LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

A la découverte de l'univers et de la vie

Partagez
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9800
Localisation : ici ou là

A la découverte de l'univers et de la vie

Message par troubaa le Sam 1 Aoû - 14:11

Mission Rosetta : Philae révèle la surprenante nature de sa comète

Les premiers résultats scientifiques viennent d'être dévoilés. Origine de la vie, formation des planètes : ses enseignements sont remplis de promesses.
PAR CHLOÉ DURAND-PARENTI

Près de neuf mois après son atterrissage inédit sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko, le robot européen Philae livre aujourd'hui ses premiers résultats scientifiques. Sept articles tout juste publiés dans la revue Science qui modifieront à jamais notre perception des comètes.

Exit l'image de la boule de neige sale ! « Jusqu'ici, nous pensions qu'une comète était essentiellement un bloc de glace avec des grains et des molécules piégés à l'intérieur et qu'elle devrait donc présenter, quand on l'observerait depuis sa surface, des zones claires, brillantes... Ce n'est pas du tout le cas. Au contraire, ce que l'on a observé avec Philae, quelle que soit l'échelle à laquelle on regarde, y compris à l'échelle submillimétrique avec l'outil Civa, c'est toujours le même matériau qui domine, un matériau très sombre. Et quand je dis sombre, c'est deux à trois fois plus que les parties les plus sombres de la Lune ! » explique l'astrophysicien Jean-Pierre Bibring, responsable scientifique de Philae.

Des grains organiques formés avant les planètes

Or ce matériau n'est pas constitué de petites molécules prises dans les glaces, mais bien de « grains organiques, c'est-à-dire composés principalement de molécules carbonées ». Des produits de la si riche chimie du carbone, chère aux exobiologistes, parce qu'ils pensent qu'elle est à peu près la seule à avoir pu permettre l'émergence du vivant. « C'est important parce que cela nous indique que ces molécules organiques ont pu grossir sous forme de grains dans l'effondrement même du nuage qui a donné naissance aux comètes et aux planètes du système solaire. Ainsi ces grains ont-ils très bien pu ensemencer les océans terrestres et favoriser l'émergence du vivant, par leur composition très particulière », note Jean-Pierre Bibring, également coauteur de deux des sept articles qui viennent d'être dévoilés.
Mais de quoi ces grains organiques sont-ils véritablement composés ? En dépit de l'échec du forage tenté in extremis en novembre, les chercheurs ont pu commencer à s'en faire une idée. En effet, en rebondissant sur le sol de la comète, au niveau du site Algikia, là où il aurait normalement dû se poser, Philae a soulevé un nuage de poussière dont une partie s'est redéposée dans ses instruments. De telle sorte que deux d'entre eux, COSAC et PTOLEMY, ont déjà pu partiellement analyser sa composition. « Au moment du premier rebond, des grains sont rentrés dans les tubulures des spectromètres de masse de Philae et, comme ces tubulures étaient plus chaudes que le noyau cométaire, une partie de leurs composés ont été vaporisés. Ce sont eux qui ont pu être analysés », précise le responsable scientifique de Philae.

Des précurseurs des sucres et des acides aminés

Résultats, seize composés correspondant à six classes de molécules organiques ont été identifiés avec un degré de confiance suffisant, dont quatre n'ayant jamais été détectés sur une comète. Alcools, carbonyles, amines, nitriles, amides et isocyanates, les noms de la plupart d'entre eux ne vous diront probablement rien, mais la seule chose vraiment importante à savoir est que plusieurs d'entre eux sont des précurseurs des sucres, des acides aminés ou même des bases de l'ADN ! Or il ne s'agit que des composés les plus volatils des grains qui constituent la comète, autrement dit des plus simples.

« La composante réfractaire, la plus complexe, celle-là, nous n'en avons pas encore la composition. C'est pour cela que nous travaillons à remettre Philae au travail », confie Jean-Pierre Bibring. « Ces grains très sombres qui dominent à la surface du noyau cométaire peuvent être riches de molécules complexes, peut-être très spécifiques. C'est cette spécificité qui nous intéresse parce qu'elle peut nous dire si la vie est partie de ces molécules-là, car elles possédaient les propriétés adéquates. Et, également, si ces caractéristiques si particulières sont propres à notre système solaire ou bien si tout nuage moléculaire qui s'effondre pour donner naissance à une étoile et des planètes va produire les mêmes. » Ce qui reviendrait à répondre à la question, et non des moindres, de la rareté ou de l'universalité des briques du vivant.

Un matériau dépourvu de tout magnétisme

De plus, outre ces éléments cruciaux pour progresser dans la compréhension de ce qui a pu permettre à la vie d'émerger, Philae apporte également de quoi éclairer l'histoire de notre système solaire et, en particulier, la manière dont les corps qui le composent ont pu se former. « Une découverte importante est que le matériau qui compose la comète n'est pas du tout magnétique. On pouvait pourtant penser le contraire, car lorsque ce matériau s'est formé dans le soleil très jeune, celui-ci avait un magnétisme important. Il n'en est rien. Et cela nous dit quelque chose sur la manière dont les grains de matière ont pu s'accréter, s'agglutiner, pour former non seulement les comètes, mais aussi les planètes », affirme Jean-Pierre Bibring. « Cela nous dit que le processus d'accrétion a été purement dynamique, purement collisionnel, et qu'aucune propriété électrique ou magnétique n'est entrée en ligne de compte. »

Enfin, la publication de ces résultats offre une meilleure idée de ce qu'a pu expérimenter Philae à la surface de sa comète, rebondissant par trois fois, d'abord sur un sol recouvert d'une vingtaine de centimètres de matériaux meubles et granuleux en Algikia, pour finalement atterrir en Abydos, une patte en l'air, sur un sol si dur que son outil MUPUS n'a pas réussi à s'y enfoncer pour en mesurer la température et, qui plus est, dans un trou faisant approximativement sa taille. Philae se trouve donc dans une anfractuosité pouvant se trouver dans une bande de terrain de 21 mètres par 34, aux frontières de la région de la tête de la comète baptisée Hatmehit, entouré de parois qui compliquent non seulement son alimentation en énergie mais aussi ses communications avec Rosetta, et donc avec la Terre.

Pour autant, fort de ces premiers résultats très prometteurs, Jean-Pierre Bibring passe toutes ces matinées en téléconférence pour ajuster les séquences d'expériences à mettre en œuvre en cas de contact suffisamment prolongé. Il ne désespère absolument pas de pouvoir remettre Philae au travail afin de finir de percer le secret de la composition des mystérieux grains organiques qui constituent la comète.
http://www.lepoint.fr/astronomie/mission-rosetta-philae-revele-la-surprenante-nature-de-sa-comete-30-07-2015-1953685_1925.php


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7297
Localisation : Dijon

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par gaston21 le Sam 1 Aoû - 19:12

Je crois qu'on vient de franchir un pas décisif dans la compréhension de l'apparition de la vie. La vie n'est pas arrivée par un coup de baguette magique, ou je ne sais de quelle source galactique. La vie, elle
est déjà en germe dans le moindre corpuscule, et c'est l'assemblage progressif et permanent de ces corpuscules qui fait que tout s'organise puis s'anime La présence de molécules organiques en est une preuve incontestable. Rien ne sera plus comme avant.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par geveil le Mer 5 Aoû - 20:04

Je suis d'accord avec toi, Gaston, à condition que ce que tu nommes la vie soit la possibilité d'une sensibilité puis plus tard, la raison.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7297
Localisation : Dijon

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par gaston21 le Lun 10 Aoû - 17:24

Un article d'AgoraVox, très long mais très intéressant, sur les conceptions actuelles de l'ultime Réalité.
Exaltant. Comment peut-on encore penser "matière" alors que la théorie des cordes, qui devient plus qu'une théorie, montre que la matière est foncièrement énergie. Et il semble qu'on va bientôt pouvoir transformer la lumière en matière (ils sont forts, les Britishs). Il faut voir beaucoup plus loin que le Bing Bang. Faites travailler vos membranes pour comprendre les branes...
Et tout ça, c'est pur hasard? Allez, un peu de méditation...bouddhiste!

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/de-la-theorie-de-l-univers-unique-170593
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9430
Localisation : vallée du vent

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par dan 26 le Sam 22 Aoû - 18:19

gaston21 a écrit:Un article d'AgoraVox, très long mais très intéressant, sur les conceptions actuelles de l'ultime Réalité.
Exaltant. Comment peut-on encore penser "matière" alors que la théorie des cordes, qui devient plus qu'une théorie, montre que la matière est foncièrement énergie. Et il semble qu'on va bientôt pouvoir transformer la lumière en matière (ils sont forts, les Britishs). Il faut voir beaucoup plus loin que le Bing Bang. Faites travailler vos membranes pour comprendre les branes...
Et tout ça, c'est pur hasard? Allez, un peu de méditation...bouddhiste!

la conclusion est assez intéressante, en réalité on ne sait rien !!!Ce ne sont toujours que des hypothèses , des théories .
Je me suis toujours demandé comment on pouvait calculer le temps  dans la mesure  où il n'y a aucun repère .
Exemple les jours sont déterminés par la rotation de la terre( 365 rotation de la terre font une année)  , comment peut on calculer le temps avant ce repère ?
amicalement
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par Le Repteux le Sam 22 Aoû - 19:24

La mesure du temps est une comparaison entre deux cycles stables, le dernier en lice étant celui d'un transition spécifique des électrons des atomes de césium, qui est très précise, et qui donne aussi une mesure précise, mais si on prenait une transition nucléaire à la place, elle serait encore plus précise. Sans matière, pas de temps à mesurer, mais puisqu'il y en a, il y a des cycles à observer.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9430
Localisation : vallée du vent

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par dan 26 le Dim 23 Aoû - 1:29

Le Repteux a écrit:
La mesure du temps est une comparaison entre deux cycles stables, le dernier en lice étant celui d'un transition spécifique des électrons des atomes de césium, qui est très précise, et qui donne aussi une mesure précise, mais si on prenait une transition nucléaire à la place, elle serait encore plus précise. Sans matière, pas de temps à mesurer, mais puisqu'il y en a, il y a des cycles à observer.

ok alors dis moi à quoi correspond une année avant la création de la terre . Puisque c'est la rotation de la terre qui definit les jours, et donc les années .

amicalement .
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par Le Repteux le Dim 23 Aoû - 15:26

Dès qu'il y a eu des atomes, une année a toujours correspondu au même nombre de cycles du même atome, ou encore à la distance franchie par la lumière en un an, ou bien à une portion du cycle d'un astre qui existait déjà. Pour mieux comprendre le temps, il faut en découvrir l'utilité pour les atomes. Si les atomes battent la mesure d'une manière si constante et si précise depuis toujours, ce n'est certainement pas pour que nous construisions des horloges atomiques un jour.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par geveil le Dim 23 Aoû - 16:14

gaston21 a écrit:Allez, un peu de méditation...bouddhiste!
Tu as raison, Gaston, il ne faut pas bouder le bouddha, boudiiii!

Mes biens chers frères, mes bien chères sœurs
Reprenons maintenant tous en chœur
Pas de boogy-woggy avant le bouddha du soir,( ter)


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7297
Localisation : Dijon

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par gaston21 le Dim 23 Aoû - 18:07

La grande forme, vieux Lion! Est-ce l'amour qui revient dans une vieille "tige"? Avec le temps, il ne faut jurer de rien...

"Mais vieux, on tremble ainsi qu'à l'hiver le bouleau ;
Je suis veuf, je suis seul, et sur moi le soir tombe,
Et je courbe, ô mon Dieu ! mon âme vers la tombe,
Comme un boeuf ayant soif penche son front vers l'eau...


Ruth songeait et Booz dormait ; l'herbe était noire ;
Les grelots des troupeaux palpitaient vaguement ;
Une immense bonté tombait du firmament ;
C'était l'heure tranquille où les lions vont boire.

Tout reposait dans Ur et dans Jérimadeth ;
Les astres émaillaient le ciel profond et sombre ;
Le croissant fin et clair parmi ces fleurs de l'ombre
Brillait à l'occident, et Ruth se demandait,

Immobile, ouvrant l'oeil à moitié sous ses voiles,
Quel dieu, quel moissonneur de l'éternel été,
Avait, en s'en allant, négligemment jeté
Cette faucille d'or dans le champ des étoiles".  (Victor Hugo)

Comment ne pas voir, dans ce poème magnifique, la beauté de la vie, de l'Univers, et le temps qui passe, qui passe, et la placidité du lion devant son écoulement. Le lion est plus sage que nous qui nous triturons les méninges devant une évidence...
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par geveil le Dim 23 Aoû - 21:12

Victor Hugo a écrit:Cette faucille d'or dans le champ des étoiles

Oui, oui, mais c'est encore une illusion. Je te dis qu'on se fait tous avoir, mais après tout, on peut être content de se faire avoir.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7297
Localisation : Dijon

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par gaston21 le Lun 24 Aoû - 11:02

Vieux Lion, j'adore ce poème, rythmé comme les vagues de la mer. Je ne m'en lasse pas.

J'aurais dû citer les rimes précédentes:

" Voilà longtemps que celle avec qui j'ai dormi,
O Seigneur ! a quitté ma couche pour la vôtre ;
Et nous sommes encore tout mêlés l'un à l'autre,
Elle à demi vivante et moi mort à demi.

Une race naîtrait de moi ! Comment le croire ?
Comment se pourrait-il que j'eusse des enfants ?
Quand on est jeune, on a des matins triomphants ;
Le jour sort de la nuit comme d'une victoire ..."

puisque tu sembles avoir retrouvé des matins triomphants...




avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par geveil le Lun 24 Aoû - 12:13

Moi aussi, je trouve ce poème splendide.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9430
Localisation : vallée du vent

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par dan 26 le Mer 26 Aoû - 20:51

Le Repteux a écrit:
Dès qu'il y a eu des atomes, une année a toujours correspondu au même nombre de cycles du même atome, ou encore à la distance franchie par la lumière en un an, ou bien à une portion du cycle d'un astre qui existait déjà. Pour mieux comprendre le temps, il faut en découvrir l'utilité pour les atomes. Si les atomes battent la mesure d'une manière si constante et si précise depuis toujours, ce n'est certainement pas pour que nous construisions des horloges atomiques un jour.
Excuse moi mais je ne comprends vraiment  pas . Pour definir une année il faut un repère à savoir 365 fois la rotation de la terre , 365 jours . Sans le soleil et la terre impossible de définir le temps . Exemple les spéologues sous terre sans montre perdent la notion du temps.
amicalement
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par Le Repteux le Mer 26 Aoû - 21:17

L'année aurait pu être plus longue sur une planète légèrement plus éloignée du soleil, et la période de rotation terrestre aurait pu être plus longue ou plus courte selon les circonstances, mais le temps lui se serait toujours écoulé au même rythme: il aurait toujours fallu une seconde pour que la lumière avance de 300,000km, et il y aurait toujours eu autant de battements à la seconde pour un atome de césium.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9430
Localisation : vallée du vent

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par dan 26 le Mer 26 Aoû - 22:31

Le Repteux a écrit:
L'année aurait pu être plus longue sur une planète légèrement plus éloignée du soleil, et la période de rotation terrestre aurait pu être plus longue ou plus courte selon les circonstances, mais le temps lui se serait toujours écoulé au même rythme: il aurait toujours fallu une seconde pour que la lumière avance de 300,000km, et il y aurait toujours eu autant de battements à la seconde pour un atome de césium.
donc le temps ne serait plus le même !!!! Pour mesurer le temps il faut une sorte d'étalon
Amicalement
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par Le Repteux le Mer 26 Aoû - 22:52

Pour mesurer le temps, il faut juste comparer deux cycles ensembles, des cycles qui peuvent être de n'importe quelle échelle, mais plus ils sont courts, plus ils sont précis par rapport au cycle plus long auquel nous les comparons. Dans ma théorie sur le mouvement, ce sont les cycles plus courts qui déterminent les cycles plus long dont ils font partie. Pour un corps qui se déplace durant une seconde à notre échelle, il faut que ses atomes se déplacent un milliard de fois dans la même seconde à leur échelle.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9430
Localisation : vallée du vent

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par dan 26 le Jeu 27 Aoû - 8:37

Le Repteux a écrit:
Pour mesurer le temps, il faut juste comparer deux cycles ensembles, des cycles qui peuvent être de n'importe quelle échelle, mais plus ils sont courts, plus ils sont précis par rapport au cycle plus long auquel nous les comparons. Dans ma théorie sur le mouvement, ce sont les cycles plus courts qui déterminent les cycles plus long dont ils font partie. Pour un corps qui se déplace durant une seconde à notre échelle, il faut que ses atomes se déplacent un milliard de fois dans la même seconde à leur échelle.
Ok mais alors quel est l'étalon temps dans ces conditions ?
amicalement
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par Le Repteux le Jeu 27 Aoû - 16:30

Wiki a écrit:« La seconde est la durée de 9 192 631 770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les niveaux hyperfins F=3 et F=4 de l’état fondamental 6S½ de l’atome de césium 133 »
Voilà, pour l'instant, c'est la mesure la plus précise que nous utilisons. C'est celle des horloges atomiques du GPS.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9430
Localisation : vallée du vent

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par dan 26 le Jeu 27 Aoû - 21:29

Le Repteux a écrit:
Wiki a écrit:« La seconde est la durée de 9 192 631 770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les niveaux hyperfins F=3 et F=4 de l’état fondamental 6S½ de l’atome de césium 133 »
Voilà, pour l'instant, c'est la mesure la plus précise que nous utilisons. C'est celle des horloges atomiques du GPS.
Ok qu'as tu compris dans ces chiffres ?
amicalement
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par Le Repteux le Jeu 27 Aoû - 23:03

J'ai parlé de l'utilité du temps pour les atomes, mais tu ne l'as pas relevé. Je crois que pour mieux comprendre le temps, il faut comparer l'utilité qu'il a pour nous à celle qu'il a pour les atomes. Si le temps s'écoule de manière constante depuis toujours, il a certainement une utilité pour les atomes, alors que nous ne lui en accordons pas. L'écoulement constant du temps nous permet de comparer les périodes temporelles entre elles, mais aussi de mesurer les distances, les vitesses, et les accélérations entre deux corps. On sait que les périodes temporelles sont constantes aussi à l'échelle des particules puisqu'on s'en sert pour nos horloges atomiques, mais on ne leur a pas trouvé d'utilité pour ce qui est des atomes jusqu'à maintenant. On fait comme si le temps nous était dû, comme si seulement notre intelligence était capable de le percevoir. En fait, ce que notre intelligence fait, c'est d'utiliser la constance du temps pour synchroniser nos gestes, synchronisme qu'elle est capable de transposer à des périodes plus longues, comme par exemple de prévoir des événements qui se reproduisent à période fixe. En d'autres termes, la mesure du temps qui s'écoule nous sert à bouger, et ce, pour assurer notre survie à court ou à long terme.

Pour utiliser le temps de cette manière, il faut posséder avec soi un repère de son écoulement: une montre, une horloge, un calendrier, un agenda, ou encore une bonne mémoire. Bien sûr les atomes n'ont pas d'agenda, mais ils ont certainement une manière propre de mesurer le temps puisque nous les utilisons justement pour nos horloges dites atomiques. Reste à définir quel genre de gestes synchrones les atomes pourraient poser et quel genre d'information ils pourraient échanger à cet effet, et c'est là qu'intervient la lumière et son effet doppler, la même information qui nous permet de mesurer des mouvements. En comprenant que le temps permettrait ainsi aux atomes d'avancer un par rapport à l'autre pour ainsi justifier ce qu'on appelle le mouvement inertiel à notre échelle, on comprend que le temps serait plus qu'un simple concept humain.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9430
Localisation : vallée du vent

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par dan 26 le Ven 28 Aoû - 8:21

[quote]
Le Repteux a écrit:[justify]J'ai parlé de l'utilité du temps pour les atomes, mais tu ne l'as pas relevé. Je crois que pour mieux comprendre le temps, il faut comparer l'utilité qu'il a pour nous à celle qu'il a pour les atomes. Si le temps s'écoule de manière constante depuis toujours, il a certainement une utilité pour les atomes, alors que nous ne lui en accordons pas. L'écoulement constant du temps nous permet de comparer les périodes temporelles entre elles, mais aussi de mesurer les distances, les vitesses, et les accélérations entre deux corps. On sait que les périodes temporelles sont constantes aussi à l'échelle des particules puisqu'on s'en sert pour nos horloges atomiques, mais on ne leur a pas trouvé d'utilité pour ce qui est des atomes jusqu'à maintenant. On fait comme si le temps nous était dû, comme si seulement notre intelligence était capable de le percevoir. En fait, ce que notre intelligence fait, c'est d'utiliser la constance du temps pour synchroniser nos gestes, synchronisme qu'elle est capable de transposer à des périodes plus longues, comme par exemple de prévoir des événements qui se reproduisent à période fixe. En d'autres termes, la mesure du temps qui s'écoule nous sert à bouger, et ce, pour assurer notre survie à court ou à long terme.
Ok mais force est de constater que cette démonstration, repose toute sur ce fameux si!!!

Pour utiliser le temps de cette manière, il faut posséder avec soi un repère de son écoulement: une montre, une horloge, un calendrier, un agenda, ou encore une bonne mémoire. Bien sûr les atomes n'ont pas d'agenda, mais ils ont certainement une manière propre de mesurer le temps puisque nous les utilisons justement pour nos horloges dites atomiques. Reste à définir quel genre de gestes synchrones les atomes pourraient poser et quel genre d'information ils pourraient échanger à cet effet, et c'est là qu'intervient la lumière et son effet doppler, la même information qui nous permet de mesurer des mouvements. En comprenant que le temps permettrait ainsi aux atomes d'avancer un par rapport à l'autre pour ainsi justifier ce qu'on appelle le mouvement inertiel à notre échelle, on comprend que le temps serait plus qu'un simple concept humain
.
OK je n'ai pas tout compris, mais reste tout de même assez dubitatif , excuse moi .
amicalement
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par Le Repteux le Ven 28 Aoû - 14:38

Je ne sais pas si tu l'as lu, alors je te réfère à ma page sur le mouvement en question.

http://la-reptation.webnode.fr/

Ce qui permettrait aux corps de conserver leur vitesse et leur direction une fois lancés, c'est ce mouvement-là, un mouvement qui dépend en quelque sorte de l'horloge interne des atomes. Est-ce que ça change un peu ta compréhension du temps d'imaginer ce mécanisme-là?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9430
Localisation : vallée du vent

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par dan 26 le Ven 28 Aoû - 14:47

Le Repteux a écrit:


Ce qui permettrait aux corps de conserver leur vitesse et leur direction une fois lancés, c'est ce mouvement-là, un mouvement qui dépend en quelque sorte de l'horloge interne des atomes. Est-ce que ça change un peu ta compréhension du temps d'imaginer ce mécanisme-là?
tu aurais donc découvert le mouvement perpétuel?

Au fait qui lance ?
Sais tu que 95 % de l'univers est de la matière noire qui produit de l'énergie !!!La matière serait elle à l'origine de l'énergie ?
Amicalement
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par Le Repteux le Ven 28 Aoû - 17:04

Un mouvement perpétuel, c'est celui qui continue indéfiniment une fois lancé, ce qui est la définition même du mouvement inertiel, donc je n'ai rien inventé, j'ai seulement imaginé un mécanisme qui pourrait le produire à partir des propriétés de la lumière.

L'hypothèse de la matière noire vient de la mesure réelle de la période de rotation des galaxies, qui est plus courte que celle calculée à partir de la théorie gravitationnelle de Newton. À la vitesse où elles tournent, la force gravitationnelle causée par leur masse n'est pas assez grande pour compenser la force centrifuge, alors on a imaginé une matière invisible pour l'augmenter. Si ça se trouve, c'est notre théorie gravitationnelle qui est fausse, ce qui est appuyé par une autre énigme, l'éloignement accéléré des galaxies, observation qui a elle aussi due être étayée par de l'énergie inobservable.

Puisque le principe que je propose explique la masse inertielle, et que cette masse est considérée équivalente à la masse gravitationnelle, son étude pourrait nous aider à mieux comprendre la gravitation.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7297
Localisation : Dijon

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par gaston21 le Ven 28 Aoû - 18:25

Un article intéressant du Monde. Réduire la réalité du monde à la matière fait même sourire mon épagneul!

http://www.lemonde.fr/sciences/article/2015/08/27/s-echapper-d-un-trou-noir-selon-stephen-hawking_4738580_1650684.html
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9430
Localisation : vallée du vent

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par dan 26 le Sam 29 Aoû - 1:03

[quote]
Le Repteux a écrit:[justify]Un mouvement perpétuel, c'est celui qui continue indéfiniment une fois lancé, ce qui est la définition même du mouvement inertiel, donc je n'ai rien inventé, j'ai seulement imaginé un mécanisme qui pourrait le produire à partir des propriétés de la lumière.
Je repose donc ma question qui lance ?


L'hypothèse de la matière noire vient de la mesure réelle de la période de rotation des galaxies, qui est plus courte que celle calculée à partir de la théorie gravitationnelle de Newton. À la vitesse où elles tournent, la force gravitationnelle causée par leur masse n'est pas assez grande pour compenser la force centrifuge, alors on a imaginé une matière invisible pour l'augmenter. Si ça se trouve, c'est notre théorie gravitationnelle qui est fausse, ce qui est appuyé par une autre énigme, l'éloignement accéléré des galaxies, observation qui a elle aussi due être étayée par de l'énergie inobservable.

Puisque le principe que je propose explique la masse inertielle, et que cette masse est considérée équivalente à la masse gravitationnelle, son étude pourrait nous aider à mieux comprendre la gravitation.
Désolé je ne comprends pas , il me semble que la gravitation a été expliquée si je ne me trompe .
amicalement
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par Le Repteux le Sam 29 Aoû - 16:03

Qui lance?

Toi, moi, n'importe quel corps qui est déjà en mouvement ou qui peut dégager de l'énergie cinétique en explosant pas exemple, le bigbang entre autre, la gravitation aussi, etc..

La gravitation expliquée?

La gravitation n'a pas été expliquée en tant que mécanisme réel, ce que Einstein a fait, c'est de théoriser le mouvement accéléré en imaginant qu'un rayon lumineux aurait l'air courbé par ce mouvement, puis il a postulé que l'accélération gravitationnelle serait équivalente à toute autre accélération, et il en a ensuite déduit que cette courbure apparente courberait aussi le mouvement des corps. Il a appliqué un mouvement apparent à un mouvement bien réel, mais l'espace n'a rien de réel, ce n'est ni de la matière ni des ondes, ça ne peut pas se déformer pour vrai, et ça ne peut donc pas non plus affecter la trajectoire des corps pour vrai. L'espace courbe est une théorie, mais les théories passent, et les observations restent. Si on se fiait toujours aux anciennes théories pour en élaborer de nouvelles, on en serait toujours à l'âge de pierre.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7297
Localisation : Dijon

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par gaston21 le Sam 29 Aoû - 17:13

L'espace n'a rien de réel... Sur quoi tu marches, l'ami, même quand ce n'est pas sur une crotte...de mon toutou? L'espace est une donnée fondamentale de notre Univers. Comment comprendre la notion de dimension sans y inclure l'espace? De la matière? Non; par contre, se débarrasser de la notion d'onde, pas commode. J'oserais même dire que l'Univers est plein; de quoi? Curieux ces particules virtuelles qui sortent du vide... Un clin d'oeil de qui?
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9430
Localisation : vallée du vent

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par dan 26 le Sam 29 Aoû - 18:13

gaston21 a écrit:L'espace n'a rien de réel... Sur quoi tu marches, l'ami, même quand ce n'est pas sur une crotte...de mon toutou? L'espace est une donnée fondamentale de notre Univers. Comment comprendre la notion de dimension sans y inclure l'espace? De la matière? Non; par contre, se débarrasser de la notion d'onde, pas commode. J'oserais même dire que l'Univers est plein; de quoi? Curieux ces particules virtuelles qui sortent du vide... Un clin d'oeil de qui?
De la fameuse matière noire qui représente parait il 95 % de l'univers, et qui serait source d'energie !!!

Le Repteux a écrit:
La gravitation n'a pas été expliquée en tant que mécanisme réel, ce que Einstein a fait, c'est de théoriser le mouvement accéléré en imaginant qu'un rayon lumineux aurait l'air courbé par ce mouvement, puis il a postulé que l'accélération gravitationnelle serait équivalente à toute autre accélération, et il en a ensuite déduit que cette courbure apparente courberait aussi le mouvement des corps. Il a appliqué un mouvement apparent à un mouvement bien réel, mais l'espace n'a rien de réel, ce n'est ni de la matière ni des ondes, ça ne peut pas se déformer pour vrai, et ça ne peut donc pas non plus affecter la trajectoire des corps pour vrai. L'espace courbe est une théorie, mais les théories passent, et les observations restent. Si on se fiait toujours aux anciennes théories pour en élaborer de nouvelles, on en serait toujours à l'âge de pierre.[/justify]
Je ne suis pas trop passionné par ce sujet, donc pas assez qualifié . Il me semblait que l'origine de la gravitée était due à la rotation des astres, et au centre de la terre qui agirait comme un aimant !!!
Amicalement
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par Le Repteux le Sam 29 Aoû - 23:50

gaston21 a écrit:L'espace n'a rien de réel... Sur quoi tu marches, l'ami, même quand ce n'est pas sur une crotte...de mon toutou? L'espace est une donnée fondamentale de notre Univers. Comment comprendre la notion de dimension sans y inclure l'espace? De la matière? Non; par contre, se débarrasser de la notion d'onde, pas commode. J'oserais même dire que l'Univers est plein; de quoi? Curieux ces particules virtuelles qui sortent du vide... Un clin d'oeil de qui?
C'est sur de la matière qu'on marche, pas sur du vide. Par définition, l'espace, c'est le vide qui entoure la matière, ou encore qui sépare les corps les uns des autres. Impossible d'utiliser le vide pour se propulser, on peut faire ça juste avec de la matière. Marcher sur le sol, c'est le propulser en sens inverse de notre direction.... sauf si on glisse sur une crotte, ou si on met le pied dans le vide. Les particules virtuelles, c'est un matériau imaginaire qui sert à boucher les trous dans la théorie quantique: aussi bien utiliser la crotte de chien, c'est plus solide. :mdr:


Dan a écrit:Il me semblait que l'origine de la gravité était due à la rotation des astres, et au centre de la terre qui agirait comme un aimant
Aux dernières nouvelles, la gravité était causée par l'action des corps massifs sur l'espace qui les entoure, mais comme je viens de le suggérer, l'espace en tant que tel ne devrait pas pouvoir engendrer de mouvement puisqu'il n'y oppose pas de résistance.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par geveil le Mar 1 Sep - 8:50

Le repteux, ne serais-tu pas Tango sur un autre forum? En tous cas tu en as exactement le même style et les mêmes convictions, il ne manque que hihi.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par Le Repteux le Mar 1 Sep - 13:04

Non, mais j'aimerais bien voir ça, tu peux me donner le lien?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7297
Localisation : Dijon

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par gaston21 le Mar 1 Sep - 16:43

Tango, qu'est-il devenu? Un gars très sympathique, très tolérant, très réfléchi et pour qui j'avais une très haute estime. Le Repteux, la comparaison est tout à ton honneur!
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par Le Repteux le Mar 1 Sep - 19:53

Merci! J'ai peut-être un pas pire coup d'aile, mais je n'ai pas ta plume. copains


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9800
Localisation : ici ou là

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par troubaa le Dim 8 Nov - 22:48

De l'oxygène en importance sur la comète Tchouri:
L’atmosphère de la comète Tchouri contient de l’oxygène, « surprise totale » pour les scientifiques
La sonde européenne Rosetta, qui gravite autour de la comète, a découvert de l’oxygène en abondance.
Les scientifiques sont stupéfaits. La sonde européenne Rosetta, qui gravite autour de la comète Tchouri, a découvert de l’oxygène en abondance dans son atmosphère. « Une surprise totale » pour les scientifiques, qui pensent qu’il faudra peut-être revoir les modèles sur la formation du système solaire. La sonde Philae, qui s’est posée sur la comète en novembre 2014, a révélé dans l’été la présence de quatre molécules organiques sur Tchouri . Rosetta s’est empressée de tweeter sa découverte
Cet oxygène moléculaire (O2) pourrait être plus ancien que notre système solaire, a annoncé une étude publiée mercredi dans la revue britannique Nature. « Il va peut-être falloir modifier nos modèles actuels sur la formation du système solaire », a déclaré à l’Agence France Presse (AFP) André Bieler, l’un des auteurs de l’étude. Les molécules d’oxygène se seraient incorporées à la comète durant sa formation, rapporte l’Agence spatiale européenne (ASE) .


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9800
Localisation : ici ou là

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par troubaa le Mar 24 Nov - 20:19

La propulsion EM Drive enfin démontrée ?


En avril 2015, un groupe de physiciens du NASA Johnson Space Center annonçait avoir testé avec succès le principe d’une propulsion électromagnétique (EM Drive) dans le vide. Cette technologie futuriste de propulsion, qui défie les règles de la physique classique, pourrait ouvrir une toute nouvelle ère d’exploration spatiale grâce à la création de moteurs à très grande vélocité. Ainsi la Lune serait accessible en seulement quelques heures et une mission vers Pluton ne durerait que 18 mois (contre 9 ans de voyage pour la sonde New Horizons). Cependant, la technologie EM Drive suscite bon nombre d’avis sceptiques parmi la communauté scientifique. Une nouvelle étude allemande, présentée fin juillet lors de la conférence internationale de propulsion aéronautique et astronautique d’Orlando, viendra-t-elle lever les dernières réticences ?


Proposé en 2001 par l’ingénieur britannique Roger Shawyer pour la société Satellite Propulsion Research, l’EM Drive est une méthode de propulsion grâce à laquelle des micro-ondes électromagnétiques fournissent dans une cavité résonnante la conversion d’énergie électrique en énergie de poussée sans expulsion de propergol. En raison de son concept extrêmement avancé et de sa remise en cause de la conversion de la quantité de mouvement, le propulseur EM Drive laisse sceptique bon nombre de physiciens. A tel point que certains d’entre-eux crient même au charlatanisme ! Et pourtant, depuis quelques années, les premiers essais techniques menés par l’équipe de Shawyer semblent donner quelques résultats encourageants. En 2013, le professeur chinois Juan Yang publia un article démontrant la conversion d’une puissance électrique de 2,5 kW en une poussée de 720 mN. Il a été ainsi calculé que si l’EM Drive chinois se révélait totalement opérationnel, il fournirait assez de poussée pour compenser la perte progressive d’altitude de la station spatiale internationale (ISS). En attendant, chaque nouveau vaisseau spatial arrivant effectue ce travail en épuisant ses réservoirs.



Selon le Dr. White, leader du groupe de recherche NASA Eagleworks et travaillant sur la toute aussi hypothétique propulsion spatiale par distorsion, il une explication « physique » au phénomène mis en jeu par l’EM Drive. Il s’agirait d’une poussée due à l’énergie du vide quantique (l’état quantique au plus bas niveau d’énergie) selon un mécanisme de propulsion qui ne serait pas sans rappeler les ions propulsés par accélérateur magnétohydrodynamique (une méthode de propulsion spatiale électrifiant le propergol et le dirigeant grâce à un champ magnétique vers l’extérieur des turbines). Dans le modèle suggéré par le Dr. White, le propergol est remplacé par des particules issues du vide quantique, expliquant ainsi l’incompatibilité du phénomène avec les seuls principes de la physique classique.



Afin de mettre la théorie du Pr. White à l’épreuve, rien ne vaut l’expérimentation dans le vide. Paul March, un ingénieur du NASA Eagleworks, a récemment rapporté sur le forum scientifique NASASpaceFlight.com le test réussi d’un EM Drive dans le vide. La nouvelle a rapidement fait le tour du web, provoquant une vague de réactions enthousiastes et d’exagérations techniques : si l’expérience du NASA Eagleworks se voulait encourageante, la NASA n’en est pas encore rendue au stade de la fabrication d’un vaisseau spatial à propulsion EM Drive ! Comme toute vague médiatique, cette annonce a été accompagnée d’une contre-vague sceptique, de nombreux physiciens suspectant qu’une convection thermique liée aux micro-ondes était due à cette poussée mesurée durant les expériences chinoises et américaines. Mais les physiciens du NASA Eagleworks ont finalement débouté cette hypothèse sceptique, montrant que la poussée n’était due en rien à des phénomènes de conversion thermique.

L’affaire rebondit de nouveau fin juillet 2015, lorsque Martin Tajmar, professeur à l’Université de technologie de Dresde, présente lors de la conférence internationale de propulsion aéronautique et astronautique d’Orlando les travaux de son équipe de recherche. Intitulée « Direct Thrust Measurements of an EmDrive and Evaluation of Possible Side-Effects » , sa présentation plaide en faveur des expériences précédemment menées par Shawyer, Yang et le NASA Eagleworks : « Our measurements reveal thrusts as expected from previous claims after carefully studying thermal and electromagnetic interferences, » note Martin Tajmar. « If true, this could certainly revolutionize space travel. » Des déclarations extrêmement encourageantes mais qui ne clôturent pas pour autant le débat : « Additional tests need to be carried out to study the magnetic interaction of the power feeding lines used for the liquid metal contacts, » précise-t-il. « Nevertheless, we do observe thrusts close to the magnitude of the actual predictions after eliminating many possible error sources that should warrant further investigation into the phenomena. Next steps include better magnetic shielding, further vacuum tests and improved EMDrive models with higher Q factors and electronics that allow tuning for optimal operation. »

La technologie EM Drive est considérée par certains physiciens comme impossible au vu de la physique classique. Pourtant, l’accumulation d’études et de rapports publiés au cours de ces quatorze dernières années tend à prouver que « impossible » ne soit pas le meilleur qualificatif pour désigner ce mode de propulsion futuriste ! Si les physiciens et ingénieurs parvenaient à développer un prototype de vaisseau spatial à EM drive, il serait possible de parcourir à peu près 100.000 kilomètres par heure. Soit la vitesse nécessaire pour rallier la Lune en quatre heures au lieu de trois jours, et atteindre Mars en deux à trois semaines au lieu d’un semestre ou plus. Un voyage à bord d’un vaisseau EM Drive propulsé à 10% de la vitesse de la lumière vers la célèbre étoile voisine Alpha du Centaure, située à 4,3 années-lumière, prendrait plusieurs décennies. De quoi rendre les missions interplanétaires habitées accessibles, voire même ouvrir la voie d’une vaste exploration robotisée interstellaire …

http://www.laterredufutur.com/accueil/la-propulsion-em-drive-enfin-demontree/


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7297
Localisation : Dijon

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par gaston21 le Mer 25 Nov - 10:29

Il y en a bien qui croient à la virginité perpétuelle de la Vierge! Va savoir avec Zahia! Peut-être que ça repousse...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9800
Localisation : ici ou là

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par troubaa le Sam 5 Déc - 22:51

La sonde New Horizons de la NASA a envoyé vers la Terre la première série d’images de Pluton, obtenu le jour du survol, le 14 Juillet 2015. Mais ici de nouveaux gros plans, les meilleurs obtenus jusqu’ici .

Avec une résolution de 77-85 mètres par pixel, ces photos montrent des cratères, des montagnes et des plaines. « Ces images en gros plan, montrant la variété des terrains sur Pluton, démontrent les capacités de nos sondes exploratrices planétaires qui nous fournissent des données fascinantes pour les scientifiques sur Terre», a déclaré John Grunsfeld, astronaute et administrateur associé de la NASA



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par geveil le Dim 6 Déc - 10:27

Il y a aussi l'infiniment petit. Entendu dans " la tête au carré", sur France Inter: http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1198709

Je suis enthousiasmé, et conforté dans ma " croyance" que la recherche scientifique est de loin plus efficace que les religions pour sauver des vies.  D'ailleurs, ça ne m'étonne pas, car la recherche scientifique est un véritable sacerdoce qui implique persévérance, modestie, imagination, logique, patience, respect, toutes qualités qu'en principe les religieux pratiquent, esprit critique en moins, hélas.
A la fin de l'émission, on apprend qu'aux USA on vend le sang du cordon ombilical à 3000 dollars. ( Voilà qui va enthousiasmer Troubaa ) Twisted Evil  En France, le don des cellules souches du cordon est autorisé mais sa commercialisation interdite.
Allez écouter cette émission, et vous verrez, vers 25 minutes, à quel point les chercheurs sont prudents et n'affirment jamais rien sans preuve, contrairement aux croyants. Enfin, j'affirme cela parce que c'est ma croyance Twisted Evil


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9800
Localisation : ici ou là

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par troubaa le Dim 6 Déc - 14:27

A part tes préjugés à mon égard, mais bon j'ai pris l'habitude ça glisse, j'approuve à 100% ce que tu dis.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7297
Localisation : Dijon

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par gaston21 le Dim 6 Déc - 19:24

Jusqu'où ira-t-on? Je lis dans S&A que les processeurs quantiques devraient effectuer en dix minutes les calculs que des calculateurs classiques réaliseraient en cinq fois l'âge de l'Univers! "Avec des bits classiques on ne peut faire qu'un calcul à la fois. Avec 300 qbits, on peut faire (2 puissance 300) calculs en même temps". Le qbit utilise le principe de superposition que permettent les propriétés quantiques de la matière. La superposition ? On connait l'intrication (caractère de deux particules qui forment à jamais un seul système car elles ont interagi dans le passé); la superposition? Les particules peuvent être à la fois dans deux états quantiques différents, excité ou au repos, un et zéro. Ya pas, Dieu est un sacré matheux!
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par geveil le Dim 6 Déc - 19:34

troubaa a écrit:A part tes préjugés à mon égard, mais bon j'ai pris l'habitude ça glisse,
Ah bon, j'ai préjugé que tu serais enthousiaste à l'idée qu'on peut faire du business avec le vivant. Excuses-moi, si ce n'est pas vrai.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9800
Localisation : ici ou là

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par troubaa le Dim 6 Déc - 21:16

t'est-il impossible de concevoir que l'on puisse être pour qu'il y ait moins d'Etat et contre le commerce du vivant ? Toujours cette diabolisation sous-jacente tu ne trouves pas.

Par exemple et pour essayer de rester dans le sujet de la vie, la GPA au royaume uni (horrible pays libéral si il en est n'est ce pas) la GPA est autorisée (voir regle) à condition qu'il n'y ait pas de rémunération alors qu'en France elle est interdite de peur qu'il y ait une rémunération....
Très symptomatique de la différence d'état d'esprit
Mais on est HS.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par geveil le Dim 6 Déc - 21:35

troubaa a écrit:t'est-il impossible de concevoir que l'on puisse être pour qu'il y ait moins d'Etat et contre le commerce du vivant ?

Non seulement je peux le concevoir, mais pas dans un système capitaliste. Ce serait l'anarchie.

Par ailleurs, je suis d'accord que des capitaines d'industrie ont fait fortune grâce à leur talent et pour le bien commun. Exemple, Dassault, qui a percé parce qu'il avait mis au point une hélice bien plus performante que celles de l'époque.
Mais maintenant, il fait des avions de guerre et les vend au plus offrants. C'est là que l'Etat, s'il n'était pas à sa botte et humaniste, comme se le prétendent les socialos, devrait intervenir pour interdire la vente aux dictateurs dangereux. Peux-tu concevoir cela?

Je crois que nous comprenons tous ton point de vue, mais comprends-tu le nôtre? Nous disons que l'homme étant ce qu'il est, dans le système capitaliste, l'appât du gain finit par l'emporter sur la volonté d'œuvrer au bien commun. C'est d'ailleurs le postulat de la théorie marxiste. A cet argument, tu rétorques que c'est par l'offre et la demande que ça se régule. C'est peut-être valable pour les biens de consommation courante, et encore, la demande n'est pas naturelle, elle est provoquée par la pub. Honnêtement, crois-tu que le marché puisse évoluer de sorte que Dassault ne vende plus ses engins de guerre aux plus offrants? Alors qui pourrait réguler cela, comme un système de contrôle électronique dans un circuit oscillant, si ce n'est l'Etat? ( Dans l'état actuel des mentalités, car dans une société différente, je suis sûr que c'est l'esprit de solidarité qui régulerait les rapports sociaux).
Si tu peux nous le démontrer ou nous renvoyer à un économiste qui le démontre, je suis preneur. Mais je crois qu'il n'y a plus beaucoup d'économistes qui croient à la main invisible.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9800
Localisation : ici ou là

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par troubaa le Lun 7 Déc - 18:39

bref j'ai ouvert beaucoup de sujet sur le libéralo-capitalisme je suis ouvert aux débats et explications mais sur ce post je m'en tiendrais au sujet qui me tient à coeur "A la découverte de l'univers et de la vie".


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7297
Localisation : Dijon

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par gaston21 le Mar 8 Déc - 17:50

L'Univers, un monde en perpétuelle évolution; d'après les données de Hubble, il resterait de grandes quantités de gaz dans l'Univers, capables, en s'effondrant,  de donner naissance à dix fois plus de planètes qu'aujourd'hui. (S&A)
Seul, le lion ne change pas! On vient de découvrir en Yakoutie deux corps momifiés de lionceaux ayant vécu il y a 11000 ans. Le forum disparaîtra, notre vieux Lion sera toujours vaillant...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9800
Localisation : ici ou là

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par troubaa le Lun 14 Déc - 19:31

Les américains toujours en avance sur les autres... pendant que nous, nous nous regardons le nombril, eux agissent pour l'avenir, pour les générations futurs.

Si obama a autorisé cela c'est qu'il y a du filon et de la possibilité technologique. Ce n'est pas par hasard. Il fallait libéraliser la possibilité.



Obama a donné le top départ de la ruée vers l'or spatial

Le Président américain a autorisé l'exploitation minière par les Américains des astéroïdes et de la lune. Libérés de tout risque juridique, les pionniers de cette nouvelle conquête spatiale vont pouvoir envoyer leurs vaisseaux spatiaux et leurs robots pour mettre la main sur des gisements prometteurs.


L'humanité est à l'aube d'une prochaine ruée vers l'or. Mais ce n'est pas le grand ouest américain qui fait rêver les orpailleurs modernes, c'est l'espace. Et plus précisément les astéroïdes qui croisent aux environs de la Terre. Barack Obama vient en effet de promulguer le "Space act", une loi qui stipule que tout matériau trouvé par un citoyen américain ou une entreprise américaine sur un astéroïde ou sur la Lune lui appartiendra. Les États-Unis rompent ici avec l'idée que l'espace appartient à tous et qu’il doit être exploré à des fins scientifiques et dans l'intérêt de tous.

Ce "Space act" est une première mondiale qui devrait donc transformer l'espace en terrain de jeu commercial. Les entreprises et les investisseurs se frottent déjà les mains. Les stars de la Silicon Valley lorgnent déjà depuis un petit moment du côté des étoiles. Jeff Bezos (Amazon) et Elon Musk (Tesla) ne cachent pas leurs ambitions en la matière. Mais ils ne sont pas les seuls.

Planetary Ressources, une discrète société américaine qui compte Larry Page, Eric Schmidt (Google) et James Cameron parmi ses actionnaires développe déjà des satellites d'exploration minière des astéroïdes. De même que Deep Space Industries qui prévoit de lever 3 millions de dollars en février prochain et dont le patron n'a pas manqué de remercier le président américain pour sa loi.

Des gisements supérieurs à la production terrestre


Baptisés DragonFly, les engins spatiaux de cette société américaine pourraient dès 2018 rapporter sur Terre des échantillons de minerai stellaire afin de les analyser. La Nasa a identifié 1.500 astéroïdes facilement accessibles, dont 10% pourraient être riches en ressources minières. Du nickel, du minerai de fer, mais aussi de l’or et du platine à usage industriel.

Et ces gisements seraient colossaux. Selon les estimations de la Nasa, un petit astéroïde de 1 km de diamètre pourrait contenir jusqu'à 2 milliards de tonnes de minerai de fer ou de nickel, soit plus que la production mondiale terrestre sur une année (1,6 milliard de tonnes en 2010). Une richesse d'autant plus prometteuse que les réserves sur Terre ne sont pas illimitées.

Selon certaines prévisions, il ne resterait que 78 ans de réserves mondiales de minerai de fer (au rythme d'exploitation actuel). Les experts estiment en tout cas que les richesses qu'on peut trouver sur la Lune ou les astéroïdes seraient aussi importantes pour les activités spatiales du XXIème siècle que l'ont été les gisements de fer du Minnesota pour l'industrie automobile aux États-Unis au siècle dernier.

Des points d'eau disponibles dans l'espace ?

L'eau potentiellement contenue sous forme de glace dans les astéroïdes est également dans le viseur des pionniers de cette nouvelle conquête spatiale. L'hydrogène qu'on peut en tirer permettrait d'alimenter en carburant des engins spatiaux sans qu'ils aient besoin de revenir sur Terre. Sans compter qu'aujourd'hui l'envoi d'eau depuis la Terre vers l'espace coûte une fortune (100 millions de dollars par an pour 2 tonnes d'eau envoyées). Pour peu qu'elle soit techniquement possible, son extraction à proximité des stations orbitales habitées par des hommes pourrait se révéler extrêmement rentable.

Le président américain a en tout cas conscience de l'immense enjeu économique. "L'Amérique se dote du même cadre légal qui a permis de créer les grandes économies de Histoire", a-t-il déclaré à l'occasion de la promulgation du "Space Act".

Les cours des métaux devront être élevés

Comme pour le pétrole, c'est le cours des métaux qui décidera les sociétés à lancer dans de tels investissements. Plus ils seront élevés, plus les coûts d'extraction spatiale seront rentables. Quoi qu'il en soit les premières missions de prospection devrait commencer en 2017. Elles devraient durer deux ans. Objectif: confirmer les informations actuellement disponibles. Les premières extractions pourraient débuter au début des années 2020.

Les pionniers de cette ruée vers l’or continuent par ailleurs à faire du lobbying auprès des gouvernements étrangers susceptibles de leur mettre des bâtons dans les roues pour qu’ils deviennent leurs clients. L’idée c’est qu'ils fassent comme Obama et qu’il adoptent des lois similaires au "Space Act"

La vidéo de Deep space Industries sur l'exploitation minière spatiale


Deep Space Industries from DSI Media on Vimeo.



source : http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/obama-a-donne-le-top-depart-de-la-ruee-vers-l-or-spatial-936876.html


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7297
Localisation : Dijon

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par gaston21 le Mar 15 Déc - 11:31

Et bonjour l'environnement et la pollution! Combien de CO2 et de gaz nocifs pour récupérer un kg d'or?
Ca me fait bien rigoler! Ils ne sont pas foutus d'envoyer un homme en caleçon sur la station spatiale puisqu'ils passent par les russes et ils iront chercher du fer sur un astéroïde! Le fer, il y en a partout. Qu'ils viennent le chercher dans mon bled natal; il suffit d'y faire un trou pour en trouver! Et je ne blague pas! Taper Fraisans, ou les Minerais, Jura, et vous verrez. Même que j'en ai le teint rouillé...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9800
Localisation : ici ou là

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par troubaa le Mar 15 Déc - 16:33

tu les prend donc pour des imbéciles et ignares ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray

Contenu sponsorisé

Re: A la découverte de l'univers et de la vie

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 17 Oct - 11:38