LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

-63%
Le deal à ne pas rater :
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
55.99 € 149.99 €
Voir le deal

Philo: progrés de l'homme dans l'histoire.

Anonymous
Invité
Invité

Philo: progrés de l'homme dans l'histoire. Empty Philo: progrés de l'homme dans l'histoire.

Message par Invité le Sam 28 Avr 2012 - 23:00

Philosophie:


Dans quelle mesure peut-on parler d'un progrés de l'homme dans l'histoire?
Anonymous
Invité
Invité

Philo: progrés de l'homme dans l'histoire. Empty Re: Philo: progrés de l'homme dans l'histoire.

Message par Invité le Dim 29 Avr 2012 - 8:22

Dans 'les somnambules", Arthur Koestler dresse une fresque magnifique de ce progrès en zig zags, ponctué d'incidences inattendues, de régressions rattrapées , de fulgurances visionnaires . Livre passionnant, quoique déjà vieux d'un demi siècle . C'est dire que les progrès de la révolution quantique n'y sont pas!
Anonymous
Invité
Invité

Philo: progrés de l'homme dans l'histoire. Empty Re: Philo: progrés de l'homme dans l'histoire.

Message par Invité le Dim 29 Avr 2012 - 8:40

On nous a appris que l'histoire a commencé avec l'écriture, ce qui est une réduction de la culture au savoir accessible à l'historien.
Mais si l'on s'en tient à cette définition pour la civilisation européenne, je dirais que l'écriture, suivie des mathématiques a conduit à un progrès matériel exponentiel accompagné d'une dégradation spirituelle parallèle, également exponentielle.

Les pictogrammes symboliques des premiers graphismes sont devenus pour des raisons pratiques, administratives et commerciales à la fois symboliques et phonétiques, avant d'évoluer vers l'alphabet uniquement phonétique.
En même temps, le sens large du symbole a été progressivement remplacé par la définition étroite du mot.
Enfin, la lettre de l'alphabet utilisée en mathématique comme variable, est devenue simple signe d'une valeur strictement quantitative et utilitaire, ayant perdu tout sens qualitatif.

La conception traditionnelle holistique du monde que Platon et les platoniciens fondaient sur des principes et valeurs universelles a été évincée par la conception aristotélicienne empiriste devenue matérialiste et pragmatique, réduisant les valeurs à des normes étroites.
Notre génération va subir très prochainement les conséquences de cette dégénérescence culturelle et morale dans un effondrement ou une guerre totale dont les crises financières, économiques et sociales actuelles ne sont que les détonateurs.
geveil
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 83
Messages : 3853
Localisation : l'univers donc nulle part

Philo: progrés de l'homme dans l'histoire. Empty Re: Philo: progrés de l'homme dans l'histoire.

Message par geveil le Jeu 10 Mai 2012 - 6:40

Très intéressant, comme raisonnement, mais la lettre a-t-elle vraiment perdu tout sens qualifitatif? Par exemple je ne sais plus quel poète n'a-t-il pas attribué des couleurs aux chiffres; Ne pourrais-tu le faire pour les lettres? Par exemple, pour moi A est noir, B est brun, C est crême, D est terre de sienne, E est gris, etc...
Sans parler du phonème, qui est très évocateur, comme Aaahhh! ou " Et béééé" ou "C du propre" , "Décidément",etc...
Et la précision des mots ( Quand ils ne sont pas polysémiques ) n'est-elle pas facilitante en communication ? Il faut voir aussi le travaille de Lacan qui a montré que l'inconscient s'empare des mots pour en faire des berlingots.

Maintenant que notre civilisation soit devenue matérialiste et pragmatique à cause d' Aristote, je te l'accorde, je suis trop inculte en ce domaine pour argumenter sur ce point.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
Anonymous
Invité
Invité

Philo: progrés de l'homme dans l'histoire. Empty Re: Philo: progrés de l'homme dans l'histoire.

Message par Invité le Jeu 10 Mai 2012 - 6:58

Bien sûr, on peut donner aux lettres comme aux nombres (entiers !) un sens symbolique. Mais cela reste une appréciation individuelle, la société ne communique plus par symboles mais par définitions (étymologiquement limitation du sens) dans un sens utilitaire, restreint toujours à un domaine spécialisé restreint. Notre civilisation ne fonctionne plus que sur un mode pragmatique matérialiste.
Anonymous
Invité
Invité

Philo: progrés de l'homme dans l'histoire. Empty Re: Philo: progrés de l'homme dans l'histoire.

Message par Invité le Jeu 10 Mai 2012 - 8:51

espérons donc en l'avènement socialiste du rêve nécessaire . En lisant les livres de Daniel Tammet, autiste de haut niveau ( notamment , son "je suis né un jour bleu"), je suis tombée sur cette importance de la couleur dans le sens des mots . Pas causale mais synchrone . Elle semble associée naturellement, chez les êtres qui n'ont pas notre jonction au réel pragmatique, comme une aptitude qui s'estompe , dans une construction en cours .
geveil
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 83
Messages : 3853
Localisation : l'univers donc nulle part

Philo: progrés de l'homme dans l'histoire. Empty Re: Philo: progrés de l'homme dans l'histoire.

Message par geveil le Jeu 10 Mai 2012 - 9:27

Intéressant, Guenievre !

Patanjali, que penses-tu alors des langues asiatiques par idéogrammes.

Le chinois ne sont-ils pas en train de perdre leur spiritualité par imitation de notre société de consommation?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
Anonymous
Invité
Invité

Philo: progrés de l'homme dans l'histoire. Empty Re: Philo: progrés de l'homme dans l'histoire.

Message par Invité le Jeu 10 Mai 2012 - 13:34

geveil a écrit:
Patanjali, que penses-tu alors des langues asiatiques par idéogrammes.

Le chinois ne sont-ils pas en train de perdre leur spiritualité par imitation de notre société de consommation?
Qui a dit "chassez le naturel, il revient au galop"?
La société de consommation c'est la mode superficielle actuelle. Le fond génétique et l'inconscient collectif de la culture chinoise reste et resurgira.
Anonymous
Invité
Invité

Philo: progrés de l'homme dans l'histoire. Empty Re: Philo: progrés de l'homme dans l'histoire.

Message par Invité le Ven 11 Mai 2012 - 7:35

Le chant des voyelles (Arthur Rimbaud)

A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,
Je dirai quelque jour vos naissances latentes :
A, noir corset velu des mouches éclatantes
Qui bombinent autour des puanteurs cruelles,

Golfes d'ombre ; E, candeurs des vapeurs et des tentes,
Lances des glaciers fiers, rois blancs, frissons d'ombelles ;
I, pourpres, sang craché, rire des lèvres belles
Dans la colère ou les ivresses pénitentes ;
U, cycles, vibrement divins des mers virides,
Paix des pâtis semés d'animaux, paix des rides
Que l'alchimie imprime aux grands fronts studieux ;
O, suprême Clairon plein des strideurs étranges,
Silences traversés des Mondes et des Anges :
- O l'Oméga, rayon violet de Ses Yeux !


de quoi inspirer le peintre que tu es, Geveil ?

Contenu sponsorisé

Philo: progrés de l'homme dans l'histoire. Empty Re: Philo: progrés de l'homme dans l'histoire.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 8 Avr 2020 - 15:18