LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


Le mystère du jaune

Partagez
avatar
Invité
Invité

Re: Le mystère du jaune

Message par Invité le Sam 12 Mai - 19:49

Leela,

On peu continuer si tu veux rien que pour le plaisir de parsemer plein de couleurs dans ce sujet! ( cela me ravi!)
De quoi veux tu parler concernant les couleurs?
avatar
Invité
Invité

Re: Le mystère du jaune

Message par Invité le Sam 12 Mai - 20:44


il ne faut pas "parler pour me faire plaisir", mais c'est seulement si le sujet intéresse plusieurs personnes qu'on peut engager la discussion.

Merci donc pour cet échange qui m'a ouvert des pistes que je vais explorer avec délectation.

En ce qui concerne notre dialogue (entre toi et moi), il m'a fait prendre conscience de la nécessité d'employer les bons termes (je parle le la "leçon" que j'en retire pour moi, évidemment). Si je dis: "les couleurs fondamentales sont le bleu, le rouge et le jaune", je ne peux plus dire après que "le jaune est la couleur complémentaire du bleu". Il faut donc dire d'abord "cyan, magenta, jaune". Ou demander à l'autre "qu'entends tu par "bleu", avant d'aller plus loin.

On peut essayer de revenir à la philosophie, puisque c'était l'origine du fil, mais là, c'est moi qui décroche: mon incompétence est totale, donc je me contente de vous lire Wink
avatar
Invité
Invité

Re: Le mystère du jaune

Message par Invité le Sam 12 Mai - 20:57

Non la philo n'est pas à l'origine de ce fil leela. c'est un sujet ouvert par geveil sur la singularité scientifique du jaune..
Par contre nous n'avons pas été à la hauteur de ses attentes... quoique son sujet se présentait juste comme une constatation qu'il voulait nous faire partager. Aucune question n'etait donc posée..

Je veux simplement prèciser que l'aspect scientifique de cette couleur n'as pas été explorè pour tenter de décortiquer les paramètres qui font du jaune une couleur incomprehensible et donc offrir à geveil d'autres outils de compréhension pour eclaircir ce mystere.

avatar
tango
Marquis

Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 401
Localisation : touriste

Re: Le mystère du jaune

Message par tango le Sam 12 Mai - 22:42



_._._._._._._._._._._._


Vaut mieux savoir qu'on est con albino , que de croire qu'on l'est pas. clown

Ce qu'il y a de magique dans le partage, c'est que les deux parties s'imprègnent l'une de l'autre, sans même s'en rendre compte. Zen
avatar
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

Re: Le mystère du jaune

Message par Tibouc le Dim 13 Mai - 1:21

TANGO IS BACK !!! Content
Rebienvenue poto ! Very Happy
avatar
Invité
Invité

Re: Le mystère du jaune

Message par Invité le Dim 13 Mai - 7:08

Tiens, pour toi, Tango, le symbole d'une coalition politique chez nous



Il y a aussi un resto qui s'appelle "l'or ange bleu". Wink

Et une question aussi: pourquoi dit-on "vert de jalousie", "rouge de colère", une "peur bleue" ? J'avais lu quelque part que ces émotions engendraient ces couleurs dans l'aura...

Ici, une belle collection d'expressions employant les couleurs, ceraines sont évidentes, d'autres moins...
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3674
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le mystère du jaune

Message par geveil le Mar 3 Déc - 0:28

Invité a écrit:Bonjour Geveil !

note qu'on aurait pu apeller cela du waki aussi ... Wink

Je dois avouer ne pas bien comprendre la question...  N'en n'est-il pas de même avec toutes les perceptions (forme, odeur...)

Est-ce le fait de nommer qui "fixe" une couleur ou un son ?
 Dubitatif

Il est possible que le même photon qui atteindrait la rétine d'une abeille, ou d'un extra-terrestre donnerait une sensation que l'homme ne connaîtrait pas, mais ça, impossible de le savoir. D'ailleurs, d'un homme à un autre, la sensation est-elle la même?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 14521

Re: Le mystère du jaune

Message par loli83 le Mar 3 Déc - 1:16

les sensations différent plus ou moins en effet  d'un individu à l'autre

tiens moi , le jaune j'aurais tendance à le voir vert , plutôt


Dernière édition par lola83 le Mar 3 Déc - 8:53, édité 1 fois (Raison : virgule)
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le mystère du jaune

Message par elaine 23 le Mar 3 Déc - 8:16

Il m'arrive de voir bleu ce que les autres voient vert et la gamme des termes renvoient à notre perception. Les perceptions doivent être voisines chez l'humain, puisqu'elles établissent un consensus sémantique au sein de l'espèce . Mais aucune possibilité d'identifier le quale personnel .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 9099
Localisation : Dijon

Re: Le mystère du jaune

Message par gaston21 le Mar 3 Déc - 11:16

Un souvenir de l'armée, pendant la période dite des classes. A la question du sergent qui se fâche
en entendant la réponse pas très intellectuelle d'un brignolais au sujet des couleurs: " Mais vous êtes daltonien?"  - "Non, je suis du Midi!"
elaine, de toute façon, il vaut mieux voir bleu que voir rouge!
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3674
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le mystère du jaune

Message par geveil le Mar 3 Déc - 11:47

elaine 23 a écrit:Les perceptions doivent être voisines chez l'humain, puisqu'elles établissent un consensus  sémantique au sein de l'espèce . Mais aucune possibilité d'identifier le quale personnel .
Non,  un consensus sémantique ne prouve pas que les perceptions sont voisines. Ce qui provoque un consensus, c'est le fait qu'aux mêmes stimuli on donne les même réponses, à un enfant on prononcera le mot "rouge" devant un coquelicot, une voiture de pompier, une tomate, une pivoine et ce quel que soit l'enfant.  Donc, au bout d'un certain temps, tous les enfants diront rouge devant des objets qui reflètent ou émettent des photons de longueur 0,7 A°, c'est cela le consensus, cela n'infère absolument en rien sur ce qui a lieu dans la tête de chaque enfant.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le mystère du jaune

Message par elaine 23 le Mer 4 Déc - 9:10

ce qui prouve que la conscience est autre chose qu'un phénomène localisable dans le cerveau .
Au niveau quantique, sous-jacent, tout ce qui est est interconnecté, comme une toile d'araignée: tout impact retentit à l'autre bout ( effet papillon) . La sensation jaune serait donc identique pour tout organe visuel humain, équipé de récepteurs physiques semblables . Tous les "la" résonnent en "la", sur tous les instruments de musique .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 71
Messages : 3803
Localisation : BULGARIE

Re: Le mystère du jaune

Message par hokmah le Mer 4 Déc - 14:47

On fait souvent référence au monde quantique... Je crois que c'est une façon de botter en touche, une pirouette.

C'est comme si l'on se référait, plus prosaïquement, a tout ramener à la chimie complexe du foie pour parler de tout et n'importe quoi.

Il faut au contraire rester le plus proche possible du lieu d'où l'on parle, son niveau d'expression... de qui parle où et quand. Je ne parle pas l'escargot, mais en tant que moi-même ou du moins ce que je crois en être, tout autant que vous, fait que je vous aborde sous forme humaine et non gastéropode.

Nous vivons et procédons sans doute du monde quantique mais à une échelle où les phénomènes qui l'affectent ne nous sont que déductibles mais non sensibles. A notre échelle le jaune apparaît sous la forme du jaune, quelle qu'en soit l'énigme si tant est qu'on doive la considérer comme telle.


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3674
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le mystère du jaune

Message par geveil le Mer 4 Déc - 16:28

elaine 23 a écrit:ce qui prouve que la conscience est autre chose qu'un phénomène localisable dans le cerveau .
Au niveau quantique, sous-jacent, tout ce qui est est interconnecté, comme une toile d'araignée: tout impact retentit à l'autre bout ( effet papillon) . La sensation jaune serait donc identique pour tout organe visuel humain, équipé de récepteurs physiques semblables  . Tous les "la" résonnent en "la", sur tous les instruments de musique .
Non, tous les la ont pour fréquence 440 hz, mais nous ne savons pas ce que ça fait dans la tête des gens. Essaie d'imaginer que ta personne occupe momentanément la tête de quelqu'un d'autre et se souvienne du la dans la tête d'Elaine, si ça se trouve tu tomberais sur le c... et dirais " Mais ce n'est pas du tout la même sensation que dans le corps d'Elaine !!!"
Ou pour être plus prosaïque, un instrument a beau jouer le la, un sourd ne l'entendra pas, et quelle sensation provoquera-t-il dans la cervelle d'une chauve-souris ?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 14521

Re: Le mystère du jaune

Message par loli83 le Jeu 5 Déc - 22:28

elaine tu compares avec les instruments de musique , mais les organes des sens et les cerveaux sont tous légérement différents d'un individu à l'autre , de même que chacun a des empreintes digitales différentes , qu'il n'y en a pas deux identiques , de même donc la sensation peut être aussi légèrement différente d'un individu à l'autre

et même les instruments de musique d'une même catégorie ( pianos par exemple ) rendent un son légèrement différent
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3674
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le mystère du jaune

Message par geveil le Jeu 5 Déc - 22:59

Tu as raison, Lola, d'ailleurs la sensation est différente entre mon œil gauche et mon œil droit, le droit voit les couleurs plus froides. Mais nous ne pouvons rien en inférer sur les sensations qu'éprouve autrui, puisque nous n'y avons pas accès, nous ne pouvons que supposer que ce sont à peu près les mêmes, d'ailleurs ça n'a aucune importance puisqu'il y a un consensus sémantique, les mêmes stimuli ne provoquent peut -être pas les mêmes sensations d'une personne à l'autre, mais ils provoquent la même réponse.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 14521

Re: Le mystère du jaune

Message par loli83 le Jeu 5 Déc - 23:04

oui , c'est pour ça que je me révolte quand on veut mieux savoir que moi ce que je pense !
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le mystère du jaune

Message par elaine 23 le Ven 6 Déc - 8:53

Geveil, je suis tentée de répondre : "et alors?" en quoi est-ce un souci d'être un "in-divi-du", avec ses perceptions, sa capacité unique d'appréhender le monde ? C'est à mes yeux un privilège, qui disparaitra avec la décorporation . Tu as l'impression d'être "tout" à la fois, mais en même temps, étanche à tout : il me semble que les deux à la fois, c'est bon pour Vichnou ...


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 71
Messages : 3803
Localisation : BULGARIE

Re: Le mystère du jaune

Message par hokmah le Ven 6 Déc - 9:45

elaine23, tu parles de la "décorporation"... mais qu'en savons nous ? Tout comme dans la dimension quantique, nous n'y "vivons pas", dans cette dimension. Comme je le disais, nous en procédons, mais à un certain niveau d'organisation et non pas à son échelle stricto sensu. La vision de mon environnement sera différente, juché sur un sommet ou au fin fond d'une vallée encaissée et mes comportements en seront affectés. Que sommes-nous avec autrui, si ce n'est qu'une suite de "comportements" s'inscrivant dans de multiples registres qui en sont des séquences.

Que savent les autres de cette "position" sachant que nous même n'en percevons qu'une partie. C'est ce qui fait notre "grandeur et misère" du moment.

Je crois que c'est pour cela que nous avons tous besoin de "retraite" afin de prendre conscience, avec un certain recul, de cette réalité afin de ne pas tomber dans les pièges d'une certaine addiction.

Vichnou... pourquoi pas, dans un lieu donné à un moment donné... d'ailleurs celui là je ne l'ai jamais physiquement rencontré... mais il se peut que parfois je me retrouve en phas avec sa position. Serai-je alors, dans ces moment là dans une proche similitude expériencielle ? du simple fait qu'il procède lui aussi de l'humain et non d'une divinité.


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3674
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le mystère du jaune

Message par geveil le Ven 6 Déc - 17:37

elaine 23 a écrit:Geveil, je suis tentée de répondre : "et alors?" en quoi est-ce un souci d'être un "in-divi-du", avec ses perceptions, sa capacité unique d'appréhender le monde ?
C'est un péché de céder à la tentation Twisted Evil 


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 14521

Re: Le mystère du jaune

Message par loli83 le Ven 6 Déc - 18:29

geveil a écrit:
elaine 23 a écrit:Geveil, je suis tentée de répondre : "et alors?" en quoi est-ce un souci d'être un "in-divi-du", avec ses perceptions, sa capacité unique d'appréhender le monde ?
C'est un péché de céder à la tentation Twisted Evil 
scratch je ne comprends pas bien ???
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 71
Messages : 3803
Localisation : BULGARIE

Re: Le mystère du jaune

Message par hokmah le Ven 6 Déc - 20:52

Moi non plus, lola, mais on a aussi le droit de ne rien comprendre... Laughing 


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 14521

Re: Le mystère du jaune

Message par loli83 le Ven 6 Déc - 21:18

peut être que Geveil voudra bien nous expliquer ...Smile 
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3674
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le mystère du jaune

Message par geveil le Sam 7 Déc - 0:20

Elaine a dit qu'elle est tentée de répondre. Auriez vous déjà forcé sur la bouteille ?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 14521

Re: Le mystère du jaune

Message par loli83 le Sam 7 Déc - 0:30

geveil a écrit:Elaine a dit qu'elle est tentée de répondre. Auriez vous déjà forcé sur la bouteille ?
LOL tu as raison de te moquer ! bien que n'ayant pas forcé sur la bouteille , je n'avais pas vu le terme de "tentée" utilisé par Elaine
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 71
Messages : 3803
Localisation : BULGARIE

Re: Le mystère du jaune

Message par hokmah le Sam 7 Déc - 11:29

Boire ou ne pas boire... telle est la réponse !copains 


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le mystère du jaune

Message par elaine 23 le Mer 2 Juil - 7:21

Et voilà un sujet enterré, sous les libations .
Je lis en ce moment, un ouvrage sur les neurones miroirs et les neurones en fuseaux , qui peuvent orienter la réflexion , depuis son point de suspens .
Les neurones miroirs sont ceux qui font "vivre" ce que vit celui qu'on regarde . S'il boit, les zones gustatives du cerveau s'allument chez moi : pas les zones visuelles, mais les zones gustatives! Quand je le regarde ou l'imagine évoquer le "jaune", je ne vois pas la couleur, mais je résonne, en empathie , avec son ressenti du jaune. Nous sommes en phase , émotionnellement, pas intellectuellement . C'est ce qui fait qu'on pleure et qu'on rie, au cinéma , que les larmes sont contagieuses et que la foule se soulève en hurlant quand la France marque un but . On n'est pas "dans" l'autre, mais on est connecté avec lui, pas isolé . Les expériences sur l'imagerie cérébrale confirment qu'on ne "voit" pas l'autre, on le reflète "en miroir", les zones activées chez lui s'activent chez l'observateur. Pas les zones-objet, mais les zones-sujet, miroirs de celui qui est regardé .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 72
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Le mystère du jaune

Message par Le Repteux le Mer 2 Juil - 15:33

C'est quoi un neurone en fuseau?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le mystère du jaune

Message par elaine 23 le Mer 2 Juil - 15:39



_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 72
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Le mystère du jaune

Message par Le Repteux le Mer 2 Juil - 16:13

Carolle Anne Dessureault a écrit:La plupart des chercheurs et praticiens qui travaillent actuellement sur ces questions aboutissent au constat que l'altruisme est un instinct. Pourquoi ? Schématiquement, parce que nous ressentons, en nous-mêmes, la souffrance de l'autre, et qu'en le secourant, nous cherchons fondamentalement à nous soulager nous-mêmes.
Je trouve que ce concept est mal défini. Un instinct est un automatisme inné qui permet d'exécuter une tâche sans avoir à y penser, mais l'altruisme est une capacité qui vient de l'imagination, et selon moi, l'imagination est une faculté qui sert à modifier nos automatismes acquis au hasard au cas où ils fonctionneraient mieux qu'avant. On ne peut pas modifier un instinct en se servant de notre imagination, mais on peut imaginer que l'autre a de bonnes intentions, donc imaginer qu'il a développé les mêmes automatismes acquis que nous. Encore faudra-t-il nous en assurer car on ne peut pas savoir ce que les autres pensent, et s'assurer que ce qu'on imagine est vrai constitue selon moi la deuxième propriété de l'imagination. En conclusion, selon moi, l'altruisme est une propriété de l'imagination, qui est tout sauf un automatisme puisqu'elle utilise le hasard pour avancer du nouveau, et qui se trompe dangereusement quand elle commence à s'imaginer qu'elle n'a pas à vérifier ce qu'elle avance.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le mystère du jaune

Message par elaine 23 le Jeu 3 Juil - 6:21

L'altruisme instinctif porte naturellement à relever le passant qui tombe . Il se perd beaucoup, d'ailleurs . Des femmes se font violer dans le metro sans qu'un voisin lève un sourcil, parfois ...
L'imagination sert à trouver du neuf au sein même de l'instinctif . C'est pour moi l'intérêt principal de l'existence : le neuf, taillé dans le vieux ...


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 72
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Le mystère du jaune

Message par Le Repteux le Jeu 3 Juil - 17:22

Selon moi, ce n'est pas au sein de nos automatismes instinctifs que l'imagination peut trouver du neuf puisqu'ils doivent assurer notre survie immédiate et qu'ils ne doivent donc pas changer, mais à partir de nos automatismes acquis, de nos apprentissages, qui servent à prévoir le changement.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3674
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le mystère du jaune

Message par geveil le Mer 27 Mai - 22:06

Je viens de parcourir rapidement cette discussion, et constate que personne n'a compris que le jaune est un mystère, du même ordre qu'il n'y a pas de réponse à la question " pourquoi y-a-t-il quelque chose plutôt que rien ?" Alors, je vais aborder ce mystère par un autre biais, une pensée à méditer:

Savez-vous que lorsque vous regardez votre bien aimé(e) avec amour ce n'est pas lui (elle) que vous voyez, mais ce qu'il ou elle était quelques microsecondes avant?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 9099
Localisation : Dijon

Re: Le mystère du jaune

Message par gaston21 le Mer 27 Mai - 22:38

C'est pur ça qu'il vaut mieux toucher! Le toucher dur(e)...
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12714
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le mystère du jaune

Message par Dédé 95 le Mer 27 Mai - 22:53

C'est le grand mystère du temps, de l'éternité, de l'infini!
Tout ces notions sont empiriques! Et pourtant nous regardons continuellement notre pendule, nous marchons 2km, alors que peut etre ce n'est qu'une croyance, puisqu'il n'y a ni début ni fin!
Mais sommes nous seulement existants ?
Etre ou ne pas ètre, that is the question! !

Ca va Lion, j'ai assuré? Siffle


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 75
Messages : 12714
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le mystère du jaune

Message par Dédé 95 le Mer 27 Mai - 23:08

Ah le Jaune, effectivement il n'existe pas!
Demandez vous qu'elle est la couleur que vous voyez!
Et lisez ceci:

Sachant qu'on voit les objets grâce à la lumière qu’ils diffusent, on comprend alors que la couleur des objets est celle correspondant à la somme des rayons de couleurs non absorbée.
Exemple pratique :

Un objet qui apparaît blanc, possède cette couleur car elle n’absorbe pas la lumière.

Un objet qui apparaît noir possède cette couleur car elle absorbe toutes les couleurs.

Un objet qui apparaît transparent possède une faible interaction avec la lumière.

NB : La lumière étant de l’énergie, l’absorption de la lumière entraîne une augmentation de chaleur.
C'est simple non?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Invité
Invité

Re: Le mystère du jaune

Message par Invité le Jeu 28 Mai - 8:31

geveil a écrit:Je viens de parcourir rapidement cette discussion, et constate que personne n'a compris que le jaune est un mystère, du même ordre qu'il n'y a pas de réponse à la question " pourquoi y-a-t-il quelque chose plutôt que rien ?" Alors, je vais aborder ce mystère par un autre biais, une pensée à méditer:

Savez-vous que lorsque vous regardez votre bien aimé(e) avec amour ce n'est pas lui (elle) que vous voyez, mais ce qu'il ou elle était quelques microsecondes avant?
je dois t'avouer que ce genre de question ne me tracasse pas.  Je les classe dans "se chatouiller pour se faire rire".

Il y a une réalité, qui est relative, là je suis bien d'accord, et même probablement illusoire, mais c'est la réalité que nous percevons avec nos 5 sens.  Chercher le "pourquoi" est une démarche scientifique. Dans ce cas, on connaît en effet la réponse: si on perçoit la fréquence 557nm comme une couleur c'est parce que nous possédons des capteurs dans l'oeil, prévus pour distinguer les couleurs. Ils ont été élaborés parce qu'on en a besoin pour survivre.  Le mot "jaune" est juste un nom.
Si les capteurs ont un défaut, ils seront moins fiables, et on percevra la couleur différemment, alors si ce jaune modifié se rapproche du vert par exemple, alors il y aura incompréhension.

Je ne vois en effet pas où est le problème, et je n'ai pas envie de me casser la tête dessus: je suis plus tracassée parce que je n'ai pas dans mon stock du verre de la couleur jaune dont j'aurais besoin maintenant... Wink
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3674
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le mystère du jaune

Message par geveil le Jeu 28 Mai - 18:46

Toujours pas compris. Toutes les questions sur le mélange des couleurs, la façon dont elles sont perçues, etc sont HS. Ce que je dis, c'est qu'au bout d'une chaîne de transmission, apparaît du jaune, ou les silhouette d'une personne, ou son odeur, ou sa consistance, ou sa voix, mais lorsque les formes, les couleurs, le son, l'odeur apparaissent dans le cerveau, la chose qui en est l'origine n'est déjà plus la même. Que Leela ne veuille pas se prendre la tête, je la comprends, cela renvoie à des considérations métaphysiques plus ou moins angoissantes. Mais cela permet aussi d'élargir sa conscience. Ainsi, la méditation à laquelle elle se livre parle de l'instant présent, c'est quoi au juste l'instant présent?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Invité
Invité

Re: Le mystère du jaune

Message par Invité le Jeu 28 Mai - 19:46

Que Leela ne veuille pas se prendre la tête, je la comprends, cela renvoie à des considérations métaphysiques plus ou moins angoissantes.
que vas tu encore inventer là ! Ce n'est pas parce que ces question risquent de m'angoisser, mais parce que pour moi, cette question n'a pas lieu d'être: je ne aucun problème à ce sujet. Je trouve même que se poser ce genre de question c'est "je n'ai pas de problème alors je m'en invente".
c'est quoi au juste l'instant présent?
on en a déjà parlé X fois.
Pour moi, c'est la seule réalité concrète, puisque c'est la seule dans laquelle nous pouvons agir.
On ne peut ni agir sur le passé, ni sur le futur (à part essayer de le préparer), mais au présent, on peut penser, bailler, taper sur un clavier... L'action laisse une trace dans la matière, donc c'est une réalité très concrète et démontrable.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3674
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le mystère du jaune

Message par geveil le Jeu 28 Mai - 20:17

Leela a écrit:Je trouve même que se poser ce genre de question c'est "je n'ai pas de problème alors je m'en invente".
Très juste.

La lumière qui nous attend au bout du chemin nous fait peut-être peur, nous aimerions tellement rester des enfants choyés, ou du moins rester tel que l'on est, avec nos lumières ET nos ombres. Comme je le disais à Hitori, dans une autre discussion, la vie ne serait un don que si elle nous était donnée une fois pour toutes ( Donner c'est donner, reprendre c'est voler). Je n'échappe donc pas à ce désir d'éternité et l'idée de rejoindre un jour le grand tout me fait peur.

Le chemin vers la pleine conscience est long et difficile.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Invité
Invité

Re: Le mystère du jaune

Message par Invité le Jeu 28 Mai - 21:12

il est un fait que l'inconnu n'est jamais rassurant.

Mais cette Lumière est-elle si inconnue que cela ? Nous en avons quelques images...
Le chemin vers la pleine conscience est long et difficile.
Tollé, dans "le pouvoir du moment présent" explique bien comme c'est l'ego (notre intellect, personnalité, caractère) qui essaie par tous les moyens de nous faire quitter le moment présent parce que quand nous y sommes avec notre conscience, lui disparaît. Ne pas être conscient dans l'instant présent, c'est vivre au passé et au futur: c'est donc une vie virtuelle, intellectuelle.

Mais quand on est "présent", on est calme, serein, ouvert, le Temps ralenti de façon considérable. On a tous vécu de ces moments magiques de vie intense où une seconde dure une minute.

Tandis que quand on est "entre passé et avenir", le Temps passe de plus en plus vite, il s'accélère de façon vertigineuse.
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le mystère du jaune

Message par elaine 23 le Ven 29 Mai - 8:14

Question brûlante et que chacun aborde à sa manière . Je suis en résonance avec le ressenti de Geveil et je m'évertue toujours en vain à fermer la porte aux questions . Vivre ce qui est à vivre, ça peut se pratiquer, instant après instant . Mais la question du mystère de ce que nous soupçonnons du réel voilé n'en est pas résolue pour autant .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Invité
Invité

Re: Le mystère du jaune

Message par Invité le Ven 29 Mai - 9:48

bah, il faut avoir l'humilité d'accepter qu'on ne peut pas tout savoir ni tout comprendre. Apprendre à "vivre avec des questions non résolues" dixit un ami ... astrophysicien et philosophe: il a été loin dans la recherche avant de venir à ce constat !

Je pense que parfois, la poursuite de réponses impossibles est une façon comme une autre de fuir le présent. Ces questions deviennent un prétexte pour justifier une angoisse diffuse, qu'on ferait mieux de confronter. Je pense que ces angoisses sont celles de la mort, de la souffrance, de la vieillesse, tout simplement.

Bien sûr il faut rester curieux et ouvert, mais par simple curiosité joyeuse, et pas seulement motivé par des angoisses.
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le mystère du jaune

Message par elaine 23 le Ven 29 Mai - 10:51

Je n'en fais pas une affaire de "il faut, on doit"... mais de "quoi, comment, pourquoi" ?


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3674
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le mystère du jaune

Message par geveil le Ven 29 Mai - 11:12

Merci Elaine.

Leela, on ne peut pas tout comprendre, pour le moment, mais on peut comprendre que la personne que je vois en face de moi, à l'instant où je la vois n'est pas lla même que celle qui a réfléchi les photons qui ont provoqué son image.
A quoi sert ce genre de remarque? A prendre conscience que les autres ne sont pas que des images mais qu'ils sont peut-être vivants, eux aussi, mais que chacun est seul avec ses noumènes définitivement seul et que le mieux est de faire de cette solitude un moment de plénitude, grâce entre autres choses à l'art, et la méditation, pourquoi pas?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Invité
Invité

Re: Le mystère du jaune

Message par Invité le Ven 29 Mai - 12:13

A quoi sert ce genre de remarque? A prendre conscience que les autres ne sont pas que des images mais qu'ils sont peut-être vivants, eux aussi,
parce que cela tu ne n'en n'avais pas encore conscience ??? Shocked   OK, on ne le comprend jamais assez, mais pas besoin de passer par le mystère de la couleur jaune ou les noumènes: fréquenter les autres et être à l'écoute suffit  Wink

Quant à la solitude, c'est une perception négative que tu en as, mais je ne la partage pas.
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le mystère du jaune

Message par elaine 23 le Ven 29 Mai - 15:45

Je crois au contraire, que tout communique avec tout et que des liens invisibles nous relient les uns aux autres, pas confondus mais distincts .Maintenant est déjà du passé, oui ...mais c'est une réalité partagée, insensible, qui n'empêche ni l'amour ni la tentative d'empathie .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Invité
Invité

Re: Le mystère du jaune

Message par Invité le Ven 29 Mai - 15:52

mais que chacun est seul avec ses noumènes définitivement seul et que le mieux est de faire de cette solitude un moment de plénitude, grâce entre autres choses à l'art, et la méditation, pourquoi pas?
pour abonder dans le sens d'elaine: en effet, si on vit de la plénitude dans ces moments, on se rend compte que l'on fait partie d'un tout. C'est donc le contraire de la solitude, de l'isolement.

La solitude, pour moi, est une maladie soit mentale (peur de rester seul face à soi-même) soit sociale (solitude des personnes âgées...). Mais plus on se relie à la Nature et à la Vie en général, moins on se sent seul.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3674
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le mystère du jaune

Message par geveil le Ven 29 Mai - 18:35

Je suis d'accord Leela quant à ton point de vue ( Point d'où l'on voit) et tu te réfères à ce que l'on ressent, et de fait, dans la plénitude on ne se sent pas seul.

Mais objectivement , du point de vue strictement logique, nous sommes seuls, et même l'UN dans sa plénitude est seul ( Par définition, un )


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Invité
Invité

Re: Le mystère du jaune

Message par Invité le Ven 29 Mai - 18:49

bon, OK et ... ? confused

Ce n'est pas qu'une vue de l'esprit, de nouveau, purement intellectuelle ? En tous cas, moi ça ne me "parle" pas. Je ne sais pas ce que c'est l'Un, je ne sais même pas s'Il est Un... Pourquoi pas multiple ? C'est tout aussi plausible. Ou rien du tout...

Contenu sponsorisé

Re: Le mystère du jaune

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 16 Déc - 5:09