LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Le Deal du moment : -54%
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
Voir le deal
59.99 €

Les hommes et les femmes

Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

Les hommes et les femmes Empty Les hommes et les femmes

Message par Tibouc le Lun 14 Mai 2012 - 1:21

Les hommes et les femmes sont-ils faits pour vivre ensemble ?
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Lun 14 Mai 2012 - 7:01


ben... essaie toujours, pour voir Wink
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Lun 14 Mai 2012 - 7:25

les uns, oui, les autres, non . On est fusionnel ou indépendant . Le drame est de s'enticher de l'un quand on est l'autre ... Les deux en souffrent . L'ideal serait de savoir être libre dans sa dépendance amoureuse ... ça s'acquiert. Ou non . Il arrive que bébé soit à jamais nostalgique du sein maternel . Mais est-ce une raison pour tyranniser un conjoint qui n'y est pour rien ?
Celà dit, la vie en communauté, moi, j'aime . En couple, non . On est trop près , tout le temps . Ou alors, chacun doit respecter l'indépendance de l'autre .
Un conjoint toujours parti, c'est bien! à cause des retrouvailles ...
freefox
freefox
Baron

Masculin Date d'inscription : 25/02/2012
Messages : 108

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par freefox le Lun 14 Mai 2012 - 8:06

Tibouc a écrit:
Les hommes et les femmes sont-ils faits pour vivre ensemble ?
Oui mais pas tout le temps..........juste quelques instants dans la journée! tongue albino tongue
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Tibouc le Lun 14 Mai 2012 - 18:57

En fait, j'ai ouvert ce sujet car il pose plusieurs questions importantes :
-D'abord : qu'est-ce qu'être un homme ou une femme ? Ca pose la question des définitions de la masculinité et de la féminité. Celles d'hier, celles d'aujourd'hui, et celles de demain.
-Ensuite : comment vivre ensemble ? Peut-on parvenir à l'unité malgré les différences ? Peut-on y arriver grâce aux différences ?
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Mar 15 Mai 2012 - 11:13

A 29 ans, désabusé après des béguins secrets sans suite parce que vécus à la manière platonique je pensais rester célibataire.
(quel con! - "Ah si jeunesse savait et si vieillesse pouvait!") PTDR

C'est alors qu'en vacances en Méditerrannée, après mon diplôme de médecine, une jeune fille de 19 ans a décidé que je serais son mari. Je pensais qu'elle était folle et que ça ne pouvait pas durer. Mais elle avait de l'intuition.

La trouvant intelligente et constatant qu'elle savait bien faire la cuisine, j'ai décidé de l'épouser 2 ans plus tard et maintenant ça fait plus de 45 ans que nous sommes mariés, chacun ayant ses propres intérêts et sa part d'indépendance.

Ceci pour dire que l'amour se construit sur des affinités et un vécu commun et non pas sur la passion.


Dernière édition par patanjali le Mer 16 Mai 2012 - 3:51, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Mar 15 Mai 2012 - 12:43

@Pantanjali,

Comme dit l'adage : ce que femme veut... Dieu le veut!
tango
tango
Marquis

Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 401
Localisation : touriste

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par tango le Mar 15 Mai 2012 - 14:46

Quelle est la différence entre une femme et un terroriste ?
"la réponse est là":
Avec un terroriste on peut arriver à négocier. cheers


_._._._._._._._._._._._


Vaut mieux savoir qu'on est con albino , que de croire qu'on l'est pas. clown

Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte. Zen
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Tibouc le Ven 18 Mai 2012 - 16:15

Guenièvre et patanjali, vous parlez des relations de couples. Moi je pensais mon sujet plus largement.
Sur les relations entre les deux sexes en générale dans la société, pas seulement dans le couple.
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Ven 18 Mai 2012 - 19:00

dans ce cas, Tibouc, je ne comprends pas la question. Parce que si tu sors de la relation sexuelle, il n'y a plus de différence entre les hommes et les femmes, du moins dans une société où il y a une égalité des droits, de l'éducation, etc.
Ce sont simplement des "humains", sans plus. Il y a des grands, des petits, des blancs, des noirs, des mâles, des femelles, des extravertis, des introvertis, et chacune de ces différences crée une sorte de discrimination potentielle. Le caractère, le tempérament, les compétences ont plus d'importance que le sexe.

J'ai débuté ma carrière dans l'ambiance du féminisme militant des années soixante, et j'étais dans une proportion de 1 femme pour 100 hommes. Très dur au début, parce qu'il faut faire sa place ! Mais une fois que ça y est, c'est formidable. Un collègue m'a fait un immense plaisir en résumant cette progression en une seule phrase: "pour moi, tu n'est pas une femme, tu es un collègue". Il est vrai qu'il n'était possible de s'intégrer dans ce groupe qu'en étant "a-sexuée", si pas dans l'apparence, au moins dans le comportement et les relations.

Alors ta question se pose sur un autre niveau: l'humain est-il un animal sociable, ou solitaire. La réponse est clairement: sociable: il est fait pour vivre en groupe. Ses défenses personnelles sont déficitaires: sa peau est fragile, il ne court pas vite, ne vole pas, nage mal, la femelle qui enfante est très vulnérable, le bébé encore plus, donc pour assurer la survie de l'espèce, il doit former des groupes.

C'est juste un avis personnel, quel est le tien ?
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Tibouc le Ven 18 Mai 2012 - 19:05

dans ce cas, Tibouc, je ne comprends pas la question. Parce que si tu sors de la relation sexuelle, il n'y a plus de différence entre les hommes et les femmes, du moins dans une société où il y a une égalité des droits, de l'éducation, etc.
Bien sûr, en théorie. Ce n'est justement pas le cas dans la réalité.

J'ai débuté ma carrière dans l'ambiance du féminisme militant des années soixante, et j'étais dans une proportion de 1 femme pour 100 hommes. Très dur au début, parce qu'il faut faire sa place ! Mais une fois que ça y est, c'est formidable. Un collègue m'a fait un immense plaisir en résumant cette progression en une seule phrase: "pour moi, tu n'est pas une femme, tu es un collègue".
Je sais. Ca fait la six-millième fois que je lis cette anecdote. Wink
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Ven 18 Mai 2012 - 19:08


PTDR désolée, Alzheimer me guette. Les hommes et les femmes Vieuxsmiley

Avec cela, tu ne donnes pas ton avis: développe un peu ?

Pour moi, cela a été une réalité, maintenant encore, après plus de 43 ans en milieu professionnel.
Pourquoi cela n'est pas le cas pour toi ? Je suppose que cela dépend du milieu et du caractère ?
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Ven 18 Mai 2012 - 19:16

Alors ta question se pose sur un autre niveau: l'humain est-il un animal sociable, ou solitaire. La réponse est clairement: sociable: il est fait pour vivre en groupe. Ses défenses personnelles sont déficitaires: sa peau est fragile, il ne court pas vite, ne vole pas, nage mal, la femelle qui enfante est très vulnérable, le bébé encore plus, donc pour assurer la survie de l'espèce, il doit former des groupes.

C'est juste un avis personnel

Trés bon avis personnel auquel j'adhère totalement.
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Tibouc le Ven 18 Mai 2012 - 19:54

Moi en tout cas, je suis un animal solitaire. :mdr:

Sérieusement, je pense que l'humain doit vivre en société. Mais pas en groupe. Le groupe, c'est une aliénation. C'est la mort de l'individualité. Et l'humain a cette caractéristique (contrairement à d'autres animaux, du moins on le suppose) d'être un être individuel, qui a une conscience individuelle. Et de là naît le droit à l'individualité.
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Ven 18 Mai 2012 - 20:01


Qu'entends-tu par "vivre en groupe" ?

Que les humains aient (parfois?) un esprit individuel au lieu de collectif, OK.
Mais en quoi vivre en groupe l'empêche-t-il ?
Neji
Neji
Baron

Date d'inscription : 09/03/2012
Messages : 115
Localisation : avec vous

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Neji le Ven 18 Mai 2012 - 20:12

bien sur qu ils sont fait pour vivre ensemble mais separément LOL I love you


_._._._._._._._._._._._


A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE...
Neji
Neji
Baron

Date d'inscription : 09/03/2012
Messages : 115
Localisation : avec vous

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Neji le Ven 18 Mai 2012 - 20:21

ça me rappelle une histoire vecu...aller,je vous la raconte Laughing .

J etais invité à manger chez mon beau-frére,qui est d origine italienne.Comme trés souvent dans les familles italienne,sa mére avait un caractére fort et present,et n arrétait pas de parler et de diriger.
J etais assis à coté du pére de mon beau-frére dans un canapé,et à un moment, il se penche vers moi et me dis serieusement.

"Tu sais ....à mon avis ,dieu à fait la femme pour emmerder l homme..." et se rassoit normalement ,l air de rien...

j ai eu un fou rire incroyable LOL un petit vieux de 72 ans avec tout son vecu,usé et fatigué ,dis ça serieusement a un jeune de 20 ans ...


_._._._._._._._._._._._


A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE...
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Tibouc le Ven 18 Mai 2012 - 20:23

Leela a écrit:
Qu'entends-tu par "vivre en groupe" ?

Que les humains aient (parfois?) un esprit individuel au lieu de collectif, OK.
Mais en quoi vivre en groupe l'empêche-t-il ?
Ben vivre à plusieurs (ouais je sais c'est pas super comme définition). Vivre en couple, en famille, en communauté, etc.
Le groupe agit de manière coercitive sur l'individu et peut même lui faire perdre toute individualité (les recherches concernant la psychologie des groupes sont éloquentes à ce sujet).
Il y a une pression du groupe qui fait que l'individu est peu ou prou obligé d'adopter le point de vue général.

Pour moi la société idéale serait une libre-association d'individualistes. Les seuls groupes existants étant créés par nécessité et détruits dès que cette nécessité est satisfaite. (Exemple bateau : on se met ensemble pour construire des logements, et dès que s'est fait "bye bye messieurs dames").
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Ven 18 Mai 2012 - 20:33

Sérieusement, je pense que l'humain doit vivre en société. Mais pas en groupe. Le groupe, c'est une aliénation. C'est la mort de l'individualité. Et l'humain a cette caractéristique (contrairement à d'autres animaux, du moins on le suppose) d'être un être individuel, qui a une conscience individuelle. Et de là naît le droit à l'individualité.

Trés bon avis auquel j'adhère aussi!
La solitude est tout aussi importante que la sociabilité, en tout cas c'est comme cela que je fonctionne, et dans la relation de couple aussi.
Neanmoins tibouc, je ne pense pas que leela faisait allusion a la vie en groupe mais plutôt au fait que nous avons besoin de nous réunir sur des choses communes, que ce soit des activités, des idées où un forum virtuel comme ici.

Je l'avais déja dis dans un vieux sujet qu'a un moment, il y a quelques années j'ai vécu un hermitage volontaire alors qu'avant j'avais au contraire une hyper vie sociale au point que j'étais rarement chez moi.
Et bien au début cet hermitage m'as fait énormément de bien, j'ai accéléré mon develoopement sprituel bien que j'avais debuté dans cette voie assez jeune.

Mais au bout d'un moment cet hermitage a commencé a montrer des aspects nocifs, on perd la communication essentielle à la gymnastique intellectuelle, le corps vieilli de façon accéléré car la solitude veux dire que l'on ne sers plus, on ne participe plus au monde alors que c'est notre rôle. Or, dans le vivant il existe une loi strict qui ne tergiverse pas, à savoir que tout ce qui ne sert pas subis une décomposition afin d'ètre recrée sous une forme plus productive. Nous vivons aussi ce phenomene avec les idées, les relations etc..
En l'espace de quelques mois, je me suis litteralement vu vieillir dans la glace, des cheveux blanc sont apparus ainsi que des rides.

J'ai alors compris que mon état s'assimilait à celui d'une personne agée. Les personnes agées meurt plus vite lorsqu'elles sont seule, c'est les gènes et le corps qui s'auto programme pour se décomposer. On rencontre aussi ce phenomene avec les cellules qui s'auto-programme leur mort alors qu'on avais cru durant des siecles que c'était du à un facteur exterieur.

Je vous recommande à ce propos le superbe livre de jean claude amensein " la sculpture du vivant" qui explique magnifiquement ce phenomène de suicide cellulaire decouvert en biologie. Un livre emouvant et un vibrant hommage rendu à la vie.
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Ven 18 Mai 2012 - 20:57

Tibouc, OK, je comprends.

Mais je ne suis pas à 100% d'accord, parce qu'il y a des couples, des familles, des groupes où chacun peut épanouir son individualité.
On dirait que tu parles de groupes fermés, tu me fais penser à ces groupes de "fans" de foot, où ils ont tous le même avis, portent les même couleurs. Ceux là ont besoin de vivre en groupe, ils n'ont peut-être pas encore acquis leur esprit individuel.

Tout dépend donc comment est organisé le groupe, et du nombre de "règles" ou de "normes" communes.
Entre le groupe fermé et l'individu isolé, il y a toute une gamme de possibilités. On peut appartenir à plusieurs groupes, aller de l'un à l'autre, quitter l'un, rejoindre un autre, comme on fait sur les forums.

De toutes façons, on fait partie de groupes, qu'on le veuille ou non. Ici, nous en formons déjà un, ce qui nous réuni c'est +/- un but commun, et un espace commun, où l'on parle la même langue...

Unity: très intéressante, ton intervention. J'ai copié/collé le livre dans la rubrique "lecture conseillée".

Combien de temps étais-tu restée seule ? Tu dis quelques mois, mais est-ce deux, ou beaucoup plus ? Dans quel environnement étais tu (dans la Nature, en ville ?)

Ceux qui veulent devenir lama font la retraite de 3 ans, 3 mois, 3 jours: ils restent seuls dans un pièce, sous la surveillance d'un lama-médecin et en suivant un programme d'activité structuré (méditations, yoga...). Les traumatismes surgissent les uns après les autres. Ca passe, ou ça casse !
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Ven 18 Mai 2012 - 21:23

Leela,

A aucun moment je n'ai dis que cela avait duré quelques mois... Mais 3 ans... J'étais toujours chez moi et je voyais juste mes trés proches occasionnellement. J'avais quitté mon compagnon quelques temps avant aussi parce que je sentais que ma vie prenait une tournure differente et que nos chemins se séparaient naturellement... Quelque chose d'autre m'attendais que j'ai décidé de laisser s'exprimer.
Et ça a duré 2 ans 3/4 pour etre précise. Alors non ne t'inquietes, pas on ne se décompose pas en 1 mois!! LOL
Tout comme les lamas, ca a été assez ardus par moment mais c'est aussi là que j'ai vécus les états mystiques les plus forts, dont celui de l'unité que j'ai aujourdhui même narrè à satori.
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Ven 18 Mai 2012 - 21:35

j'avais lu
En l'espace de quelques mois,
c'est ce qui m'a fait penser... Wink
Mais je ne comprends toujours pas: tu est restée seule chez toi, à l'intérieur pendant ce temps ? Ou tu travaillais, tu sortais, tu faisais des courses, mais sans engager de conversation ?
J'essaie d'imaginer comment tu as vécu cet "hermitage". Ca me paraît être une démarche intéressante, mais sans guide, n'est- ce pas risqué (dépression...). Tes proches n'étaient pas inquiets ?
Ca me tente fort, ce genre d'expérience, je n'ai encore pu le faire que pendant un mois, dans la nature, mais un mois, ce n'est rien du tout... Le problème est qu'il faut gagner sa vie, ou avoir assez d'économie pour en vivre...

Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Ven 18 Mai 2012 - 22:04

Alors j'etais chez moi,je ne travaillais plus du tout. je sortais faire mes courses mais je n'avais plus de vie sociale, c'est à dire d'échanges. je ne répondais pas non plus au téléphone sauf à ma famille. Mes amis etaient dépités et certain ne s'en sont jamais remis car ils ne veulent plus vraiment me reparler c'est dire! Je ne vous conseille pas de faire pareil, c'est une experience qui trouve toute sa cohérence dans un chemin de vie composé de facteurs qui crée ces conditions et il y a aussi son utilité. On ne le fais pas juste pour essayer mais parce qu'il y a une necessité manifeste pour notre évolution.

Je suis vraiment passé du coq à l'âne ( non, pas tango hein!!) mais c'était une necessité car tout mon être tendait vers cela. je n'ai fais que suivre mon instinct. Le vieillissement à commencé la deuzieme année et quand je dis en quelques mois c'est que à partir du moment où sont apparus les premiers signes de "decomposition" j'ai vu l'acceleration dans la glace. A un moment en quinze jours j'avais eu plusieurs cheveux blanc d'un coup qui étaient apparus!!

Concernant la depression, non, je n'ai jamais été dépressive et je n'ai jamais fais non plus de pathologie psychiatrique.
J'ai eu des coup dure, des moment au fond de la cuve mais ca ne dure que quelques jours et apres je repart comme en l'an 40, bien décider à pas me laisser abbatre!!

Ma devise: si il y a un problème, il y a forcèment une solution.
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Ven 18 Mai 2012 - 22:14

merci de l'avoir raconté.
Si je n'avais pas eu les enfants à élever, je serais probablement depuis 22 ans dans le monastère bouddhiste de Samye Ling en Ecosse. J'y pense souvent avec une certaine nostalgie...

Mon passage là bas avait été un coup de foudre...
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Ven 18 Mai 2012 - 22:18

Pourquoi pas y retourner en vacance?
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Ven 18 Mai 2012 - 22:40

pas eu les moyens: soit le temps manquait, soit l'argent: seule avec deux enfants, gagner sa vie... pas facile de "prendre des vacances"... alors je me suis affiliée aux monastères des environs, mais ils ne me plaisent pas autant. L'un des deux est un commerce de spiritualité. Dommage: le cadre est splendide, en pleine forêt, et est l'autre en ville, ce que je ne pourrais pas supporter.
Dans les Highlands, au bord d'une rivière, 40 résidents permanents donc 20 lamas, un jardin médicinal, un centre artistique, une ferme, une imprimerie, des formations de haut niveau... un contact génial avec les résidents... le rêve...

Mais bah, je me dis que si la vie m'a mené où je suis, c'est que j'en avais besoin. Pour revenir au sujet, je suis aussi une solitaire, ma tendance est de m'isoler (si si) mais les enfants m'ont "cassée" au point de vue de ma personnalité, ma carrière, l'art... (comme dirait Tibouc: voilà un exemple de "petit groupe" qui vous dé-personnalise complètement) et la santé. Je me remets tout doucement...
Ils m'ont aussi beaucoup apporté, évidemment !
Par exemple, je suis devenue plus sociable, plus ouverte.
Et ils sont magnifiques. Wink J'ai beaucoup de chance.

Ca m'a donné envie de voir leur site, et hop ! Je me suis inscrite pour un cours de 3 ans par correspondance + des w-e, qui peuvent se faire dans ma région. Il est grand temps que j'étudie un peu mieux les bases du bouddhisme, que je me recentre au lieu de me disperser et de n'avancer dans rien...
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Ven 18 Mai 2012 - 22:47

Oui je comprend..
Comme toujours ce sont les excés qui portent préjudice.on se fais tous pompè d'une façon où d'une autre et le chemin de développement spirituel où personnel n'épargne pas de ces don de soi plus où moins forcés mais ils apprennent à aborder avec plus de philosophie ce que nous vivons et surtout à en comprendre le sens (où la cohérence) pas toujours facile à saisir au premier abord. C'est l'ignorance qui fait souffrir et cause des dégats pour soi et les autres ( karmas)

Mais à coeur qui sait, le sentier se fait monde ( wahoo! elle est pas mal celle là!!)


Dernière édition par Unity le Ven 18 Mai 2012 - 23:02, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Ven 18 Mai 2012 - 23:00


Je pense en effet que ces contrariétés font partie du chemin. "Chaque acte de la vie peut devenir le Dharma" (Lama Karta, le pauvre est très malade, "priez" pour lui, c'est un homme merveilleux, encore fort jeune)

À coeur qui sait, le sentier se fait monde
je préférerais "le monde se fait sentier", mais cela revient au même. La forme de ta phrase est plus poétique, mais la poésie et moi, ça fait deux...

Bonne nuit les petits
Les hommes et les femmes 9mo052w0
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Tibouc le Ven 18 Mai 2012 - 23:02

on se fais tous pompè d'une façon où d'une autre
Qu'est-ce que tu entends exactement par cette phrase Unity ? :mdr:
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Ven 18 Mai 2012 - 23:11

J'entend par là qu'un sentier est etroit et délimité tout comme la comprehension étriquée de l'ignorant.
la connaissance élargis notre champs de compréhension du monde
donc notre chemin se fait monde, c'est à dire que les connaissances repoussent les limites de notre déploiement.

Sorti des poèmes j'ai aussi écris des phrases simples qui évoquent une idèe. En voici une:

"Les connaissances sont des clés où des cadenas"
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Ven 18 Mai 2012 - 23:43

Sorry tibouc, j'ai répondu à coté de la plaque!! LOL J'étais encore moitié sur le post de leela..

Ce que je veux dire par se faire pomper, c'est que dans la vie, on se rend vite compte que l'on dois servir à une chose où une autre, il y a un don de soi quasi obligatoire puisque nous sommes à la fois emeteur et recepteur, donc on prend et on donne... mais on donne surtout beaucoup (où on nous prend beaucoup..)

Mais bon, on en reparlera dans dix ans, quand tu auras accumulé un certain vécu car pour l'instant tu est tout neuf, tu dèmarre dans la vie active, pas marié ni rien.. Et tu te planques!! ....

En plus tu n'est pas une femme... Une femme donne toujours beaucoup... élever les enfants, gérer un foyer et réussir aussi sa vie,( quand c'est possible) bref, beaucoup de femmes sacrifient leur bonheur sur l'autel de leur famille.
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Lun 21 Mai 2012 - 15:15


Spécialement à l'attention de sire Edouard:

Qui connaît son masculin tout en préservant sa féminité, celui-là est le Ravin du monde.
Étant le Ravin du monde, la VIE éternelle ne le quitte point et il redevient tel qu'un enfant.

Tao Te king, 28
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Mar 22 Mai 2012 - 7:33

Spécialement à l'attention de Reine Leela:
Je bande trop dans ma culotte,
Je sors mon vit qui décalotte
Son champignon.
— (Théophile Gautier, Poésies libertines, « Solitude »)

Plus sérieusement, merci Reine Leela queen , très beau, ça fait longtemps que je n'ai pas lu le Tao, ça me donne envie de m'y jeter de nouveau.

Ça me rappelle Luc, “Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n'y entrera point”.

Si cela se revèle véridique, je suis peut-être sur le chemin de l'eternité, plus je veilli et plus je retrouve des affinités avec l'enfance et puis pour ce qui est de l'équilibre feminin/masculin, ça va, je suis bien dans ma peau d'homme sans aversion aucune du feminin même si, et c'est le sujet de ce fil, la vie en couple ne me tente plus beaucoup.

Et puis tiens ! Puisqu'on est dans les couples d'opposés et l'éternité, quelques vers de plus du surdoué de l'enfance, un vrai mystique au sens pur d'illuminé, à faire se bomber de leurs plateaux trop hauts les bonzes shootés à l'hélium,

Elle est retrouvée.
Quoi ? - L'Eternité.
C'est la mer allée
Avec le soleil.
- Arthur Rimbaud

Bisou
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Mar 22 Mai 2012 - 8:57


salut, sire Edouard

Quand je parle de symbolisme féminin/masculin, je fais allusion à ces deux pôles que nous avons en nous. Le problème de cette cohabitation là est plus difficile à équilibrer que celui de la cohabitation avec un partenaire de sexe opposé (ou non: couple homo...).

Tout ce que nous vivons à l'extérieur peut nous faire réfléchir à ce que nous vivons à l'intérieur, c'est cela, la valeur des symboles. Ils sont essentiellement culturels, mais justement... c'est en cela qu'ils sont intéressants: ils sont de puissants évocateurs, porteurs d'une charge émotionnelle de l'inconscient collectif.
Spoiler:
Le niveau pipi caca zizi, bof... ou alors c'est que tu reviens effectivement à la petite enfance ? PTDR (âge mental: 2 ans)


belle journée à tous ! sunny
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Mar 22 Mai 2012 - 10:23

façon de masquer son vrai visage: pas pour rien qu'il a choisi "lahonte"!
Bon : intéressantes, vos expériences . La mienne est mitigée, solitude de célibataire, occasionnelle et puis de veuvage avec tribu co-optée ( les enfants ramènent des copains, des filles, qu'ils épousent , font des enfants . ) Jamais été si heureuse, veuve, qu'avec un métier très itinérant, une belle-mère adorable tenant la maison et les "gosses", allant et venant . J'éprouvais un sentiment d'autonomie responsable ( est-ce conciliable ?), j'avais mon domaine, vivais un amour à part, mais la grande maison était toujours habitée . De ma vocation adolescente, m'est resté le goût de vivre en communauté , mais avec un espace privé de retrait et de silence . Appartenir sans dépendre, c'est ma façon de vivre . Sans jamais peser ce que je donne ou ce que je prends: on n'est pas à l'épicerie! Chacun son tour et tant pis pour l'égoïste profiteur...
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Tibouc le Mar 22 Mai 2012 - 15:16

Tiens, je me fais une réflexion.
La nécessité prônée d'être "comme un petit enfant" pour entrer dans le Royaume de Dieu n'est-elle pas une invitation à cultiver ses deux pôles masculin et féminin ?
En effet, quoi de plus androgyne qu'un enfant, qui n'a pas encore de caractères sexuels secondaires ?

Ps : je dis pas qu'il faille forcément devenir physiquement androgyne pour entrer atteindre le Royaume de Dieu, attention. Je parle simplement du symbole que représentent les enfants.
Anonymous
Invité
Invité

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Invité le Mer 23 Mai 2012 - 8:48

Le petit enfant découvre tout "comme si c'était la première fois". Je trouve ce commandement fabuleux : voir tout, comme si c'était la première fois . Le passé aboli permet la découverte, l'émerveillement renouvelé . Il ne ternit plus la vie par les routines et les habitudes : s'efforcer d'être neuf, devant la vie, les gens les mieux connus ... L'adulte vit sur des préjugés établis, rarement remis en question .
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par loli83 le Dim 20 Jan 2013 - 20:50

je viens de voir la pièce de Molière " les femmes savantes " , les relations homme - femme sont traitées avec humour bien sûr , mais aussi avec beaucoup de perspicacité et de sagesse

il est beaucoup question aussi de l'indépendance et aussi de l'opposition entre le corps et l'esprit (qui sont complémentaires en fait )

je trouve que c'est une pièce qui reste incroyablement moderne , si vous avez l'occasion de la voir , n'hésitez pas , et même à la revoir

Contenu sponsorisé

Les hommes et les femmes Empty Re: Les hommes et les femmes

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 2 Avr 2020 - 19:07