LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal


Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Partagez
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6167
Localisation : France

transhumanisme

Message par komyo le Mar 11 Fév - 9:17

un sujet important dans très peu de temps...


Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Le surhomme ou le surhumain, comme vous le souhaitez, est une idée qui est posée par le philosophe Nietzsche et qui servira de pilier à la rhétorique nazie et à son premier représentant le dénommé Adolf H., ce qui me permet dès la première phrase du premier paragraphe de cet édito d’atteindre le célèbre point de Godwin (lien en annexe pour ceux qui ne sauraient pas ce que c’est).

Pourquoi commencer cet édito comme cela ? Évidemment, même si cela va sans dire, disons-le quand même tant notre climat intellectuel est délétère, ce n’est pas pour faire l’apologie d’une doctrine qui a mené le monde dans l’horreur mais bien pour dénoncer le retour de cette idée du surhomme qui revient parmi nous sous des atours nettement plus séduisants, au nom de la science et du prôôgrès, mais qui se résume, j’en ai bien peur, ni plus ni moins à un nazisme de masse, mondialisé, constituant la poursuite du « rêve » hitlérien par d’autres moyens.

Inferno

Dans le dernier roman de Dan Brown intitulé Inferno, qui doit se traduire vraisemblablement en français par le mot « enfer », un super méga méchant qui est un super génial docteur en biologie décide par idéologie de fomenter un attentat biologique dans l’un des endroits les plus touristiques afin de contaminer le plus vite possible la terre entière avec un nouveau type de virus rendant l’ensemble de l’humanité stérile.

Face aux problèmes engendrés par la surpopulation humaine et de façon très pragmatique, ce chercheur arrive à la conclusion logique qu’il faut impérativement réduire de façon drastique le nombre d’êtres humains vivant sur terre.

Pour y arriver, la façon la plus élégante à laquelle sa réflexion aboutit est d’une part l’utilisation d’un virus qui a pour immense avantage de toucher le vivant mais pas les structures et permet d’éviter les destructions matérielles des guerres, et l’infertilité comme manière d’éviter un génocide généralisé. En une génération, son virus étant imparfait, certains pourront tout de même se reproduire avec un taux de l’ordre de 20 %, ce qui permettra la survie de l’espèce et la réduction de la population à moins de 4 milliards d’habitants, ce qui est nettement plus supportable pour notre environnement.

Dans son esprit, il sauve en réalité l’humanité d’elle-même et assure ainsi la survie de l’espèce humaine. L’auteur d’ailleurs ne semble pas si opposé que cela à cette idée de limitation de la population à travers ce que j’appelle le génocide de la stérilité, qui évidemment favorise les pays riches (ayant accès aux méthodes de procréation assistée) au détriment des pays pauvres…

Cela reste avant tout un roman et tout rapport avec une baisse drastique constatée et scientifiquement prouvée dans l’ensemble des pays occidentaux ne serait que purement fortuite.

Ce chercheur se réclame d’une école de pensée appelée le « transhumanisme » et même si pour le moment tout cela vous semble lointain par rapport à l’économie, vous allez voir rapidement comment ce sujet y est terriblement lié. Mais tout d’abord, arrêtons-nous sur cette doctrine du transhumanisme.

Qu’est-ce que le transhumanisme ?

Wikipédia définit relativement bien cette idéologie moderne du surhomme : « Le transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l’usage des sciences et des techniques afin d’améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains. Le transhumanisme considère certains aspects de la condition humaine tels que le handicap, la souffrance, la maladie, le vieillissement ou la mort subie comme inutiles et indésirables. Dans cette optique, les penseurs transhumanistes comptent sur les biotechnologies et sur d’autres techniques émergentes. Les dangers comme les avantages que présentent de telles évolutions préoccupent aussi le mouvement transhumaniste.
Le terme «transhumanisme» est symbolisé par «H+» (anciennement «>H») et est souvent employé comme synonyme d’«amélioration humaine». Bien que le premier usage connu du mot «transhumanisme» remonte à 1957, son sens actuel trouve son origine dans les années 1980, lorsque certains futurologues américains ont commencé à structurer ce qui est devenu le mouvement transhumaniste. Les penseurs transhumanistes prédisent que les êtres humains pourraient être capables de se transformer en êtres dotés de capacités telles qu’ils mériteraient l’étiquette de «posthumains». Ainsi, le transhumanisme est parfois considéré comme un posthumanisme ou encore comme une forme d’activisme caractérisé par une grande volonté de changement et influencé par les idéaux posthumanistes. En France, ce mouvement est représenté par des mouvements tels que l’Association française transhumaniste, la Fondation FTSL, ou encore NeoHumanitas. Le grand nombre d’approches transhumanistes différentes se reflète au sein même de ces différents groupes.
La perspective transhumaniste d’une humanité transformée a suscité de nombreuses réactions, tant positives que négatives, émanant d’horizons de pensée très divers. Francis Fukuyama a ainsi déclaré, à propos du transhumanisme, qu’il s’agit de l’idée la plus dangereuse du monde.

Francis Fukuyama, brillant intellectuel américain est l’auteur de La Fin de l’homme, ouvrage dans lequel il exprime « ses inquiétudes face aux progrès des biotechnologies et en particulier de leurs applications possibles sur l’être humain. Parce qu’elles seront capables de transformer l’homme à un degré insoupçonné jusqu’alors, elles risquent d’avoir des conséquences extrêmement graves sur le système politique. Il est un ennemi acharné du transhumanisme, mouvement appelant de ses vœux de nombreuses évolutions technologiques afin de modifier l’humain et la société, notamment dans le domaine des biotechnologies. »

Pour tout vous dire, je partage assez ses inquiétudes et c’est donc maintenant qu’intervient le rapport direct avec l’économie.

Le danger Google !

Nous connaissons tous ou presque Google, le célèbre moteur de recherche, mais en réalité nous ne connaissons qu’une partie de Google, sa partie la plus visible et finalement la plus sympathique. Nous connaissons nettement moins le côté obscur de cette grande entreprise dont le cours de l’action avoisine à très juste titre les 1 200 dollars pièce…

Par exemple, on ne sait pas ou peu que Raymond Kurzweil, un type né en 1948 et disons-le brillantissime et absolument génial, a rejoint la société Google ni plus ni moins comme ingénieur en chef de la firme Google fin 2012. Larry Page, le patron et actionnaire de cette entreprise lui a donné carte blanche pour bâtir le Google du futur, celui de demain, et tout cela va tellement vite que le futur c’est vraiment demain… ou presque.

Ce que l’on ne sait pas ou peu, c’est que Raymond Kurzweil est l’un des papes pour ne pas dire LE pape du mouvement transhumaniste mondial et il incarne à merveille ce nouveau courant de pensée « technopathes » (un nouveau syndrome où l’on devient un psychopathe de la technologie).

Or depuis 2012, depuis que Raymond Kurzweil est à la tête technique de Google, nous assistons à un véritable festival d’acquisition de la part de la société Google qui laisse parfaitement entrevoir la stratégie totalement géniale au demeurant de ce qui va devenir la plus grande entreprise mondiale de tous les temps d’ici une vingtaine d’années, et qui sera bien loin du simple moteur de recherche que vous avez l’habitude d’utiliser aujourd’hui dans votre quotidien.

La convergence des technologies NBIC

Voilà le Saint-Graal que poursuivent Google, Larry Page et Raymond Kurzweil. Faire converger et fusionner les technologies NBIC, c’est-à-dire les nanotechnologies, la bio-ingénierie, l’informatique et la cognitique, le tout avec l’aide et l’appui indispensable de l’IA, l’intelligence artificielle dont on parle depuis des décennies maintenant mais qui devient enfin réalité.

L’objectif de Google est de changer le monde, notre monde, et de le transformer radicalement afin de nous faire rentrer dans l’ère post-humaine, dans un nouvel âge transhumaniste, de créer véritablement LE surhomme, celui capable de fusionner avec la machine.

Dans la vision des dirigeants de cette entreprise, l’homme de demain sera une espèce de cyborg quasi immortel made in Google. Le marché est évidemment immense puisque la quête de l’immortalité est à peu près aussi vielle que l’humanité et elle est à portée de mains… et de brevets !

Évidemment, cela pose quelques petits problèmes d’ordre purement éthiques et pragmatiques du type on ne va pas pouvoir être 100 milliards sur terre, alors… qui doit-on « sacrifier » et « comment » ? Dans une société où la moyenne d’âge serait de 2 siècles… comment aborder la notion « d’enfance »… Heureusement, les transhumanistes pensent à tout et l’utérus artificiel, dont Najat Belkassine voudra vraisemblablement équiper de série tous les hommes uniquement afin de savourer son rêve égalitariste, arrivera inévitablement un jour. Je cite à ce propos un texte « transhumaniste » : « Indépendamment des hypothèses sur l’utérus artificiel, qui pourrait permettre une totale exogenèse, indépendante donc de la santé des parents, le maintien de corps jeunes pourrait permettre à ceux et celles qui le choisiraient d’avoir un enfant à tout âge »… Oui, nos chercheurs travaillent évidemment sur ce sujet passionnant de la procréation par « exogenèse », c’est-à-dire en dehors du corps humain… Quelle libération pour la femme, enfin !

Google s’est donc lancé dans une politique d’acquisition massive d’entreprise de nano-technologie, de biologie et évidemment de robotique en rachetant systématiquement les entreprises les plus prometteuses. Je vous conseille à ce sujet l’excellent article de Laurent Alexandre publiée dans le JDD dont je vous joins le lien en annexe et qui tire un véritable signal d’alarme sur ce qui est en train de se jouer.

Quelques remarques et réflexions

Tout d’abord, ceux qui s’inquiètent de sujets comme la théorie du genre, ou plus généralement des sujets sociétaux, eh bien… vous avez raison de vous inquiéter car finalement, tout cela se regroupe parfaitement bien sous l’étiquette transhumanisme pour changer les hommes, pour changer l’humanité, mais les problèmes auxquels nous sommes confrontés sont infiniment plus larges et aussi beaucoup plus préoccupants !

Changer l’homme. C’est un vaste sujet, du nazisme aux religions, de la franc-maçonnerie au communisme, nombreux sont ceux, à travers toutes les époques qui ont voulu changer l’homme. Pour certains, il s’agit de le rendre meilleur spirituellement, pour d’autres d’en faire un surhomme au sens presque du super guerrier, et puis maintenant nous avons un nouveau courant de pensée, le transhumanisme et ce qui est terrifiant là-dedans, c’est que cette idéologie est portée et développée par l’une des plus grandes entreprises du monde et qui deviendra vraisemblablement un monstre aux mains d’intérêts uniquement privés et qui, comme tout monstre froid au carrefour du pouvoir et de la richesse, ne sera probablement pas doué de sagesse.

C’est un tout autre sujet mais je pense qu’il est important. Nous sommes en 1997. En 1997, nous étions à l’aube de la révolution Internet. Il s’en est passé des choses entre 1997 et aujourd’hui où nous utilisons presque tous quotidiennement Internet le plus naturellement du monde. Nous avons détesté la technologie, nous en avons eu peur, nous ne souhaitions pas confier notre carte bleue à un site et puis finalement nous l’avons adopté. Les réseaux ont changé notre vie. En bien et en mal. Nous avons connu un essor considérable pour certaines valeurs boursières, puis la bulle Internet a explosé en vol, mais la technologie et ses applications sont restées.

En ce qui concerne la révolution NBIC et la convergence technologique qu’elle va permettre, nous sommes en 1997, à l’aube de la transformation et sa première phase prendra au moins une dizaine d’années, même si les premiers humanoïdes seront commercialisés dès 2015, c’est-à-dire l’année prochaine. Comme nous sommes en 1997, c’est le moment sans doute d’acheter quelques actions de Google, ou encore d’autres entreprises liées à cette révolution NBIC en marche comme celle du secteur de la robotique. J’y reviendrai sans doute dans d’autres éditos tant ce sujet me passionne, me fascine et me fait frémir intellectuellement.

Nous pouvons avoir peur car il y a de quoi. Nous pouvons être enthousiastes aussi, car il y a de quoi. Mais nous devons veiller à préserver ce qui fait de nous des êtres humains.

Bienvenue en 2084 ou 1984, dans Globalia qui est le « meilleur des mondes » et sur lequel règne déjà en maître la société Google dont l’idéologie perceptible n’est pas forcément saine, voire même porte en elle quelques relents qui, pour utiliser un mot très à la mode, sont nauséabonds. Il est important de voir les véritables dangers.

Restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes »

Éditorialiste et rédacteur du Contrarien Matin
Directeur des études économiques AuCOFFRE.com

http://www.lecontrarien.com/

Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques. Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement www.lecontrarien.com.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Invité
Invité

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Invité le Mar 11 Fév - 9:57

ca fait froid dans le dos, mais cela ne m'étonne pas, et je pense qu'on est déjà plus loin dans le processus, que ce qui est dit.

La "stérilisation" de la population se fait déjà, par les phtalates, et autres produits ou dérivés de l'alimentation industrielle, de leurs emballages (encres...).  Je ne pense pas que ce soit volontaire, au départ, mais le manque de précautions et l'absence de mesures correctrices sont révélatrices...  Cette pollution

"la qualité du sperme diminue"

Les perturbateurs endocriniens sont nombreux.

Autre moyen de diminuer la population mondiale: les maladies (parfois on se demande si elles ne sont pas répandues volontairement).  Par différentes techniques, de plus en plus perfectionnées, ce procédé a toujours été utilisé.  Par exemple par le biais d'huile de cuisine frelatée, empêchant le développement du cerveau, ce qui s'est passé dans une région de Tunisie, hostile au pouvoir.  Bien sûr, personne n'en fait de la pub !  

Les pays riches et avides auront toujours besoin de main d'oeuvre bon marché, tout en devenant ces "sur-hommes"...

Ceux qui se sont emparés de Google savent bien que celui qui détient l'information, détient le pouvoir", mais même Google et internet "portent en eux le germe de leur propre destruction".  Il faut lutter, et garder l'espoir.  Les "villes en transition" sont un exemple de lutte concrète, réaliste et qui fonctionne très bien.
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par hokmah le Mar 11 Fév - 10:40

Si l'on veut étudier un projet à long terme il est clair que seule "l'histoire" pourra, après coup, nous donner les réponses. C'est pour cela que sont utilisés des insectes ou autres animaux à générations "rapides" pour mesurer les impacts sur une "longue" période.

L'humain est dès l'origine un trans-humain à partir du moment où il se crée des outils qui ne sont en fait que des prothèses à effet levier. Je crois qu'il est nécessaire d'être vigilant mais pas épouvanté.

Les grands groupes et autres lobbies ne sont pas à l'abri des effets de la sérendipité qui les laissera gros jean comme devant sans qu'ils n'en comprennent la raison. Nul n'est protégé de hasards déconcertants et "heureux". Un des avantages du chaos...  Laughing Le bordel a du bon!  LOL


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12594

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par loli83 le Mar 11 Fév - 11:41

je craignais hokmah que tu applaudisses concernant les projets de stérilisation , toi qui est tellement soucieux de l'augmentation du nombre des humains

tu ne l'as pas fait ( pour l'instant seulement ?) et c'est tant mieux car je note que dans tous ces "beaux" projets , il n'y a aucune place pour la liberté individuelle

je trouve qu'il n'y a rien de plus important que la liberté , sans cela pour moi la vie ne vaut pas la peine d'être vécue

merci Komyo d'attirer notre attention sur ces évolutions dangereuses
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6922
Localisation : Dijon

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par gaston21 le Mar 11 Fév - 15:25

Eh bien moi, vieux schnoque, je regrette d'être né trop tôt! On se fait peur! Je compare avec ce que j'ai vécu dans mon enfance et ma vie d'aujourd'hui...C'est le jour et la nuit; et tant mieux si le progrès continue, si nos femmes restent jeunes et exigeantes en..., si le vieux c...court le marathon, et si tout doucement l'homme gagne de nouvelles capacités physiques et intellectuelles. Regardez le bond immense que représentent les nanotechnologies et la génétique. Je lis dans Marianne qu'un seul gène, le SRGAP2 a fait démarrer les capacités cognitives des humains (revue Cell). Il permet "la synthèse d'une protéine qui joue un rôle important dans la migration et l'extension des cellules nerveuses dans le cerveau...Il se serait intégré au génome des hominidés il y a 2,4 millions d'années, chez Homo Habilis". Et ce gène a muté pour se transformer en SRGAP2C; grâce à lui, chaque cellule nerveuse du cortex peut avoir à sa surface 10000 dendrites qui multiplient nos capacités cérébrales.
Un simple gène! Alors, c'est un formidable défi et un fantastique espoir que nous avons devant nous. Nous pouvons aider la nature; alors, aidons-la.
Et puis, le monde devient trop peuplé. Plutôt que nous détruire par les armes et les famines, ma foi, s'il existe un moyen indolore de ne pas nous reproduire , pourquoi pousser des cris d'orfraie? Du moment qu'on pourra toujours pousser des cris d'extase! Dans la vie, fô toujours rester optimiste, foi de bouddhiste dépravé!
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6167
Localisation : France

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par komyo le Mar 11 Fév - 15:39

Le problème n'est pas tant l'outil que la main qui le manie.
Si l'homme par non maitrise de la techonologie détruit son environnement, ça sera plié pour tout le monde.


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5205
Localisation : Val David, Québec

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Le Repteux le Mar 11 Fév - 18:07

Je ne crains pas non plus les développements humains, mais nous sommes encore loin d'avoir découvert le principe de l'intelligence, et selon moi, sans cette découverte primordiale, l'IA n'ira pas bien loin. Sommes nous prêts à considérer que notre cerveau procède au hasard pour faire ses choix? Pour moi, notre intelligence se croit plus intelligente qu'elle ne l'est. Face à tout l'inconnu qui nous attend, nous sommes négligeables, ne l'oublions pas.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par hokmah le Mar 11 Fév - 19:25

Négligeables... soit, mais de là à baisser définitivement les bras... c'est le pire qui puisse arriver, du moins pour ce qui me concerne. Que certains s'en accablent, c'est leur problème/solution et ils deviennent quantité négligeable du plein gré de leur soumission.

Beaucoup pensent qu'au delà d'un certain point ils pourraient atteindre plénitude et bonheur... le pire qui puisse arriver là aussi.

Je pense, le Repteux, que tu confonds intelligence et présomption. Je crois que le chercheur authentique a conscience que l'amplitude de ses connaissances augmente de façon exponentielle le  sentiment de ses lacunes face à une explosion de nouvelles interrogations. Plus on trouve, au plus il y a à trouver : le savoir engendre de nouveaux inconnus. Si la vie a un sens... je crois que c'est celui-là, en toute vanité... telle que le psalmodie l'Ecclésiaste.


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5205
Localisation : Val David, Québec

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Le Repteux le Mar 11 Fév - 20:02

La témérité, oui, mais nous ne survivrons pas sans humilité! Le danger le plus imminent, il est entre nous.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12594

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par loli83 le Mer 12 Fév - 11:45

Le Repteux a écrit:La témérité, oui, mais nous ne survivrons pas sans humilité! Le danger le plus imminent, il est entre nous.

oui , là je suis d'accord

par contre dire que " le cerveau procède au hasard pour faire ses choix " , c'est peut être ton cas (je te plains) mais n'en fais pas une généralité
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par hokmah le Mer 12 Fév - 13:46

komyo a écrit:Le problème n'est pas tant l'outil que la main qui le manie.
Si l'homme par non maitrise de la technonologie détruit son environnement, ça sera plié pour tout le monde.
Qu'on le veuille ou non, l'homme est un funambule..., un aventurier ; je crois qu'il le sait... il est joueur et nullement à l'abri des erreurs ; d'ailleurs ne progresse-t-il pas par la méthode des erreurs ?

Si, d'aventure, le pire arrive il n'y aura personne pour le regretter... sauf d'éventuels survivants ou des chiens savants... et que se raconteront-ils ? Des légendes...  clown

Le Dieu de lola ne s'en désolera probablement pas... puisqu'il a tout prévu... à moins que s'humanisant il se dise : tiens... je ne suis pas aussi parfait que je me croyais ! mais je vois que tout cela était bon, je ne me suis pas emmerdé dans mon paradis pendant ce temps... fin de l'épisode humanoïde...jocolor


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5205
Localisation : Val David, Québec

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Le Repteux le Mer 12 Fév - 15:22

lola83 a écrit:par contre dire que " le cerveau procède au hasard pour faire ses choix ", c'est peut être ton cas (je te plains) mais n'en fais pas une généralité.
Connais-tu la théorie de l'évolution Lola?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12594

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par loli83 le Mer 12 Fév - 15:49

je la connais et je ne la partage pas
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5205
Localisation : Val David, Québec

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Le Repteux le Mer 12 Fév - 16:04

C'est bien ce que je disais, ta religion t'empêche d'envisager la connaissance. L'être humain est fondamentalement mauvais, il faut se méfier de ses innovations et demeurer à l'âge de pierre jusqu'au jugement dernier, la belle vie quoi!


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12594

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par loli83 le Mer 12 Fév - 16:11

encore n'importe quoi ! en plus je n'ai pas de religion  Rolling Eyes 
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5205
Localisation : Val David, Québec

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Le Repteux le Mer 12 Fév - 16:18

Nous sommes les seuls adeptes de notre propre religion, mais c'est quand même une religion puisque nos gestes en dépendent. Veux-tu jouer à celui qui aura le plus d'adeptes? Je parie que c'est toi! :sourire gagnant:


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
Edouard LaHonte Jr
Vicomte

Masculin Date d'inscription : 25/05/2012
Messages : 205
Localisation : Put the candle back !

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Edouard LaHonte Jr le Jeu 13 Fév - 7:35

triton vert a écrit:Sommes nous prêts à considérer que notre cerveau procède au hasard pour faire ses choix?
Nous, je ne sais pas mais moi certainement pas. À moins peut-être d'y être forcé par menace de mort, dans le cas je dénonce tout le monde en prime, sans discrimination.


_._._._._._._._._._._._


In spite of our mechanical magnificence, if not for this continuous stream of impulses... we would collapse like... a bunch of broccoli.
- Dr.Frankenstein
avatar
Invité
Invité

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Invité le Jeu 13 Fév - 8:27

Un article aujourd'hui sur ce "transhumanisme"

L'arrivée de surhommes risque de créer une petite caste privilégiée
Le risque de "caste privilégiée" me semble un peu prématuré comme inquiétude...  Surtout quand on voit la déliquescence de notre enseignement (notamment "professionnel"), face à l'avidité d'apprendre des jeunes dans les pays pauvres. Mais ce risque n'est pas à écarter.

On a passé à la TV un film sur ce sujet, mais c'était à partir de la prise d'une drogue qui démultipliait les capacités physiques et mentales.  Le sujet n'a évidemment pas été traité à fond,  mais il pose quand même quelques questions pertinentes: Limitless
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5205
Localisation : Val David, Québec

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Le Repteux le Jeu 13 Fév - 16:47

Edouard LaHonte Jr a écrit:
triton vert a écrit:Sommes nous prêts à considérer que notre cerveau procède au hasard pour faire ses choix?
Nous, je ne sais pas mais moi certainement pas. À moins peut-être d'y être forcé par menace de mort, dans le cas je dénonce tout le monde en prime, sans discrimination.
ED, c'est pour Edward Snowden si je comprends bien, pourtant, tu n'avais pas l'air parano en entrevue. C'est bien connu, les paranos ne laissent rien au hasard, et ils se font même attraper volontairement en dénonçant leurs semblables, histoire de justifier leur paranoïa. Ce n'est qu'une hypothèse, bien sûr, mais que veux-tu, le hasard et moi, ça fait uniquement un.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par hokmah le Jeu 13 Fév - 16:47

Un remake de Faust...? scratch 


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5205
Localisation : Val David, Québec

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Le Repteux le Jeu 13 Fév - 17:50

La hasard et le diable, ça fait plutôt deux je crois! Es-tu prêt, toi Hokmah, à considérer que notre cerveau procède en partie au hasard pour faire ses choix?


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12594

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par loli83 le Jeu 13 Fév - 19:13

ah , maintenant c'est en partie seulement ?
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5205
Localisation : Val David, Québec

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Le Repteux le Jeu 13 Fév - 19:42

Je l'ai spécifié juste pour toi. À qui on dit merci? À la chance si mon cerveau fonctionne au hasard! :sourire gagnant:


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par hokmah le Jeu 13 Fév - 20:16

Le Repteux a écrit:La hasard et le diable, ça fait plutôt deux je crois! Es-tu prêt, toi Hokmah, à considérer que notre cerveau procède en partie au hasard pour faire ses choix?

Il est peut être même programmé pour générer de l'indéterminé...


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par elaine 23 le Ven 14 Fév - 8:52

Le réel, pour moi, est double, quoique non duel : il fonctionne dans la causalité et, en même temps, dans la synchronicité . Cette dernière suppose un plan transcendant les manifestations concrètes . Je retrouve, chez David Peat, une image qui m'était venue aussi : les champignons sont indifférenciés dans un seul organisme souterrain, mais chaque champignon émerge individuellement, sur le plan aerien . Il y a au moins deux plans de réaliité ...


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5205
Localisation : Val David, Québec

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Le Repteux le Ven 14 Fév - 16:13

hokmah a écrit:
Le Repteux a écrit:La hasard et le diable, ça fait plutôt deux je crois! Es-tu prêt, toi Hokmah, à considérer que notre cerveau procède en partie au hasard pour faire ses choix?
Il est peut être même programmé pour générer de l'indéterminé...
Je dirais plutôt constitué, et non programmé. Selon moi, c'est l'imprécision des synapses qui lui procure cette indétermination car les neurones, eux, répondent à une règle précise.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6922
Localisation : Dijon

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par gaston21 le Ven 14 Fév - 16:51

Repteux, à force de hasard, tu vas faire pousser des baobabs au Nord du Canada et voir des ours blancs au Cameroun! Non, tout est entièrement déterminé, même chez les neurones. La poésie que tu apprends ira déjà du côté de l'hippocampe plutôt que d'aller se réfugier dans la bosse des maths...
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par hokmah le Ven 14 Fév - 18:40

La notion de hasard à l'immense avantage de ne pas pouvoir s'habiller d'oripeaux anthropomorphiques. C'est le sacre de l'ignorance reconnue en tant que telle, une forme d'ouverture maximale ou l'on peut s'attendre à "tout", autant qu'à "rien" . La notion même de dieu implique un rapport de vassalité ou de copinage suspect. Les dieux habitent nos panthéons qui ne sont pour moi que des "histoires" distrayantes de l'imaginaire humain.
"Si tu rencontres le bouddha tue le !"  excellent programme...  et trace ta route, ajouterai-je.


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5205
Localisation : Val David, Québec

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Le Repteux le Ven 14 Fév - 18:57

hokmah a écrit:La notion de hasard à l'immense avantage de ne pas pouvoir s'habiller d'oripeaux anthropomorphiques. C'est le sacre de l'ignorance reconnue en tant que telle, une forme d'ouverture maximale ou l'on peut s'attendre à "tout", autant qu'à "rien" .
Exact!

La notion même de dieu implique un rapport de vassalité ou de copinage suspect. Les dieux habitent nos panthéons qui ne sont pour moi que des "histoires" distrayantes de l'imaginaire humain.
C'est aussi ce que Gaston pense, pourtant, il n'arrive pas à atteindre le nirvana du hasard. Pour lui, tout est déterminé quand même. Je soupçonne qu'il a peur de voir s'évaporer ses houris s'il change d'idée.

"Si tu rencontres le bouddha tue le !"  excellent programme...  et trace ta route, ajouterai-je.
Une manière moins brutale: demander au ciel de nous tomber sur la tête jusqu'à ce que cet affront ne produise plus de frissons dans le dos.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6922
Localisation : Dijon

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par gaston21 le Sam 15 Fév - 14:41

Repteux, les (s)ouris  dépassent le transhumanisme. Ce ne sont pas des femmes toutes plates! Ce sont des êtres spirituels qui n'en sont pas moins désirables et sensuelles! As-tu jamais entendu parler de la communion des "seins", si chère à l'Eglise? Elles sont transparentes et ne peuvent rien te cacher. Toi qui est misogyne sur les bords, tu ne peux pas trouver mieux! Aucune "crasse", aucune rouerie, aucune jalousie...C'est le libre-échange parfait...Je m'en vais t'en réserver une!
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5205
Localisation : Val David, Québec

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Le Repteux le Sam 15 Fév - 15:52

Gaston a écrit:Toi qui est misogyne sur les bords
Je suis misogyne parce que je ne pourrai jamais penser comme une femme, mais pas parce que je le désire. En fait, je suis pour que les femmes prennent notre place au pouvoir durant un certain temps, car je crois que nous avons besoin de ce changement-là pour résoudre le problème des guerres.


Dernière édition par Le Repteux le Dim 16 Fév - 19:15, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par hokmah le Dim 16 Fév - 9:04

Transhumanisme et immortalité...ICI


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6922
Localisation : Dijon

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par gaston21 le Dim 16 Fév - 11:01

Sauf erreur de ma part, Benoît XVI n'a jamais supprimé le Purgatoire; le catéchisme est toujours aussi affirmatif. Par contre, oui, on n'en parle plus. Et l'enfer? Il semble bien qu'il ne fasse plus grand peur à personne. Dans les enterrements, on envoie le "client" direct auprès du Seigneur, même s'il est parti en pleine épectase avec sa maîtresse! Avec son épouse, ce n'était peut-être qu'une bonne action, un dévouement au risque de sa vie...
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par hokmah le Dim 16 Fév - 11:24

Les "limbes" ont disparues... demain l'enfer, après demain le paradis et enfin les discours sur dieu... voire dieu lui même... d'autres mythologies à venir... ?


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12594

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par loli83 le Dim 16 Fév - 11:29

ne te fais pas d'illusions Hokmah , tant que je serais là , tu me verras parler de Dieu  Very Happy 

" et s'il n'en reste qu'un , je serai celui là "  cheers 
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 7507
Localisation : Enfant du Monde

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Dédé 95 le Dim 16 Fév - 12:20

Quoi tu seras celui-là ?
Te cacherais-tu derrière ton pseudo?
Vade retro satanas!

 Sage  Jésus reviens! Encore un coup de la théorie du genre!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12594

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par loli83 le Dim 16 Fév - 12:40

déjà que je me prends pour un homme ! Laughing 
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5205
Localisation : Val David, Québec

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Le Repteux le Dim 16 Fév - 16:39

L'immortalité alors que nous n'avons pas encore trouvé le moyen de nous entendre entre-nous et que le temps rigidifie nos automatismes: bienvenue les conflits!


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par hokmah le Dim 16 Fév - 17:38

Même dans le panthéon des dieux grecs immortels c'était déjà le bordel, jalousie, complots et affaires de culs... l'immortalité ... tout comme ici, sur terre... Faut faire avec...  Siffle 


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6922
Localisation : Dijon

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par gaston21 le Dim 16 Fév - 19:09

Je me demande combien d'hommes d'église croient encore vraiment à ces histoires de paradis, d'enfer et de purgatoire. Ils ne peuvent bien sûr pas en parler, mais ce sont des gens instruits et sensés et ces notions de l'au-delà apparaissent tellement vieillottes. L'enfer etc..., c'était des lieux bien précis pour nos aïeux; avec la matière noire et l'énergie sombre, on ne sait plus trop où les mettre!  En tout cas, dans les enterrements, c'est toujours le paradis sans escale!
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5205
Localisation : Val David, Québec

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Le Repteux le Dim 16 Fév - 19:23

"Le paradis sans escale", beau titre pour un polar religieux.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12594

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par loli83 le Dim 16 Fév - 21:05

encore un coup le repteux , tu parles d'immortalité hors sujet , pourquoi ? tu y crois ? tu te poses des questions ?
avatar
hokmah
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 70
Messages : 3800
Localisation : BULGARIE

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par hokmah le Dim 16 Fév - 22:05

Je crois que l'on pourra parler d'immortalité le jour où l'on n'aura pas à naître...


_._._._._._._._._._._._


« Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »
Epictète alien "Plus on sait moins on affirme."
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5205
Localisation : Val David, Québec

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Le Repteux le Dim 16 Fév - 22:39

Je répondais à ceci Lola:
http://quetedugraal.forumgratuit.org/t712p25-transhumanisme#28717

@Hokmah
Si nous devenons immortels un jour, et que l'éternité existe, au rythme où nous peuplons les planètes, il vaudrait mieux pour nous que l'univers soit infini! :sourire calculateur:


Dernière édition par Le Repteux le Dim 16 Fév - 23:06, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12594

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par loli83 le Dim 16 Fév - 22:52

ok , je comprends mieux
avatar
elaine 23
Prince des Cieux

Féminin Date d'inscription : 21/09/2012
Messages : 4761
Localisation : Au pied du canigou

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par elaine 23 le Lun 17 Fév - 8:09

nous naissons à ce que nous nommons la réalité , mais beaucoup admettent que c'est une re-naissance et qu'elle sera suivie de beaucoup d'autres . Les mêmes, qui recommencent ...


_._._._._._._._._._._._


"Il faut imaginer Sisyphe heureux" . Albert Camus
L'homme droit creuse droit avec un outil de travers . L'homme de travers creuse de travers avec un outil droit (Inconnu)
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6922
Localisation : Dijon

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par gaston21 le Lun 17 Fév - 10:26

elaine, je te souhaite de renaître, mais sous la forme de la jeune fille accorte, futée et aguichante que tu as été ...avant-hier ! En espérant que tes expériences amoureuses resteront enregistrées dans ton âme volante! Tu pourras alors profiter encore plus des joies de l'amour dans cette vallée de larmes et apporter à ces pauvres hommes ce qu'il leur faut pour combler leur solitude et leurs tourments...Une grosse bise!
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5205
Localisation : Val David, Québec

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Le Repteux le Lun 17 Fév - 16:53

elaine 23 a écrit:nous naissons à ce que nous nommons la réalité , mais beaucoup admettent que c'est une re-naissance et qu'elle sera suivie de beaucoup d'autres . Les mêmes, qui recommencent ...
"Rien ne sert de regarder au loin si on ne voit même pas le bout de son nez!" (Je ne sais plus de qui c'est....) :sourire menteur:


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 8998
Localisation : ici ou là

Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par troubaa le Mar 17 Fév - 17:02

Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Par Farid Gueham

Au départ du transhumanisme, un humanisme scientifique.

Parachever l’homme, le rendre meilleur : la question est récurrente dans les textes sacrés des religions monothéistes. La fabrication du Golem en est un exemple parlant. Pendant la Renaissance, l’homme de sciences, des arts et des lettres est également plasticien, à l’instar de Pic de la Mirandole. Il s’étudie comme un objet, il se pense, s’analyse, devenant le « créateur de lui-même ». C’est dans les années 50, avec le mouvement de l’Université de Californie que naitra la notion de transhumanisme dont on attribue la paternité à Julian Huxley. Le message de ce mouvement pro-libéral claque au vent, comme l’étendard d’une émancipation nouvelle : personne ne peut fixer les limites de notre propre nature. Une pensée animée par l’idée que non seulement la science n’asservira pas l’homme, mais qu’elle contribuera activement à sa libération.

Améliorer l’homme, qui peut être contre et qui devrait s’en inquiéter ?

La notion d’amélioration, d’optimisation n’est pas une nouveauté dans l’histoire des idées. Elle est à la base de la pensée de Condorcet. Et entre le tanshumanisme et le courant anglo-saxon de l’« enhancement » ou l’augmentation, la rupture de paradigme culturel est majeure, car il n’est plus question de créer un homme meilleur mais un homme plus performant, plus efficace. Cette idée même de perfection génère des angoisses pour plusieurs raisons. Elle brise l’équilibre ancien d’un déterminisme naturel, avec la possibilité inédite de réparer un homme que la société aurait considéré comme « anormal », hors des normes. Réparer, améliorer, optimiser, le transhumanisme bouleverse tout.

Et de fait, l’augmentation d’une caste génère, une population de laissés-pour-compte. Dans la quête de performance absolue émerge une tranche discriminée, les non-améliorés qui seront logiquement considérés comme « plus à la hauteur », « hors du jeu ». Mais ce n’est pas tout : la technique se régénère, elle se réinvente. A l’image des mises à jours « Windows 1, 2, 3 », ne risque-t-on pas de créer des individus à plusieurs vitesses ? Une humanité version 1, 2, etc ?

Dès lors, la technique est-elle un vecteur d’inégalité ou d’émancipation ?

Question d’autant plus complexe que la distinction entre l’homme augmenté et l’homme réparé n’est pas aussi évidente qu’il n’y parait. Dans un futur pas si lointain, lorsqu’il sera question de réparer un homme, on le fera à l’aide d’une technique reprogrammable, intelligente et évolutive. L’homme réparé aura donc la capacité de se récréer et d’accroître un écart discriminant avec le reste de la population. Et si les techniques  seront dans un premier temps utilisées pour un homme malade, nul doute que les usages de « conforts » ne tarderont pas à s’imposer, portés par tous ceux qui revendiquent un accès équitable aux nouvelles sciences de la santé.

L’humain augmenté n’est pas le sujet d’experts que l’on croit. C’est un vrai sujet de société, de politiques publiques et de questions sociales.

Faire un état des lieux, anticiper les besoins, les appréhensions et les moyens qui entourent l’homme « réparé » et demain l’homme « augmenté », c’est le rôle du Comité consultatif national d’éthique. Dans l’une de ses notes, le comité nous met en garde :

« Les conséquences (du transhumanisme) ne sont cependant pas qu’individuelles car le risque est grand d’aboutir à une classe sociale « améliorée » constituée d’une petite minorité d’individus bien informés et disposant des ressources financières suffisantes pour y accéder. Il en résulterait une aggravation de l’écart qui ne cesse de se creuser entre riches et pauvres. Les  riches devenant non seulement de plus en plus riches mais aussi plus puissants, plus intelligents, voire plus heureux que les autres, avec un risque évident de discrimination et même de domination. La perception qu’aurait cette classe sociale « augmentée » des paramètres de la bonne santé psycho-cognitive pourrait même s’en trouver modifiée au point que soient considérés comme pathologiques les « non augmentés », les « diminués ».

Le comité consultatif redoute également des dérives consuméristes et cosmétiques, au service de la performance :

« Après avoir décrit les techniques biomédicales utilisées en vue de neuro-amélioration, il convient de prendre la mesure de ce que l’on peut appeler le « phénomène sociétal de neuroamélioration », c’est-à-dire le fait que certaines personnes non malades recourent à ces techniques dans un but supposé de neuro-amélioration. Le culte de la performance dans les sociétés modernes, le recours « cosmétique » à de telles techniques, l’usage détourné de médicaments conçus pour des pathologies spécifiques, les enjeux militaires et financiers : cet ensemble de facteurs nécessite une analyse du phénomène de neuro-amélioration quant à ses implications sociétales ».

De la santé publique à la sécurité sociale, le transhumanisme est un enjeu bien plus concret qu’il n’y parait.

Des choix sociétaux et des politiques publiques s’imposent. Si demain notre médecine devient partiellement « améliorative », jusqu’où la collectivité pourra-t-elle participer à son financement ? D’un point de vue économique, il n’est pas exclu de penser que les individus augmentés contribuent de l’accroissement du PIB d’une nation. De ce constat découlent également des choix politiques. Si la technique permet de devenir meilleur, plus performant, ces dispositions permettent-elles seules de légitimer une solidarité collective de l’ « enhancement » ? Nul doute que certains états, pour des raisons idéologiques ou religieuses s’opposeront à une technique vecteur de discriminations et d’inégalités. Pas d’angoisse, le temps de l’appropriation sociale et de la mise en place effective de ces dispositions nous laissera sans doute le temps d’affiner et d’adoucir les déclinaisons régionales et nationales de ces politiques.

Ne pas perdre de temps : le projet Calico

Pour Google et Apple, inutile de tergiverser. Le train est en marche, sa course inévitable. L’humain augmenté, c’est un investissement d’avenir. C’est le projet Calico, acronyme pour  «  California Life Company ». Calico se présente comme une société de biotechnologies fondée en 2013. Avec une audace assumée, aussi fascinante qu’arrogante, la société se donne pour mission la lutte contre le vieillissement et les maladies. Vaste programme. A sa tête, Arthur Levinson, le président d’Apple. Si les géants américains n’ont pas hésité longtemps avant de se lancer dans l’aventure, c’est parce que la quête de l’immortalité colonise nos imaginaires comme un fantasme irrépressible et universel. C’est également une belle opération de marketing.

Faire de la transhumanité un enjeu de société.

Dès lors, peut-on affirmer que nous allons vers une démocratisation de cette immortalité ? Pas vraiment. Mais faire du transhumanisme un objet scientifique périphérique, ou un gadget pour spécialiste chevronné serait un immense gâchis. Un rendez-vous manqué avec une révolution des sciences et de la santé qui nous concerne tous. Des choix de société vont s’imposer à nous et l’improvisation n’est pas une option. C’est aujourd’hui qu’il faut penser l’opportunité et le financement d’une médecine améliorative. C’est aujourd’hui qu’il faut anticiper l’impact économique d’une société de citoyens augmentés. Et c’est enfin cette approche technique qui doit précéder les positionnements politiques et culturels qui détermineront à termes comment chaque pays et chaque individu souhaite ou non s’engager cette évolution en marche.
Source : http://www.trop-libre.fr/numerique-2/le-transhumanisme-ce-futur-pas-si-lointain


_._._._._._._._._._._._


« Le vice inhérent au capitalisme est l’inégale répartition de la richesse. Le vice inhérent au socialisme est l’égale répartition de la misère. » – Winston Churchill
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 6922
Localisation : Dijon

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par gaston21 le Mar 17 Fév - 17:14

troubaa, attention, tu vires à gauche! Attention, le transhumanisme est déjà une réalité, mais à qui profite-t-il? A ceux qui sont bourrés de fric et qui peuvent jouir au maximum des avancées en matière de médecine et de rajeunissement, par exemple. Remarque, les déshérités pourront toujours servir comme cobayes ou comme fournisseurs d'organes! Les reins népalais sont particulièrement prisés; sans doute "l'imprégnation" bouddhiste...Tordu, le gaston!

Contenu sponsorisé

Re: Le Transhumanisme : ce futur pas si lointain.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 22 Juil - 16:54