LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


Le mystère du jaune

Partagez
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3667
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le mystère du jaune

Message par geveil le Ven 29 Mai - 18:59

Et rien.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8955
Localisation : Dijon

Re: Le mystère du jaune

Message par gaston21 le Ven 29 Mai - 19:41

Vieux Lion, il te manque les grands espaces de la savane et la vue des gazelles! Comme je l'ai écrit dans le coin à papote, vois-tu, la contemplation-méditation du corsage de ma caissière d'Intermarché m'a évité la mélancolie du mystère du jaune! Et du jaune, y'en avait pas! Un teint laiteux...
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1080
Localisation : En Terre Croyante

Re: Le mystère du jaune

Message par Hitori le Ven 29 Mai - 23:14

geveil a écrit:Leela, on ne peut pas tout comprendre, pour le moment, mais on peut comprendre que la personne que je vois en face de moi, à l'instant où je la vois n'est pas lla même que celle qui a réfléchi les photons qui ont provoqué son image.

Il y a plus déconcertant, quand tu penses que l'étoile que tu vois et qui se trouve à des années lumières n'existe plus et pourtant….tu la vois.


_._._._._._._._._._._._


"On naît, on vit et on meurt seul"
avatar
Wakizashi
Marquis

Masculin Date d'inscription : 20/02/2015
Messages : 453

Re: Le mystère du jaune

Message par Wakizashi le Sam 30 Mai - 12:56

Eh oui. Et comme disait Einstein sous forme interrogative, est-ce que la Lune existe si je ne la regarde pas ? Eh bien non, aussi difficile à concevoir que cela puisse être, rien n'existe en l'absence d'une observation, y compris, donc, la Lune et le jaune...

Pendant longtemps l'univers a été considéré comme étant constitué de deux « substances » fondamentales. Par exemple, la vision d'Aristote qui a longtemps prédominé divisait l'univers en deux parties distinctes : le monde des cieux, parfait, immuable et éternel ; et le monde de la Terre, imparfait, changeant et temporel.

Encore aujourd'hui, dans les débats sur le cerveau et la conscience par exemple, l'hypothèse selon laquelle le cerveau ne produit pas la conscience est qualifiée d'hypothèse « dualiste », à l'inverse de l'hypothèse matérialiste qui est considérée comme « moniste », puisque la conscience est réduite à la matière. Autrement dit, dans l'hypothèse « dualiste », on considère encore que l'univers est constitué de deux « substances » fondamentales et distinctes : la matière et l'esprit.

Et pourtant, en vérité il n'y a pas deux « choses » dans l'univers. Il n'y en a qu'une, qui n'est même pas une chose d'ailleurs, mais plutôt une « non-chose ». Enfin, sans se faire des nœuds sémantiques dans le cerveau, disons que la seule chose qui existe, qui Est, c'est la Conscience. Elle est tout, elle est le contenant, et ce qui se manifeste en Elle (le contenu) n'est qu'une manifestation transitoire d'Elle-même. Si je vois la Lune ou du jaune, c'est une manifestation de la Conscience que je vois.

Donc le grand jeu de la vie consiste in fine à ne plus se laisser hypnotiser par le contenu, mais à retourner le regard à 180° vers le contenant, donc... vers lui-même.

Heuuu.... C'est possible ça ? scratch  Normalement, je ne peux pas me voir de la fenêtre en train de marcher dans la rue. Ou je ne peux pas toucher le bout de mon doigt avec le bout de mon doigt. Enfin, tous ces paradoxes pointent vers l'incomplétude fondamentale de l'univers inhérente à la dualité : pour que quelque chose soit observé, normalement il faut bien qu'il y ait deux trucs : l'observateur et l'observé.

Ben voui, mais au bout du compte, l'observateur et l'observé ne font qu'un. L'acte d'observation réelle, avec une attention maximale, revient à une fusion entre le sujet et l'objet. Si l'on regarde un arbre intensément, on devient l'arbre... Je fonce dehors ! cheers
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 14360
Localisation : ici ou là

Re: Le mystère du jaune

Message par troubaa le Sam 30 Mai - 13:10

moi j'adore waki !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

ca commence super bien et ca finit en apothéose.

et dire que ce matin j'ai observé une araignée... ma femme va-t-elle me dévoré (er)tout cru au prochain radada ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Wakizashi
Marquis

Masculin Date d'inscription : 20/02/2015
Messages : 453

Re: Le mystère du jaune

Message par Wakizashi le Sam 30 Mai - 13:10

Je ne sais pas, mais je te suggère d'observer ta femme... Very Happy
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1080
Localisation : En Terre Croyante

Re: Le mystère du jaune

Message par Hitori le Sam 30 Mai - 14:24

Moi, ce matin j’ai observé l’avatar de troubaa, sur le forum, et à midi mon épouse ne m’a pas reconnu et a crié comme si elle voyait le diable….je me suis regardé dans la glace et oh surprise, j’étais devenu troubaa…. merde alors!

Je suis vite retourné à mon ordi et j’ai regardé intensément mon avatar, puis je suis revenu devant mon miroir…ouf, j’étais bien redevenu moi et je suis retourné voir ma moitié qui m’a dit; « Tu vas pas le croire, ll y avait ici quelqu'un avec une fermeture éclair à la place de la bouche, mon Dieu que j’ai eu peur ».

Je lui ai dit d’arrêter de regarder des séries débiles à la télé, ou sinon sa santé mentale allait en prendre un coup. Elle m’a regardé d’un drôle d’air. Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"On naît, on vit et on meurt seul"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 53
Messages : 14360
Localisation : ici ou là

Re: Le mystère du jaune

Message par troubaa le Sam 30 Mai - 14:53

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

et en Eomer elle t'a mieux reconnu ? ? ? ? ?


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 14497

Re: Le mystère du jaune

Message par loli83 le Sam 30 Mai - 16:12

Merci LOL tu m'as bien fait rire Hitori !
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1080
Localisation : En Terre Croyante

Re: Le mystère du jaune

Message par Hitori le Sam 30 Mai - 16:34

troubaa a écrit:et en Eomer elle t'a mieux reconnu ? ? ? ? ?

Quel Eomer ? Mais ce que tu vois en avatar c'est moi troubaa, c'est quand je guerroyais contres les Orques dans la terre du milieu. Very Happy

Lola a écrit:tu m'as bien fait rire Hitori !

Tant mieux, parce que sur un autre fil, tu n'as pas trop l'heur contente. Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"On naît, on vit et on meurt seul"
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3667
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le mystère du jaune

Message par geveil le Sam 30 Mai - 16:38

Ah Waki, content de te lire. Ce que tu dis m'est parfaitement clair mais pas à tout le monde, et pourtant, tout le monde c'est moi. Ce phénomène est dû à la séparation, opération qui a été nécessaire à la conscience pour créer, car Dieu est un être de relations, il est, comme le dit Hitori, mais il ne peut pas vivre, autrement dit, sans création, Dieu est comme le néant ou, pour employer ton expression, une non-chose, toutefois, sous la pression de la volonté de vivre, qui est une énergie infinie, il s'est "éclaté", au sens propre comme au sens figuré, car créer est à la fois une grande joie et une grande souffrance.
Quant à retourner le regard de 180° vers le Soi, ça me paraît impossible car le Soi ne peut se voir lui-même par plus qu'un œil, ou le doigt toucher son bout, comme tu dis. Le Soi, ne peut vivre que dans la relation.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Wakizashi
Marquis

Masculin Date d'inscription : 20/02/2015
Messages : 453

Re: Le mystère du jaune

Message par Wakizashi le Dim 31 Mai - 13:25

geveil a écrit:Ce phénomène est dû à la séparation, opération qui a été nécessaire à la conscience pour créer, car Dieu est un être de relations, il est, comme le dit Hitori, mais il ne peut pas vivre, autrement dit, sans création, Dieu est comme le néant ou, pour employer ton expression, une non-chose, toutefois, sous la pression de la volonté de vivre, qui est une énergie infinie, il s'est "éclaté", au sens propre comme au sens figuré, car créer est à la fois une grande joie et une grande souffrance.
Oui, Dieu s'est éclaté pour créer, mais « en même temps » il est resté uni en soi. Il est resté tel quel si tu préfères. C'est paradoxal mais c'est ainsi : malgré son éclatement, Dieu demeure cet indicible néant non manifesté.

geveil a écrit:Quant à retourner le regard de 180° vers le Soi, ça me paraît impossible car le Soi ne peut se voir lui-même par plus qu'un œil, ou le doigt toucher son bout, comme tu dis. Le Soi, ne peut vivre que dans la relation.
Dans le monde de la dualité, oui. Mais c'est une boucle : l'unité se divise en dix milles choses, c'est la création du monde de la dualité. Dans le monde de la dualité, l'unité se perd, elle perd conscience de sa nature divine, elle oublie qui elle est. C'est la conscience conditionnée, fragmentée, identifiée à la forme.

Puis par un phénomène qui relève du plus grand miracle, la conscience reprend conscience d'elle-même. En partant du monde de la dualité, elle remonte directement à elle-même, à la source. Grâce à son expérience de l'imperfection, elle peut à présent prendre conscience de sa propre perfection. Tant qu'il n'y avait que la perfection, la perfection ne pouvait pas réaliser ce qu'est la perfection.

C'est bien cela l'éveil spirituel : c'est un retournement total de perspective, la réalisation que derrière l'apparente dualité, il n'y a en fait qu'une profonde et indicible unité qui se manifeste sous divers aspects. Ressentir cette unité, c'est ressentir une présence tellement puissante au premier plan qu'elle relègue tout le reste (la manifestation) au second plan.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 82
Messages : 3667
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Le mystère du jaune

Message par geveil le Dim 31 Mai - 13:43

C'est bien cela l'éveil spirituel : c'est un retournement total de perspective, la réalisation que derrière l'apparente dualité, il n'y a en fait qu'une profonde et indicible unité qui se manifeste sous divers aspects. Ressentir cette unité, c'est ressentir une présence tellement puissante au premier plan qu'elle relègue tout le reste (la manifestation) au second plan.

Bravo Wakiiiiii! cheers

Question indiscrète: tu la ressens ?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 85
Messages : 8955
Localisation : Dijon

Re: Le mystère du jaune

Message par gaston21 le Dim 31 Mai - 19:32

Je partage le point de vue de Waki. Avec un peu de concentration sur soi-même, je pense qu'on ressent tous au fin fond de nous-mêmes cette unité profonde avec "Ce qui est", qu'on l'appelle Dieu, Réalité fondamentale, peu importe. Mais je ne pense pas qu'il faille parler de Création; c'est déjà diviser par deux cette Unité; c'est déjà la détruire. Cette Unité est mouvante, comme l'Energie qu'on ne peut imaginer immobile.
avatar
Invité
Invité

Re: Le mystère du jaune

Message par Invité le Dim 31 Mai - 21:12

je n'ai jamais rien senti de pareil... vous avez de la chance.

confused

Quoique, il est possible que je préfère rester dans le doute et la recherche, ça m'évite de me croire en possession de la Vérité. Wink
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le mystère du jaune

Message par elaine 23 le Lun 1 Juin - 8:39

la présence à soi c'est le retour à l'unité . L'âme, c'est l'être intérieur : il n'a pas de frontières, même s'il a des expressions personnelles . Je le sens beaucoup, avec l'âge : je suis un marin qui rentre au port, aujourd'hui ou demain, et sur le quai, il y a...moi réuni dans ses deux moitiés .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Invité
Invité

Re: Le mystère du jaune

Message par Invité le Lun 1 Juin - 9:07

arrête, elaine !  Tu me donnes presque envie d'y être !  

J'espère en tous cas pouvoir approcher ce grand moment avec la même lucidité que toi.  La diminution des capacités physique est peut-être un processus qui nous oblige à accélérer le détachement, à secouer son plumage pour "essorer" les dernières gouttes d'eau

Voir à partir de 1min 40.  J'adore ce passage




Mais en attendant, je sens que j'ai encore des choses à faire, et je pense avoir trouvé quoi: ce w-e, une porte s'est entre ouverte...  Faut dire que ça fait exactement deux ans que j'y frappe... et voilà que je fais deux rencontres coup sur coup qui vont me permettre de l'ouvrir et concrétiser ce projet... Wink
avatar
Wakizashi
Marquis

Masculin Date d'inscription : 20/02/2015
Messages : 453

Re: Le mystère du jaune

Message par Wakizashi le Lun 1 Juin - 9:20

geveil a écrit:Question indiscrète:  tu la ressens ?
Non, je serais un Bouddha sinon. Quelques petits aperçus tout au plus, mais qui ont suffi à forger une certitude absolue en ce qui me concerne.
avatar
Invité
Invité

Re: Le mystère du jaune

Message par Invité le Lun 1 Juin - 9:36

je suis au même stade.  Un peu frustrée de la fugacité et la rareté de ces moments.  Comme pour dire qu'un coin de vole se soulève juste assez que pour savoir où on va, puis plouf ! Replongée dans le banal quotidien.  Heureusement, je m'y sens très bien.  

Faut dire que je suis gâtée par la vie Wink
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le mystère du jaune

Message par elaine 23 le Lun 1 Juin - 10:24

Les rencontres, c'est important et je ne crois pas au hasard, à leur propos . Il ne faut pas les manquer: ce sont des rendez-vous ( karmiques ?)


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)

Contenu sponsorisé

Re: Le mystère du jaune

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 23 Oct - 2:45