LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

Visitez le forum partenaire : http://diamehito.forumactif.org/

Faut-il supprimer les notes à l'école?

Partagez
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9800
Localisation : ici ou là

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par troubaa le Mar 23 Fév - 19:24

geveil a écrit:C'est vraiment fascinant, il n'y a pas plus réac que Dédé et Gaston qui se disent de gauche et plus progressiste que Troubaa, qui se reconnaît de droite.  Dieu et moi nous nous marrons, nous fendons la pipe, PTDR
Libéral avec une légère tendance libertarien.
Dédé défend une idéologie du XIX°siècle je ne vois en quoi il serait progressiste.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8061
Localisation : Enfant du Monde

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par Dédé 95 le Mar 23 Fév - 20:14

Bah oui et Troubaa une idéologie du 18/19 ème siècle

Historiquement, le libéralisme est une doctrine politique, apparue au XIXe siècle, qui réclamait la liberté politique, religieuse, économique, etc., dans l'esprit des principes de 1789. L'anglais John Locke (1632-1704), qui a fait de l'individu et de ses droits inaliénables (liberté, propriété...) le centre et l'origine des relations sociales, en fut l'un des précurseurs.

En quoi défendre une idéologie née il y a 160 ans ne serait pas progressiste ? confused


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9800
Localisation : ici ou là

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par troubaa le Mar 23 Fév - 20:40

oui mais le libéralisme du XXI° siecle n'a rien à voir avec celui du XIX° ! d'ailleurs au XIX° il etait considéré comme une valeur de gauche c'est dire...
Ouile libéralisme evolue...

Tu m'as deja vu copier/coller des écrits d'adam smith comme toi tu nous abreuves de texte de lenine et Marx comme argument ...


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8061
Localisation : Enfant du Monde

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par Dédé 95 le Mar 23 Fév - 20:58

Bah oui mais moi je suis bien obligé de chercher les textes exactes, je n'ai que mon certif et la 1ère partie du bac, ça va pas loin, en plus j'ai 73 ans, tu verra ta mémoire à mon âge.
En un mot je ne suis qu'un ouvrier, pas un intello sortie de Dauphine drunken Very Happy


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9800
Localisation : ici ou là

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par troubaa le Mar 23 Fév - 21:38

et alors dauphine est une université libre et gratuite

...
tu as quoi contre les universités libres et gratuites ?

Encore tes préjugés....


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8061
Localisation : Enfant du Monde

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par Dédé 95 le Mer 24 Fév - 7:50

....Rien.
Le 16èm arrondissement j'aime bien surtout l'avenue Foch. Du reste l'Ecole d'Apprentissage de la RATP se situait rue Mozart, j'y ai fait mes études, cela prouve que c'est un bon quartier.
Je ne savais pas que Dauphine était une école libre, je pensais que c'était une école publique.

...
Tu as quoi contre les possesseurs du CEP acquis dans une école religieuse et payante ?

Encore tes préjugés...
Mais que veux tu je n'ai que les connaissances d'un ouvrier pas celles d'un universitaire.
Par ailleurs tu n'a toujours pas répondu à ma question:
En quoi défendre une idéologie née il y a 160 ans ne serait pas progressiste ?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par geveil le Mer 24 Fév - 21:16

Je commence à désespérer de te faire voir la monde sous un autre angle, Gaston, vas voir ceci, si tu n'as pas peur du changement:https://lamaternelledesenfants.wordpress.com/


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7292
Localisation : Dijon

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par gaston21 le Jeu 25 Fév - 11:27

Vieux Lion, les écoles Montessori ont de bons résultats, mais l'encadrement est quasi double que dans une école classique et il faut en tenir compte; des élèves mieux encadrés et mieux suivis réussissent toujours mieux. Mais les frais pour les parents ne sont pas les mêmes; il faut les aligner, les "pépettes!"
Pourquoi les parents aisés préfèrent-ils envoyer leurs lardons dans le privé plutôt que dans le public? Parce qu'en règle générale, la discipline est meilleure.
Tu ne me changeras pas; j'ai été programmé dès mon enfance "pour que ça saute!"
Sourire!
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par geveil le Jeu 25 Fév - 12:20

Je ne te changerai pas, soit, d'ailleurs tu es bien comme tu es et si je passe en Bourgogne, je compte sur toi pour déguster un bon vin du cru.
Ceci dit, es-tu aller voir le docu dont je donne les références? Ça ne se passe pas dans un milieu friqué, mais à Genevilliers, dans une zone dite prioritaire.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8061
Localisation : Enfant du Monde

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par Dédé 95 le Jeu 25 Fév - 13:12

A Genevilliers il n'y a pas que la Zone, il y a aussi des quartiers friqués.
J'habite à 10km vieux lion. Very Happy
Par exemple le quartier Le Village est loin d'être un quartier zonard, quand on voit que le salaire moyen est de 27100€ on est loin du RSA et même du SMIC.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par geveil le Jeu 25 Fév - 16:10

Mais putain de merde, allez donc voir avant de réagir! C'est inouï ce besoin de contrer les gens avant même de se renseigner? Et vous déplorer qu'il y ait des guerres ?


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7292
Localisation : Dijon

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par gaston21 le Jeu 25 Fév - 18:36

Oui, vieux Lion, je l'ai lu, mais il y a l'exception qui confirme la règle. Je pense, mais c'est peut-être un avis personnel, que le but principal de l'école est de donner aux enfants le goût de l'effort et de la discipline, de leur faire comprendre que la vie n'est pas toujours rose et qu'elle est un combat si on veut réussir. C'est bien beau de ne faire que ce qui plaît, mais ça ne prépare pas à l'avenir qui les attend. Quand nous apprenions par coeur les poésies, que nous faisions des dictées ou récitions nos tables, suivions-nous nos caprices? A la baguette, comme le chef d'orchestre...Hum...
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8061
Localisation : Enfant du Monde

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par Dédé 95 le Jeu 25 Fév - 18:37

Mais Geveil j'ai été voir, je connais Gennevilliers, j'habite à La frette,  Very Happy  les écoles et la méthode Montessori ont en a longtemps discuté sur Méta, ça ne te rappelle rien?


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par geveil le Jeu 25 Fév - 22:44

En tous cas, Céline Alvarez a filmé une maternelle d'un quartier difficile.

Gaston, si tu as regardé son documentaire sur cette classe de maternelle, n'as tu pas constaté à quel point les gosses sont concentrés, attentifs, actifs, ne font-ils pas des efforts, par exemple la petite qui attache les boutons d'une chemise?
De plus, ils sont gais, rayonnants, n'est-ce pas cela qui compte?
Oui, le monde est dur, ce n'est pas une raison de ne pas tenter de le rendre plus tendre. On peut constater que les murs d'un appartement sont décrépis, fissurés, ce n'est pas une raison pour ne pas le restaurer.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par geveil le Jeu 25 Fév - 22:46

Dédé 95 a écrit:Mais Geveil j'ai été voir, je connais Gennevilliers, j'habite à La frette,  Very Happy  les écoles et la méthode Montessori ont en a longtemps discuté sur Méta, ça ne te rappelle rien?
Tu es allé voir cette école, tu as regardé le documentaire?

Non, je ne me souviens pas du tout de la discussion sur Méta.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par geveil le Ven 26 Fév - 22:48

Alors, es-tu allé voir cette école, as-tu regardé le documentaire?

Non, je ne me souviens pas du tout de la discussion sur Méta.[/quote]


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8061
Localisation : Enfant du Monde

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par Dédé 95 le Sam 27 Fév - 9:14

Je connais celle de Presles, je connais même un de ses enseignant.
Pour ceux qui peuvent payer, un enseignement de qualité.
http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2009/11/30/ecoles-specialisees/

Après la médecine à deux vitesses l'éducation à deux vitesses.

Maintenant sa pédagogie me laisse dubitatif, mais comme c'est pas mon métier, et que je connais que celle de l'enseignement du Judo, je m'abstiendrais.
Par contre si l'EN n'a jamais suivi ce type d'enseignement (ca fait quand même près de 100 ans), il y a surement une raison.


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par geveil le Sam 27 Fév - 10:47

As-tu regardé le petit film réalisé par Céline Alvarez? Sinon, vas-y , on en reparlera après.

Parmi les raisons qui font que l'EN ne donne pas suite, il y a l'inertie, j'ai été prof et peut te certifier qu'il n'y a pas plus réac que ce mamouth. Et toi, serais-tu réac?
Et voici qui devrait te plaire, mon épouse soutient que l'EN est contaminée par la pensée libérale quoi que se disant en majorité de gauche, et ne souhaite pas faire des enfants des citoyens épanouies, responsables et contestaires, mais en faire des employés modèles au service du capitalisme.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7292
Localisation : Dijon

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par gaston21 le Sam 27 Fév - 11:20

Pensée libérale? Dans quel sens? Dans le sens du capitalisme, je ne le pense pas; par contre, dans le sens libertarien et "je m'en foutisme", je suis d'accord. De toute façon, le noyau qui se trouve au sommet ne touche plus terre; et il y a longtemps qu'ils ont décollé pour Mars ou Vénus! On l'a vu jadis avec la méthode globale de lecture, puis les maths. modernes...Avec Najah, je crois qu'ils ont même quitté la galaxie!
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par geveil le Sam 27 Fév - 13:02

As-tu regardé le petit film réalisé par Céline Alvarez? Sinon, vas-y , on en reparlera après.

Maintenant, si tu ne l'as pas fait, je comprends que ça puisse te faire peur, changer ses opinions qui tiennent bien chaud pour d'autres, ça fait froid dans le dos.

Mais les nouvelles opinions peuvent tenir encore plus chaud.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8061
Localisation : Enfant du Monde

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par Dédé 95 le Sam 27 Fév - 13:23

Ton épouse Geveil à parfaitement raison.
L'éducation Nationale est une nécessité dans laquelle elle exerce, et elle exerce au sein d'une société libérale-capitaliste, et conformément à ses besoins.
Danton à écrit: "Après le Pain l'Instruction est le premier besoin d'un Peuple"
Mais Jules ferry a rectifié:
"De l'Instruction nait la Grandeur des Nations".
Sous entendu la nation au sens économique du terme, il a été le précurseur de l'Instruction publique.
Dans cette étude ci dessous, on comprend où se situe l'instruction publique (que je préfère au terme d'Education Nationale):
http://www.senat.fr/evenement/archives/D42/


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par geveil le Sam 27 Fév - 15:03

D'accord, et je pense comme elle, et je soutiens que les enseigants, sans en être conscients, sont les courroies de transmission de la pensée libérale; mais as-tu regardé le petit film réalisé par Céline Alvarez? Sinon, vas-y , on en reparlera après.



_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9800
Localisation : ici ou là

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par troubaa le Sam 27 Fév - 16:06

Le principe même de notre système éducatif repose sur le système : notation - orientation - exclusion. (Le but étant de se faire exclure le plus tard possible afin d'avoir la meilleure formation possible).  Système qui peut effectivement faire penser à un système libéral de réussite personnelle.

Mais si ce système peut sembler libéral car prônant la réalisation personnelle, il ne l'est pas dans son fonctionnement très rigide en refusant toute pluralité. Ce système prône autant la réalisation personnelle que l'uniformisation des individus où pas une seule tête ne doit dépasser sinon c'est l'exclusion ou la "mise au pas".

Par exemple j'ai eu 3 garçons et les 3 ont failli avoir des problèmes car "différents".
Le premier on voulait l'envoyer chez la psy parce que "quand la maîtresse s'absente de la classe au lieu de chahuter il lit, à 9 ans ce n'est pas normal".
Le second trop rêveur, trop discret, trop timide "A 9 ans ce n'est pas normal"
Le troisième trop instable agité volubile "A 9 ans ce n'est pas normal".

(fallait bien donner du travail à la psychologue scolaire..)

Evidemment nous, avec ma femme, nous nous sommes opposés préférant laisser la personnalité de nos enfants s'épanouir, se développer, plutôt que de la changer chez la psy. Résultat le premier va être prof les deux autres ingénieurs de grandes écoles.

Non notre système éducatif n'est pas libéral mais discriminant : discrimination des plus faibles, des plus forts, et des différents. Tout le monde devant être dans la norme éducative. Et cela ce n'est absolument pas libéral amis "étatique" car normalisé.

Mes années passées au sein des différentes asso de parents d’élèves et de participation au Conseil de classe ou d'administration m'ont amené à avoir cette opinion.


Dernière édition par troubaa le Sam 27 Fév - 16:16, édité 1 fois


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9430
Localisation : vallée du vent

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par dan 26 le Sam 27 Fév - 16:14

gaston21 a écrit:Après nous avoir "bassiné" avec la théorie du genre, voici une nouvelle lubie de notre ministre de l' Education Nationale et des têtes enflées qui sont censées la conseiller. Plus de notes, mais des évaluations bienveillantes! Tous au même niveau, le plus bas, bien entendu! La sélection n'existe pas, c'est un péché d'y avoir recours! Un diplôme Bonux pour tout le monde! A voir le niveau du bac. actuel et surtout celui des étudiants en Université, on peut en conclure que nous sommes les meilleurs! Les parents d'élèves ont davantage de bon sens que toutes ces têtes d'oeuf!
Qu'on le veuille ou non, la sélection est la dure loi de la nature. N'importe quel patron choisira le meilleur. Et si les écoles d'ingénieurs ont encore la cote, c'est bien parce qu'elles ont conservé le système des concours!
Je reviens à mon école primaire, en 1939! Dès le départ, j'étais en concurrence avec ma petite copine Jocelyne; c'était toujours elle ou le la première ou le premier; et en général, je sortais vainqueur. Et ça a duré jusqu'à la fin de la primaire.
Si je n'avais pas eu ce challenge qui m'a aiguisé les dents, eh bien je me serais plus occupé d'elle que de la grammaire ou de l'arithmétique. Et elle aussi a réussi dans la vie!

"C’est stupéfiant de niaiserie. Si ça continue, on mettra les tables en U et on donnera la parole aux élèves. Et pourquoi pas respecter les rythmes naturels de l’enfant ? Le rythme naturel d’un gamin, c’est la glande. On ne fait pas une nation avec ça."  (Lee Ferruc, philosophe)
Bah, ils pourront toujours s'occuper avec les téléphones portables si les cours les ennuient!
A vouloir tout égaliser , on tire le niveau vers le bas , pour éviter l'elistisme .
C'est peut etre un façon d'assurer pour l'avenir des gouvernements de gauche .
Comme dieu, si l'on évite à l'homme de gouter au fruit de l'arbre de la connaissance il croira en dieu facilement .
Si on nivelle les niveaux intellectuels vers le bas, ils voteront plus facilement à gauche .

C'est une technique qui garantit l'avenir ........pour nos dirigeants de gauche .

Amicalement


avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7292
Localisation : Dijon

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par gaston21 le Sam 27 Fév - 17:12

Je ne vois vraiment pas ce que la Gauche vient faire là-dedans. On nous a imposé les maths modernes dans une période où la Gauche était quasiment absente. C'est un état d'esprit d'une prétendue élite qui veut imposer son point de vue par pur snobisme. Et je n'épargne pas la Gauche. Je classe même Peillon dans les nuisibles avec ses réformes qui n'incitent vraiment pas au travail. Si les gosses sont fatigués, qu'on leur tolère moins de présence devant l'écran: et ça ne va pas s'arranger!
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8061
Localisation : Enfant du Monde

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par Dédé 95 le Sam 27 Fév - 17:55

Pire c'est que justement en tirant l'EN vers le bas on crée une instruction à deux vitesses, ceux qui ont les moyens envoient leurs enfants dans des écoles privées, les autres restent vers le bas.
L'EN justement crée indirectement l'Elitisme, l'elitisme par l'argent.



_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9430
Localisation : vallée du vent

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par dan 26 le Sam 27 Fév - 20:59

[quote]
gaston21 a écrit:Je ne vois vraiment pas ce que la Gauche vient faire là-dedans. On nous a imposé les maths modernes dans une période où la Gauche était quasiment absente.

Eliminer les notes, c'est egaliser , et niveler le niveau de connaissances vers le bas

C'est un état d'esprit d'une prétendue élite qui veut imposer son point de vue par pur snobisme.
non c'est refuser d'admettre qu'il y en a qui sont plus capable que d'autres , et de fait essayer d'égaliser .Pourquoi refuser la hiérarchie , c'est normal et naturel , nous ne naissons spa égaux, pourquoi vouloir égalier ensuite .


Et je n'épargne pas la Gauche. Je classe même Peillon dans les nuisibles avec ses réformes qui n'incitent vraiment pas au travail. Si les gosses sont fatigués, qu'on leur tolère moins de présence devant l'écran: et ça ne va pas s'arranger!
Il faudrait déjà ré-apprendre les bases , avant de partir dans tous les sens . Un pourcentage important d'enfants arrivent en 6eme ne sachant ni lire, ni écrire , ni compter, ou comprendre ce qu'ils lisent . Tout cela pour éviter de vexer , de traumatiser ceux qui sont moins alerte à apprendre .
Te rends tu compte que le redoublement n'existe plus ?Que une grande majorité d'enfant après le bac sont à la rue, par manque de niveau scolaire ?

amicalement
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par geveil le Sam 27 Fév - 23:37

Gaston et Dédé, je soutiens que les enseignants, sans en être conscients, sont les courroies de transmission de la pensée oligarchique; mais as-tu regardé le petit film réalisé par Céline Alvarez? Sinon, vas-y , on en reparlera après.



_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7292
Localisation : Dijon

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par gaston21 le Mer 11 Mai - 19:03

Bah, tout va changer avec les EPI, enseignements pratiques interdisciplinaires. Il faut mélanger les matières et les professeurs...
Un exemple; étudier "la résistance électrique" et "les effets du passage du courant dans le corps humain"; et quoi de mieux que Claude François comme illustration?
" Ca s'en va et ça revient...Ca vous glisse entre les mains..." La prise de courant!
Un autre exemple, qui figure lui aussi dans un futur manuel: L'élève doit rédiger une lettre de rupture plus élaborée que le SMS dûment rapporté dans le manuel: "Cc mwa! Sa va pas depuis samdi? G 1 truc a te dir jcroi kon devré fer 1 brek..bz"

Nos trois derniers ministres de l'Education Nationale "étaient présents à la première journée de la "Refondation de l'école publique"; ils avaient la mine satisfaite!!

L'école à faire des abrutis!
avatar
geveil
Prince des Cieux

Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 81
Messages : 3428
Localisation : l'univers donc nulle part

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par geveil le Mer 11 Mai - 19:49

Tu écris bien le sms, Gaston, j'ai même compris.


_._._._._._._._._._._._


Le réel est ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
Nul n'entre en métaphysique s'il ne s'étonne de vivre.
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9430
Localisation : vallée du vent

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par dan 26 le Mer 11 Mai - 21:13

[quote]
gaston21 a écrit:Je ne vois vraiment pas ce que la Gauche vient faire là-dedans.
C'est pourtant simple à comprendre , en tirant le niveau général vers le bas, on fait des ignares(mais tous égaux), et comme ils seront forcement jaloux plus tard, ils voteront forcement à gauche .Un certaine garantie pour les ediles de gauches pour l'avenir .

On nous a imposé les maths modernes dans une période où la Gauche était quasiment absente.
je ne parle pas de math, mais de niveaux général , qu'on le veuille ou non on a baissé le niveau général depuis des années . Afin d'égaliser et eviter le fameux élitisme qui fait tant peur .
C'est un état d'esprit d'une prétendue élite qui veut imposer son point de vue par pur snobisme. Et je n'épargne pas la Gauche. Je classe même Peillon dans les nuisibles avec ses réformes qui n'incitent vraiment pas au travail. Si les gosses sont fatigués, qu'on leur tolère moins de présence devant l'écran: et ça ne va pas s'arranger!
Il est nécessaire d'avoir des bases solides pour que l'édifice tienne . Ce qu'à délaissé l’éducation nationale , pour nous faire des clochettes qui forcement jaloux voteront plus tard à gauche .

amicalement
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7292
Localisation : Dijon

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par gaston21 le Sam 14 Mai - 11:13

Une des phrases les plus stupides que je n'aie jamais lue! Et de la part de la ministre de l'Education Nationale! La France est vraiment en déliquescence! Vision dogmatique et sectaire de l'égalité! Pourtant la sélection permet de choisir les meilleurs, sans considération de revenus ni de fortune. Tout le monde en fac, même les ânes à manger du foin! Après? Eh bien ils iront à Pôle Emploi ou "glanderont"! Et les fils à papa? Bah, on leur paiera des écoles privées; et puis, le piston!

«La sélection n’est pas une idée neuve. C’est au contraire une réalité passée, contre laquelle la République s’est toujours battue, car la sélection ne résout rien. Elle masque. Elle abandonne. Elle laisse des millions de jeunes hors de l’enseignement supérieur»
Najat Vallaud-Belkacem
avatar
solasido
Duc

Masculin Date d'inscription : 07/04/2015
Messages : 845

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par solasido le Sam 14 Mai - 13:33

Bonjour Gaston et à tous

gaston21 a écrit:La sélection n’est pas une idée neuve.

Laquelle m'en dira tant ?

Une société qui parle de liberté et enseigne
"quoi apprendre" au lieu d'enseigner "comment apprendre"
est une société qui ment, qui se ment et qui nous ment.

Spoiler:

Pour toutes ces raisons donc pour  suivre l'évolution scolaire
de nos proches nous avons établis nos barêmes de notation.

nous:  ce terme désigne quelques proches (famille, amis, voisins).

L'un deux a dit pour expliquer ses succès lors de sa seconde année scolaire,
que l'année dernière il avait donné toutes ses chances à la maîtresse,
mais qu'elle n'avait pas su les saisir.

Un barème d'auto-notation

Spoiler:

Imaginons une échelle qui irait de – 10 jusqu’à 10,
soit une échelle comportant 21 étapes ;

le – 10 représentant le plus mal que quelqu’un peut se sentir,
le 0 étant neutre, ni bien ni mal, et le 10 étant le parfait bonheur.

Spoiler:

La plupart des gens se situent dans la même série d’échelons,
quelque part entre 2 et 5. Ils ne sont pas malheureux,
mais ils ne sont pas toujours parfaitement heureux non plus.

Comment faire pour aller au-delà du 5 ?
Je peux être bien, me lever le matin
et me concentrer sur les choses positives
mais n’être seulement qu’à 5 sur 10,
et avoir de la difficulté à monter plus haut.

Que leurrent les métaphores d'un bonheur notable ?

Voir ensemble quelques trucs.
Ça dépend des habitudes de chacun tout comme  
de l'art de changer d'habitude en lâchant prise

Spoiler:

Premièrement,  chacun peut, pendant un mois,
écrire chaque jours en moyenne comment il se sent,
plutôt que de se faire sentir par quelqu'un d'autre.

A chacun de découvrir ainsi quelle est sa moyenne d’émotions,
entre 4 et 6 ou entre 6 et 8 par exemple.

Deuxièmement, chacun peut changer ses habitudes et se poser
et laisser se reposer la question :
« qu’est-ce que je peux faire pour être un peu plus heureux ? »

L’erreur que les gens font est d’essayer de passer directement
de 2 sur 10 à 8 sur 10. Étant donné qu’ils sont incapables
de faire un si grand saut, ils finissent par se décevoir
d’accumuler tant d’échecs et se dire qu’il est impossible
d’atteindre un meilleur niveau.

Spoiler:

Le truc est donc d’y aller par étape.
Si vous êtes en moyenne à 2,
essayez de passer à 3, puis à 4.

Si vous y allez étape par étape,
il n’y aura pas de résistance.

Souvent, quand on essaie d’être plus heureux,
on essaie de changer des habitudes
que nous avons depuis plusieurs années.

En résumé, allez y étape par étape,
et soyez très patient avec vous-même.

Spoiler:

Vous commencerez alors à accumuler
des succès plutôt que de forcer un bond émotionnel,
ce qui ne fait qu’engendrer de la frustration.

Il en va de même pour chaque but à atteindre :
Avancer à pas comptés, avancer à pas tentés,
en laissant à chaque pas la mesure (de la moitié) du chemin.

Le système de notation de 0 à 20 correspond à un triple septénaire
sans doute, en rappel de l'univers des heptagrammes platoniciens.

Bien à chacun et à tous

Belle suite et souriante journée

Merci
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7292
Localisation : Dijon

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par gaston21 le Lun 30 Mai - 19:28

On reparle beaucoup aujourd'hui des fôte d'ortografe dans les CV; plus de 12 ou 14 fôte et le CV est jeté au panier; quand j'étais gosse, cinq fautes dans une dictée et c'était le zéro assuré. On a mis du temps pour se rendre compte du naufrage de notre école! Mais ça va s'arranger! On remplace la totalité des manuels des quelques 3 millions de collégiens! Et il n'y a plus de ZEP! Elles deviennent "Eclair"! La France est classée 35ème sur 37 dans la liste des pays qui accusent les écarts de performance scolaire les plus saisissants en fonction du milieu soial des élèves.
En Seine-Saint-Denis, une formatrice qui préfère rester dans l'anonymat affirme qu'on y recrute des instits. qui ne savent pas écrire le français!
Mais il faut s'adapter! Gamin, il fallait "me farcir" des récitations complètes; terminé tout ça; on parle maintenant de "récitation chorale"; chaque élève n'apprend qu'une strophe et chacun récite la sienne à tour de rôle! C'est ce qu'on appelle donner le goût de l'effort! La culture? Non! "Les maths servent à réaliser des sondages, la littérature sert à écrire des pubs", dit un tordu...
Bah, la ministre se contorsionne, même hier à Verdun...Ca me donnait des envies de Baupain...
avatar
dan 26
Roi des Mondes visible et invisible

Date d'inscription : 17/12/2012
Messages : 9430
Localisation : vallée du vent

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par dan 26 le Mar 31 Mai - 1:06

gaston21 a écrit:On reparle beaucoup aujourd'hui des fôte d'ortografe dans les CV; plus de 12 ou 14 fôte et le CV est jeté au panier; quand j'étais gosse, cinq fautes dans une dictée et c'était le zéro assuré. On a mis du temps pour se rendre compte du naufrage de notre école! Mais ça va s'arranger! On remplace la totalité des manuels des quelques 3 millions de collégiens! Et il n'y a plus de ZEP! Elles deviennent "Eclair"! La France est classée 35ème sur 37 dans la liste des pays qui accusent les écarts de performance scolaire les plus saisissants en fonction du milieu soial des élèves.
En Seine-Saint-Denis, une formatrice qui préfère rester dans l'anonymat affirme qu'on y recrute des instits. qui ne savent pas écrire le français!
Mais il faut s'adapter! Gamin, il fallait "me farcir" des récitations complètes; terminé tout ça; on parle maintenant de "récitation chorale"; chaque élève n'apprend qu'une strophe et chacun récite la sienne à tour de rôle! C'est ce qu'on appelle donner le goût de l'effort! La culture? Non! "Les maths servent à réaliser des sondages, la littérature sert à écrire des pubs", dit un tordu...
Bah, la ministre se contorsionne, même hier à Verdun...Ca me donnait des envies de Baupain...
merci de confirmer mes propos ,
amicalement
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7292
Localisation : Dijon

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par gaston21 le Mer 8 Juin - 11:16

Encore une mesure absurde, sous prétexte tacite que les redoublements coûtent cher; effectivement ils coûtent cher. Mais est-ce une raison pour le refuser à des enfants qui n'ont pas les moyens intellectuels de suivre le rythme ou qui ont tout simplement une ou des périodes difficiles pour des motifs variés? C'est leur existence qu'on met en péril ; souvent ils se décourageront puis végéteront sans qu'on puisse les remettre à niveau; terminées les réussites aux concours; et alors on en arrive, par faute de candidats sérieux, à abaisser le niveau de ces concours à des moyennes stupides. A la tête des grandes administrations il vaudrait mieux des gens moins instruits mais avec du simple bon sens!

http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/2016/06/07/01016-20160607ARTFIG00362-redoublement-les-limites-d-une-interdiction.php
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9800
Localisation : ici ou là

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par troubaa le Ven 10 Juin - 20:43

pourquoi les gens instruis n'ont pas de bon sens....? il leur manque un gène ?
Le bon sens appartiendrait il qu'aux gens incultes ?
ou peut etre est ce parce que c'est bien plus compliqué difficile et complexe que ce qu'imagine les peu instruit donneur de leçon derrière leu ordinateur.

Cela me rappelle toujours quand je m'occupais d'un important club de natation.
Tous les ans des parents "plein de bon sens" débarquaient plus ou moins furax et polis (suivant leur niveau d'éducation) en nous disant 
Mais non c'est pas comme cela qu'il faut faire je vais vous expliquer : il suffit que.... que .. et que.... et tout marchera bien.

ha oui et le groupe des femmes  enceintes on en fait quoi ?
ha bon y a un groupe des femmes enceintes je ne savais pas.
Et le groupe des etudiants il disparait ?
Ha bon il y a un groupe des étudiants je savais pas
Et le groupe des aquaphobe on le supprime ?
Ha bon je savais

Alors on peut pas faire....

Certains "plein de bons sens" gens partaient en claquant la porte et vociférant et d'autres plus instruits venaient nous aider en apportant leur compétence à l'association.

Je me suis toujours méfié des gens qui se revendiquent du bon sens. Par expérience généralement c'est les plus con qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par Le Repteux le Ven 10 Juin - 21:25

Le bon sens et la raison, deux arguments pour chercher à avoir raison sans raison valable.


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9800
Localisation : ici ou là

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par troubaa le Ven 10 Juin - 23:04

oh c'est joliment dit !


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 71
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par Le Repteux le Sam 11 Juin - 17:45

C'est juste pour montrer à Solasido comment être plus concis! :^)


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7292
Localisation : Dijon

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par gaston21 le Sam 11 Juin - 22:30

J'ai connu des gens très instruits et cons comme des balais! j'ai eu comme adjoint à Vichy un polytechnicien! J'vous dis pas...Aux Laumes, un ingénieur de l'ENST! J'vous dis pas...Et de simples poseurs de voie qui les valaient largement. Les têtes bien faites ne vont pas toujours avec les costards, mais parfois avec de simples bleus...Pour être instruit, il faut surtout de la mémoire. Mais il est vrai que maintenant l'élite est héréditaire; le retour des castes; de gauche comme de droite d'ailleurs.
avatar
solasido
Duc

Masculin Date d'inscription : 07/04/2015
Messages : 845

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par solasido le Dim 12 Juin - 10:42

Bonjour tout le monde

Le Repteux a écrit:Le bon sens et la raison, deux arguments pour chercher à avoir raison sans raison valable.

Arguments probablement aussi discutables,
qu'imaginaires surtout si le pire n'est pas sur
alors l'on ment sans cesse aux autres
comme on se ment continuellement,
abus de langage oblige....



Une excellente relation tourne autour deux choses du bon sens et de la raison :

Apprécier les similitudes ================> le Bon sens ?
Respecter les différences ================> la  Raison ?


Par exemple : malgré certaines croyances indécrottables,
et tant que les actes prouvent toujours que les mots ne veulent rien dire,
ce qui suit en spoiler ne ne sont pas mes vidéos.

Spoiler:









Chacun peut les trouver sur internet
et les afficher et constater qu'elles traitent
de l'Art du Bon sens et de la Raison
durant tout processus de destruction mutuelle
où il fait bon d'avoir raison sans raison valable :

Le Bon sens

Etre de bonne foi, pour la mauvaise cause
Etre de mauvaise foi, pour la bonne cause


La Raison

Avoir toujours raison d'avoir tort,
Avoir toujours tort d'avoir raison.


Voici donc quelques points de vue parmi d'autres
pour continuer à établir ses barèmes d'auto-notation.


Bien à chacun et à tous

Bons débats

Souriante journée


Merci


_._._._._._._._._._._._


Quel est le pire : mentir aux autres ou bien mentir à soi-même ?

A La liberté devient prison dès qu'on y pense (G.C.D)

B Nul n'est coupable de l'incompréhension de l'autre (G.C.D)

C Les insultes ou les compliments appartiennent, avant tout, à celui qui les donne
(G.C.D)
avatar
solasido
Duc

Masculin Date d'inscription : 07/04/2015
Messages : 845

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par solasido le Dim 12 Juin - 11:39

Bonjour trouba et à tous


troubaa a écrit:pourquoi les gens instruis n'ont pas de bon sens....? il leur manque un gène ?.

De l'ADN à l'école de la vie,
le manque comme l'excès d'attention,  
mène à la prudence exagérée.

A.) La plus brillante culture ne remplace pas la moindre expérience.
B.) Bien au contraire elle garde le pouvoir de l'en empêcher.
C.) Un problème reste une solution regardée avec les yeux du passé.

Bien à toi, à chacun et à tous

Bons débats

Souriante journée

Merci


_._._._._._._._._._._._


Quel est le pire : mentir aux autres ou bien mentir à soi-même ?

A La liberté devient prison dès qu'on y pense (G.C.D)

B Nul n'est coupable de l'incompréhension de l'autre (G.C.D)

C Les insultes ou les compliments appartiennent, avant tout, à celui qui les donne
(G.C.D)
avatar
solasido
Duc

Masculin Date d'inscription : 07/04/2015
Messages : 845

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par solasido le Dim 12 Juin - 12:15

Bonjour Le Repteux et à tous

Le Repteux a écrit:C'est juste pour montrer à Solasido comment être plus concis! :^)

Solasido ? Indéniable, marchand d'âges !

Pourquoi et comment continuellement transgresser les articles
lus, approuvés et signés de la charte est ainsi sans nul doute plus concis,
avec la complicité de tous, où et quand, pulsionnel, le manque de respect,
demeure un manque d'éducation car tant que l'on on ne sait pas
ce que l'on veut comment et pourquoi ne s'en tenir qu'aux idées ?

Et tant que l'on on ne sait pas ce que l'on veut
on finit toujours par obtenir ce que l'on ne veut pas
en ne s'identifiant qu'aux personnes,
plutôt qu'au sujet initialement abordé.

Or Un Dé vaut Un Zéro pointé de l'école de la vie pour l'école du vide

Donc Solasido est le thème principal de tes interventions.
Ce qui démontre que c'est à force de comparer que l'incomparable échappe.

Toute pensée émet un coup de dés (S. Mallarmé)

A). L'insolence est un manque de respect
B). La violence est un manque de vocabulaire
C). Le respect de soi, permet d'en avoir pour les autres.

Bien à toi, à chacun et à tous

Bons débats

Souriante journée


_._._._._._._._._._._._


Quel est le pire : mentir aux autres ou bien mentir à soi-même ?

A La liberté devient prison dès qu'on y pense (G.C.D)

B Nul n'est coupable de l'incompréhension de l'autre (G.C.D)

C Les insultes ou les compliments appartiennent, avant tout, à celui qui les donne
(G.C.D)
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7292
Localisation : Dijon

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par gaston21 le Mar 6 Sep - 11:30

Sur le Figaro d'aujourd'hui; où l'effondrement progressif du niveau de notre enseignement livré aux
"pédagogistes" si chers à nos ministres de l'Education Nationale! L'école était une pépinière de la méritocratie où chacun avait ses chances. Comme l'écrit Redecker, "l'effacement de la verticalité de la transmission par l'horizontalité des activités...Plus d'élèves, mais des"apprenants" qui choisissent ce qu'ils désirent apprendre, l'élève à la place du maître, les parents à la place des professeurs, le préjugé à la place de la connaissance, l'opinion à la place de la pensée, l'ignorance à la place du savoir".

Extrait du Figaro:

PALMARÈS - A l’image de l’École normale supérieure et de l’École polytechnique, qui perdent respectivement 10 et 13 places, les universités françaises sont en chute libre dans la nouvelle édition du classement QS.


Chaque année, la rentrée universitaire s’accompagne de la parution de nombreux classements des universités mondiales. Après le très contesté classement de Shanghaï, c’est au tour du fameux classement QS, réalisé par le think-tank spécialisé dans l’enseignement supérieur Quacquarelli Symonds, de distribuer les bons et mauvais points aux universités du monde entier. Ce dernier s’appuie sur quatre grands critères: la recherche, l’enseignement, l’employabilité et l’internationalisation, qui sont déterminés par l’évaluation de la réputation académique des établissements, le nombre de leurs citations, le ratio étudiants-enseignants et le rayonnement des universités auprès des employeurs.

Alors que les établissements américains et britanniques dominent outrageusement le top 10, la France fait figure de mauvaise élève, notamment à cause de la dégringolade de deux de ses meilleures universités, l’École normale supérieure (ENS) et l’École polytechnique. Ces deux fleurons de l’enseignement supérieur français perdent respectivement 10 et 13 places, et se trouvent désormais à la 33ème et 53ème position. «La chute de l’ENS est symptomatique des problèmes auxquels font face les universités françaises cette année» explique QS, qui ajoute que le nombre d’établissements français compris dans le top 400 «passe de 20 à 17» dans cette treizième édition de leur QS World University Rankings. L’Université Paul Sabatier-Toulouse III (461-470èmes places), l’Université Aix-Marseille (maintenant 411-420e) et l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon (maintenant 421-430) disparaissent des 400 premiers.

Le top 10 des établissements français:

Seuls cinq établissements français accèdent au top 200 du classement QS.
Seuls cinq établissements français accèdent au top 200 du classement QS.
«L’École polytechnique n’a pas changé d’une année sur l’autre!»
Le think-tank QS analyse la baisse de la performance des universités françaises par leur affaiblissement dans trois des six critères de QS. Par exemple, «74 % des 39 universités Françaises voient une baisse de leur réputation académique». On observe également «une diminution de 72 % dans le domaine «performance de la recherche», qui entraîne une baisse pour le critère citations par faculté. Enfin, «62 % des universités de France voient une baisse du ratio professeurs/étudiants». Sept chutent de plus de cinquante places.

Cependant, ENS Paris résiste à cette tendance, avec une hausse d’un rang pour les citations par faculté qui la place au sixième rang des meilleures institutions au monde pour la recherche, selon ce critère. Marc Mézard, directeur de l’ENS, se veut rassurant après la contre-performance de son école. «L’ENS est toujours classée au premier rang des institutions universitaires françaises. Elle a même progressé en se hissant à la 6e place mondiale pour la performance de sa recherche. Il faut s’en réjouir même s’il faudra bien évidemment analyser ces résultats en détail pour comprendre ce qui, de façon plus générale, peut expliquer cette évolution à la baisse dans le classement 2016 de la plupart des institutions universitaires françaises».

Franck Pacard, directeur de la scolarité a l’École polytechnique, se dit lui «surpris par les résultats» du classement QS. «L’École polytechnique n’a pas vraiment changé d’une année sur l’autre!» Il ajoute accorder de l’importance aux classements, «notamment à ceux qui parlent de critères qui nous intéressent comme la recherche, l’employabilité des étudiants et la renommée des écoles», mais indique que l’X ne base pas sa stratégie sur les classements, mais sur son modèle pédagogique.

Les États-Unis écrasent le top 20
Deux établissements français sortent tout de même du lot. L’ENS Lyon gagne 11 places et passe de la 188ème à la 177ème place, quand l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en gagne 12 pour arriver en 228ème position. «Au-delà de la progression de notre position, dont nous nous réjouissons, ce que nous retenons de ce classement est la forte amélioration de l’ENS Lyon sur le critère de réputation académique» se réjouit Jean-François Pinton, président de l’ENS Lyon.

D’un point de vue général, le classement ne diffère pas des autres grands classements internationaux. Les universités américaines et britanniques y sont surreprésentées, particulièrement dans les premières positions. C’est le MIT qui s’empare de la première place pour cette édition 2016, devant Stanford et Harvard. Les britanniques Cambridge et Oxford prennent la quatrième et sixième place.

5 universités du top 10 sont américaines.
5 universités du top 10 sont américaines.
LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Harvard est toujours la meilleure université au monde
La Chine championne du classement des universités des pays émergents
RÉSULTATS BAC & BREVET 2016
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7292
Localisation : Dijon

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par gaston21 le Sam 10 Déc - 10:48

Un article du Figaro, de l'excellente Natacha Polony. La dégradation progressive et continue de notre école depuis des dizaines d'années et par delà toute couleur politique. Qui se souvient du désastre provoqué par l'apparition des "maths modernes" au début des années 1970 qui a déboussolé toute une génération? Quand va-t-on jeter dehors tous ces snobinards et "pédagogistes" qui ruinent l'espoir de nos enfants?

Natacha Polony: «Le compte n'est pas bon, il est dramatique !»

Nos élèves seraient frappés de «dyscalculie» depuis quelques années.
VOX Vox Societe

Par Natacha Polony
Publié le 09/12/2016 à 17h44
CHRONIQUE - La dégringolade du niveau en mathématiques des écoliers français remet en question la formation des professeurs, mais aussi les méthodes d'enseignement et le contenu des manuels.
Heureusement pour tous, politiques et commentateurs, la renonciation de François Hollande et le lancement de la primaire de gauche ont permis de ne pas s'appesantir sur une encombrante information. Une semaine avant l'enquête Pisa 2016, sorte de routine de notre médiocrité scolaire, on a eu Timss, un nouveau classement international sur le niveau en mathématiques des élèves. Et voilà - quelle surprise! - qu'il met la France en dernière position des pays européens pour le niveau CM1! Pire, la France, qui était première des six pays testés au niveau terminale en 1995, a dégringolé. Les élèves français sont 1 % à atteindre le niveau «avancé» en mathématiques, alors qu'en 1995, ils étaient 15 %. Ils sont 11 % à atteindre le niveau «élevé» de l'évaluation, contre 64 % il y a vingt ans. Et tous les commentateurs de s'interroger: quelle peut bien être la cause de ce naufrage absolu? Au pays des médaillés Fields et de la grande tradition mathématique? Certes, d'insupportables déclinistes s'acharnent à perturber le joyeux concert d'autocongratulations et le concours Lépine des «pédagogies innovantes». Mais de là à tenir compte de leurs méchantes récriminations…
Notre inimitable ministre de l'Éducation nationale a rassuré tout le monde : on tient les coupables ! Ils sont dans le camp d'en face ! La droite, et en particulier ô, hasard François Fillon
Devant l'incrédulité générale, notre inimitable ministre de l'Éducation nationale a rassuré tout le monde: on tient les coupables! Ils sont dans le camp d'en face! La droite, et en particulier - ô, hasard - François Fillon, ministre en 2004 et 2005. Rien à voir avec le fait qu'il puisse être le candidat de la droite à la présidentielle…
Tout juste la brillante ministre veut-elle bien admettre que les professeurs des écoles, en majorité issus de filières littéraires, sont nuls en mathématiques. Oui, un étudiant en licence de lettres, bachelier, donc, est largué sur le programme de primaire, et ce ne sont pas ses années en IUFM ou en ESPE (la variante inventée par Vincent Peillon) qui ont la moindre chance d'y changer quoi que ce soit.
Mais revenons à nos élèves français, frappés depuis quelques années de «dyscalculie». Oui, c'est devenu un problème médical, comme la «dyslexie», la «dysorthographie», et même la «dyspraxie» pour ceux à qui l'on n'a pas appris à tenir un stylo. Une épidémie. Que l'on déplore, bien sûr.
Alors reprenons un peu. Voici donc Hugo, élève en CP. Il revient chez lui avec une étrange consigne: réciter les nombres de 1 à 99 «à l'endroit et à l'envers». Il s'y colle devant sa mère bienveillante, mais celle-ci s'aperçoit rapidement qu'il n'a pas compris comment on passait de 49 à 50 et de 59 à 60, et pourquoi tout cela s'écrivait avec un 4 et un 9, puis un 5 et un 0. Hugo a de la chance: sa mère possède ce capital culturel qui lui permet de prendre une feuille, un crayon, le matériel des instituteurs à l'ancienne, petits cubes et bûchettes, et de lui expliquer le principe des unités, des dizaines et des centaines. Sa mère lui expliquera que 49, c'est 4 fois 10, plus 9, ce qui lui permettra de lier les nombres et les opérations fondamentales au lieu d'errer dans des suites dénuées de sens.
Les candidats à la présidentielle n'ont à la bouche que l'autonomie des établissements, panacée supposée développer les performances en adaptant l'enseignement au terrain
Les candidats à la présidentielle, inspirés par le très influent institut Montaigne, n'ont à la bouche que l'autonomie des établissements, panacée supposée développer les performances en adaptant l'enseignement au terrain. Pourquoi pas. À ceci près que les chefs d'établissement sont formés pour considérer que le bon professeur est celui qui «travaille en équipe» sur des «projets interdisciplinaires».
L'apprentissage des mathématiques fait l'objet de travaux depuis au moins deux siècles. Dès 1805, un pédagogue allemand, Grübe, plus tard cité par Ferdinand Buisson, exposait la nécessité de familiariser l'enfant aux nombres et aux quatre opérations fondamentales en même temps, d'utiliser pour cela la manipulation d'objets et d'entraîner les enfants au calcul mental et au calcul posé, notamment par l'application sur des mesures et grandeurs concrètes. C'est tout cela qui a été abandonné à partir des années 1970 avec les mathématiques modernes et qui n'a jamais été rétabli après leur reflux. Il suffit de comparer des manuels de mathématiques utilisés dans nos classes de primaire et ceux, par exemple, publiés par le Grip, groupe de professeurs qui conçoivent des programmes alternatifs, progressifs et modernes, pour comprendre comment on en arrive à ce naufrage.
Encore faut-il s'intéresser à ces questions essentielles, plutôt que de brasser des poncifs sur l'«autonomie», le «soutien individualisé» et les «pédagogies innovantes». Celles d'aujourd'hui aboutissent à voir des élèves de terminale scientifique ne pas maîtriser le raisonnement mathématique. C'est tout simplement la fameuse école mathématique française qu'on a assassinée. Et derrière, ce sont nos écoles d'ingénieurs, et notre recherche.
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9800
Localisation : ici ou là

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par troubaa le Sam 10 Déc - 11:45

Très bien sauf le dernier paragraphe... car arrivé dans le supérieur les élites françaises scientifiques sont plutot performantes et reconnues pour leur maîtrisent des maths. Même en terminal S.

Et c'est le problème récurrent de polony il faut toujours qu'elle finisse dans des propos démagogiques sans intérêt. Surtout qu'elle parle de l'autonomie des collèges pour un problème qui concerne le primaire.
Elle ferait mieux d'évoquer les "méthodes révolutionnaires" inventées par d'obscure théoriciens pour apprendre à multiplier et diviser.
Même les parents n'y comprennent rien ! Et si ils expliquent à leurs enfants via "l'ancienne méthode" ils se font rappeler à l'ordre car c'est "interdit" de leur expliquer une autre méthode...

Il n'y a pas que cela.... Nos petits apprennent l'anglais en primaire, donc quand ils quittent le CM2 ils ont 5 ou 6 ans (avec la dernière année de maternelle parfois) d'anglais derrière eux... bonjour le niveau presque zéro.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
avatar
Dédé 95
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 74
Messages : 8061
Localisation : Enfant du Monde

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par Dédé 95 le Sam 10 Déc - 12:58

Il n'y a pas que cela.... Nos petits apprennent l'anglais en primaire, donc quand ils quittent le CM2 ils ont 5 ou 6 ans (avec la dernière année de maternelle parfois) d'anglais derrière eux... bonjour le niveau presque zéro.
Pour certains, et pas toujours enseigné par des pédagogues.
http://www.vousnousils.fr/2012/12/18/langues-vivantes-primaire-enseignants-ont-peur-mauvais-modeles-pour-enfants-538410


_._._._._._._._._._._._


"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."
"Prenons nos désirs pour des réalités !"
avatar
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 84
Messages : 7292
Localisation : Dijon

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par gaston21 le Sam 10 Déc - 17:24

Trop d'enseignants, qu'il a dit, qui? Les fonctionnaires au zyclon B...Mais où va-t-on trouver tous ces profs pour enseigner les langues? On n'est pas à une contradiction près! Bah, on "bafouillera l'anglais"!
"Aoh dou you doo, mistère"? , mais on ne saura pas le français, et on fera plain de fôte...
avatar
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 52
Messages : 9800
Localisation : ici ou là

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par troubaa le Sam 10 Déc - 17:42

bah comme il veut faire travailler plus les profs il pourra envoyer les profs d'anglais donner des cours au primaire... he hop !  Very Happy  Very Happy  Very Happy

vu que les instits après 8 années de cours d'anglais à raison de 3 à 4 haures par semaine ne sont pas assez bonnes en anglais pour apprendre l'anglais à des enfants !

After
my taylor is rich
we have
my teatcher is "poor" in english !


on voit tout de suite que le socialo-marxisme est passé par là !


Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray

Contenu sponsorisé

Re: Faut-il supprimer les notes à l'école?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 17 Oct - 9:58