LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

-23%
Le deal à ne pas rater :
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
999 € 1299 €
Voir le deal

La vraie démocratie par... la révolution ?

kamelo
kamelo
Comte

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Messages : 332
Localisation : Elsass

La vraie démocratie par... la révolution ? Empty La vraie démocratie par... la révolution ?

Message par kamelo le Lun 16 Fév 2015 - 1:20

Une personnalité politique très connue est intervenue pour établir une analyse politique de la situation actuelle, à savoir le système politique et ses petits arrangements où tout est cadenassé. Son analyse reflète assez bien ce que j'ai toujours pensé, les contradicteurs se contentant de coller des étiquettes d'adeptes de théorie du complot (je parle de façon générale et pas spécialement sur le forum).

Alors, que faire face à une situation politique où tout est bloqué ? Eh bien, en appelant à la révolution !

Vous allez me dire que c'est encore du O. Besancenot ou J-L Mélanchon qui font encore une scène de caca nerveux ! Non non... Alors un déçu du PS ou encore un ronchon écolo... Même pas ! C'est en réalité une personnalité plutôt classée à droite qui a fait cette déclaration et il s'agit de Rama Yade. Je connais sa fougue politique, mais là, elle vient de s'éveiller et prendre conscience de la réalité du système. La vidéo n'est pas récente, mais elle est très méconnue du public.



_._._._._._._._._._._._


« Le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. » Albert Einstein
kamelo
kamelo
Comte

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Messages : 332
Localisation : Elsass

La vraie démocratie par... la révolution ? Empty Re: La vraie démocratie par... la révolution ?

Message par kamelo le Mer 18 Fév 2015 - 2:06

Un rajout par rapport à cette vidéo :

R. Yade ne dit que le début en appelant aux peuples pour la révolution. Bien que ceci sera tout de même délicat à venir, bien que souhaitable, elle ne dit pas ce qu'elle attend ensuite. Quelle politique appelle t-elle : celle que le peuple définira lui-même (et cela ne sera pas aisé) ou sa politique pour diriger ou gouverner ?


_._._._._._._._._._._._


« Le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. » Albert Einstein
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La vraie démocratie par... la révolution ? Empty Re: La vraie démocratie par... la révolution ?

Message par troubaa le Mer 18 Fév 2015 - 8:43

Le peuple n'est pas un mais divers et variés.
Les révolutions sont toujours POUR quelques uns.
Comme elle le dit à la fin : une revolution mais pourquoi faire ?

PS : je n'aime pas ce genre de vidéo partiale qui n'est qu'un montage journalistique destiné à nous communiquer que le message désiré.

Par exemple dans ce quel a dit, elle a peut être développé argumentation et contre argumentation. Un des deux développements dans le montage aurait disparu.

Pour connaitre un peu R.Y. elle est rarement aussi catégorique et est plus dans l'analyse.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

La vraie démocratie par... la révolution ? Empty Re: La vraie démocratie par... la révolution ?

Message par komyo le Mer 9 Mar 2016 - 15:48

il y a révolution quand les systèmes sont bloqués. De plus en plus, comme on est enfermé dans de faux choix, les gens voteront de moins en moins car ils sauront que leur voix ne sont pas écoutés..
Les politiques se feront toujours davantage des lois pour leur intérêt et la protection de leur système et le peuple ne pourra que subir. C'est de cet excès que proviendra une réaction,
c'est souvent le cas dan les systèmes incapables de se réformer comme aux us ou chez nous.

http://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/philippe-pascot-plus-les-elus-montent-en-haut-de-la-pyramide-plus-ils-s-en-mettent-plein-les-poches-770419.html


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
geveil
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 83
Messages : 3850
Localisation : l'univers donc nulle part

La vraie démocratie par... la révolution ? Empty Re: La vraie démocratie par... la révolution ?

Message par geveil le Mer 9 Mar 2016 - 16:09

Si vous voulez une bonne pinte de rire, mettez donc lesous-titrage dans la vidéo.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10376
Localisation : France

La vraie démocratie par... la révolution ? Empty Re: La vraie démocratie par... la révolution ?

Message par komyo le Mer 9 Mar 2016 - 17:56

euh comment tu fais pour y arriver ?


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La vraie démocratie par... la révolution ? Empty Re: La vraie démocratie par... la révolution ?

Message par troubaa le Mer 9 Mar 2016 - 19:49

komyo a écrit:il y a révolution quand les systèmes sont bloqués. De plus en plus,  comme on est enfermé dans de faux choix, les gens voteront de moins en moins car ils sauront que leur voix ne sont pas écoutés..

sur ce point je suis parfaitement d'accord.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Le Repteux
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 73
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

La vraie démocratie par... la révolution ? Empty Re: La vraie démocratie par... la révolution ?

Message par Le Repteux le Mer 9 Mar 2016 - 19:56

Hihi, la traduction est automatique, aussi bien ne pas en avoir dans ce cas, y a pratiquement rien à comprendre. C'est le bouton cc Komyo (close caption en anglais), en bas de l'image, mais il faut déjà que tu aies activé la vidéo.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

La vraie démocratie par... la révolution ? Empty Re: La vraie démocratie par... la révolution ?

Message par troubaa le Mer 9 Mar 2016 - 22:30

En parlant révolution :

Lentement et à reculons, la classe dirigeante prend conscience de la faillite de l’étatisme. La France a besoin d’un Etat réinventé, se dressant face aux privilèges qui humilient, aux rentes qui excluent.

Qui ne s’affiche pas libéral ces temps-ci ? Le gouvernement socialiste multiplie les déclarations d’intention, depuis la libéralisation des professions réglementées jusqu’à celle du marché du travail. Parmi les candidats à la primaire de droite, c’est à qui supprimera le plus grand nombre d’impôts, à qui réduira davantage la dépense publique, à qui osera aller plus loin qu’Emmanuel Macron. Il faut sans doute y voir le signe que, lentement et à reculons, la classe dirigeante prend conscience de la faillite de l’étatisme, qui depuis le général De Gaulle semble être l’unique boussole de nos politiques publiques.

Fort logiquement, les caves se rebiffent. Gauche de la gauche et droite de la droite se retrouvent alliés objectifs pour s’opposer au (timide) déverrouillage de l’économie française, et en l’occurrence à la loi El Khomri, contre laquelle Florian Philippot et Jean-Luc Mélenchon dévident les mêmes arguments. Seule l’absurde rigidité de la Ve République et la malédiction du présidentialisme empêchent de nouvelles alliances parlementaires de se forger, et les réformateurs des deux camps, majoritaires dans le pays, de prendre le pouvoir. Il faudrait que les députés progressistes renversent le gouvernement par une motion de censure et forcent le président à nommer un Premier ministre et des ministres issus de leurs rangs. Et puis quoi, encore ? Comme si l’on était en démocratie, et que le pouvoir législatif pouvait décider des politiques de la Nation !

Mais il existe un obstacle plus fondamental à cette congrégation des centres : l’absence de références intellectuelles et historiques. La suppression des 35 heures ou la dégressivité des allocations chômage ne font pas un projet de société. C’est la place de l’Etat qu’il faut repenser de fond en comble.

D’où l’urgence de retrouver nos racines, sans attendre que les souverainistes s’en emparent. Dans son dernier essai, l’économiste Jean-Marc Daniel a sorti de leur paisible oubli les Feuillants, ces Jacobins restés fidèles au libéralisme tempéré de la Constituante. L’auteur les associe à la gauche par coquetterie, mais en ces temps où le clivage entre les deux grandes familles politiques émergeait à peine, tout libéral pourrait s’y retrouver (disons, pour simplifier, que de ce libéralisme originel sortiront au siècle suivant Proudhon et le socialisme autogestionnaire sur la gauche, Guizot et la tradition orléaniste sur la droite).

Ce que nous enseignent les Feuillants, c’est d’abord, pour reprendre l’expression de Jean-Marc Daniel, que « la liberté ne se partage pas ». Le libéralisme est un tout économique, politique et sociétal : avis aux « libéraux conservateurs » qui pullulent de nos jours. Il ne serait venu à l’idée de personne de séparer l’exercice des libertés individuelles et la « libre concurrence », dont l’abbé Sieyès fait l’éloge dès les premières lignes de son célèbre pamphlet « Qu’est-ce que le tiers état ? ». Surtout, les Feuillants ne se dressent pas contre l’Etat. Ils en réinventent un nouveau, entièrement dévoué à assurer la liberté de l’individu : ce que l’historien Pierre Rosanvallon appellera le « jacobinisme libéral », qui marquera toute l’histoire du XIXe siècle. Ce n’est pas un hasard si l’on retrouve parmi eux Isaac Le Chapelier, l’auteur de la fameuse loi éponyme, qui abolissait d’un trait de plume toutes les corporations du pays, et donnait à chacun la liberté d’exercer le métier de son choix. L’Etat se dresse face aux privilèges qui humilient, aux rentes qui excluent, aux superstitions qui aliènent. Contre les kystes sans cesse reformés du corps social, il joue le rôle d’anticoagulant. Un rôle permanent, attentif, décisif. L’Etat donne à l’individu les moyens de son autonomie, sans préempter ses décisions.

Les Feuillants auraient fort à faire aujourd’hui. Ils briseraient les corps intermédiaires, ouvriraient les marchés aux outsiders, réinstaureraient l’égalité entre les citoyens (en supprimant le statut de la fonction publique, par exemple ?), adapteraient à notre modernité leur foi dans la propriété privée (sur les data ?). Gageons qu’ils militeraient pour les écoles autonomes et le revenu universel, une idée née dans les années 1790 sous la plume de Thomas Paine.

Vous voulez terminer la révolution ? Feuilletez les Feuillants


GASPARD KOENIG

https://www.generationlibre.eu/medias/presse/nos-tribunes/le-liberalisme-en-france-cest-possible/


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
Anonymous
Invité
Invité

La vraie démocratie par... la révolution ? Empty Re: La vraie démocratie par... la révolution ?

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2016 - 12:49

geveil a écrit:Si vous voulez une bonne pinte de rire, mettez donc lesous-titrage dans la vidéo.

Selon un rapport de la Commission nationale consultative des droits de l'Homme, la France ne lutte pas suffisamment contre la traite des êtres humains. L'institution rappelle que le fléau ne se limite pas à la prostitution mais à toute forme d'exploitation.
Adultes ou enfants contraints de se prostituer, esclaves domestiques, migrants exploités dans des ateliers clandestins, mineurs contraints à la mendicité ou à la délinquance pour le compte d'autrui... La traite des êtres humains recouvre des réalités très diverses et la France ne lutte pas suffisamment contre ce fléau, alerte la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH) dans un rapport publié ce jeudi.

Selon l'institution, le sujet est encore mal connu parmi les Français, qui ont tendance à croire qu'il se limite à la prostitution. "Si l'exploitation sexuelle est une forme importante d'exploitation, elle ne recouvre pas l'ensemble des phénomènes", insiste la CNCDH,
composée de 64 représentants syndicaux, associatifs ou personnalités qualifiées.

"Loin des idées reçues, l'esclavage moderne existe dans notre pays, de même que le travail forcé de personnes vulnérables, et que nombre d'enfants et d'adolescents sont contraints à mendier ou à voler". Or, "la France n'est toujours pas dotée d'une politique publique à part entière de lutte contre la traite et l'exploitation des êtres humains"
Les mineurs sont toujours des "victimes"

La vraie démocratie par... la révolution ? Le-rire-qui-tue

Contenu sponsorisé

La vraie démocratie par... la révolution ? Empty Re: La vraie démocratie par... la révolution ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 31 Mar 2020 - 22:30