LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


"Interprétations" des écrits bibliques

Partagez
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par JiPi22 le Mar 5 Mai - 21:21

Leela a écrit:je vis aussi de temps en temps cela, mais je pense qu'il faudrait pouvoir faire la part des choses entre ce qui viendrait vraiment d'ailleurs, et ce qu'on puise dans notre immense réservoir de mémoire inconsciente.   Comment savoir où se situe la limite ?  En principe TUT ce que nous avons lu, entendu, senti, vu, est stocké mais on n'a pas accès au stock.

"d'ailleurs" ? ou "d'un autre" ?

Tu as du voir que je suis resté sur une question :

Qui donc, ou quoi, s’exprime ainsi comme indépendamment de nous ?

Tu évoques "ce qu'on puise dans notre immense réservoir de mémoire inconsciente" ; mais n'avons nous pas aussi hérité de quelque chose de la mémoire de ceux qui nous ont engendrés, comme nous avons hérité de leurs gènes ? Et jusqu'où ça peut aller ? Jusqu'à une "conscience universelle" ? qu'éventuellement on pourrait appeler "Dieu" ?

D'autre part, combien se croient inspirés alors qu'il s'agit juste d'une imagination, une illusion, voire des hallucinations ?
J'ai appris de mes directeurs de conscience "jés." une règle simple de "discernement des esprits" : si cette "voix" qui nous arrive nous apporte trouble, inquiétude, nous inspire des comportements pouvant nous nuire ou nuire aux autres, cette "voix" vient du "mauvais esprit" ; si elle nous apporte paix, sérénité et nous inspire des comportements qui nous fassent du bien et fassent du bien aux autres, alors, cette "voix" nous vient du "bon esprit".
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1080
Localisation : En Terre Croyante

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par Hitori le Mar 5 Mai - 21:27

Jipi a écrit:Pourrais-tu me dire, texto, où j'ai écrit "c'est Dieu qui a inspiré les auteurs de la Bible" ?

Dans un autre fil, je te parle de la relation que l'on peut avoir avec l’Intangible,  la Source, l’Intelligence, Dieu ou peu importe le nom qu'on lui donne, en te disant :

"Personnellement, les instants d’inspiration qui sont les miens, et ma connexion à l’Intangible, ne me feraient jamais écrire les textes que l’on trouve dans la Bible, si tant est que je puisse arriver à exprimer en mots cette relation."

Et tu me réponds :

"J'ai tendance à penser qu'il y a eu des hommes particulièrement "inspirés" qui ont su le faire, ce qui a donné les livres sacrés de l'hindouisme, le taoïsme, la littérature hébraïque et d'autres du même genre, et puis aussi des poètes, d'Homère à Rimbaud."

Donc, tu dis bien qu'ils il a eu des hommes inspirés dans la littérature hébraïque, qui se sont connectés à l’intangible ............et qui est l’Intangible, sinon dieu.

Bon, maintenant si tu veux jouer sur les mots……...


_._._._._._._._._._._._


"On naît, on vit et on meurt seul"
avatar
Invité
Invité

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par Invité le Mar 5 Mai - 21:32

"d'ailleurs" ? ou "d'un autre" ?
j'ai du mal à répondre, parce que d'une part je crois "un peu" à la présence d'entités désincarnées (=fantômes, esprits...) qui peuvent communiquer avec nous, mais tu vois ce qui me gêne c'est que dès le le "message" semble bénéfique, certains croient systématiquement qu'il est inspiré par Dieu: ça c'est de l'imagination pure, à mon avis.
Nous avons assez de "bons conseils" et de paroles sages en stock dans notre mémoire.  Pour l'héritage des parents, je suis sceptique: il n'y a pas de textes, de paroles, dans nos gênes, que je sache, mais des réflexes de survie, des tempérament ou caractère...

Ta méthode de discernement des esprit est sympa, ça peut aider, mais un peu trop manichéenne à mon goût.  C'est déjà très difficile de discerner si ce qu'on est poussé à faire avec bonne intention va réellement aider l'autre ou l'enfoncer, par exemple.  Donc je préfère m'améliorer dans le discernement de la conséquence de mes actes à plus long terme.  Ce n'est pas si facile.

Le trouble ou l'inquiétude aussi peuvent être très bénéfiques...

Je me refuse de coller le nom de Dieu à tout ce qui dépasse notre entendement, donc je n'avalise pas  
Et jusqu'où ça peut aller ? Jusqu'à une "conscience universelle" ? qu'éventuellement on pourrait appeler "Dieu" ?
 Dieu devient un peu la tarte à la crème qu'on mange à toutes les sauces (tiens, aurais-je faim?  LOL )
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par JiPi22 le Mar 5 Mai - 21:58

Hitori a écrit:
Jipi a écrit:Pourrais-tu me dire, texto, où j'ai écrit "c'est Dieu qui a inspiré les auteurs de la Bible" ?

Dans un autre fil, je te parle de la relation que l'on peut avoir avec l’Intangible,  la Source, l’Intelligence, Dieu ou peu importe le nom qu'on lui donne, en te disant :

"Personnellement, les instants d’inspiration qui sont les miens, et ma connexion à l’Intangible, ne me feraient jamais écrire les textes que l’on trouve dans la Bible, si tant est que je puisse arriver à exprimer en mots cette relation."

Et tu me réponds :

"J'ai tendance à penser qu'il y a eu des hommes particulièrement "inspirés" qui ont su le faire, ce qui a donné les livres sacrés de l'hindouisme, le taoïsme, la littérature hébraïque et d'autres du même genre, et puis aussi des poètes, d'Homère à Rimbaud."

Donc, tu dis bien qu'ils il a eu des hommes inspirés dans la littérature hébraïque, qui se sont connectés à l’intangible ............et qui est l’Intangible, sinon dieu.

Bon, maintenant si tu veux jouer sur les mots……...

Alors, je précise :

des hommes inspirés dans la littérature hébraïque, qui se sont connectés à l’intangible ............et qui est l’Intangible, sinon dieu....

comme il y en a eu dans l'hindouisme, le taoïsme, et d'autres du même genre, et puis aussi des poètes, d'Homère à Rimbaud."

Peu m'importent les mots : qu'on appelle cet "Intangible" : théos, allah, YHVH, Tao (tiens Tao ça sonne un peu comme théos) "Brahma-Vishnou-Çiva" ou même "l'hasard" (comme Lazare ressuscité des morts)
drunken Wink
Les juifs renoncent à lui donner un nom ; ils disent "Le Nom".
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1080
Localisation : En Terre Croyante

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par Hitori le Mar 5 Mai - 22:31

Donc, Jipi, tu l'as bien dit ....CQFD Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"On naît, on vit et on meurt seul"
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par JiPi22 le Jeu 7 Mai - 11:50

Leela a écrit:  Il y a des tas de Livres qui valent bien la Bible...  Il n'y a rien de malheureux à en choisir d'autres à approfondir.
Bien sûr. Mais je m'interroge sur la réticence que tant de gens éprouvent à approfondir celui-là.

Pour ma part, m'étant depuis longtemps appliqué à approfondir celui-là, je suis toujours intéressé à entendre ce que me disent ceux qui en ont approfondi d'autres.

Mais j'ai quelque idée sur cette "réticence" que j'évoque.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 14234

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par loli83 le Jeu 7 Mai - 11:58

JiPi a écrit:Mais j'ai quelque idée sur cette "réticence" que j'évoque.

moi aussi , cela vient essentiellement de l'éducation trop rigide que l'on a reçue que ce soit par les parents ou les religieux , mais surtout de l'incohérence des dogmes religieux qui faussent le vrai message de la bible , du coup les gens font un rejet global et puis il y a un effet de mode , dans nos sociétés occidentales , la bible n'est plus à la mode , il y a quelque grâce pour le livre de L'Apocalypse et encore , déjà pas pour leela en tous cas
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12493
Localisation : vallée du vent

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par dan 26 le Jeu 7 Mai - 12:03

gaston21 a écrit:Moi aussi, je commence à avoir peur de la résurrection! Quel bazar! Au coup de la trompette, tu te retrouves environné de gros Néandertaliens, de Cro-Magnons tout velus, de culs-de-jattes, de pieds-bots, de becs-de- lièvre, de maîtresses rancunières qui veulent te mordre...Mais ça va être l'enfer! Sans parler de la cohue!
Job? "Je suis sûr d'être condamné, à quoi bon me fatiguer en vain!"...Voilà au moins un gars qui n'aurait pas donné beaucoup de boulot au Pôle Emploi! Et un gars qui vous remonte le moral! "Mon haleine répugne à ma femme!" Et plus loin il ose dire:"Si mon coeur a été séduit par une femme..." Avant, il aurait intérêt à se laver les dents!
Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
C'est vrai quand on y reflechit bien, il y a tout de même des outrances qui devraient en alerter certains . Le besoin de croire a l'air d'etre plus puissant que la logique et la raison.
Raison pour laquelle je lie ce besoin au psyché de chacun de nous, c'est incontrôlable pour certains. Incontrôlable dans le sens personnel .
amicalement
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12493
Localisation : vallée du vent

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par dan 26 le Jeu 7 Mai - 12:07

JiPi22 a écrit:

Dans les contes de fées, comme dans les fables de La Fontaine, comme dans les "prophéties de la Bible ou de l'apocalypse", ce qui compte, c'est "la morale de l'histoire". Et "la morale de l'histoire", ne t'en déplaise, est bien plus profonde, dans les "prophéties de la Bible ou de l'apocalypse" que dans les contes de fées, et les fables de La Fontaine.

Mais pour saisir cette "morale de l'histoire" qui ressort des "prophéties de la Bible ou de l'apocalypse", il faut plusieurs choses : aborder ces textes sans a priori, savoir prendre du recul par rapport à ces textes, se dégager de la lecture "cléricale" qui nous en a été imposée depuis des siècles, et les avoir lu longuement et attentivement ; quatre conditions que je crains, malheureusement, que nous soyons les seuls, lola et moi à remplir.
Ok mais il faut etre convaincu  au départ que dans ces textes il y a une morale . Penses tu par exemple que la morale de la fontaine "la raison du plus fort est toujours la meilleure ", est bonne et  par exemple


Amicalement
avatar
Invité
Invité

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par Invité le Jeu 7 Mai - 12:16

JiPi22 a écrit:
Leela a écrit:  Il y a des tas de Livres qui valent bien la Bible...  Il n'y a rien de malheureux à en choisir d'autres à approfondir.
Bien sûr. Mais je m'interroge sur la réticence que tant de gens éprouvent à approfondir celui-là.
Je pense qu'il ne faut pas chercher de midi à quatorze heures...   Je dirais pour ma part que la Bible parle un langage qui ne m'accroche pas.  Je préfère un discours direct, sans ambiguïtés, qui n'a pas à être "interprété" on gagne un temps considérable et on évite de partir dans de mauvaise directions !
Et surtout, qui décrit des moyens pour progresser, plutôt que des conseils très généraux.
C'est le cas des enseignements bouddhistes.  En entendant le premier enseignement auquel j'ai assisté, j'ai eu l'impression qu'il s'adressait à des adultes, alors que les sermons chrétiens et musulmans sont très enfantins, primaires: enfer, paradis, "bien", "mal, aimer ses parents, croire en un dieu tout puissant, etc...

Ma maman très croyante qui a lu deux livres que je lui avais passé ("le dalaï lama parle de Jésus" et son autobiographie), a eu une réflexion très pertinente.  Elle a dit "Jésus dit qu'il faut s'aimer les uns les autres, Bouddha explique une méthode pour arriver à le faire".

Elle a tout dit en une seule phrase !

Le bouddhisme est en effet concret, pratique, direct, très adapté à un esprit rationnel comme le mien.  Il propose un entraînement de l'esprit, une sorte de psychanalyse pour nous débarrasser de nos traumatismes, une méthode pour dompter nos émotions perturbatrices...  tout cela pour mieux aimer, mieux agir au quotidien, voir plus clair dans ce qui se passe en nous et autour de nous.

Je garde mon imagination, qui est très active aussi mais essentiellement visuelle, pour le domaine de la création artistique, où je relève aussi un profond symbolisme, mais il me parle plus que celui de la Bible.

Donc non, Lola, ce n'est pas un rejet, ni même à cause des dogmes ou déformations religieuses, parce qu'avant d'opter pour le bouddhisme, j'ai tenté une approche tout à fait débarrassée de tout cela.  Mon frère moine et d'autres chrétiens dont j'ai déjà parlé ont une approche que je pourrais tout à fait adopter, donc j'ai largement dépassé le stade de rejet dont tu parles; et ce, depuis bien longtemps.  

Je trouve super qu'on ait à notre disposition plusieurs approches différentes de façon à pouvoir adopter celle qui nous parle le plus, sans devoir pratiquer toutes sortes de contorsions sémantiques pour s'adapter à une en particulier.


Dernière édition par Leela le Jeu 7 Mai - 12:28, édité 1 fois
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par JiPi22 le Jeu 7 Mai - 12:20

dan 26 a écrit: Penses tu par exemple que la morale de la fontaine "la raison du plus fort est toujours la meilleure ", est bonne et  par exemple

La Fontaine ne fait que constater que c'est toujours ainsi : que les plus forts essaient toujours d'imposer leur façon de voir et d'exercer leur domination sur les plus faibles ; un marxiste avant l'heure, La Fontaine !
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par JiPi22 le Jeu 7 Mai - 12:29

JiPi22 a écrit:
A Athènes, Paul s'entretenait dans la synagogue avec les Juifs et les hommes craignant Dieu, et sur la place publique chaque jour avec ceux qu'il rencontrait.
Quelques philosophes épicuriens et stoïciens se mirent à parler avec lui. Et les uns disaient : Que veut dire ce discoureur ? D'autres, l'entendant annoncer Jésus et la résurrection, disaient : Il semble qu'il annonce des divinités étrangères.
Alors ils le prirent, et le menèrent à l'Aréopage, en disant : Pourrions-nous savoir quelle est cette nouvelle doctrine que tu enseignes ?
Paul, debout au milieu de l'Aréopage, dit : Hommes Athéniens, je vous trouve à tous égards extrêmement religieux.
Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s'y trouve, étant le Seigneur du ciel et de la terre, n'habite point dans des temples faits de main d'homme ;
en lui nous avons la vie, le mouvement, et l'être. C'est ce qu'ont dit aussi quelques-uns de vos poètes : De lui nous sommes la race...
Ainsi donc, étant la race de Dieu, nous ne devons pas croire que la divinité soit semblable à de l'or, à de l'argent, ou à de la pierre, sculptés par l'art et l'industrie de l'homme.
Dieu, sans tenir compte des temps d'ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu'ils aient à se repentir,
parce qu'il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l'homme qu'il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts...
Lorsqu'ils entendirent parler de résurrection des morts, les uns se moquèrent, et les autres dirent : Nous t'entendrons là-dessus une autre fois.
Ainsi Paul se retira du milieu d'eux.
Quelques-uns néanmoins s'attachèrent à lui et crurent, Denys l'aréopagite, une femme nommée Damaris, et d'autres avec eux.

Actes des Apôtres ch 17 versets 16-34

Je vois que personne n'a relevé l'allusion sous-jacente à cette citation.

Et Paul est alors parti à Corinthe où les dockers du port lui ont fait un meilleur accueil que les intellectuels athéniens.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 14234

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par loli83 le Jeu 7 Mai - 12:34

leela a écrit:( ma maman) a eu une réflexion très pertinente. Elle a dit "Jésus dit qu'il faut s'aimer les uns les autres, Bouddha explique comment on peut le faire".

Elle a tout dit en une seule phrase !

alors là , leela , ce n'est pas un rejet , c'est un manque de connaissance des évangiles de vous deux , car au contraire Jésus a très bien montré comment aimer son prochain , à commencer par la parabole du bon samaritain , il y en a beaucoup d'autres et toute sa propre vie a été une démonstration de "comment " aimer

(pour le bon samaritain qui aide son prochain, voir luc 10:29 à 37)
avatar
Invité
Invité

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par Invité le Jeu 7 Mai - 13:01

merci, je connais, mais cela n'a rien à voir avec ce dont je parle.
Ça, ce sont des actions que tu peux accomplir sans même aimer la personne, "par devoir" par exemple, ou par instinct de survie (en espérant qu'on te rendra la pareille) ou pour se donner bonne conscience, ou pour paraître bon aux yeux des autres, ou pour "gagner son ciel".  
Aimer de façon désintéressée, c'est autre chose.  Tu me fais penser au vitrail sur l'Amour que j'ai dû créer: j'ai finalement pris cette parabole faute de mieux,  n'ayant trouvé de parabole qui corresponde à l'aspect universel de l'Amour que je cherchais (comme tu vois, j'ai quand même pas mal lu les évangiles... pour une incroyante).  Mais le curé voulait absolument une parabole.  Je l'ai donc fait avec le bon samaritain en ajoutant des allusions à d'autres paraboles (le fils prodige...)  Après, il a lui même admis que des 7 vitraux, c'était le moins intéressant, et il a commenté "ce vitrail (donc ces paraboles) nous montre l'imperfection de l'amour humain".  J'étais bien d'accord avec lui.  Il a juré qu'il ne me forcerait plus jamais à aller contre mon ressenti et m'a laissé carte blanche pur les autres !
Mais on sort du sujet.  Wink


Pourquoi cherchez vous absolument à justifier le désintérêt des autres pour la Bible avec des raisons "rabaissantes": traumatismes, mauvaise compréhension, rejet, etc...  et cela, comme si votre centre d'intérêt était le seul bon ou le meilleur ?

Pourquoi ne pas tout simplement reconnaître qu'on a des goûts différents, que le même texte peut "parler" à l'un et pas à l'autre, et surtout, admettre qu'il y a d'autres textes que la Bible qui peuvent être aussi instructifs, voire plus ?


Dernière édition par Leela le Jeu 7 Mai - 13:05, édité 1 fois
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 14234

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par loli83 le Jeu 7 Mai - 13:05

bon , laissons tomber , ok , comme tu dis chacun ses goûts ...

d'ailleurs on sort du sujet
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8021
Localisation : France

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par komyo le Jeu 7 Mai - 13:24

JiPi22 a écrit:
Leela a écrit: je ne crois pas du tout aux prophéties de la Bible ou de l'apocalypse, sauf au niveau strictement symbolique, et du même ordre que les contes de fée.  
Dans les contes de fées, comme dans les fables de La Fontaine, comme dans les "prophéties de la Bible ou de l'apocalypse", ce qui compte, c'est "la morale de l'histoire". Et "la morale de l'histoire", ne t'en déplaise, est bien plus profonde, dans les "prophéties de la Bible ou de l'apocalypse" que dans les contes de fées, et les fables de La Fontaine.
Pas sur, ou alors oui dans la mesure ou la bible est comparable au contes de fées.

Je trouve ainsi intéressant la force des vœux fait avant une naissance, cela fait jouer le passé, le présent et le futur. Ainsi dans le conte de cendrillon ont a plusieurs voeux fait avant une naissance, il est a remarquer que tous les vœux, bons et mauvais vont se réaliser. 
Le dernier va juste infléchir le plus mauvais d entre tous. 
A l origine du vœux négatif, il y a aussi une erreur, celle ne de pas avoir inviter ce que j interprete comme une partie de soi  a s exprimer dans le futur. 
Un peu comme une energie que l on refuse, or dans un partchword de forces diverses on ne peut faire abstration de celle ci. 
Le seul parallèle intéressant que je trouve avec la bible est l image des raisins verts qui gate les dents des arrières petits enfants, ou quelque chose comme ça. Mais c est moins porteur de symbole.

Dans le bouddhisme la force des voeux est quelque chose de primordial, car l on pense que le voeux, le vouloir se réalise tout le temps, que soit dans peu de temps ou dans un éon.

Cela rejoint  la vidéo de cet intervenant qui explique que c est le désir qui nous fait nous réincarner sans cesse. (au demeurant ce n est pas une mauvaise chose puisque l on apprend et grandit ainsi)


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par JiPi22 le Jeu 7 Mai - 13:53

Leela a écrit:

Ma maman très croyante , a eu une réflexion très pertinente.  Elle a dit "Jésus dit qu'il faut s'aimer les uns les autres".

Encore un bel exemple qui montre combien ont été dénaturées les paroles de Jésus.

J’ai cherché, dans les 4 évangiles, où Jésus avait bien pu dire : « il faut s’aimer les uns les autres » et voilà tous les passages où il dit « il faut »

Marc 2:22 : il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves.

Luc 2:49 : Il leur dit : Pourquoi me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas qu'il faut que je m'occupe des affaires de mon Père ?
Luc 4:43 : il leur dit : Il faut aussi que j'annonce aux autres villes la bonne nouvelle du royaume de Dieu ; car c'est pour cela que j'ai été envoyé.
Luc 5:38 :
il faut
mettre le vin nouveau dans des outres neuves.
Luc 13:33 :
il faut
que je marche aujourd'hui, demain, et le jour suivant ; car il ne convient pas qu'un prophète périsse hors de Jérusalem.
Luc 18:1 : Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu'
il faut
toujours prier, et ne point se relâcher.

Jean 9:4 : Il faut que je fasse, tandis qu'il est jour, les oeuvres de celui qui m'a envoyé ; la nuit vient, où personne ne peut travailler.
Jean 10:16 : J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie ; celles-là,
il faut
que je les amène.







avatar
Invité
Invité

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par Invité le Jeu 7 Mai - 13:56

là vraiment, tu perds ton temps, Jipi: comprends le fond au lieu de t'attacher à la forme de ce que j'écris: je ne vais pas faire une recherche pour chaque mot, je n'écris que de mémoire et je ne crois pas trahir l'enseignement de Jésus.  Quand il dit "aimez-vous..." il s'agit bien d'un impératif, donc d'une injonction

Je n'ai donc rien dénaturé du tout. Wink
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12493
Localisation : vallée du vent

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par dan 26 le Jeu 7 Mai - 13:59

JiPi22 a écrit:

La Fontaine ne fait que constater que c'est toujours ainsi : que les plus forts essaient toujours d'imposer leur façon de voir et d'exercer leur domination sur les plus faibles ; un marxiste avant l'heure, La Fontaine !
tu es donc convaincu que c'est la meilleure, pour tous !!!! affraid affraid affraid affraid
Lis littéralement evite stp d'interpréter. Pour moi cette conclusion est une aberration de l'esprit !!
amicalement
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par JiPi22 le Jeu 7 Mai - 14:00

komyo a écrit:
JiPi22 a écrit:
Dans les contes de fées, comme dans les fables de La Fontaine, comme dans les "prophéties de la Bible ou de l'apocalypse", ce qui compte, c'est "la morale de l'histoire". Et "la morale de l'histoire", ne t'en déplaise, est bien plus profonde, dans les "prophéties de la Bible ou de l'apocalypse" que dans les contes de fées, et les fables de La Fontaine.
Pas sur, ou alors oui dans la mesure ou la bible est comparable au contes de fées.
Pour ma part, je fais exactement la même chose : que ce soit les textes de "la Bible", les contes de fées ou les fables de La Fontaine, d'abord, je goûte la qualité littéraire de ces textes, et puis, je cherche quelle est "la morale de l'histoire" Comprendo ?
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par JiPi22 le Jeu 7 Mai - 14:03

Leela a écrit:là vraiment, tu perds ton temps, Jipi: comprends le fond au lieu de t'attacher à la forme de ce que j'écris: je ne vais pas faire une recherche pour chaque mot, je n'écris que de mémoire et je ne crois pas trahir l'enseignement de Jésus.  Quand il dit "aimez-vous..." il s'agit bien d'un impératif, donc d'une injonction

Un impératif ou une invitation ?

J'en reviens toujours à cette déformation que nous a imposé la lecture "cléricale" de ces textes et dont, apparemment, beaucoup ont bien du mal à se dégager : une morale de "l'obligation".
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12493
Localisation : vallée du vent

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par dan 26 le Jeu 7 Mai - 14:14

Leela a écrit:là vraiment, tu perds ton temps, Jipi: comprends le fond au lieu de t'attacher à la forme de ce que j'écris: je ne vais pas faire une recherche pour chaque mot, je n'écris que de mémoire et je ne crois pas trahir l'enseignement de Jésus.  Quand il dit "aimez-vous..." il s'agit bien d'un impératif, donc d'une injonction
La subtilité m'échappe , et surtout cette façon de pouvoir deviner ce que pensais , l'auteur il y a 1900 ans , quand il faisait parler JC dans ce texte !!! Désolé je ne sais pas faire .
amicalement
avatar
Invité
Invité

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par Invité le Jeu 7 Mai - 14:24

jipé, si tu veux absolument t'en tenir à la lettre alors vas-y jusqu'au bout (de la traduction... qui elle même est déjà une interprétation). Bien sûr on n'est pas obligé mais alors on va en enfer, ce qui revient au même.

Tu vois, c'est précisément le genre de discussion que je trouve oiseuse: chicaner sur des mots alors qu'on comprend très bien le sens.

Et s'il y a moyen de le comprendre de 50 façons différentes, c'est que c'est mal très écrit, confus et ambigu, ce qui est précisément la raison pour laquelle je ne suis pas attirée par la Bible.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 12493
Localisation : vallée du vent

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par dan 26 le Jeu 7 Mai - 14:30

Leela a écrit:

Et s'il y a moyen de le comprendre de 50 façons différentes, c'est que c'est mal très écrit, confus et ambigu, ce qui est précisément la raison pour laquelle je ne suis pas attirée par la Bible.
tu es donc d'accord avec certains de mes propos .
amicalement bon WE
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8021
Localisation : France

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par komyo le Jeu 7 Mai - 14:40

JiPi22 a écrit:
komyo a écrit:
Pas sur, ou alors oui dans la mesure ou la bible est comparable au contes de fées.
Pour ma part, je fais exactement la même chose : que ce soit les textes de "la Bible", les contes de fées ou les fables de La Fontaine, d'abord, je goûte la qualité littéraire de ces textes, et puis, je cherche quelle est "la morale de l'histoire" Comprendo ?


Bien sur que je comprends, mais ma remarque n était pas une critique de la méthode, ayant la meme. Je disais juste que pour moi les contes de fées portaient parfois un message plus intéressant que la bible sur certains sujets. Quelque chose te gène dans cette remarque ?


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 14234

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par loli83 le Jeu 7 Mai - 15:07

tu vois leela tu parles encore d'enfer , je pense que tu en parles avec le sens donné par les religions et non pas dans le sens de destruction
jésus n'a condamné que les mauvaises actions , pas ce que l'on n'a pas fait pour une raison ou une autre

de la personnalité de Jésus , j'en déduis aussi que c'est plus une invitation qu'une injonction

je trouve la bible très claire, bien sûr il faut tenir compte de l'époque , de la culture , et des traductions plus ou moins bonnes , mais je trouve que cela vaut la peine de faire cette recherche du sens réel

mais bon, on sort du scénario du relèvement des morts , ça fait le même coup que pour le scénario jésus christ posté par Elaine
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par JiPi22 le Jeu 7 Mai - 15:12

komyo a écrit:
Bien sur que je comprends, mais ma remarque n était pas une critique de la méthode, ayant la meme. Je disais juste que pour moi les contes de fées portaient parfois un message plus intéressant que la bible sur certains sujets. Quelque chose te gène dans cette remarque ?
Absolument pas ; à condition qu'on ne me chicane pas quand je trouve quelque chose d'intéressant dans le message de "la Bible".
avatar
Invité
Invité

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par Invité le Jeu 7 Mai - 15:54

enfer, destruction ou "non relèvement", ou "pas droit au paradis" c'est kif kif, Lola. On joue sur les mots, et de toutes façons l'enfer n'est pas le centre de ma réponse. Wink

Jésus enseigne qu'on devrait (ou : doit, ou essayer de...) s'aimer les uns les autres, si vous me dites que ce n'est pas vrai alors que c'est son message principal, alors je me demande bien qui "dénature" son message. Si je ne devais retenir qu'une seule chose de toute la Bible, ce serait celle là.
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1080
Localisation : En Terre Croyante

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par Hitori le Jeu 7 Mai - 17:05

Je rejoins Leela, la Bible est une compilation de textes hétéroclites, porteur d'enseignement et en ce sens, ils sont intéressant à étudier. Mais vouloir absolument s'attacher à la lettre, c'est en dénaturer l'esprit.

C'est ne pas tenir compte, que contrairement au dicton, ils ne sont pas paroles d'Evangile, dans le sens qu'ils sont le produit de la pensée humaine et sûrement pas des écrits gravés dans le marbre et émanant d'une divinité suprême.

C'est ne pas tenir compte qu'il ont été traduits plusieurs fois en des langues différentes.

C'est ne pas tenir compte que certains écrits se contredisent.

C'est ne pas tenir compte que des copistes du moyen âge ont commis des erreurs de traduction et de copie, quand ce n'était pas carrément intentionnel, puisqu'étant aux ordres de l'église.

C'est ne pas tenir compte que des écrits dits apocryphes ont été délibérément écartés, pour ne laisser que les canoniques. Sur quels critères, on pourrait se le demander. Et pourquoi ceux ci seraient  à considérer et pas cela ?

Donc, peu importe si c'est écrit Jésus « a dit », ou il a « suggéré » ou il l'a "laissé penser » qu'il faut aimer son prochain comme soi-même.  Ce qui est important c'est le sens que cela a, c'est le message  d'espoir pour l'humanité entière, qu'est ce message d'amour.


_._._._._._._._._._._._


"On naît, on vit et on meurt seul"
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par JiPi22 le Jeu 7 Mai - 17:15

Leela a écrit:enfer, destruction ou "non relèvement", ou "pas droit au paradis" c'est kif kif, Lola.  On joue sur les mots, et de toutes façons l'enfer n'est pas le centre de ma réponse. Wink

Jésus enseigne qu'on devrait (ou : doit, ou essayer de...) s'aimer les uns les autres, si vous me dites que ce n'est pas vrai alors que c'est son message principal, alors je me demande bien qui "dénature" son message.  Si je ne devais retenir qu'une seule chose de toute la Bible, ce serait celle là.
Sincèrement, Leela, pour toi, un mot en vaut un autre ?

C'est bien ainsi qu'on faire dire à quelqu'un ce qu'il n'a pas dit.

Tu vas dire que je "chicane" sur les mots ; si tu veux ; oui, j'exige qu'on soit rigoureux dans ses analyses comme dans son vocabulaire, sinon, on dit n'importe quoi.

Je vois que tu introduis des termes qui fleurent une injonction, un devoir ou un droit "pas droit au paradis", "il faut s'aimer les uns les autres", mots qui te révulses, si je ne me trompe ; moi aussi, ces mots-là je ne les admets que dans le domaine des relations juridiques ou commerciales, et ps dans le domaines dont il s'agit ici.

Oui, un mot comme "il faut s'aimer les uns les autres" me révulse, comme si on pouvait faire de l'amour une obligation, un devoir. Alors quand on les met dans la bouche de Jésus, alors qu'ils n'y sont pas du tout, là, ça va pas.

Tu reviens à la charge en faisant remarquer la forme verbale de l'impératif employé dans la proposition : "Aimez-vous les uns les autres" ; d'accord, il y a quelque chose d'impératif dans cette proposition.

Selon mon habitude, pour bien comprendre ce qui est dit, je vais à mon moteur de recherche www.lirelabible.net/ et je vois que la seule mention de cette phrase est dans le discours d'adieu que Jésus fait à ses disciples la veille de sa mort dans l'évangile de Jean


13.33
Mes petits enfants, je suis pour peu de temps encore avec vous. Vous me chercherez; et, comme j'ai dit aux Juifs: Vous ne pouvez venir où je vais, je vous le dis aussi maintenant.
13.34
Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.
13.35
A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres.

15.9
Comme le Père m'a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour.
15.10
Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour.
15.11
Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.
15.12
C'est ici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés.
15.13
Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.

Alors, la tonalité impérative se relativise pas mal, non ?
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par JiPi22 le Jeu 7 Mai - 17:34

Hitori a écrit:Je rejoins Leela, la Bible est une compilation de textes hétéroclites, porteur d'enseignement et en ce sens, ils sont intéressant à étudier. Mais vouloir absolument s'attacher à la lettre, c'est en dénaturer l'esprit.

C'est ne pas tenir compte, que contrairement au dicton, ils ne sont pas paroles d'Evangile, dans le sens qu'ils sont le produit de la pensée humaine et sûrement pas des écrits gravés dans le marbre et émanant d'une divinité suprême.

C'est ne pas tenir compte qu'il ont été traduits plusieurs fois en des langues différentes.

C'est ne pas tenir compte que certains écrits se contredisent.

C'est ne pas tenir compte que des copistes du moyen âge ont commis des erreurs de traduction et de copie, quand ce n'était pas carrément intentionnel, puisqu'étant aux ordres de l'église.

C'est ne pas tenir compte que des écrits dits apocryphes ont été délibérément écartés, pour ne laisser que les canoniques. Sur quels critères, on pourrait se le demander. Et pourquoi ceux ci seraient  à considérer et pas cela ?

Donc, peu importe si c'est écrit Jésus « a dit », ou il a « suggéré » ou il l'a "laissé penser » qu'il faut aimer son prochain comme soi-même.  Ce qui est important c'est le sens que cela a, c'est le message  d'espoir pour l'humanité entière, qu'est ce message d'amour.

Je l'ai dit et répété, je laisse aux historiens le soin de faire l'historique de ces textes, et je m'intéresse d'ailleurs, mais ici, je prends des textes tels qu'ils sont, je regarde, à la lettre, ce qui est écrit, pour éviter qu'on leur fasse dire autre chose que ce qu'ils disent, je remet dans son contexte le bout de phrase que j'analyse (j'ai appris la technique d'analyse de texte en classe de première au temps de ma jeunesse) et j'essaie, autant que possible, d'en saisir le sens.

Ainsi, quand je vois la phrase : "tu aimeras ton prochain comme toi-même", je ne la traduis pas en "il faut aimer son prochain comme soi-même" et je ne la confonds pas avec la phrase "Aimez-vous les uns les autres",qui est énoncée dans un autre contexte.
Oui, je suis très rigoureux dans mon analyse de texte; ce serait un défaut, la rigueur dans l'analyse ?

Je te rejoins quand tu dis que le sens du message évangélique est un message d'amour, un message  d'espoir pour l'humanité entière. Ce n'est d'ailleurs pas ce qu'il y a de plus "original" dans ce message ; le message d'amour était déjà dans la loi mosaïque : "Tu aimeras ton
prochain comme toi-même" ; le message évangélique y a ajouté l'invitation à aimer aussi son "lointain" si on peut dire.

La principale originalité du message évangélique est ailleurs.
avatar
Invité
Invité

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par Invité le Jeu 7 Mai - 17:37

Alors, la tonalité impérative se relativise pas mal, non ?
m'enfin Jipi, tu ne sais pas lire ?
Dans ce que tu cites, le mot COMMANDEMENT vient deux fois.

Tu sais ce que veut dire ce mot ?

Action de commander, de décider, en vertu de l'autorité que l'on détient ou que l'on s'arroge, ce que quelqu'un doit faire
 (TLF)

Bien sûr on peut toujours désobéir... Wink

Donc, peu importe si c'est écrit Jésus « a dit », ou il a « suggéré » ou il l'a "laissé penser » qu'il faut aimer son prochain comme soi-même. Ce qui est important c'est le sens que cela a, c'est le message d'espoir pour l'humanité entière, qu'est ce message d'amour.
Merci Hitori
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1080
Localisation : En Terre Croyante

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par Hitori le Jeu 7 Mai - 17:47

Jipi a écrit:Je l'ai dit et répété, je laisse aux historiens le soin de faire l'historique de ces textes, et je m'intéresse d'ailleurs, mais ici, je prends des textes tels qu'ils sont, je regarde, à la lettre, ce qui est écrit, pour éviter qu'on leur fasse dire autre chose que ce qu'ils disent

Donc tu ne tiens aucun compte de mes remarques antérieures sur la fiabilité de ces écrits ? Pour toi, du moment qu'il sont écrits, c'est la vérité et ils sont à prendre à la lettre? C'est bien ça ?


La principale originalité du message évangélique est ailleurs.

Tu pourrais dire où ?


_._._._._._._._._._._._


"On naît, on vit et on meurt seul"
avatar
Invité
Invité

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par Invité le Jeu 7 Mai - 17:50

en plus le texte tel qu'il est parle bien de "commandement", qui est bien plus impératif encore que mon "il faut" qui donne des boutons à notre ami JP.  Un commandement, c'est "on DOIT, on est OBLIGÉ". (mais ce n'est pas ainsi que je le prends puisqu'on est libre de le faire ou non)

Passer à côté me semble difficile... à moins de fermer les yeux...

Jésus n'a pas parlé de "lointains", mais "aimez vos ennemis", ce qui reste une relation fort proche quand même...
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1080
Localisation : En Terre Croyante

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par Hitori le Jeu 7 Mai - 18:21


Jipi a écrit:Ainsi, quand je vois la phrase : "tu aimeras ton prochain comme toi-même", je ne la traduis pas en "il faut aimer son prochain comme soi-même" et je ne la confonds pas avec la phrase "Aimez-vous les uns les autres",qui est énoncée dans un autre contexte.
Oui, je suis très rigoureux dans mon analyse de texte; ce serait un défaut, la rigueur dans l'analyse ? 

J'ai fait quelques recherches et c'est bien d'un commandement dont il est question. Jésus dit : Je vous donne un commandement nouveau.

Jean 13:34-35 : " Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous l'un l'autre ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous l'un l'autre. À ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour entre vous ".

Versets Parallèles
Louis Segond Bible
Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.

Martin Bible
Je vous donne un nouveau commandement, que vous vous aimiez l'un l'autre, [et] que comme je vous ai aimés, vous vous aimiez aussi l'un l'autre.

Darby Bible
Je vous donne un commandement nouveau, que vous vous aimiez l'un l'autre; comme je vous ai aimes, que vous aussi vous vous aimiez l'un l'autre.

King James Bible
A new commandment I give unto you, That ye love one another; as I have loved you, that ye also love one another.

English Revised Version
A new commandment I give unto you, that ye love one another; even as I have loved you, that ye also love one another.

Alors, à moins que le mot commandement n'ait pas le même sens pour toi, c'est bien un ordre qui est donné, non?


_._._._._._._._._._._._


"On naît, on vit et on meurt seul"
avatar
Invité
Invité

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par Invité le Jeu 7 Mai - 18:27



la la a lalèèèèreuuuu

Mdrrrr c'est pas si grave, hein Jipi ... Bisou
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 14234

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par loli83 le Jeu 7 Mai - 18:33

moi , j'aimerais bien qu'on respecte mon sujet ... Siffle

c'est pas un ordre , ni un commandement , c'est un souhait Smile

avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1080
Localisation : En Terre Croyante

Interprétation des écrits biblique

Message par Hitori le Jeu 7 Mai - 18:40

T'inquiète Lola, je vais faire le ménage, mais bon Jipi n'est pas le dernier à prendre la tangente Wink


_._._._._._._._._._._._


"On naît, on vit et on meurt seul"
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

HS

Message par JiPi22 le Jeu 7 Mai - 18:46

Leela a écrit:
Alors, la tonalité impérative se relativise pas mal, non ?
m'enfin Jipi, tu ne sais pas lire ?
Dans ce que tu cites, le mot COMMANDEMENT vient deux fois.

Tu sais ce que veut dire ce mot ?

Action de commander, de décider, en vertu de l'autorité que l'on détient ou que l'on s'arroge, ce que quelqu'un doit faire
 (TLF)
La tonalité impérative n'est pas abolie, d'accord.

m'enfin Leela, tu ne sais pas lire ?

Quand le discours commence par :
Mes petits enfants
tu ne penses pas que cette tonalité impérative est sérieusement relativisée ?
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par JiPi22 le Jeu 7 Mai - 19:05

Hitori a écrit:


La principale originalité du message évangélique est ailleurs.

Tu pourrais dire où ?
Dans la façon dont il parle de sa relation à son "Père" ; ce qui conduira à une théologie, amorcée entre autres par Paul, et finalisée lors des conciles du IVe siècle qui ont fait de cet homme Jésus un fils de Dieu, de même nature que le Dieu Père.

Ce qui conduit d'ailleurs logiquement à l'humanisme athée car si un homme est Dieu, tous les hommes, ses "frères", le sont également (il n'est que le "premier, né à la divinité") ; et si tous les hommes sont "Dieu" où y a-t-il encore la place pour un Dieu extérieur à l'humanité ? C'est évidemment une conclusion que les clercs ne sont pas près d'admettre.


Dernière édition par JiPi22 le Jeu 7 Mai - 19:29, édité 1 fois
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

HS

Message par JiPi22 le Jeu 7 Mai - 19:07

lola83 a écrit:puisque Hitori dit qu'il va faire le ménage ( merci d'avance Hitori ) j'en profite pour te signaler JiPi que Leela relativise aussi son discours envers toi dans "le coin à papote "

Je sais bien que Leela m'aime bien ;

Embarassed Embarassed Embarassed

et "qui aime bien,châtie bien".
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1080
Localisation : En Terre Croyante

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par Hitori le Jeu 7 Mai - 19:07

Jipi a écrit:Quand le discours commence par :
Mes petits enfants
tu ne penses pas que cette tonalité impérative est sérieusement relativisée ?


Jipi, arrête de tortiller du popotin pour ch..droit....Là, tu t'enferres.

J\'y crois pas J\'y crois pas J\'y crois pas :mdr: :mdr: :mdr:


_._._._._._._._._._._._


"On naît, on vit et on meurt seul"
avatar
Invité
Invité

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par Invité le Jeu 7 Mai - 19:07

tu ne penses pas que cette tonalité impérative est sérieusement relativisée ?
Non  No

Quand je commande aux enfants de regarder avant de traverser la rue, je te prie de croire qu'ils ont intérêt à obéir !

je laisse tomber cette discussion, c'est du temps perdu. Wink
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1080
Localisation : En Terre Croyante

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par Hitori le Jeu 7 Mai - 21:08

Jipi a écrit:Dans la façon dont il parle de sa relation à son "Père" ; ce qui conduira à une théologie, amorcée entre autres par Paul, et finalisée lors des conciles du IVe siècle qui ont fait de cet homme Jésus un fils de Dieu, de même nature que le Dieu Père.

Ce qui conduit d'ailleurs logiquement à l'humanisme athée car si un homme est Dieu, tous les hommes, ses "frères", le sont également (il n'est que le "premier, né à la divinité") ; et si tous les hommes sont "Dieu" où y a-t-il encore la place pour un Dieu extérieur à l'humanité ? C'est évidemment une conclusion que les clercs ne sont pas près d'admettre.

C’est pourtant l’évidence à laquelle je suis arrivé. Il n’y a pas de dieu extérieur, il n’y a qu’une Conscience qui est immanente et transcendante à la fois. Nous sommes cette conscience, nous sommes Dieu, mais nous ne le savons pas.


_._._._._._._._._._._._


"On naît, on vit et on meurt seul"
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par JiPi22 le Jeu 7 Mai - 21:17

Hitori a écrit: nous sommes Dieu, mais nous ne le savons pas.
Si nous partons de la "révélation chrétienne", nous le savons que nous sommes des dieux : si un homme : Jésus, est Dieu, nous tous les humains, ses frères et soeurs, le sommes également, mais par adoption car, je le rappelle, nous sommes des produits de l'Univers et ce n'est pas nous qui avons lancé cet Univers dans l'existence.
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par JiPi22 le Jeu 7 Mai - 21:29

Leela a écrit:
tu ne penses pas que cette tonalité impérative est sérieusement relativisée ?
Non  No

Quand je commande aux enfants de regarder avant de traverser la rue, je te prie de croire qu'ils ont intérêt à obéir !

Et tu leur en fait une obligation morale, comme dans la "morale chrétienne" qui nous dit "il faut aimer" ?

Je regrette de continuer à tortiller du cul pour chier droit mais quand on n'arrive pas à se faire comprendre, qu'est-ce qu'on fait ?
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 8021
Localisation : France

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par komyo le Jeu 7 Mai - 22:14

JiPi22 a écrit:
komyo a écrit:
Bien sur que je comprends, mais ma remarque n était pas une critique de la méthode, ayant la meme. Je disais juste que pour moi les contes de fées portaient parfois un message plus intéressant que la bible sur certains sujets. Quelque chose te gène dans cette remarque ?
Absolument pas ; à condition qu'on ne me chicane pas quand je trouve quelque chose d'intéressant dans le message de "la Bible".


Je ne te chicane pas, mais tes réflexions victimaires, tes comprendo et autres quand on ne partage pas dans tes remarques sur tel ou tel sujet, comme c était le cas sur les contes de fée et la bible ou plus haut la relation entre les philosophes ou st paul commence sérieusement a me gonfler ! 
commence par changer de ton,  cela rendra le débat plus intéressant ! !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par JiPi22 le Jeu 7 Mai - 22:30

komyo a écrit: tes remarques sur tel ou tel sujet, comme c était le cas sur les contes de fée et la bible ou plus haut la relation entre les philosophes ou st paul commence sérieusement a me gonfler ! 
commence par changer de ton,  cela rendra le débat plus intéressant ! !
Merci pour la leçon que tu me donnes à propos de "mon ton". Personnellement, je n'ai jamais reproché à personne son ton.

Mes remarques sur les contes de fées et la Bible : je me suis plaint qu'on ne partage pas mon point de vue quand je dis que pour moi, ce qui compte dans les contes de fées et la Bible, c'est "la morale de l'histoire" ?

Et tu peux préciser à quel message tu fais allusion où il est question de la relation entre les philosophes ou st paul; si c'est celui auquel je pense je me suis étonné que personne n'ait relevé l'allusion que j'y faisais; je m'en serais expliqué.
avatar
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 66
Messages : 3879
Localisation : France sud-est

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par spin le Jeu 7 Mai - 22:40

Hitori a écrit:Donc tu ne tiens aucun compte de mes remarques antérieures sur la fiabilité de ces écrits ?
Fiabilité historique, ou pertinence du propos pour notre gouverne ? Je ressors mon disque rayé ad hoc, il faut bien distinguer les deux. Si je réfléchis à ce qui a pu réellement se passer à l'origine de cette histoire, je n'arrive pas du tout aux mêmes conclusions que si je cherche des conseils de vie.

à+

avatar
Invité
Invité

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par Invité le Jeu 7 Mai - 22:41

JiPi22 a écrit:
Leela a écrit:
Non  No
Quand je commande aux enfants de regarder avant de traverser la rue, je te prie de croire qu'ils ont intérêt à obéir !
Et tu leur en fait une obligation morale, comme dans la "morale chrétienne" qui nous dit "il faut aimer" ?
Mon exemple n'a rien à voir avec la morale, c'est pour répondre à ton argument que sous prétexte qu'on s'adresse à des "petits enfants", les commandements qu'on leur donneraient ne seraient pas des ordres, mais des suggestions. confused

Contenu sponsorisé

Re: "Interprétations" des écrits bibliques

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 22 Juil - 22:32