LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

Monsanto : l'horreur !

Partagez
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par Dédé 95 le Dim 27 Nov - 16:56


D'ailleurs le programme économique marine mélanchon c'est pareil.
Ca y est Marine est communiste, elle est pour la propriété sociale des moyens de production et d'échange (quoique Merluche soit timide sur ce point), non le FN a un programme économique basée sur la défense de la propriété privée.
Du reste elle n'en parles même pas, ce qui prouve qu'elle reste avec l'existant mais en favorisant le petit commerce et la paysannerie moyenne (son vivier d'électeurs).


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par troubaa le Dim 27 Nov - 17:04

bah oui compare les programmes économiques !
les deux veulent augmenter massivement le smic
les impots pour les entreprises et les riches
baisser l'age de départ à la retraite à 60 ans
sont opposé au tfata et à l'impérialisme économique américain
etc etc



_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par Dédé 95 le Dim 27 Nov - 17:43

Bon, on parles pas de la même chose!
Moi je parles du système économique, toi tu parles des revendications et des actions.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6838
Localisation : Dijon

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par gaston21 le Mer 30 Nov - 17:23

Bah, tout va s'arranger! La bombe D va régler tout ça dans un avenir proche! Un article comme je les aime, avec des chiffres! Il y en a tant qui ne sont que de la bouillie de mots... Les hommes baisent et croissent, les rhinocéros? Loli, bientôt l'Apocalypse...

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-bombe-d-demographique-est-187032
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8926
Localisation : vallée du vent

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par dan 26 le Mer 30 Nov - 22:31

gaston21 a écrit:Bah, tout va s'arranger! La bombe D va régler tout ça dans un avenir proche! Un article comme je les aime, avec des chiffres! Il y en a tant qui ne sont que de la bouillie de mots... Les hommes baisent et croissent, les rhinocéros? Loli, bientôt l'Apocalypse...

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-bombe-d-demographique-est-187032
si ce n'est que 70 % de la surface du globe, à savoir les oceans, n'a pas été exploitée , et qu'il est fort possible que les nouvelles technologies dans tous les domaines vont régler de nombreux problèmes .
Juste un exemple ces filets qui captent l'eau dans le désert , et alimentent des populations .
Amicalement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par troubaa le Mer 30 Nov - 22:45

ouais moi j'dit qu'il faut tuer les bébés pour sauver le rhino !
ou ne plus soigner les vieux
au  choix  Very Happy  Very Happy

bref revenons aux choses sérieuses, les débileries ecologiques n’intéressent que ceux qui y croient...

tu es au courant que le beurre fait aussi des morts prématurés gaston (porématurés le bobo ecolo a oublié ce mot...) tout comme le café, l'alcool, la cigarette, la déprime, le sport, le whysky, la drogue, la viande crue, la viande cuite, les les bastéries, les virus, le soleil, le ventl la l'eau, le sable, le sel, le sucre, le gras, le fromage, le lait, le couscous! (le couscous ? ouais pourquoi pas) et meme la cacahuète ! (surtout même)

bon revenons aux choses sérieuses :

Glyphosate et cancer, les petits arrangements avec la vérité des écolos :
Quelle peut être la crédibilité du classement du glyphosate par le CIRC quand près de la moitié de son groupe de travail s’est engagée dans une tentative d’influencer le processus décisionnel européen et de saborder l’avenir de l’herbicide ?

Coup de tonnerre médiatique, le vendredi 20 mars 2015 – pile durant la « semaine pour les alternatives aux pesticides » — : le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), une organisation liée à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), annonce qu’il a classé comme « cancérogène probable » le glyphosate, la matière active des herbicides dont le plus emblématique est le Roundup (ici, on ajoute quasi mécaniquement : « de Monsanto »).
Ce classement a résulté, selon le CIRC, de « preuves limitées de cancérogénicité chez l’Homme », de « preuves suffisantes de cancérogénicité chez les animaux de laboratoire », et de preuves de dommages à l’ADN des cellules humaines.
Interdire le glyphosate
L’altermonde, avec divers soutiens politiques et médiatiques, s’est précipité pour demander l’interdiction du glyphosate. Le CIRC y a contribué activement, et surtout implicitement en n’expliquant pas avec vigueur le sens et la portée de sa décision.
Cela contraste singulièrement avec le soin mis à la vulgarisation pour la décision, annoncée le 26 octobre 2015, de classer la viande rouge comme « cancérogène probable » – donc au même niveau que le glyphosate – et la viande transformée (notamment la charcuterie) comme « cancérogène [certain] pour l’Homme ». Il y eut notamment une foire aux questions et un « questions-réponses » sur les monographies du CIRC.
PUBLICITÉ


Précédemment, le 23 juin 2015, le CIRC avait annoncé le classement du DDT, du lindane et du 2,4-D. L’utilisation des deux premiers étant très fortement limitée, seul ce dernier est encore d’actualité. Il a été classé en « peut-être cancérogène pour l’homme », soit quasiment anodin. Pourtant, le CIRC a pris la peine d’expliquer. Retenons notamment ceci :
« Le classement d’une substance ou d’un agent indique le degré des indices selon lesquels cette substance ou cet agent provoque le cancer. Le Programme des Monographies cherche à identifier le potentiel qu’a une exposition donnée de causer le cancer. Ce classement ne précise toutefois pas le niveau de risque associé à l’exposition en question.
Le niveau de risque de cancer associé à des substances ou agents ayant été classés dans un même Groupe peut être très différent, en fonction de facteurs comme le type ou l’étendue de l’exposition, et l’intensité de l’effet de l’agent évalué. »
Deux poids, deux mesures…
Le classement du glyphosate en « cancérogène probable » a été très vivement contesté. Sur le fond, de nombreuses instances d’évaluation des risques – à distinguer du danger, lequel ne tient pas compte de l’exposition – ont affirmé avec vigueur que le glyphosate ne présente pas de risques, au moins pour le consommateur (pour les applicateurs, le risque éventuel peut être évité en prenant des mesures de précaution).
Au nombre de ces instances… l’OMS – la propre maison-mère du CIRC – et la FAO qui ont conclu dans le cadre de la Réunion Conjointe sur les Résidus de Pesticides (JMPR), tenue du 9 au 13 mai 2016, que « le glyphosate ne pose vraisemblablement pas de risque cancérogène [unlikely to pose a carcinogenic risk] pour l’Homme par l’exposition par l’alimentation ».
Plus près de nous, l’Agence pour la Protection de l’Environnement (EPA) des États-Unis d’Amérique a publié, le 12 septembre 2016, « Glyphosate Issue Paper: Evaluation of Carcinogenic Potential » (document de travail sur le glyphosate : évaluation du potentiel cancérogène).
Classement erroné
Ce n’est pas une surprise : en 227 pages très détaillées, il démolit diplomatiquement l’évaluation du CIRC. On peut en tirer une conclusion sans appel : le classement en « cancérogène probable » est injustifié et erroné. Passant en revue les différents descripteurs qu’elle utilise, l’EPA conclut par exemple (à la page 141) :
« Le poids le plus important va à « not likely to be carcinogenic to humans » [vraisemblablement pas cancérogène pour l’Homme] aux doses pertinentes pour l’évaluation des risques pour la santé humaine. »
Le CIRC a trouvé des « preuves suffisantes de cancérogénicité chez les animaux de laboratoire » ? Balayé !
« Dans l’ensemble, les études de cancérogénicité et de génotoxicité chez les animaux étaient remarquablement cohérentes et ne démontraient pas une association claire entre l’exposition au glyphosate et les résultats d’intérêt liés à un potentiel cancérogène. »
ou encore (également à la page 140) :
« L’augmentation des incidences de tumeurs au niveau ou au-dessus de la dose limite (≥1000 mg/kg/jour) n’est pas considérée comme pertinente pour la santé humaine. »
Vous avez bien lu : le CIRC a conclu sur la base de doses de glyphosate absolument invraisemblables ! La dose limite citée, rapportée à l’Homme, c’est quasiment un décilitre de Roundup prêt à l’emploi pour un adulte !
Un tel florilège de critiques appelle une réponse de la part du CIRC.
Mais ce n’est pas tout. Il y a aussi la procédure et les événements postérieurs.
Outre la contribution active ou tacite à l’activisme anti-glyphosate, il y a cette lancinante accusation de manœuvre avec la cooptation par les agents du CIRC, comme « spécialiste invité », de M. Christopher J. Portier, affligé d’une « énorme conflit d’intérêt » et dont l’affiliation à une organisation militante, l’Environemental Defense Fund, pourtant notoire, n’a été révélée dans la liste des participants qu’après coup.
Depuis mars 2015, M. Portier bat la campagne en faveur de l’interdiction du glyphosate. Dans une lettre du 27 novembre 2015, il exhortait le Commissaire européen à la santé et à la sécurité alimentaire, M. Vytenis Andriukaitis, et la Commission « à ne pas tenir compte des conclusions viciées de l’EFSA sur le glyphosate dans votre formulation de la politique sanitaire et environnementale pour l’Europe ».
La lettre a été cosignée par une petite centaine de scientifiques (dont beaucoup manifestement non qualifiés sur la question), mais surtout par huit membres du groupe d’experts du CIRC. Il n’est pas nécessaire d’analyser leurs arguments, taillés en pièces par M. Bernhard Url, directeur exécutif de l’EFSA, dans sa réponse du 13 janvier 2016 : quelle peut encore être la crédibilité du classement du glyphosate par le CIRC quand près de la moitié de son groupe de travail s’est ultérieurement engagée dans une tentative d’influencer le processus décisionnel européen et de saborder l’avenir de l’herbicide ?
L’enjeu ne se limite pas au glyphosate, ni à la santé humaine et à l’environnement servis par une matière active à l’excellent profil toxicologique et écotoxicologique. C’est aussi de la crédibilité du CIRC – ainsi que de l’OMS – qu’il s’agit.
Le CIRC doit s’expliquer !

Coup de tonnerre médiatique, le vendredi 20 mars 2015 – pile durant la « semaine pour les alternatives aux pesticides » — : le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), une organisation liée à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), annonce qu’il a classé comme « cancérogène probable » le glyphosate, la matière active des herbicides dont le plus emblématique est le Roundup (ici, on ajoute quasi mécaniquement : « de Monsanto »).
Ce classement a résulté, selon le CIRC, de « preuves limitées de cancérogénicité chez l’Homme », de « preuves suffisantes de cancérogénicité chez les animaux de laboratoire », et de preuves de dommages à l’ADN des cellules humaines.
Interdire le glyphosate
L’altermonde, avec divers soutiens politiques et médiatiques, s’est précipité pour demander l’interdiction du glyphosate. Le CIRC y a contribué activement, et surtout implicitement en n’expliquant pas avec vigueur le sens et la portée de sa décision.
Cela contraste singulièrement avec le soin mis à la vulgarisation pour la décision, annoncée le 26 octobre 2015, de classer la viande rouge comme « cancérogène probable » – donc au même niveau que le glyphosate – et la viande transformée (notamment la charcuterie) comme « cancérogène [certain] pour l’Homme ». Il y eut notamment une foire aux questions et un « questions-réponses » sur les monographies du CIRC.
PUBLICITÉ


Précédemment, le 23 juin 2015, le CIRC avait annoncé le classement du DDT, du lindane et du 2,4-D. L’utilisation des deux premiers étant très fortement limitée, seul ce dernier est encore d’actualité. Il a été classé en « peut-être cancérogène pour l’homme », soit quasiment anodin. Pourtant, le CIRC a pris la peine d’expliquer. Retenons notamment ceci :
« Le classement d’une substance ou d’un agent indique le degré des indices selon lesquels cette substance ou cet agent provoque le cancer. Le Programme des Monographies cherche à identifier le potentiel qu’a une exposition donnée de causer le cancer. Ce classement ne précise toutefois pas le niveau de risque associé à l’exposition en question.
Le niveau de risque de cancer associé à des substances ou agents ayant été classés dans un même Groupe peut être très différent, en fonction de facteurs comme le type ou l’étendue de l’exposition, et l’intensité de l’effet de l’agent évalué. »
Deux poids, deux mesures…
Le classement du glyphosate en « cancérogène probable » a été très vivement contesté. Sur le fond, de nombreuses instances d’évaluation des risques – à distinguer du danger, lequel ne tient pas compte de l’exposition – ont affirmé avec vigueur que le glyphosate ne présente pas de risques, au moins pour le consommateur (pour les applicateurs, le risque éventuel peut être évité en prenant des mesures de précaution).

Au nombre de ces instances… l’OMS – la propre maison-mère du CIRC – et la FAO qui ont conclu dans le cadre de la Réunion Conjointe sur les Résidus de Pesticides (JMPR), tenue du 9 au 13 mai 2016, que « le glyphosate ne pose vraisemblablement pas de risque cancérogène [unlikely to pose a carcinogenic risk] pour l’Homme par l’exposition par l’alimentation ».
Plus près de nous, l’Agence pour la Protection de l’Environnement (EPA) des États-Unis d’Amérique a publié, le 12 septembre 2016, « Glyphosate Issue Paper: Evaluation of Carcinogenic Potential » (document de travail sur le glyphosate : évaluation du potentiel cancérogène).
Classement erroné
Ce n’est pas une surprise : en 227 pages très détaillées, il démolit diplomatiquement l’évaluation du CIRC. On peut en tirer une conclusion sans appel : le classement en « cancérogène probable » est injustifié et erroné. Passant en revue les différents descripteurs qu’elle utilise, l’EPA conclut par exemple (à la page 141) :
« Le poids le plus important va à « not likely to be carcinogenic to humans » [vraisemblablement pas cancérogène pour l’Homme] aux doses pertinentes pour l’évaluation des risques pour la santé humaine. »
Le CIRC a trouvé des « preuves suffisantes de cancérogénicité chez les animaux de laboratoire » ? Balayé !
« Dans l’ensemble, les études de cancérogénicité et de génotoxicité chez les animaux étaient remarquablement cohérentes et ne démontraient pas une association claire entre l’exposition au glyphosate et les résultats d’intérêt liés à un potentiel cancérogène. »
ou encore (également à la page 140) :
« L’augmentation des incidences de tumeurs au niveau ou au-dessus de la dose limite (≥1000 mg/kg/jour) n’est pas considérée comme pertinente pour la santé humaine. »
Vous avez bien lu : le CIRC a conclu sur la base de doses de glyphosate absolument invraisemblables ! La dose limite citée, rapportée à l’Homme, c’est quasiment un décilitre de Roundup prêt à l’emploi pour un adulte !

Un tel florilège de critiques appelle une réponse de la part du CIRC.

Mais ce n’est pas tout. Il y a aussi la procédure et les événements postérieurs.

Outre la contribution active ou tacite à l’activisme anti-glyphosate, il y a cette lancinante accusation
de manœuvre avec la cooptation par les agents du CIRC, comme « spécialiste invité », de M. Christopher J. Portier, affligé d’une « énorme conflit d’intérêt » et dont l’affiliation à une organisation militante, l’Environemental Defense Fund, pourtant notoire, n’a été révélée dans la liste des participants qu’après coup.

Depuis mars 2015, M. Portier bat la campagne en faveur de l’interdiction du glyphosate. Dans une lettre du 27 novembre 2015, il exhortait le Commissaire européen à la santé et à la sécurité alimentaire, M. Vytenis Andriukaitis, et la Commission « à ne pas tenir compte des conclusions viciées de l’EFSA sur le glyphosate dans votre formulation de la politique sanitaire et environnementale pour l’Europe ».

La lettre a été cosignée par une petite centaine de scientifiques (dont beaucoup manifestement non qualifiés sur la question), mais surtout par huit membres du groupe d’experts du CIRC. Il n’est pas nécessaire d’analyser leurs arguments, taillés en pièces par M. Bernhard Url, directeur exécutif de l’EFSA, dans sa réponse du 13 janvier 2016 : quelle peut encore être la crédibilité du classement du glyphosate par le CIRC quand près de la moitié de son groupe de travail s’est ultérieurement engagée dans une tentative d’influencer le processus décisionnel européen et de saborder l’avenir de l’herbicide ?

L’enjeu ne se limite pas au glyphosate, ni à la santé humaine et à l’environnement servis par une matière active à l’excellent profil toxicologique et écotoxicologique. C’est aussi de la crédibilité du CIRC – ainsi que de l’OMS – qu’il s’agit.

Le CIRC doit s’expliquer !

André Heitz est ingénieur agronome et fonctionnaire international du système des Nations Unies à la retraite. Il a servi l’Union internationale pour la protection des obtentions végétales (UPOV) et l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI). Dans son dernier poste, il a été le directeur du Bureau de coordinat de l’OMPI à Bruxelles.


En savoir plus sur http://www.contrepoints.org/2016/11/30/272712-glyphosate-cancer-bidouillages#ohJ035vJ78DH8GYB.99


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8926
Localisation : vallée du vent

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par dan 26 le Mer 30 Nov - 22:57

[quote]
troubaa a écrit:
tu es au courant que le beurre fait aussi des morts prématurés gaston (porématurés le bobo ecolo a oublié ce mot...) tout comme le café, l'alcool, la cigarette, la déprime, le sport, le whysky, la drogue, la viande crue, la viande cuite, les les bastéries, les virus, le soleil, le ventl la l'eau, le sable, le sel, le sucre, le gras, le fromage, le lait, le couscous! (le couscous ? ouais pourquoi pas) et meme la cacahuète ! (surtout même)
il est dangereux de vivre...........on peut même en mourir !!

bon revenons aux choses sérieuses :
tout va de plus en plus mal ..............et on vit de plus en plus vieux et en meilleure santé !!!C'est à se demander où est la vérité dans ce domaine

amicalement
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6054
Localisation : France

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par komyo le Jeu 1 Déc - 8:41

well, heureusement que l'industrie chimique a décrété que sa nourriture était la meilleure et que la naturelle était dangereuse.
D'ailleurs la nature est mortelle c'est bien connu !   clown


http://www.telerama.fr/monde/stephane-horel-avec-les-perturbateurs-endocriniens-nous-sommes-pris-au-piege-d-une-soupe-chimique,150856.php#xtor=EPR-126-newsletter_tra-20161201

Le projet de réglementation a déraillé suite à une intense opération de lobbying de l'industrie des pesticides et de l'industrie de la chimie. Depuis, la Commission européenne traîne des pieds, a fait une étude d'impact en donnant le sentiment très clair que la définition scientifique des perturbateurs endocriniens devait prendre en compte l'impact qu'une réglementation aurait sur l'industrie. Ce qui est tout à fait inacceptable d'un point de vue scientifique et du point de vue de la santé publique.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par Dédé 95 le Jeu 1 Déc - 9:20

Pinochio a écrit:tout va de plus en plus mal ..............et on vit de plus en plus vieux et en meilleure santé
MENSONGE, c'est un journal libérale, Le Figaro, qui explique le contraire. Faut suivre, Dan.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/11/23/97001-20161123FILWWW00149-ue-la-population-vit-plus-mais-moins-bien.php

Ecrit au Figaro, pour dire qu'il font erreur.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6054
Localisation : France

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par komyo le Jeu 1 Déc - 9:59

Alerte aussi atlantico ! ^^



Todd avoue qu’il a longtemps cru « impensable » une victoire de Trump aux États-Unis. Pour Todd, les déterminants de la vie politique et idéologique se situent au-delà de la sphère exclusivement économique, mais dans les structures familiales, les valeurs religieuses, les stratifications éducatives :

« Cette approche m’aurait amené à conclure que la société américaine pouvait supporter à l’infini le néolibéralisme, l’hyperindividualisme, la montée des inégalités, la stagnation ou même la baisse du revenu médian des ménages. La famille nucléaire anglo-saxonne est individualiste, libérale, mais pas du tout égalitaire.

[…] Il était donc possible d’imaginer (comme l’ont fait Hillary Clinton et la presse de l’establishment) que tout allait continuer. Le monde anglo-américain aurait engendré le néolibéralisme parce que, pour le meilleur et pour le pire, il lui convenait. La résistance à la globalisation ne pouvait être qu’ailleurs, dans des pays attachés à l’égalité, comme la France, à l’intégration collective comme l’Allemagne ou le Japon, ou aux deux comme la Russie. »

Pourtant, un grain de sable allait venir gripper cette belle logique : l’augmentation de la mortalité chez les Américains de 45 à 54 ans dans les classes moyennes et moins éduquées entre 1999 et 2013. Un phénomène inédit dans une société dite “avancée” et d’autant moins supportable qu’il s’explique par des causes non “naturelles” : suicides, alcool, drogues, empoisonnements médicamenteux…

« Cet indicateur est vraiment le signe que la globalisation économique a fini par conduire à une insécurité individuelle et sociale insupportable même en pays anglo-saxon.
emmanuel Todd


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8926
Localisation : vallée du vent

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par dan 26 le Jeu 1 Déc - 17:18

dan 26 a écrit:
tout va de plus en plus mal ..............et on vit de plus en plus vieux  et en meilleure santé !!!C'est à se demander  où est la vérité  dans ce domaine
dite encore à la clochette que nous parlons du monde pas de l'Europe , et que l'Europe n'est pas le monde, mais à quoi cela sert il n'est ce pas ?

amicalement
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par Dédé 95 le Jeu 1 Déc - 17:45

Alors parlons du monde:

Dans de nombreux pays, les conditions de vie restent indignes, équivalentes à ce que les pays riches ont pu connaître il y a plus d’un siècle. D’autre part, la situation des femmes est encore très difficile dans de nombreuses régions du monde où elles sont totalement privées de libertés et de droits fondamentaux.

Les progrès en matière d’accès à l’eau potable, à l’école, aux nouvelles technologies notamment, cachent aussi des améliorations en trompe-l’œil. Si le nombre d’enfants non scolarisés en primaire dans le monde en développement s’est fortement réduit, passant de 104 millions en 1999 à 58 millions en 2010, c’est aussi au détriment de la qualité des conditions d’éducation et d’enseignement. Pour faire face à une très forte pression démographique, l’amélioration de l’accès à l’école s’est traduite par une très forte progression du nombre d’élèves par classe (60, voire 100). L’essor des activités productrices, de l’industrie, du bâtiment, des transports, engendre aussi dans ces pays des conséquences environnementales qui peuvent être désastreuses. Dans les pays en développement, un peu plus de 862 millions de personnes vivaient dans des bidonvilles en 2012.


Alors dire qu'on vit mieux est tout relatif.
Regarde les USA et l'obésité, c'est pas l'Europe. Si pour toi c'est vivre mieux de bouffer du Mac Do plutôt que de la nourriture saine, c'est ton affaire.
Car vivre mieux ne veux RIEN DIRE.


http://www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=1911
A lire jusqu'au bout.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6838
Localisation : Dijon

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par gaston21 le Jeu 1 Déc - 19:21

Dans l'émission "Rendez-vous en terre inconnue", le grand-père mongole dit qu'il a vu le climat changer pendant les 50 dernières années; la rivière qui coulait vers chez lui à l'époque n'est plus qu'un lit de cailloux. Il faut aller chercher l'eau au lac le plus proche et souvent casser la glace et la mettre dans la marmite pour la faire fondre. Aux dernières nouvelles, cette année a été très sèche et on craint dans cette région la disparition de nombreux troupeaux par manque d'eau et la famine.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8926
Localisation : vallée du vent

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par dan 26 le Jeu 1 Déc - 22:10

[quote="Dédé 95"]Alors parlons du monde:

Dans de nombreux pays, les conditions de vie restent indignes, équivalentes à ce que les pays riches ont pu connaître il y a plus d’un siècle. D’autre part, la situation des femmes est encore très difficile dans de nombreuses régions du monde où elles sont totalement privées de libertés et de droits fondamentaux.

Les progrès en matière d’accès à l’eau potable, à l’école, aux nouvelles technologies notamment, cachent aussi des améliorations en trompe-l’œil. Si le nombre d’enfants non scolarisés en primaire dans le monde en développement s’est fortement réduit, passant de 104 millions en 1999 à 58 millions en 2010, c’est aussi au détriment de la qualité des conditions d’éducation et d’enseignement. Pour faire face à une très forte pression démographique, l’amélioration de l’accès à l’école s’est traduite par une très forte progression du nombre d’élèves par classe (60, voire 100). L’essor des activités productrices, de l’industrie, du bâtiment, des transports engendre aussi dans ces pays des conséquences environnementales qui peuvent être désastreuses. Dans les pays en développement, un peu plus de 862 millions de personnes vivaient dans des bidonvilles en 2012.


Alors dire qu'on vit mieux est tout relatif.
Regarde les USA et l'obésité, c'est pas l'Europe. Si pour toi c'est vivre mieux de bouffer du Mac Do plutôt que de la nourriture saine, c'est ton affaire.
Car vivre mieux ne veux RIEN DIRE.


.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par Dédé 95 le Ven 2 Déc - 10:14

Merci Dan de confirmer:
Les progrès en matière d’accès à l’eau potable, à l’école, aux nouvelles technologies notamment, cachent aussi des améliorations en trompe-l’œil
Oui c'est du trompe l'œil, et ces progrès cachent ce que tu n'a pas souligné...et pour cause:
L’essor des activités productrices, de l’industrie, du bâtiment, des transports engendre aussi dans ces pays des conséquences environnementales qui peuvent être désastreuses.
Alors CE progrès je te le laisse. Je préfère le mien qui repose sur la technique humaine, sur son travail, et non sur la notion de profits financiers.

Le travail humain construit, la "finance" détruit Cf les deux dernières guerres mondiales et celle actuelle au Proche Orient.
Bis répétita: Le Laboureur et ses Enfants.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par troubaa le Ven 2 Déc - 20:56

Dédé 95 a écrit:
Alors CE progrès je te le laisse. Je préfère le mien qui repose sur la technique humaine, sur son travail, et non sur la notion de profits financiers.

Le problème c'est que l'on n'a pas le choix entre 2 progrès mais entre le progrès ou pas de progrès.

Le jour où ton progrès sera un progrès alors il deviendra LE progrès.

enfin toute chose à ses avantages et inconvenants.... n'importe quel progrès comportera des défauts. C'est pour cela qu'il faut analyser la globalité et non se focalisé sur un point de détail.

Après cela dépend de ses priorités. Avoir froid ou polluer ?


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par Dédé 95 le Sam 3 Déc - 9:42

Après cela dépend de ses priorités. Avoir froid ou polluer ?
Ma priorité c'est avoir chaud sans polluer!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8926
Localisation : vallée du vent

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par dan 26 le Sam 3 Déc - 10:19

[quote="dan 26"]

Les progrès en matière d’accès à l’eau potable, à l’école, aux nouvelles technologies notamment,
Si le nombre d’enfants non scolarisés en primaire dans le monde en développement s’est fortement réduit, passant de 104 millions en 1999 à 58 millions en 2010,[/u]

L’essor des activités productrices, de l’industrie, du bâtiment, des transports
[/b]

Alors dire qu'on vit mieux est tout relatif.


C'est vraiment ne pas savoir lire que de dire cela !!
tout va mieux malgrès le fait que ces progrès ,entrainent certaines conséquences
c'est une vision beaucoup plus réaliste que de voir que quelques conséquences négatives du progrès

Amicalement

avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par Dédé 95 le Sam 3 Déc - 11:06

drunken drunken affraid


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6054
Localisation : France

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par komyo le Jeu 8 Déc - 9:32

Les pesticides sont, comme leur nom l'indique, fait pour tuer, et ils tuent. Ce n'est pas en les appelants maintenant des produits phytopharmaceutiques que l'on réglera le problème mais en prenant conscience de la dangerosité de ces poisons.
Des paysans, des ouvriers agricoles, des salariés de coopératives agricoles sont venus d'Allemagne, de Belgique, de France et d'Espagne. Ils sont malades et se battent pour que leur empoisonnement soit considéré comme une maladie professionnelle pour pouvoir payer leurs factures.
Aujourd'hui les pesticides sont une bombe à retardement. Utilisés massivement depuis des décennies, présents dans les aliments, dans l'eau, dans les sols et dans le corps des êtres humains d'un bout à l'autre de la planète.
Au niveau des états rien n’est fait pour enrayer la catastrophe qui est en marche. Ces hommes et ces femmes ont donc décidés de se réunir à Bruxelles pour que les choses bougent rapidement. Le temps presse.

http://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2016/12/07/levons-le-voile-sur-les-vies-brisees-par-les-pesticides_5045056_3232.html?xtmc=bove&xtcr=1


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6054
Localisation : France

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par komyo le Jeu 8 Déc - 9:35

Au sortir de la seconde guerre mondiale, la question de l’autosuffisance alimentaire se pose de façon aiguë : les leaders du monde libre, sous l’influence des dirigeants de l’industrie chimique, réclament aux paysans européens de passer rapidement à l’ère industrielle. Mis à genoux par six années de combat, le monde rural consent à cette industrialisation à tous crins. C’est ainsi que dès les années 1950, le recours massif aux pesticides de synthèse en agriculture devient une religion d’État. L’industrie chimique, née dans les tranchées de la Première guerre mondiale, y trouvera largement son compte.
Soixante-dix ans plus tard, quel bilan tirer de ce choix politique alors dicté par la nécessité de produire encore plus avec toujours moins de bras ? Certes les rendements agricoles atteignent des sommets. Les exportations augmentent, faisant de l’agriculture française et de sa balance commerciale excédentaire un modèle européen. Mais à quel prix ! On ne compte plus les impacts environnementaux de ce modèle agricole chimiquement intensif : contamination de nos aliments et de notre air, nous exposant, dès l’enfance, à un cocktail de pesticides, perte de milliers de ruchers, présence de résidus de pesticides dans la quasi-totalité des cours d’eau…
À ce scandale environnemental s’ajoute un scandale social et sanitaire, dont les victimes sont invisibles ! La France compte aujourd’hui dix fois moins d’agriculteurs qu’en 1945 et leur endettement, dès l’installation, dépasse l’entendement. De même, des ports céréaliers aux silos à grains, de la semence enrobée aux champs pulvérisés, celles et ceux exposés à ces traitements chimiques sont victimes - entre autres et à des âges toujours plus précoces - d’allergies, de cancers, de troubles neurologiques ou de la fertilité.
Pour les professionnels en contact avec des pesticides, et tout particulièrement les agriculteurs, le risque d’être atteint de la maladie Parkinson est six fois plus élevé qu’une personne non exposée. Signe que le phénomène s’accroît, deux récents ajouts au tableau national du régime agricole des maladies professionnelles sont liés aux pesticides : la maladie de Parkinson en 2012 et les hémopathies malignes (dont le fameux lymphome non-hodgkinien) en 2015. Les personnes atteintes antérieurement à la sortie du tableau ont jusqu’à juin 2017 pour faire une déclaration et demander leur indemnisation.
Victimes cachées
Pendant de trop nombreuses années ces victimes sont restées cachées, subissant l’omerta à laquelle elles semblaient condamnées. L’enjeu pour elles est maintenant de témoigner, ce que permettent des organisations comme Générations futures ou Phyto-victimes. Les destins devenus emblématiques de Yannick Chenet, viticulteur charentais décédé en 2011 d’une leucémie reconnue comme maladie professionnelle après trois années de combat, ou de Paul François, qui a obtenu la condamnation de Monsanto pour son intoxication au pesticide Lasso, commencent à révéler ce scandale encore si peu visible.
La récente affaire des ex-salariés de la coopérative Nutréa-Triskalia, dont deux d’entre eux, Laurent Guillou et Stéphane Rouxel, ont obtenu réparation après un marathon judiciaire de sept ans, fera date. Elle a montré que nombreux sont les travailleurs mal protégés et désinformés par leur hiérarchie sur la dangerosité des produits auxquels ils sont exposés.
Elle a également dévoilé à quel point tout est fait pour éviter un précédent, quitte à laisser des victimes dans la précarité et l’isolement. Enfin, cette affaire montre avec quelle ironie les dirigeants de cette coopérative, alors qu’ils se revendiquent de l’économie sociale et solidaire, utilisent tous les moyens pour baisser les coûts et optimiser les bénéfices aux dépens même de la santé des salariés.
Les ex-employés de Triskalia incarnent un espoir. Devant l’épouvantable série de vies brisées par les pesticides, il ne doit plus y avoir un seul lieu de travail où l’on exerce son activité sans protection. Le monde politique français n’a-t-il donc rien retenu du scandale de l’amiante ? Selon nous, la France ne respecte même pas le droit européen, pourtant protecteur en la matière ! Nous faisons appel au bon sens : tournons la page de l’agriculture industrielle, progressons vers une agriculture centrée sur l’agronomie et non la chimie de synthèse, respectueuse de l’environnement et au service de la société !
J.Bové


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8926
Localisation : vallée du vent

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par dan 26 le Jeu 8 Déc - 9:52

komyo a écrit:Les pesticides sont, comme leur nom l'indique, fait pour tuer, et ils tuent.
Voilà comment on déforme des propos , et des informations,  les pesticides sont fait pour traiter les plantations, contre la maladie, et certains insectes . Sans ces produits il est impossible dans certains cas que les agriculteurs puissent vivre de leur travail . Par contre des progrès considérables dans ce domaine ont été fait  pour eviter des dommages collatéraux . Je pense sincérement que l'alcool, et la cigarette sont fait aussi pour tuer !!!!

komyo a écrit:Nous faisons appel au bon sens : tournons la page de l’agriculture industrielle, progressons vers une agriculture centrée sur l’agronomie et non la chimie de synthèse, respectueuse de l’environnement et au service de la société ![/i] J.Bové
Ok et comment faisons nous dans ces conditions pour nourrir 7 milliards d'etres humains ?
Ne pas oublier que l'agriculture centrée sur l’agronomie, ne peut réussir que si les agriculteurs peuvent en vivre normalement . C'est loin d'etre le cas pour le moment .


Amicalement


Dernière édition par dan 26 le Jeu 8 Déc - 10:11, édité 1 fois
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par troubaa le Jeu 8 Déc - 12:28

Dédé 95 a écrit:
Après cela dépend de ses priorités. Avoir froid ou polluer ?
Ma priorité c'est avoir chaud sans polluer!
Tu ne peux pas ! Impossible !
Encore une utopie.
Tu ne peux pas consommer de l'énergie sans polluer.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12561

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par loli83 le Jeu 8 Déc - 12:32

dédé a écrit:Ma priorité c'est avoir chaud sans polluer!

mais si Troubaa , on peut ! Very Happy

il suffit de faire du sport , on est vite réchauffé ! sunny

c'est une hyperfrileuse qui vous le dit
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par Dédé 95 le Jeu 8 Déc - 12:39

Voilà comment on interprète les mots, pour leur faire dire le contraire de leur signification, le verbe tuer.
Si les pesticides ont été créés pour tuer des insectes nuisible à la culture (entre autre), la cigarette et l'alcool n'ont pas ce but.
Si c'était le cas les vignerons seraient des criminels.
Les vignerons sont-ils des criminels ?

Par ailleurs l'alcool est dans certains cas un moyen d'éviter la mort.
Alors ?
Parlons français et relisons nous, que diable.....
Ok et comment faisons nous dans ces conditions pour nourrir 7 milliards d'etres humains ?
Nous faisons une agriculture vivrière en grande partie. Ni la surface, ni la main d'œuvre ne manque, avec 3 millions de chômeurs et des milliers d'hectare laissez à l'abandon, y a de quoi résoudre ce problème
Ne pas oublier que l'agriculture centrée sur l’agronomie, ne peut réussir que si les agriculteurs peuvent en vivre normalement . C'est loin d'etre le cas pour le moment .
Oui mais comme toute science elle est en recherche, il ne faut pas la rejeter.
L'agronomie est l'ensemble des sciences exactes, naturelles, économiques et sociales, et des techniques auxquelles il est fait appel dans la pratique et la compréhension de l'agriculture. L’agronomie qui naît en même temps que l’économie politique, se pense et s’érige à partir d’une question centrale : comment produire plus, comment rendre compatible le développement du produit et celui de la société, comment nourrir les villes et assurer le bien-être des populations rurales ? Wiki
C'est , je pense, le souci de Komyo et de la plupart des agriculteurs....pas ceux qui dirigent la FNSEA  Very Happy

Troubaa a écrit:Tu ne peux pas ! Impossible !
Encore une utopie.
Tu ne peux pas consommer de l'énergie sans polluer.

Si, en habitant en Corse Very Happy Very Happy
Sérieux, l'énergie solaire pollue ?
Faites confiance à la science et dénoncer ces gouvernements qui d'années en années diminuent les budgets de recherche.
Enfin...la recherche ce n'est pas seulement celle de la productivité !


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6054
Localisation : France

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par komyo le Jeu 8 Déc - 13:03

pour compléter les propos de dédé !


«COP13 biodiversité» : interview d'un économiste

La 13e conférence des parties de la Convention sur la diversité biologique, surnommée «COP 13 biodiversité», s’est ouverte dimanche et se tient jusqu’au 17 décembre.

Entretien avec Yann Laurans, directeur biodiversité à l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri), à Paris.

Extraits

La COP 13 sera placée cette année sous le signe de «l’intégration». Pouvez-vous expliquer de quoi il s’agit ?
«L’intégration», c’est l’idée que la biodiversité doit être prise en compte dans l’ensemble des politiques, réglementations, incitations et dispositifs de suivi sectoriels : dans les politiques agricole, forestière, de la pêche, du tourisme, etc. C’est important car cela répond au constat que la biodiversité «ordinaire», celle de nos champs et de nos paysages ruraux, s’est effondrée. Par exemple, Natureparif a montré que nous avons perdu un cinquième des oiseaux communs dans les campagnes de l’Ile-de-France, en un peu plus de dix ans. La protection des espèces menacées, dans les parcs nationaux par exemple, ou par des moratoires sur la pêche de certaines espèces de poissons, rencontre des succès notables, mais ponctuels. Ces succès sont comme des oasis dans un système qui se désertifie. Il faudrait donc que le souci de la biodiversité sorte de son espace réservé, et soit pris en compte dans toutes les politiques.

Pour l’instant, on en est loin, la biodiversité n’est pas prise en compte dans les politiques publiques… Pourquoi ?
Les politiques économiques, comme celles de l’agriculture ou de la pêche, poursuivent des objectifs spécifiques, tous légitimes. Elles répondent à une demande sociale d’emploi en nombre, de sortie de la pauvreté, d’alimentation à bas coût, etc. Et les lobbies luttent, avec leurs moyens considérables, pour faire valoir leur intérêt immédiat et de court terme. Ces politiques, ces acteurs, ces groupes professionnels n’ont pas le souci de la biodiversité comme objectif principal. Il nous faut plutôt travailler à convaincre l’opinion et les consommateurs qu’il est possible de nourrir la planète, d’enrichir les paysans, de nous loger et de nous transporter tout en prenant soin du patrimoine naturel. C’est possible, mais cela suppose des modèles de production différents, des filières diversifiées, des soutiens publics dirigés autrement, des consommateurs conscients de leurs choix. Et le rôle des gouvernements, via leurs réglementations coordonnées, reste essentiel. C’est donc éminemment politique, car cela engage des choix.

La déforestation de l’Amazonie brésilienne a bondi de 29% l’an dernier. Les forêts équatoriales d’Afrique et d’Asie du Sud-est disparaissent aussi à un rythme élevé. Que peut la COP 13 ? Que peuvent les citoyens ?
Les citoyens peuvent tout, car c’est à leur demande que répond l’agro-industrie, c’est avec leur épargne que l’économie se finance, c’est selon leur vote que les gouvernements établissent leurs priorités. Par exemple, lorsque les consommateurs réagissent à une campagne d’ONG qui fait pression sur un groupe agroindustriel pour qu’il arrête de s’approvisionner en viande nourrie au soja, lui-même produit par la déforestation en Amazonie, les réactions sont rapides et radicales : les entreprises sont très sensibles à leur réputation. Au-delà de ces mobilisations ponctuelles, les moments comme la COP 13 sont là pour concevoir des réponses à plus large échelle.

À notre échelle individuelle, que pouvons-nous faire ?
Nous pouvons accorder plus d’attention à notre régime alimentaire, qui est aujourd’hui la clé majeure pour la biodiversité. Par exemple, manger moins de produits préparés et plus de produits frais ; moins de viande, surtout de viande produite industriellement ; préférer le bio quand c’est à notre portée ; porter attention aux labels, aux campagnes des ONG ; acheter auprès des commerces de proximité plutôt que dans les grandes zones d’activités qui gaspillent l’espace. C’est encore assez compliqué, cela suppose de s’informer, mais gageons que si nous devenons tous conscients et attentifs à ces sujets, et si le gouvernement agit dans le même sens, la pression que nous exercerons changera le rapport de forces.

Quels sont les pays les plus en pointe en matière de défense de la biodiversité ?
Celui qui aujourd’hui est le plus souvent porté en modèle, dans ce type de conventions, est le Costa Rica, dont on dit qu’il a axé son développement sur un tourisme de nature, qui porte ses fruits et qui est soutenu par une politique publique au service de cet objectif.

Quid de la France, alors qu’a été votée cette année une loi sur la biodiversité ?
La loi dite «biodiversité» est le résultat d’équilibres politiques difficiles à trouver. De ce fait, elle ne comporte pas de grandes innovations. Elle met plutôt un certain nombre d’outils à la disposition de ceux qui voudront – et pourront – s’en saisir. Rien n’est garanti, tout reposera sur la manière dont la politique sera menée à l’échelle locale, dont les textes seront appliqués, dont les associations se saisiront des dispositifs : finalement, sur le rapport de forces de tous les jours.

INTEGRALITE DE L'INTERVIEW ET VIGNETTE: http://www.liberation.fr/futurs/2016/12/07/environnement-notre-alimentation-est-la-cle-majeure-pour-proteger-la-biodiversite_1533621


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8926
Localisation : vallée du vent

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par dan 26 le Jeu 8 Déc - 15:09

loli83 a écrit:
dédé a écrit:Ma priorité c'est avoir chaud sans polluer!

mais si Troubaa , on peut ! Very Happy

il suffit de faire du sport , on est vite réchauffé ! sunny

c'est une hyperfrileuse qui vous le dit
en voila une réponse reflechie !!!!Quand je pense que tu dis que mes arguments c'est "n'importe quoi ?"
amicalement

avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par troubaa le Jeu 8 Déc - 15:19

un peu d'humour dan te ferait le plus grand bien !


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8926
Localisation : vallée du vent

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par dan 26 le Jeu 8 Déc - 17:26

troubaa a écrit:un peu d'humour dan te ferait le plus grand bien !
Disons que je répondais à loli , qui disait sur un autre thème, que mes arguments c'était n'importe quoi . Une façon de lui montrer qu'il ne faut pas reprocher aux autres (sans preuve), ce que l'on est capable de faire soi même sans s'en rendre compte .
ami calment
ha mi calement
Ha mica elle ment
Ami calmement
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par troubaa le Jeu 8 Déc - 17:30

Je confirme l'humour n'est pas ton fort. 

Donc tu n'as pas compris que lola n'a pas répondu n'importe quoi mais a fait un trait d'humour.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8926
Localisation : vallée du vent

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par dan 26 le Jeu 8 Déc - 18:12

J'ai bien compris, mais mine de rien avec cette méthode, comme d'hab  elle botte en touche .
A savoir qu'elle n'a pas d'arguments à opposer . Nous sommes obligés de dépenser de l’énergie, donc de polluer .

amicalement


Dernière édition par dan 26 le Jeu 8 Déc - 19:57, édité 1 fois
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12561

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par loli83 le Jeu 8 Déc - 19:16

merci Troubaa , oui je faisais de l'humour Very Happy

d'ailleurs , je fais rire assez souvent dans la vie ,

alors d'après Dan , il faut avoir un avis sur tout... Rolling Eyes

pas étonnant qu'il dise n'importe quoi

moi je n'interviens sérieusement que sur les sujets que je maitrise parfaitement
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8926
Localisation : vallée du vent

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par dan 26 le Jeu 8 Déc - 19:58

loli83 a écrit:
moi je n'interviens sérieusement que sur les sujets que je maitrise parfaitement
au regard de tous les sujets abordés sur ce forum, tu pourras voir de toi même que je ne suis pas présent sur de nombreux thèmes .Mais bon !!!!a quoi bon n'est ce pas ?

Amicalement
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8926
Localisation : vallée du vent

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par dan 26 le Ven 9 Déc - 7:39

Aller pour faire evoluer le sujet!!!
Quand je vous dis que la nature à la possibilité de s'auto réguler, ou de se corriger elle même !!!
Je vous conseille d'aller voir les caractéristiques de l'Asclepiade  une plante qui va révolutionner le monde, pas d'eau pas de produit, semée une seule fois  se reproduit pendant 10 ans sur des terres pauvres , plante qui aura la particularité d'agir contre la pollution , et pousse comme du chiendent
a l'etat sauvage , très bon pour un papillon, et pour les abeilles , etc etc  
Désolé pour les pisses vinaigre

Amicalement


Dernière édition par dan 26 le Ven 9 Déc - 8:51, édité 1 fois
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par Dédé 95 le Ven 9 Déc - 8:30

En effet c'est donc reconnaitre qu'on a dans la nature, et à portée de la main, bien des édulcorants.

Mise en culture commercialement depuis 2012 principalement au Québec, l’asclépiade aussi connu sous l’appellation « soie2 » ou « soyer » en reprenant un terme utilisé par le naturaliste Charles Sigisbert Sonnini qui l'avait importé en France comme plante exotique à fibre soyeuse à incorporer dans les tissus. Le soyer du Québec est issu de la variété d’asclépiade commune (asclepias syriaca) cueillis principalement dans la vallée du fleuve St-Laurent au Canada.

Une industrie vouée à sa transformation s’est constituée depuis 2015. On utilise la soie pour la confection d’isolant thermique, d’isolant acoustique ou d’absorbants pétroliers.


C'est Monsanto qui va faire la gueule avec ses produits chimiques.

Merci Daniel.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12561

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par loli83 le Ven 9 Déc - 9:56

oui merci Daniel , pour une fois un message intéressant !

et merci aussi Dédé pour les précisions
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6054
Localisation : France

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par komyo le Ven 9 Déc - 10:06

Dédé 95 a écrit:En effet c'est donc reconnaitre qu'on a dans la nature, et à portée de la main, bien des édulcorants.

Mise en culture commercialement depuis 2012 principalement au Québec, l’asclépiade aussi connu sous l’appellation « soie2 » ou « soyer » en reprenant un terme utilisé par le naturaliste Charles Sigisbert Sonnini qui l'avait importé en France comme plante exotique à fibre soyeuse à incorporer dans les tissus. Le soyer du Québec est issu de la variété d’asclépiade commune (asclepias syriaca) cueillis principalement dans la vallée du fleuve St-Laurent au Canada.

Une industrie vouée à sa transformation s’est constituée depuis 2015. On utilise la soie pour la confection d’isolant thermique, d’isolant acoustique ou d’absorbants pétroliers.


C'est Monsanto qui va faire la gueule avec ses produits chimiques.

Merci Daniel.

les lobbies vont bien arriver a faire ce qu'ils ont fait avec les variétés anciennes de fruits et légumes qui ne sont pas dans le catalogue payant, les faire interdire !
Idem pour les plantes médicinales qui ne sont jamais assez rentables et ont la désagréable manie de soigner encore des gens, comme elles l'ont fait pendant des millénaires !     king


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12561

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par loli83 le Ven 9 Déc - 10:20

komyo a écrit:les lobbies vont bien arriver a faire ce qu'ils ont fait avec les variétés anciennes de fruits et légumes qui ne sont pas dans le catalogue payant, les faire interdire !
Idem pour les plantes médicinales qui ne sont jamais assez rentables et ont la désagréable manie de soigner encore des gens, comme elles l'ont fait pendant des millénaires ! king


oui , quelle honte ! et les gouvernements laissent faire !

heureusement que beaucoup de plantes n'ont pas besoin d'être cultivées et qu'on les trouve naturellement , même dans la rue

je pense par exemple à la grande chélidoine , vulgairement appelée "l' herbe à verrues" , car elle débarrasse en une semaine n'importe quelle verrue ( par application locale de son suc jaune )

malgré cela, les laboratoires proposent un tas de produits chimiques beaucoup moins efficaces , mais que voulez vous la chélidoine ne rapporte rien pour les labos ...

et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par troubaa le Ven 9 Déc - 12:43

Pour le coup je vous rejoins à 1000% !

Ah les dégats de  réglementation.

Si, ces plantes ne provoquent pas de danger particuliers (pour la nature, comme pour l'humain) je ne vois aucune raison de les interdire.

Je suis sur qu'il y a un marché de la diversité alimentaire. Les gens sont friands de diversités culinaire, de nouvelles saveurs, que se soit pour les fruits les légumes ou la viande même !

Il y a des tas de races de vaches, aux saveurs différentes. Parfois on peut être prêt à payer beuacoup plus cher pour se faire plaisir.

Ce qu'il faut c'est du choix. Du pas cher standardisé, et du plus chers pour les produits moins conventionnels.

Par exemple on pourrait  concurrencer les grandes fermes "standardisées" espagnoles ou hollandaises de tomates avec nos tomates plus rares, plus spécifiques plus gustatives mais moins productives et donc plus chers.

en déréglementant on pourrait en faire des choses !  Il y a un marché pour tout. Surtout  avec la globalisation... Ce qui était plus difficile avant est réalisable aujourd'hui.

Les allemands l'ont bien fait pour les voitures : ils vendent des voitures plus chers mais meilleurs.
On pourrait faire de même avec les légumes, les fruits, la viande !

Ce qu'il faut c'est garder le choix et qu'il y ait aussi et toujours du "standard" moins cher, premier prix.

La solution c'est LE CHOIX.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12561

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par loli83 le Ven 9 Déc - 13:00

oui , Troubaa , voilà où mène la réglementation à outrance : nous interdire de bons produits et nous obliger à en profiter dans l'illégalité

par contre les plantes dangereuses doivent être réservées aux herboristeries (qui sont en train de disparaitre par faute des gouvernements encore , plus de diplome reconnu )

oui , il faut du choix et donc des prix différents , mais le plus cher n'est pas toujours le meilleur ,il faut comparer plusieurs critères

j'en reviens à mes oeufs de poule en cage ou non , Smile , parfois ceux de poules élevées en liberté sont moins chers que les autres
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par Dédé 95 le Ven 9 Déc - 13:41

Il faudrait interdire aussi d'appliquer la politique initiée par Delors lors de son passage comme dirigeant NON ELU de la commission européenne.
Politique qui consistait, entre autre, à définir qui fait quoi, l'Allemagne les voitures de luxe, la France les voiture populaires et l'Italie les voitures de Sport et l'Espagne ...l'agriculture, à défaut de servir de robinet pour le pétrole étant la plus proche du Moyen orient. (sic)
J'en connais un qui a suivi les cours d'économie politique européenne du papa de Martine, et dans un château, et comme syndicaliste. Devinez qui?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par troubaa le Ven 9 Déc - 15:06


La division européenne du travail qui t'a été présenté n'est pas une décision européenne mais une évolution des économies des pays suivant leur réussite/capacité.

Tu confonds décision et constat.

Si tu crois que c'est papa-delors qui a défini les grandes spécialité économique de chacun des pays européen c'est que tu n'as rien compris la formation que tu as reçu à ce moment là. (Peut etre as tu été troublé à ce moment par le sourire ravageur de martine ?)

Il y a un partage lié à la fois aux spécificité culturelle de chaque pays et à leur réussite industrielle. Ce sont des processus qui se construits sur de très longues périodes et qui se décident difficilement arbitrairement. Après la construction européenne ne pouvait pas se faire en opposition à ce qui existait. Donc elle a accompagné cette division du travail. Ta confusion provient surement de là.

Par exemple, ii il n'y a pas en France de grandes serres agricoles comme on peut en trouver dans d'autres pays c'est parce que nous n'avons pas été capable d’insuffler ce style de production pour des raisons diverses et variées. (économiques, culturelles, gastronomiques, stratégiques).
On peut analyser notre réaction aux projets de ferme aux 1000 vaches quand dans d'autres pays il se construits des fermes aux 4 000 vaches. Tu vois la division du travail se fait "naturellement" suivant l'environnement socio-économique sans que l'Europe décide.

Une fois de plus se déresponsabilisé sur e l’Europe est une manière de rejeter nos erreurs et manquements.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8926
Localisation : vallée du vent

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par dan 26 le Ven 9 Déc - 18:39

loli83 a écrit:oui merci Daniel , pour une fois un message intéressant !

et merci aussi Dédé pour les précisions
il s'agit donc  de découvertes intéressantes pour l'avenir , cela confirme ce que j'essaye de vous expliquer . Je pense sincérement  que cette façon négative de voir l'avenir dénote un besoin de se faire peur . Ce n'est pas mon cas, j'ai toujours vu le verre a moitié  plein, jamais la partie vide

komyo a écrit:
les lobbies vont bien arriver a faire ce qu'ils ont fait avec les variétés anciennes de fruits et légumes qui ne sont pas dans le catalogue payant, les faire interdire !
Idem pour les plantes médicinales qui ne sont jamais assez rentables et ont la désagréable manie de soigner encore des gens, comme elles l'ont fait pendant des millénaires ! king
Ha la théorie du complot c'est quelque chose hein!!!Ce mot "rentable "aussi hein!!!!!

Amicalement
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 8926
Localisation : vallée du vent

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par dan 26 le Ven 9 Déc - 18:50

troubaa a écrit:

Par exemple, ii il n'y a pas en France de grandes serres agricoles comme on peut en trouver dans d'autres pays c'est parce que nous n'avons pas été capable d’insuffler ce style de production pour des raisons diverses et variées. (économiques, culturelles, gastronomiques, stratégiques).
On peut analyser notre réaction aux projets de ferme aux 1000 vaches quand dans d'autres pays il se construits des fermes aux 4 000 vaches. Tu vois la division du travail se fait "naturellement" suivant l'environnement socio-économique sans que l'Europe décide.
C'est notre perpétuel problème , grosses fermes égales gros chiffres,égale grosse entreprise égale gros bénéfices , c'est insupportable pour certains .
Je suis contant de voir que certains sont contre la multitudes de normes, d'obligations de pression de l'état et de l'Europe , seraient ils pour plus de liberté? !!!!

amicalement

avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par Dédé 95 le Sam 10 Déc - 20:17

Troubaa a écrit:Si tu crois que c'est papa-delors qui a défini les grandes spécialité économique de chacun des pays européen c'est que tu n'as rien compris la formation que tu as reçu à ce moment là.
De chacun? tu veux dire de tous, nous sommes liés!
Oui il en est le principal "père", comme Schumann en son temps!
Le 14 juin 1985, Jacques Delors transmet au Conseil un projet d'accord sur l'achèvement du marché intérieur. Ce "Livre blanc", présenté par la Commission, est approuvé par le Conseil européen de Milan des 29-30 juin 1985. En près de 310 mesures, il vise à stimuler la reprise économique, à assurer les libertés de circulation des individus, des biens, des services et des capitaux et à réunir les marchés nationaux en un marché unique pour le 31 décembre 1992 au plus tard. Ainsi parle-t-on de "l'objectif 92". Ce texte aboutit à la signature de l'Acte unique en février 1986.
Et cette vision de l'Europe il l'avait bien avant la publication de son livre blanc.
http://www.touteleurope.eu/l-union-europeenne/les-continuateurs/synthese/jacques-delors.html


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8842
Localisation : ici ou là

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par troubaa le Dim 11 Déc - 11:21

donc pour toi avant 1985 l'allemagne ne construisait pas des voitures haut de gamme et l'Italie des voitures sportives... Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

bref tu ne veux pas comprendre que delors a constaté l'existant pour adapter la construction europeenne à l'existant et ce parce que tu ne sais pas raisonner en dehors d'un schéma économique dirigiste.



_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par Dédé 95 le Dim 11 Déc - 12:00

Mais écrire un livre pour donner une vision de l'avenir c'est se servir du passé.
Tous le monde n'est pas comme toi qui pense que le passé c'est le passé. On en parle plus.
Une fois de plus tu refuse, comme en matière de système économique, de constater les erreurs du passé, pour mieux maintenir ta vision présente.
Delors avait une vision, que je ne cautionne pas, et je ne suis pas le seul à lui avoir dit (en mai 68 en particulier), une vision d'une Europe supra-nationale où disparaissent les principes fondateurs des Etats.
Par exemple c'est lui qui a présenté la disparition progressive des communes en France au profit de l'intercommunalité forcée, c'est lui qui as (ce n'est pas fait, mais c'est souvent abordé) présenté la nécessité de se "débarasser " des départements, au profit des régions, très orientées très réactionnaire du système des Province.
Une vision de l'Europe qui fait fi des habitants.
C'est pas ma vision.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6054
Localisation : France

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par komyo le Ven 16 Déc - 17:21

a 16,30 mel sur le sujet des pollinisateurs et des pesticides !

ils utilisent plein d'arguments scientifiques pour créer le doute, comme si il y avait un doute...



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6054
Localisation : France

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par komyo le Lun 13 Mar - 8:52

http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/03/06/le-cancer-de-monsanto_5089702_3232.html#jokmwoU802aeaygU.99

Spoiler:

Dans sa chronique, Stéphane Foucart, journaliste au service Planète, explique comment une toxicologue de l’Agence américaine de protection de l’environnement a expliqué dès 2013 qu’il est « fondamentalement certain que le glyphosate est cancérogène »

LE MONDE | 06.03.2017 à 06h41 • Mis à jour le 06.03.2017 à 11h19 |
Par Stéphane Foucart (service Planète)
Abonnez vous à partir de 1 € Réagir AjouterPartager (3 201)Tweeter
image: http://s1.lemde.fr/image/2017/03/06/534x0/5089701_7_63ee_un-herbicide-de-monsanto-contenant-du_c31f2145720265224419ddd6a4be0880.jpg

Un herbicide de Monsanto contenant du glyphosate, vendu à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne) en juin 2015.
Une multinationale, une scientifique muselée par sa hiérarchie, une class action conduite par des avocats rusés et enfin la découverte d’une pièce à conviction explosive… L’histoire qui se trame depuis quelques mois en Californie a tous les ingrédients d’un scénario à la Erin Brockovich, le film de Steven Soderbergh nommé cinq fois aux Oscars en 2001, dont le prix de la meilleure actrice pour Julia Roberts.

L’affaire ne commence pas dans les prétoires américains, mais au Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) – l’agence des Nations unies chargée d’inventorier les substances cancérogènes.

En mars 2015, les experts réunis par le CIRC classent le glyphosate (le principe actif de l’herbicide Roundup) comme « cancérogène probable » pour l’homme. Ils estiment le produit mutagène, cancérogène pour l’animal, et citent plusieurs études épidémiologiques suggérant un lien entre le lymphome non hodgkinien (un cancer du sang) et le produit phare de Monsanto – qui est aussi la pierre angulaire de son modèle économique (la vente liée du pesticide et des cultures transgéniques qui le tolèrent).

La firme de Saint-Louis (Missouri) proteste, mais le mal est fait. Aux Etats-Unis, plusieurs actions en justice, individuelles ou collectives, voient le jour. L’une d’elles, plaidée devant la cour fédérale de San Francisco (Californie), rassemble plusieurs centaines d’employés agricoles et de fermiers touchés par un lymphome après avoir travaillé au contact de l’herbicide.

Bien sûr, les avocats de Monsanto ne se laissent pas intimider. Fin avril 2016, par une coïncidence extraordinaire, le brouillon d’une expertise de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) – lancée en 2009 – est mis en ligne par erreur. Les toxicologues de l’agence, réunis au sein du Cancer Assessment Review Committee (CARC), y estiment que le glyphosate est improbablement cancérogène. Les avocats de la firme de Saint-Louis en font leur miel, même si le rapport, provisoire, est rapidement ôté du site de l’EPA.

« Ce n’est pas éthique »
Hasard des acronymes : d’un côté le CIRC, de l’autre le CARC. Deux groupes d’experts, deux avis opposés. Les avocats des plaignants se sont donc demandé par quelle étrangeté des experts pouvaient soutenir des opinions aussi divergentes.

Cherchant une réponse à cette question, ils ont déniché une pièce à conviction redoutable. C’est un courriel daté...

L’accès à la totalité de l’article est protégé

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/03/06/le-cancer-de-monsanto_5089702_3232.html#3xCcJCLWF2CVsSmM.99


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par Dédé 95 le Lun 20 Mar - 9:27

La vérité fini par éclater!
Monsanto elle-même reconnais depuis18 ans la nocivité du Roundup, si eux le dise!
Allez, vérifiez dans vos portefeuilles boursiers si il n'y a pas d'actions de cette multinationales, débarassez vous en sinon vous allez perdre gros!
Conseil de DD le trader.
https://www.marianne.net/societe/monsanto-s-inquietait-deja-de-la-toxicite-du-roundup-en-1999


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"

Contenu sponsorisé

Re: Monsanto : l'horreur !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 26 Juin - 17:32