LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
12.90 €

Sujet philo 1

Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Sujet philo 1

Message par Invité le Jeu 26 Avr 2012 - 0:38

Bonjour,

Je propose de présenter régulierement un sujet de philosophie basé sur une simple phrase.
À vous de faire le reste..


Est-ce dans la solitude que l'on prend conscience de soi?
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Tibouc le Jeu 26 Avr 2012 - 1:08

Ah cool, ça va me rappeler la terminale ! Content

On a combien de temps pour rendre la dissertation ? Laughing
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Tibouc le Jeu 26 Avr 2012 - 2:17

Bon sérieusement, ta question est compliquée car on sait que c'est par les interactions qu'un bébé se développe. Si vous le nourrissez simplement sans interagir avec il meurt. Donc ça m'amène à penser que la conscience de soi naît dans les interactions, et non pas dans la solitude.
En même temps, c'est vrai qu'un trop de relations peut nous amener à rentrer dans le moule, à penser comme tout le monde (donc à ne plus penser finalement). Et donc on s'aliène, c'est-à-dire qu'on devient comme un simple rouage d'un système.

J'en arrive donc à cette citation de Confucius : "Pas trop d'isolement ; pas trop de relations ; le juste milieu, voilà la sagesse." C'est en restant dans le juste milieu qu'on évite tout les aliénations (celle de l'isolement total, et celle de la trop grande intégration dans le groupe) et qu'on peut être pleinement soi-même.
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Jeu 26 Avr 2012 - 2:28

A ce stade de son développement, un bébé n'as pas de conscience de soi, ton exemple n'est donc pas un argument valable. Le choix du juste milieu est quand à lui, une position sans risque qui ne répond pas fondamentalement à la question.

Je pense que tu peu aller plus loin.. Prend ton temps tibouc Wink
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Tibouc le Jeu 26 Avr 2012 - 2:30

A ce stade de son développement, un bébé n'as pas de conscience de soi, ton exemple n'est donc pas un argument valable.
Mais justement, c'est bien ça que je dis ! Il n'a pas conscience de soi, et ce sont les interactions avec les autres qui font naître la conscience en lui. Donc dans la solitude, la conscience ne peut exister.

Le choix du juste milieu est quand à lui, une position sans risque qui ne répond pas fondamentalement à la question.
En même temps, les questions philosophiques sont des questions qui méritent un peu plus qu'une réponse par oui ou par non. Donc la conclusion est souvent une réponse de Normand. Very Happy


Dernière édition par Tibouc le Jeu 26 Avr 2012 - 2:39, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Jeu 26 Avr 2012 - 2:36

Chez l'humain, la conscience de soi est un processus naturel qui interviens vers l'age de 3 ans. Elle fait intrinsèquement parti de son developpement psychologique et nous passons tous par ce stade avec où sans l'interaction d'avec les autres.
Je veux dire par là que c'est déja programmé. Mais évidemment que l'interaction avec le monde extérieur joue toujours.

Et quand on est seul,le monde exterieur continu à interagir avec nous, ce sont les autres dont nous sommes pour un temps éloignés.
L'interaction avec ce qui est exterieur à nous est donc quasi permanente.
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Tibouc le Jeu 26 Avr 2012 - 2:43

Chez l'humain, la conscience de soi est un processus naturel qui interviens vers l'age de 3 ans. Elle fait intrinsèquement parti de son developpement psychologique et nous passons tous par ce stade avec où sans l'interaction d'avec les autres.
Non, justement. C'est attesté par toutes les études en psychologie du développement, on ne peut se développer que par interactions avec les autres.
T'as jamais entendu parler des enfants sauvages par exemple ?

En plus, l'acquisition de la conscience de soi se fait en même temps que celle du langage. Et les deux sont intrinsèquement liés. Si on apprend pas à parler, notre conscience ne se développe pas.

Et quand on est seul,le monde exterieur continu à interagir avec nous, ce sont les autres dont nous sommes pour un temps éloignés.
L'interaction avec ce qui est exterieur à nous est donc quasi permanente.
Oui bien sûr, parce que notre solitude ne dure jamais très longtemps. Je pense que quelqu'un qui ne verrait jamais personne (genre sur une île déserte), retournerait au bout d'un moment dans un état animal, et perdrait cette conscience de soi qui définit l'être humain. On est humain que parce qu'on vit avec d'autres humains.


Dernière édition par Tibouc le Jeu 26 Avr 2012 - 2:54, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Jeu 26 Avr 2012 - 2:53

Allez zou, un ch'ti point de vue par l'angle analytique !

Conscience de soi pose déjà deux entités a priori. On a conscience de quelque chose, seul le grand maitre Jean-Claude Vandamme est aware sans complément d'objet ! Pardon à mes amis Belges jocolor !

Mais alors dans le cas le sujet est aussi objet comme objet de connaissance. Donc, soit il y a deux entités distinctes qui partage le même substrat ou bien soit une seule qui se contemple,

Sujet philo 1 Escher

Dans ce cas la solitude est nécessaire puisque si mon observation rencontre un autre objet je ne suis plus seul et quand le signal me revient c'est qu'il n' y a plus personne d'autre que moi dans la trajectoire.

On peut résoudre le problème en adoptant 3 postulats (au moins). Soit la conscience de soi est une illusion et seule cette dernière devrait occuper nos reflexions. Soit un dualisme est de vigueur ou enfin soit un circuit sous forme de boucle est actif quelque part, faites vos jeux ! albino
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Jeu 26 Avr 2012 - 2:56

Titi
Relis l'ensemble de mon texte. Je ne contrarie pas ce que tu évoques. Je parle de ce qui est déja inné et programmé dans le developpement. Aprés biensur, cela dépend en partie d'une réponse environnementale.
Mais quoi qu'il en soi, un bébé ne peu pas survivre tout seul donc l'exemple de l'enfant sauvage, il a bien interagi avec une entité capable de s'en occupé lorsqu'il etait bébé non?
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Tibouc le Jeu 26 Avr 2012 - 3:01

Unity a écrit:Titi
Relis l'ensemble de mon texte. Je ne contrarie pas ce que tu évoques. Je parle de ce qui est déja inné et programmé dans le developpement. Aprés biensur, cela dépend en partie d'une réponse environnementale.
Mais quoi qu'il en soi, un bébé ne peu pas survivre tout seul donc l'exemple de l'enfant sauvage, il a bien interagi avec une entité capable de s'en occupé lorsqu'il etait bébé non?
Oui mais l'enfant sauvage reste dans un état animal, ce qui me ramène à ma dernière phrase : "on est humain que parce qu'on vit avec d'autres humains". Or, la conscience de soi est ce qui différencie l'humain de l'animal.
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Tibouc le Jeu 26 Avr 2012 - 3:05

Edouard a écrit:On peut résoudre le problème en adoptant 3 postulats (au moins). Soit la conscience de soi est une illusion et seule cette dernière devrait occuper nos reflexions. Soit un dualisme est de vigueur ou enfin soit un circuit sous forme de boucle est actif quelque part, faites vos jeux !
Je choisit la réponse 3. Et c'est mon dernier mot, Jean-Pierre ! LOL

La conscience de soi est la capacité de réfléchir. Or, "réfléchir" ça veut dire renvoyer une image (on dit d'un miroir qu'il réfléchit). C'est ça la conscience de soi : un miroir qui permet au sujet de se mirer lui-même.
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Jeu 26 Avr 2012 - 3:07

Soit la conscience de soi est une illusion et seule cette dernière devrait occuper nos reflexions.

La conscience de soi est à mon sens une forme d'illusion puisqu'elle fonctionne comme un système d'exploitation. Dans "concience de soi" il y a " conscience de la réalité" qui viens nous compliquer la tache.

Qu'en penses tu edwood?
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Jeu 26 Avr 2012 - 3:16

C'est comme un système fermé qui est propre à chacun. Ta vision de toi mëme, du monde, la façon dont tu appréhende les choses etc..

Il est assez difficile de porter sa conscience â l'exterieur de soi pour se regarder avec un regard autre que le notre si tu prèféres. On se regarde donc vu de soi même et en cela résulte une forme d'illusion.
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Jeu 26 Avr 2012 - 3:17

Pourquoi tu as enlevé ton message titi?
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Tibouc le Jeu 26 Avr 2012 - 3:18

C'est comme un système fermé qui est propre à chacun. Ta vision de toi mëme, du monde, la façon dont tu appréhende les choses etc..

Il est assez difficile de porter sa conscience â l'exterieur de soi pour se regarder avec un regard autre que le notre si tu prèféres. On se regarde donc vu de soi même et en cela résulte une forme d'illusion.
Oui effectivement. On ne rencontre le monde qu'à travers ce qu'on est (cette phrase n'est pas de moi et je le regrette amèrement, parce que je la kiffe ! Very Happy )


Dernière édition par Tibouc le Jeu 26 Avr 2012 - 3:29, édité 1 fois
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Tibouc le Jeu 26 Avr 2012 - 3:28

Pourquoi tu as enlevé ton message titi?
Parce que j'ai réfléchit et je pense avoir à peu près compris ce que tu veux dire.
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Jeu 26 Avr 2012 - 3:35

Ok Tibouc.
Il est tard, je vais aller coucher ma conscience et celle qui l'observe!!

Bonne nuit les marmots!

Bisou
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Tibouc le Jeu 26 Avr 2012 - 3:36

Sweet dreams ! Dors
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Jeu 26 Avr 2012 - 3:54

La conscience de soi est à mon sens une forme d'illusion puisqu'elle fonctionne comme un système d'exploitation. Dans "concience de soi" il y a " conscience de la réalité" qui viens nous compliquer la tache.

Mmm... Dubitatif Réalité est un objet plutôt étrange puisque c'est une abstraction et donc déjà le produit d'une re-cognition.
On a conscience de quelque chose via une information/impression et de postuler comme existant à l'exterieur de moi l'objet pour le qualifier de réel ou non relève déjà d'une reflexion a posteriori.

Dans un dualisme la conscience de soi peut s'étudier dans le cadre plus général de la seule Conscience dans lequel le sujet est un objet un peu particulier.

Ou bien la conscience de soi peut être envisagée comme une propriété de reflexivité d'un phénomène plus large de conscience. Dans ce cas, le troisième dans mon post que notre Roi a préféré king , cette propriété n'est pas une illusion puisqu'elle implique forcement que le substrat responsable soit à même de permettre sa manifestation. Par exemple un circuit dédié de neurones ou encore une propriété du neurone lui-même ou dans l'hypothèse de l'embodied mind, un élargissement jusqu'au système moteur est nécessaire etc...

L'hypothèse de l'illusion peut s'appliquer aussi bien à l'aspect reflexif qu'à la conscience globalement. Dans ce cas il n' y a pas de conscience mais juste un temoignage. J'affirme être conscient mais en fait je ne fais qu'affirmer, dans la boite noire, il n' y a rien que du noir confused . Il reste simplement à expliquer pourquoi des milliards d'individus prétendent qu'ils sont conscients.

Bisou
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Jeu 26 Avr 2012 - 7:23


Pour avoir conscience de soi, il faut se démarquer des autres, et avoir des interactions avec l'environnement. La première pulsion est l'instinct de survie, sans conscience autre que limitée par nos besoins et souffrances, dont peut-être même les animaux "supérieurs" se rendent compte.

Comment naît la conscience ? Elle est sans doute innée, puisque le genre humain a l'air d'être le seul à se poser des questions existentielles, avec des niveaux différents.

Les périodes de solitude, quand on n'est pas dans la souffrance, nous permettent de "réfléchir", mais il aura fallu les interactions précédentes pour avoir de la matière à réflexion.

(La philo n'est pas mon fort, ce sont ici juste des "impressions")
Wink
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Jeu 26 Avr 2012 - 21:12

Edwood,

. Il reste simplement à expliquer pourquoi des milliards d'individus prétendent qu'ils sont conscients.
C'est en partie vrai puisque nous avons conscience d'étre pensant. Nous sommes à la fois sujet et objet de nos observations. c'est en ce sens que oui, nous avons une conscience.

Mmm... Réalité est un objet plutôt étrange puisque c'est une abstraction et donc déjà le produit d'une re-cognition.
On a conscience de quelque chose via une information/impression et de postuler comme existant à l'exterieur de moi l'objet pour le qualifier de réel ou non relève déjà d'une reflexion a posteriori.

-La réalité c'est une facon de perçevoir et de concevoir les choses mais ce n'est pas le réèl.
-Le réél c'est ce qui est.
Les gens ont tendance à oublier cette nuance fondamentale. Les deux mots ne désignent pas le même objet.

Dans l'ensemble, t'orientes plutôt vers du qualitatif: que vaux la conscience et de quoi est elle faite? A quel niveau se situe t'elle? Etc...
Or, le sujet de la question n'est pas la qualité de la conscience mais de savoir si elle se manifeste dans la solitude de soi.



Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Jeu 26 Avr 2012 - 22:10

Edouard LaHonte a écrit:Conscience de soi pose déjà deux entités a priori. On a conscience de quelque chose, seul le grand maitre Jean-Claude Vandamme est aware sans complément d'objet !
Mmmmm, remarque très pertinente, je rejoins Messire Edouard sur cette question. Ainsi, dans la question philosophique posée, la consciende de soi est-elle la conscience du soi, ou bien la conscience dumoi ? Suspect

Je penche pour la seconde option, car comme le dit sire Edwood, il y a deux entités : je qui observe moi. Je est sujet, conscience, perception, et moi est objet, objet perçu, "contenu" dans la conscience.
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Jeu 26 Avr 2012 - 22:17



C'est satori qui vas être content.. Wink
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Jeu 26 Avr 2012 - 22:22

Very Happy Bisou
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Ven 27 Avr 2012 - 1:15

Or, le sujet de la question n'est pas la qualité de la conscience mais de savoir si elle se manifeste dans la solitude de soi.

Euh... J\'y crois pas Première chose à faire quand on est confronté à une problématique, c'est de définir ses objets.

Est-ce dans la solitude que l'on prend conscience de soi?

Ici, conscience de soi et solitude. Le premier est déjà frappé de polysémie aigüe alors je choisis un angle d'approche, plutôt analytique. S'il se trouve que d'avoir conscience de soi se révèle incohérent, le problème de savoir si elle prend racine dans la solitude ou bien dans les choux ne relève plus de reflexion philosophique mais de dinette.

-La réalité c'est une facon de perçevoir et de concevoir les choses mais ce n'est pas le réèl.
-Le réél c'est ce qui est.
Les gens ont tendance à oublier cette nuance fondamentale. Les deux mots ne désignent pas le même objet.

Gné ??? Shocked

Là par contre tu frises le hors-sujet, la question de l'essence est contingente ici. Je perçois un objet X, dans notre sujet, le soi, son essence relève de l'ontologie. Ainsi un idéaliste à la Berkeley et un matérialiste radical pourraient être d'accord sur la question, simplement en désaccord sur l'essence de l'objet soi.

Messire Satori Very Happy ,

Je penche pour la seconde option, car comme le dit sire Edwood, il y a deux entités : je qui observe moi. Je est sujet, conscience, perception, et moi est objet, objet perçu, "contenu" dans la conscience.

Je penche aussi de ce côté, Messire, ça vaudrait le coup d'ouvrir un sous-fil pour discuter les hypothèses dualistes. On ferait un petit trip chez Descartes, Leibniz et Spinoza au XXIème siècle pour voir ce qu'il en est devenu de leurs idées ? Notre Roi est-il partant pour un petit théatre rhétorique sur le sujet ? Cela l'amuserait-il ? Clown
Tibouc
Tibouc
Sa Majesté

Masculin Date d'inscription : 21/02/2012
Messages : 2040

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Tibouc le Ven 27 Avr 2012 - 2:18

Je penche aussi de ce côté, Messire, ça vaudrait le coup d'ouvrir un sous-fil pour discuter les hypothèses dualistes. On ferait un petit trip chez Descartes, Leibniz et Spinoza au XXIème siècle pour voir ce qu'il en est devenu de leurs idées ? Notre Roi est-il partant pour un petit théatre rhétorique sur le sujet ? Cela l'amuserait-il ?
Let's go ! Content
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Ven 27 Avr 2012 - 7:58

On a conscience, certes... mais , de soi ? Il faudrait définir le soi . La conscience humaine, la soi-conscience, c'est réaliser qu'il y a un dehors, qui me parait objectif et un dedans, subjectif . Le Je n'est pas inné . On nait fondu ... et je pense qu'on meurt fondu aussi ... Tous les autres êtres sont plus fondus que l'homme, bien que les mammifères et certains oiseaux , on n'en est pas certains .
La vraie question est donc: pourquoi le Je se détache-t-il du tout, le temps d'une existence soi-consciente .
La solitude, c'est l'arrachement particulier , au général, de toute façon . Tant qu'on est confondu, on n'a pas conscience d'être distinct .
L'enjeu vital semble bien, pour l'humain, de se réaliser distinct en faisant l'expérience de l'enfermement dans un "Je" qui ne peut pleinement se réaliser qu'en se distinguant, donc dans une soli-tude ... Euh... c'est clair ?
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Ven 27 Avr 2012 - 8:04


je me rallie à ta vision, Guenièvre, qui est moins dualiste Wink
Observer son coprs, ses émotions, c'est possible. Observer l'observateur non, mais tous sont une seule "entité"

L'audio de Tolle l'exprime aussi très bien.
Je n'arrive pas à imaginer que ce soit deux "personnes" différentes qui se regardent dans un miroir, heu... dans deux miroirs ? Parce que si on est deux observateur et observé) qui est l'"autre" ???


Par contre, pour revenir aux "autres": oui, ils sont nécessaires: ce sont eux, nos "miroirs", nos points de comparaison qui permettent de réaliser qu'on leur ressemble ou qu'on ne leur ressemble pas, ce qui est le début de la prise de conscience de soi.

L'étape du "miroir" chez le petit enfant est la première où il se rend compte qu'il est une entité séparée de son environnement: le miroir ne lui renvoie qu'un reflet de lui, ce n'est pas un autre.
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Ven 27 Avr 2012 - 8:11

pourquoi l'onde est-elle aussi particule ? Parceque nous l'observons: c'est le regard tiers qui effondre la fonction d'onde : en gros , ce doit être le même processus au niveau macro , humain ?
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Ven 27 Avr 2012 - 9:15

J'attend avec impatience la réponse d'escape..
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Ven 27 Avr 2012 - 11:19

Edwoooooood!!

S'il se trouve que d'avoir conscience de soi se révèle incohérent, le problème de savoir si elle prend racine dans la solitude ou bien dans les choux ne relève plus de reflexion philosophique mais de dinette.
Pour l'instant c'est toi qui nous fais une dinette avec tes rond de jambe et tes envolées lyriques!!Razz  ( heu.. À vrai dire ya aussi ton avatar qui en rajoute un peu ) Laughing

-La réalité c'est une facon de perçevoir et de concevoir les choses mais ce n'est pas le réèl.
-Le réél c'est ce qui est.
Les gens ont tendance à oublier cette nuance fondamentale. Les deux mots ne désignent pas le même objet.
Gné ???  

Là par contre tu frises le hors-sujet, la question de l'essence est contingente ici.
J'ai précisé ces deux termes à titre d'outil de travail car pour comprendre si l'on a vraiment conscience de soi, il faut savoir si l'on se situe dans le réel où dans une simple réalité intérieure (où projetée.)

En ouvrant cette section philo, j'avais envie d'aller plus loin que la matière classique en l'orientant plutôt vers un concept de philosophie metaphysique" qui correspond mieux à l'air du temps et aux préoccupations de ce forum. J'attendais de voir la tendance des réponses avant de vous en parler.

Qu'en pensez vous?

Sinon je penche également pour la même option que satori et toi mais avec un regard multidimensionnel qui corse encore notre sujet... Lis ce qui suis et à toi de jouer!

Outil metaphysique:
Nous avons plusieurs niveaux de consviences qui sont comme étagés, du plus primaire au plus élévés*. Ces plans de consciences sont disctincts tout en étant imbriqués et forment la conscience Une. Cette fameuse entité qui obsverve et s'observe de l'interieur ( mais pas que..)
Je disais à tibouc qu'il est difficile de porter sa conscience à l'exterieur de soi pour s'observer mais c'est néanmoins possible. Cependant la majorité des gens ne le savent pas et donc ne le font pas. On peut porter sa conscience à l'exterieur de soi même pour se voir au même titre que quelqu'un qui nous regarde. Cela se fait à travers certaines pratiques de decorporation partielles où totale comme le voyage astral où des pratiques spirituelles qui concentrent l'attention sur l'esprit. À partir de ces nouveaux éléments, qu'est ce qui d'aprés vous est remis en compte pour répondre à notre sujet?


Est-ce dans la solitude que l'on prend conscience de soi?


*On attribue toute sorte de nom à ces fameux differents niveaux de conscience de l'etre: le moi, le je conscience, inconscience, ego, mental etc. Or, si l'on regarde bien, ils sont tous plus où moins actifs en même temps sans necessiter de les conscientiser à leur tour..


Dernière édition par Unity le Ven 27 Avr 2012 - 11:27, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Ven 27 Avr 2012 - 11:27

Les rêves, les méditations, l'écriture intuitive sont , pour moi, ces outils-rétroviseurs, sans complaisance , donc justes, parfois impitoyables . Mais les autres sont de fameux miroirs...déformants ! La caricature, cruelle, oblige à se regarder en exagérant le trait , pourtant là ...
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Ven 27 Avr 2012 - 12:46

L'enjeu vital semble bien, pour l'humain, de se réaliser distinct en faisant l'expérience de l'enfermement dans un "Je" qui ne peut pleinement se réaliser qu'en se distinguant, donc dans une soli-tude ... Euh... c'est clair ?

Bonjour Reine des abeilles Very Happy et très heureux de vous savoir bien rétablie et pimpante, et puis oui, c'est clair. Mais pourquoi postuler un enjeu vital ?

Je n'arrive pas à imaginer que ce soit deux "personnes" différentes qui se regardent dans un miroir, heu... dans deux miroirs ? Parce que si on est deux observateur et observé) qui est l'"autre" ???

Ma Reine du grand chateau en construction Very Happy , mes hommâges dans mon nouveau plumâge qui fait frétiller ces Dames et particulièrement Dame Unity, enfin une conclusion charnelle semble poindre le nez, hé, hé, hé … bounce

Deux personnes ? Mais personne ne parle de deux personnes et même si une personne seulement et un miroir mon beau miroir, c'est suffisant pour que je est un autre, non ?

Unity, Ma petite cailles des bois Bisou ,

Nous avons plusieurs niveaux de consviences qui sont comme étagés, du plus primaire au plus élévés.


Euh, pas moi en tout cas, je n'en ai qu'une (de conscience, pfff bande de pervers GRRRR ! !), un ensemble de sensations, impressions, sentiments, représentations sous forme d'images mentales, rêves etc ...

Ces plans de consciences sont disctincts tout en étant imbriqués et forment la conscience Une.

Ben voilà quand tu veux ! Mais les plans sont superflus.

Cette fameuse entité qui obsverve et s'observe de l'interieur ( mais pas que..)

Qui observe oui... mais s'observe de l'intérieur ??? Dubitatif

Je sais que je sais :

X=”table” → j'observe la table ;

X'=”j'observe X” → j'observe je qui observe la table.

Entre les propositions un tour de passe passe et donc ce n'est pas JE que j'observe mais sa réification, c'est-à-dire sa representation, le signifié et non pas le signifiant. Rolling Eyes

Je disais à tibouc qu'il est difficile de porter sa conscience à l'exterieure de sois pour s'observer mais c'est néanmoins possible. Cependant la majorité des gens ne le savent pas et donc ne le font pas. On peu porter sa conscience à l'exterieur de soi même pour se voir au même titre que quelqu'un qui nous regarde. Cela se fait à travers certaines pratiques de decorporation partielles où totale comme le voyage astral où des pratiques spirituelles qui concentrent l'attention sur l'esprit. À partir de ces nouveaux éléments, quesqui d'aprés vous est remis en compte pour répondre à notre sujet

Euh...Là, je passe, trop compliqué pour moi ... Shocked Shocked


Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Ven 27 Avr 2012 - 13:14

Unity a écrit:Je disais à tibouc qu'il est difficile de porter sa conscience à l'exterieur de soi pour s'observer mais c'est néanmoins possible.
Observer sa conscience ?? Il me semble qu'il y a là une profonde incomplétude là. Ce que tu observes demeurera toujours des formes : ton corps, ton mental, mais sortir sa conscience de sa conscience pour observer sa conscience, je ne vois pas...
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Ven 27 Avr 2012 - 15:10

Houla! T'est sur que ça va satori!!  LOL
Je ne sais par quel canal de décodage tu as compris ça, mais ça n'est en aucun cas ce que j'ai écrit.

Je disais que notre conscience n'as pas que l'option de fonctionnement en circuit fermè c'est à dire a l'interieur du corps en tant que siege. Elle peut aussi momentanément en sortir.

J'ai un maitre enseignant qui nous apprend par exemple à basculer notre conscience dans chacun de nos corps subtils (les uns aprés les autres). Évidemment il faut avoir les facultés psychiques et sensibles un peu developpées pour réaliser cela. Mais du coup tu te retrouves vraiment dans la dimension propre à chaque corps subtil et ce qui les caractérise.

Il enseigne également une sortie en astral qui consiste partager ta conscienc. Une partie reste dans le corps et l'autre part en astral. C'est assez surprenant et pourtant cela fonctionne et repose sur les notions quantiques que tu connais. L'humain developpera ces facultés au fur et à mesure car elles sont deja présentes en nous c'est juste que pour le coup, il n'en a pas conscience.

Neanmoins il ne s'agit pas d'une conscience qui observe SA conscience mais d'une conscience qui est multiples ( dimensionnelle) et
une à la fois.

Mais je comprend ta difficulté à saisir cela. Il faut un petit temps d'adaptation... Laisse cette idée faire son chemin et tu y reviendras peut etre plus tard.


Ps:Pour un rappel de ce qu'est la conscience c'est ICI

Et la fameuse vidéo qui a fait boger le forum hier, c'etait celle qui présente la thèorie de la conscience de penrose et hameroff. Réfutée recemment mais sujet à rebondissement. J'en profite pour en remettre le lien  ICI


Dernière édition par Unity le Sam 28 Avr 2012 - 10:18, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Ven 27 Avr 2012 - 15:45

Unity a écrit:Houla! T'est sur que ça va satori!!   LOL
Ouayiiiiieeeeee !!!! :ctnt:La patate !

Unity a écrit:Je ne sais par quel canal de décodage tu as compris ça, mais ça n'est en aucun cas ce que j'ai écrit.

Je disais que notre conscience n'as pas que l'option de fonctionnement en circuit fermè c'est à dire a l'interieur du corps en tant que siege. Elle peut aussi momentanément en sortir.
Ah oui, là je comprends mieux. Je voulais être sûr... Mais en effet, dès lors qu'on observe son corps (physique, astral, mental, émotionnel), ce n'est pas soi-même que l'on observe. On observe juste un objet, une forme. Quand je dis soi-même, je parle de notre essence fondamentale, de la conscience, du sujet.

Unity a écrit:J'ai un maitre enseignant qui nous apprend par exemple à basculer notre conscience dans chacun de nos corps subtils (es uns aprés les autres). Évidemment il faut avoir les facultèes psychiques et sensibles un peu developpées pour réaliser cela. Mais du coup tu te retrouves vraiment dans la dimension propre à chaque corps subtil et ce qui les caractérise.

Il enseigne également une sortie en astral qui consiste partager ta conscienc. Une partie reste dans le corps et l'autre part en astral. C'est assez surprenant et pourtant cela fonctionne et repose sur les notions quantiques que tu connais. L'humain developpera ces facultés au fur et à mesure car elles sont deja présentes en nous c'est juste que pour le coup, il n'en a pas conscience.

Une personne qui est dans le com aussi sa conscience qui quitte momentanément son corps. Penrose et marshall travaillent sur une théorie de la con

Neanmoins il ne s'agit pas d'une conscience qui observe SA conscience mais d'une conscience qui est multiples ( dimensionnelle) et
une à la fois.

Mais je comprend ta difficulté à saisir cela. Il faut un petit temps d'adaptation... Laisse cette idée faire son chemin et tu y reviendras peut etre plus tard.
Non non, ça va, je comprends (même si je ne l'aurais pas forcément dit comme ça, mais c'est du détail). Dans le yoga aussi on pratique ce genre de chose basée sur la visualisation et sur la perception des différents corps énergétiques.
geveil
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 83
Messages : 3853
Localisation : l'univers donc nulle part

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par geveil le Jeu 10 Mai 2012 - 6:21

Satori a écrit:
Edouard LaHonte a écrit:Conscience de soi pose déjà deux entités a priori. On a conscience de quelque chose, seul le grand maitre Jean-Claude Vandamme est aware sans complément d'objet !
Mmmmm, remarque très pertinente, je rejoins Messire Edouard sur cette question. Ainsi, dans la question philosophique posée, la consciende de soi est-elle la conscience du soi, ou bien la conscience dumoi ? Suspect

Je penche pour la seconde option, car comme le dit sire Edwood, il y a deux entités : je qui observe moi. Je est sujet, conscience, perception, et moi est objet, objet perçu, "contenu" dans la conscience.

D'accord avec ça.

Le cerveau fonctionne en permanence, et certaines parties génèrent des polarisations qui atteignent le centre de la conscience. C'est alors qu'il y a " conscience de soi" .
Voir mon post
Le mystère du jaune


Notez bien que je n'ai pas écrit " c'est alors qu'ON a conscience de soi" car qui c'est, ON ? Le soi de Satori ?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Jeu 10 Mai 2012 - 9:03

ON, pour moi, c'est la conscience universelle qui serait en chacun comme l'éclat lumineux du soleil sur une vitre. L'éclat dit "je", mais n'est rien qu'un effet . En "reprenant conscience" , au réveil , après la nuit, on "pense", l'avez-vous remarqué, à des choses cohérentes, comme si un fil de pensée continuait , émergeait comme le train au sortir d'un tunnel . Avant, "on " était sans soi-conscience et là, "on" redevient "je" . En somme, "on" est un habit d'emprunt à une conscience englobante et partagée ... pour moi, du moins . Et le sommeil comme la mort, deshabille l'évènement qui dit "je" ...
geveil
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 83
Messages : 3853
Localisation : l'univers donc nulle part

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par geveil le Ven 16 Aoû 2013 - 5:14

Satori a écrit:
Edouard LaHonte a écrit:Conscience de soi pose déjà deux entités a priori. On a conscience de quelque chose, seul le grand maitre Jean-Claude Vandamme est aware sans complément d'objet !
Mmmmm, remarque très pertinente, je rejoins Messire Edouard sur cette question. Ainsi, dans la question philosophique posée, la consciende de soi est-elle la conscience du soi, ou bien la conscience dumoi ? Suspect

Je penche pour la seconde option, car comme le dit sire Edwood, il y a deux entités : je qui observe moi. Je est sujet, conscience, perception, et moi est objet, objet perçu, "contenu" dans la conscience.
D'accord avec ça.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
elaine 23
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par elaine 23 le Ven 16 Aoû 2013 - 7:14

deux feuillets d'une même entité, plutôt, à mon sens . Un qui reste désincarné et un qui s'incarne , provisoirement .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
Anonymous
Invité
Invité

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Invité le Ven 16 Aoû 2013 - 8:38

ou une incarnation qui est la cristallisation, la manifestation de l'autre... Wink
elaine 23
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par elaine 23 le Ven 16 Aoû 2013 - 9:59

réolique incomplête, donc imparfaite au plan manifesté


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par loli83 le Ven 16 Aoû 2013 - 12:29

elaine 23 a écrit:réolique incomplête, donc imparfaite au plan manifesté
je ne comprends pas ! Question scratch 
elaine 23
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par elaine 23 le Ven 16 Aoû 2013 - 15:52

lire "réplique" et pas reolique ...


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par loli83 le Ven 16 Aoû 2013 - 16:33

merci Elaine !
elaine 23
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par elaine 23 le Mar 17 Sep 2013 - 7:51

Sujet resté en suspens :"est-ce dans la solitude que l'on prend conscience de soi ?"

La conscience de soi n'est pas innée et pas universelle . Le petit d'homme ne sait pas qu'il est distict de son environnement . Il faut le stade dit "du miroir", pour qu'il "se" reconnaisse dans le reflet de sa personne . Et nul ne peut voir son visage sans une surface réfléchissante : aspect de soi inconnaissable directement et pourtant porteur de quatre sens , sur cinq ...

Le sujet parle donc d'une solitude seconde, choisie bien après la prise de conscience d'un Je distinct . Et, là c'est d'un autre soi qu'il est question : non celui tourné vers l'extérieur, mais celui qui se retourne vers l'intérieur . Le terme biblique exhortant "convertissez-vous" appelle à ce retour sur soi .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10111
Localisation : Dijon

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par gaston21 le Mar 17 Sep 2013 - 10:59

Je me promène avec un groupe de marcheurs en chaussures très légères...Je discute politique et suis très absorbé dans la discussion...Je marche sur un clou qui perce la semelle et m'entre dans le pied...Je jure comme un beau diable...Ai-je eu besoin de me retourner en moi-même pour prendre conscience de ce même moi-même ?
elaine, gaston est un vrai morpion! Un grand sourire!
elaine 23
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par elaine 23 le Mar 17 Sep 2013 - 11:09

Tu étais trop absorbé en toi-même, justement! Pas conscient du danger extérieur .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
geveil
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 83
Messages : 3853
Localisation : l'univers donc nulle part

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par geveil le Mar 17 Sep 2013 - 13:29

Je crois que chaque message contient un ou plusieurs indices pouvant donner la réponse.  Voici mon point de vue:  la conscience est la sensation des sensations ( Cf De la sensation à l'Être


Pour finir, la boucle dont parle ? n'est pas possible, car pour la logique humaine,imaginer une boucle c'est imaginer un intérieur dont la boucle sortirait et un extérieur où elle sortirait.

Je pense que la conscience de soi, c'est la perception de ce que l'on était l'instant d'avant, car comme le disait ? on est toujours conscient de quelque chose et comme je le disais, l'Être ne peut se connaître pas plus qu'un œil ne peut se voir ou une épée se couper.

Alors, la conscience de soi dans la solitude ? Oui, pourquoi pas, dans le texte auquel je fais référence, je parle de la solitude volontaire des ermites.
Mais le problème se pose alors de savoir si la relation aux autres, nécessaire pour un développement psychique, et les relations au monde, nécessaire pour éprouver des sensations, deviennent à un certain point de son développement, des obstacles à la conscience de soi, ou plutôt, du Soi.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
elaine 23
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par elaine 23 le Mer 18 Sep 2013 - 10:29

Geveil a écrit :
Voici mon point de vue: la conscience est la sensation des sensations ( Cf De la sensation à l'Être
oui, mais pas seulement : il y a une pensée consciente hors sensations : réflexion, méditation .

Et l'oeil de la conscience est doté du rétroviseur de l'introspection : stade où, effectivement, la stimulation externe est inutile et , un autre cran franchi,la conscience s'abstrait totalement du "Je", pour être pur ressenti, au-delà de la sensation des sens matériels, contact avec le Tout .


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)

Contenu sponsorisé

Sujet philo 1 Empty Re: Sujet philo 1

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 8 Avr 2020 - 15:22