medias à répéter la parole officielle est forte. Les gens de presse le savent, la liberté est une donnée à géométrie variable, et le droit à la critique est strictement encadré par des pratiques implicites définies par les institutionnels. Concrètement, les directeurs de la publication sont choisis en France sur leur capacité à jauger quelle critique est politiquement correcte et quelle critique va trop loin.

Pour mieux museler la presse, ou mieux la convaincre de s’endormir dans le confort de cette liberté surveillée, l’État a mis en place un redoutable système de subventions publiques qui permettent de compenser la perte de lectorat induite par la soumission de la presse. 400 millions sont chaque année consacrés à cette petite assistance humanitaire qui rend bien des services dans les moments critiques.

À titre d’exemple, Le Monde et Le Figaro reçoivent chacun 16 millions d’euros annuels pour survivre. À l’exemplaire, c’est toutefois L’Humanité qui bénéficie des subventions les plus importantes. Chaque numéro vendu donne lieu à une subvention publique de 63 centimes.

Comment la liberté de la presse s’use

Bien entendu, ces stratégies politiques procurent des gains à court terme (le relatif consensus médiatique sur le « politiquement correct »), mais il est coûteux à long terme. Le divorce durable qu’il induit entre l’opinion et la classe dirigeante se manifeste par plusieurs effets collatéraux dommageables pour l’ensemble du système.

Premièrement, la censure douce de la presse nourrit une exaspération et une contestation sourde dont la montée du Front National constitue une manifestation impressionnante.

Deuxièmement, la dissidence sur Internet est virulente et puissante en France. L’audience des sites contestataires, notamment dans la « fachosphère », le prouve.

Troisièmement, la pensée d’opposition est plus radicale en France qu’ailleurs, dans la mesure où elle remet en cause l’ensemble de la sophistique politique dominante.

À long terme, le pouvoir risque donc de perdre bien plus, en muselant la presse même de façon discrète, qu’il ne gagne à court terme.

Sur le web. Article paru sur Décider & Entreprendre.

http://www.contrepoints.org/2015/11/27/230596-la-presse-subventionnee-peut-elle-etre-libre-en-france


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10101
Localisation : Dijon

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par gaston21 le Sam 28 Nov 2015 - 23:08

troubaa, j'ai fait lire l'article à mon toutou; eh oui, il lit! Il s'en est décroché la mâchoire! Oui, l'Etat subventionne la presse, mais c'est pour peser sur les prix et la rendre abordable au plus grand nombre.Mais il n'intervient pas dans la rédaction des articles. Par contre, peut-on en dire autant des actionnaires de cette même presse? Tiens, au hasard, Challenges, Les Echos, la Tribune...Et je ne parle pas des chaînes TV; on n'a pas encore de Fox News, mais dire que les journalistes de TF1 sont indépendants, c'est une autre affaire.
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Dédé 95 le Dim 29 Nov 2015 - 9:24

Imaginez un ingénieur de recherche de chez Renault faire la pub pour Peugeot, la direction de Renault elle fait quoi?

Troubaa t'a pas connu l'époque du gaullisme et de la censure médiatique.
http://www.franceinfo.fr/emission/noeud-emission-temporaire-pour-le-nid-source-489799/2012-2013/la-censure-au-temps-de-l-ortf-05-28-2013-09-45

"Messieurs les censeurs, bonsoir"


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10372
Localisation : France

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par komyo le Dim 29 Nov 2015 - 10:17

gaston21 a écrit:troubaa, j'ai fait lire l'article à mon toutou; eh oui, il lit! Il s'en est décroché la mâchoire! Oui, l'Etat subventionne la presse, mais c'est pour peser sur les prix et la rendre abordable au plus grand nombre.Mais il n'intervient pas dans la rédaction des articles. Par contre, peut-on en dire autant des actionnaires de cette même presse? Tiens, au hasard, Challenges, Les Echos, la Tribune...Et je ne parle pas des chaînes TV; on n'a pas encore de Fox News, mais dire que les journalistes de TF1 sont indépendants, c'est une autre affaire.

parlons aussi d'arte et de son poutine bashing qui  ne pose aucun problème a nos "penseurs" libéraux ! pour qui atlantisme et libéralisme ont remplacé avantageusement sur le plan financier, le travail, famille, patrie.
Nous avons eu droit simultanément a "comment contrer la propagande des médias russes" et "occuped" une fiction ou la russie
envahie la norvege...sic !  

pas l'occident qui sans mandat attaque la Libye ou la Syrie pour le pétrole et pour faire plaisir aux monarchie salafiste, non la russie pour le pétrole norvégien...
Comme foutage de gueule c'est assez remarquable !

il ne viendrait a l'esprit de personne que ce soit arte qui fasse de la propagande, avec bhl au conseil de surveillance et derrière lui ses amis libéraux et  de la droite israélienne aucun risque !   Suspect


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par troubaa le Dim 29 Nov 2015 - 10:33

Tout à fait komyo !
On peut aussi rajouter comme exemple quand d'Arté devient le chef de file de la propagande climato-alarmiste du gouvernment. Propagande qui ne gène absolument pas les ultra-gauchiste, alter-mondialiste et autres écolos gauchistes toujours prompt à donner des leçons de moral et de savoir vivre à tout le mode. Mais la propagande est quand même là.

Bref on se retrouve sur un point : Arté est bien souvent un instrument de propagande. Comme d'ailleurs l'ensemble des chaines, et principalement public, qui proposent toujours des docu orientés et non des docu ouvrant sur un débat contradictoire. Le pire est de voir ce qu'est devenu l'emission d'Y Calvi ou avant il avait des invités aux idées opposées, alors que maintenant ses invités sont généralement tous plus ou moins sur la même ligne. C'est très marquant de la dérive actuelle. Identique à la dérive de France "Culture" qui devient de moins en moins culturel et de plus en plus mono-pensée.

Ce que ne comprennent pas gaston et dédé, c'est que quand il y a interdiction de tout débat alors il n'existe plus qu'une seule pensée. Enfin je vois à travers leurréaction que la censure a de beaux jours devant elle. Des vrais moutons ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10101
Localisation : Dijon

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par gaston21 le Dim 29 Nov 2015 - 10:46

e n'aurais jamais pu penser trouver BHL dans ce fromage, et depuis plus de 21 ans! ARTE est entre de bonnes mains! Après ses hauts faits d'armes, comme en Libye, où va-t-il réapparaître? Il faudrait du flytox...
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Dédé 95 le Dim 29 Nov 2015 - 10:51

Le pire est de voir ce qu'est devenu l'emission d'Y Calvi ou avant il avait des invités aux idées opposées, alors que maintenant ses invités sont généralement tous plus ou moins sur la même ligne
.

Ce qui n'est pas nouveau, en matière de faux débat, la télé est passée maitre.
Je cherche le nom d'une émission ou les invités s'envoyait des tasses de café ou des verres de champagne à travers la figure bien cadrés par les caméras sous la direction du "metteur en scène".
Emission ou DD et ses camarades se sont vus interdire d'accès, bien qu'invité, car n'acceptant pas d'ètre catalogué parmi les Miterrandiste lors des élections de 1981.

Tu croyais quoi Troubaa ? Tu vis dans quelle bulle?

Une télé, comme un journal ont une ligne éditoriale, le débat est toujours mené dans un cadre.

Alors on fait une presse libre Troubaa? Chiche...
T'imagine, si on expliquais aux prolos la réalité de leur condition? La réalité de l'économie mondiale?
Mais c'est la révolution assurée. Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10372
Localisation : France

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par komyo le Dim 29 Nov 2015 - 13:28

troubaa a écrit:Tout à fait komyo !

Ce que ne comprennent pas gaston et dédé, c'est que quand il y a interdiction de tout débat alors il n'existe plus qu'une seule pensée. Enfin je vois à travers leurréaction que la censure a de beaux jours devant elle. Des vrais moutons ?


cher troubaa, j'avais parfaitement compris que contrairement a toi dd et gaston étaient embrigadés dans une pensée unique dont ils étaient structurellement incapables de s'extraire, pas la peine de me le rappeler ! c'est une évidence.
La preuve, ils ne partagent pas tes idées, notamment sur la censure ! est-il besoin d'une démonstration supplémentaire de leurs limitations...! Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Dédé 95 le Dim 29 Nov 2015 - 14:04

Ha oui Komyo, mais je te ferais remarqué que ma pensée unique je la partage, déjà avec ce bon vieux ancien-combattant de Gaston, je la partage sans groupes financiers pour soutenir mes médias. Smile
Et si il n'y avait pas la pensée unique opposée, qui elle à le pouvoir de l'argent, ce sont des milliards de pensées uniques qui s'inscriraient sur La Table Ronde pour dire à Troubaa et à Dan...
...Notre pensée Unique c'est la Démocratie, pas votre totalitarisme caché sous l'hypocrisie.

Allez pour ceux que l'histoire leur donne des boutons quand elle s'éloigne de leur vision idylique de la société: Le massacre de Tlatelolco du 2 octobre 1968.
Et le role des médias...aux ordres!
http://www.cndp.fr/entrepot/index.php?id=1298


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10101
Localisation : Dijon

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par gaston21 le Dim 29 Nov 2015 - 17:23

Je regarde souvent ARTE qui produit de très bonnes émissions, mais je m'interroge depuis longtemps sur la couleur politique des invités d'Yves Calvi dans "C dans l'air"; un excellent journaliste et une excellente émission. Je comprends maintenant que ses intervenants sont plutôt habillés de bleu que de rose bonbon! Le rouge? Vous n'y pensez pas!
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par troubaa le Dim 29 Nov 2015 - 19:55

Cher Komyo je comprends que cela te soit très désagréable de partager la même idée avec une personne aussi malsaine que moi qui croit en la liberté et en l'individu en tant que personne pleinement responsable.. Mais quel horreur que cela doit être,  je compatis à ta douleur...


DD quand on parle liberté de la presse en 2015 on ne parle pas liberté de la presse au siècle dernier.
Mon but n'était pas de débattre sur tes souvenirs de jeunesse (qui sont évidemment extrêmement intéressant) mais sur ce qui se passe aujourd'hui...


Gaston tu te poses des questions sur l'orientation politique d'Arté.. comment cela peut il être possible ? un manque de discernement peut être ? Peut être que discuter avec ton chien ... enfin moi je dis cela, tu discutes avec qui tu veux bien sur.

tiens un indice pour t'aider dans ta réflexion.
As tu déjà vu une émission sur arté ventant les bienfaits du libéralise ?
As tu déjà vu une émission sur Art dénonçant les méfaits du libéralisme ?
Etrange non ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Dédé 95 le Dim 29 Nov 2015 - 20:21

DD quand on parle liberté de la presse en 2015 on ne parle pas liberté de la presse au siècle dernier.
C'étais juste pour te montrer que rien est changé, et qu'il y a eu pire.
Mon but n'était pas de débattre sur tes souvenirs de jeunesse (qui sont évidemment extrêmement intéressant) mais sur ce qui se passe aujourd'hui...

Le titre du fil est:
La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?
Non et j'ai donné les raisons, rien d'autre.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par troubaa le Dim 29 Nov 2015 - 20:27

Que rien n'a changé m'indiffère ce qui m'interesse c'est ce qui peut changer.

Penses tu que désubventionné la presse lui donnerait plus de liberté ?

Ce qui m'a interessé dans l'article c'est la conclusion que je recite :

Bien entendu, ces stratégies politiques procurent des gains à court terme (le relatif consensus médiatique sur le « politiquement correct »), mais il est coûteux à long terme. Le divorce durable qu’il induit entre l’opinion et la classe dirigeante se manifeste par plusieurs effets collatéraux dommageables pour l’ensemble du système.

Premièrement, la censure douce de la presse nourrit une exaspération et une contestation sourde dont la montée du Front National constitue une manifestation impressionnante.

Deuxièmement, la dissidence sur Internet est virulente et puissante en France. L’audience des sites contestataires, notamment dans la « fachosphère », le prouve.

Troisièmement, la pensée d’opposition est plus radicale en France qu’ailleurs, dans la mesure où elle remet en cause l’ensemble de la sophistique politique dominante.

À long terme, le pouvoir risque donc de perdre bien plus, en muselant la presse même de façon discrète, qu’il ne gagne à court terme.

Alors faut il désubventionné la presse pour redonner du crédit au 4° pouvoir ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10372
Localisation : France

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par komyo le Lun 30 Nov 2015 - 8:55

désubventionné si c'est pour laisser le champ libre au seul pouvoir du fric et de la médiacratie, je ne vois pas l'intérêt pour la pluralité de l'information.
A moins que ce ne soit le seul intérêt !



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Dédé 95 le Lun 30 Nov 2015 - 10:19

J'avais mal compris le fil de discution.

Et si on inversait ?
La presse NON subventionnée peut-elle être libre en France ?

Dit moi qui te pais je te dirais qui tu es!
Jetez donc un coup d'oeil sur les propriétaires des groupes de presse, libéraux mais pas trop, près a dénoncer l'Etat mais content de recevoir son argent,.
Vous y rajoutez une bonne dose de publicité et vous comprendrez le role des médias!

Retirez les subventions au Figaro et au Monde et vous verrez si ils continuent à distribuer leur prose gratuitement dans les chambres d'Hotel et sur les vols passagers.

Mon journal tire à 20 000 ex chaque semaine, sans subvention et sans publicité, 10 000 abonnements et 5000 ventes militantes lui suffisent à faire partie de la presse libre.

Mais Dassault n'est pas à la tête de mon journal et ses propriétaires (les militants) ne fabriquent pas d'avions pour l'Etat Français.
Et nos libéraux s'offusquent du poids de l'Etat....sans rire?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par troubaa le Lun 30 Nov 2015 - 19:10

Donc à l'inverse de ce que craint komyo une presse non subventionnée peut être vitale indépendante et pluraliste.

Bien que dédé ne s'aperçoivent pas des subventions indirectes qu'il reçoit : une TVA hyper réduite (on paye moins de TVA en achetant son journal qu'en achetant une baguette)

Des coûts de distributions par la poste hyper bas.

Au moins il ne semble pas profiter de financement direct.

Les subventions étatiques ne servent elles pas à l'Etat à tenir la presse par la barbichette ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Dédé 95 le Lun 30 Nov 2015 - 20:04

troubaa a écrit:Donc à l'inverse de ce que craint komyo une presse non subventionnée peut être vitale indépendante et pluraliste.

Bien que dédé ne s'aperçoivent pas des subventions indirectes qu'il reçoit : une TVA hyper réduite (on paye moins de TVA en achetant son journal qu'en achetant une baguette)

Des coûts de distributions par la poste hyper bas.

Au moins il ne semble pas profiter de financement direct.

Les subventions étatiques ne servent elles pas à l'Etat à tenir la presse par la barbichette ?
Pas pluraliste, elle est au main de la finance! Tu veux les noms des propriétaires des groupes de presse ?
En plus la presse qui vit de publicité ne peut que satisfaire les annonceurs, annonceurs qui ne sont pas spécialement pour l'indépendance des lignes éditoriales, on a vu combien de fois les clash entre les comités de rédacteurs et leurs proprios, tiens Le Figaro:


L'indépendance éditoriale du Figaro est un sujet polémique depuis sa prise de contrôle par Serge Dassault en juin 2004. Les critiques se focalisent sur quelques déclarations de ce dernier : Mon groupe doit « posséder un journal ou un hebdomadaire pour y exprimer son opinion. »64 ; un journal « permet de faire passer un certain nombre d’idées saines. » ; « par exemple, les idées de gauches sont des idées pas saines. »66. Fin septembre 2004, le directeur de la rédaction, Jean de Belot, est demis. À la suite, la Société des rédacteurs du journal vote à 93 % une motion réaffirmant l'indépendance éditoriale de la rédaction. Dès 2005, l'impact de l'implication des "Dassaultboys" et la proximité entre la nouvelle direction et l'UMP produit ses effets sur les ventes.

Dès juillet 2004, un article relatant la rencontre entre le président algérien Abdelaziz Bouteflika et le président français Jacques Chirac est en partie censuré : la partie faisant allusion à une éventuelle commande de Rafale, pourtant déjà rapportée dans l'édition de la veille du Monde, est supprimée sur demande directe de Serge Dassault. Cet événement prenant place peu après la publication d'un article critiquant l'Eurofighter, concurrent direct du Rafale de Dassault Aviation, des questionnements émergent au sein de la rédaction68. En août 2004, un entretien avec Andrew Wang dont le journal avait l'exclusivité, dans le cadre de l'affaire des frégates de Taïwan, est écarté sur demande de Serge Dassault ; ce qui déclenche des troubles pendant quelques mois au sein de la rédaction69.

En octobre 2008, le Syndicat national des journalistes (SNJ) publie un communiqué dans lequel il s'inquiète de l'absence d'indépendance au sein de la rédaction, et dénonce l'alignement du journal sur la politique menée par le gouvernement de Nicolas Sarkozy et sur les intérêts des entreprises de Serge Dassault en France et à l'étranger Wiki.

Non mon journal (un hebdomadaire) n'est pas subventionné, il est distribué à 80% sans passer par la poste, sinon il paye comme toi et moi au prix d'une lettre, C'est à celà que sert un parti politique qui fonctionne avec des militants.

Une TVA réduite ? Sur quoi ? Mon hebdo est comme un tract, il n'est pas vendu en kyosque, pas répertorié aux NMPP, c'est ce qu'on appelle un journal d'opinion (mais lui ne le cache pas)

En passant: Mon organisation politique est la seule qui refuse les subventions d'état.
Tiens regarde les organisations qui se réclament des libéraux, là elles dédaignent pas l'argent de l'Etat.
https://www.contribuables.org/2014/05/100-millions-deuros-de-subventions-publiques-pour-les-partis-politiques/


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10372
Localisation : France

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par komyo le Lun 7 Déc 2015 - 8:43

troubaa a écrit:Donc à l'inverse de ce que craint komyo une presse non subventionnée peut être vitale indépendante et pluraliste.



ce type résume 100 fois mieux que je ne saurai le faire le problème actuel, qui s'étale tous les jours davantage, dans les télés, radio, et journaux ou ce qu'il en reste



Le combat des médias n’est pas un combat annexe : il est devenu le combat. Certains l’ont bien compris et n’hésitent pas à acheter un journal qui perd des millions d’euros par an. Se pose-t-on assez souvent la question de savoir pourquoi un capitaliste investirait des millions d’euros dans une affaire qui perd de l’argent alors que dans le même temps il n’hésitera pas à fermer une usine qui en gagne, mais pas assez ? Par amour de la démocratie et du pluralisme de la presse, peut-être ?

L’information est une forme d’éducation, elle forge notre vision du monde. Mais accepterions-nous que nos enfants à l’école soient éduqués par des enseignants sortis d’on ne sait où, formés dans des « écoles de journalisme » privées et indépendantes de toute tutelle, même mineure, indéboulonnables quel que soit leur degré d’incompétence ?

Est-il normal d’exiger le non-cumul des mandats d’un élu (qui, après tout, est élu) tout en acceptant sans broncher l’ubiquité des journalistes ? Est-il normal de limiter le nombre de réélections d’un élu (qui, après tout, est élu) tout en acceptant sans broncher de voir les mêmes têtes partout sur toutes les chaînes et radios pendant vingt ans et plus ? Est-il normal que le premier abruti venu muni d’une carte de presse puisse qualifier Chavez de dictateur dans un journal distribué gratuitement à des dizaines de milliers d’exemplaires ou sur un site Internet pseudo-alternatif ?

N’y aurait-il point de nom pour désigner un système où un pouvoir avant tout économique et commercial et non-élu supplanterait celui des représentants du peuple ?

Forts du leurre que constitue une certaine facilité sur Internet, nous avons de facto abandonné avec armes et bagages le champ de bataille des médias. Champ à partir duquel l’adversaire nous bombarde en toute… liberté.

Alors, si combat pour le pouvoir il doit y avoir, autant viser le véritable pouvoir. Car ce ne sera qu’à partir de ce moment-là , et de ce moment-là seulement, que nous pourrons dire que nous avons enfin tourné la page.

Viktor Dedaj


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Dédé 95 le Lun 7 Déc 2015 - 8:51

Merci


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par troubaa le Lun 7 Déc 2015 - 18:56

Le problème n'est pas de savoir si une presse ou des médias appartenant à des groupes privés est sain mais de savoir si une presse ou des médias sous perfusion étatique est sain.

Pour paraphraser l'auteur je dirais Se pose-t-on assez souvent la question de savoir pourquoi un Etat  dépenserait des dizaines de millions d’euros dans un journal alors qu'il y a tant à faire au niveau de la justice de la santé et de l'éducation ?
Par amour de la démocratie et du pluralisme de la presse, peut-être ? Ou pour servir sa propagande. ?

C'est la question posée.

Et je rajouterai qu'une presse même au main de capitaliste a intérêt de ne pas trop contrarier le pouvoir afin de continuer à pouvoir bénéficier de la manne de subvention.

Finalement l'Etat a toujours le dernier mot, que le média appartienne à une association de journaliste ou à un puissant groupe financier, par ses subventions l'Etat influencera l'information. Le Figaro du groupe dassaut est subventionné tout comme l'Humanité...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Dédé 95 le Lun 7 Déc 2015 - 19:15

Par amour de la démocratie et du pluralisme de la presse, peut-être ? Ou pour servir sa propagande. ?
Pour servir SA propagande, bien sur ?
Propagande de l'Etat, un etat qui n'est pas neutre, loin s'en faut.
Un Etat qui  appartient à une classe sociale bien précise. un état qui défend les intérets de cette classe au détriment du plus grand nombre, pas seulement le prolétariat, mais aussi la petite bourgeoisie, qui a juste titre critique cet état pas assez libéral.
Malheureusement cette propagande ne marche pas toujours, les citoyens ne sont pas que des veaux, ils savent montrer à l'occasion, qu'ils ne sont pas d'accord avec ceux qui ont à un moment donné les rènes de cet Etat.
Vous voulez un dessin? Neutral


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par troubaa le Lun 7 Déc 2015 - 19:55

tu en reviens donc à la raison de défiance du peuple vis à vis des journalistes tel exposé dans l'articvle d'introduction ? Trop à la botte du pouvoir.

Je pense que l'Etat dans sa fonction régalienne ne devrait pas subventionner la presse mais devrait empecher, interdir, des regroupements capitalistiques trop importants.

Le presse, encore plus que d'autres acteurs économiques, devrait être protégé des abus de position dominante.

L'Etat devrait protégé la pluralité via la diversité et non à coup de subvention.

Regarde la TNT : TF1 c'est 4 ou 5 chaines - France Tv c'est 4 ou 5 chaines, Canal + c'est 4 chaines, M 6 c'est 3 chaines, RMC c'est 3 chaines.

Bref c'est insupportable cette concentratiion.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Dédé 95 le Lun 7 Déc 2015 - 20:52

Oui Troubaa et ce n'est pas propre aux médias.
Tu dis, Je pense que l'Etat dans sa fonction régalienne .../...devrait empecher, interdir, des regroupements capitalistiques trop importants.

Mais tu en reviens à ce que j'explique , il s'agit de la concentration du capital.

AB inBev tu connais? Jusqu'à ce soir moi non.
Et bien c'est une société qui regroupe à elle seule 60% des marques de Biere dans le monde, soit environ 500 marques, souvent produitent par de petites firmes.
C'est celà le résultat de la concentration des capitaux.

Les médias n'y échappent pas c'est la loi du maintien des taux de profit qui a tendance à diminuer, concurrence oblige.

Alors "produire" un média, un moyen d'information neutre, c'est absurde, ça n'a JAMAIS existé. Les médias sont liées à ceux qui les financent. (La publicité et les subventions).
Et ce n'est pas suffisant, alors des groupes financiers mettent la main au portefeuille en acquérant un moyen de "pression" sur le public, sur le consommateur.
D'autant plus que le coût de production est TRES élevé pour une certitude de vente aléatoire,(d'où la nécessité de la garantie par l'abo).
Maintenant pour ne pas disparaitre le meilleur moyen est de fusionner.

Je pourrais t'expliquer en détail avec le cas de mon hebdo, détails que je connais très bien, mais nous sortirions du sujet.

Oui la concentration est insuportable, là ...et ailleurs.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par troubaa le Sam 11 Fév 2017 - 20:37


Faut-il obliger chaque foyer à financer la presse et l’audiovisuel public ?

Les subventions aux grands medias ne parviennent pas à enrayer leurs naufrages. L’État se disperse et gaspille l’argent des contribuables.


À en croire Mathieu Gallet, président de Radio France depuis février 2014, la France vit des heures très sombres. « Beaucoup de foyers n’achètent plus de téléviseur », s’alarmait-il dans une interview donnée au Monde le 6 février, ce qui entraîne une diminution des subventions qui alimentent le budget de la société qu’il dirige.

La situation est d’autant plus grave que monsieur Gallet se demande ce que la France deviendrait sans des « médias publics forts avec des financements pérennes »…

La solution prônée par ce valeureux chevalier de la culture officielle ? François Hollande a déjà augmenté à plusieurs reprises le montant annuel de la redevance audiovisuelle et, à 137 euros en métropole en 2016, ça commence à piquer. Monsieur Gallet se prononce plutôt en faveur de la généralisation de la taxation à chaque foyer, peu importe donc qu’ils utilisent un téléviseur ou non. Cela permettrait de ne pas augmenter le coût par tête… en tout cas pas pour le moment.

Étant donné la diminution mondiale de la consommation de télévision et de la désaffection des jeunes générations, on comprend que Mathieu Gallet s’inquiète pour l’avenir de son fromage.

La redevance télé en perte de vitesse

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Perrin1

Comme le relève l’ancien président de l’INA, à l’heure des Facebook, YouTube et autres Vimeo, nous vivons dans un « monde de plates-formes », ce qui n’annonce rien de bon pour les bénéficiaires de la redevance télé que sont France Télévisions, Radio France, Arte, l’INA et consorts.

Certains commentateurs, comme Laurent Alexandre, se demandent même si presque tous les médias n’auraient pas déjà accepté leur vassalisation auxdites plates-formes.
Quelques hommes politiques utilisent d’ailleurs à merveille ces nouveaux canaux médiatiques. On pense évidemment à Donald Trump qui recourt allègrement à Twitter pour court-circuiter les médias et les journalistes traditionnels. Plus proche de nous, Jean-Luc Mélenchon fait un carton sur sa chaîne YouTube.

Comme l’audiovisuel est en passe de « cesser de bouger », il est donc tout à fait naturel que l’État continue de le subventionner, pour rester dans la parfaite mais absurde logique interventionniste dont se moquait Ronald Reagan. (« Si ça bouge, taxez-le. Si ça continue à bouger, régulez-le. Si ça s’arrête de bouger, subventionnez-le. »)

Le coût colossal de France Télévisions

Ceci est d’autant plus regrettable qu’avec 3,6 Mds€ récoltés en 2016 au titre de la redevance télé, le coût de France Télévisions (qui absorbe les deux tiers de la taxe) et des autres bénéficiaires représentait environ la moitié du budget de la Justice (6,3 Mds€ en 2016).

En ce qui me concerne, je préférerais un État fort (pour reprendre le terme de monsieur Gallet) sur le plan de ses compétences régaliennes, plutôt que dans des domaines où la légitimité de son intervention est particulièrement discutable, comme c’est le cas de la Culture.

On pourrait d’ailleurs étendre cette remarque à la presse qui bénéficie des largesses de nos élus. Vu la chute de la confiance des Français envers les informations qu’ils lisent ou qu’ils entendent (-3 points à la radio à 52% de confiance, -7 points aux journaux à 44%, -9 points à la télévision à 41% — enquête annuelle de La Croix), pourquoi distribuer davantage d’argent public à une presse déjà lourdement subventionnée ?

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Perrin2

En 2014, ce sont 226 M€ qu’ont perçu Le Figaro, Aujourd’hui en France (Le Parisien), Le Monde et les 197 autres organes de presse les plus subventionnés. Les montants précis perçus par chaque organe de presse en 2015 ne sont plus connus puisque l’État a décidé de retirer le montant de l’aide postale (130 M€) du tableau des aides individuelles.

Encore plus d’argent pour la presse

Comme cela ne suffisait pas pour Audrey Azoulay (notre ministre de la Culture), celle-ci a annoncé fin décembre que « dès 2017, l’État investira 10 M€ supplémentaires par an pour stabiliser le secteur de la presse ».

On avait déjà appris en décembre que le montant de la réduction d’impôt des particuliers souscrivant au capital d’entreprises de presse allait être multiplié par cinq, dans le cadre de La loi visant à renforcer la liberté, l’indépendance et le pluralisme des médias (interdit de rire).

Le Web n’est pas en reste avec seulement 26% de confiance (-5 points sur un an). Mais sur internet, on a accès à une offre d’informations et d’opinions quasi illimitée. N’importe qui peut disposer d’un canal d’expression gratuit en ouvrant un blog, un compte twitter ou encore une chaîne YouTube. On se situe donc à l’extrême opposé du plateau de C dans l’air où se relaient inlassablement les mêmes invités. Sur internet, rien ne vous oblige à continuer de lire ou de regarder chaque jour le même bonimenteur « inamovible, irréfutable, irrémédiable, soudé à sa chaîne comme un débouche-évier sur un sanitaire », aurait dit Desproges. Compte tenu de la diversité de l’offre, vous avez potentiellement accès à des sources d’informations fiables et à des opinions divergentes ; il suffit de se donner la peine de chercher.

Mais si la paresse prend le dessus et que vous rechignez à assumer votre sélection de vos sources d’information, surtout ne paniquez pas. Le Monde, dont la parution a coûté plus de 13 M€ aux contribuables en 2014, a publié Decodex, une extension pour navigateur qui vous dira si vous êtes en train de consulter un site bidon comme Contrepoints (aucune aide) ou un site en principe plutôt fiable, comme l’ancien organe central du Parti communiste français de 1920 à 1994, L’Humanité (6 M€ de subventions en 2014).

Le Decodex est encore un outil qui prouve que certains medias n’ont pas pris la mesure du fossé les séparant du public. Dommage que, de plus, cet outil soit financé avec nos impôts.


Plus d'infos sur : http://la-chronique-agora.com/obliger-foyer-financer-presse-audiovisuel-public/
Copyright © Publications Agora

et aussi : https://www.contrepoints.org/2017/02/11/280715-faut-obliger-foyer-a-financer-presse-laudiovisuel-public




_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par troubaa le Sam 11 Fév 2017 - 20:47

La réponse de la chronique d'agora au décodex !

Une vraie réponse, argumentée construite et intelligente !

http://la-chronique-agora.com/bonnes-informations-selon-monde/


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10101
Localisation : Dijon

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par gaston21 le Dim 12 Fév 2017 - 11:21

Il est normal que l'Etat subventionne les medias et entre autres la télé. Sinon, qui y régnerait en maître sinon l'argent, Bouygues&Co? L'abêtissement garanti! Comparez TF1 Et C8 à ARTE ou la 5! Hanouna pour rendre les gens encore plus bêtes! Et "les feux de l'amour" pour enrichir le cerveau des ménagères!
Oui, Contrepoints est à même de donner un avis parfaitement neutre! Contrepoints.."Droitosphère"!
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par troubaa le Dim 12 Fév 2017 - 15:40

hanouna n'abruti pas les gens il les faits rire mais cela choque les peteux prétentieux donneurs de leçons.. "quoi rire à la TV mais quelle horreur " !

ha oui il faudrait que tous les médias soient de gauche
qu'à la TV on ne puisse se distraire et rire et que l'on soit soumis à l'information officielle et étatique.
et que tous les soirs les français se gavent devant le très sérieux 28mm d'arte avant de subir l'endoctrinement idéologique d'elise lucet et consort.

Mais ce système existe.

En coree du nord !

A chacun ses modèle gaston... sourire.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Dédé 95 le Dim 12 Fév 2017 - 16:50

....ou chez ton ami Trump ou Poutine


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par troubaa le Dim 12 Fév 2017 - 17:30

mon ami ? encore en crise de delirium primaire dédé ?

je ne savais pas que la presse américaine était sous diktat étatique, on en apprend tous les jours avec toi...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Dédé 95 le Dim 12 Fév 2017 - 17:59

Les journalistes en vue appartiennent à l’establishment et flirtent en permanence avec les hommes au pouvoir, l’ascenseur étant renvoyé, bien sûr (invitation à dîner en compagnie des conseillers de la Maison Blanche, rétributions financières, invitation sur les plateaux-télé, conférences (à 20.000$), bref des incitations permanentes à la soumission et au conformisme. De plus, les grands patrons de presse cherchent avant tout à protéger leurs actionnaires, comme Murdoch, par exemple.

http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/les-media-americains-sous-controle-12341

Qui Est-ce qui est sous accusation de l'Etat des USA pour avoir trop parlé et trop divulgué de vérités?
C'est pas un certain Snowden ?
C'est pas un journaliste de métier, mais il a fait œuvre de journalisme, et c'est l'Etat américain qui le cherche! Non ?

Quand à la Russie, tu va quand même pas me dire que la presse est libre....si ?

Donc tu n'es pas un défenseur des classes moyennes comme TRump ?

Oui l'expression "ami", s'applique à quelqu'un qui défend les mêmes idées qu'un autre, certes il aurait fallu que je mette des guillemets, excuse! Dur le français avec les chefs d'entreprises... Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par troubaa le Dim 12 Fév 2017 - 18:16

pourquoi snowden était un journaliste fonctionnaire ?

et le scandale a été révélé dans des journaux étatiques ou dans des journaux indépendants du pouvoir politique ?



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Dédé 95 le Dim 12 Fév 2017 - 18:36

Y a pas de journaux indépendants !
Il n'y a que des journalistes, j'ai déjà mis le statut des journalistes en France, j'y reviens pas!
Oui Snowden a fait œuvre de journaliste, si ça se fait il a une carte de presse, comme moi j'en ai eu une!
Tu ne connais pas le statut des journalistes et leur protection Troubaa, me dit pas que tu es contre ?
Et la liberté de la presse?
Par contre le sénat est très méfiant quand à cette liberté!
http://www.lefigaro.fr/vox/medias/2016/10/07/31008-20161007ARTFIG00082-menaces-sur-la-liberte-de-la-presse.php
Comme on comprend la droite majoritaire au sénat, elle préfère que les journaliste reçoivent les directives à diffuser, après contrôle, bien sur!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Gerard le Dim 12 Fév 2017 - 19:09

Dédé 95 a écrit:Y a pas de journaux indépendants !

Neutral Ha bon ? Et le Canard Enchaîné ?

Le 8 février, la députée LR Virginie Calmels s'attaque au Canard enchaîné, et compare les aides accordées à la presse aux salaires versés aux proches des parlementaires. En référence à la présentation cumulée des salaires de Penelope Fillon, celle-ci proclame que l'hebdomadaire satirique est "un journal qui reçoit des subsides de l'Etat. Si on les cumulait sur 20 ans, on dirait que ça ferait 10 millions d'euros. Je pense que ça choquerait aussi les Français".

Qu'en est-il de ces aides ? Le journal "n'a jamais reçu la moindre subvention directe de l'Etat" mais il est bien aidé de façon indirecte puisque "la Poste a reçu pour l'acheminement du palmipède une aide de 413.922 euros, soit 0,02 euro par exemplaire", assure Le Canard enchaîné dans son édition du 8 février.


http://www.lci.fr/elections/affaire-fillon-intox-contre-mediapart-et-le-canard-enchaine-raffarin-journalistes-au-pilori-la-strategie-anti-merdias-de-ses-soutiens-2025521.html


Wink Donc, ni pub, ni subvention de l'Etat !

Et pourtant, avec l'Affaire Pénélope, ils vendent tous leurs exemplaires. Ils sont même en rupture de stock !

...
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Dédé 95 le Dim 12 Fév 2017 - 19:35

Il ne suffit pas de ne pas recevoir des subventions de l'Etat pour être indépendant.
Mon hebdo, ne reçoit pas de subvention, pourtant il tire à 20 000 avec une "accroche" de 80% et 50% d'abonnement, mais il est l'hebdo d'un parti politique, donc il n'est pas neutre, et "soumis" aux directives éditoriales.
C'est de cela que je parle!
Comme tout média il a une LIGNE EDITORIALE (je me répète) donc il n'est pas indépendant!
Même Charlie à une ligne, celle des journalistes qui le font et qui conditionnent sa vente!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Gerard le Lun 13 Fév 2017 - 2:33

Dédé 95 a écrit:Comme tout média il a une LIGNE EDITORIALE (je me répète) donc il n'est pas indépendant!

confused Et quelle est la LIGNE EDITORIALE du Canard ?

Ils ont fait tomber autant de ministres de gauche que de droite, non ?

...
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Dédé 95 le Lun 13 Fév 2017 - 10:31

Gérard , une ligne éditoriale n'est pas seulement liée à la politique, mais au but fixé par le journal!
Définition:
La ligne éditoriale représente l'ensemble des choix et décisions que fait un directeur de revue, de collection littéraire, de journal, un responsable d'une émission radiophonique, de télévision, une société, généralement une société de production pour se conformer à une ligne morale ou éthique définie.

Le canard Enchainé est un journal satirique, son sous titre:
La liberté de la presse ne s’use que quand on ne s’en sert pas


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Gerard le Lun 13 Fév 2017 - 19:16

Dédé 95 a écrit:Gérard , une ligne éditoriale n'est pas seulement liée à la politique, mais au but fixé par le journal!
(...)
Le canard Enchainé est un journal satirique, son sous titre:
La liberté de la presse ne s’use que quand on ne s’en sert pas

Dubitatif Haaa je vois.  

silent Le Canard prône la liberté, du coup, ceux qui ne veulent pas être libres risquent d'être déçus ?

Mad- Je ne veux pas être libre ! C'est un scandale de m'obliger à l'être ! JE VEUX qu'un milliardaire me dicte mes papiers ! C'est mon droit, non ?!!

Tu as raison : si on nie ma liberté de devenir esclave, c'est que je ne suis pas vraiment libre.

PTDR
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par troubaa le Lun 13 Fév 2017 - 22:01

Gerard a écrit:
Dédé 95 a écrit:Comme tout média il a une LIGNE EDITORIALE (je me répète) donc il n'est pas indépendant!

confused  Et quelle est la LIGNE EDITORIALE du Canard ?

Ils ont fait tomber autant de ministres de gauche que de droite, non ?

...

Surtout ils ont publie autant de faux scandales que de vrais, sans jamais s'excuser ni le reconnaître.
ils ont ete souvent les pantins de ceux qui se servent du canard pour arriver à leur fin.

une presse qui vie de subvention étatique est une presse soumise au diktat des politiques.


Il n'y a qu'à voir le peu de crédit qu'accorde les français aux journalistes pour se rendre compte qu'ils ne sont pas dupes.

Une pesse libre est une presse qui n'est pas sous l'influence du pouvoir politique. D'ailleurs c'est surement pour cela que les journalistes n France sont ultra majoritairement de gauche, ici ils défendent leur qagne pain : les subventions !



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Gerard le Lun 13 Fév 2017 - 22:09

troubaa a écrit:
une presse qui vie de subvention étatique est une presse soumise au diktat des politiques.

Neutral Mais le Canard ne reçoit aucune subvention étatique !

...
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par troubaa le Lun 13 Fév 2017 - 22:13

tu crois ?

http://www.observatoiredesgaspillages.com/2014/05/montants-des-aides-a-la-presse-2013/

en 2013 Le Canard Enchaîné    557 081 euros de subvention

ok pas directement mais indirectement

L'Etat subventionne la poste pour qu'elle facture moins cher les envois postaux pour le canard.

Mais au final cela revient au même. c'est une subvention masquée mais une subvention quand mime dont profite le Canard.

Moi l'Etatne subventionne pas l'envoi de mes produits....


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Gerard le Lun 13 Fév 2017 - 22:30

troubaa a écrit:en 2013 Le Canard Enchaîné    557 081 euros de subvention

study  ... soit 0,02 euro par exemplaire (vendu 1,20 euro).

confused  Tu appelles ça "vivre de subventions" ?

Si demain, on leur coupait ces subventions, il est clair que ça ne les empêcherait pas de vivre, non ?

...
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par troubaa le Lun 13 Fév 2017 - 22:58

là tu es dans le jugement de valeur quand je suis dans le constat. Le Canard est subventionné c'est tout. On ne peut pas dire qu'il ne l'est pas.

sinon le Carnard enchainé est largement bénéficiaire - 2 258 000€ de bénéfice en 2015 (10% du CA belle rentabilité !) pour 69 salariés
( http://www.societe.com/societe/les-editions-marechal-le-canard-encha-582093324.html )

Donc pourquoi accepté ce systèmre ? 550 000 euros pour 69 ca fait 8 000 euros par personne. (si c''est partagé)

Conclusion :
- L'Etat subventionne une entreprise qui n'en a pas besoin : pourquoi ? On est aussi en droit de se poser la question. Est-ce vraiment désintéressé ?

- Le Canard  profite du système tout comme Fillon non ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Gerard le Mar 14 Fév 2017 - 0:02

troubaa a écrit:pourquoi accepté ce systèmre ? 550 000 euros pour 69 ca fait 8 000 euros par personne. (si c''est partagé)
Neutral  Je suppose qu'il y a plus de 69 personnes pour FINANCER le Canard. Donc par personne, ça ferait beaucoup moins de 8000 euros.

troubaa a écrit:- L'Etat subventionne une entreprise qui n'en a pas besoin : pourquoi ? On est aussi en droit de se poser la question. Est-ce vraiment désintéressé ?
Neutral  C'est une aide qui touche tous les journaux sans exception, donc le Canard ne pourrait même pas faire autrement.

De même, si tu gagnes juste le smic, ton impôt est égal à zéro.
:affraid:  Donc l'Etat te subventionne aussi ?! Tu es donc aussi pourri que Fillon ?!

Laughing Comparons ce qui est comparable.

...
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par troubaa le Mar 14 Fév 2017 - 0:23

oui !

Je trouve que trop de personnes ne payent pas d’Impôts sur le revenu. Il faut qu'un maximum de personne payent pour le fonctionnement du pays.

"

troubaa a écrit:pourquoi accepté ce systèmre ? 550 000 euros pour 69 ca fait 8 000 euros par personne. (si c''est partagé)
Neutral  Je suppose qu'il y a plus de 69 personnes pour FINANCER le Canard. Donc par personne, ça ferait beaucoup moins de 8000 euros.
69 salariés : 2 500 000 euros de bénéfice dont 550 000 euros en provenance de subventions.

Neutral  C'est une aide qui touche tous les journaux sans exception, donc le Canard ne pourrait même pas faire autrement.
ce qui fait que TOUTE LA PRESSE EST SUBVENTIONNEE !

Si il pouvait payer la poste au tarif normal.... personne ne leur a mis un pistolet sur la tempe pour qu'ils profitent du système.

Que veux tu quand on critique les autres d'avoir profité du système et que l'on profite soi-même du système c'est hypocrite...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Gerard le Mar 14 Fév 2017 - 1:42

...

Suspect Oui, et n'oublions pas que le Canard utilise des Euros et non pas leur propre monnaie. Ils sont donc les esclaves du monde de la Finance !

Sage Seul le peuple des Sentinelles est libre !
Les Sentinelles sont un peuple chasseur-cueilleur qui vit coupé du monde extérieur sur l'île de North Sentinel, dans les îles Andaman, un archipel faisant partie de l'Inde.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sentinelles_(peuple)

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Sentinel

Wink Là, on peut être sûr que leurs journalistes ne sont pas des vendus, non ?

...
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par troubaa le Mar 14 Fév 2017 - 7:28

Le délire en guise de réponse. Tu as attrapé une dédélinite*.

* La dédélinite est une attitude qui consiste à répondre n'importe quoi plutot que se taire quand on n'a plus d'argument sensé à formuler. Very Happy Very Happy Very Happy

Pour résumer :
Le Canard Enchaîné est très largement bénéficiaire
Le Canard a bénéficié indirectement de subvention de la part de l'Etat afin d'expédier son journal à moindre coût.
Le Canard enchaîné a profité du système.

La question :
Est il moral que le Canard Enchainé bénéficie de subventions alors qu'il est largement bénéficiaire ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Dédé 95 le Mar 14 Fév 2017 - 8:11

Tiens je vais faire un peu de dédélinite, je vais répondre n'importe quoi, enfin quelque chose qui gène la troubalinite (*)
Qui a institué cette honte de subventionner la presse et pourquoi?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Aides_%C3%A0_la_presse_en_France

A ce DD il faut toujours qu'il mette son grain de sel!

(*) Troubalinite, méthode de discussion basée sur la répétition d'un mensonge pour refuser la confrontation (cf dédé est communiste)

Il y a aussi la danilite, là c'est refuser le dialogue, surtout quand l'interlocuteur à raison!
Circulez il n'y a rien à voir.... Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
Gerard
Gerard
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 58
Messages : 3213
Localisation : Paris

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Gerard le Mar 14 Fév 2017 - 12:58

troubaa a écrit:Le délire en guise de réponse. Tu as attrapé une dédélinite*.

Wink  Mais c'est toi qui souffre d'une dédélinite.

Evil or Very Mad Si la subvention dont bénéficie le Canard est indifférenciée et inconditionnelle (et non-vitale), elle n'est pas pertinente pour prouver une soumission à un pouvoir quelconque.

tongue Ou alors, je suis en droit de signaler que le Canard bénéficie aussi des bienfaits de notre système monétaire. C'est aussi absurde, oui... tout comme ta théorie d'un Canard vendu au système.

...
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10101
Localisation : Dijon

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par gaston21 le Mar 14 Fév 2017 - 18:39

Troubaa, les journalistes de France ultra majoritairement de gauche! Tu as réussi à faire rire même mon épagneul! J'ai interrogé FOG; il lui a fallu longtemps pour me l'avouer; il est trotskiste- maoïste! Qui eût pu le deviner? Sans rancune!
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par troubaa le Mer 15 Fév 2017 - 7:29

normal ton épagneul n'y  connait rien en politique.

Moi j'ai argumenté, mon affirmation est basée sur des sondages et études  et toi ? ton épagneul ? comme argument d'autorité c'est faible....

Gerard ce que tu ne comprends pas c'est qu'à partir du moment où tu reçois des subventions tu as tout interet à ce que le système ne change pas pour continuer à bénéficier du cadeau étatique.

Plus de 3 milliards déversés sur la presse tu crois que la presse a interet à ce que le système change pour un système plus liberal et moins "subventionneur" ? Elle (la presse dans son ensemble) a 3.5 milliards à perdre. Donc elle est ultra majoritairement anti-liberale (n'en déplaise a gaston).

Le Canard a 550 000 euros par an à perdre. D'autres journaux beaucoup plus.  C'est pour cela que liberal est un gros mot en France, dénigré en permanence dans les médias.

La presse doit etre un organe libre, indépendant du pouvoir politique.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray

Contenu sponsorisé

La presse subventionnée peut-elle être libre en France ? Empty Re: La presse subventionnée peut-elle être libre en France ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 29 Mar 2020 - 15:10