LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Partagez
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 10354
Localisation : ici ou là

Re: Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par troubaa le Dim 15 Mar - 14:51

Intéressant votre discution. mais il faudrait s'entendre sur les termes.
Qu'est ce que le libre arbitre ?
Parce évidemment nous sommes tous sous influence externe vu que nous faisons parti de notre environnement.
Le libre arbitre ne concerne t il pas plutôt nos réactions à l'intérieur de l'environnement.

idem par rapport aux premiers poste d'hitori : faire le bien le mal aux autres. c'est aussi une notion toute objective : Le débat sur l'euthanasie est là pour nous montrer les limites du raisonnment.

Pour moi on ne peut pas à partir de notions aussi subjectives édicter des règles sans définir le cadre. Ce qui fait que Geveil à raison et tort à la fois car nous sommes autant sous influence extérieure que maitre de nos décisions, les deux cadres étant simplement sur des axes différents.

Reste à vous entendre sur quel axe vous débattez.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par JiPi22 le Dim 15 Mar - 15:08

Etant donné les intérêts différents, et même contradictoires, des individus dans la société, s'il était laissé à chacun la liberté d'agir selon ses intérêts propres, ce serait la loi de la jungle. Partant de l'animalité où règne cette loi de la jungle - qui est d'ailleurs régulée d'une certaine façon - et en transition vers l'humanité, nous ne pouvons plus nous contenter de cette régulation qui fonctionne dans le monde animal ; il nous faut donc une régulation par la loi, et les sanctions qui découlent de cette loi, si imparfaite que soit cette régulation par la loi dans son état actuel.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3435
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par geveil le Dim 15 Mar - 15:28

Oui, Jipi, mais une loi fondée sur le désir de réguler, gérer, éteindre les conflits, par sur le désir de punir.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Wakizashi
Marquis

Masculin Date d'inscription : 20/02/2015
Messages : 434

Re: Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par Wakizashi le Dim 15 Mar - 15:49

C'est déjà la loi de la jungle de toute façon : les plus forts écrasent les plus faibles. Résultat d'une conscience collective infantile. Mais au moins dans la jungle, ça participe d'un équilibre global, d'une harmonie holistique. Finalement, appeler ça « loi de la jungle », c'est un dénigrement de la nature.

D'ailleurs, à propos d'anarchie, c'est certainement le meilleur système (ou « non-système » plutôt), mais il n'est envisageable que dans le cas d'une conscience collective évoluée.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3435
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par geveil le Dim 15 Mar - 16:39

Ben oui, il faut une conscience collective évoluée pour obtenir l'abolition du droit pénal, à moins qu'un homme ou une femme ne provoque une prise de conscience, comme Simone Veil l'a fait pour l'IVG et Badinter pour l'aboilition de la peine de mort.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7487
Localisation : Dijon

Re: Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par gaston21 le Dim 15 Mar - 17:27

Je précise que je suis contre la peine de mort, bien sûr, et contre l'amputation du bras, sauf...chez les manchots! Mais qu'on le veuille ou non, je maintiens ma position sur récompense et châtiment. C'est du simple bon sens; si tout le monde, il est beau il est gentil, d'accord, plus besoin de "topics" ni de prisons. Hélas, l'homme étant ce qu'il est, lui accorder une liberté totale conduirait à l'anarchie la plus complète. Et la punition est plus efficace que la récompense; sinon, la gendarmette se contenterait d'offrir des fleurs ou des bisous au bon conducteur! Fô pas rêver!
La conscience collective évoluée? Quand tout le monde aura atteint l'Eveil! Mâtin! Ce n'est pas pour demain ni pour après-demain! Et le monde serait bien triste!
avatar
Wakizashi
Marquis

Masculin Date d'inscription : 20/02/2015
Messages : 434

Re: Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par Wakizashi le Dim 15 Mar - 17:57

gaston21 a écrit:La conscience collective évoluée? Quand tout le monde aura atteint l'Eveil! Mâtin! Ce n'est pas pour demain ni pour après-demain! Et le monde serait bien triste!
Je ne te le fais pas dire : s'il n'y avait plus d'enfants victimes de la famine et de la guerre, s'il n'y avait plus de barbarie humaine, s'il n'y avait plus de torture, s'il n'y avait plus de viols, s'il n'y avait plus de pédophilie... le monde serait bien triste.
avatar
JiPi22
Duc

Date d'inscription : 22/01/2015
Messages : 1915

Re: Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par JiPi22 le Dim 15 Mar - 18:12

le monde serait bien triste.

Alors, rigolez !!!!!!

bounce
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 10354
Localisation : ici ou là

Re: Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par troubaa le Dim 15 Mar - 18:27

la conscience collective évoluée : C'est la connaissance et l'instruction.

Plus l'homme est instruit plus il est évolué plus les maux énoncés par  W. régressent.

Et comme le savoir semble infini nous ne somme qu'au pied de la montagne.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Invité
Invité

Re: Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par Invité le Dim 15 Mar - 18:32

troubaa a écrit:la conscience collective évoluée : C'est la connaissance et l'instruction.
j'ajouterais quand même l'humanisme ou l'éthique, non ? Je les mettrais même en locomotive plutôt qu'en wagon de queue. Wink
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 10354
Localisation : ici ou là

Re: Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par troubaa le Dim 15 Mar - 19:06

l'Ethique découle de l'instruction car ce n'est rien d'autre qu'une forme de morale.

L'humanisme en tant que sentiment oui, entant qu'idéologie il découle aussi de l'instruction.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Invité
Invité

Re: Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par Invité le Dim 15 Mar - 19:34

Je me doutais que tu répondrais cela, et j'aimerais que ce soit vrai, mais vois-tu, je me demande si c'est vraiment le cas. Je dirais même plus: je n'en suis pas sûre du tout. Cela relève de l'utopie, à mon avis.

Je vais prendre un exemple. Mon fils voulait s'inscrire à l'unif, en économie-politique. On va consulter un des profs, qui est connu pour être un grand humaniste. Il nous l'a déconseillé, parce que d'après lui, l'université (pourtant catholique) formattait les élèves pour qu'il s'alignent au "système économique ultra-matérialiste" au point qu'ils perdaient tout idéal humaniste.

Faut dire que Monsanto, qui a un grand centre sur le site de l'unif, en est un des généreux donateurs.

C'est aussi lui qui m'avait expliqué lors d'une autre rencontre, quelques horreurs qui se passent au niveau politique mondial, que les média n'oseront jamais révéler. Sordide: on croit être dans l'humanitaire, et on est en plein chantage politique qui cause la famine de toute une région,du style "on vous envoie l'aide humanitaire en échange de pouvoir noyer votre marché de telle céréale de basse qualité, invendable chez nous, et tant pis si cela cause la faillite de vos agriculteurs". Je lui avais posé cette question suite à un reportage sur le Guinée où cela s'était produit, mais je ne connaissais pas la cause du revirement du gouvernement.
avatar
Wakizashi
Marquis

Masculin Date d'inscription : 20/02/2015
Messages : 434

Re: Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par Wakizashi le Dim 15 Mar - 19:48

La sagesse n'a rien à voir avec la culture ou l'instruction de toute façon. Les plus grands psychopathes de l'histoire de l'humanité étaient des gens très intelligents et très instruits. Le débat part en c...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 10354
Localisation : ici ou là

Re: Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par troubaa le Dim 15 Mar - 20:03

oui de quoi parle t on ?
du bien du mal ?
de la liberté de choix ?
de la conscience collective ?
de la sagesse ?

si à chaque début d’échange on change de thème ce n'est pas suivable.

Et je rajouterai même on parle des Hommes  ou de quelques exemples ?

Bref très confus que tout cela.

Je rajouterai que l'exemple de leela est très instructif. Moi je trouve que le prof s'est mal comporté et n'a pas fait preuve de sagesse en étant apolitique mais au contraire a outre passé ses fonctions en faisant du militantisme politique et en ne privilégiant pas la neutralité. ilUn exemple très délicat qui tend à prouver que cette notion de sagesse ou de bien ou de mal ou de conscience collective  est difficile à appréhender.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Invité
Invité

Re: Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par Invité le Dim 15 Mar - 20:41

donc: s'il est honnête et sincère: il se comporte mal, et s'il rentre dans le système en place (qui est inhumain), il est sage ?

Waki
je ne trouves pas qu'on fasse du hors sujet: on est toujours en plein dedans: deux choix de vie, ici, ce que Troubaa aborde, c'est que "la Connaissance" (encore faudrait-il préciser laquelle) augmenterait l'éthique, la morale, l'humanisme: c'est bien un "choix de vie", l'autre étant l'ignorance qui mène à la barbarie.

Reste donc à Troubaa de préciser de quelle "connaissance " et quelle "instruction" il parle, puisque pour lui, un enseignant humaniste, qui aimerait que les élèves soient formés à l'éthique, "se comporta mal" en dénonçant les dérives du système. Pour moi, il est justement le genre d'enseignant qui pourrait apporter une connaissance cadrée par une éthique humaniste.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 10354
Localisation : ici ou là

Re: Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par troubaa le Dim 15 Mar - 20:57

Leela a écrit:donc: s'il est honnête et sincère: il se comporte mal, et s'il rentre dans le système en place (qui est inhumain), il est sage ?

a chacun sa notion de bien ou de mal.
il est là pour transmettre un savoir et non une idéologie.
D'ailleur faudrait démontrer que le matérialisme c'est mal.

Waki
je ne trouves pas qu'on fasse du hors sujet: on est toujours en plein dedans: deux choix de vie, ici, ce que Troubaa aborde, c'est que "la Connaissance" (encore faudrait-il préciser laquelle) augmenterait l'éthique, la morale, l'humanisme: c'est bien un "choix de vie", l'autre étant l'ignorance qui mène à la barbarie.
vu comme cela je suis d'accord.

Reste donc à Troubaa de préciser de quelle "connaissance " et quelle "instruction" il parle, puisque pour lui, un enseignant humaniste, qui aimerait que les élèves soient formés à l'éthique, "se comporta mal" en dénonçant les dérives du système.   Pour moi, il est justement le genre d'enseignant qui pourrait apporter une connaissance cadrée par une éthique humaniste.
Il n'est pas juge, il n'est pas là pour définir le bien et le mal il est là pour transmettre un savoir.
j'aurais dit la même chose d'un prof qui aurait dit le contraire.

Si les profs deviennent des militants alors la qualité de la transmission du savoir sera affectée.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Invité
Invité

Re: Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par Invité le Dim 15 Mar - 21:58

Je pense qu'on touche à un point très important: l'éducation est en effet la clef de l'augmentation de la conscience, de l'humanisme

Si les profs deviennent des militants alors la qualité de la transmission du savoir sera affectée.
ils sont tous des militants: pour la laïcité par exemple.
Enseigner des principes éthiques et humanistes est pour moi plus important que le reste. Tu dis que l'éducation permet d'augmenter le niveau d'éthique, mais on ne pourrait pas l'enseigner ? Comment on fait alors, si les profs ne sont plus que des machines à enseigner des formules et des règles de grammaire ? Je pensais au contraire que leur rôle était aussi de former le jugement des élèves à ... ben... à l'éthique, par exemple.

Je n'arrive pas à trouver une logique dans tes explications.

Et tu ne réponds toujours pas à ma question : c'est quoi la connaissance qu'il faut enseigner pour augmenter le niveau d'éthique des élèves, à laquelle tu fais allusion ici:
troubaa a écrit:la conscience collective évoluée : C'est la connaissance et l'instruction.

Plus l'homme est instruit plus il est évolué plus les maux énoncés par W. régressent.
quel genre de matières, de sujets... ?
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8561
Localisation : Enfant du Monde

Re: Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par Dédé 95 le Lun 16 Mar - 8:12

Les profs n'ont pas à être des "militants" certes, mais ils doivent se comporter, vis à vis de leurs élèves, en êtres humains, ce ne sont pas des robots!
D'autant plus que l'école c'est l'école de la vie, ce n'est pas seulement le lieu ou on apprend à lire, écrire et compter, mais où on apprend à se comporter en société, car qu'on le veuille où non nous sommes plus où moins conditionné par notre environnement!
Le prof doit-il faire abstraction de l'entourage de ses élève au nom d'une prétendue neutralité?
Si il en était ainsi l'école ne serait plus qu'un lieu de formatage idéologique, idéologie émanent d'une instance supérieure! Un coup de "droite", un coup de "gauche" ?
Fini l'enseignement de la philosophie, fini pour l'élève la possibilité de s'élever par lui même, place à la science-fiction des" Temps modernes", Chaplin doit se retourner dans sa tombe.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
Invité
Invité

Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par Invité le Lun 16 Mar - 9:00

Troubaa

Pour revenir à ta réaction, je comprends qu'elle concerne le conseil du professeur qui n'encourageait pas mon fils à entamer ces études. Je l'avais consulté à titre privé, il a donc répondu à titre privé, et il a parfaitement le droit de donner son avis personnel dans ce cadre, comme il aurait parfaitement le droit, pendant son cours, de parler des conséquences humaines des décisions politiques et économiques. Je ne vois pas où est le problème. Il ne s'agit pas de militantisme, ou alors ignorer cet aspect fondamental serait aussi une démarche militante en faveur des industries et de la finance en tant que but, et non pas en temps que moyen, ce qui serait pourtant une approche humaine.

Le résultat de cet entretien ? Mon second fils a quand même commencé ces études là, qui l'ont passionné, mais il était dans un "kot" Amnesty

Un kot à thème est une maison avec une dizaine de chambres d'étudiants, qui sont actifs dans un thème donné. Il y en a pour le sport (kot alpiniste), pour les jeux (jeux de rôle), l'écologie...

Il n'a pas supporté le "clash" entre la vision déshumanisée apprise aux cours, et ce qu'il apprenait dans ses activités, il est tombé en dépression et a arrêté ses études. Le prof consulté avait donc vu juste, connaissant les aspirations de mon fils.

L'autre fils, sans avoir demandé l'avais de personne, a commencé les études de biotechnologie dans la même univ, dans le but de le lancer dans la dépollution. Même problème, après 2 ans, il a constaté que ces études et les expériences de labo, étaient exclusivement orientées vers (et par) les industries agro-alimentaires et technologiques, et il a changé d'univ et d'orientation. Il est "bio-ingénieur" travaille maintenant dans les énergies alternatives.

Donc quand je parle d'études qui formattent les élèves vers une absence totale d'éthique humaniste, ce ne sont pas des paroles en l'air, ni des théories conspirationistes. C'est au point que mes deux fils ont interrompu leurs études, malgré qu'ils les réussissaient bien.

Je suis POUR les technologies, mais elles doivent s'élaborer dans cet ordre là
- quel besoin doit-on combler
- comment le faire (recherche) tout en respectant l'environnement et de façon à ce que tout le monde puisse en bénéficier
- comment rentabiliser la production.

Je suis absolument certaine que pour vivre heureux, on pourrait se passer d'une grande majorité de ces technologies, et réduire le gaspillage alimentaire, donc réduire la pollution et l'épuisement des ressources, tout en diminuant le fossé riches/pauvres. Il serait parfaitement possible de mieux gérer les ressources au bénéfice de tous, mais pour cela, il faut que ce soit le BUT réel.

Actuellement, on fait l'inverse.
- que pourrait on vendre comme produit pour gagner de l'argent
- comment le produire à bas coût
- comment créer le besoin et conditionner les gens à l'acheter, voire: le rendre indispensable
- aï... ça polluera probablement, et on devra trouver la main d'oeuvre la moins chère possible. Pas grave: on va prouver que c'est non polluant, le temps qu'on découvre que c'est nocif, on s'adaptera pour "rentrer dans les normes" (quitte à faire pression pour les modifier), mais on pourra toujours jouer sur la menace de perte d'emploi pour continuer la production. La main d'oeuvre au Pakistan, on pourra toujours expliquer qu'ils gagnent plus qu'en restant dans la rue à mendier, et qu'on fait donc une "bonne oeuvre".
avatar
Invité
Invité

Enseigner E et H

Message par Invité le Lun 16 Mar - 9:02

le sujet du fil est très vaste, parce que chaque réponse amène à un autre sujet, en effet, et il peut générer d'autres fils intéressants.  Cela prouve qu'il est très riche.

Tu fais un bon résumé à mon avis, elaine (je ne sais pas si Hitori le pense aussi).
On a établi que le choix d'aller à contre courant dépend du niveau de conscience, qui lui même dépend d'une part de l'éducation, de l'enseignement, d'autre part d'une démarche intérieure, qui peut, -ou non- en dépendre.


@Troubaa
je propose de continuer notre conversation sur l'enseignement dans ce sujet que j'ai ouvert


Merci à Hitori d'y transférer les messages qu'il juge bon.

Contenu sponsorisé

Re: Enseigner l'éthique et l'humanisme ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 20 Nov - 6:34