LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Le Deal du moment :
Sélection d’ebooks gratuits en ...
Voir le deal

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par Dédé 95 le Ven 30 Sep 2016 - 11:31

Mince, il est content 3 posts de plus pour satisfaire l'Ego.
Loli fait gaffe il va te dépasser Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10105
Localisation : Dijon

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par gaston21 le Ven 30 Sep 2016 - 17:18

Eh oui, dan, dans la feuille de papier toute simple, il y a de la vie! Ca grouille, ça remue, ça virevolte! Les atomes se bousculent, les nuages d'électrons se percutent. Et puis, tu la vois et tu la touches; et pourtant c'est quasi le vide absolu! J'ai vraiment l'impression qu'il te manque la vision scientifique des choses. Et là je ne suis pas dans la philosophie (un domaine qui m'a toujours passionné).
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15311
Localisation : vallée du vent

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par dan 26 le Ven 30 Sep 2016 - 17:53

gaston21 a écrit:Eh oui, dan, dans la feuille de papier toute simple, il y a de la vie! Ca grouille, ça remue, ça virevolte! Les atomes se bousculent, les nuages d'électrons se percutent. Et puis, tu la vois et tu la touches; et pourtant c'est quasi le vide absolu! J'ai vraiment l'impression qu'il te manque la vision scientifique des choses. Et là je ne suis pas dans la philosophie (un domaine qui m'a toujours passionné).
ha bon la vie dans une feuille de papier !!! :affraid: :affraid: :affraid: :affraid:
ok ok !!
amicalement
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par Dédé 95 le Ven 30 Sep 2016 - 18:17

Oui nous sommes fais d'électrons , tu ne le savais pas, un élève de 3ème le sait.
Etrange....très étrange.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15311
Localisation : vallée du vent

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par dan 26 le Ven 30 Sep 2016 - 18:37

gaston21 a écrit:Eh oui, dan, dans la feuille de papier toute simple, il y a de la vie! Ca grouille, ça remue, ça virevolte! Les atomes se bousculent, les nuages d'électrons se percutent. Et puis, tu la vois et tu la touches; et pourtant c'est quasi le vide absolu! J'ai vraiment l'impression qu'il te manque la vision scientifique des choses. Et là je ne suis pas dans la philosophie (un domaine qui m'a toujours passionné).
Donc la matière est vivante !!!
amicalement
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par komyo le Ven 30 Sep 2016 - 18:43

dan 26 a écrit:
Donc la matière est vivante !!!
amicalement

je ne suis pas sur que ce soit l'esprit scientifique qui lui manque ! jocolor



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15311
Localisation : vallée du vent

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par dan 26 le Ven 30 Sep 2016 - 20:52

komyo a écrit:
dan 26 a écrit:
Donc la matière est vivante !!!
amicalement

je ne suis pas sur que ce soit l'esprit scientifique qui lui manque ! jocolor

évite des pirouettes STP .Peux tu répondre: la matière est elle vivante d'après toi, sous pretexte que toute matière est composée de protons ?
amicalement
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par troubaa le Ven 30 Sep 2016 - 22:07

komyo a écrit:
Ben je te remercie pour l'effort, mais je comprends encore moins qu'avant. Déjà qu'avec Dan c'était confus, là ça devient incompréhensible. Suspect
Je comprends mieux pourquoi tu as cité einstein sur la bêtise humaine Very Happy Very Happy Very Happy
plus sérieusement cela m'a toujours fait rire ceux qui citent cette citation : C'est soit de l'auto-dérision soit de la prétention.
Seul eixtein pouvait se permettre se genre de phrase ! t'es tu posé la question si il pensait à des gens comme toi, non tu crois qu'il s'adressait qu'aux autres surement pas à toi.... bha voyons.
Si tu veux mon avis, en toute amitié, abstiens toi avec ce genre de citation sauf si tu as envie de faire de l'auto-dérision... (qui est pour moi une grande qualité)

Si ce genre de spéculation ne te parle pas ou ne t'intéresse pas, quel intérêt as tu d'essayer de faire semblant d'y comprendre quelque chose ?
Parce que j'essaye de comprendre avant de juger. C'est un minimum non ? Si ma conclusion ne te plait pas, désolé, je ne vais pas essayer de ne pas comprendre pour éviter de te contrarier si ma conclusion ne te convient pas.
Je t'ai expliqué que l'on pouvait aussi bien dire que toute chose à sa propre existence que toute chose ne l'a pas
Donc cette notion de propre existence n'a que peu d’intérêt vu qu'elle n'est pas définissable.

De mon point vue, le concept est intéressant car il met l'accent sur l'inter être. A partir du moment ou nous comprenons que nous inter agissons avec tout ce qui nous entoure, il y a des chances que l'on soit plus ouvert à la nature et a ce qui nous entoure.
Je suis en accord avec toi mais que partiellement car ta réflexion est trop partielle.

Ce n'est pas nous qui inter agissons sur l'environnement, mais l'environnement qui inter agit sur l’environnement, toute chose qui est dans l'environnement inter agis avec des autres éléments appartenant à cette environnement.
Ce n'est pas le propre de l'homme mais de toute chose.
Une super nova qui explose a des millards de km inter agira sur la formation des nuages terrestres.
C'est cet inter agissement permanent qui fait que l'environnement n'est pas figé, est en perpétuel mouvement, évolution, changement.
Il n'existe pas une forme de l'environnement mais qu'un état à un instant T, qui est aussi bien différent de l'Etat à l'instant T-1 qu'à l'instant T+1.

Si le concept bouddhique se limite à l'homme alors il est trop restrictif. sinon je suis d'accord que totue chose inter agit sur toute chose.



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par komyo le Ven 14 Oct 2016 - 14:50

troubaa a écrit:

Si le concept bouddhique se limite à l'homme alors il est trop restrictif. sinon je suis d'accord que totue chose inter agit sur toute chose.


Il n'est jamais fait mention de l'homme comme unique, quand il est question de cette dialectique de l interdependance, cela s applique a tous les existants.


sinon, le meme concept expliqué par l'actuel DL :


Que signifie shunya ?


« Essence ultime », ou en d'autres termes… shunya est le mot sanskrit qui signifie «vide », « vacuité ».
Pour mieux comprendre ce que la vacuité… je vais donner un exemple. Ici, cet endroit, il n'y a pas d'éléphant. Il y a donc absence d'éléphant. On est capable de comprendre, de percevoir, de sentir l'absence d'éléphant. Pour percevoir cette absence d'éléphant, il faut d'abord au moins mentalement, avoir une idée de ce qu'est un éléphant. Si on a en tête, on conçoit l'absence d'éléphant, on peut avancer.
Pour quelqu'un qui n'a aucune idée de ce qu'est un éléphant, l'absence d'éléphant dans son esprit, reste quelque chose d'impénétrable/incompréhensible. De la même façon, « vide » signifie « absence d'existence indépendante ».
Le véritable sens de ce mot n'est pas le néant. Sur ce point, Nagarjuna et surtout Buddhapalita ont été très clairs, en précisant que la vacuité signifie l'interdépendance. Tout est interdépendant. Cela signifie donc que la vacuité n'est pas le néant, mais plutôt interdépendance. Interdépendant. Interdépendant signifie qu'il y a quelque chose. Quelque chose existe, de nature interdépendante. Ainsi tout ce qui est interdépendant est là, existe.
Nagarjuna, ainsi que Buddhapalita et Chandrakirti ont expliqué que la vacuité signifie l'interdépendance. L'interdépendance signifie qu'il n'y a pas d'indépendance absolue. L'absence d'indépendance est ce qui définit shunya. De l'absence d'indépendance découle l'interdépendance de toute chose.

Comment l'expliquer ? Si les choses existaient de manière absolument indépendante, alors en s'interrogeant sur la nature de l'existence, tout deviendrait de plus en plus clair. Par exemple le papier… oui… Bien sûr, nous appelons cela du papier. C'est vrai. On peut écrire dessus, l'utiliser. C'est un fait. Tout être reconnaît son existence, même les animaux, ou les mouches. Elles ne peuvent pas le nommer mais elles ont conscience que le papier existe et qu'elles peuvent s'y poser. Mais lorsqu'on pousse son investigation, au-delà de la simple perception, de la simple acceptation du papier, lorsqu'on se questionne : quelle est la réalité du papier ? Sa couleur, sa forme, sa substance, ses particules atomiques, ou même ses particules subatomiques ? On ne peut pas trouver/expliquer l'essence du papier.
Sans passer par l'investigation on accepte simplement que c'est du papier.
Mais si on se questionne, on ne peut rien expliquer/trouver. Sur toutes choses, en particulier sur le concept du « moi »… Je suis ici, je suis tibétain, je suis un moine bouddhiste. Personne n'en doute. Mais si je me demande ou se trouve mon « moi »… Est-il dans ma tête, dans mon cœur, dans mon dos, ici ou là ?

Mon moi se trouve ici (désigne la paume de sa main) et parfois là, il n'y a pas vraiment de réponse. Si on interroge son esprit pour savoir si il est « je » ou « moi », quelque chose ne va pas. Dans ce cas, on ne peut pas employer les mots « mon esprit ». « Mon esprit »… tout le monde est d'accord, lorsque je dis « mon esprit ». Cela signifie que c'est « je », que c'est le moi qui possède l'esprit. On peut donc parler de « mon esprit », « ma pensée ». Cela veut dire essentiellement que la pensée et le moi sont deux entités séparées. Mais au-delà du corps, au-delà de l'esprit, le moi n'existe pas. Le moi est là ; mais si on s'interroge davantage, le moi n'a pas plus d'existence propre que le papier.

Cela nous amène à conclure que l'existence des choses dépend de nombreux autres facteurs. Elles n'ont pas d'existence propre, nous en concluons donc que les choses sont là, sans existence absolue. Ainsi, la nature de l'existence est forcément interdépendante et non indépendante. Et puisque l'existence des choses dépend d'autres facteurs tout est dépendant et non indépendant. Ainsi indépendant et dépendant sont deux opposés absolus. Il n 'y a pas de troisième alternative. C'est indépendant ou c'est dépendant.

Puisque notre investigation montre qu'il n'y a pas d'indépendance, la seule explication est que les choses existent, fonctionnent, sans existence propre. La seule alternative est la dépendance. Puisque la nature de l'existence est dépendante, l'indépendance est impossible à accepter. Ainsi la réalité de l'existence n'intervient qu'a la faveur d'autres facteurs et est dépendante par nature.
Dépendances et indépendance s'opposent. C'est indépendant ou c'est dépendant. Tout est dépendant. Il y a donc absence d'indépendance.

L'absence d'indépendance est ce qui définit shunya. C'est l'absence d'indépendance. Le sûtra dit que la forme n'est que vacuité. La forme est bien là. Puisque la forme existe, alors elle ne peut être que vide. Donc la forme n'est que vacuité. La vacuité n'est que forme de par l'absence d'indépendance, donc la dépendance est la seule possibilité. Et la dépendance signifie que d'autres facteurs entrent en jeu. Les raisons, les causes et les conditions ont alors réellement lieu d'être.

Si tout était indépendant, les causes et les conditions seraient inappropriées, elles n'auraient pas lieu d'être. Mais puisqu'il y a absence d'indépendance, alors les causes et les conditions deviennent réelles, elles entrent en jeu. La vacuité n'est donc que forme.

Si on acquière de l'expérience grâce à une compréhension plus profonde et à une meilleure connaissance des concepts de vacuité et d'interdépendance, notre vision, notre esprit critique s’élargiront forcément.
Alors, dans la vie de tous les jours, lorsqu'on rencontrera un problème, l'ouverture de notre état d'esprit nous permettra d'en avoir une vision globale. Par conséquent, nous aurons beaucoup moins d'émotions perturbatrices.
Si notre esprit est trop étroit, le moindre petit élément peut le perturber. Donc avoir connaissance de shunya, de la relativité, de l'interdépendance, peut apporter beaucoup. De plus, un des messages clés du Bouddha, une des pratiques clés du bouddha-dharma est la compassion, karuna. Un altruisme sans limite.

Ainsi, associer un profond altruisme, un altruisme infini et la prise de conscience de shunya, c'est utile, c'est la clé.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15311
Localisation : vallée du vent

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par dan 26 le Ven 14 Oct 2016 - 16:51

[quote]
komyo a écrit:

Il n'est jamais fait mention de l'homme comme unique, quand il est question de cette dialectique de l interdependance, cela s applique a tous les existants.


sinon, le meme concept expliqué par l'actuel DL :


Que signifie shunya ?


« Essence ultime », ou en d'autres termes… shunya est le mot sanskrit qui signifie «vide », « vacuité ».
Pour mieux comprendre ce que la vacuité… je vais donner un exemple. Ici, cet endroit, il n'y a pas d'éléphant. Il y a donc absence d'éléphant. On est capable de comprendre, de percevoir, de sentir l'absence d'éléphant. Pour percevoir cette absence d'éléphant, il faut d'abord au moins mentalement, avoir une idée de ce qu'est un éléphant. Si on a en tête, on conçoit l'absence d'éléphant, on peut avancer.
Pour quelqu'un qui n'a aucune idée de ce qu'est un éléphant, l'absence d'éléphant dans son esprit, reste quelque chose d'impénétrable/incompréhensible. De la même façon,« vide » signifie « absence d'existence indépendante ».
Le véritable sens de ce mot n'est pas le néant. Sur ce point, Nagarjuna et surtout Buddhapalita ont été très clairs, en précisant que la vacuité signifie l'interdépendance. Tout est interdépendant. Cela signifie donc que la vacuité n'est pas le néant, mais plutôt interdépendance. Interdépendant. Interdépendant signifie qu'il y a quelque chose. Quelque chose existe, de nature interdépendante. Ainsi tout ce qui est interdépendant est là, existe.
Nagarjuna, ainsi que Buddhapalita et Chandrakirti ont expliqué que la vacuité signifie l'interdépendance. L'interdépendance signifie qu'il n'y a pas d'indépendance absolue. L'absence d'indépendance est ce qui définit shunya. De l'absence d'indépendance découle l'interdépendance de toute chose.

Comment l'expliquer ? Si les choses existaient de manière absolument indépendante, alors en s'interrogeant sur la nature de l'existence, tout deviendrait de plus en plus clair. Par exemple le papier… oui… Bien sûr, nous appelons cela du papier. C'est vrai. On peut écrire dessus, l'utiliser. C'est un fait. Tout être reconnaît son existence, même les animaux, ou les mouches. Elles ne peuvent pas le nommer mais elles ont conscience que le papier existe et qu'elles peuvent s'y poser. Mais lorsqu'on pousse son investigation, au-delà de la simple perception, de la simple acceptation du papier, lorsqu'on se questionne : quelle est la réalité du papier ? Sa couleur, sa forme, sa substance, ses particules atomiques, ou même ses particules subatomiques ? On ne peut pas trouver/expliquer l'essence du papier.
Sans passer par l'investigation on accepte simplement que c'est du papier.
Mais si on se questionne, on ne peut rien expliquer/trouver. Sur toutes choses, en particulier sur le concept du « moi »… Je suis ici, je suis tibétain, je suis un moine bouddhiste. Personne n'en doute. Mais si je me demande ou se trouve mon « moi »… Est-il dans ma tête, dans mon cœur, dans mon dos, ici ou là ?

Mon moi se trouve ici (désigne la paume de sa main) et parfois là, il n'y a pas vraiment de réponse. Si on interroge son esprit pour savoir si il est « je » ou « moi », quelque chose ne va pas. Dans ce cas, on ne peut pas employer les mots « mon esprit ». « Mon esprit »… tout le monde est d'accord, lorsque je dis « mon esprit ». Cela signifie que c'est « je », que c'est le moi qui possède l'esprit. On peut donc parler de « mon esprit », « ma pensée ». Cela veut dire essentiellement que la pensée et le moi sont deux entités séparées. Mais au-delà du corps, au-delà de l'esprit, le moi n'existe pas. Le moi est là ; mais si on s'interroge davantage, le moi n'a pas plus d'existence propre que le papier.

Cela nous amène à conclure que l'existence des choses dépend de nombreux autres facteurs. Elles n'ont pas d'existence propre, nous en concluons donc que les choses sont là, sans existence absolue. Ainsi, la nature de l'existence est forcément interdépendante et non indépendante. Et puisque l'existence des choses dépend d'autres facteurs tout est dépendant et non indépendant. Ainsi indépendant et dépendant sont deux opposés absolus. Il n 'y a pas de troisième alternative. C'est indépendant ou c'est dépendant.

Puisque notre investigation montre qu'il n'y a pas d'indépendance, la seule explication est que les choses existent, fonctionnent, sans existence propre. La seule alternative est la dépendance. Puisque la nature de l'existence est dépendante, l'indépendance est impossible à accepter. Ainsi la réalité de l'existence n'intervient qu'a la faveur d'autres facteurs et est dépendante par nature.
Dépendances et indépendance s'opposent. C'est indépendant ou c'est dépendant. Tout est dépendant. Il y a donc absence d'indépendance.

L'absence d'indépendance est ce qui définit shunya. C'est l'absence d'indépendance Belle lapalissade . Le sûtra dit que la forme n'est que vacuité. La forme est bien là. Puisque la forme existe, alors elle ne peut être que vide. Donc la forme n'est que vacuité. La vacuité n'est que forme de par l'absence d'indépendance, donc la dépendance est la seule possibilité. Et la dépendance signifie que d'autres facteurs entrent en jeu. Les raisons, les causes et les conditions ont alors réellement lieu d'être.

Si tout était indépendant, les causes et les conditions seraient inappropriées, elles n'auraient pas lieu d'être. Mais puisqu'il y a absence d'indépendance, alors les causes et les conditions deviennent réelles, elles entrent en jeu. La vacuité n'est donc que forme.

Si on acquière de l'expérience grâce à une compréhension plus profonde et à une meilleure connaissance des concepts de vacuité et d'interdépendance, notre vision, notre esprit critique s’élargiront forcément.
Alors, dans la vie de tous les jours, lorsqu'on rencontrera un problème, l'ouverture de notre état d'esprit nous permettra d'en avoir une vision globale. Par conséquent, nous aurons beaucoup moins d'émotions perturbatrices.
Si notre esprit est trop étroit, le moindre petit élément peut le perturber. Donc avoir connaissance de shunya, de la relativité, de l'interdépendance, peut apporter beaucoup. De plus, un des messages clés du Bouddha, une des pratiques clés du bouddha-dharma est la compassion, karuna. Un altruisme sans limite.

Ainsi, associer un profond altruisme, un altruisme infini et la prise de conscience de shunya, c'est utile, c'est la clé.

Si ce n'est pas de la masturbation intellectuelle , c'est que je n'y comprends strictement rien.
Aller pour rigoler essayez de m'expliquer les mots soulignés .
désolé mais on prend vraiment les autres pour des .........
Amicalement
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10105
Localisation : Dijon

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par gaston21 le Ven 14 Oct 2016 - 17:31

A un certain niveau Dan fait un blocage; sans doute l'inconscient...Mais on sent qu'il lui est impossible de franchir le pas. Et pourtant la science actuelle va dans le sens de cette Vacuité que je n'assimile pas pour ma part au Bouddhisme.
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15311
Localisation : vallée du vent

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par dan 26 le Ven 14 Oct 2016 - 17:37

gaston21 a écrit:A un certain niveau Dan fait un blocage; sans doute l'inconscient...Mais on sent qu'il lui est impossible de franchir le pas. Et pourtant la science actuelle va dans le sens de cette Vacuité que je n'assimile pas pour ma part au Bouddhisme.
Ok !!Mais désolé , pour moi qui suis rationalistes , et matérialiste, c'est de la masturbation intellectuelle sans aucun intérêt particulier, si ce n'est comme le font les gnostiques , de faire croire à une connaissance particulières , réservé aux fameux initiés .
est il possible d'avoir cet avis ?
amicalement
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par komyo le Ven 14 Oct 2016 - 17:49

dan 26 a écrit:
Ok !!Mais désolé , pour moi qui suis rationalistes , et matérialiste, c'est de la masturbation intellectuelle sans aucun intérêt particulier, si ce n'est comme le font les gnostiques , de faire croire à une connaissance particulières , réservé aux fameux initiés .
est il possible d'avoir cet avis ?
amicalement  

le problème c'est que c'est parfaitement rationnel, meme un enfant comprendrait.
Par contre, un vieillard avec ses habitudes de pensée, peut etre pas ...!
tongue


Dernière édition par komyo le Ven 14 Oct 2016 - 19:26, édité 2 fois


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15311
Localisation : vallée du vent

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par dan 26 le Ven 14 Oct 2016 - 18:07

komyo a écrit:

le problème c'est que c'est parfaitement rationnelle, meme un enfant comprendrait.
Par contre un vieillard avec ses habitudes de pensée, peut etre pas ...!
tongue
tu as certainement raison !!! Peux tu m'expliquer cela avec des mots simples, ou me donner simplement un exemple concret !!!

Donc la forme n'est que vacuité. La vacuité n'est que forme de par l'absence d'indépendance, donc la dépendance est la seule possibilité. Et la dépendance signifie que d'autres facteurs entrent en jeu. Les raisons, les causes et les conditions ont alors réellement lieu d'être.
Merci d'avance .
Cela devrait etre facile puisque tu sembles bien comprendre .Merci d'éviter les pirouettes du style , tu ne comprendras jamais !!!
Puisque un enfant peut comprendre cela doit etre simple à expliquer avec des mots simples ou un exemple pratique
amicalement
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par Dédé 95 le Ven 14 Oct 2016 - 18:23

Nom commun

\va.kɥi.te\

vacuité \va.kɥi.te\ féminin
1.État de ce qui est vide. La vacuité de l’estomac cause des tiraillements.
La vacuité des débats le dispute à la vanité des orateurs.
La vacuité d’un conduit de cheminée.

2.(Bouddhisme) Notion bouddhique stipulant que tous les phénomènes sont vides d’une existence propre et autonome.

Merci Google.
Tu n'as pas Google Dan ?
Recherche dans tes 3000 livres. Laughing


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15311
Localisation : vallée du vent

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par dan 26 le Mer 26 Oct 2016 - 22:51

Donc la forme n'est que vacuité. La vacuité n'est que forme de par l'absence d'indépendance, donc la dépendance est la seule possibilité. Et la dépendance signifie que d'autres facteurs entrent en jeu. Les raisons, les causes et les conditions ont alors réellement lieu d'être.

personne n'a pu répondre avec des mots simples pourquoi ?
Néant, vacuite , vide , trou noir, espace infini , sommeil profond, vide absolu , etc etc une chate n'y retrouverait pas ses petits
Amicalement
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par komyo le Mar 15 Nov 2016 - 19:55

dan 26 a écrit:Donc la forme n'est que vacuité. La vacuité n'est que forme de par l'absence d'indépendance, donc la dépendance est la seule possibilité. Et la dépendance signifie que d'autres facteurs entrent en jeu. Les raisons, les causes et les conditions ont alors réellement lieu d'être.

personne n'a pu répondre avec des mots simples pourquoi ?
Néant, vacuite , vide , trou noir, espace infini , sommeil profond, vide absolu , etc etc  une chate n'y retrouverait pas ses petits
Amicalement

la vacuité n'est que forme de par l'absence d'indépendance ! ? c'est quoi ce délire ?
déjà que tu as des difficultés avec des choses simples, si en plus tu les compliques pour expliquer que tu ne les comprends pas,
ce sera difficile pour toi !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par Dédé 95 le Mar 15 Nov 2016 - 20:15

PTDR


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15311
Localisation : vallée du vent

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par dan 26 le Mar 15 Nov 2016 - 20:37

komyo a écrit:

la vacuité n'est que forme de par l'absence d'indépendance ! ?  c'est quoi ce délire ?
déjà que tu as des difficultés avec des choses simples, si en plus tu les compliques pour expliquer que tu ne les comprends pas,
ce sera difficile pour toi !
merci  1000 fois je n'ai fait que copier une définition trouvée sur internet , merci 1000 fois cela confirme exactement ce que j'essaye d'expliquer . Tu penses bien qu'une telle définition je suis totalement incapable  de la trouver seul .
aller pour montrer la masturbation intellectuelle https://fr.wikipedia.org/wiki/%C5%9A%C5%ABnyat%C4%81
Cela confirme ce que je vous explique depuis des mois , tous ces mots qui ne veulent rien dire en langage claire , ne servent qu'à une chose maintenir certains dans une forme d’obscurantisme béat , qui fait croire à une connaissance , qui n'en est pas .
Je confirme avec ces mots abscons on nous prends pour des
mon but etant simple : sortir de cette p.....de pensée unique, et cet obscurantismes beat d'un autre age, où certains veulent nous maintenir .



amicalement


Dernière édition par dan 26 le Mar 15 Nov 2016 - 20:52, édité 1 fois
Dédé 95
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 77
Messages : 15653
Localisation : Enfant du Monde

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par Dédé 95 le Mar 15 Nov 2016 - 20:46

Alors abstient toi de rentrer dans un débat que tu ne comprend pas!
Tu ferais œuvre de salubrité sur ce forum....et sur d'autres, mais eux ont compris quel est ton but.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10105
Localisation : Dijon

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par gaston21 le Jeu 17 Nov 2016 - 18:52

Je reprends un texte que j'ai écrit sur un autre forum. Je pense que la pratique de la méditation bouddhiste favorise la production d'ondes thêta dans le cerveau. Est-ce un bien? Pour le pratiquant, certainement. Pour le progrès de l'Humanité en général, non. On en serait encore au yack-vapeur, à condition encore d'avoir auparavant inventé la brouette...

Matthieu Ricard'est un homme que j'admire pour sa largeur d'esprit et sa générosité. On le voit sur le dernier S&A, bardé d'électrodes, pour évaluer sa conscience en méditation. Sur ce numéro, neuf pages consacrées à la conscience. Un tableau qui décrit les dix états de conscience en méditation, de la relaxation simple (ondes alpha) à l'état extatique (ondes thêta), en passant par la méditation expérimentée (ondes thêta et gamma) et la transe chamanique (ondes thêta). Les moines bouddhistes expérimentés produisent en méditant 30 fois plus d'ondes gamma que les débutants. Comment privilégier tel ou tel type d'ondes? L'hyperventilation (transe chamanique, yoga, soufisme...), isolation des sens et répétition e phrases et d'images mentales ( Aom aom aom...!).   Le stimulus répétitif est le meilleur catalyseur.. N'oublions pas non plus les drogues,LSD, iboga, kétamine, ayahuasca...qui vous conduisent au plafond à la vitesse du TGV! Alors, pensez-vous vraiment atteindre ainsi un plus haut niveau de conscience ou est-ce simplement de l'illusion? Pour ma part, je préfère un cerveau qui "carbure" sur toutes les fréquences mais qui résout des équations mathématiques, les secrets de la nature, l'infinie complexité de l'Univers, l'IRM et...l'informatique! Y patinent dans la semoule nos maîtres bouddhistes! Je sens ma rate se dilater...
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15311
Localisation : vallée du vent

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par dan 26 le Ven 18 Nov 2016 - 20:02

gaston21 a écrit:

Matthieu Ricard'est un homme que j'admire pour sa largeur d'esprit et sa générosité. On le voit sur le dernier S&A, bardé d'électrodes, pour évaluer sa conscience en méditation. Sur ce numéro, neuf pages consacrées à la conscience. Un tableau qui décrit les dix états de conscience en méditation, de la relaxation simple (ondes alpha) à l'état extatique (ondes thêta), en passant par la méditation expérimentée (ondes thêta et gamma) et la transe chamanique (ondes thêta). Les moines bouddhistes expérimentés produisent en méditant 30 fois plus d'ondes gamma que les débutants. Comment privilégier tel ou tel type d'ondes? L'hyperventilation (transe chamanique, yoga, soufisme...), isolation des sens et répétition e phrases et d'images mentales ( Aom aom aom...!).   Le stimulus répétitif est le meilleur catalyseur.. N'oublions pas non plus les drogues,LSD, iboga, kétamine, ayahuasca...qui vous conduisent au plafond à la vitesse du TGV! Alors, pensez-vous vraiment atteindre ainsi un plus haut niveau de conscience ou est-ce simplement de l'illusion? Pour ma part, je préfère un cerveau qui "carbure" sur toutes les fréquences mais qui résout des équations mathématiques, les secrets de la nature, l'infinie complexité de l'Univers, l'IRM et...l'informatique! Y patinent dans la semoule nos maîtres bouddhistes! Je sens ma rate se dilater...
Comme c'est étrange tu reprends une partie de mes arguments quand nous avons abordé  la neurothéologie , tout cela pour arriver à une sensation de conscience modifiée , qui fait croire à certains d'avoir approché ce fameux tout!!!Ce vide, cette vacuité, ce nirvana etc ',

Je confirme toutes ces sensations étrange (EMI, NDE, OBE, Conscience modifié, méditation astrale , etc ) sont emises par le cerveau , rien de bien nouveau .
Exemple la Ketamine est une substance utilisée dans les lieux de réanimation,  qui donne cette impression de décorporation donc des OBE

amicalement
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par komyo le Jeu 1 Déc 2016 - 10:35

tiens, a propos d'inter-être en mode grand public ! Idea

http://www.humanite-biodiversite.fr/article/nous-sommes-un-sac-de-vieux-vieux-vieux-atomes


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15311
Localisation : vallée du vent

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par dan 26 le Dim 4 Déc 2016 - 9:34

komyo a écrit:tiens, a propos d'inter-être en mode grand public !   Idea

http://www.humanite-biodiversite.fr/article/nous-sommes-un-sac-de-vieux-vieux-vieux-atomes
un peu excitée la chroniqueuse !!!Ce n'est pas bien une attitude bouddhiste .
Amicalement
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10105
Localisation : Dijon

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par gaston21 le Dim 4 Déc 2016 - 10:40

Oui, elle bouge beaucoup; à croire qu'elle a une électrode dans l'...! Et ce doigt toujours brandi; à croire qu'elle sait le manier...Je vais me cacher!
dan 26
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 15311
Localisation : vallée du vent

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par dan 26 le Dim 4 Déc 2016 - 12:03

gaston21 a écrit:Oui, elle bouge beaucoup; à croire qu'elle a une électrode dans l'...! Et ce doigt toujours brandi; à croire qu'elle sait le manier...Je vais me cacher!
elle a peut être peur que ça cicatrise !!!! Laughing Laughing Laughing moi aussi je vais ma cacher !!!
Amicalement

Contenu sponsorisé

Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE - Page 2 Empty Re: Les principes enseignée dans le Bouddhisme: LA VACUITE

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 31 Mar 2020 - 22:21