Ses récentes prises de position contre l’argent et le profit le prouvent : le Pape reste fidèle à la tradition de l’Eglise catholique qui privilégie la société rigide des statuts à celle, mobile, des échanges marchands. C’est oublier que grâce à l’économie de marché, des millions d’êtres humains sont sortis de la pauvreté.