LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


Le Vide

Partagez
avatar
Hitori
Duc

Masculin Date d'inscription : 24/02/2012
Messages : 1057
Localisation : En Terre Croyante

Le Vide

Message par Hitori le Mar 7 Avr - 22:56

Unity a écrit:A mon sens le vide n'existe pas. C'est dailleurs ce que nous confirme la physique quantique. Maintenant tout dépend de quel vide tu parles

Il est bien évident que les mots, élaborés par le mental, sont incapables de restituer ce qui est au-delà du mental. Mais bon, comme nous n’avons qu’eux pour essayer de définir certaines choses, nous sommes bien obligé de faire avec.

Da quel vide je parle quand je dis que nous ne sommes que du vide? Ben, je vais essayé de te répondre.

Nous savons que nous ne sommes pas notre corps physique et quand nous nous définissons, nous nous référons à notre conscience. C’est elle qui représente ce que nous sommes et si nous essayons de la localiser, nous n’en sommes pas capable. Ce trouve-t-elle dans un endroit du corps ou à l’extérieur de celui ci ? Si nous essayons de la définir, nous allons dire, nous sommes ceci ou cela en prenant comme référence notre « moi », notre ego. Sommes nous notre ego ? Bien sûr que non. Alors, si nous ne sommes pas notre ego, que sommes-nous et de quoi est composé notre conscience ? De quelle nature est-elle faite ?

Tout les phénomènes à l’œuvre sont le résultat de l’inter dépendance des choses, ils n’existent pas intrinsèquement et c’est la conscience qui leur permet d’exister. Sans elle il n’y aurait que le non-soi, la vacuité, le vide, peut importe le nom qu’on lui donne. C’est ce vide qui permet la réalisation de l’état de présence.

Ce vide, par notre conscience, prend forme et permet nos expériences au sein du manifesté et nous pouvons alors nous identifier a elle. Le vide reste le vide, mais prend forme en s’identifiant à notre conscience.

Ce vide est l’état de perfection absolu, car justement au-delà de la dualité. C’est un vide « plein » (oui, je sais, c’est paradoxal, mais c’est ainsi). Ce qu’on appelle la plénitude du vide.
Et quand, on est capable, après un long travail sur soi, d’atteindre l’état de pure conscience, en nous désidentifiant de la forme, nous sommes alors au-delà de la définition d’observateur ou de celui qui est observé, de dedans ou de dehors, pour être investit par ce vide, pour n’être plus que ce vide.

Voilà ma vision du vide. Wink


_._._._._._._._._._._._


"On naît, on vit et on meurt seul"
avatar
Invité
Invité

Re: Le Vide

Message par Invité le Mer 8 Avr - 7:09

j'adhère à ta définition, mais je n'aime pas appeler cela le "vide" parce que justement cela ne correspond pas à la signification du mot "vide" en français. C'est la vacuité bouddhiste Śūnyatā, pourquoi pas le "vide matriciel" ?

Est-ce que notre notion purement intellectuelle du vide dans le sens "absence de toute chose" ne viendrait pas de notre esprit qui cherche toujours l la dualité ? À un moment donné, l'humain a conscience de la notion d'"être", donc il y associe son pendant, le "non-existant"?
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le Vide

Message par elaine 23 le Mer 8 Avr - 7:44

Je m'en tire en parlant de potentiel, virtuel, et d'expression, actuelle .Mon ego exprime, dans le temps et l'espace, des potentialités venant de l'essence, distincte ( soi), mais non confondue avec le vide quantique, qui est réservoir de tous les possibles possibles . L'individuation (Jung) de l'ex-istence ( hors l'essence ) étant le but et le moyen de l'incarnation .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Wakizashi
Marquis

Masculin Date d'inscription : 20/02/2015
Messages : 434

Re: Le Vide

Message par Wakizashi le Mer 8 Avr - 13:26

Découvrir le vide en conscience, c'est cela l'éveil.

Chaque nuit, lors du sommeil profond, on effectue une plongée dans le vide, on retourne dans notre état naturel, et la respiration passe en mode profond. Mais problème : au réveil, on n'en garde aucun souvenir, c'est le black out total.

Lorsqu'on atteint un très haut niveau de conscience (autrement dit l'éveil), ça ne se passe plus comme ça : la désidentification vis-à-vis de la forme est telle que la personne se voit plonger dans le sommeil profond en toute conscience. Elle voit son corps s'endormir, elle voit le mental se déconnecter, et elle retourne consciemment dans la matrice universelle, dans le « vide plein ».

La pure conscience a repris conscience d'elle-même, la boucle est bouclée. Il se passe le même phénomène au moment de la mort semble-t-il : normalement, c'est une plongée inconsciente dans le vide. Mais c'est aussi une opportunité d'éveil : Le livre tibétain des morts rapporte que lors de la mort, une « porte » s'ouvre, qu'il décrit comme une lumière splendide.

Cela fait écho aux récits de NDE qui décrivent un tunnel avec une lumière au bout. Eckhart Tolle dit que si l'on a raté toutes les occasions de réalisation spirituelle au cours de notre vie, le moment de la mort nous en offre une dernière, sous la forme de cette « lumière radieuse, blanche, très intense mais pas aveuglante ».

Comme pour le sommeil profond, emprunter cette « porte » revient à plonger consciemment dans le vide.
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12594

Re: Le Vide

Message par loli83 le Mer 8 Avr - 13:59

quelle magnifique lumière indescriptible et quel merveilleux bien être ! merci mon Dieu ! I love you


Contenu sponsorisé

Re: Le Vide

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 22 Juil - 16:40