LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

La Conscience cosmique

Partagez
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1064
Localisation : En Terre Croyante

La Conscience cosmique

Message par Hitori le Mar 5 Mai - 22:44

geveil a écrit:A propos, Hitori, puisque tu interviens dans cette discussion, permets moi de te poser une question: Puisque si j'ai bien compris, tu crois en une conscience cosmique, qui est à l'origine de l'existence, penses-tu que cette conscience est bonne, i.e. compatissante, mauvaise i.e. destructrice, les deux, ou indifférentes?


Comment décrire avec les mots du manifesté ce qui est au-delà du manifesté, sans se leurrer ?

La Conscience cosmique, n'est ni bonne, ni mauvaise, ni indifférente...elle Est. Essayer de la définir revient à la jauger selon nos critères et refaire l'erreur des religions qui ont inventé un dieu anthropomorphique.


_._._._._._._._._._._._


"On naît, on vit et on meurt seul"
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3435
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: La Conscience cosmique

Message par geveil le Mer 6 Mai - 7:44

Et pourquoi le rayon violet ne pourrait-il parler de sa source, la lumière blanche en disant qu'elle est toutes les couleurs? De même, je dis que l'Être vit toutes les émotions dont la haine , la rage, la jalousie, le plaisir de tuer, et toutes les pensées, dont les plus divagantes.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Invité
Invité

Re: La Conscience cosmique

Message par Invité le Mer 6 Mai - 7:47

Comment savoir ? confused Ce sont juste des déductions ou de l'imagination dont on ne saura jamais si elles vraies, ou fausses...

Geveil,
j'aime bien l'idée d'où est absente l'idée de "bonté absolue", mais pour moi les émotions exclusivement tributaires d'un corps humain, avec ses hormones...  
La pluspart ne sont déjà pas ressenties par les animaux...

Je rejoins plus l'idée qu'en a Hitori, mais là non plus, je ne vois pas ce qui nous permet de mettre un singulier (LA Conscience Cosmique)... même le mot "conscience" est une notion que nous avons définie comme telle.
Définir =poser des limites...

Certains ont rencontré "la lumière blanche d'amour infini" (NDE), mais comment savoir si c'est vraiment "ça" ?  Ou si ce n'est pas "nous" ?  

Je me contente de penser qu'il y a peut-être "quelque chose" pour expliquer l'ordre de l'Univers, et je préfère vivre ma vie que de me torturer l'esprit à savoir à quoi cela ressemble.


Dernière édition par Leela le Mer 6 Mai - 8:02, édité 1 fois
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3435
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: La Conscience cosmique

Message par geveil le Mer 6 Mai - 8:01

Je n'en sais rien, je me contente d'extrapoler à partir de mon vécu, l'extrapolation est un de mes modes de penser préféré.
Maintenant, à quoi peuvent servir ces élucubrations? Je ne sais pas non plus, mais j'espère que si elles sont cohérentes, elles peuvent servir à se débarrasser des croyances en un bon papa ou une gentille maman, comme celle des poissons et à prendre notre destin en main.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Invité
Invité

Re: La Conscience cosmique

Message par Invité le Mer 6 Mai - 8:07

tout à fait d'accord avec ça Wink

Oui moi aussi j'aime ce mode de réflexion, et aussi à partir de l'observation de la Nature (y compris mes semblables) puisque "tout contient tout".

Mais ça fait longtemps que je suis arrivé à ta conclusion.
Ce n'est pas une comparaison, hein ! Tu as sûrement compris plein de choses que je n'ai même jamais abordé, je parle juste de ce point là.
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: La Conscience cosmique

Message par elaine 23 le Mer 6 Mai - 8:35

C'est intéressant de voir toutes les nuances d'esprit, tournant autour de la conscience universelle, dont sont distinctes mais reliées, les consciences individuelles . La conscience semble bien être non locale, quels que soient les efforts matérialistes pour n'en faire qu'une sécrétion cérébrale . La notion d'égrégores, à partir de là, est une hypothèse intéressante . C'est l'invisible qui accouche du visible, pas l'inverse. Ou alors à quoi bon rechercher le fameux bosons ? Pas de bon papa ou de gentille maman ? Voire ... Mais là, je verse dans une espèce de polythéisme . De même que les religions donnent des images différentes du divin, pourquoi n'y aurait-il pas de monde akachique, où la multiplicité se regroupe en lumières multiples pour se fondre dans LA lumière universelle . Teilhard en était arrivé là et l'hindouisme le conçoit sous une forme imagée de divin multiple .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Invité
Invité

Re: La Conscience cosmique

Message par Invité le Mer 6 Mai - 9:02

d'accord avec ça aussi Wink
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1064
Localisation : En Terre Croyante

Re: La Conscience cosmique

Message par Hitori le Mer 6 Mai - 10:56

geveil a écrit:Et pourquoi le rayon violet ne pourrait-il parler de sa source, la lumière blanche en disant qu'elle est toutes les couleurs? De même, je dis que l'Être vit toutes les émotions dont la haine , la rage, la jalousie, le plaisir de tuer, et toutes les pensées, dont les plus divagantes.

Comme dit Leela et comme je te l'ai dit sur un autre fil, tout cela reste du domaine des supputations.

Echafauder des scénarios ne peut se faire qu'avec les outils mis à notre disposition. Sont-ils suffisants pour nous permettre de percer le Mystère ? J'en doute.

Maintenant, il est intéressant de vouloir le faire, même en sachant que nous avons peu de chance de découvrir le Graal. Un peu à la manière d'un alpiniste escaladant l'Everest. Il n'y a pas de plus bel effort que celui qui est fait pour la beauté du « Geste »

Leela a écrit:Je rejoins plus l'idée qu'en a Hitori, mais là non plus, je ne vois pas ce qui nous permet de mettre un singulier (LA Conscience Cosmique)... même le mot "conscience" est une notion que nous avons définie comme telle.
Définir =poser des limites... 

J'ai mis en titre du fil « La Conscience cosmique » parce que c'est le terme employé par geveil. Comme tu le dis fort bien c'est un terme limitatif, mais comme aucun autre ne peut faire l'affaire, autant mettre celui là.

Sinon, entièrement d'accord avec ce que tu dis. Wink

elaine a écrit:De même que les religions donnent des images différentes du divin, pourquoi n'y aurait-il pas de monde akachique, où la multiplicité se regroupe en lumières multiples pour se fondre dans LA lumière universelle . Teilhard en était arrivé là et l'hindouisme le conçoit sous une forme imagée de divin multiple .

Oui, pourquoi pas. Le monde Akashique serait la Quintessance, enregistrant à la manière d'un disque dur de sauvegarde informatique, tout ce qui émane du manifesté. Pensées, actions, etc.
J'aime bien l'idée.


_._._._._._._._._._._._


"On naît, on vit et on meurt seul"
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9541
Localisation : vallée du vent

Re: La Conscience cosmique

Message par dan 26 le Mer 6 Mai - 17:58

**********************
**********************

Evitez de troller ce fil en posant des questions puériles et HS.
Tout message apparenté sera supprimé.

Toshiro
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: La Conscience cosmique

Message par JiPi22 le Mer 6 Mai - 21:38

Question : Avons-nous une "parenté" avec cette Conscience Cosmique ?
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3435
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: La Conscience cosmique

Message par geveil le Mer 6 Mai - 22:15

Hitori a écrit:

Echafauder des scénarios ne peut se faire qu'avec les outils mis à notre disposition. Sont-ils suffisants pour nous permettre de percer le Mystère ? J'en doute.

Je crois qu'on ne peut percer quoi que ce soit et en particulier le mystère de "il y a plutôt que rien".
Je vis, et c'est un mystère.
Mais il ne s'agit pas de percer ce mystère, il s'agit de comprendre quels sont les attributs de l'Être, et c'est une approche que j'en ai donnée par extrapolation.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12917

Re: La Conscience cosmique

Message par loli83 le Mer 6 Mai - 23:09

Hitori a écrit: Le monde Akashique serait la Quintessance, enregistrant à la manière d'un disque dur de sauvegarde informatique, tout ce qui émane du manifesté. Pensées, actions, etc.
J'aime bien l'idée.

Moi aussi ! Smile
avatar
Invité
Invité

Re: La Conscience cosmique

Message par Invité le Jeu 7 Mai - 7:30

JiPi22 a écrit:Question : Avons-nous une "parenté" avec cette Conscience Cosmique ?
je cherche, comme toujours, la réponse dans le Grand Livre de la Nature Vivante, et je pense au feu.

Quand tu allumes une bougie à partir d'une autre flamme, dis-tu que la flamme de la bougie est la "fille" de l'autre ?   Non: les deux SONT "du feu".

Pas pour rien que le feu est la meilleure image de l'esprit, même dans la Bible.  En plus, il transforme la matière en autre chose, de la "fumée" comme l'âme qui quitte le corps ou une fantôme qui a aussi l'air fait de fumée.


Pour moi le paradis (déjà que je n'y crois pas, mais faisons "comme si") ne peut en aucun cas être terrestre, non seulement parce que la matière est un obstacle (loi de la gravité, vieillissement, manger l'autre pour vivre, ...) mais parce que, comme le feu "purifie" (=détruit la matière) cela montrerait bien qu'il faut quitter la matière pour aller "plus loin" dans notre évolution, qui est dans le domaine de l'esprit.   Le feu comme la fumée monte vers le ciel.  Le paradis serait plutôt "dans les cieux", donc pas sur la Terre.  

Notre but sur terre, en augmentant notre niveau de conscience (petite flamme qui devient un grand feu) nous permet de nous en libérer, nous libérer de tous ces problèmes: surpopulation, nourriture, faire caca etc...   Embarassed oups !  J'ai dit un vilain mot, mais pas par hasard... : c'est un de nos problèmes, non ?

Pour ceux qui croient aux NDE, je remets cet entretien avec Robert Monroe, qui a consacré sa vie aux sorties hors du corps et est arrivé à cette conclusion, que j'avalise.  Sans dire que j'y crois, je trouve l'hypothèse la plus crédible (donc que notre but dans cette vie est d'augmenter notre niveau de conscience).

Je conseille vivement d'écouter ces vidéos: même si on ne "croit" pas aux sorties hors du corps, ce qu'il dit est extrêmement intéressant: son point de vue est très cohérent et original: je vais d'ailleurs les réécouter.  Voici la première

avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: La Conscience cosmique

Message par elaine 23 le Jeu 7 Mai - 7:53

merci, Leela, dès que je peux, j'écoute!


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Invité
Invité

Re: La Conscience cosmique

Message par Invité le Jeu 7 Mai - 8:34

tu apprécieras, j'en suis sûre !  C'est un grand monsieur.

Sorry, celle que j'ai mise est la troisième, mais il rentre déjà dans un sujet passionnant.

La première est celle ci



J'avais acquis les cassettes de "hemisyc" à l'époque et obtenu des résultats, mais je ne me sentais pas capable de les maîtriser alors j'ai préféré arrêter, en me disant que si j'étais bien dans mon corps, c'est que c'était là que je devais être... mais j'ai toujours eu envie de réessayer. J'entends dans l'interview qu'il a inventé un autre méthode... à creuser...

J'avais lu son premier livre lors de sa sortie en français, c'était encore l'homme d'affaire rationnel qui racontait cela comme on raconte ses dernières vacances. C'est cela que j'apprécie chez lui: il est rationnel, "les pieds sur terre". Il a juste eu de la chance de tomber sur des psys qui ne l'ont pas envoyé à l'hôpital psychiatrique...
Dans ce premier livre, il relate des rencontre avec des êtres désincarnés et l'un d'eux lui a raconté une "Cosmogonie" que je trouve très pertinente. Je l'avais déjà postée ici, mais évidemment la fonction "recherche" ne donne rien (comme la pluspart du temps scratch ). Mais je sors du sujet du fil...
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: La Conscience cosmique

Message par JiPi22 le Jeu 7 Mai - 9:56

Leela a écrit:
JiPi22 a écrit:Question : Avons-nous une "parenté" avec cette Conscience Cosmique ?
je cherche, comme toujours, la réponse dans le Grand Livre de la Nature Vivante, et je pense au feu.

Quand tu allumes une bougie à partir d'une autre flamme, dis-tu que la flamme de la bougie est la "fille" de l'autre ?   Non: les deux SONT "du feu".

Pas pour rien que le feu est la meilleure image de l'esprit, même dans la Bible.  En plus, il transforme la matière en autre chose, de la "fumée" comme l'âme qui quitte le corps ou une fantôme qui a aussi l'air fait de fumée.


Pour moi le paradis (déjà que je n'y crois pas, mais faisons "comme si") ne peut en aucun cas être terrestre, non seulement parce que la matière est un obstacle (loi de la gravité, vieillissement, manger l'autre pour vivre, ...) mais parce que, comme le feu "purifie" (=détruit la matière) cela montrerait bien qu'il faut quitter la matière pour aller "plus loin" dans notre évolution, qui est dans le domaine de l'esprit.   Le feu comme la fumée monte vers le ciel.  Le paradis serait plutôt "dans les cieux", donc pas sur la Terre.  

Notre but sur terre, en augmentant notre niveau de conscience (petite flamme qui devient un grand feu) nous permet de nous en libérer, nous libérer de tous ces problèmes: surpopulation, nourriture, faire caca etc...   Embarassed oups !  J'ai dit un vilain mot, mais pas par hasard... : c'est un de nos problèmes, non ?

Moi aussi, tu sais, je lis « dans le Grand Livre de la Nature Vivante » et pas seulement dans les vieux livres qui font entrer en communication avec les anciens sages des diverses cultures de l’humanité.

Le feu, comme tu dis, est un purificateur ; c’est aussi un destructeur, qui passe, comme les chevaux de l’Apocalypse, pour ravager la terre, détruisant les vieux systèmes pour que renaisse, sur leurs cendres, un système meilleur, ou, du moins « moins mauvais », que le précédent.

Notre but sur terre serait (mais ai-je bien compris ?) serait de nous libérer de la matière ?

C’est là que nous divergeons, et tu sais que, lola et moi, nous n’attendons pas un paradis céleste mais que nous avons reçu, des grands anciens qui ont écrit les livres de l’AT, l’invitation à travailler à l’avènement, qui nous est promis, à condition que nous y travaillions, d’une terre qui s’approcherait, petit à petit, du modèle qui nous est proposé d’un paradis terrestre ; comme dit lola :

que la terre entière devienne un paradis avec des hommes bons , raisonnables et en paix avec les animaux , tout en étant libres, avec un peuple joyeux et consolé

Pour la vidéo de Robert Monroe, j’aurais bien voulu la voir mais j’ai un problème d’ouïe radical qui m’empêche d’en suivre les paroles.
Tu ne pourrais pas me donner un petit résumé de ce qu’il dit ? Si c’est possible je t’en serais très reconnaissant.
A +
avatar
Invité
Invité

Re: La Conscience cosmique

Message par Invité le Jeu 7 Mai - 10:07

pour moi, la Terre est comme une classe d'une école: un lieu d'apprentissage.

Je ne crois absolument pas à un paradis terrestre que je trouve une aberration quel que soit l'angle sous lequel on le voit, sauf le rêve, bien sûr, mais là on peut imaginer n'importe quoi, ça n'a pas de sens: je pense que les différentes formes de vie suivent certaines règles, des "lois", ou une structure, si on préfère, et notre univers répond à des règles matérielles (dualité, gravitation, destruction/transformation permanente...) sans lesquelles il ne peut tout simplement pas exister.   Un paradis terrestre serait extrêmement limité par rapport à toutes les autres possibilités que notre imagination fortement handicapée ne peut pas se représenter, et il y a une raison à cela: on doit apprendre par étapes, et ici, nous apprenons l'alphabet: a, b, ba,...

La vidéo que je renseigne est en anglais et il y a des sous-titre en français, donc tu peux la lire sans problème.

Je vais ouvrir deux fils dédiés: un sur ce que raconte Monroe, et un fil de discussion parallèle où on pourra comparer ce qu'il dit avec les autres théories métaphysiques.

Je suis en train de le ré-écouter, et je trouve que ce qu'il dit est tellement riche et profond, que cela vaut la peine qu'on s'y arrête.

Un "petit résumé" est impossible.  Cette interview est plutôt une "table des matières", une conclusion de toute une vie d'expérience.  C'est en quelques sortes son héritage, un aboutissement, puisque les livres qu'il a écrit se situent à des étapes précédentes et sont donc incomplets.
Notre but sur terre serait (mais ai-je bien compris ?) serait de nous libérer de la matière ?
non, j'ai dit "augmenter notre niveau de conscience".
Se libérer de l'emprise et des limitations que nous impose la matière est à la fois un moyen et une conséquence de l'augmentation du niveau de conscience.
Jésus nous y exhorte aussi, en parlant de "tout quitter" pour le suivre, même sa famille.

Jésus est certainement un des plus grands sages connus de l'histoire.
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1064
Localisation : En Terre Croyante

Re: La Conscience cosmique

Message par Hitori le Jeu 7 Mai - 10:48

Jipi a écrit:Question : Avons-nous une "parenté" avec cette Conscience Cosmique ?

Mieux que ça, nous sommes cette Conscience cosmique.

geveil a écrit:Mais il ne s'agit pas de percer ce mystère, il s'agit de comprendre quels sont les attributs de l'Être, et c'est une approche que j'en ai donnée par extrapolation.

Oui, mais si on comprend quels sont ses attributs, c'est forcément qu'on comprend quel est le support de ces attributs, non ?

Comme nous n'avons aucune certitude de ce qu'est l'Etre, comment définir ses attributs ?


Lola a écrit:Moi aussi !

Bienvenue au club. Wink

Leela a écrit:Notre but sur terre, en augmentant notre niveau de conscience (petite flamme qui devient un grand feu) nous permet de nous en libérer, nous libérer de tous ces problèmes: surpopulation, nourriture, faire caca etc...    oups !  J'ai dit un vilain mot, mais pas par hasard... : c'est un de nos problèmes, non ?

Oui, mais attention à ne pas dévaloriser le corps dans cette démarche, comme cela à été souvent fait au niveau des religions. Notre corps est le temple de l « Ame », s'il est fort, notre esprit sera fort.

Dans la vision taoïste le coeur est le siège du Shen (l'esprit). Un coeur faible aura des répercutions inévitable sur le Shen, qui ne pourra pas se déployer.

Tout travail spirituel doit tenir compte de cela, car il ne doit pas y avoir de dichotomie entre le corps et l'esprit, tous les deux sont chaque roue de la bicyclette. S'il manque une roue, ben c'est la chute. Il faut se garder d'opposer l'un à l'autre.

Sinon, qu'elle serait l'utilité de notre incarnation ? A part d'en faire l'expérience et de nous servir de cela (du corps) pour évoluer ?


_._._._._._._._._._._._


"On naît, on vit et on meurt seul"
avatar
Invité
Invité

Re: La Conscience cosmique

Message par Invité le Jeu 7 Mai - 11:06

Hitori a écrit:Oui, mais attention à ne pas dévaloriser le corps dans cette démarche, comme cela à été souvent fait au niveau des religions. Notre corps est le temple de l « Ame », s'il est fort, notre esprit sera fort.

sauf le bouddhisme qui insiste sur "la précieuse existence humaine" comme étant une rare et puissante occasion de progresser.
On ne peut pas dévaloriser le corps, dans cette démarche, puisqu'il est notre outil d'une part la projection matérialisée de notre esprit d'autre part, et que tout le travail se fait dans l'instant présent, dans "bien dans ses baskets". Wink
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: La Conscience cosmique

Message par JiPi22 le Jeu 7 Mai - 11:42

Hitori a écrit:
Jipi a écrit:Question : Avons-nous une "parenté" avec cette Conscience Cosmique ?

Mieux que ça, nous sommes cette Conscience cosmique.

Sauf que, étant des "produits" de l'Univers, apparus au terme "provisoire", d'une évolution qui dure depuis pas mal de millénaires.

Et de ce fait, nous sommes des "enfants" de cette Conscience cosmique qui anime l'Univers (ou "les" univers.

Au sujet des représentations "anthropomorphiques" de Ce ou Celui, ou Celle qui est cette Conscience cosmique,étant des "anthropoï" nous ne pouvons que nous en faire une représentation ou une idée "anthropomorphique" ; celle que nous nous en faisons aujourd'hui est sans doute plus subtile que celle que s'en faisaient les fondateurs des religions poly ou monothéistes.
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1064
Localisation : En Terre Croyante

Re: La Conscience cosmique

Message par Hitori le Jeu 7 Mai - 18:06

Leela a écrit:sauf le bouddhisme qui insiste sur "la précieuse existence humaine" comme étant une rare et puissante occasion de progresser.

Oui, mais le bouddhisme est-il une religion ? A mon sens c'est plus une philosophie de l'esprit qu'autre chose.

Jipi a écrit:Sauf que, étant des "produits" de l'Univers, apparus au terme "provisoire", d'une évolution qui dure depuis pas mal de millénaires. 

Et de ce fait, nous sommes des "enfants" de cette Conscience cosmique qui anime l'Univers (ou "les" univers.

Pour moi, nous sommes cette Conscience, parce qu'il n'y a qu'elle qui soit. En dehors d'elle, rien n'existe.


Au sujet des représentations "anthropomorphiques" de Ce ou Celui, ou Celle qui est cette Conscience cosmique,étant des "anthropoï" nous ne pouvons que nous en faire une représentation ou une idée "anthropomorphique" ; celle que nous nous en faisons aujourd'hui est sans doute plus subtile que celle que s'en faisaient les fondateurs des religions poly ou monothéistes.

C'est pourquoi, il faut éviter de le faire et plutôt que d'essayer de la définir, ce qui nous est impossible, nous devrions plutôt nous y immerger, en comprenant qu'elle et nous c'est kif kif bourricot. Wink


_._._._._._._._._._._._


"On naît, on vit et on meurt seul"
avatar
Invité
Invité

Re: La Conscience cosmique

Message par Invité le Jeu 7 Mai - 18:20

Oui, mais le bouddhisme est-il une religion ? A mon sens c'est plus une philosophie de l'esprit qu'autre chose.
à mon sens aussi, mais pas pour tout le monde, et puis tout dépend de ce qu'on entend par "religion", donc on peut l'évoquer en ce sens dans un pareil contexte, à mon avis.
Pour moi, nous sommes cette Conscience
j'adhère (comme expliqué plus haut avec la comparaison du feu) mais sans pour cela y "croire". Je le considère comme une "possibilité".
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6656
Localisation : France

Re: La Conscience cosmique

Message par komyo le Ven 8 Mai - 10:23

Leela a écrit:
Oui, mais le bouddhisme est-il une religion ? A mon sens c'est plus une philosophie de l'esprit qu'autre chose.
à mon sens aussi, mais pas pour tout le monde, et puis tout dépend de ce qu'on entend par "religion", donc on peut l'évoquer en ce sens dans un pareil contexte, à mon avis.
Pour moi, nous sommes cette Conscience
j'adhère (comme expliqué plus haut avec la comparaison du feu) mais sans pour cela y "croire".  Je le considère comme une "possibilité".

tout dépend aussi de ce que l on entend par esprit. Esprit et corps ne sont pas séparés dans la méditation bouddhiste. La posture de vairocana dans le tantrisme ou zazen reviennent a pratiquer la grande circulation celeste du taoisme. L idée c'est que quand le corps est parfaitement équilibré avec les énergies circulant correctement, le mental peut se reposer en  position off, permettant a l esprit original de se manifester.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: La Conscience cosmique

Message par JiPi22 le Ven 8 Mai - 12:52

Sympa, le bouddhisme. Mais ne risque-t-il pas, lui aussi, d'être utilisé comme opium du peuple ?
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6656
Localisation : France

Re: La Conscience cosmique

Message par komyo le Ven 8 Mai - 14:32

JiPi22 a écrit:Sympa, le bouddhisme. Mais ne risque-t-il pas, lui aussi, d'être utilisé comme opium du peuple ?


Il l est notamment a travers les diverses sectes ou églises officielles qui proclament que seule la vérité passe par elle. 
Je ne citerai pas de nom, pour ne pas les voir débouler ici, mais il y en a aujourd'hui comme hier, et elles représentent des masses considérables de gens sous étendard.

A contrario, il y a quand meme dans le bouddhisme ancien une injonction de ne jamais croire, ainsi que celle d expérimenter toujours, d etre son seul refuge et de ne pas s arrêter en chemin.

Sinon concernant les religions, j ai vu ce tableau que je trouve assez juste !

" />


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3435
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: La Conscience cosmique

Message par geveil le Ven 8 Mai - 16:44

Leela a écrit:
j'adhère (comme expliqué plus haut avec la comparaison du feu) mais sans pour cela y "croire".  Je le considère comme une "possibilité".
Tu es donc comme du sparadrap ? Smile


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
solasido
Duc

Masculin Date d'inscription : 07/04/2015
Messages : 845

Re: La Conscience cosmique

Message par solasido le Dim 10 Mai - 16:49

Bonjour tout le monde

Religion vient d'un terme signifiant relier,
or si Dieu veut nous libérer, la religion souhaite nous relier.

Autrement dit :
si  le bouddhisme est une religion quel Dieu y est-il révéré ?

Pas d'erreur, taoïsme, confucianisme, bouddhisme, lamaïsme
semblent être des sagesses bien plus que des religions,
tant que aucun dieu n'y est révéré.

Pourquoi et comment unir le savoir à la compréhension et inversement lorsque :

Croire concerne ce qui n'est pas expérimenté.
Comprendre concerne ce qui est expérimenté.


Décidément, mieux vaut comprendre que croire.

Pas de développement harmonique et graduelle de la conscience
cosmique, galactique, solaire, planétaire, terrestre, lunaire, nucléaire,
sans accéder à l'échelle de la conscience qui inclus le monde des cosmos
dont parle Pythagore.


Bien à chacun et à tous

Belle suite et souriante journée


Merci beaucoup
avatar
solasido
Duc

Masculin Date d'inscription : 07/04/2015
Messages : 845

Re: La Conscience cosmique

Message par solasido le Lun 11 Mai - 9:37

Bonjour tout le monde

Le terme Cosmos signifiant "ordre" nous vient de Pythagore, qui parle d'une hiérarchie des cosmos, où il n'est pas de cosmos, sans chaos, ni logos.

Les cosmos sont 12 comme les Chevaliers de la Table Ronde, 12 comme les Travaux d'Hercule, 12 comme l'Octave chromatique de 12 sons distincts...

Dès lors, comme Quelque Chose ici demeure symbolique, la conscience cosmique semble une comesure, que l'écho mesure, comblant la volonté de l'absolu,  une mesure commune ouvrant à la compréhension des mondes du lointain comme ceux du prochain, telle une énergie (2=mc2) dotée de degrés analogues à ceux de l'octave des vibrations.

S'il est question de conscience cosmique alors il n'est pas inutile de mentionner les autres degrés.

Do Conscience absolue
Si  Conscience cosmique
La Conscience galactique
Sol Conscience solaire
Fa Conscience planétaire
Mi Conscience terrestre
Conscience lunaire [nucléaire]
Ut Conscience relative

Il est possible de détailler ces huit états de conscience où s'intègre la conscience cosmique, tout en notant que ce qui fait souvent défaut dans des échanges, même si le silence intérieur y pousse, sont des termes incluant/exprimant la notion de la relativité des termes utilisés où l'énergie suit la pensée, s'y conforme et produit les précipitations.

Le mot n'est pas la chose et inversement.
il est possible de distinguer sans s méprendre entre egrégore et forme-pensée.


Bien à chacun et à tous

Belle suite et souriante journée

Merci beaucoup
avatar
solasido
Duc

Masculin Date d'inscription : 07/04/2015
Messages : 845

Re: La Conscience cosmique

Message par solasido le Mar 12 Mai - 13:28

Bonjour tout le monde



L’inconscient cosmique, l’iceberg de la pointe ?

Pleine Conscience ou  Inconscience cosmique, au juste, de quoi s'agit-ii ? Il est primordial d’établir clairement que lorsque nous parlons de psyché ou de psychisme, nous parlons en réalité de l’inconscient. Bien qu’il soit coutume de concevoir le psychisme comme étant principalement la partie consciente de nous-mêmes, c’est une erreur. À ce titre, il faut commencer par comprendre quelle partie de nous est consciente et quelle partie est inconsciente. Les récentes études et avancées scientifiques dans le domaine des neurosciences dressent un portrait de la psyché qu’il peut être malaisé pour plusieurs de contempler à sa juste valeur

Mais mesurer quoi exactement ?

En d’autres termes, nous en savons moins que nous le pensons sur notre propre esprit
et exerçons moins de contrôle sur notre esprit que nous le pensons.


La conscience cosmique en relation ou non avec le cours du temps ?

Il est possible, en théorie, que le temps ne s’écoule pas seulement dans un sens (vers le futur), mais bien dans les deux sens à la fois (vers le passé aussi). Et si le temps se propage comme une onde, il pourrait bien être possible de « prédire » les événements mondiaux majeurs. En effet, nous nous souviendrions d’un événement qui a déjà pris place dans notre futur.
« Il existe un certain nombre de données indiquant que le temps puisse se dérouler à l’envers« , affirme le professeur Bierman de l’Université d’Amsterdam.

« Et s’il est possible que cela se produise en physique, cela peut aussi se produire dans notre esprit. » En d’autres termes, le professeur Bierman croit que nous serions tous capables de voir le futur si nous étions en mesure d’accéder aux facultés cachées de notre cerveau. Et il existe amplement de données pour supporter cette théorie.

La pensée qui influence

Pier Rubesa est un chercheur canadien et fondateur du Institute for Bioharmonic Research en Suisse et l’inventeur du Bioscope[6]. Son domaine d’étude : les champs électriques qu’émet le vivant, tout le vivant; les êtres humains, les animaux, l’eau, mais aussi les cellules, les organes, etc. Selon Rubesa :

Ce phénomène est un champ subtil, un champ électrique à la fréquence audio, dans les basses fréquences, que l’on peut entendre d’une manière électrique, mais pas acoustique. Il est tout le temps présent autour de nous : c’est la musique silencieuse d’une interaction entre les êtres humains, mais aussi avec les animaux, les plantes…

Encore quelque réflexions en relation avec la Conscience cosmique (et sa relative perception)

Qu’en conclure ?
Qu’en retire-t-on ?
L'extraordinaire reste-il complètement inexplicable ?
Ce qui est infiniment simple demeure totalement complexe et inversement ?

Bien à chacun et à tous

Belle suite et souriante journée

Merci beaucoup
.

Contenu sponsorisé

Re: La Conscience cosmique

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 20 Nov - 16:13