LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

Vers la disparition de la satire politique ?

Partagez
avatar
kamelo
Comte

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Messages : 332
Localisation : Elsass

Vers la disparition de la satire politique ?

Message par kamelo le Ven 3 Juil - 1:47

Après les moqueries et la satire politique utilisée par des personnes comiques comme Coluche ou le Luron, ou une émission comme les Bêbêtes Show, en 1988 est apparu une nouvelle émission sur la première chaîne cryptée française, les Guignols de l'Info.

L'année dernière, même si ce n'était pas une émission visant le côté comique, l'émission Là-bas si j'y suis animée par Daniel Mermet depuis 25 ans a été supprimée de l'antenne l'année dernière. De nombreuses pressions politiques visaient cette émission qui en plus a donné la parole à ses auditeurs et laissaient des messages sur le répondeur de l'émission. Et cette année, sous la volonté du nouveau directeur de Canal + V. Bolloré, pote à certains politiques dont surtout N. Sarkozy, l'émission pourrait ne pas faire partie de la grille de la rentrée et être définitivement supprimée. Ce monsieur n'aime pas l'émission, mais c'est ne pas mentionner que bien des politiques détestent cette émission et ont constamment mis la pression sur Canal +. D'ailleurs, en Algérie, Angleterre et Italie, ces émissions similaires ont été supprimées sous pression de certains politiques.

Suppression des Guignols : une décision politique ?

Si bien que les politiques vont avoir un grand boulevard pour que la contestation et la satire ne soient plus présents à la télévision et la radio. Il ne leur manque plus que censurer et filtrer Internet, et la belle démocratie que certains défendent croyant que cela en est une ne sera qu'une vaste farce.

Refusant totalement cette atteinte à la liberté d'expression, les politiques devant accepter les propos satiriques sinon qu'ils changent de domaine, je suis pour la défense de cette émission, qui ne faisait pas de cadeaux aux politiques et ce, de tous bords. D'ailleurs, bien des expressions des Guignols sont rentrés dans les mœurs de nombreux citoyens.

Cette société de l'hypocrisie et de la honte que les politiques veulent inculquer avec la soit-disante liberté d'expression avec Charlie Hebdo mais tous ne sont pas invités à la liberté d'expression, elle est inadmissible.

Une pétition est en ligne pour maintenir les Guignols de l'Info :

PETITION TOUCHE PAS AUX GUIGNOLS

Voici quelques vidéos :

La première en hommage à A. de Greef, qui est décédé récemment :



L'une des dernières de la saison :



Pensez-vous que la satire politique a encore sa place quel que soit le support de diffusion ? L'émission des Guignols de l'Info est-elle ringarde et ne fait-elle plus rire ? Et les Guignols de l'Info sur une autre chaîne de télévision, ce serait pareil ?


_._._._._._._._._._._._


« Le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. » Albert Einstein
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9429
Localisation : ici ou là

Re: Vers la disparition de la satire politique ?

Message par troubaa le Ven 3 Juil - 7:36

Les guignols ne sont plus les représentants de la satire politique.

Canteloup où le petit journal ou Bedos Nicolas sont nettement plus pertinent et drôle. Et il y en a tellement d'autres qui aimeraient qu'on laisse exprimé leur créativité.

La formule est dépassé, c'est trop long, c'est lourd, c'est pas drole. C'est bien souvent bâclé en plus.

PPDA : complètement dépassé, va demander à un jeune de 20 ans ce que cela lui inspire PPDA (c'est qui ?). C'est à l'image des guignols, ils sont d'une autre époque, ils n'ont pas su évoluer.

Ce n'est pas la fin de la satire politique mais d'une forme de satyre politique.  Ce rejet de la disparition des guignols est le reflet d'une partie de notre société, complètement bloquée, rigide incapable d'évoluer, d'imaginer que quelque chose puisse succéder à autre chose sans que cela soit l'horreur absolue.

A noter qu'une fois de plus on entend que la classe parlante !

Bref tout ce buzz autour des guignols est grotesque : place à la nouveauté, place au talent !


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6371
Localisation : France

Re: Vers la disparition de la satire politique ?

Message par komyo le Ven 3 Juil - 8:57

lol c est beau la loi de la nature, le nouveau doit remplacer l ancien, le jeune doit remplacer le vieux et que ca roule.

Je propose d'ailleurs que bollore rende sont tablier et soit remplacé par un jeune, je doute vu son age qu il sache ce
qui est bon ou non pour la nouvelle génération, idem pour toi et moi !  albino

Faisons aussi la meme chose avec les monuments, toutes les vieilles forteresses médiévales qui encombrent la france,
les chateaux de la renaissance, versaille, c est franchement plus au gout du jour et des jeunes générations, arrêtez ! arrêtez ! de vouloir
toujours garder l ancien, place aux jeunes !     clown

comme si l un empechait l'autre, tss, tss !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9429
Localisation : ici ou là

Re: Vers la disparition de la satire politique ?

Message par troubaa le Ven 3 Juil - 9:13

lol pourquoi tu changes jamais ta literie toi ?


Au secours les conservateurs nous étouffent !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


J'ai adoré la dernière invention de la classe parlante "c'est de la faute à Sarko !"

Quelle bande de guignols, savent plus quoi inventer,  je comprends que leur émission fétiche leur manque


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6371
Localisation : France

Re: Vers la disparition de la satire politique ?

Message par komyo le Ven 3 Juil - 11:13

ah oui, les guignols comme toutes les créations intellectuelles ou artistiques pour toi c est de la litterie ! un bien meuble qui s use... tss, tss !

Je pense qu on aurait du mettre mozart au rebus avant qu il ne créé le requiem et le remplacer par je ne sais qu elle connerie sous prétexte qu il fallait en charger comme d une litterie !  Suspect

Au dela de ça, les abonnement de canal se cassent la gueule, par contre la fréquentation des guignols est toujours là, chercher l erreur !

Perso, je m en tape, si canal peut s enfoncer et les guignols etes visibles ailleurs, no problémo !
je ne lis plus la presse subventionnée qui est a chier depuis longtemps, exactement comme ta vieille litterie !   Smile

et en cela oui je suis d accord, oust du balai de ces torchons fait pour les pauvres par les plus  riches ! 
ce n est plus dans l air du temps !   clown


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9429
Localisation : ici ou là

Re: Vers la disparition de la satire politique ?

Message par troubaa le Ven 3 Juil - 11:40

Parce que les guignols c'est de la culture maintenant ? C'est comme Mozart !
J'aurai vraiment tout lu ! Very Happy Very Happy Very Happy

Si je comprends bien pour toi il faudrait qu'il y ait toujours (dans le sens éternité) à la télé :
Monsieur Cinéma
Les dossiers de l'écran
Les inconnus
Les nuls
Le Muppet Show
Le Colaro show
et pourquoi pas "Les informations de l'ORTF" tant que tu y es !
et si en prime tu pouvais avoir tous les soirs le rire de Denise Fabre tu serais comblé !

Smile Laughing Smile Very Happy Very Happy

faut vraiment avoir du temps à perdre pour se soucier de l'arret des guignols ! M'étonne pas que les politiciens soient tous mobilisés ! Ils ont que cela à faire ils ont trouvé une occupation bounce

C'est sur qu'on en parle plus que de la hausse du nombre d'inscrit à pôle emploi depuis 3 ans (Plus d'un million).

Faut bien distraire les gogos ! ! ! (désolé komyo c'est vraiment ce que je pense de cette "affaire" : de "l'attrape-con" - et t'en fais pas je me suis déjà fait avoir à d'autres occasions., cela ne préjuge rien de toi..)




_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7187
Localisation : Dijon

Re: Vers la disparition de la satire politique ?

Message par gaston21 le Ven 3 Juil - 17:32

Les guignols, je les regarde très rarement et plutôt par accident, car j'ai tendance à les trouver lourds.
Par contre, qu'il y ait une intention politique derrière le projet de suppression, difficile d'en douter; et c'est ça qu'il faut combattre. Que sont devenus nos medias depuis qu'ils ont tous été repris par des
groupes financiers? Regardez simplement la "bouillie" du Monde, incolore, inodore et sans saveur! Notre Libé. de jadis? De la pâtée pour chat! Mon toutou n'en voudrait pas!
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9429
Localisation : ici ou là

Re: Vers la disparition de la satire politique ?

Message par troubaa le Ven 3 Juil - 18:48

donc le même jour :
les guignols sont sauvés ............. oouuuuuuuuuuuuf s'exclame la classe parlante
on refuse l'asile politique à julian asselange ! silence..............


My god !


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7187
Localisation : Dijon

Re: Vers la disparition de la satire politique ?

Message par gaston21 le Ven 3 Juil - 19:02

Julien Assange...Honte à notre Président qui ne sait plus faire que le beau devant plus fort que lui!
Pauvre France; en de bien mauvaises mains!
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5225
Localisation : Val David, Québec

Re: Vers la disparition de la satire politique ?

Message par Le Repteux le Ven 3 Juil - 19:08

Troubaa a écrit:My God...
... is an american.



_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6371
Localisation : France

Re: Vers la disparition de la satire politique ?

Message par komyo le Ven 3 Juil - 20:59

troubaa a écrit:Parce que les guignols c'est de la culture maintenant ?  C'est comme Mozart !  
J'aurai vraiment tout lu ! Very Happy  Very Happy  Very Happy

Si je comprends bien pour toi il faudrait qu'il y ait toujours (dans le sens éternité)  à la télé :
Monsieur Cinéma
Les dossiers de l'écran
Les inconnus
Les nuls
Le Muppet Show
Le Colaro show
et pourquoi pas "Les informations de l'ORTF" tant que tu y es !
et si en prime tu pouvais avoir tous les soirs le rire de Denise Fabre tu serais comblé !

Smile  Laughing  Smile  Very Happy  Very Happy

faut vraiment avoir du temps à perdre pour se soucier de l'arret des guignols ! M'étonne pas que les politiciens soient tous mobilisés ! Ils ont que cela à faire  ils ont trouvé une occupation   bounce

C'est sur qu'on en parle plus que de la hausse du nombre d'inscrit à pôle emploi depuis 3 ans (Plus d'un million).

Faut bien distraire les gogos ! ! ! (désolé komyo c'est vraiment ce que je pense de cette "affaire" : de "l'attrape-con" - et t'en fais pas je me suis déjà fait avoir à d'autres occasions., cela ne préjuge rien de toi..)




La satire politique, surtout quand elle est bien faite comme celle des guignols a sa place dans les livres d histoires. Au delà, le problème est de savoir si ils sont toujours créatifs et, il me semble que c est encore le cas pour certaines choses que j ai pu voir.
D 'autre part, dans ton système libéral, si le public plébiscite un produite, c est qu il est bon ! non?  drunken


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
kamelo
Comte

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Messages : 332
Localisation : Elsass

Re: Vers la disparition de la satire politique ?

Message par kamelo le Sam 4 Juil - 0:41

Je reste sur la prudence concernant les Guignols de l'Info, car V. Bolloré projette de la transformer en émission hebdomadaire : comme cela moins d'audience car c'est justement vers 20 heures que les audiences sont remarquées.

Troubaa, répéter inlassablement un terme que ton gourou libéral a écrit en cataloguant tes contradicteurs est la meilleure des façons de montrer que tu n'as pas ou peu d'arguments. Les étiquettes sont comme les insultes : ce ne sont pas des arguments.

Quant à tes prétextes que cela te semble ringard, je ne partage pas cette analyse. Entre les Guignols de l'Info qui ont environ 25 ans d'âge et les télé réalités bien plus récents, sorte de poubelle télévisuelle, c'est vrai que les Guignols ça peut faire ringard. Concernant Bedos, je te laisse à ton opinion personnelle car il ne me fait pas rire du tout. Parfois certaines nouveautés télévisuelles peuvent apporter du positif (exemple la série "Scènes de Ménage"), d'autres sont des rediffusions de rediffusions de films vus et revus, mais ça, tu ne trouves rien à redire.

On ne peut pas dire que je regarde beaucoup les Guignols de l'Info, mais c'est toujours un plaisir de constater de nouvelles marionnettes et qu'ils continuent d'être créatifs. Et c'est très bien comme cela.


_._._._._._._._._._._._


« Le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. » Albert Einstein
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9429
Localisation : ici ou là

Re: Vers la disparition de la satire politique ?

Message par troubaa le Sam 4 Juil - 10:58

L'nalyse de la domination de la classe parlante au détriment de la classe agissante est juste.

Tu remarqueras pour chaque événement maintenant il est regardé à la loupe la réaction des réseaux sociaux. Comme si les réseaux sociaux étaient le reflet de la france... Très étrange.

Je remarque que la créativité des guignols est toute relative: Depuis 25 c'est toujours le même concept. Qu'à part la "boite à coucou de johnny et les pommes de chirac ils n'ont rien fait de marquant
Que de moins en moins de gens s'interesse à ce qui se passe aux guignols.

La fin des guignols ce n'est vraiment pas la fin du monde et que c'est normal qu'une emission qui ne marche plus et n'a pas d'interet soit viré.

Je suis très surpris que tu n'apprecies pas Nicolas Beds car lui pour avoir du talent il en a. Pour tant en général je ne supporte pas cette clique d'héritier artistique (tous ces fils de et fille de...) mais lui c'est déjà quelqu'un qui fait oublier son père.

Maintenant il est normal qu'un dirigeant d'une chaîne de télévision face le ménage dans sa grille si celle-ci ne marche plus.


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
kamelo
Comte

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Messages : 332
Localisation : Elsass

Re: Vers la disparition de la satire politique ?

Message par kamelo le Sam 4 Juil - 13:47

Si je comprends bien de ce que tu dis, nous n'avons plus le droit d'avoir notre propre opinion ? Désolé, mais mes opinions ne sont pas dictées de la classe parlante.

Par ailleurs, n'as-tu pas été solidaire de Charlie Hebdo suite aux événements de ce début d'année 2015 ? Or, affirmer que je ne suis pas Charlie même avec des arguments, certains sont mettent comme étiquette que nous défendons les terroristes. On se fiche de qui ? Si j'ai envie de dire à cette classe parlante d'aller se faire voir, ce que j'ai déjà fait avec des arguments, je le fais que ça plaise ou non. ET tu sais pourquoi ? Je ne suis pas conçu pour plaire et mes opinions personnelles qu'elles plaisent ou non voire qu'elles choquent certains, je les exprime quels soient dans le sens de ta fameuse classe parlante ou non. Ce qui veut dire que si parfois que je peux défendre la cause de libéraux car je n'ai pas dit qu'ils avaient 100 % tort sur leur façon idéologique de concevoir la société ou si parfois je peux être convergent de certaines de tes opinions, c'est ce que dit la personne qui m'importe et non de savoir qui le dit.

Un des événements de juin sur les réseaux sociaux où des lycéens signaient des pétitions parce que certaines épreuves étaient trop difficiles (alors qu'ils ont tous passé les mêmes), eh bien je peux te dire que non seulement je ne soutiens ces fiotes qui pleurent dès qu'une question leur parait trop ardue mais en plus je les critique totalement. S'ils n'ont pas le niveau, qu'ils aillent voir ailleurs ! Ils vont dire quoi à leur futur employeur s'ils sont confrontés à une situation professionnelle qu'ils ne connaissent pas ?

J'ai parfaitement conscience que les réseaux sociaux ont un pouvoir qui peut avoir un aspect positif car ils exercent une forme de pression y compris sur les politiques mais ils peuvent aussi être négatifs car si tu exprimes une opinion contraire à la masse qui a pris cette position, tu as une déferlante de reproches voire d'insultes. Et concernant le devenir des Guignols de l'Info, que je ne regarde pas souvent il est vrai, les politiques ont souvent exercé des pressions sur cette émission qui les dérange car je te rappelle que cette émission a été supprimée sur pression des politiques en Angleterre.

Et lorsque j'ai lu les déclarations de N. Morano sur cette émission, qui fait partie d'une des pires politiques pour ce pays, et du Front National, je me dis que défendre une telle émission, que je regarde peu ou pas, c'est défendre la liberté de cette satire de s'exprimer publiquement, que ce soient les Guignols de l'Info ou toute forme d'émission qui pourrait être similaire. Si le personnage représentant le guignol de N. Morano passe pour un être débile et analphabète, elle devrait se poser des questions pourquoi justement les Guignols l'ont caricaturé ainsi.

Et contrairement à ce que tu penses, la satire est une forme de critique de la société dont les politiques, et ça fait partie justement de la culture de notre pays. Les caricatures de la Fontaine lorsqu'il utilisait des animaux pour se moquer de la Cour Royale ou Molière qui utilisait certains traits de caractère pour se moquer du comportement de la noblesse, marquis et autres personnages de l'élite française ont partie de cette satire. La satire est justement une forme de moquerie, mais qui ne se détache pas complètement du faux loin de là. C'est aussi une façon de faire passer certains messages pour alerter le peuple. Coluche le faisait aussi à sa façon et d'autres l'ont fait aussi.

Nombreux savent comment certains procèdent pour faire supprimer une émission, l'hypocrisie étant l'arme redoutable pour ceux qui dérangent et qui ont un pouvoir d'influence important. Et je peux te dire que pour les Guignols, s'ils n'ont pas pu le supprimer à cause des pressions exercées, ils utiliseront une autre technique de les discréditer, que les personnes qui regardent y soient moins attachées, soit en diminuant la fréquence des émissions, soit en la passant à un créneau horaire peu favorable pour être regardé aisément.

Je te confirme que je n'apprécie pas l'humour de Nicolas Bedos et je ne trouve pas qu'il a tant de talent que cela. Ce n'est pas pour cela que je fais militer pour qu'il soit interdit d'antenne et ce n'est pas parce que je trouve qu'il n'a pas de talent qu'il n'en a pas pour d'autres. Or, essaie de le faire comprendre à certains qui jugent qui a le droit d'être comique ou non. J'apprécie Dieudonné l'ayant vu à certains spectacles : ce n'est pas pour cela que je partage tout ce qu'il dit, mais lui a du talent. Certes les thèmes évoqués sont souvent les mêmes, mais Guy Bedos intervenait aussi dans un registre similaire. Et même si tu n'aimes pas les vieilleries, ils ne valent pas le talent de Coluche.

De nombreux dirigeants actuels de chaînes de télévision ne sont pas crédibles et V. Bolloré ne l'est pas lorsque nous savons les liens qu'il a avec N. Sarkozy. Je méprise cette situation dans laquelle certains dirigeants ont des firmes dans des domaines divers, ce qui fait qu'ils sont intouchables si aux informations ils sont concernés par des événements qui les concernent et pas dans le bon sens du terme. Trop de liens existent entre des journalistes et les politiques et entre les lobbys télévisuels et les politiques. Ce n'est pas du tout bon et c'est une des raisons pour lesquelles je regarde très peu la télévision. Alors lorsque de rares programmes restent intéressants et que certains dirigeants pour de faux prétextes veulent le supprimer (je te rappelle que cette émission dure environ 5 minutes par jour), légitime que nombreux ne se laissent pas faire.


_._._._._._._._._._._._


« Le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. » Albert Einstein
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9429
Localisation : ici ou là

Re: Vers la disparition de la satire politique ?

Message par troubaa le Sam 4 Juil - 14:57

V. Bolloré se soucierait de l'avis de Nicolas Sarkozy pour les guignols ?  croire cela c'est ne rien comprendre au monde de la classe agissante. Pour V.Bolloré c'est la rentabilité qui compte, et donc pour une chaîne de TV, l’audience, car suivront les recettes publicitaires et les abonnements (qui sont en chutent aussi).

Si l'on prend la case 19H15 - 20H45 de canal + :
L'audience du Grand Journal s'effondrait littéralement => supprimé
L'audience des Guignols s'érodait => supprimé
L'audience du Petit Journal résistait => confirmé.

Pourtant, ce qui vient démolir tout ton argumentaire, Le Petit Journal est la plus satirique des 3 émissions, la plus irrévérencieuse malgré qu'elle soit très "bobo-bien-pensance-de-gauche" et donc la plus anti FN et la plus anti-sarkozyste des 3 émissions.

Un dirigeant ne se soucie pas des sondages mais des résultats. Preuve en est.

Attention je n'aurais jamais demandé l'arret des guignols mais je trouve l'arret normal compte tenu de la piètre qualité de l'émission. idem pour le grand journal.
Il n'y a rien de choquant la dedans et pour moi l'hystérie des réseaux sociaux et des politiciens est complètement débile, à noter que Juppé ne fait que confirmer sa connerie. il essaye de faire "djeun'. Pitoyable.

Et je rajouterai qu'il a aussi viré son directeur des programmes comme un dirigeant vire son direteur d'usine si les résultats ne sont pas là
En un mot il fait son boulot de patron, il restructure son entreprise si elle marche mal.

On est bien loin des "louffoqueries" entendues sur nos médias mainstream.

Enfin, pour rappel, Sarko n'a jamais combattu la satire il a même témoigné pour Charli Hebdo pour défendre le droit à la satire..


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
kamelo
Comte

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Messages : 332
Localisation : Elsass

Re: Vers la disparition de la satire politique ?

Message par kamelo le Sam 4 Juil - 16:04

Je pense qu'il s'en soucie parce que c'est son pote : Sarkozy a toujours manifesté du dégoût pour cette émission dont il est l'un des rares à la détester. Quelle belle opportunité d'avoir un de ses potes vouloir supprimer cette émission, même si j'accorde ce que tu dis que l'audience a baissé. Mais c'est l'audience d'une émission qui dure 5 minutes, rien à voir avec le grand journal qui il est vrai, n'est plus celui de l'époque de Gildas et de De Caune réunis.

Je te cite l'émission de Daniel Mermet dont l'audience était pharaonique sur France Inter : mais cette émission qui s'attaquait de façon très virulente à la politique et le fait de laisser des auditeurs s'exprimer sur la politique dérangeait beaucoup. Donc, une très forte audience et qu'est-ce qu'a fait le directeur de cette radio : pour commencer déplacer l'horaire puis la supprimer. Donc mon argument tient du fait que même si une émission fait une sacrée audience mais qu'elle dérange beaucoup chez les politiques, ils feront en sorte qu'elle soit supprimée. Tout comme l'émission sur le service public animée par J. Courbet et qui déplaisait à la Ministre de la Culture de l'époque. Elle a été supprimée malgré les très bonnes audiences.

Si je raisonne comme tu le fais, pourquoi ne pas mettre en place une émission en première partie de soirée qui consiste à dénoncer les scandales de lobbys, de politiques et du système financier ? Tu penses que cela ne ferait pas audience ? Les émissions de type polémique sont celles qui font parmi les meilleures audiences. Je ne suis pas certain, même si V. Bolloré peut avoir idée que cela puisse fonctionner, qu'il prendrait le risque de faire de l'audience avec ce genre d'émission. Les politiques sont aux aguets et savent aussi exercer une certaine forme de pouvoir quand ils le veulent.

Tu défends l'indéfendable comme si Sarkozy était un politique intègre. J'ignore si ce lugubre personnage ait agi en sous-main, mais c'est tout à fait dans sa façon d'agir justement.

Je ne défends pas Charlie Hebdo, non pas pour la tuerie mais cette récupération politique et bien pensance : Sarkozy dit des choses publiquement, mais il a toujours eu horreur de ces satires, et le guignols font partie de ce qu'il n'aime pas.

Qu'un dirigeant se soucie des résultats, c'est légitime vu qu'il doit rendre des comptes à ses actionnaires, mais il ne prendra pas le risque de froisser les politiques les plus influents pour autant.


_._._._._._._._._._._._


« Le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. » Albert Einstein

Contenu sponsorisé

Re: Vers la disparition de la satire politique ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 19 Sep - 22:37