LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

destruction de la bio diversité

Partagez
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6509
Localisation : France

destruction de la bio diversité

Message par komyo le Sam 14 Fév - 8:15

quelques chiffres, (pour ceux qui n'auraient pas mesurés l'ampleur du phénomène) ou rien remarqués autour d eux !



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: destruction de la bio diversité

Message par geveil le Sam 14 Fév - 13:06

Remarquablement bien fait ce documentaire.
Et maintenant, que fais-tu pour notre belle terre? Ce n'est pas une provoc, mais une vraie question. Perso, je ne mange carrément plus de viande, je résiste à la tentation d'acheter de nouveaux vêtements, j'en ai assez, je me suis présenté aux nationales de 2012 à mes frais pour faire connaître le mouvement des décroissants, je prends le moins possible ma voiture et j'envisage de rejoindre un ecovillage. Mais ça me paraît ridicule face à la puissance des puissants qui font ce qu'ils veulent.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9915
Localisation : ici ou là

Re: destruction de la bio diversité

Message par troubaa le Sam 14 Fév - 14:02

7 milliards et bientot 10. Sur que l'on prend de la place sur terre.
Moi je crois beaucoup aux fermes verticales qui vont révolutionner l'agriculture.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12822

Re: destruction de la bio diversité

Message par loli83 le Sam 14 Fév - 15:33

de mon côté je pense que si tout le monde agit comme moi , on est sauvé !

qu'en pensez-vous ? :

_ je m'entends bien avec tout le monde : voisins ( quelle que soit leur apparence , leur nationalité, leur religion  ), amis , famille

_ je refuse de prendre les armes pour l'état

_ il va de soi que je respecte les animaux , je ne mange plus de viande

_ je refuse la société de consommation , je n'achète pratiquement  rien , je fabrique ou je récupère

_je me soigne avec des méthodes naturelles

_ je rends service dès que je le peux


il va de soi que je ne vole pas , que je ne mens pas

mais si, j'ai des défauts quand même Very Happy
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: destruction de la bio diversité

Message par Le Repteux le Sam 14 Fév - 16:28

Quand tu ne baiseras plus, on pourra dire que tu es aussi parfaite que moi. :mdr:


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12822

Re: destruction de la bio diversité

Message par loli83 le Sam 14 Fév - 16:37

ça le repteux , je pense que c'est le contraire , tu devrais t'y remettre , quitte à ce que ce soit en tout bien tout honneur avec une petite attitrée qui aimerait les petits pas et le hasard Very Happy
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6509
Localisation : France

Re: destruction de la bio diversité

Message par komyo le Sam 14 Fév - 17:57

geveil a écrit:Remarquablement bien fait ce documentaire.
Et maintenant, que fais-tu pour notre belle terre?  Ce n'est pas une provoc, mais une vraie question. Perso, je ne mange carrément plus de viande, je résiste à la tentation d'acheter de nouveaux vêtements, j'en ai assez, je me suis présenté aux nationales de 2012 à mes frais pour faire connaître le mouvement des décroissants, je prends le moins possible ma voiture et j'envisage de rejoindre un ecovillage. Mais ça me paraît ridicule face à la puissance des puissants qui font ce qu'ils veulent.  

tu connais je pense la métaphore du colibri ! quand on lit amma ou pierre rabbhi, ou d'autres, ce qu'il en ressort c'est que quelque soit la tache, une bougie peut en allumer des milliers d'autres.
Personnellement je travaille dans les énergies renouvelables.


**************************************************************************************

Comment prôner une économie stationnaire quand la croissance apparaît comme l’unique solution aux problèmes économiques ?
MMR : Dans la vision des libéraux classiques britanniques, Adam Smith (1723 – 1790) et John Stuart Mill (1806-1873), le développement du bien-être, « pour le souverain et le peuple », passe par la hausse de la production. Selon ces économistes – qui se définissaient aussi comme philosophes, réfléchissant à la gestion des biens – , l’initiative privée doit être favorisée, le secteur bancaire encadré et les riches payer plus d’impôt. Quand un certain niveau de bien-être est atteint, il s’agit alors de ne pas produire indéfiniment car la terre porte en elle des limites physiques. Et il n’y a pas intérêt à être toujours plus riche – Smith raille le souci du paraître – il faut tendre vers une « steady-state economy ».
Au XIXème siècle, les néoclassiques déboulonneront les classiques, en supprimant la terre – supposée inépuisable – des facteurs de production, dont ne resteront que le capital et le travail. Cette grande manipulation fut une réponse à l’économiste américain Henry George qui, à la fin du XIXème siècle, défendait l’impôt sur la terre. Les keynesiens ne tiendront pas non plus compte des ressources naturelles.
Aujourd’hui nombre d’économistes alertent sur l’incompatibilité entre croissance économique et maîtrise du climat. « Les pays riches vont devoir oublier la croissance s’ils veulent stopper le changement climatique », déclarait Nicholas Stern en septembre 2009.


tout a fait juste, nous ne pouvons pas nous permettre le luxe de souscrire a une pensée magique ou la solution de tous nos problèmes est à venir via de nouvelles découvertes qui permettront un changement de paradigme dans les temps !

C'est ici et maintenant qu'il faut retrouver le sens de la mesure et d' équilibre qui est le propre de tous les systèmes résilients !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: destruction de la bio diversité

Message par geveil le Dim 22 Fév - 14:09



_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6509
Localisation : France

Re: destruction de la bio diversité

Message par komyo le Dim 22 Fév - 14:45

no comment !



_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6509
Localisation : France

Re: destruction de la bio diversité

Message par komyo le Mar 3 Mar - 21:42

ce qui est notable, c est que meme si il y a une fort inertie du système a la déprédation, des voix s élèvent pour le condamner. c('est vrai qu'il est plus facile d'avoir tort avec tout le monde, que raison contre tous, mais bon...


Quand j’entends l’expression « au bord du précipice », l’image qui me vient ce sont les fameux lemmings avançant résolument vers le bord de la falaise.

Pour la première fois de l’histoire, les humains sont sur le point de détruire les perspectives d’une existence décente, ainsi que la plupart du vivant. Le taux d’extinction des espèces est aujourd’hui aussi élevé qu’il y a 65 millions d’années, lorsque qu’une catastrophe majeure, probablement un astéroïde géant, mis fin à l’ère des dinosaures, ouvrant la voie à la prolifération des mammifères. La différence c’est qu’aujourd’hui, l’astéroïde c’est nous, et la voie que nous ouvrirons permettra probablement aux bactéries et aux insectes de proliférer, une fois notre ouvrage achevé.

Les géologues divisent l’histoire de la planète en ères relativement stables. Le pléistocène, d’une durée de plusieurs millions d’années, fut suivi par l’holocène qui dura 10 000 ans, coïncidant avec l’invention humaine qu’est l’agriculture. Aujourd’hui, beaucoup de géologues ajoutent une nouvelle époque, l’anthropocène, qui commence avec la révolution industrielle, à l’origine d’une transformation radicale de la nature. A la lumière de la vitesse du changement, on préfèrerait ne pas savoir quand l’époque suivante commencera, ni ce qu’elle sera.

Une des caractéristiques de l’anthropocène est l’extraordinaire taux d’extinction des espèces. Une autre, la menace que nous représentons pour nous-même. Aucune personne instruite ne peut ignorer que nous sommes à l’aube de terribles désastres environnementaux, dont on peut d’ores et déjà constater les prémices, et cela pourrait devenir désastreux en quelques générations si la tendance actuelle n’est pas inversée.

Ce n’est pas tout. Depuis 70 ans nous vivons sous la menace d’une destruction instantanée et quasi totale, de notre propre fait. Ceux qui sont au courant de l’histoire choquante [du nucléaire], qui continue encore aujourd’hui, auront du mal à contester les conclusions du General Lee Butler, le dernier commandant des forces aériennes, et responsable des armes nucléaires. Il écrit que nous avons pour l’instant survécu à l’ère nucléaire « grâce à une combinaison de technique, de hasard, et d’intervention divine, et cette dernière dans les plus importantes proportions ». C’est quasiment un miracle que nous ayons échappé à la destruction jusqu’ici, et plus on tente le destin, comme nous le faisons actuellement, moins il y a de chance que l’on puisse espérer une intervention divine pour faire perdurer ce miracle.

Nous pourrions souligner un remarquable paradoxe de l’époque actuelle. Il y en a qui fournissent de sérieux efforts pour parer au désastre imminent. En tête on retrouve les segments les plus opprimés de la population mondiale, ceux que l’on considère les plus en retard et primitifs : les sociétés indigènes du monde, des premières nations du Canada aux aborigènes d’Australie, en passant par les peuples tribales d’Inde, et bien d’autres à travers le globe. Dans les pays aux populations indigènes influentes, comme la Bolivie et l’Équateur, il y a maintenant une reconnaissance, inscrite dans la législation, des droits de la nature. Le gouvernement d’Équateur a d’ailleurs proposé de laisser leurs ressources en pétrole dans le sol, là où elles devraient être, si les pays riches leur fournissaient une aide au développement équivalente à une petite fraction de ce qu’ils auraient sacrifiés en n’exploitant pas leurs ressources de pétrole. Les pays riches ont refusé.

Alors que les peuples indigènes essaient d’éviter le désastre, tout à fait à l’opposé, la course au précipice est menée par les sociétés du monde les plus avancées, éduquées, riches et privilégiées, avec en tête l’Amérique du Nord (États-Unis et Canada).

Il y a toute une exubérance en ce moment aux États-Unis à propos de « 100 ans d’indépendance énergétique » alors que nous devenons « l’Arabie Saoudite du siècle à venir ». En écoutant un discours du président Obama d’il y a deux ans on entendrait une éloquente messe funèbre pour toutes les espèces. Il proclamait avec fierté, pour amplifier les applaudissements, que « Maintenant, sous mon administration, l’Amérique produit plus de pétrole qu’à n’importe quel moment des 8 années précédentes. C’est important à savoir. Durant les trois dernières années, j’ai dirigé mon administration vers l’ouverture de millions d’acres pour l’exploitation de gaz et de pétrole sur 23 états différents. Nous allons exploiter plus de 75% de nos ressources potentielles de pétrole offshore. Nous avons quadruplé le nombre d’appareils de forages atteignant un nombre record. Nous avons rajouté suffisamment de pipelines de gaz et de pétrole pour encercler la Terre, voire plus. »

Les applaudissements en disent long sur notre malaise social et moral. Le discours du président se déroulait à Cushing en Oklahoma, une « ville pétrolière » comme il l’annonçait en accueillant son public enthousiaste — en réalité il s’agissait de la ville pétrolière, décrite comme « la plate-forme commerciale la plus importante pour le pétrole brut d’Amérique du Nord ». Et les profits industriels sont sécurisés vu que « produire plus de pétrole et gaz ici à la maison » va continuer à être une « partie critique » de la stratégie énergétique que le président a promise.

Il y a quelques jours le New York Times publiait un supplément « énergie », 8 pages d’euphorie sur le brillant avenir des États-Unis, sur le point de devenir le premier producteur mondial de combustibles fossiles. On n’y trouvait aucune trace de réflexion sur le genre de monde que nous créons allègrement. On pourrait se souvenir de l’observation d’Orwell dans son introduction à « Animal Farm » (non publié), sur comment dans l’Angleterre libre, des idées impopulaires peuvent être supprimées sans l’utilisation de la force, simplement parce que l’immersion dans l’élite culturelle instille la compréhension qu’il y a certaines choses « que cela ne se fait pas de dire » — ou même de penser.

Dans le calcul moral du capitalisme d’état qui prévaut actuellement, les profits et les bonus du prochain quart d’heure ont bien plus d’importance que l’avenir de notre prochain, et puisqu’il s’agit de maladies institutionnelles, elles ne seront pas faciles à vaincre. Alors que tout reste incertain, nous pouvons être sûr, absolument sûr, que les générations futures ne nous pardonneront ni nos silences, ni notre apathie.

https://vimeo.com/117943740



http://partage-le.com/2015/01/au-bord-du-precipice-noam-chomsky/


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: destruction de la bio diversité

Message par geveil le Mer 4 Mar - 0:08

S'il y a des générations futures.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9915
Localisation : ici ou là

Re: destruction de la bio diversité

Message par troubaa le Mer 4 Mar - 1:31

ne t'en fais pas vieux lion comme c'est grâce à l’intervention divine massive (sic) que tout va bien il n'y a aucune raison que cela s’arrête....

dieu est bon , même lola te le confirmera !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12822

Re: destruction de la bio diversité

Message par loli83 le Mer 4 Mar - 2:01

troubaa a écrit:ne t'en fais pas vieux lion comme c'est grâce à l’intervention divine massive (sic) que tout va bien il n'y a aucune raison que cela s’arrête....

dieu est bon , même lola te le confirmera !

en effet !

et oui il y aura encore des générations , mais en passant par une apocalypse terrible qui interviendra en son temps , temps connu de Dieu seul , en attendant il surveille en effet tout ce qui se passe et ce qui se passe n'interférera jamais avec son plan pour le bonheur final de l'humanité

je compare tout à la fait la situation actuelle à la préparation d'une opération chirurgicale très difficile , l'apocalypse à l'opération elle même douloureuse mais nécessaire et ensuite le rétablissement et la rééducation pour une meilleure santé de l"humanité

Sage Smile
avatar
Invité
Invité

Re: destruction de la bio diversité

Message par Invité le Mer 4 Mar - 8:35

lola83 a écrit:de mon côté je pense que si tout le monde agit comme moi , on est sauvé !

qu'en pensez-vous ? :

_ je m'entends bien avec tout le monde : voisins ( quelle que soit leur apparence , leur nationalité, leur religion  ), amis , famille

_ je refuse de prendre les armes pour l'état

_ il va de soi que je respecte les animaux , je ne mange plus de viande

_ je refuse la société de consommation , je n'achète pratiquement  rien , je fabrique ou je récupère

_je me soigne avec des méthodes naturelles

_ je rends service dès que je le peux


il va de soi que je ne vole pas , que je ne mens pas

mais si,  j'ai des défauts quand même Very Happy
connaissant lola, je peux avaliser ce qu'elle dit: c'est vrai: si tout le monde agissait ainsi, il y aurait en effet beaucoup moins de problèmes mondiaux, voire plus du tout.
Oui, des défauts, bien sûr (heureusement, hein ! Sinon tu ne serais pas humaine). Le principal (dans le cadre de nos dialogues) est d'attendre que Dieu arrange tout...

C'est une forme de fatalisme qui peut, dans beaucoup de cas, empêcher de se motiver à agir pour que les choses changent (là je parle "en général", pas de toi!)
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6509
Localisation : France

Re: destruction de la bio diversité

Message par komyo le Mer 4 Mar - 9:51

troubaa a écrit:ne t'en fais pas vieux lion comme c'est grâce à l’intervention divine massive (sic) que tout va bien il n'y a aucune raison que cela s’arrête....


entre nous, ça vaut le mythe des ingénieurs thaumaturges et de la science qui réglera tous les problèmes que nous sommes en train de créer aujourd'hui !
en effet, avec cette croyance, il n'y a aucune raison de ne pas en rajouter une bonne couche en continuant a détruire notre biotope à marche forcée.
Pour revenir a un propos religieux, c'est vraiment "après nous le déluge" !


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7331
Localisation : Dijon

Re: destruction de la bio diversité

Message par gaston21 le Mer 4 Mar - 11:25

Et on amuse les gens avec cette formidable future conférence sur le climat à la fin de l'année, alors que toutes les autres ont déjà échoué; Vous croyez qu'on va arrêter le gaz de schiste, si polluant?Qu'on va freiner la production automobile? La voiture électrique? Quelle bonne blague! Qu'on va réduire le développement des pays pauvres ou émergents? Je soupçonne même un accord secret entre Chine et USA pour ne pas faire naître entre eux des divergences.  Une effarante comédie; Hollande l'a imagée avec les deux nanas qui l'ont accompagné aux Philippines!
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12822

Re: destruction de la bio diversité

Message par loli83 le Mer 4 Mar - 13:18

merci Leela d'attester que je dis la vérité à mon sujet, car un certain Troubaa reste persuadé que j'affabule , j'avoue que mon originalité peut interroger donc je lui pardonne , peut être me prendra t il plus au sérieux avec ton témoignage
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9915
Localisation : ici ou là

Re: destruction de la bio diversité

Message par troubaa le Mer 4 Mar - 14:19

je n'ai pas d'apriori lola.
J’exprime mon ressenti suivant les sujets et les écrits.

Tu as raison gaston.
Et encore y a-t-il réchauffement climatique ?

Tu as vu l'évolution de langage :On a d'abord parlé de réchauffement climatique (la banquise devrait dejà avoir disparue alors qu'elle n'a jamais été ou presque aussi importante),
Puis faute de réchauffement climatique on parla de changement climatique.
Puis de déréglement climatique. Avec ce nouveau terme des qu'une catastrophe climatique a lieu (tempête, orage inondation sécheresse etc...) c'est due aux dérèglements climatiques comme si ce n’était pas  du à un événement naturel.
D'ailleurs c'est la raison pour laquelle hollande a été aux Philippines "ohlala il y a eu des ouragans aux philippines c'est du aux dérèglements climatiques. Ha bon ?)
Et qui dit dérèglement climatique dit responsabilité de l'homme. n'est ce pas...  

Maintenant c'est devenu une simple conférence sur le climat.... Ils vont parler météo : Albert Simon fait nous la météo de demain Very Happy

ca occupe.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Invité
Invité

Re: destruction de la bio diversité

Message par Invité le Mer 4 Mar - 15:37

lola83 a écrit:merci Leela d'attester que je dis la vérité à mon sujet, (...) 
je peux en effet en attester.  Tu es vraiment une personne spéciale (dans le bon sens du terme), tout à fait sincère, même si tu te trompes parfois, mais ça, c'est vrai pour tout le monde !
Parfois (comme moi) tu t'exprimes mal, et c'est cela qui rebute.  Par exemple, tu dis "de mon côté je pense que si tout le monde agit comme moi , on est sauvé !"   Ça peut faire croire que tu te poses en exemple.  Mais si c'est comme pour moi, il faut le prendre dans l'autre sens.
Quand j'ai des choix de vie à faire, comme  choisir d'habiter une grande ou petite maison, avec un grand ou petit jardin, ma référence, c'est "est-ce que si tout le monde faisait comme ça, il y aurait de la place pour tout le monde sur la terre".   Je choisis alors la solution qui me donne un "oui".  Je refuserais donc de vivre dans un château avec un parc, sauf si je peux l'ouvrir au public en ne gardant qu'une toute petite partie pour moi.

Donc ce n'est pas "se poser en exemple", mais adopter certaines références pour faire ses choix de vie.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7331
Localisation : Dijon

Re: destruction de la bio diversité

Message par gaston21 le Mer 4 Mar - 19:00

troubaa, le réchauffement climatique, il est là, et plus personne n'en doute .Le danger est réel, et immédiat. je ne pense d'ailleurs pas qu'on puisse l'arrêter. Le ralentir? Les hommes sont trop égoïstes et trop rapaces pour prendre les mesures qui s'imposeraient. Allez, les jeunes, vous ferez des économies de chauffage, et de vêtements! Comme dans la future émission de la télé-réalité où tous les candidats et candidates seront à poil!
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9915
Localisation : ici ou là

Re: destruction de la bio diversité

Message par troubaa le Mer 4 Mar - 19:04

pas certain que le rechauffement climatique soit là
ce n'est pas aussi clair et simple.
un jour tu verras agoravox t'instruira... Very Happy Very Happy Smile

quoi qu'il en soit, je suis d'accord avec toi il vaut mieux s'adapter que résister


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 04/03/2012
Messages : 12822

Re: destruction de la bio diversité

Message par loli83 le Mer 4 Mar - 19:07

leela a écrit:Donc ce n'est pas "se poser en exemple", mais adopter certaines références pour faire ses choix de vie.

tout à fait leela ! Wink
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8158
Localisation : Enfant du Monde

Re: destruction de la bio diversité

Message par Dédé 95 le Mer 4 Mar - 19:46

troubaa a écrit:pas certain que le rechauffement climatique soit là
ce n'est pas aussi clair et simple.
un jour tu verras agoravox t'instruira... Very Happy  Very Happy  Smile

quoi qu'il en soit, je suis d'accord avec toi il vaut mieux s'adapter que résister

Pas clair?
http://www.glaciers-climat.fr/Mer_de_glace/La_Mer_de_glace.html

Pour ceux qui connaissent c'est simple!
Depuis le grand recul débuté en 1990, on descend sur la Mer de glace toujours avec la télécabine, mais ensuite par un système de rampes fait de 350 marches, avec 15 de plus chaque année pour atteindre la glace dont le niveau baisse de 5 m par ans en moyenne, plus de 100 m en 19 ans.
Faut-il commenter?
Lisez ENTIEREMENT le site! de magnifiques photos.
http://www.glaciers-climat.fr/La_Mer_de_glace_Gros_plans/La_Mer_de_glace_Gros_plans.html
E-di-fiant!


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9915
Localisation : ici ou là

Re: destruction de la bio diversité

Message par troubaa le Mer 4 Mar - 19:57

oui voila pourquoi ce n'est ni simple ni clair.
L’arctique a tendance à se réduire alors que l’antarctique est plutôt sur une phase d'expension importante...

http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2014/10/les-banquises-en-opposition-de-phase.html

http://blogs.tv5.org/meteoblog/2014/07/le-record-quon-nattendait-pas-la-glace-de-lantarctique-ne-fond-pas-elle-est-en-expansion.html


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6509
Localisation : France

Re: destruction de la bio diversité

Message par komyo le Mer 4 Mar - 21:13

je n'ai pas lu tes liens, mais ce qui ressort des dernières études, c'est que les glaciers de l antarctique fondent de plus en plus vite du fait du réchauffement du a l'activité humaine, ce qui est extrèmement dangereux en terme de potentiel de hausse des océans.
au contact de la mer cette eau froide gèle en surface ce qui augmente la surface des glaces.
Mais c'est tout a fait erroné de déduire qu'il n'y aurait pas de réchauffement de la planète parce que la surface de glace autour de l’antarctique augmenterait...


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9915
Localisation : ici ou là

Re: destruction de la bio diversité

Message par troubaa le Mer 4 Mar - 22:02

juste pour rappel cela fait 17 ans qu'il n'y a pas eu de hausse de température... je ne dis pas que le réchauffement n'existe as mais ce n'est peut etre pas le catastrophisme annoncé.

Alors vu que tu ne lies pas mes liensw , obscurantisme quand tu nous tient, voila une analyse un peu plus pertinnte que le radotage médiatique que noius subissons : (si tu veux prendre la peine de lire)

Le record qu'on n'attendait pas : la glace de l'Antarctique ne fond pas, elle est en expansion
Un récent rapport de la National Snow and Ice Data Center (fondé par la Nasa) dévoile que la surface de la banquise en antarctique serait 2.1 millions de kilomètres carré supérieurs aux prévisions de la période de l'année. Comment expliquer ce paradoxe ?

- Frédéric Decker : Les modèles climatiques ont leurs limites. Ils l’ont d’ailleurs déjà démontré en échouant sur l’accélération du réchauffement prévue pour la décennie 2000-2010 à l’échelle planétaire. Au lieu de cela, la température moyenne globale de notre planète a stagné, voire très légèrement augmenté. C’est aussi le cas dans les prévisions de comportement des banquises arctique et antarctique.
Le fait que la banquise antarctique progresse cette année n’est pas très étonnant. La variabilité naturelle du climat fait que ce type de fluctuations reste « normal ». La Terre vient de connaître son deuxième printemps le plus chaud depuis la fin du 19e siècle, juste derrière le printemps 2010. Plus régionalement, l’Antarctique a connu des mois conformes aux moyennes de saison, voire un peu froid depuis ce début d’année.
Avec plus de 12 millions de km2 d’extension des glaces et de la neige, l’hémisphère Sud bat en effet un record de forte extension. D’ailleurs, en contradiction avec le réchauffement global, cette extension est régulière depuis les premières mesures en 1979, à l’inverse de l’hémisphère Nord et donc de la zone Arctique qui voit la couverture de neige et de glace réduire progressivement.

Antarctique052014

Pourtant, le programme de modélisation de l'évolution des banquises utilisé par les Nations unies prévoit une diminution de sa surface, et non une augmentation. Peut-on mettre en cause les paramètres qui le composent ?

- Frédéric Decker : Les modèles climatiques échouent régulièrement comme je le disais plus haut, plus encore sur les projections des précipitations à venir. Le cas de l’Antarctique est toutefois particulier : le réchauffement est peu marqué, et concerne essentiellement la frange littorale du continent glacé ; une grande partie intérieur de l’Antarctique stagne, voire se refroidit ! Ce léger réchauffement côtier s’accompagne de précipitations plus abondantes que dans un passé récent, augmentant donc la masse neigeuse près des côtes, neige qui se transforme en glace et donc en banquise lors des hivers extrêmement froids de cette partie du monde. Cette extension est donc logique, elle pourrait même perdurer dans les années, voire les décennies à venir avant, peut-être, un recul ultérieur. Les climatologues planchent régulièrement sur les modèles climatiques qui demandent fréquemment des réglages. Nul doute que les prévisions à long terme vont progresser, mais lentement en fonction de la meilleure compréhension de certaines interactions, notamment entre les océans et l’atmosphère.

A quel point ce phénomène remet-il les différents scénarios du dérèglement climatique en question ?

- Frédéric Decker : Le climat terrestre est très complexe. Parler de dérèglement est d’ailleurs erroné puisque, par définition, le climat terrestre n’est pas, n’a jamais été et ne sera jamais linéaire, donc jamais « réglé ». Réchauffements et refroidissements se succèdent depuis toujours, notre planète a d’ailleurs été beaucoup plus chaude qu’aujourd’hui il y a plusieurs millions d’années (mais la configuration géographique a changé depuis en raison de la dérive des continents).
Le réchauffement climatique, puisque c’est de cela qu’il s’agit notamment depuis les années 70, est mesuré et confirmé. Les tendances climatiques vont dans le sens de la poursuite de ce réchauffement, mais les modèles restent assez indécis sur la rapidité et l’intensité de ce réchauffement. Des phénomènes naturels sont d’ailleurs susceptibles de contrarier ce réchauffement…

De quoi est-on aujourd'hui sûr en ce qui concerne le dérèglement climatique, et son effet sur la diminution de la banquise ?

- Frédéric Decker : Justement, nous ne sommes sûrs de rien. Le climatologue ou le scientifique qui affirme être sûr de quoi que ce soit dans ce domaine est à côté de la plaque ! Le climat est complexe, certaines de ses subtilités nous échappent encore, et nous avons toujours à apprendre à ce sujet.
Bien sûr, le réchauffement actuel occasionne une diminution de la banquise Arctique qui se confirme depuis la fin des années 70 (début des mesures fiables). Mais  je rappelle que le climat arctique s’est brutalement refroidi entre la fin des années 40 et 1979 (d’où une extension de la banquise), avant de connaître un nouveau réchauffement (comme entre 1900 et 1945). La poursuite du réchauffement va donc probablement maintenir la fonte des glaces de l’hémisphère Nord. La situation plus complexe de l’Antarctique laisse à penser que son expansion pourrait perdurer ces prochaines années. Ce continent est si froid qu’un réchauffement d’un degré ou moins ne suffit pas à faire reculer sa banquise. Un réchauffement plus intense pourrait peut-être inverser cette tendance. Mais le conditionnel reste de rigueur…



_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Invité
Invité

Re: destruction de la bio diversité

Message par Invité le Mer 4 Mar - 23:12

je n'ai jamais cru à l'origine anthropique du réchauffement climatique, qui s'est en effet arrêté depuis la fin des années 90. Ça, ce sont les chiffres, indiscutables: il a commencé, puis s'est arrêté, exactement comme l'avaient prévu les deux chercheurs suédois qui soutiennent depuis bien plus longtemps que le réchauffement correspondait au cycle solaire. (J'ai oublié leurs noms)
avatar
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 6509
Localisation : France

Re: destruction de la bio diversité

Message par komyo le Jeu 5 Mar - 2:46

troubaa a écrit:juste pour rappel cela fait 17 ans qu'il n'y a pas eu de hausse de température... je ne dis pas que le réchauffement n'existe as mais ce n'est peut etre pas le catastrophisme annoncé.

Alors vu que tu ne lies pas mes liensw , obscurantisme quand tu nous tient, voila une analyse un peu plus pertinnte que le radotage médiatique que noius subissons : (si tu veux prendre la peine de lire)

[/i]

curieux, je te transmets une information scientifique de la nasa qui indique que la glace croit en surface en antarctique suite a la fonte des glaciers, lesquels représentent une quantité d'eau douce phénoménal et tu me ressort un article expliquant que la surface de la glace en antarctique augmente. A se demander qui lit et quoi ?

tu ajoutes qu'aucun réchauffement n'a eu lieu depuis 17 ans, or dans ton article, l'auteur un présentateur de météo indique "Le réchauffement climatique, puisque c’est de cela qu’il s’agit notamment depuis les années 70, est mesuré et confirmé."

Enfin tout est a l'avenant, puisque dans un des liens que tu transmets, il est dit "sur la période 1979/2014, l’étendue minimale de la banquise a diminué de plus de deux millions de kilomètres carrés. Avec surtout une presque disparation des glaces de plus de trois ans d’âge qui constituaient près du quart de la surface au milieu des années 1980. En conséquence, l’épaisseur moyenne de la banquise a diminué, favorisant sa fonte plus rapide durant l’été."


Finalement que je le lise ou non les liens que tu cites, cela ne sert pas a grand chose, puisque visiblement tu ne sembles pas les comprendre !


http://www.notre-planete.info/actualites/4200-2014-annee-plus-chaude-Terre


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9915
Localisation : ici ou là

Re: destruction de la bio diversité

Message par troubaa le Jeu 5 Mar - 14:08

tu ajoutes qu'aucun réchauffement n'a eu lieu depuis 17 ans, or dans ton article, l'auteur un présentateur de météo indique "Le réchauffement climatique, puisque c’est de cela qu’il s’agit notamment depuis les années 70, est mesuré et confirmé."
Où est la contradiction ?

curieux, je te transmets une information scientifique de la nasa qui indique que la glace croit en surface en antarctique suite a la fonte des glaciers, lesquels représentent une quantité d'eau douce phénoménal et tu me ressort un article expliquant que la surface de la glace en antarctique augmente. A se demander qui lit et quoi
Du tout tu n'as pas compris ce que tu lis.
Ce que tu exprimes comme une certitude de la nasa est une hypothèse émise par une équipe néerlandaise. Différence....

Je rappelle à monsieur qui comprends tout de travers, que j'ai dit que le réchauffement climatique n'était pas aussi clair et  simple qu'on nous l'expose, je n'ai pas dit que c'était faux.

Comme d'hab tu es plus dans la confrontation pas dans la réflexion.

Cocnernant 2014 comme l'année la plus chaude il faut lire les commentaires de ton lien.
Celui là me parait pertinent :


on peut se demander si une différence si infime de degré (quelques centièmes) est significatif.

Ainsi

La NASA et la NOAA viennent de publier leurs données pour le mois de décembre 2014; Les conclusions sont inchangées.

Comme promis, voici les mises à jour pour les températures moyennes globales pour 2014, incluant le mois de Décembre, selon le GISS-LOTI, le NCDC, UAH et RSS.


-Le National Climatic Data Center de la NOAA

Le tableau ci-dessous indique les différences calculées entre les moyennes annuelles des années "les plus chaudes" de la période 1998-2014.

Année X Temp. Moyenne °C Différence 2014-X
1998 0,63083 0,058 °C
2005 0,645 0,044 °C
2010 0,65083 0,038 °C
2014 0,6892 0 °C

Autrement dit, selon cette institution (le NCDC de la NOAA) "l'année la plus chaude" (de tous les temps comme disent certains), en moyenne, à la surface du globe, aurait été :

plus chaude que l'année 2010 d'environ 4 centièmes de degré.
plus chaude que l'année 2005 d'environ 4 centièmes de degré.
plus chaude que l'année 1998 d'environ 6 centièmes de degré.


-Le Goddard Institute de la NASA (ci-contre) :

Année X Temp. Moyenne °C Différence 2014-X
1998 0,60917 0,066 °C
2005 0,65 0,025 °C
2010 0,6575 0,0175 °C
2014 0,675 0 °C

Autrement dit, selon cette institution (le GISS de la NASA) "l'année la plus chaude" ("de tous les temps"), en moyenne à la surface du globe, aurait été

plus chaude que l'année 2010 d'environ UN à DEUX centièmes de degré.
plus chaude que l'année 2005 d'environ 2 à 3 centièmes de degré.
plus chaude que l'année 1998 d'environ 6 à 7 centièmes de degré.

Autrement dit, encore et en tenant compte des erreurs d'arrondis, la prise en compte du mois de décembre introduit, dans les mesures des températures moyennes annuelles de surface, une augmentation de 0 à 1 centième de degré par rapport aux données précédentes.

Autant dire que ces différences d'un, de deux, de trois, ou même de 7 centièmes de degré sont, en réalité, imperceptibles et n'ont aucune signification dans une collection de résultats de mesures qui sont déterminés à plus ou moins un dixième de degré près, c'est à dire avec une marge d'erreur totale d'environ 0,2°C.

En réalité, l'anomalie de température de l'années 2014 est donc parfaitement indistinguable de celle des années 1998, 2005, 2010, ainsi d'ailleurs, en toute rigueur, que de toutes les années dont les marges d'incertitudes (trait vertical noir) interceptent les zones en grisé dans les graphiques ci-dessus. C'est à dire, au moins, de toutes les années depuis 1997, sauf les années plus froides 1997, 1999 et 2000 pour le GISS-LOTI et 1999 et 2000 pour le NCDC-NOAA. On ne saurait mieux illustrer le fait que nous sommes actuellement sur un plateau de température qui se poursuit depuis, au moins, 17 ans.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Invité
Invité

Re: destruction de la bio diversité

Message par Invité le Jeu 5 Mar - 14:39

heu "une année chaude" ou même une dizaine n'est pas une donnée significative : l'échelle de temps en climatologie est de MINIMUM 30 ANS, idéalement 100. Wink

Contenu sponsorisé

Re: destruction de la bio diversité

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 17:29