LA TABLE RONDE

Spiritualité, Bonheur et Quête du Graal

-12%
Le deal à ne pas rater :
Caméra sport GOPRO HERO 8 BLACK
379.99 € 429.99 €
Voir le deal

le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un

Anonymous
Invité
Invité

le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un - Page 7 Empty Re: le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un

Message par Invité le Lun 15 Déc 2014 - 21:03

ces parcs de loisirs me font penser à "l'île aux plaisirs" dans le Pinnochio.... de Walt Disney.
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un - Page 7 Empty Re: le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un

Message par loli83 le Lun 15 Déc 2014 - 22:04

il en faut pour tous les gouts mais j'avoue que ces parcs ne sont pas ma tasse de thé ,

sauf Center parc que j'ai beaucoup aimé et que je ne trouve pas conçu de la même façon que les autres , car avant tout de grands espaces boisés , des champignons auprès des petits maisons individuelles , la marche à pied et la bicyclette comme seuls moyens de transport

je crois qu'il ne faut pas mettre tous les parcs dans le même sac , sinon il faudrait alors critiquer aussi aux les espaces verts des villes ,les parcs et les jardins publics
Anonymous
Invité
Invité

le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un - Page 7 Empty Re: le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un

Message par Invité le Lun 15 Déc 2014 - 22:23

comme tu décris, c'est beaucoup mieux, en effet, mais chez nous les "center parc" c'est ça:
le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un - Page 7 Screen14

et c'est vide les 3/4 de l'année, alors qu'il y a des gens qui ne savent pas se loger ou qui sont sans abri...
Encore une fois, je suis peut-être nunuche, mais ça me gêne.  Mais au moins, ce sont des logements modestes et assez accessibles aux familles, c'est déjà ça.

Les arbres à gauche en haut, c'est une réserve naturelle, et autour, ce sont des champs.  Alors même si on ne s'y déplace qu'à vélo ou à pieds, bof bof.

Les parcs d'attraction (chez nous le Walibi) mes enfants ont aimé vers 5 ou 6 ans, mais ils n'ont plus jamais demandé à y retourner.  Pas de tv non plus (ou si peu!).  Pas besoin: ils avaient assez à faire: bricolages, lectures, modélisme, sports, camps de vacances super chouettes...
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un - Page 7 Empty Re: le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un

Message par loli83 le Lun 15 Déc 2014 - 22:37

celui où je suis allée en Normandie est beaucoup plus petit et plus boisé , l'accueil c'est un joli chateau aussi
Anonymous
Invité
Invité

le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un - Page 7 Empty Re: le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un

Message par Invité le Mar 16 Déc 2014 - 11:08

Si donc les ennemis des profiteurs capitalistes , les écolos , tombent ... alors on dira vive les profiteurs . Et puis le déluge fera le reste : Plouf .
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10110
Localisation : Dijon

le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un - Page 7 Empty Re: le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un

Message par gaston21 le Mar 16 Déc 2014 - 22:46

Et c'est reparti pour un tour!

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/12/16/01016-20141216ARTFIG00042-une-nouvelle-zad-contre-la-future-ligne-tgv-bordeaux-toulouse.php

Vivement le retour à la diligence! Toutes ces autoroutes, toutes ces lignes TGV, toutes ces lignes EDF, toutes ces éoliennes qui gâchent le paysage et qui font du bruit, toutes ces usines souvent très moches..., tous à la fourche et à la brouette! C'est d'ailleurs pour ça que les bouddhistes n'en ont pas voulu!
spin
spin
Prince des Cieux

Masculin Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 68
Messages : 4817
Localisation : France sud-est

le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un - Page 7 Empty Re: le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un

Message par spin le Mar 16 Déc 2014 - 22:56

gaston21 a écrit:C'est d'ailleurs pour ça que les bouddhistes n'en ont pas voulu!
Qu'est-ce que les bouddhistes viennent faire là ? Ils n'ont pas voulu de quoi ? Le Japon, majoritairement bouddhiste, n'est pas dépourvu de TGV et autres...

à+


_._._._._._._._._._._._


http://bouquinsblog.blog4ever.com
http://forumsblog.blog4ever.com
http://daruc.pagesperso-orange.fr
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10110
Localisation : Dijon

le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un - Page 7 Empty Re: le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un

Message par gaston21 le Mer 17 Déc 2014 - 19:34

Le Japon n'est plus tellement marqué par le Bouddhisme; il a été marqué depuis des siècles par beaucoup d'influences et même par St-François-Xavier! D'accord, il s'est "planté"!
Que risquent en définitive ces emm...? Un rappel à la loi, à la rigueur une amende symbolique ou une peine avec sursis! De quoi en faire des héros! Il suffirait de suivre l'exemple de l'Italie et de cogner un bon coup! Je propose 100 coups de fouet, mais ils ont les fesses si délicates...

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/12/17/des-opposants-au-tgv-lyon-turin-condamnes-a-3-ans-et-demi-de-prison_4542202_3244.html
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un - Page 7 Empty Re: le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un

Message par loli83 le Jeu 18 Déc 2014 - 19:38

j' ai déplacé les derniers messages vers un sujet sur le bouddhisme
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un - Page 7 Empty Re: le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un

Message par loli83 le Ven 19 Déc 2014 - 21:51

heureusement une bonne initiative qui devrait faire l'unanimité :

http://www.onpassealacte.fr/initiative.un-potager-municipal.agriculture-durable-alimentation.90399953920.html
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un - Page 7 Empty Re: le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un

Message par loli83 le Ven 19 Déc 2014 - 22:44

deux dessins qui en disent long !

https://www.facebook.com/596154420403040/photos/a.879725678712578.1073741828.596154420403040/881036425248170/?type=1
komyo
komyo
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 11/01/2014
Messages : 10387
Localisation : France

le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un - Page 7 Empty Re: le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un

Message par komyo le Sam 17 Jan 2015 - 9:34

La planète a atteint ses limites !

http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/01/15/la-planete-a-atteint-ses-limites_4557476_3244.html

Réchauffement climatique, érosion de la biodiversité, perte de nutriments agricoles... jusqu’à quel point l’humanité peut-elle modifier son environnement sans risquer d’importants désagréments ? C’est en cherchant à répondre à cette question qu’une équipe de chercheurs internationaux a forgé, en 2009 dans Nature, la notion de « limite planétaire ». Leurs travaux, qui font date, identifiaient les seuils-limite à ne pas franchir pour éviter que « le système-Terre ne bascule dans un état très différent [de l’actuel], probablement bien moins favorable au développement des sociétés humaines ».
Vendredi 16 janvier, dans la revue Science, la même équipe publie une mise à jour de cette étude et identifie quatre limites déjà franchies ou en cours de dépassement. Ces conclusions seront présentées au Forum économique mondial qui se tient à Davos (Suisse) du 21 au 24 janvier.
Changement climatique
Selon les chercheurs, les principales limites transgressées sont celles du changement climatique et de l’érosion de la biodiversité. Les deux autres seuils franchis relèvent de dégâts locaux : l’un tient au changement rapide d’utilisation des terres, l’autre à la perturbation des cycles de l’azote et du phosphore – deux éléments essentiels à la fertilité des sols.
Sur le front du climat, les auteurs estiment que la concentration atmosphérique de dioxyde de carbone (CO2) ne doit pas dépasser une valeur située quelque part entre 350 parties par million (ppm) et 450 ppm. La teneur moyenne actuelle est d’environ 400 ppm, soit au beau milieu de la ligne rouge. « Il y a une marge d’incertitude importante, dit le climatologue Will Steffen (université nationale australienne, université de Stockholm), premier auteur de l’étude. Cela signifie qu’au dessus de 350 ppm il y a une augmentation du risque d’effets dommageables dans certaines régions, comme ce que l’on peut par exemple observer avec les canicules et les sécheresses en Australie. Et au-dessus de 450 ppm, nous pensons avec un bon niveau de confiance que les impacts toucheront l’ensemble du globe. »
Ainsi, selon Johan Rockström, directeur du Stockholm Resilience Center de l’université de Stockholm et coauteur de l’étude, l’objectif des deux degrés de réchauffement, fixé par la communauté internationale comme limite à ne pas dépasser, « représenterait déjà, même s’il était atteint, des risques significatifs pour les sociétés humaines partout sur Terre ».
Erosion de la biodiversité
L’actuelle érosion de la biodiversité est sans appel. Les auteurs estiment que la diversité du vivant peut s’éroder à un rythme de 10 espèces par an sur un capital d’un million, sans impacts majeurs pour les société humaines. Cette limite est largement dépassée par le taux d’érosion actuel, 10 à 100 fois supérieur. « Attention : la biodiversité ne se réduit pas à une liste d’espèces et d’autres indicateurs sont également pertinents, commente pour sa part le biologiste Gilles Boeuf, président du Muséum national d’histoire naturelle. Ici, les auteurs ont également cherché à estimer le maintien de l’intégrité des fonctions remplies par la biodiversité, en raisonnant par exemple au niveau de groupes d’espèces qui remplissent des fonctions semblables. »
« Par rapport à notre publication de 2009, l’une des avancées est que nous identifions les limites planétaires sur le climat et la biodiversité comme fondamentales, explique Will Steffen. Car transgresser une seule d’entre elles a le potentiel de conduire le système-Terre dans un nouvel état. »
Changement d’usage des sols
Etroitement lié à la perte de biodiversité, le changement rapide d’usage des sols est, lui aussi, globalement hors limite. Les chercheurs estiment ainsi qu’il faudrait conserver 75 % de couvert forestier dans les zones auparavant forestières ; au niveau mondial, le taux moyen actuel est estimé à tout juste un peu plus de 60 %. Cependant, cette moyenne cache de grandes disparités : alors que le Brésil (pourtant fréquemment cité comme mauvais exemple) demeure dans la zone de sécurité, l’Afrique équatoriale, et l’Asie du sud sont largement au delà du seuil de 75 %...
Cette course aux terres arables cache un autre enjeu, souvent méconnu du grand public et des décideurs. La quatrième limite franchie est, selon Will Steffen et ses collègues, la perturbation des cycles de l’azote et du phosphore qui assurent la fertilité des sols agricoles. Ces perturbations sont principalement causées par l’utilisation excessive d’engrais et la mauvaise gestion des effluents des exploitations animales.
Flux de phosphore
« Un des changements majeurs depuis la publication de 2009 concerne la révision des limites planétaires liées aux flux de phosphore, explique Philippe Hinsinger, chercheur (INRA) au laboratoire Eco&Sols (Montpellier Supagro, IRD, Cirad, INRA), spécialiste des cycles biogéochimiques et qui n’a pas participé à l’étude. Le précédent article tirait déjà la sonnette d’alarme concernant le cycle de l’azote, en montrant que nous avions déjà dépassé la limite de l’acceptable mais ils considéraient que dans le cas du phosphore, nous nous approchions de la limite sans toutefois la dépasser. » C’est désormais chose faite. En particulier, précise en substance M. Hinsinger, la prise en compte des flux de phosphore vers les écosystèmes aquatiques d’eaux douces, via les déjections animales des grandes zones d’élevage hors-sol, ou l’érosion des terres agricoles chargées d’engrais phosphatés, fait bondir l’addition.
« Comme le pointent les auteurs, cela devrait nous inciter à mettre en place une gouvernance planétaire pour évoluer vers une meilleure utilisation de nos ressources en phosphore, poursuit M. Hinsinger. D’autant que les phosphates naturels, qui servent à produire les engrais phosphatés, ont été recensés en 2014 par la Commission européenne comme faisant partie des 20 matières premières critiques, et c’est la seule qui concerne directement les questions de sécurité alimentaire. »
Au chapitre des bonnes nouvelles, l’étude estime qu’en moyenne mondiale, concernant l’utilisation d’eau douce, l’intégrité de la couche d’ozone, l’acidification des océans, les indices sont en deçà des limites calculées par les chercheurs. Quant à la quantité d’« entités nouvelles » (molécules de synthèse, nano-particules, etc.) que le système-Terre est capable d’absorber sans dommage, les chercheurs s’avouent incapables de définir une limite. Celle-ci existe sans doute, mais nul n’est aujourd’hui capable de dire si nous l’avons franchie, ou non.
image: http://s2.lemde.fr/image/2014/04/18/24x24/1100512061_4_69da_13978337662458-photo_c9ba65d8f20a753dc99c4985b470bd9d.jpg
 Stéphane Foucart

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/01/15/la-planete-a-atteint-ses-limites_4557476_3244.html#iWu0zwm2AgZRgxmI.99


_._._._._._._._._._._._


"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire" (G. Orwell)
«Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.» - Victor Hugo
Il y a deux types de français : il y a ceux qui pensent que le gouvernement et les lobbies vous veulent du bien et il y a ceux qui pensent Wink.
loli83
loli83
Roi des Mondes visible et invisible

Féminin Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 76
Messages : 14686
Localisation : paris et toulon

le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un - Page 7 Empty Re: le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un

Message par loli83 le Sam 17 Jan 2015 - 10:40

merci komyo , intéressant à savoir ces limites !
troubaa
troubaa
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 55
Messages : 16789
Localisation : ici ou là

le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un - Page 7 Empty Re: le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un

Message par troubaa le Sam 17 Jan 2015 - 11:04

personnellement je préfère des analyses réelles de l'évolution de notre environnement que des dogmes sur des limites ou non à ne pas dépasser basées sur des "estimations", des "indices de confiance", sur des "prévision".
Si on regarde le nombre de fois que le verbe "estimer" est employé cela nous montre à quel point on est loin d'une certitude scientifique.

Quand au titre de l'article, affirmatif, il ne repose que sur des données, des estimations scientifiques qui ne sont pas du tout affirmatives. beaucoup de limites exposées sont définies arbitrairement sur des suppositions.

Peut être que faire peur permet de mieux mobiliser mais je n'en suis pas certain. Pour rappel toutes les prévisions catastrophiques des premiers rapport du giec concernant l’évolution de la planète tel qu'elle devrait être aujourd'hui se sont avérées fausses. Parce qu'on essaye de nous faire passer pour vérité ce qui ne sont que des hypothèses et que l'on est à la recherche du plus catastrophiques.

Il me parait plus intéressant de réfléchir si nous devons nous adapter  ou si nous devons lutter contre l'évolution environnementale. Et sur chacun des points : pourquoi et comment.


_._._._._._._._._._._._


«L'optimiste voit le meilleur partout et ne veut pas entendre parler du pire ; le pessimiste voit le pire partout et ne veut pas entendre parler du meilleur. » – Michel Onfray
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10110
Localisation : Dijon

le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un - Page 7 Empty Re: le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un

Message par gaston21 le Sam 17 Jan 2015 - 11:22

Pour moi, de toute façon, "les carottes sont cuites"! La Terre ne peut plus nourrir son monde en constante progression; ses ressources s'épuisent inexorablement. Allez-vous forcer les chinois ou les indiens à en rester au pousse-pousse, ou les africains à "cracher" dans des trucs en caoutchouc?  La prochaine grand-messe mondiale sur l'Environnement sera aussi inutile que les précédentes; des voeux pieux qui ne feront que retarder un peu le grand "plouf"! Je soupçonne d'ailleurs les chinois et les américains d'avoir organisé leur réunion d'il y a quelques mois pour avoir une position commune sur le sujet.
gaston21
gaston21
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 87
Messages : 10110
Localisation : Dijon

le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un - Page 7 Empty Re: le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un

Message par gaston21 le Sam 17 Jan 2015 - 16:56

La première centrale électrique à hydrogène. Une énergie bon marché, non polluante et inépuisable.
L'hydrogène, ça fait boum quand on ne sait pas l'utiliser, mais nos techniques actuelles permettent de l'exploiter avec un très haut niveau de sécurité. J'ai toujours pensé que c'était l'énergie du futur.

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/hydrogene-energie-du-futur-162235
Le Repteux
Le Repteux
Roi des Mondes visible et invisible

Masculin Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 73
Messages : 5231
Localisation : Val David, Québec

le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un - Page 7 Empty Re: le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un

Message par Le Repteux le Sam 17 Jan 2015 - 17:04

Intéressant en effet!


_._._._._._._._._._._._


Sondage Universel sur la guerre ("Espérez-vous qu'il n'y ait plus de guerre un jour, OUI ou NON?")
Partagez-le sur les réseaux sociaux!

La Reptation
La Relativité pour les repteux
L'Athéisme pour les repteux

Contenu sponsorisé

le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un - Page 7 Empty Re: le mouvement écologique en passe de devenir l'ennemi numéro un

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 5 Avr 2020 - 19:41