LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


Monsanto : l'horreur !

Partagez
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6186
Localisation : France

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par komyo le Lun 22 Mai - 22:52



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9226
Localisation : vallée du vent

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par dan 26 le Mar 23 Mai - 17:54

[quote="komyo"]si ce n'est que l'on peut lire aussi cela : fin 2016!!
Le glyphosate est au cœur d'une polémique depuis quelques mois sur sa dangerosité. Il s'agit d'un élément chimique très largement présent dans les pesticides utilisés en France et dans le monde. Il est soupçonné d'être cancérogène, mais les autorités sanitaires peinent à s'accorder sur sa dangerosité.

qui a raison ?
amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9048
Localisation : ici ou là

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par troubaa le Ven 9 Juin - 19:54

Les non-dits des « Monsanto Papers »


L’enquête du Monde jette le soupçon sur le monde de la recherche et les entreprises du secteur des pesticides. Le deux poids deux mesures apparaît assez rapidement à la lecture de l’article.


Le Monde a publié une double enquête très détaillée sur l’affaire des « Monsanto papers », autour du glyphosate – l’herbicide le plus utilisé au monde, notamment commercialisé par la firme américaine Monsanto qui l’utilise dans le Roundup.

Si elle a le mérite de relever des connections entre le monde de la recherche et les activistes, cette enquête passe totalement sous silence les liens étroits entre le CIRC et un groupe d’ONG et de chercheurs très engagés contre les pesticides, qui pèsent eux aussi sur les résultats de la recherche scientifique.

Dans une enquête fouillée mais déséquilibrée, Le Monde s’en prend au géant de l’agroalimentaire américain Monsanto, accusant ce dernier de pressions politiques et médiatiques contre le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). En cause, la publication le 20 mars 2015 de la monographie 112, dans laquelle le glyphosate est déclaré cancérogène pour l’animal et « cancérogène probable » pour l’homme.

UNE ÉTUDE INFLUENCE AUPRÈS DES LÉGISLATEURS

Ce qui rend cette étude si cruciale dans l’évaluation de ce produit, c’est qu’elle est la première à lui reconnaître un caractère potentiellement dangereux pour la santé – toutes les études préalables avaient écarté ce risque. Et si cette évaluation est dépourvue de toute valeur réglementaire, elle n’en est pas moins influente auprès des législateurs qui décideront de la légalité du pesticide.

Le double article très détaillé décrit par le menu « l’opération intoxication » de Monsanto pour sauver son produit phare, menacé par l’avis négatif du CIRC. Pourtant, Le Monde tend à ne fournir qu’une partie des éléments entourant l’affaire.

C’est par exemple le cas lorsqu’il explique que, depuis sa mise sur le marché, l’usage du glyphosate est passé de 3200 tonnes par an à 825 000 tonnes. Le quotidien oublie de préciser que cela est largement dû à la baisse du risque posé par les pesticides, ceux d’entre eux jugés dangereux ayant depuis été bannis.

Ainsi, selon le professeur de Toxicologie Jean-François Narbonne, et l’un des experts au sein de l’ANSES (l’Agence national de sécurité sanitaire de l’alimentation), la France est passée « de 1500 pesticides autorisés à 450 ».

DES ÉTUDES DONT L’IMPARTIALITÉ EST REMISE EN CAUSE

De même, l’enquête cite longuement le CIRC, tout en oubliant les études qui font aujourd’hui autorité sur le sujet. Et elles sont nombreuses : l’EFSA (l’Autorité européenne de sécurité des aliments), la FAO (l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture), l’ECHEA (l’Agence européenne des produits chimiques) ont toutes conclu à l’innocuité du glyphosate.

L’Australian Pesticides and Veterinary Medicines Authority estime pour sa part que « l’utilisation du glyphosate en Australie ne pose pas de risque de cancer pour les humains ». Le ministère Santé Canada a quant à lui déterminé, après une « évaluation scientifique rigoureuse », que les produits qui contiennent du glyphosate ne posent « aucun danger pour la santé humaine et l’environnement », s’ils sont utilisés « conformément au mode d’emploi ».

CONSENSUS SUR L’ABSENCE DE RISQUE LIÉ AU GLYPHOSATE

Une autre étude, publiée le 30 mai dernier par l’Institut fédéral allemand d’évaluation des risques (BfR) précise qu’il n’y a « aucune information nouvelle dans l’évaluation des risques sur le glyphosate », confirmant le consensus réglementaire selon lequel le produit n’est pas carcinogène.

Ce document fait suite à la lettre du chercheur Christopher Portier adressée au président de la Commission européenne, Jean Claude Juncker, fin mai. Il ciblait notamment l’EFSA et l’ECHEA qui ont, selon lui, « échoué à identifier tous les cas statistiquement significatifs d’augmentation d’incidence de cancers, dans les études menées sur les rongeurs », demandant instamment à M. Juncker de « s’abstenir de prendre toute décision sur le glyphosate. »

Toutes ces instances internationales sont en général passées sous silence par le journal Le Monde. De même, « le journal de référence » feint d’ignorer les critiques émises sur le CIRC.

CONTROVERSES AUTOUR DU CIRC

Comme le souligne Reuters, dans un article publié le 6 octobre 2016, le président de la commission de la Supervision, Jason Chaffetz, a adressé une lettre au directeur du NIH (National Institutes of Healt) dans laquelle il évoque à propos du CIRC un « historique de controverses, de rétractations et d’incohérences ».

En cause, notamment, les polémiques autour de la dangerosité de certains produits, comme le café, retiré de la liste des substances cancérigènes après avoir été placé pendant 25 ans sur la liste des produits considérés comme « peut-être cancérogènes ». Au contraire, il apparaît désormais qu’il protégeait contre les cancers du foie et de l’utérus…

S’il est fait mention de ces controverses, Le Monde se garde bien de les développer, se contentant de reprendre les argumentes du CIRC, présenté comme « un groupe de dix-sept experts chevronnés (…) dont les avis font autorité depuis près d’un demi-siècle » et un « bastion d’indépendance et d’intégrité ». Un peu court.

DES SOURCES SUJETTES À CAUTION

Certaines sources citées dans l’enquête sont en effet loin de faire l’unanimité, à l’image de la chercheuse Fiorella Belpoggi de l’Institut Ramazzini. Celle-ci n’a pas hésité à sortir de la réserve scientifique pour écrire à la Commission européenne, arguant de la primauté de l’étude du CIRC sur les autres études internationales.

Et ce alors que dans ses propres conclusions, elle reconnaissait que « les animaux exposés ne présentent aucune différence évidente par rapport aux animaux non exposés ».

Aussi, l’Institut Ramazzini, « un célèbre organisme de recherche indépendant et respecté sur le cancer » pour Le Monde, serait en train de mener de nouveaux tests dont les résultats sont prévus juste avant que la Commission ne statue sur la commercialisation du glyphosate dans l’UE.

LE RÔLE DE L’INSTITUT RAMAZZINI

En plus de ce hasard de calendrier troublant, le professeur Belpoggi n’en est pas à sa première prise de position contre le pesticide : en 2013 elle avait rejoint un projet de recherche russe sur le glyphosate appelé Factor GMO (« Facteur OGM »), coordonné par l’association nationale pour la sécurité génétique – une association anti-pesticide.

À l’époque, la question de la survenance d’un conflit d’intérêts avait été posée. Plus étonnant encore, l’institut Ramazzini est membre de la coalition #StopGliphosate, réunissant environ 45 associations environnementales, toutes opposées aux pesticides – une information passée sous silence par Le Monde.

Un oubli ? Si l’accusation de Julie Kelly (essayiste spécialisée sur la politique alimentaire) et Jeff Stier (chercheur principal au Centre national de recherche sur les politiques publiques) dans la National Review, qualifiant l’institut de « rotary club pour scientifiques militants » est sans doute exagérée, il n’en demeure pas moins que tous ces éléments mis bout-à-bout suscitent des interrogations quant à son indépendance.

L’INFLUENCE INVISIBLE DU LOBBY « VERT »

Le cas Christopher Portier est plus sérieux encore. Ce scientifique retraité travaille comme conseiller auprès de divers organismes internationaux, dont l’Environnemental Defense Fund – une ONG américaine connue pour ses prises de positions contre les pesticides.

Mais il est aussi membre de la Health and Environment Alliance (HEAL), une organisation européenne qui lutte contre les pesticides et qui soutient l’initiative #StopGlyphosate. Dans un éditorial sur l’ingérence des ONG dans la recherche scientifique, publié en décembre 2016, le journaliste Gil Rivière-Wekstein souligne que « Portier a joué un rôle majeur dans la décision du CIRC ».

Étant, au moment des faits, « à la fois consultant pour le CIRC et représentant d’une ONG anti-pesticides », il incarne, selon le journaliste, « le parfait exemple d’un ‘expert’ à double casquette : militant pour des ONG et consultant auprès d’instances décisionnaires. Le conflit d’intérêts est notoire. »

LOBBY DU BIOBUSINESS

M. Wekstein déplore la vision binaire de la journaliste Stéphane Horel, l’un des deux rédacteurs de l’article du Monde : « Il ne sera jamais dénoncé par Stéphane Horel, au motif qu’il est censé représenter l’intérêt général ». C’est d’autant plus paradoxal que la journaliste du Monde reconnaît elle-même l’existence et la présence, à Bruxelles, du « lobby » du biobusiness et des ONG écologiques.

Comme l’écrit en 2016 Agriculture & Environnement, lettre d’information mensuelle de l’actualité agricole, Tesco, groupe de distribution internationale et le plus grand fournisseur de produits bio en Grande Bretagne, a payé des études scientifiques visant à démontrer la supériorité nutritive des aliments issus de l’agriculture biologique.

Comme l’écrit Agriculture & Environnement, « Officiellement, Tesco a versé plus de 780 000 euros au Dr Leifert, qui dirige toujours le Tesco Centre for Organic Agriculture, rebaptisé en 2004 Nafferton Ecological Farming Group afin de gommer son lien avec le géant de la distribution. »

L’influence du lobby vert est en tout cas bien réelle, comme on peut le voir avec la plainte déposée le 24 mai dernier par le groupe Verts-ALE au Parlement européen. Ces derniers ont demandé la publication de l’ensemble des études utilisées par l’EFSA pour déclarer le glyphosate inoffensif.

Pour justifier cette demande, l’eurodéputée Michèle Rivasi a déclaré qu’« il en va de l’avenir de nos institutions et de la sauvegarde de nos avis scientifiques. » Par contre, les études utilisées par le CIRC semblent bien peu intéresser Mme Rivasi, de même que les soupçons de conflits d’intérêts en son sein.

L’enquête du Monde jette le soupçon sur le monde de la recherche et les entreprises du secteur des pesticides. Le deux poids deux mesures apparaît assez rapidement à la lecture de l’article. Sur un sujet aussi délicat que celui ci, et dans un souci d’apaiser le débat, Le Monde aurait dû, aussi !, enquêter sur le lobby vert, probablement aussi important que celui des pesticides.

https://www.contrepoints.org/2017/06/09/291600-non-dits-monsanto-papers


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9226
Localisation : vallée du vent

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par dan 26 le Dim 11 Juin - 16:36

[quote="troubaa"]Les non-dits des « Monsanto Papers »


Cela me fait penser à la fameuse expérience faites sur les rats a qui l'on a fait manger des fruits OGM. Au bout de quelques temps ils avaient tous des cancers .

Seul problème !!!c'est que l'on a constaté que ces braves bêtes ont été nourries matin, midi, et soir avec le même produit pendant des mois . Donc ce n’était pas le produit qui était nocif mais la mauvaise accoutumance d'un produit . On aurait fait cela avec des yaourts bios pour bébés, le résultat aurait été identique.

Amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6186
Localisation : France

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par komyo le Dim 2 Juil - 21:24


Ce sont sans doute les derniers clous dans le cercueil des néonicotinoïdes. Deux études, l’une britannique, l’autre canadienne, publiées vendredi 30 juin par la revue Science, éteignent les derniers doutes qui pouvaient – éventuellement – subsister sur les dégâts occasionnés par ces nouvelles générations d’insecticide agricole sur les pollinisateurs. Introduits dans les années 1990, les néonicotinoïdes sont suspectés de longue date d’être une cause déterminante dans le déclin mondial des abeilles domestiques, des pollinisateurs sauvages et, indirectement, des oiseaux.



Très controversés, ces pesticides sont principalement utilisés de manière préventive, en enrobage des semences : lorsque les plantes traitées poussent, tous leurs tissus (feuilles, tiges, pollen, nectar, etc.) s’imprègnent du toxique. Conduites à une échelle inédite, les deux nouvelles études montrent une survie réduite des butineuses, une fertilité diminuée et une mortalité hivernale augmentée des colonies d’abeilles domestiques exposées en conditions réelles à deux néonicotinoïdes, le thiaméthoxame et la clothianidine. Les observations menées sur les pollinisateurs sauvages montrent des effets délétères plus marqués.
Résultat différent en Allemagne
La première expérience, conduite par Ben Woodcock (Centre for Ecology and Hydrology), a été menée sur onze sites différents, répartis dans trois pays – Allemagne, Royaume-Uni et Hongrie. Et sur chaque site, trois exploitations agricoles ont mis en culture du colza : deux exploitations avaient traité leur culture avec un néonicotinoïde (clothianidine ou thiaméthoxame), et une exploitation témoin n’en avait pas utilisé. Plusieurs dizaines d’hectares ont ainsi été mobilisés.
« C’est la plus vaste expérience en plein champ menée sur l’impact des néonicotinoïdes sur les abeilles », précise le biologiste Dave Goulson (université du Sussex), qui n’a pas participé à ces travaux – peu suspects de biais anti-industrie puisque financés par les agrochimistes Bayer et Syngenta. Dans chaque exploitation, l’état de santé de trois espèces de pollinisateur – l’abeille domestique (Apis mellifera), le bourdon terrestre (Bombus terrestris) et l’osmie rousse (Osmia bicornis), une espèce d’abeille solitaire – a été suivi pendant un à deux ans.
Les effets des traitements à base de néonicotinoïdes dépendent de plusieurs facteurs, mais l’impact est globalement négatif. « Leur impact sur le potentiel reproducteur de ces insectes varie en fonction des espèces et des régions, explique le biologiste Jeremy Kerr (université d’Ottawa), qui n’a pas participé à ces travaux, dans un commentaire publié par Science. Par exemple, la quantité d’abeilles domestiques ouvrières survivant à l’hiver était plus basse en Hongrie, avec le traitement à la clothianidine, ce qui n’a pas été détecté en Allemagne. »
Si les effets observés semblent moindres en Allemagne, c’est peut-être, expliquent les auteurs, parce que la proportion de colza butiné par les abeilles y a été moindre, celles-ci ayant accédé dans leur environnement à davantage d’autres plantes mellifères qu’en Hongrie et au Royaume-Uni. L’exposition par le colza traité a donc sans doute été inférieure outre-Rhin.
Mais une autre explication tient peut-être à l’indicateur utilisé, avance Walter Haefeker, président de l’Association européenne des apiculteurs professionnels : « Suivre la quantité d’individus dans les ruches est difficile et peut produire des estimations imprécises. En suivant un indicateur bien plus simple, comme le taux de survie des colonies, on voit dans les données fournies par les auteurs que, même en Allemagne, 100 % des colonies non exposées survivent, alors que ce n’est pas le cas pour celles qui sont exposées. » En clair, selon M. Haefeker, l’exception allemande n’en serait pas réellement une.
Pour les pollinisateurs sauvages, la situation est sans appel : dans toutes les situations, « les bourdons produisent moins de reines, et les abeilles solitaires produisent moins de larves lorsque l’exposition aux néonicotinoïdes est élevée », explique Jeremy Kerr. Cette exposition n’est d’ailleurs pas seulement le fait de l’expérience conduite : elle provient aussi de l’imprégnation de l’environnement.
Ruche expérimentale
« Un autre résultat très important de ce travail est que les auteurs retrouvent de l’imidaclopride partout, même lorsque les cultures n’ont pas été traitées avec cette molécule, confirmant les travaux récents de l’équipe Ecobee, en France, dit Gérard Arnold, directeur de recherche émérite au CNRS et spécialiste de ces questions. Sa longue persistance conduit à une contamination des sols et des cultures ultérieures, ce qui est préoccupant, en particulier pour les insectes pollinisateurs. »
D’autres recherches récentes, confirme Dave Goulson, « ont montré que les néonicotinoïdes contaminent fréquemment les fleurs sauvages ». Ces contaminations restent à l’état de traces, mais ces substances sont parmi les plus efficaces jamais mises au point. Un seul gramme d’imidaclopride peut, par exemple, tuer autant d’abeilles qu’environ 7 kilogrammes du célèbre DDT…
La seconde étude publiée par Science, elle, a été conduite dans deux régions de maïsiculture canadiennes. Les chercheurs, conduits par Nadejda Tsvektov (université de York à Toronto, Canada), ont étudié les colonies de onze ruchers, certains proches des champs de maïs traités avec de la clothianidine, d’autres éloignés de plusieurs kilomètres. Bien que le maïs soit pollinisé par le vent et non par les insectes pollinisateurs, les colonies proches des exploitations étaient plus exposées aux néonicotinoïdes que les colonies éloignées.
« Les auteurs ont trouvé un cocktail de vingt-six pesticides, dont quatre néonicotinoïdes, dans les colonies proches ou éloignées des champs », écrit Jeremy Kerr. Mais les colonies proches des champs ont été exposées à un plus grand nombre de molécules, et pendant des périodes plus longues, que celles qui en étaient éloignées. Là encore, une bonne part de l’exposition se fait par l’intermédiaire des fleurs sauvages, contaminées par les traitements agricoles.
Les chercheurs canadiens ont ensuite cherché à distinguer l’effet de la clothianidine des effets des autres substances détectées. Ils ont introduit dans une ruche expérimentale non traitée des abeilles ayant été exposées à du pollen contaminé à la clothianidine. En les marquant avec des micropuces électroniques, ils ont pu observer leurs différences. En moyenne, leur espérance de vie était réduite d’un quart et leur comportement différait de celui des individus non exposés, au point de mettre en péril la pérennité de la colonie.
« Ce résultat suggère que l’exposition aux néonicotinoïdes pourrait aider à expliquer le syndrome d’effondrement des colonies », décrypte Jeremy Kerr. A la lumière de ces nouveaux travaux, conclut Dave Goulson, « il est devenu intenable de continuer à affirmer que l’utilisation agricole des néonicotinoïdes n’endommage pas les abeilles sauvages et domestiques ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/06/29/deux-etudes-a-grande-echelle-confirment-les-degats-des-neonicotinoides-sur-les-abeilles_5153318_3244.html#X1WYxKcEEfwcJGUf.99


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9226
Localisation : vallée du vent

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par dan 26 le Lun 3 Juil - 21:01

effectivement la source est très impartiale , on ne peut trouver mieux !!!affraid affraid affraid

amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6186
Localisation : France

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par komyo le Sam 8 Juil - 7:59

d'ailleurs sur le front des lobbies, la commission européenne a une fois de plus manifestée sa parfaite soumission a ceux ci !

https://reporterre.net/La-Commission-europeenne-autorise-quatre-OGM-et-le-Mon810-contre-l-avis-des


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9226
Localisation : vallée du vent

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par dan 26 le Sam 8 Juil - 8:04

comme reporterre qui est très impartial , ecolo bobo gauchos !!!
Ne pas oublier que les OGM sont une réponse ( à laquelle je crois fortement ) 'pour éradiquer la faim dans le monde !!

amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9048
Localisation : ici ou là

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par troubaa le Sam 8 Juil - 10:23

komyo a écrit:d'ailleurs sur le front des lobbies, la commission européenne a une fois de plus manifestée sa parfaite soumission a ceux ci !

https://reporterre.net/La-Commission-europeenne-autorise-quatre-OGM-et-le-Mon810-contre-l-avis-des

Evidemment ton article est faux. Mais est ce important pour toi que l'on te mente du moment que cela va dans le sens de ton idéologie ?

La commission européenne n'a pas d'autorisé la culture de 4 OGM mais l'importation ! Ce qui porte le total d'ogm autorisé à l'importation à 63.

Seul le mon810 reste autorisé à la culture avec la possibilité pour chaque Etat membre d'autoriser ou d'interdire sa culture. Il n'est d’ailleurs cultivé que dans le péninsule ibérique et en slovaquie.

L'Agence Européenne de sécurité alimentaire avait émis un avis favorable concernant ces 4 ogm.

Mais que compte l'avis de l'agence face à l'hystérie aux lobbys écologiques ? tous des corrompus vas tu me répondre. On connait la chanson... Sleep  Sleep

On vient de le voir une fois de plus que les lobbys écologiques etaient aussi menteurs et manipulateurs que les autres.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6186
Localisation : France

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par komyo le Sam 8 Juil - 18:25



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9048
Localisation : ici ou là

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par troubaa le Dim 9 Juil - 1:02

tu aurais du lire le lien source parlant de l'étude tu aurai eu la désagréable surprise de découvrir qu'il n'y a aucun rapport, ou un rapport très éloigné entre l'article et l'étude.

Mais pas grave hein !


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6186
Localisation : France

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par komyo le Dim 9 Juil - 9:20

c'est une source, pas une traduction ! et il y a bien un rapport ! Cool


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6186
Localisation : France

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par komyo Aujourd'hui à 11:40



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9048
Localisation : ici ou là

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par troubaa Aujourd'hui à 15:18

bof


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9226
Localisation : vallée du vent

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par dan 26 Aujourd'hui à 18:31

troubaa a écrit:bof
il est fait cas de 12 produits peut etre dangereux, et pas des centaines qui ont permis à l’agriculture de progresser , et à certains pays de sortir des périodes de famine . Pourquoi se focaliser que sur certains produits découverts dangereux,après coup et pas les autres .
Cette fausse idée qui a été colportée de cette entreprise , a été déclenché par l'utilisation qu'en a fait l'armée lors de la guerre du vietnam.
Un fabriquant de couteau n'est pas responsable des couteaux , quand ils sont utilisés pour des meurtres .
C'est quoi cette façon de transformer les responsabilités .
Faut il condamner les pétroliers , parce que certains font avec de l'essence des cocktails Molotov .
par contre ils ont eu raison de se fondre dans Bayer , la chasse aux sorcières organisée par les médias était trop forte .
amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9048
Localisation : ici ou là

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par troubaa Aujourd'hui à 19:15

surtout la compagnies n'est pas responsable des actes de guerre commis avec ses produits.
sinon on en finit pas : toutes les grandes compagnies historiques ont eu leur produit impliqué un jour où l'autre dans des actes de guerre.
c'est ridicule.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6186
Localisation : France

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par komyo Aujourd'hui à 20:37

c'est bien connu, monsanto n'est responsable que des profits qu'il engrange pour ses actionnaires. Le reste a quoi bon s'y référer !
On n est pas loin du mutualisation des risques, privatisation des profits, cher aux profiteurs habituels !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.

Contenu sponsorisé

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 16 Aoû - 23:29